• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La pivoine Kabyle

La pivoine Kabyle

C’est ainsi que l’on a surnommé cette fleur fascinante, trouvée en haute Kabylie en Algérie ; sa dénomination provisoire en kabyle par déduction consensuelle : “Aoeooig g ifran“ ou “ Aoeooig n teriel“.

J’ai lu ça et là, “Pivoine de chine“, “fleur de l’Extrême-Orient“…, pour ma part, je ne vois pas de raison, que “ma“ pivoine ne soit pas endémique au lieu où on l’a retrouvée, en Kabylie. On fournit de plus en plus de preuves aujourd’hui, que l’Afrique est le berceau de l’humanité. Il est indéniable qu’elle soit une Kabyle pure, donc plus plausible qu’elle soit partie d’ici…

D’après les centaines de plants et de fleurs observés en amateur au Djurdjura, depuis cinquante ans ; il semblerait qu’il s’agit d’une seule et même espèce, de la pivoine arbustive.

Le nom scientifique est “Paeonia“ du grec ancien, qui serait selon la mythologie Grecque, le nom du médecin qui aurait soigné avec cette plante et fleur toxiques, médicinales, deux Dieux blessés par Hercule, dont le Dieu de la guerre. On la dit, originaires de diverses régions de l’Europe à l’Extrême-Orient, notamment de Chine, où elle est associée à la ville de Luoyang et serait le symbole de : Indiana.

Il y a 2 326 variétés de pivoines dont une très grande partie est issue de croisements effectués au Japon et en chine, (je vous rassure la notre est authentique, elle n’est pas croisée), ces espèces sont visible en juin dans un conservatoire en France, dédié à la pivoine par une passionnée.

Dès que nous l’avons observée, aux débuts de nos premières sorties en montagne et en forêt, il y a plus de cinquante ans, je me suis personnellement attaché. Auparavant, on ne l’avait jamais vu dans la vallée, ni dans les jardins ni dans les champs. Elle tient d’un mélange de la tulipe, de la rose et du coquelicot à la fois. Chaque année en mai, cette reine des fleurs, célèbre avec ses sujettes, le printemps d’altitude, pendant longtemps sans l’homme, l’admirateur jaloux, processif et destructeur … elle fleurit, à une altitude de mille quatre cents mètres en moyenne, dans la partie ubac de la montagne jusqu’à juin. On ne sait pas encore grand-chose de cette belle curiosité, pas de thèses, pas de recherches connues à son sujet à nos universités. Sa présence, en apparence incompatible en ce lieu sauvage, semble comme l’œuvre d’un artiste fou, qui se serait amusé avec ses couleurs préférées ou encore un apprenti sorcier qui souhaite apporter plus de douceur et de tendresse dans cette contrait hostile, parfois lugubre, en y introduisant une fleur mystérieuse de son jardin. Sa présence plait, sa beauté fascinante séduit, dans cet environnement rustre, elle invite au repos à ses cotés. La pivoine captive tout vos sens, elle vous envoûte et si vous fermez vos yeux un instant, elle vous transporte dans un monde enchanté, merveilleux, où tout est beauté, douceur, allégresse avec des parfums exquis et enivrants.

D’un coté, je voudrais faire découvrir cette beauté à mes compagnons et au monde entier, de l’autre coté, je souhaite cacher son habitat pour sa protection et sa préservation. Taire le nom de ce lieu magique, peut être par jalousie ? Pour être le seul à l’admirer. Être seul à découvrir son mystérieux secret impénétrable que son bouton de fleur, le percer comme un ver chanceux, avant qu’elle étale à l’aire libre ses pétales embaumés et offrir sa beauté au soleil. Si elle ne se trouvait pas dans une zone dangereuse, interdite par les militaires, j’irai sans doute seul la voir une fois l’an, l’admirer et converser, écouter avec passion ses soucis, qui m’aideraient à veiller à son bien être, que pour en connaître la cause…Ne serait-elle pas une très jolie kabyle, qui en rencontrant un génie malin habitant ces lieux, qui serait tombé amoureux fou d’elle, la métamorphise en pivoine pour la garder éternellement ? Sachant que l’espérance de vie de la pivoine est la même que l’être humain, entre 60 et 100 ans...

Pivoinement votre !

Med Tabeche le, 24/11/2011 & 10/05/2019


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 novembre 08:55

    Tabèche, pour un jardinier, ça le fait !


    • Mohamed Tabèche Mohamed Tabèche 27 novembre 14:54

      Ouiii ! @Séraphin Lampion


    • OMAR 27 novembre 16:06

      Omar9

      .

      Bonjour @ M. Tabèche :"D’un coté, je voudrais faire découvrir cette beauté à mes compagnons et au monde entier, de l’autre coté, je souhaite cacher son habitat pour sa protection et sa préservation".

      .

      Magnifique, votre article.

      .

      Même si votre pivoine sent un chouia notre ligérien @C’est Nabum...


      • Mohamed Tabèche Mohamed Tabèche 27 novembre 17:08

        Merci @OMAR , il ne faut pas oublier que l’Afrique est la source des espèces et même de richesse ... 


      • JPCiron JPCiron 27 novembre 17:36

        Le jardin qui a conquis notre âme a les fleurs les plus merveilleuses et les fruits les plus délicieux. L’air y est aussi plus sain.

        .

        .


        • Mohamed Tabèche Mohamed Tabèche 27 novembre 20:20

          @JPCiron , 
          ça inspire à la poésie !


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 novembre 18:26

          Joli texte . Préservez là , ainsi que les autres faunes et flores .


          • Mohamed Tabèche Mohamed Tabèche 27 novembre 19:35

            Merci @Aita Pea Pea, oui, on fait ce qu’on peut !


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 novembre 19:48

            @Mohamed Tabèche

            Et continuez ! Bravo .


          • popov 28 novembre 06:58

            @Mohamed Tabèche

            Merci pour cet article rafraîchissant. Je suis allé voir sur votre site et là, il y a une photo de cette magnifique fleur (et d’autres articles intéressants).


            • Mohamed Tabèche Mohamed Tabèche 28 novembre 11:17

              Merci de votre visite @popov !


            • MagicBuster 28 novembre 11:46

              La végétation représente partout un patrimoine important pour le tourisme et pour les locaux.

              ( A protéger et à conserver intact pour les générations futures )

              http://www.domainezouina.com/pages/volubilis-la-fleur-berbere-du-maroc-antique.html

              Située au pied du mont Zehroun, dans la plaine opulente du Gharb, Volubilis/Walili est une cité antique fondée au IIIème siècle avant J.-C. par les berbères. Ceux-ci l’ont baptisée du nom de l’espèce violine d’ipomée qui poussait alors sur les berges de l’oued khoumane.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès