• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La pensée dominante

La pensée dominante

Comme tout système politique doit être stable, le pluralisme démocratique nécessite non seulement une constitution, mais aussi une pensée dominante, qui à travers les médias influence l’opinion, pour éviter qu’à chaque élection il y ait un virage à 180°. Dans une social-démocratie comme la France, la pensée dominante devrait être le bon sens et la pensée rationnelle. Il y a beaucoup de manipulation et d’hypocrisies.

La principale hypocrisie est que les élites qui à travers les médias fond la morale, dénoncent le racisme, soutiennent en même temps l’apartheid en Cisjordanie. Alain Soral est un des premiers à l’avoir montré. Il faut voir les déclarations d’amour de certains politiciens envers Israël, en tout cas la bienveillance des élites politico-médiatique envers ce pays depuis toujours. Bien sûr, ils diront qu’ils sont pour un état palestinien, ce qui est de la foutaise, il ne peut pas y avoir d’état palestinien sans pression sur Israël. Les pays occidentaux soutiennent ce pays, tout en intervenant militairement contre d’autres pays, ou en pratiquant des sanctions contre d’autres pays. Et les grands médias font partie de la machine de propagande.

Les agents de propagande prônent la tolérance et l’ouverture, alors qu’ils diabolisent toujours en politique étrangère et en politique intérieur. Il y a d’autres hypocrisies comme le faux progressisme avec le mariage homosexuel, et surtout le faux pluralisme avec le faux clivage gauche/droite. Comme il faut une petite dose de pluralisme, on met en avant le pseudo-réactionnaire qui excite l’opinion sur la menace de l’islam, mais qui ne remet pas en cause les naturalisations, le droit du sol ; M. Zemmour défendra toujours la laïcité et l’assimilation qui est un métissage forcé. Et le pseudo-gauchiste sera respectueux envers le CRIF, et votera PS au second tour.

Les souverainistes de gauche ne doivent pouvoir s’allier avec les souverainistes de droite, pour éviter un changement radicale.

Mais tout cela n’est pas important pour la plupart des gens. Comme dans tous les pays, les gens se préoccupent du pouvoir d’achat, de la sécurité, des libertés basiques. La géopolitique n’intéresse pas la masse. Le succès électoral d’un parti comme le FN se fait sur les thèmes de l’immigration et de l’insécurité, des choses visibles pour les gens, contrairement au souverainisme ; un parti souverainiste ne ferait que quelques pourcents aux élections. Dans tous les pays, il y a des problèmes, et la situation de la France n’est relativement pas si mal. Le « système » fonctionne, malgré les hypocrisies et autres défauts.

Ce qu’il faut entendre par « système » est la pensée dominante, euro-atlantiste, c’est-à-dire la construction européenne adossée à l’Amérique, une étape vers la gouvernance mondiale.

Il peut sembler paradoxal que les élites françaises qui veulent combattre l’islamisme en Afghanistan ou en Afrique subsaharien, ait favorisé l’immigration musulmane en France. La raison est que la vision du monde des élites occidentales n’est pas le choc des civilisations. Dans sa vision du choc des civilisations, Huntington divise le monde en bloc, le bloc occidentale, le bloc russe-orthodoxe, un bloc musulman, etc… Alors que la vision des dirigeants occidentaux est un monde unipolaire sous leadership américano-occidentale (ce qui n’empêche pas la rivalité entre occidentaux) ; et tous les pays sont destinés à entrer dans ce système, y compris un pays à 95% musulman ; par conséquent une France avec 10% ou 20% de musulmans, ou même plus, n’est pas un problème. C’est la vision mondialiste qui diverge de la vision du « choc des civilisation » ; mais elles sont toutes les deux atlantistes.

Pour le « système » (les grands médias), le nationalisme français n’est tolérable que s’il est atlantiste.


Moyenne des avis sur cet article :  2.12/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Allexandre 15 novembre 2014 18:56

    Cher auteur,

    Je suis globalement d’accord avec votre point de vue, mais il manque de profondeur et d’argumentation. Vous auriez intérêt à le reprendre et à exposer chaque point avec davantage de fond. Si l’Etat palestinien ne peut exister c’est évidemment parce que l’axe euro-atlantico-sioniste en a décidé ainsi. Mais nous sommes pieds et poings liés par l’amalgame entre le sionisme et la Shoah entretenu par les agents d’Israël en France qui occupent tout l’espace audiovisuel. Et que nous distillent-ils en permanence ? Que la menace suprême pour la France, c’est l’islam. Or la vraie menace c’est le sionisme.

    • raymond 15 novembre 2014 20:00

      0 commentaires rien de rien sous ce nom, et voilà un article (de plus) qui soutient soral... smiley


      • Scual 15 novembre 2014 22:26

        On doit pas vivre dans le même pays.

        Moi dans les médias et les discours politiques actuels je ne vois que du fascisme. C’est donc évidement désormais ça la pensée dominante.

        La surenchère facho entre le Parti Solférinien, l’UMP et le FN le tout orchestré par leurs amis des médias qui acquiescent ou approuvent sans jamais dénoncer et poussant toujours à aller plus loin, ça fait quand même un paquet d’années que ça dure, il faudrait peut-être se réveiller et arréter de dénoncer une situation qui n’est plus depuis près d’une quinzaine d’années.


        • prolog 16 novembre 2014 10:36

          Bonjour,
          il est dur à lire votre article. Pas que ce soit mal écrit mais au niveau de la quantité de concepts abstraits.
          En vrac : « système politique, stable, pensée, progressisme, islamisme, pluralisme, souverainiste, liberté, sécurité, laïcité, assimilation... » on peut continuer longtemps.
          Le problème avec ces concepts c’est que ce sont des fourre-tout et que chaque personne en a sa propre définition, différente de celle des autres.

          Du coup, chacun peut lire ce qu’il veut ici, impossible de comprendre ce que vous avez voulu dire. On tombe juste sur le constat que c’est le bordel dans votre tête et que vous en faites profiter le lecteur :).

          J’aurais bien parlé du fond de l’article mais ce que j’ai compris n’a à priori rien à voir avec ce que vous avez dit... à part que c’est le bordel.

          à plus


          • robert 16 novembre 2014 10:57

            ce qu’il voulu dire, ce nouvel auteur sans commentaires, c’est que Soral et Zemmour ont raison voilà et c’est donc forcément bordélique, essayez de faire entrer une pièce ronde dans un trou carré.


          • nm72 16 novembre 2014 21:18

            Je parle de beaucoup de choses en peu de lignes, et ce n’est pas manichéen.

            tout est factuel.
            je parle de l’hypocrisie de la pensée dominante, et du faux pluralisme avec toujours les mêmes demi-opposants qui sont mis en avant comme M. Zemmour.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

nm72


Voir ses articles







Palmarès