• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La mondialisation asphyxie la planète et génère la pauvreté

La mondialisation asphyxie la planète et génère la pauvreté

Le terme de mondialisation est utilisé par les économistes et par les politiciens fréquemment. La mondialisation c'est l'ouverture des frontières au sein de l'Union Européenne, ce sont les délocalisations d'usines en CHINE et dans les pays à bas coût, c'est la financiarisation de l'économie,.....

La mondialisation nous est présentée comme une évolution inéluctable de l'économie et de nos sociétés, mais avec l'émergence de mouvements nationalistes, la mondialisation risque de marquer un coup d'arrêt. Et ce sera tant mieux...

MONDIALISATION {JPEG}

La mondialisation, ce sont des échanges commerciaux entre les continents et les Etats, ce sont des déplacements des unités de production vers la CHINE notamment, et ce sont des transactions financières internationales....

Cette mondialisation permet aux entreprises multinationales et aux banques de se développer, mais l'augmentation du trafic et l'exploitation excessive des ressources conduisent à la destruction de la planète.

D'autre part, dans l'économie mondialisée, la notion de patriotisme n'existe pas, l'argent n'a pas d'odeur, et seule compte la rentabilité pour le bénéfice des actionnaires...

En France, les usines ont été délocalisées, l'industrie perd des emplois ; en 2000, l'industrie représentait 14% du PIB alors qu'en 2016 elle ne représentait que 10% du PIB. Autres chiffres, en 2009, l'industrie employait 3 341 000 personnes, contre 3 150 000 en 2018, soit 191 000 emplois supprimés. La raison en est la recherche du profit par la délocalisation vers des pays à bas coûts salariaux.

 

La mondialisation asphyxie la planète 

Les échanges internationaux commerciaux augmentent fortement la pollution de l'air. Les avions sont de gros pollueurs, alors que les médias nous expliquent que ce sont nos voitures qui causent la pollution de l'air.

Autres facteurs de pollution, ce sont bien évidemment les émanations des usines sous leurs différentes formes : émanations de fumées, de gaz, et rejets de déchets divers dans les eaux ou sous la terre. La NASA a pu observer récemment dans ses relevés photographiques la diminution de la pollution de l'air au-dessus de la CHINE en raison de la baisse de son activité économique liée au Coronavirus.

Le capitalisme vise a engranger toujours plus de profits, que ce soit le fait des milliardaires américains ou bien des chinois, et cela au mépris de la nature. En Amazonie, les forêts sont détruites pour l'exploitation de bovins, le commerce illégal du bois, et la production de soja......

La frénésie de la mondialisation à outrance, l'avidité des financiers et des banquiers, ce sont les causes principales du réchauffement climatique et des pollutions.

Par conséquent, il faut absolument remettre en cause l'économie mondialisée. Il faut en revenir à des politiques économiques qui ne soient plus orientées vers les seuls bénéfices des financiers, mais qui prennent en considération le bien commun, la protection de la planètre . Il faut cesser la surexploitation des ressources pour en revenir à une économie plus saine et raisonnée.

Cela signifie aussi que le libéralisme économique et incontrolé doit cesser, et que l'économie libérale doit passer sous le contrôle des politiques. Les Etats vont devoir intervenir pour réguler et fixer les règles dans les échanges commerciaux (par exemple via la taxation des transactions financières etc..). Car on ne peut pas laisser la liberté aux banques et aux investisseurs richissimes de fixer les règles écoomiques comme c'est le cas actuellement.

Le système est illogique à commencer par la politique de la BCE qui prête des montants considérables aux banques pour leur permettre de se développer, tandis que les Etats de l'Union Européenne empruntent auprès de banques privées et selon les conditions fixées par le marché, et à des taux nettement supérieurs que les banques !

On apprend avec l'épidémie du Coronavirus que les médicaments dont nous avons besoin dépendent, du moins partiellement, de la production des usines chinoises. Et on constate que des personnalités politiques comme le Ministre de l'Economie LEMAIRE ou bien Madame Ségolène ROYAL déclarent qu'il faut relocaliser en France une partie de notre industrie (notamment pharmaceutique). Les choses sont donc en train d'évoluer et la mondialisation est remise en cause.

 

La mondialisation génère la pauvreté en France

La pauvreté ne cesse d'augmenter en France depuis 2012, et le nombre de pauvres a augmenté de 400 000 personnes en France entre 2017 et 2018 !

Ceci est la conséquence directe de la mondialisatipn, c'est le résultat des délocalisations de nos usines vers la CHINE, vers la POLOGNE, etc... 

L'Union Européenne est une créature de la mondialisation, et c'est cette structure qui a facilité les délocalisations d'entreprises à l'étranger et qui interdit au Gouvernement français d'aider les entreprises françaises en difficultés, tout cela pour le plus grand bonheur des actionnaires d'entreprises.

Combien de temps encore faudra-t-il pour que les Français comprennent que l'Union Européenne n'est qu'un outil pour la haute finance, pour les banques, pour l'oligarchie financière dont Monsieur MACRON est un serviteur ?

En réalité, les politiciens comme LEMAIRE et S.ROYAL constatent ou déclarent qu'il faut relocalilser en France les entreprises, alors qu'ils ont été ou qu'ils sont encore aujourd'hui des contributeurs à cette mondialisation et à cette Union Européenne qui nous mènent au désastre.

La politique de la France ne peut pas et ne doit pas être subordonnée aux directives d'une commission européenne non élue qui agit pour le compte et pour le profit des financiers.

La seule solution est de quitter l'Union Européenne comme l'a fait la Grande Bretagne avec le BREXIT. Ainsi comme la Grande Bretagne la France pourra reprendre le contrôle de son économie et de sa politique de façon autonome.

Je rêve que la France instaure comme veut le faire Boris JOHNSON le premier ministre britannique, un système d'immigration à points, (comme en AUSTRALIE) ; au lieu de voir notre pays chaque jour qui passe, envahi par des grappes de pauvres migrants qui n'apportent rien à la France.

Je rêve de voir un jour un Président français mettre en place un plan de modernisation du service de santé comme le fait Boris JOHNSON dans son pays. En France, et vu les grèves qui se succèdent dans les services d'urgence et le mécontentement des personnels hospitaliers, on comprend que le Gouvernement nne propose que des mesurettes.

Le Coronavirus met au jour la dépendance de la France à l'égard de la CHINE ; ce sera peut-être le déclic qui donnera conscience de la nécessité de relocaliser notre industrie en France. L'avantage serait évidemment d'assurer notre approvisionnement, mais cela créerait des emplois, et donc, cela contribuerait à résoudre le problème de cotisations pour les retraites, la sécurité sociale etc....

Cependant, cela ne sera possible qu'avec une politique économique orientée et dirigée par la France, et donc avec un Gouvernement qui ne sera non plus européen-mondialiste, mais qui sera avant tout nationaliste et patriote.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • rita rita 9 mars 09:25

    Tous les grands empires se cassent la gueule un jour ou l’autre !

    La mondialisation est vouée à disparaître pour avoir eu les yeux plus grand que le ventre !

    La planète est ronde, et l’humain tourne autour comme un Shadok en mal de toujours plus de pépettes !

    Tourne manège ?

    La connerie mes braves ça déborde sur terre tous les « experts » vous le diront !

     smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 mars 09:44

      @rita

      les empereurs disparaissent, mais pas les empires
      l’empire romain a continué à exister à travers le monde chrétien et l’église catholique qui a perpétué le latin et la structure territoriale des évêchés
      l’empire russe continue à exister après passage du relais par l’URSS qui l’avait piqué aux tsars
      l’empire chinois, faut-il en parler ? Et l’empire perse de l’Iran chiite ?
      L’originalité de l’empire américain, c’est que sa construction est récente et dominante, mais il ne disparaîtra pas comme ça, d’un claquement de doigts


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 mars 10:03

      @Séraphin Lampion

      et sans la création de l’état d’Israël comme bastion avancé du plus puissant des empires actuels, l’empire ottoman se serait sans doute revivifié sur ses cendres chaudes, pas l’activité conjointe des frères musulmans égyptiens et turcs qui n’ont pas dit leur dernier mot, même si le frère Erdoğan vient de s’en prendre un coup derrière les oreilles par l’ours sibérien


    • rita rita 9 mars 10:24

      @Séraphin Lampion

      La fin des empiresDécadence et mort des Empires

      De la chute de l’empire d’Alexandre au déclin de l’empire américain, une vingtaine d’historiens de renom, sous la direction de Patrice Gueniffey et Thierry Lentz, se sont attaqués à La fin des empires (Perrin, Le Figaro-Histoire 474 pages 22€)… Un défi peu ordinaire et difficile à relever en moins de 500 pages.

      Bonne journée.

    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 mars 09:39

      « Un moyen plus technique de mesurer l’ampleur de la mondialisation est d’observer la convergence vers un marché mondial, avec des prix et des salaires uniques. De telle évidence, elle ne s’est pas produite. »

      Le profit avant l’homme (1999), Noam Chomsky


      • San Jose 9 mars 09:59

        La mondialisation produit, ou génère, en anglais, de la pauvreté là où il y avait de l’aisance, et inversement. Elle redistribue... 


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 mars 10:04

          @San Jose

          pas pour Arnaud ou Bezos


        • JL JL 9 mars 10:11

          @San Jose
           
          partout la mondialisation enrichit les riches et appauvrit ceux qui peuvent encore s’appauvrir.


        • leypanou 9 mars 10:58

          @San Jose
          La mondialisation produit, ou génère, en anglais, de la pauvreté 

           : génère, en anglais, de la pauvreté : çà veut dire quoi ?
          Et en chinois, çà génère de la richesse c’est çà ?


        • Armelle Armelle 9 mars 17:10

          @JL
          Une démonstration de la mécanique que vous affirmez ?
          car dit comme ça, ça ne veut pas dire grand chose, juste les convictions de JL, lesquelles ma foi, non pas plus de crédibilité que celles du voisin qui seraient contradictoires !!!
          Vous auriez pu faire un bon prétendant politique. smiley
          Je ne sais pas si j’aurai une réponse mais je verrai bien, ça se complique toujours quand il faut passer à l’explication argumentée. Répéter ce qu’on entend quand les propos plaisent, c’est tjrs facile, mais c’est souvent après que ça se gâte...
           smiley


        • eddofr eddofr 9 mars 10:25

          Ce n’est pas la mondialisation qui enrichit les riches et appauvrit les pauvres, c’est le capitalisme.

          Fermez les frontières et l’effet sera le même.

          Enfin, vous aurez juste la joie d’être appauvris par des riches bien Français :->


          • Kapimo Kapimo 10 mars 14:49

            @eddofr

            C’est la mondialisation qui a immensément enrichi les riches, grace aux délocalisations et autres transferts libres de capitaux, en abaissant les couts du travail tout en augmentant la masse totale de consommateurs. Ce n’est pas le capitalisme qui appauvrit, c’est le capitalisme financiarisé internationaliste.

            Dans un capitalisme d’état, les chinois et les vietnamiens se sont enrichi rapidement, alors qu’ils végétaient sous le communisme. Au contraire, les Russes ont été pillés à la chute du communisme du fait d’une ouverture tous azimuths (capitalisme financiarisé) et de l’effondrement de leur état. Ce qui compte, c’est bien un état stratège, qui gère (notamment les sorties de capitaux), redistribue, tout en s’assurant que les personnes entreprenantes puissent agir, et ce quel que soit le nom qu’on donne au système.

            Le capitalisme financiarisé et le communisme ont des objectifs communs :
            affaiblissement des nations (gouvernements, cultures, traditions familiales, mixité ethnique etc..)
            limitation de la propriété privée pour les masses (voir le plafond de garantie sur les avoirs bancaires, les projets de loi sur la propriété foncière)
            — centralisation du système bancaire (banques « centrales »)
            Ces objectifs ne sont pas destinés à profiter au plus grand nombre, mais à une caste de banquiers et spéculateurs internationaux, ainsi qu’à des oligarchies locales.

            Seuls les états-nations sont en mesure de protéger leurs citoyens. Il ne s’agit pas de fermer les frontières, mais de les controler (permettre les échanges équilibrés, interdire les abus et pillages).
            L’UE (qui impose le libre-échange sans controle avec le reste du monde) a été un outil de pillage et démantèlement de la France. Du sabotage, en fait.


          • Raymond75 9 mars 12:26

            Ce n’est pas aussi simple que cela :

            S’il est évident que les inégalités s’accroient, du fait du système néo-capitaliste devenu universel, la grande pauvreté a largement diminué dans le monde depuis 1990, mais cela se ralenti actuellement :

            https://www.inegalites.fr/L-extreme-pauvrete-dans-le-monde-recule

            Cela se fait effectivement au détriment des classes moyennes occidentales, mais qui sont tout sauf pauvres ; elles sont en déclin et leurs espérances de progression économique dans les années à venir sont stoppées.

            Il y a des régions comme l’Asie qui investissent massivement dans la formation de leur jeunesse, et qui atteignent, au mins dans les grandes métropoles, un standard de vie qui était le notre dans les années 70.

            Et même si on observe un pays comme l’Ethiopie, où les salaires sont très faibles par rapport aux notre, cela permet à de plus en plus de familles de vivre dignement.

            La région qui se développe le moins est l’Afrique subsaharienne, je suis tenté de dire « bien sûr » ... Car là-bas c’est le règne des guerres civiles claniques, de la corruption, et de la quasi incapacité à former les jeunes et à mettre en place un système de santé et de transports décent. Ils sont prisonniers d’une culture qui les rend collectivement inefficaces, au désespoir de leur jeunesse qui ne pense qu’à fuir cet enfer. Qu’ils prennent exemple sur le Vietnam, ravagé par cinquante ans de guerres terribles (contre les Français, contre les Américains, du nord contre le sud), et qui est depuis 1975 (indépendance réelle et réunification) en plein développement. Accuser les autres de ses faiblesses sans vouloir y remédier est la pire des fautes :

            https://breakpoverty.com/les-chiffres-de-la-pauvrete-dans-le-monde/


            • Kapimo Kapimo 10 mars 14:53

              @Raymond75

              Le problème, c’est qu’on a rien demandé aux classes moyennes françaises (et européennes ou américaines), qui auraient certainement refusé de s’appauvrir aux dépens des autres si elles avait eu le choix.
              C’est donc bien que le système n’est absolument pas démocratique, en dépit des mensonges tous azimuths de la classe au pouvoir et de ses représentants.


            • Spartacus Spartacus 9 mars 12:31

              Il manque dans notre pays des notions économiques...

              La lecture de Leanoard Reed devrait être obligatoire pour comprendre que la « mondialisation » est indispensable....

              Une petite leçon à apprendre :

              https://www.ted.com/talks/matt_ridley_when_ideas_have_sex/transcript?language=fr

              Quand les gens comprendrons que la « mondialisation » est juste une farce simpliste de politiciens incultes qu’ils servent en « épouvantail » pour justifier leur incompétence et leur envie de ne surtout pas donner envie aux gens de réduire l’état dont ils se gavent et la part du PIB volé par l’état à la société marchande qui ne peut plus rien construire ou investir avec ce qui reste....

              La mondialisation existe depuis 120 000 ans. On a retrouvé a coté des préhistoriques à 200kms a l’intéreur des terres en Angleterre des coquillages venant des cotes du Magreb actuel certainement Algérie.

              Ce n’est pas la « mondialisation » qui est le problème, mais l’absence de spécialisations du pays et un état démesuré, inefficace et de plus en plus totalitariste et intrusif.

              Sans la mondialisation les entreprises du CAC40 feraient faillite, elles exportent 80% de leurs productions.

              Sans la spécialisation du luxe, des vins ou des avions, nous serions la Russie.

              Faire de la sous traitance industrielle, serait économiquement destructeur.


              • San Jose 9 mars 13:01

                @Spartacus
                .
                Citation  :  la part du PIB volé par l’état à la société marchande
                .
                Oui, mais volé avec mon approbation puisque tous comptes faits je préfère ce côté-ci de l’océan. 


              • JL JL 9 mars 13:06

                @Spartacus
                 
                ’’PIB volé par l’état à la société marchande’’
                 
                 L’État c’est nous, banane !
                 


              • Hugo Drax Hugo Drax 9 mars 13:44

                @JL
                Wé, c’est vous !


              • JL JL 9 mars 13:57

                @Hugo Drax
                 
                 ’’Wé, c’est vous !’’
                 
                 Et à qui la société marchande prend elle l’argent ? A nous !
                 


              • Djam Djam 9 mars 14:02

                @Spartacus
                Il serait plus honnête que vous assumiez clairement que la mondialisation vous plaît et vous convient plutôt que d’argumenter avec des affirmations lapidaires et incohérente par rapport au sujet.

                « La mondialisation existe depuis 120 000 ans. »
                Mais à quel idiot avez-vous piqué cette petite phrase qui n’a absolument aucun sens. Faut-il vous rappeler que nous ignorons très largement quelle était la réalité tangible de la poignée d’individus qui vivaient sur terre il y a120 000 ans ?
                La population actuelle frôle les 8 milliards, pensez-vous vraiment qu’il y a comparaison possible avec celle d’y il y a 120 000 ans ?

                Et vous ajoutez : « Sans la spécialisation du luxe, des vins ou des avions, nous serions la Russie. Faire de la sous traitance industrielle, serait économiquement destructeur ».
                M’enfin, vous êtes sérieux avec ce genre d’argument ?? Connaissez-vous vraiment la Russie ? Y avez-vous vécu et travaillé ? Certainement pas sinon vous n’écririez pas de telles sottises.

                Quant à la mondialisation qui « serait un phénomène quasi antique », on a juste envie de rire gentiment tant cet argument, préféré des pro mondialiste justement, est une énormité. Car, non, il n’y a jamais eu de mondialisation totale et totalitaire par le passé. Pour la bonne et simple raison que ce totalitarisme actuel n’a été imposable que par l’imposition d’un système qu’on appelle internet et qui précisément à rendu possible la « mondialisation financière ».

                L’autre mondialisation, celle délirante des fous rêveurs qui veulent faire croire que tous les peuples peuvent ne faire plus qu’un gros tout indéfini, c’est bien celle qui afflige le monde aujourd’hui, avec ses dévastations inévitables puisque consubstantielles à la globalisation financières des intérêts privés.


              • Hugo Drax Hugo Drax 9 mars 14:06

                @JL
                Si vous vous sortiez les doigts, c’est à vous à qui vous piqueriez le pognon.


              • JL JL 9 mars 14:39

                @Hugo Drax
                 
                 c’est ce que vous faites ?
                 
                 pfff ! Quelle bêtise.


              • Spartacus Spartacus 9 mars 16:56

                @Djam
                C’est à vous de demander si vous connaissez la Russie, autrement que la propagande.
                Elle n’exporte rien, a part du pétrole et de la propagande...
                Un pouvoir d’achat des habitants extrêmement faible.
                Un pays continent qui a un PIB moitié de l’Inde, et seulement le tiers du Japon pourtant une île.

                Leçon d’économie pour les nuls.
                Voici ce qu’est un simple crayon noir HB : (Leonard Reed)

                Le graphite est extrait à Ceylan

                Pensez à ces mineurs, à ceux qui ont fabriqué par leurs nombreux outils d’Allemagne pour l’extraire ou les sacs en papier du Canada dans lesquels on transporte le graphite ou encore la ficelle de Malaisie qui permet d’attacher ces sacs, à ceux qui les ont mis à bords des bateaux Panaméens et à ceux qui ont fabriqué ces bateaux en Corée. Même les gardiens de phare le long de la route au cap en Afrique du Sud ont aidé à sa naissance, et aussi les pilotes des ports Belges d’Anvers.

                Le graphite est mélangé à de l’argile Américain dont on utilise l’ammoniaque de Trinidad et Tobago pour l’affinage. Puis des agents mouillants sont ajoutés, comme du suif sulfoné issu du pétrole du Vénézuéla des graisses animales d’Argentine ayant réaction avec de l’acide sulfurique Suisse. Après être passé au travers de nombreuses machines Allemandes, le mélange se présente finalement dans une extrusion sans fin comme pour une machine à saucisses coupée à la dimension voulue, séchée et cuite pendant plusieurs heures à environ 1000 °C . Pour accroître leur résistance et leur aspect lisse, les mines sont alors traitées avec un mélange chaud qui comprend de la cire du Mexique, de la paraffine du Maroc et des graisses naturelles hydrogénées des pays bas.

                Le bois de cèdre de Turquie ou Liban reçoit six couches de laque. Connaissez-vous tous les ingrédients de la laque ? Qui penserait que les éleveurs de graine de ricin du Brésil font le rouge ? La belle couleur blanche et jaune de l’oxyde de titane extrait à Madagascar de la laque nécessitent les savoir-faire de plus de personnes que l’on n’en pourrait dénombrer !

                Regardez la marque. C’est un film formé en chauffant du charbon noir de Bulgarie mélangé avec des résines transformées en France.

                Le bout de métal la virole, est en laiton des métalleries Indiennes. Pensez à toutes les personnes qui extraient le zinc du Pérou et le cuivre du Chili et ceux qui savent faire une feuille brillante de laiton à partir de ces produits de la nature. Ces anneaux noirs sur la virole sont en nickel noir d’Australie

                Il y a ensuite le bout de gomme, que l’homme utilise pour effacer les erreurs qu’il commet avec moi. C’est un élément appelé « factice » qui permet d’effacer. Il s’agit d’un produit semblable à du caoutchouc fabriqué en faisant réagir de l’huile de colza d’Indonésie avec du chlorure de soufre de Colombie. Le caoutchouc deThaïlande , contrairement à l’idée courante, ne sert que pour assurer la liaison. Il y a ensuite de nombreux agents de vulcanisation et d’accélération. La pierre ponce vient d’Italie ; et le pigment qui donne sa couleur à la gomme est du sulfure de cadmium de Biélo-Russie.

                En fait, des millions d’êtres humains participent à sa création, et aucun d’entre eux n’en connaît plus que quelques autres. 


                La mondialisation, ils en ont peur. Ils parlent avec l’ignorance car ils ne savent pas que sans elle un simple crayon n’existerait pas

                Mais ce n’est qu’un crayon noir.......Un simple crayon noir  ! 

                Imaginez un fabricant de voiture ou d’avion..   smiley



              • Hugo Drax Hugo Drax 9 mars 17:34

                @JL
                Non, j’ai arrêté il y a 35 ans, devant un inspecteur des impôts aussi burin que vous, qui me traitait de voleur comme tous les gens à leur croûte ! 


              • Hugo Drax Hugo Drax 9 mars 17:57

                @Hugo Drax
                ... Je n’aime pas assez l’argent pour faire la pute pour l’État — merci à ce souteneur tartufe —. Je survis depuis dans l’économie parallèle, et, je chie sur le collectivisme.


              • Hugo Drax Hugo Drax 9 mars 17:59

                @Hugo Drax
                … d’État.


              • zygzornifle zygzornifle 9 mars 12:33

                Tout le monde le sait mais au moment de veauter devant l’urne Alzheimer fait des ravages et on se retrouve avec un gourou de la mondialisation au pouvoir ....


                • Hugo Drax Hugo Drax 9 mars 13:50

                  @zygzornifle
                  Salut,
                  Vous auriez souhaiter plébisciter qui ? Le vote blanc, hétéro, de plus de 50 ans ? À qu’est-ce que je fais au deuxième tour depuis 4,5 scrutins…


                • Hugo Drax Hugo Drax 9 mars 13:52

                  @Hugo Drax
                  *souhaité


                • MagicBuster 9 mars 16:09

                  @Hugo Drax

                  A toi de voter pour qui tu veux . . . Bonne journée.


                • rita rita 9 mars 16:12

                  La Réserve fédérale américaine (Fed) va augmenter les montants qu’elle injecte chaque jour dans le marché monétaire, pour les porter à au moins 150 milliards de dollars quotidiens, face aux risques posés par le nouveau coronavirus, a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué.

                  La Fed apportait jusqu’à présent au moins 100 milliards de dollars quotidiennement. Cette hausse du montant apporté sur les marchés débute lundi

                  Et chez nous c’est combien ?


                  • Jonas 9 mars 18:15

                    J’aurai aimé , vous lire sur la délinquance , quant à l’économie , vous devriez aller suivre des cours du soir dans votre Mairie. maintenant que vous êtes à la retraite. Retraite certainement méritée . Je vous rappelle que la France est classée « bonnet d’âne » par l’OCDE. 

                    La mondialisation est certes imparfaite , pour les pays développer , mais elle a sortie quand même de la pauvreté l’équivalent de 600 millions d’individus , chinois et d’indiens soit 100 millions de personnes de plus que toute la population de l’Union européenne. 

                    Avec le coronavirus , qui a mis a mal de nombreux pays , entreprises et chute de la croissance. J’espère que des gens comme vous donneront , a ceux qui se trouveront bientôt sur le carreau , aux sociétés qui déposeront les bilans les moyens de s’en sortir. 


                    • BELZEBUTH BELZEBUTH 10 mars 07:10

                      @Jonas
                      Je, ne m’intéresse pas au sort des chinois ou des indiens ou des peaux rouges
                      Ce qui m’intéresse c’est le sort des français
                      Plus tôt nous quitterons l’Union Européenne mieux ce sera
                      Ce qui met sur le carreau les sociétés françaises et qui augmente la pauvreté, ce sont les délocalisations des usines en Chine ou en Pologne, c’est le libéralisme à outrance
                      Je vous invite à regarder les chiffres relatifs à la pauvreté en France qui montre une courbe ascendante depuis 2012 ; la mondialisation c’est un mot qui n’a pas de connotation positive, c’est la ruine de la planète pour l’engraissement des financiers ......
                      Je n’ai pas de conseils à vous donner pour votre niveau de connaissances
                      Je n’ai pas besoin de vos conseils non plus....


                    • BELZEBUTH BELZEBUTH 10 mars 07:13

                      @BELZEBUTH
                      Le bonnet d’âne c’est vous qui devriez le porter


                    • BELZEBUTH BELZEBUTH 10 mars 08:02

                      @BELZEBUTH
                      Qu’en sais-je vous êtes peut-être ramasseur de moules en activité ?


                    • BA 9 mars 19:00

                      Les bourses européennes subissent un krach historique.

                      Bourse de Milan : - 11,17 %

                      Bourse de Paris : - 8,39 %

                      Bourse de Francfort : - 7,94 %

                      Bourse de Londres : - 7,69 %


                      Coronavirus : jour de panique sur les Bourses mondiales.


                      Les marchés mondiaux ont été emportés par un vent de panique ce lundi. A la crise sanitaire s’est ajouté le krach pétrolier. La Bourse de Paris s’est écroulée de 8,39 % à 4.707,91 points en clôture, sa pire séance depuis 2008. Et à Wall Street, peu après l’ouverture, un coupe-circuit a même été activé pour l’indice S & P 500.


                      Déjà mises à rude épreuve par la propagation du coronavirus, les places financières mondiales ont cédé à la panique ce lundi.


                      https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/coronavirus-les-bourses-europeennes-au-bord-du-krach-1183136



                      • Spartacus Spartacus 9 mars 19:20

                        @BA
                        Ca devrait être une bonne nouvelle pour les gens modestes avec une baisse forte des carburants et un accroissement de pouvoir d’achat des gens.

                        Mais en fait la baisse sera faible et l’état va se gaver en premier par une méthode de calcul avec effet cliquet qui fait qu’il va se servir en premier contre les pauvres.


                      • Spartacus Spartacus 9 mars 19:17

                        La paupérisation des gens en France est typiquement du à l’état.

                        57% de la richesse produite est absorbée par l’état.

                        Le pouvoir d’achat spolié par l’état est énorme...

                        L’énergie est ultra sur-taxée (electricité, gaz, carburants) et dans certains cas le double a payer pour nos concitoyens. Le SP95 a est à 0.70 aux USA, 1,5 en France le double.

                        Le nombre de taxe (facteur d’appauvrissement) est plus du double du 2eme état le plus taxateur du monde. Ubuesque.

                        L’impot est un jeu pour les étatistes qui consiste a le cacher un max pour faire croire que l’état est un samaritain alors que c’est un crocodile irresponsable qui se gave du pouvoir d’achat et crée la pauvreté. La mondialisation est une vaste « excuse » pour ne pas trancher dans la gabegie étatiste.

                        La majorité des autres pays fonctionne tout aussi et même mieux sans appauvrir les population comme le fait la France.

                        L’appauvrissement c’est l’état, mais dans la pensée unique il est scandaleux de le dire.. Trop de passagers clandestins qui en profitent indirectement.

                        Dans la pensée unique, il faut accuser la mondialisation, le capitalisme, les américains.

                        Une bonne farce qui se répète en boucle dans ceux qui ne connaissent rien à l’économie et que l’on ne veut pas instruire...


                        • BELZEBUTH BELZEBUTH 10 mars 08:50

                          Les économistes sur la mondialisation ont des avis différents et ils ne sont pas tous corrompus par la finance ou moutonniers voir ci-dessous des gens qui s’y connaissent en économie et qui nous instruisent :

                          Patrick ARTHUS est économiste, directeur de la recherche et des études de NATIXIS (banque d’affaires) :« la globalisation économique et financière fait disparaitre les politiques redistributives » ;

                          Jacques SAPIR, économiste pour la sortie l’EURO par la France ; 
                          « La glogalisation financière conduit au retrécissement de la base fiscale des Etats »
                          « La mondialisation à enrichi les plus riches des pays pauvres et appauvri les plus pauvres des pays riches »
                          SAPIR explique que l’Etat français du fait de son appartenance à l’UE et à la sone euro ne peut pas dévaluer sa monnaie pour rendre plus compétitives les entreprises françaises ce qui le conduit (l’Etat) à subventionner les entreprises avec des milliards comme par exemple avec le CICE.

                          Dany LANG économiste et Maître de conférences :
                          « l’Etat social ne peut plus faire de politique redistributive » (du fait de la mondialisation)
                          « le capitalisme a de moins en moins besoin de démocratie » (parce que le capitalisme domine partout y compris la politique avec MACRON qui représente le 1 % des français les plus riches toujours selon M.LANG)

                          Ceci pour vous faire comprendre qu’il y a des économistes qui ne sont pas favorable à la mondialisation et qui en dénoncent les méfaits...


                        • Spartacus Spartacus 10 mars 11:13

                          @BELZEBUTH
                          Ces gens ont le titre « d’économistes » que dans votre monde.

                          Ces économistes nez sont pas des « économistes », mais des universitaires abonnés aux journalistes que les gauchistes adorent entendre.
                          Les 1%, le CICE, politique redistributives et autre farces qui disent que les riches et le secteur privé sont méchants. Du moment que c’est écrit ces mots là vous êtes tellement conditionné que vous achetez sans réfléchir un minimum....
                          Vous êtes tellement dogmatique.

                          Y’a que dans le monde média, gauchistes et militants comme vous qu’on appelle ces types des « économistes ».
                          Il ne seront jamais des Nobels et bien incapables de présenter une thèse ou une analyse correcte. Des branquignols.
                           
                          La définition du joli mot a vos oreilles de gauchiste « politique redistributive » est « politique totalitaire ». Un système dans lequel un groupe de personnes oblige un deuxième groupe à payer pour des choses que des gens devraient avoir. Il s’agit de la redistribution forcée de ce qui est produit. Une monstruosité qui a toujours détruit la société... De L’URSS au Venezuela actuel.

                          Pleurer sur les bases fiscales de l’état sous entendrait que l’état c’est la société. On distingue de suite l’abonné de la gamelle e l’impôt passager clandestin favorisé de la redistribution. Normal les gauchistes sont parqués corporativement dans ces réserves sans diversité intellectuelles.

                          Les 1% des Français, phrase référence typique de l’ignorance et du branquignol Pikety (appelé économiste par les gauchistes) qui est un paradoxe de Simpson.
                          Les 1% d’une période sur l’autre étant pas les mêmes, les 1% sont une construction pour dire aux gauchistes que les riches s’enrichissent et ils adorent acheter ces discours débiles...
                          Il serait temps de sortir des niaiseries et apprendre la vraie économie.


                        • BELZEBUTH BELZEBUTH 10 mars 12:39

                          Je comprends votre émoi !
                          Si il y a une matière complexe à saisir c’est bien l’économie !
                          C’est pourquoi on peut entendre que les avis des pros ou des particuliers puissent diverger sur la mondialisation !
                          Cependant 400 000 personnes sont tombées dans la pauvreté entre 2017 et 2018 en France et cela continue !
                          L’Euro a conduit à un gonflement des prix immobiliers devenus ce jour insensés et à la bulle immobilière qui va prochainement exploser à la figure des français et fera beaucoup de dégâts !
                          La bulle immobilière s’est constituée parce que les banques ont prêté sans compter et que le dynamisme de l’immobilier arrangeait les gouvernements successifs ! Comme on le dit, quand l’immobilier va, tout va !
                          A l’inverse, quand l’immobilier ne va plus, ça va mal, gare aux éclaboussures lorsque la bulle immobilière va exploser !
                          L’Euro a gonflé aussi les prix des dépenses courantes, alimentation, gaz, électricité etc.. La baguette de pain était à 1 franc en 2000 aujourd’hui elle est à 1 euro, mais par contre le SMIC n’a pas été multiplié par 6,5 et c’est pourquoi les français se sont appauvris entre autres, .....
                          L’Euro, l’Union Européenne, la Mondialisation sont rejetés par de plus en plus de français de droite comme de gauche qui réalisent qu’ils ont été bernés par les politiciens....
                          Les gilets jaunes sont la partie visible de l’iceberg, beaucoup d’autres personnes sont mécontentes de leurs gouvernants et de l’Union Européenne....
                          Les français vont peu à peu rejoindre les eurosceptiques et ils demanderont un retour de la souveraineté (c’est à dire un abandon de l’EURO et de l’UE) pour une raison très simple : chaque jour qui passe nous enfonce un peu plus dans le marasme économique....le mouvement des gilets jaunes n’est sûrement qu’un début !


                        • Spartacus Spartacus 10 mars 13:51

                          @BELZEBUTH

                          La pauvreté en France est le fait des politiques socialistes interventionnistes de l’état. Pas par le marché libre.

                          -Les prix élevés de l’énergie, programmes « d’énergie verte » en Europe, font baisser le pouvoir d’achat, en particulier pour les pauvres.
                          -La fiscalité indirecte démesurée 
                          réduit les incitations à travailler, à épargner et à investir, ce qui peut a des effets de réduction des possibilités de sortir de la pauvreté.
                          -Les programmes sociaux 
                          fournissent aux gens « une incitation et les moyens de ne pas travailler et rester en pauvreté relative. Pourquoi aller travailler si a rien faire on a autant a rester chez soi ?
                          -La productivité 
                          globale se répercute sur les pauvres, en France on ne peut plus rien construire ou investir sans être détruit par la bureaucratie étatiste et les normes. 
                          -Le pouvoir d’achat réel est trop spolié par l’état et ses étatistes indirectement..

                          L’immobilier ? Y’a pas plus anti-marché libre que l’immobilier. Normes, dépendance aux politiques... 

                          Les gillets jaunes d’origine étaient contre les taxes, les récupérateurs gauchistes n’ont fait qu’une chose, les faire détourner de ces revendications de ne plus se faire spolier par l’état. 
                          Parfait si la France sort de l’Europe. Cela obligera a réduire le secteur public qui détruit la France par 2.

                          L’économie en France est une farce. Le monde Universitaire est gauchiste. Imaginez que 98% des profs sont « de gauche » à l’image de Natalie Artault. Un telle absence de diversité vous rend ignares et les formation les plus crétine au monde..
                          Cela fait des Français des gens comme vous qui ignorent Bichanan, Friedman et sortent les sornettes gauchistes les plus débiles...


                        • BELZEBUTH BELZEBUTH 10 mars 19:10

                          Un grand merci pour votre analyse pertinente !


                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 mars 14:31

                          Ce XXIe siècle des complots, de la perfidie et de la haute trahison politique enfantera encore plus de fléaux ! Les responsables politiques trahissent leurs engagements, ils se mettent au service de la racaille milliardaire hors la loi... Nous sommes au stade suprême de l’aberration humaine.

                          ----------------------------------

                          Ceci intéresse tout le monde. 

                          Tous les individus et tous les pays qui ont essayé de plagier, de copier, d’utiliser et de reprendre mes écrits à leurs comptes ONT ÉCHOUÉ ! Algériens, Algériennes, vous n’êtes pas dirigés par un Etat, vous êtes bridés par un régime hors la loi qui a définitivement échoué !

                          RAPPEL DE 2013 : « MES AMIS ET CHERS INTERNAUTES... »
                          10 mars 2013, 18:08


                          • eddofr eddofr 12 mars 11:38

                            Le libéralisme prétend être « A chacun selon son mérite » et en réalité c’est « A chacun selon son pouvoir ».

                            Le communisme prétend être « A chacun selon son besoin » et en réalité c’est « La même chose pour tout le monde ».

                            Dans les deux cas, le système, non perverti, pourrait fonctionner. Mais c’est la nature même de l’égoïste que de pervertir tout système à son profit.

                            Et des égoïstes, le monde en est plein : 

                            L’actionnaire qui ne se soucie que de profiter de sa rente, quel qu’en soit le prix pour les autres.

                            L’ouvrier qui refuse le moindre risque et ne souhaite que profiter tranquillement de son salaire (mérité ou pas) en faisant le moins d’efforts possible.

                            Le « réfugié » économique qui abandonne son pays et son peuple pour trouver la réussite individuelle en profitant d’un système économique et social qu’il n’a pas contribué à créer mais dont il veut prélever les fruits ...

                            Apparatchik qui profite de sa position pour s’attribuer des privilèges qu’il ne mérite pas

                            ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès