• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La reconnaissance de Donetsk et Lougansk

La reconnaissance de Donetsk et Lougansk

La Russie vient de reconnaître la souveraineté des républiques de Donetsk et Lougansk.
 
Les Etats-Unis (puis leurs alliés) avaient redoublé d'agressivité envers la Russie depuis novembre, l'accusant de s'apprêter à envahir l'Ukraine et annonçant successivement plusieurs dates pour cela.
 
Cela n'est pas fondamentalement nouveau puisque dès le 3 mars 2014, cinq jours ouvrés après le coup d'Etat uniopéen en Ukraine, l'Union Européenne avait accusé la Russie d'avoir attaqué l'Ukraine, et les accusations d'agression ou d'invasion n'ont pas cessé depuis lors.
 
Le récent déferlement d'annonces d'invasion a forcé le président ukrainien Zelenski à protester de plus en plus fort depuis deux mois contre cette "hystérie" qui a provoqué la panique en Ukraine (qu'il a tenté de calmer), à donner un ultimatum de 24h le 14 février pour que les fonctionnaires et entrepreneurs déserteurs reviennent en Ukraine, et à diffuser hier 21 février une estimation du préjudice économique de l'hystérie fomentée par les Etats-Unis (sans parler des nombreux appels au président Biden pour qu'il se calme).
 
Parallèlement depuis la fin de l'année dernière les Etats-Unis ont accéléré la livraison d'armements et le déploiement d'instructeurs militaires en Ukraine (en violation des accords de Minsk qu'ils n'ont certes pas signés), et encouragé le gouvernement ukrainien à reprendre Donetsk et Lougansk par la force.
 
Pour mémoire Donetsk et Lougansk (sud-est) sont des régions légalistes qui pour avoir protesté contre le coup d'Etat (fomenté par l'Union Européenne) du 22 février 2014 à Kiev ont été déclarées étrangères par le nouveau régime, lequel y a envoyé l'armée le 15 avril en annonçant vouloir en déporter la population. Le gros de l'armée ukrainienne ayant fraternisé ou déserté ses armements soviétiques ont été confiés à un amalgame de milices, mobilisés et mercenaires qui a rasé début mai les villes de Slaviansk puis Kramatorsk à l'artillerie allant jusqu'aux missiles balistiques SS-21. Les deux régions les plus au sud-est ont donc rappelé les anciens militaires, levé des milices et ouvert les arsenaux soviétiques pour se préparer à l'arrivée des forces du coup d'Etat.
 
Un million et demi de réfugiés du sud-est de l'Ukraine sont passés en Russie (le tiers d'entre eux est revenu depuis), plus gros déplacement de populations en Europe depuis la deuxième guerre mondiale.
 
Deux millions de civils ont été assiégés dans Donetsk et trois quarts de millions dans Lougansk, par "l'armée" ukrainienne qui les a privés d'eau et d'électricité. La situation sanitaire se dégradant, le Comité International de la Croix-Rouge a demandé une intervention humanitaire internationale urgente des pays volontaires, qu'elle aurait acheminée depuis la Russie (frontalière de Lougansk) afin de ne pas devoir traverser la ligne de front. Au Conseil de Sécurité de l'ONU le 8 août 2014 les Etats-Unis d'Amérique ont formellement interdit à la Russie d'acheminer cette aide humanitaie, ont déclaré qu'ils considéreraient son arrivée comme une invasion de l'Ukraine, et ont menacé la Russie d'une riposte militaire. Pour mémoire, à la même séance du 8 août les Etats-Unis ont aussi opposé leur veto à un projet de résolution visant à rappeler à l'Ukraine la résolution 2166 du 21 juillet qui exigeait un cessez-le-feu dans la zone où s'était écrasé l'avion malaisien MH17 le 17 juillet, que l'Ukraine violait tous les jours et leva officiellement le 7 août afin d'interdire l'accès des équipes de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) et de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI) à l'épave. Lorsque la Russie et la Croix-Rouge ont lancé ce convoi humanitaire de camions blancs le 19 août 2014, la plupart des chefs d'Etat et de gouvernement de l'axe antirusse ont surenchéri de menaces contre la Russie et d'accusations de transport d'armes (l'OSCE l'a contrôlé à la frontière), tout en refusant d'envoyer une aide pour sauver les populations assiégées.
 
Une guerre de quelques mois a eu lieu, "l'armée" ukrainienne a été battue et le front s'est figé en périphérie des deux villes principales des régions poussées à la sécession, adossées à l'est à la frontière russe et au sud à la mer d'Azov.
 
En septembre 2014, à l'instigation de la Russie, l'OSCE a parrainé les accords de paix "de Minsk", complétés en février 2015 et signés par les deux parties belligérantes, ainsi que par l'OSCE et la Russie comme parrains. L'UE et l'OTAN s'étaient déclarées opposées aux négociations puis aux accords, ce que l'Alliance Atlantique a confirmé en invitant le président ukrainien Porochenko à une réunion de l'OTAN le jour prévu pour la signature desdits accords. Le Conseil de Sécurité de l'ONU a cependant approuvé ces accords le 17 février 2015 (résolution 2202).
 
En gros les accords de Minsk comprenaient essentiellement des mesures militaires comme la création d'une zone de séparation et le retrait de l'artillerie au-delà d'une distance correspondant à sa portée (différente selon les types de pièces), et des mesures politiques comme la création d'un système fédéral et la réincorporation de ces régions avec un statut d'autonomie.
 
L'Ukraine a commencé à violer les mesures militaires six minutes après la signature du premier accord, et n'a jamais pris la moindre mesure politique. Depuis 2015 la Russie, parraine des accords comme l'OSCE, demande à l'Ukraine de commencer à les appliquer, et demande aussi aux gouvernements suppôts de l'Ukraine de faire pression en ce sens, sans le moindre résultat.
 
Le gouvernement ukrainien a adopté le 20 février 2018 la loi 7163 qui renie les accords de Minsk, proclame la nécessité de conquérir les régions légalistes par la force, et autorise l'utilisation de l'armée contre la population civile pour ce faire (ce que la constitution de 1996 interdisait). Le 30 avril les Etats-Unis ont récompensé cette loi en reconnaissant avoir livré des armes à l'Ukraine (en contravention au code de conduite international sur les transferts d'armements, article 3).
 
Maintenant depuis deux mois et avec l'encouragement des Etats-Unis, l'Ukraine masse des armements, y compris de l'artillerie interdite par les accords de Minsk, le long de la zone de séparation, et concentre des troupes comme pour préparer une offensive.
Le 11 février le président Pouchiline de Donetsk a longuement détaillé les éléments qui lui faisaient croire à l'imminence d'une offensive. L'estimation du déploiement correspond à pratiquement tout ce qui reste d'opérationnel dans l'armée ukrainienne. Et le 14 février les Etats-Unis ont transféré leur ambassade de Kiev à Lviv (ils viennent de l'exfiltrer du pays).
 
Compte tenu de la préparation de cette offensive, le 15 février le parlement russe a voté la reconnaissance des républiques de Donetsk et Lougansk (que celles-ci demandaient depuis sept ans) et demandé au gouvernement russe qu'il reconnaisse leur souveraineté. La première réponse du président Poutine fut qu'il restait une chance que les accords de Minsk soient finalement appliqués.
 
Le 18 l'artillerie ukrainienne est entrée en action, l'OSCE notant que les violations du cessez-le-feu (chaque tir est compté comme une violation) venait de passer de quelques centaines par jour à plusieurs milliers, et ça continue depuis lors, l'Ukraine bombardant les deux grandes villes et des dizaines de villages, et Donetsk et Lougansk ripostant en tirs de contre-batterie (du côté ukrainien c'est une région rurale). Le 18 Donetsk et Lougansk ont appelé la population civile (femmes, enfants et vieillards) à se préparer à une évacuation vers la Russie. Le 19 les deux républiques ont proclamé la mobilisation générale des hommes d'âge militaire.
 
Plusieurs fois ces derniers jours le président Poutine a appelé avec insistance au début de l'application des accords de Minsk. Le contenu de la dernière conversation entre les présidents Poutine et Macron reste secret, mais il semble qu'Emmanuel Macron, tout en continuant d'accuser la Russie d'intentions d'invasion, ait encore refusé d'intimer à l'Ukraine d'appliquer les accords de Minsk. Il n'est pas impossible que cela ait joué dans la réponse ferme que Vladimir Poutine s'était engagé à donner rapidement à Donetsk et Lougansk.
 
Par ailleurs les Etats-Unis et l'OTAN ont, en janvier, fini par donner formellement leur réponse négative aux propositions faites par la Russie en décembre concernant la conclusion de nouveaux accords de sécurité mutuelle, or il est apparu un renseignement selon lequel les Etats-Unis s'apprêtent à imposer de facto à leurs alliés l'entrée de l'Ukraine et de la Géorgie dans l'OTAN.
 
Un accord de coopération (assistance) militaire est en cours de rédaction mais le gouvernement russe envoie dès ce 22 février des troupes de maintien de la paix dans les deux républiques, pour déploiement vers la zone de séparation.
 
Pour mémoire en 2008 la Russie a certes défendu l'Ossétie du Sud attaquée par la Géorgie mais en évitant d'écraser irréversiblement l'armée géorgienne. Les troupes russes ne sont alors même pas allées jusqu'à Tbilissi et ont quitté la Géorgie quelques jours plus tard. La Russie, qui avait jusque-là toujours refusé de reconnaître l'indépendance de l'Ossétie du Sud, l'a alors fait après cette tentative de "purification ethnique" lancée par la Géorgie le 7 août 2008, mais elle a refusé d'annexer ce micro-Etat qui l'a pourtant demandé après referendum.
De même la Russie refusait de reconnaître l'indépendance des républiques de Donetsk et Lougansk jusqu'à présent, et ne vient de le faire que devant l'imminence de l'attaque ukrainienne et la nécessité d'éviter un autre bain de sang, ou la déportation d'un autre million de civils innocents.
 
Pour mémoire, la Russie a dirigé une opération de maintien de la paix au Kazakhstan le mois dernier, en réaction à une tentative de "révolution de couleur" et déstabilisation diligentée de l'étranger (comme en Biélorussie récemment). Les forces envoyées par les pays voisins (menées par la Russie) sont arrivées quelques dizaines d'heures après la demande du gouvernement kazakh, et elles forces se sont expressément limitées au remplacement des forces kazakhes dans des dispositifs fixes (protection d'infrastructures) afin de libérer la police et l'armée locales qui ont pu ainsi traiter les factions armées en rébellion, qui se sont avérées s'élever à 20000 hommes avec un encadrement étranger. Le contingent de maintien de la paix a totalement quitté le pays pacifié une semaine plus tard.
 
A la lecture de la Convention de Montevideo du 26 décembre 1933, comme d'ailleurs de la déclaration des pays de la CEE sur les lignes directrices de la reconnaissance de nouveaux Etats en Europe du 16 décembre 1991, les républiques de Donetsk et Lougansk correspondent certainement mieux à la définition d'un Etat souverain reconnaissable que la province serbe occupée de Kossovo et Métochie, reconnue par la majorité des membres de l'UE, ainsi que par les Etats-Unis, en violation expresse de la résolution 1244 du Conseil de Sécurité de l'ONU.

Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

334 réactions à cet article    


  • Trelawney 22 février 08:41
    Poutine a dévoilé ses cartes et il attend une réaction rapide des occidentaux. Biden prend son temps pour répondre et annonce une réunion avec l’UE. C’est plutôt bien joué de la part des américains, car Poutine ne maitrise plus son agenda, puisque c’est sur le terrain militaire que ca se joue et que pour l’instant seul la Russie et l’Ukraine sont engagés.
    Depuis la seconde guerre mondiale, la Russie va être le premier pays en Europe à déclencher une guerre entre deux nations souveraines. C’est un acte suffisant pour l’ostraciser.

    • charlyposte charlyposte 22 février 08:46

      @Trelawney
      Tu as beaucoup d’humour smiley ça fait grand bien de te lire smiley amuse moi encore un peu, j’adore smiley


    • Clocel Clocel 22 février 08:48

      @Trelawney

      Ostraciser la Russie !?

      Si Poutine arrête de péter dans les tuyaux vous allez avoir des hivers rigoureux malgré le « réchauffement » climatique. smiley


    • Fergus Fergus 22 février 09:14

      Bonjour, Trelawney

      En complément à votre commentaire, soulignons  et ce n’est pas le moindre paradoxe  que Poutine réussit à renforcer les liens entre les pays membres de l’Otan, et même entre les pays membres de l’UE.


    • chantecler chantecler 22 février 09:16

      @Fergus
      Cépatonproblaime !
      Toi c’est les jeux olympiques et le biathlon !


    • Trelawney 22 février 09:19

      @Clocel
      Vous pensez sincèrement qu’une décision politique de l’UE, limitant l’emploi du gaz dans ses pays pro-nucléaire et finançant le gazoduc Israel-Grece (actuellement en chantier) ne pourrait pas stopper les relations russes vis à vis de leur gaz ?
      Parce que c’est en train de se passer, puisque Nostream II kaput !
      Quelle sera la position des allemands lorsque Kiev sera russe, c’est à dire dans quelques semaines ?
      C’est justement là qu’est le problème. L’UE vient de faire son deuil de la Russie.
      Les mesures de rétorsion vis à vis de la Russie peuvent et sont des facilité pour l’approvisionnement en gaz américains et émiraties.
      Dans très peu de temps, la Russie n’aura plus qu’un seul client : La Chine.


    • chantecler chantecler 22 février 09:24

      @Trelawney
      Ben , et les réserves de gaz de Gaza ?
      Vous n’allez quand même pas nous dire que les Palestiniens sont un obstacle ?
      Ah pardon , dans réserves il y a le mot réservé ....


    • charlyposte charlyposte 22 février 09:28

      @Trelawney
      T’a oublié de nous dire combien ça va coûter ! j’imagine déjà une implosion des prix et le retour du feu de bois en fanfare ! smiley


    • charlyposte charlyposte 22 février 09:29

      @chantecler
      Bien vu smiley


    • tonimarus45 22 février 10:05

      @Fergus---j’admire la façon dont certains tartuffes appliquent le « deux poids seux mesures » qui semble etre devenue la regle generale chez certains agoravoxiens ,a l’image de tous nos « mrdias » tele visuels ,a part qu’ils aient tous « l’alzheimer ».En effet il y a un precedent pas si lointain de cela et ce fut le « kosovo ».En effet le kosovo qui prononça unilateralement son independance reconnuue IMMEDIATEMENT par nombre de pays dits du monde libre dont en premier la france, et cela contre l’avis de l’onu qui garantissait « l’integrite territoriale de la serbie ».Et cerise sur le gateau afin de faire accepter, bon gre ,malgre, cela a belgrade, l’otan bombarda la serbie ,surtout la capitale,TOUS LES JOURS pendant plus d’un mois, 


    • tonimarus45 22 février 10:15

      @chantecler---«  »«  »«  »@Fergus
      Cépatonproblaime !
      Toi c’est les jeux olympiques et le biathlon !«  »«  »« dites vous
      oui il ferait mieux de se taire et se cantonner aux articles »qui ne mange pas de pain".or là il n’a pas pu resister a sa poutinophobie , de meme qu’il ne peut s’empecher de matraquer la FI via melenchon des que l’occasion s’en presente 


    • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 10:27

      @Fergus
      Depuis la seconde guerre mondiale, la Russie va être le premier pays en Europe à déclencher une guerre entre deux nations souveraines. C’est un acte suffisant pour l’ostraciser.

      C’est bizarre, il me semblait pourtant que la guerre en Ukraine était en cours depuis 2014, non ? Que c’était l’armée ukrainienne qui ne respectait pas les accords de Minsk et qui bombardait le Donbass depuis 2014 !? Et que les néo nazis de Kiev avaient interdit la langue russe. Vous avez des trous de mémoire ?

      Il ne s’agit pas d’une guerre « entre deux nations souveraines ». Il s’agit de faire cesser les agressions contre la population du Donbass. Puisque nos « z’éminents diplomates » sont incapables de faire respecter les accords de Minsk, dont Jupiter qui vient de se prendre la baffe du siècle ! Toute honte bue, il va sans doute se déclarer candidat, non ?

      PS : La Russie s’en fout complètement du reste de l’Ukraine !
      C’est un pays ruiné dirigé par une marionnette sur siège éjectable.


    • samy Levrai samy Levrai 22 février 10:37

      @Trelawney
      Mince moi qui mettait la Yougoslavie dans l’Europe et qui pensait avoir assisté à sa destruction par les américains et leurs sbires.
      Et en plus je ne vois pas de guerre mais une Berezina euro atlantiste et la faillite / destruction de l’Ukraine sans un coup de feu. 


    • tonimarus45 22 février 10:52

      @Captain Marlo Et cela d’atant plus qu’il n’y aura pas de guerre avec « kiev » si ces derniers se tiennent tranquille et si ils ne rentrent pas dans l’otan.En outre l’attitude des amerloques est asse curieuse .Ils ne veulent pas garantir que l’otan ne rentrera pas en ukraine par contre ils crient haut et fort qu’ils n’accepteront pas des bases russes a cuba


    • agent ananas agent ananas 22 février 11:12

      @Trelawney

      Biden il est dans son « basement » tout comme lors de sa campagne en 2020.
      Quant à votre facture de gaz elle va flamber. Le gaz US est trois fois plus cher que le gaz russe ... Mettez vous au tricot, les hivers vont être rudes !


    • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 11:23

      @tonimarus45
      .En outre l’attitude des amerloques est asse curieuse .Ils ne veulent pas garantir que l’otan ne rentrera pas en ukraine par contre ils crient haut et fort qu’ils n’accepteront pas des bases russes a cuba

      Les USA veulent toujours le beurre, l’argent du beurre et la crémière... Je crois que ce qu’ils redoutent, c’est que les pays européens aient d’autres intérêts à défendre avec la Russie et la Chine, que les intérêts des USA...

      "Les véritables adversaires des Etats-Unis sont ses alliés en Europe et ailleurs. L’objectif étant de les empêcher de commercer avec la Chine et la Russie et de maintenir les pays de l’UE sous la tutelle de Washington à leur grand désavantage.etc

      L’Allemagne en particulier, pour le gaz russe et pour ses exportations en Chine. D’ailleurs, Scholz a déclaré que l’entrée de l’Ukraine dans l’Otan n’était pas à l’ordre du jour.


    • microf 22 février 11:27

      @Trelawney

      Si la Russie n´a que la Chine comme seul client, c´est largement suffisant.

      Le « Mozart de la politique » á savoir le Président Poutine a enfin fait ce que j´attendais depuis des années, bravo, Président Poutine, un seul mot, continuez


    • Fergus Fergus 22 février 11:33

      Bonjour, tonimarus45

      Vos commentaires sont désopilants  ! smiley

      D’une part, je ne suis pas « poutinophobe », ni russophobe ! Je considère même que l’intégration de la République de Crimée dans la Fédération russe était dans la logique des choses, eu égard à sa population et à son histoire.
      De même, il ne me choque pas que les Républiques populaires de Donetsk et Lougansk soient elles aussi tôt ou tard intégrées à la Fédération de Russie.
      Mais c’est prématuré et en violation des accords de Minsk !
      Sans compter que cela augmente le risque d’un conflit russo-ukrainien et la tentation pour Poutine de mettre en place à Kiev un gouvernement pro-russe, prélude à une annexion de fait.
      Ce faisant, Poutine serait en contradiction avec ses objectifs antérieurs : maintenir en place un « glacis » neutre entre la Russie et les pays de l’Otan.
      Bref, comprenne qui peut !!!

      D’autre part, je n’attaque pas La France insoumise, ni même Mélenchon, ne vous en déplaise.
      Je n’ai d’ailleurs pas écrit le moindre article dans ce sens.
      Concernant JLM, il m’arrive certes dans les commentaires de pointer du doigt ses travers comportementaux, mais en quoi cela a-t-il quelque importance ?
      Ne vous faites pas d’illusion : nos échanges ici ne sont lus que par quelques poignées de lecteurs qui ne vont pas changer leur vote pour autant.
      Normal : vous comme moi sommes d ’insignifiants moucherons ! La différence entre nous est j’en ai conscience. smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 12:03

      @samy Levrai
      Mince moi qui mettait la Yougoslavie dans l’Europe et qui pensait avoir assisté à sa destruction par les américains et leurs sbires.

      2008. Après les Etats-Unis, la France reconnaît officiellement l’indépendance du Kosovo

      C’est plus difficile de reconnaître l’indépendance quand il s’agit de la Crimée ou du Donbass...


    • Gasty Gasty 22 février 12:12

      @Fergus

      "De même, il ne me choque pas que les Républiques populaires de Donetsk et Lougansk soient elles aussi tôt ou tard intégrées à la Fédération de Russie."

      C’est cela oui ! Mais pas avant d’avoir laissé le régiment AZOV anéantir un maximum la population de Donetsk et Lougansk.
      Mais vous avez tellement d’égard envers la population et de respect dans les accord de minsk ....vous ne seriez pas un peu déçu là ?
      Voyez donc les rapports de l’OCDE et les violations de accords.


    • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 12:14

      @Fergus
      Mais c’est prématuré et en violation des accords de Minsk !

      Depuis 2014, Kiev ne respecte pas les accords de Minsk.
      Et tous nos diplomates en carton pâte n’ont jamais réussi à les faire appliquer à l’Ukraine. Depuis 1991, la Russie attend que l’Otan cesse de s’étendre.

      Vous trouvez que 30 ans pour se faire attendre, c’est « prématuré » ??
      25 ans que Poutine demande une autre organisation de la sécurité. Je trouve même qu’il est vachement patient avec les abrutis sourdingues qu’il a en face !

      Les USA ne comprennent que le rapport de force, pas la peine de palabrer avec eux. S’ils ont renoncé à bombarder la Syrie, c’est que la Russie est intervenue.
      Cf « Echec et Obamat en Syrie. »


    • Aristide Aristide 22 février 12:37

      @Fergus

      Concernant JLM, il m’arrive certes dans les commentaires de pointer du doigt ses travers comportementaux, mais en quoi cela a-t-il quelque importance ?

      Il y a des pays exemplaires ou on s’abstiendrait de critiquer Chavez et Maduro maintenant. Comprenez que pour certains à LFI, le modèle vénézuélien doivent impérativement être respecté ...

      Sur le fond, ces petits ajustements territoriaux ne changent pratiquement rien à la vie des populations locales russophones et orthodoxes et c’est la même chose dans de multiples contrées contestées dans l’ancien empire soviétique. Pour résumer, il s’agit de leurs affaires intérieures et nous n’avons rien à voir là dedans ...

      Poutine nous est présenté comme une homme qui ne comprendrait que la violence. C’est assez comique quand on voit avec quelle promptitude les USA ont ramené des forces et sollicité l’OTAN ... Des propos américains de va t’en guerre au point que le président ukrainien a demandé à Biden de maitriser ses propos !!!

      La grande crainte des USA est la victoire de ceux qui défendent un axe France-Allemagne-Russie. Axe qui serait un vrai contrepoids au tripartisme dont les USA ne veulent pas. USA-Europe-Asie est l’enfer pour eux. Le dernier épisode sur les sous-marins australiens en est la démonstration. 

      Le partage du monde Chine-USA est leur stratégie ...

       


    • Aristide Aristide 22 février 12:44

      @Aristide
      Correction :
      Axe qui serait un vrai contrepoids par le tripartisme dont les USA ne veulent pas. 


    • CN46400 CN46400 22 février 13:14

      @Fergus
      L’Ukraine, c’est la Belgique de l’est. La moitié de la population est russe, parle russe, depuis des siècles, comme la Belgique, résultat du congrès de Vienne (1815) compte une moitié de français, parlant français.....


    • sirocco sirocco 22 février 13:14

      @Captain Marlo
      « Je trouve même qu’il [Poutine] est vachement patient avec les abrutis sourdingues qu’il a en face ! » 

      Assurément. S’il existait un prix Nobel de la patience, il devrait sans conteste être attribué au dirigeant russe.


    • Samson Samson 22 février 13:28

      Bonjour @Fergus
      « ... Poutine réussit à renforcer les liens entre les pays membres de l’Otan, et même entre les pays membres de l’UE. »
      Reste à savoir jusqu’à quel point, l’industrie allemande ne souhaitant manifestement pas se résoudre à payer à prix d’or du GPL U$ ou qatari quand elle n’a pas encore eu l’occasion d’étrenner, et à fortiori d’amortir, son tout nouveau gazoduc. Idem pour le nickel et autres matières premières qui lui sont indispensables.

      Quant aux efforts et sanctions conjugués de Biden et de l’U€, ils ont surtout réussi à stratégiquement renforcer les liens entre la Chine, la Russie, l’Iran et quelques autres, pousser la Russie à produire les biens qu’elle ne pouvait plus importer (notablement de l’U€), accélérer le développement des Nouvelles Routes de la Soie et mettre en place un système d’échange alternatif au SWIFT, accélérant ainsi la dévalorisation du dollar comme monnaie mondiale d’échange.

      Même anticipées par le Kremlin qui a probablement déjà préparé la parade, les sanctions occidentales auront certes un impact sur l’économie russe, mais également sur nos économies €uropéennes, privées d’une part privilégiée de leurs débouchés et plus que jamais dépendantes de l’Oncle Sam.

      Pour ce qui est de la puissance militaire de l’OTAN, elle reste certes encore capable d’infliger de très sérieux dommages à son ennemi, mais a perdu beaucoup de son aura (fiasco du développement du F35 vendu à prix d’or à tous ses vassaux, Irak, Libye, Syrie, Afghanistan, ...), et ce dernier a dans certains domaines (guerre électronique, missiles hypersoniques, aviation, ...) su développer une avance technologique qui en rendrait le prix insupportable pour l’Europe.

      Il y a comme une couille dans le potage de l’hégémonie U$ et du Nouvel Ordre Mondial : n’importe comment et quelles que soient les gesticulations occidentales, il va falloir se résoudre à négocier et s’accorder !


    • charlyposte charlyposte 22 février 13:29

      @sirocco
      Je confirme sans masque et sans vaccin. smiley bien dit smiley


    • tonimarus45 22 février 13:36

      @Fergus Et bien sur vous ne connaissez pas les reponses des usa et leurs caniches aux demandes des russes concernant leur securite ,c’est a dire pas d’ukraine ni de georgie dans l’otan( cette reponse a ete ’non’) . et pour cela il se refere aux promesses faites par les usa que l’otan ne setendrait pas aux ex republique sovietiques.De meme vous oubliez les dernieres declaration de « zelenski » au cours desquelles il n’appiliquerait pas les accords de minks , voulant les renegocier .Votre mauvaise fois est stupefiante.quand a « melenchon » je disait « quans l’ocasion s’en presente » et cela peut etre comme dernierement lorsque un posteur vous a tendu la perche au sujet de sa confrontation avec un policier


    • tonimarus45 22 février 13:48

      @Gasty

       tout a fait exact, concernant « fergugus » qui devrait se reconvertir dans la comique( ou clown).Sa mauvaise foi etant stupefiante sur qu’il y ferait carrire.Ceci dit il n’est pas ni poutinophobe ni russophobe , d’ailleurs comme preuve n’avançait t’il pas le fait qu’il avait des billets pour aller voir un spectacle a « saint petersbourg »(spectacle n’ayant pu avoir lieu parait t’il acause du « covid ») ?????????

    • Samson Samson 22 février 13:58

      @Trelawney
      « Parce que c’est en train de se passer, puisque Nostream II kaput !
      Quelle sera la position des allemands lorsque Kiev sera russe, c’est à dire dans quelques semaines ? »

      Si l’armée russe devait monter jusqu’à Kiev pour calmer les ardeurs, ce ne serait certainement pas pour y rester, et un tel scénario reste des plus improbables ! Quitte à « libérer » Odessa et autres régions à majorités russophones, la Russie se limitera à neutraliser leur potentiel militaire et ne s’embarrassera pas du contrôle et du renflouement économique des régions qui lui sont hostiles, laissant ce soin aux budgets occidentaux.

      Quant aux industriels teutons, tout laisse à penser qu’ils feront moins facilement leur deuil de leur sécurité d’approvisionnement en gaz russe bon marché que ne l’espèrent leurs concurrents U$.

      « Dans très peu de temps, la Russie n’aura plus qu’un seul client : La Chine. »
      ... et l’Iran, l’Asie centrale, une partie du Moyen-Orient, sans compter les autres débouchés ouverts par les Nouvelles Routes de la Soie. Si du fait des pressions U$, l’€urope se coupe de ces marchés, elle se trouvera plus que jamais pieds et poings liés asservie aux belliqueuses fantaisies d’un hégémon U$ prêt à toutes les aventures militaires pour retarder et pallier son inéluctable effondrement !


    • charlyposte charlyposte 22 février 14:05

      @Satanas
      Je me demande ce que pense SOROS en ce moment !!! hum smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 14:10

      @Samson

      on n’achète pas l’amitié des peuples avec des missiles hypersoniques


    • izarn izarn 22 février 14:55

      @Trelawney
      Enfin ! L’URSS attaque !
       smiley
      Les cons se réjouissent !
      Enfin pas trop, car cette fois-ci, ils ne sont pas sûr de les gagner, les guerres...


    • Samson Samson 22 février 15:10

      Bonjour @Olivier Perriet

      « on n’achète pas l’amitié des peuples avec des missiles hypersoniques »

      Vous avez totalement raison, l’amitié ne s’achète d’aucune manière !
      Quant au respect occidental que la Russie n’a su s’acquérir du démantèlement de l’empire soviétique, Poutine s’est manifestement résolu à maintenant prendre les fermes moyens de l’exiger !

      Déplaisant, mais quelque peu logique !


    • Ruut Ruut 22 février 15:32

      Papa a sifflé l a fin de la récréation et a imposé aux agresseurs de cesser leurs agressions envers les civiles.
      Fin du problème....
      Les harceleurs rentrent dans leur niche.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 16:00

      @Mondot

      à propos des révolutions colorées, c’est tout de même balot, toutes ces foules qui sont manipulées par les ricains : heureusement que vous êtes là pour éclairer les libyens, syriens, ukrainiens, yéménites, jordaniens, ou biélorusses qui ne rentrent pas exactement dans vos vues.


    • Gasty Gasty 22 février 18:41

      @Gasty

      Dans mon commentaire plus haut, il faut lire l’ OSCE.


    • jjwaDal jjwaDal 22 février 19:13

      @Trelawney
      Bêtise, inculture, mauvaise foi ? On s’y perd à vous lire. Je pense que vous gagneriez en profondeur de raisonnement à écouter des vidéos comme celle-ci ou celle-là. La responsabilité des USA dans cette (largement) guerre civile est patente comme la schizophrénie consistant à considérer l’implantation de missiles russes à Cuba ou au Vénézuela comme un motif légitime de guerre (la doctrine « Monroe »), mais la même installation de missiles US à la frontière entre l’Ukraine et la Russie, une simple mesure anecdotique pour assurer la sécurité des Ukrainiens.
      Poutine ne voulait pas (il l’a dit durant 7 ans) accorder aux deux républiques auto-proclamées la reconnaissance qu’elles demandaient pour préserver les chances des accords de Minsk (une Ukraine maintenue dans ses frontières et un statut d’autonomie large des régions en conflit). Mais il était exclu totalement d’accepter une déportation massive de population russophones et russophiles pour éviter à l’Ukraine de devenir un membre de l’OTAN avec une fraction de population russe en son sein...
      Les USA sont les responsables du retour de la Crimée en Russie et du dépeçage d’un Etat zombie qui avait été assemblé récemment à l’échelle de l’histoire. C’était une chimère. Elle l’est encore mais bien moins depuis le départ des deux républiques.
      Pour des raisons que vous ne pouvez comprendre, elles ne reviendront pas plus que la Crimée en Ukraine. Ce n’est pas le souhait des habitants dans ces deux républiques. Si ça vous gêne, sortez respirer un bon bol d’air.


    • jjwaDal jjwaDal 22 février 19:45

      @jjwaDal
      Meirsheimer est formel sur le fait que c’est le sommet de l’OTAN en avril 2008 qui a officiellement mentionné la perspective de l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN qui a transformé une Ukraine tampon entre l’Europe et la Russie en zone de conflit potentiel. La Crimée étant hyper majoritairement composée de russes et les deux républiques récemment reconnues ayant une population russophone et russophile significative, l’abandon de la neutralité entre l’OTAN et la Russie faisait le lit de la future guerre civile que Maidan a précipité. Jamais les USA n’aurait pu envisager des missiles russes à la frontière mexicaine et certains ont imaginé que les russes ne bougerait pas en attendant de voir des missiles de l’OTAN arriver à leur frontière.
      L’histoire retiendra l’opposition forte de l’Allemagne et de la France lors de ce sommet à l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN, car eux pouvaient voir la future situation telle que la verrait les Russes et les conséquences pour l’Europe dont les USA se foutaient manifestement.


    • simir simir 22 février 23:13

      @Trelawney
      « Dans très peu de temps, la Russie n’aura plus qu’un seul client : La Chine. »
      Et même si c’était vrai la Chine c’est 1,5 milliards d’habitants qui consomment de plus en plus.


    • simir simir 22 février 23:17

      @Fergus
      Et l’OTAN et l’UE, eux ce qu’ils ont réussi c’est de pousser Poutine dans les bras de la Chine.
      Poutine était aux JO alors qu’il n’a pas de sportifs qui concourent pour la Russie


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 février 08:00

      @Olivier Perriet
      on n’achète pas l’amitié des peuples avec des missiles hypersoniques

      Pas besoin de missiles hypersoniques pour certains pays...
      Depuis 70 ans, Israël n’applique aucune des résolutions des Nations Unies, et s’approprie les territoires palestiniens. Ce qui indiffère le Camp du Bien.

      Nuance de taille, les russophones du Donbass sont enchantés de la décision de Poutine, alors que les Palestiniens ne sont pas d’accord du tout !

      Il faut ajouter qu’Israël, par les accords signés, est de fait, membre de l’Otan.
      C’est sans doute ce qui rend certains, sourds, aveugles et mal comprenants.


    • Trelawney 23 février 09:02

      @Samson
      tout laisse à penser qu’ils feront moins facilement leur deuil de leur sécurité d’approvisionnement en gaz russe bon marché que ne l’espèrent leurs concurrents U$.
      Tout va très vite. Votre post date de 14H et le soir même Scholz annonce la fin de Nordstream II, alors que des société européenne (dont Engie) sont impliqués dans l’affaire
      et l’Iran, l’Asie centrale, une partie du Moyen-Orient, sans compter les autres débouchés ouverts par les Nouvelles Routes de la Soie.
      Pour ce qui est de la route de la soie (qualificatif pompeux qui ne veut rien dire), elle s’arrête aux frontière de la Pologne.
      En déclenchant ce conflit, Poutine a provoqué une bipolarisation du monde (tant voulu par les américains). Il y a l’OCDE et le reste du monde. Les non alignés devront vitre trouver leur camp. C’est déplorable, mais c’est comme ça.

      Lorsque le premier choc pétrolier a eu lieu en 73, le gouvernement français a lancé un vaste programme d’indépendance énergétique. Il y est y est arrivé au bout de 20 ans à grand renfort de réacteurs. Le Japon a fait pareil. L’UE va lancé ce programme au détriment du gaz et du pétrole. Il va aussi lancer une vaste réforme de l’agriculture pour que l’on soit moins dépendant des importations. C’est juste une question de survit. 


    • eau-mission eau-pression 23 février 09:18

      @Trelawney

      Si l’UE est dépendante des importations pour se nourrir, elle l’a bien cherché. Importations de quoi : de phosphates ?
      Je n’ai pas vu les propositions, mais si on ne reprend pas le pouvoir à l’agro-industrie, c’est pas gagné.


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 février 10:38

      @Trelawney
      le soir même Scholz annonce la fin de Nordstream II, alors que des société européenne (dont Engie) sont impliqués dans l’affaire

      Non, le projet de gazoduc NorthStream2 est « suspendu », pas définitivement arrêté.


    • yakafokon 23 février 11:38

      @Trelawney
      Si le Nord Stream 2 est sanctionné par Washington, la Russie peut répliquer par l’arrêt des exportations de pétrole Urals ( 538.000 barils de brut par jour ), et de gaz naturel liquéfié, à destination des Etats-Unis !
      On va voir la gueule que vont faire les « grands stratèges » américains, qui se sont tirés une balle dans le pied en appliquant un boycott total sur le Venezuela, leur principal fournisseur de gaz et de pétrole, et qui se sont aperçus ( un peu tard ) que
      le Venezuela avait répliqué en cessant toutes ses livraisons vers les Etats-Unis !
      Les importations du Venezuela et de la Russie s’étant évanouies, il ne restera à ces crétins que le gaz et le pétrole de schiste ! Mais pour combien de temps ?
      Ces larves de dirigeants de l’Union Européenne, qui soutiennent ouvertement les nazis ukrainiens, sont prêts à nous sacrifier en nous poussant à la guerre contre la Russie, ce pays qui nous a délivré du nazisme, au prix de 27.000.000 de morts, dont 14.000.000 de soldats ! j’ai envie de dégueuler, rien qu’à voir la gueule de l’hauptsturmführer Jean-Yves Le Drian, notre nazi de service !
      A une époque pas si lointaine, cette racaille aurait été fusillée pour haute trahison et apologie du nazisme !
      Un conseil : si vous vous chauffez au gaz et que vous êtes mensualisés, je vous conseille de demander à votre fournisseur d’ajouter 30 euros à votre prélèvement mensuel, pour vous éviter une très mauvaise surprise avec votre facture de régularisation de fin d’année ! Le gaz de schiste américain, c’est comme le caviar : ce n’est pas accessible à toutes les bourses !
      Merci Macron ! Merci Macron ! Qu’on est contents de travailler pour vous ! On est heureux comme des fous ! ( les Charlots ).


    • yakafokon 23 février 11:48

      @Trelawney
      Le gaz en provenance d’Israël ? Plutôt crever que de d’acheter un seul produit en provenance de cet état fasciste, qui devrait être boycotté depuis longtemps par la Communauté Internationale, puisqu’il applique aux palestiniens sémites ( qui sont chez-eux ) le même système d’apartheid que les sud-africains blancs d’Afrique du Sud !


    • Trelawney 23 février 12:28

      @yakafokon
      Déjà quand j’entends « nazis ukrainiens » je n’ai pas tendance à répondre. Mais pour vous je vais faire un effort.
      Dans le discours de Biden hier, il a annoncé que pour le peuple américain et notamment le prix des carburants, ca allait être difficile. Aussi il a déclenché des mesure pour compenser avec les réserves stratégiques américaines (700 millions de barils).
      J’ai déjà dis que les allemand ont fait une très mauvaise opération en faisant des affaires avec un interlocuteur non fiable : la Russie. Maintenant il faut qu’ils assument. Mais ca ne change pas notre problème car qu’il soit russe ou pas, c’est le prix global du gaz qui va augmenter. La France n’achète que 15% de son gaz aux russe et peut très bien faire basculer cet achat vers d’autres producteurs (Norvège, Algérie). Donc on ne sera pas en pénurie de gaz mais il sera plus cher.

      Pour ce qui me concerne, je roule en voiture électrique (Tesla) et je me chauffe avec une PAC et un chauffage bois qui provient de ma forêt 5ha. J’ai des panneaux photovoltaïques et des batteries domestiques. Donc on peut dire que je suis un minimum autonome et je dépends de la production française d’énergie.


    • Trelawney 23 février 12:32

      Israel produit du gaz mais est raccordé au Qatar via l’Egypte et l’Arabie Saoudite. Et oui il y a des pays du golfe qui n’en ont rien à foutre de la Palestine et des palestiniens.

      Le monde devient bipolaire, il faut choisir son camp camarade.


    • Samson Samson 23 février 16:16

      @Trelawney
      "Tout va très vite. Votre post date de 14H et le soir même Scholz annonce la fin de Nordstream II, alors que des société européenne (dont Engie) sont impliqués dans l’affaire« 
      Bien sûr, l’Allemagne va commencer par s’aplatir devant les exigences U$ mais une fois que la situation se sera éclaircie, il faudra voir combien de temps cette position reste tenable au niveau €uropéen. En réaction aux sanctions, Poutine vient déjà de doubler le prix du gaz !

      Hors belles déclarations d’intentions, je doute que tant pour ses importations énergétiques et de matières premières que pour ses exportations agricoles -, l’U€ arrive à moyen-terme à se passer du marché russe, sinon à se voir pied et poings liées livrées aux seuls caprices de l’Oncle Sam.

      Quant aux Nouvelles Routes de la Soie, alternative terrestre aux traditionnelles voies maritimes et commerciales reliant l’Extrême-Orient à l’€urope et aux marchés moyen-orientaux et africains, l’Afghanistan et une large part de l’Asie centrale y sont maintenant intégrées avec leurs très riches ressources minières (lithium, terres rares, métaux divers, ...) dont la »vertueuse" transition énergétique amorcée en €urope (et déjà fort mal barrée) ne peut absolument pas se passer.

      Malgré ses historiques contentieux avec son grand voisin, la Pologne devrait finir par trouver avantage à en devenir la porte €uropéenne, ce qui lui ouvrirait de bien plus alléchantes perspectives commerciales et industrielles que celles des seuls fonds U$ destinés à soutenir son allégeance atlantiste. Et c’est pareil pour le reste de l’€urope, si même l’Empire qui s’effondre s’efforce par tous les moyens de l’empêcher en nous imposant des sanctions qui nous sanctionnent économiquement bien plus considérablement que la Russie, et notamment au niveau des exportations agricoles.


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 24 février 07:55

      @Trelawney Madame Soleil nous annonce que dans quelques semaines Kiev sera russe. Est-ce que nous aurons droit à la moindre excuse quand cette prédiction se révèlera fausse ? Sans doute pas.


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 24 février 10:34

      @Bernard Mitjavile Bon, moi j’en sais rien vu les évènements récents mais le pire n’est pas le plus sûr.


    • charlyposte charlyposte 22 février 09:03

      BIDEN a prit les devants en urgence absolue.....des centaines de containers de couche-culottes double face pour tous les pays de L.OCDE ! smiley TROP COOL smiley après le masque : la couche obligatoire ! MDR smiley


      • Si la Russie masse des troupes à la frontière de la Colombie pour envahir le Panama et bloquer le canal.

        En 48 Heures sans aucun accord ni autorisation de qui que ce soit les USA bombarderaient les Russes et la flotte américaine débarquerait des troupes en Colombie .

        Fermer vos infectes gueules de mort avec votre propagande de chiotte ; les DACH STRatediplo et autres sionistes , fatigués du bulbe et des cou....lles


        • izarn izarn 22 février 14:59

          @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
          Ha mais ! Seuls les USA ont le droit !
          C’est le peuple élu par Dieu pour dominer le monde.
           smiley
          « Le gouvernement Mondial » se trouve à Washington-DC.
          Savez vous ? smiley


        • yakafokon 23 février 12:00

          @izarn
          C’est vrai ! C’est ce que disait Adolf Hitler : « Ein volk, Ein Reich, Ein Führer ! »
          Aucune dictature ne dure mille ans, contrairement à cette affirmation du führer !
          Et côté technologie de l’armement, les Etats-Unis sont complètement dépassés par la Russie, et sont en train de l’être par la Chine, qui fabrique des chasseurs, des destroyers, des missiles, et des sous-marins, à la vitesse d’une imprimante 3D !
          Je serais à la place de l’Alzheimer, sorti de son EPHAD de la Maison-Blanche, je serais un peu plus prudent !
          Les missiles hypersoniques, ça va vite...très vite !


        • Louis Louis 22 février 09:24

          De notre envoyé spécial dans le Donbass

          Après la reconnaissance officielle de la république populaire du Donbass RPD par Saint Poutine le bon des milliers d’ukrainiens fuient le pays emportant le peu qu’ils peuvent sauver

          Déjà la police secrète du Donbass a procédé à de nombreuses arrestations

          Des centaines d’ukrainiens sont conduits dans leurs caves de torture ; des dizaines d’opposants ont déjà été éliminés d’une balle dans la nuque comme à Katyn en 1940

          La nuit s’est subitement abattue sur l’Ukraine, les 40 millions d’ukrainiens vont être génocidés très rapidement

          L’occident assistera impuissant à ce génocide

          Mais ce ne sera que peanuts face au génocide mondial qui a lieu avec les vaccins anti covid

          On prévoit pour 2025 plus d’un milliard et demi de morts et ce ne sera que le début

          Bienvenue en ENFER

           smiley


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 09:30

            @Louis
            La nuit s’est subitement abattue sur l’Ukraine, les 40 millions d’ukrainiens vont être génocidés très rapidement


            Etbendidon, t’es sûr que t’exagères pas un peu ?


          • charlyposte charlyposte 22 février 09:34

            @Louis
            HUM, te v’là pire que BHL smiley passe devant en n’oubliant surtout pas ton drapeau blanc smiley et pourquoi pas LGBT en première ligne avec un drapeau arc-en-ciel smiley à suivre....


          • Louis Louis 22 février 09:37

            @Olivier Perriet
            Homme de peu remercies Saint Poutine le bon
            Il est train de revivifier l’agora
            On va bien rigoler avec tous les narticles qui vont surgir
            faut dire qu’on s’emmerdait depuis un moment
            Davaï
             smiley


          • Clocel Clocel 22 février 09:54

            @Louis

            Poutine a des problèmes de digestion, le sort de la Serbie a dû mal à passer...

            Façon, les boy scouts lévi-esques faut bien les arrêter quelque part, ils finiraient par attaquer leurs arrières...


          • charlyposte charlyposte 22 février 10:03

            @Louis
            J’espère aussi via les moult articles sur le sujet... qu’il aura des bouteilles de VODKA à gagner à chaque bonne réponse ! smiley


          • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 10:31

            @Louis
            On va bien rigoler avec tous les narticles qui vont surgir
            faut dire qu’on s’emmerdait depuis un moment

            C’est tout ce que vous inspire les destructions, les morts et les blessés ?


          • tonimarus45 22 février 10:41

            @Olivier Perriet

             ne faires pas attention a « louis » il poste d’un asile de fous

          • tonimarus45 22 février 10:54

            @Louis---au fou


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 11:34

            @Clocel

            Encore une fois, ce sont les nationalistes serbes eux mêmes qui ont précipité l’effondrement de la Yougoslavie, qui ont charcuté la Croatie puis la Bosnie, et se sont piégé tout seuls. Milosevic est le plus grand cocu de l’histoire. C’est un peu facile de faire commencer cette histoire à l’intervention de l’OTAN en 1999.


          • charlyposte charlyposte 22 février 11:43

            @Captain Marlo
            Exactement... à mon avis Louis va rallier l’armée des ombres avec son mentor BHL le buveur de sang le plus abouti smiley faisant de Dracula un petit joueur de banlieue ! smiley hum smiley


          • Clocel Clocel 22 février 11:46

            @Olivier Perriet

            un bœuf + des œillères = un sillon bien droit dans les champs de la connerie...

            C’est quand que les croates apparaissent dans votre délire !? smiley

            Les macédoniens ? Les Slovènes ? Tiens, en parlant de cocus, les bosniaques ?

            Ne parlons pas des boches qui ne sont jamais très loin lorsqu’il y a du charcutage dans les Balkans...

            Faut bien s’occuper lorsqu’on n’est pas en campagne à l’ouest...


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 11:55

            @Clocel

            les champs de la connerie, tu crois ?

            à partir du moment où tu fais exploser une fédération sur un principe nationaliste, pour ton profit, tu t’exposes à d’autres irrédentismes qui seront peut-être à ton désavantage, en vertu du principe « si tu le fais, je le fais aussi », gros nigaud :

            Ainsi lorsque les qubequois demandent leur indépendance et que des territoires indiens du Nord Quebec la demandent aussi.

            Toi y ’en a compris ?


          • Louis Louis 22 février 12:29

            @Captain Marlo
            Un narticle de la commissaire politique Brouillard Néant
            LOL


          • samy Levrai samy Levrai 22 février 12:33

            @Olivier Perriet
            Que c’est il passé au KOSOVO ?


          • charlyposte charlyposte 22 février 12:36

            @Louis
            Hum... c’est pas très sympa ce que tu dis !!! tu m’as l’air perdu au milieu de la bataille sans munitions et autant sans conviction !!! un peu comme en 40 !!! oui, non ? smiley


          • tonimarus45 22 février 13:01

            @samy Levrai-------@Olivier Perriet
            Que c’est il passé au KOSOVO ?---- dites vous.Il ne s’en rappelle plus ,ni d’ailleurs du demenbrement de la yougoslavie avec l’aide des usa et leurs caniches et bien sur l’otan


          • tonimarus45 22 février 13:21

            @Olivier Perriet concernant la yougoslavie vous racontez n’importe quoi ;Quand avant l’ouverture des hostilites, les nationalistes serbes ont charcute et la croatie et le bosnie


          • sirocco sirocco 22 février 13:32

            @Louis 
            "De notre envoyé spécial dans le Donbass" 

            Vous n’avez sûrement pas d’envoyé spécial dans le Donbass puisque les nazillons de Kiev empêchent les journalistes d’aller constater sur place leurs multiples violations du cessez-le-feu.

            https://francais.rt.com/international/95854-pourquoi-ukraine-menace-sanctions-journalistes-etrangers-se-rendant-donbass


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 14:07

            @tonimarus45

            le démembrement de la Yougoslavie est d’abord le fait des différents nationalistes dont les serbes à la fin des années 80. Tout le reste en découle


          • Samson Samson 22 février 14:13

            @Louis

            "Des centaines d’ukrainiens sont conduits dans leurs caves de torture ; des dizaines d’opposants ont déjà été éliminés d’une balle dans la nuque comme à Katyn en 1940

            La nuit s’est subitement abattue sur l’Ukraine, les 40 millions d’ukrainiens vont être génocidés très rapidement

            L’occident assistera impuissant à ce génocide« 

            Je ne sais pas trop où vous avez lu çà mais quoique parfois nettement plus débordante que la mienne l’imagination de la propagande U$ manque comme toute propagande de guerre parfois de »subtilité«  : après plus d’un million de victimes, on cherche toujours ces fameuses armes de destruction massive produites par Colin Powell à l’ONU et généreusement attribuées à Saddam Hussein.

            Quant au possible génocide »vaccinal" orchestré par la crème du Nouvel Ordre Mondial, le pire n’est fort heureusement jamais sûr ! smiley

            Bien à vous, en vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


          • Et hop ! Et hop ! 22 février 14:43

            @Louis : «  Après la reconnaissance officielle de la république populaire du Donbass RPD par Saint Poutine le bon des milliers d’ukrainiens fuient le pays emportant le peu qu’ils peuvent sauver »

            Je ne sais pas si vous avez remarqué que ça avait déjà commencé depuis des mois, et qu’ils partent se réfugier ... en Russie chez le méchant Poutine.

            C’est pas étonnnt avec toutes les annonces belliqueuses des USA.


          • tonimarus45 22 février 18:20

            @Olivier Perriet----le démembrement de la Yougoslavie est d’abord le fait des différents nationalistes dont les serbes à la fin des années 80. Tout le reste en découle— dites vous

             vous racontez n’importe quoi , d’ailleurs il vous serait difficile voire impossible d’amener preuves ou liens en liaison avec ce que vous dites

          • simir simir 22 février 23:34

            @Louis
            "d’une balle dans la nuque comme à Katyn en 1940"
            C’est ça dédouanez les nazis
            Katyn c’est un massacre organisé par les nazis.
            Dans un livre très documenté Grover Furr, professeur d’histoire d’une université étasunienne, le démontre.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 février 11:26

            @tonimarus45
            le départ de la Slovénie, et de la Croatie (amputée de ses « ukraines » krajna — serbes), s’est fait avec l’accord des nationalistes serbes de S Milosevic, demandez à Jelena.

            Les nationalistes serbes ont ainsi crée une néo Yougoslavie qui ressemblait furieusement à une Grande Serbie, où les autres ne pouvaient plus trouver leur place.
            C’est un phénomène de dominos inarrêtable, tout comme l’ndépendance du Quebec provoquerait en retour une demande d’indépendance des provinces « natives » quebecoises.


          • yakafokon 23 février 12:14

            @Louis
            Je ne te comprends pas ! Les nazis ukrainiens n’ont pas encore été abattus d’une balle dans la tête ? S’ils sont toujours vivants, c’est de la faute à la Russie, qui a bâclé le travail !
            Mais que veux-tu, les russes n’arriveront jamais, malgré tous leurs efforts, à acquérir l’expérience du massacre des ukrainiens de Galicie, dont les parents s’étaient engagés volontaires dans les panzers-divisions de la Waffen SS ( comme Charlemagne, Das Reich, Galicien ). Chez-nous , on leur doit Oradour sur Glane, et en Europe, ils ont massacré des milliers de juifs, en Russie, en Pologne, et même en Ukraine !
            Ou tu es un nazi de la pire espèce, ou tu regardes trop BFM-TV ! Vas plutôt là :
            www.donbass-insider.com


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 09:27

            Bon, donc du coup la propagande poutinienne disant « L’Ukraine ne respecte pas les accords de Minsk », et tout ça, hein, bon....


            • tonimarus45 22 février 10:46

              @Olivier Perriet la façon dont certains occultent certaine declaration est asse extraordinaire ; en effet « zelenski » vient de declarer ces derniers jours qu’il n’appliquerait pas les accords de minsk tels que, signes et reconnu par l’onu , et qu’il voulait les renegocier


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 11:42

              @tonimarus45

              Zelenski a voulu envahir la Russie ?


            • sylvain sylvain 22 février 12:31

              @tonimarus45
              il me semble que la reconnaissance des républiques ne faisait pas partie de cet accord . Qui de toute façon a été signé sous la contrainte et n’a jamais ensuite été respecté par le gouvernement ukrainien.
              Poutine a officialisé la fin des accords de minsk


            • charlyposte charlyposte 22 février 12:32

              @Olivier Perriet
              Ne pas oublier que Poutine est un observateur via les accords de Minsk smiley


            • tonimarus45 22 février 12:57

              @Olivier Perriet ou avez vous vu que j’ai declare cela ??????


            • tonimarus45 22 février 13:14

              @sylvain La façon dont les parties prenantes occidentales ont tenu le bec dans l’eau depuis huit ans, des separatistes et de la russie, permettant a kiev de se rearmer via les nombreuses armes distribuees par les usa et leurs caniches, sans compter les instructeurs et autres paramilitaires venus des « usa » mais pas qu’eux , ressemble en tout point a ce qui c’est passe pour le conflit israelo/palestiniens.Depuis les accords d’oslos passes depuis des dizaines d’annees, de reunion en conference les pays dits du monde libre ont tenu le bec dans l’eau aux palestiniens permettant a israel de miter completement par des colonies la cisjordanie tant et si bien que les accords d’oslo ne peuvent plus etre appliques ;Et concernant le probleme « ukrainien » ils esperaient, sans doute, faire pareil


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 14:05

              @tonimarus45

              parallèle assez stupide, les accords d’Oslo étaient soutenus par le monde entier, et ce sont les extrémistes des deux côtés, par des attentats (assassinat de Rabin, attentats palestiniens), ou des blocages de dernière minute (Arafat avec le droit au retour des réfugiés de 1948) qui les ont eux-mêmes saboté.

              Le problème ukrainien vient que c’est difficile de demander la neutralité d’un pays qui s’est fait piquer une province, puis maintenant 3, avec tous les problèmes que ça implique (circulation sur la mer d’Azov...)


            • tonimarus45 22 février 18:37

              @Olivier Perriet-les accords d’oslo n’ont pas ete respecte par les israeliens qui n’ont pas hesite a assassiner celui qui etait pret de les conclures et ce n’est qu’apres cela que oui il y a eu des attentats censes amener les gouvernants israeliens a les respecter ?Je voudrais souligner que depuis un certain temps il n’y a pratiquement plus d’attentats en israel par contre les colonisations et les explulsions de leur terres et des maisons des palestiniens continuent( qque doivent faire les palestiniens accepter sans reagir) Et comme d’hab vous racontez n’importe quoi ?
              ET VOUS DITES-------«  »«  »« Le problème ukrainien vient que c’est difficile de demander la neutralité d’un pays qui s’est fait piquer une province, puis maintenant 3, avec tous les problèmes que ça implique (circulation sur la mer d’Azov...) »«  »«  »----- Et le kosovo alors que l’onu garantissait l’integrite territoriale de la serbie et ce qui a suivi le bombardement tous les jours pendant plus d’un mois de belgrade par l’otan.QUEL PAYS MEMBRE DE L’OTAN LA SERBIE MENACAIT T’IL ????????


            • jjwaDal jjwaDal 23 février 04:55

              @Olivier Perriet
              L’Ukraine est un « pays » dont les frontières ont été constamment revues depuis plusieurs siècles. Elle a déclaré son indépendance en 1991 avec des boulets politiques substantiels à trainer, comme une portion significative de russes, russophones, russophiles dans l’est du pays, très significative en Crimée, cédée sans consultation populaire par Kroutchev à l’Ukraine (comme ajout territorial) en 1954.
              Mais les tensions internes entre les intérêts et aspirations des populations de l’Ouest et de l’Est existaient bien avant 1991 et la perspective pour des régions russophones d’appartenir à un pays membre de l’OTAN était une étincelle de guerre civile absolument évidente, que les USA ont allumé (une longue tradition de pompiers pyromane ) en avril 2008, puis en 2014.
              La réalité est que si la Russie avait voulu envahir l’Ukraine (un scénario Afghan évident s’ils devaient s’aventurer dans les régions de l’ouest du pays), elle le pouvait depuis des années. Toutes les déclarations russes indiquaient leur souhait d’une intégrité territoriale de l’Ukraine (minus Crimée, clairement russe par la population sauf si on envisageait une déportation massive) et le rejet de son appartenance à l’OTAN.
              Les USA auraient-ils toléré une seconde que Cuba devienne une république de l’URSS ou un Etat hébergeant des armes russes ? Ils occupent une partie de Cuba dans l’indifférence générale en asphyxiant le pays depuis la seconde guerre mondiale pour mémoire.
              Dans le scénario le plus probable, la guerre civile est terminée sur le territoire des deux républiques et la Russie n’ira pas jusqu’à accepter une incorporation à la Fédération de Russie de cette zone (contrairement à la Crimée). Mais si les USA veulent jouer au con, elles deviendront territoire russe avec clapet nucléaire anti retour.
              Personne ne prendrait le risque d’un conflit nucléaire majeur pour récupérer deux régions dont l’aspiration était de maintenir les liens avec la Russie.
              Poutine le sait, il l’a toujours su.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 février 11:30

              @jjwaDal

              à la différence que pendant la crise de Cuba, les USA n’ont pas anexé un bout de l’île, construit un pont pour la relier à la Floride, et soutenu des séparatistes dans 2 autres provinces.

              il y a des tonnes d’arguments historiques valables, mais il n’empêche que formellement, c’est bien la Russie qui entre en Ukraine, et pas l’inverse.

              Quant aux USA fouteurs de merde, il faudrait en urgence que vous fassiez part de vos lumières aux Baltes, aux Polonais, et aux Ukrainiens anti russes sur ce qu’ils doivent faire et penser.


            • yakafokon 23 février 12:34

              @Olivier Perriet
              Fallait pas commencer à foutre le bordel dans l’Est de l’Europe ( ce que s’ingénient à faire les Etats-Unis, dont les dirigeants ne se rendent même-pas compte qu’au niveau de la technologie militaire, la situation leur échappe de plus en plus !
              Qui a fomenté le coup d’état du Maïdan à Kiev en s’aidant de la milice américaine Black Water, des nazis de Galicie, et à faire fuir le président Ianoukovitch, pourtant démocratiquement élu ? Les semeurs de merde habituels de Washington !
              Sans eux, l’Ukraine serait toujours l’Ukraine, le Donbass ne se serait pas soulevé, la Crimée serait restée ukrainienne, et la base navale de Sébastopol qui abrite la flotte russe de la Mer Noire, serait toujours louée à l’Ukraine jusqu’en 2042 !
              Leur coup ayant lamentablement foiré, les Etats-Unis vont certainement chercher à en monter un autre ailleurs...avec le même succès !
              Ce pays de tarés, depuis 401 ans qu’il existe, n’a été en paix que 20 ans.
              Le reste du temps s’est passé à faire la guerre ( chez les autres, bien-sûr ) !


            • yakafokon 23 février 13:39

              @Olivier Perriet
              Et Guantanamo ça n’est pas une annexion, peut-être ?
              Cuba est ( me semble-t-il ) un pays indépendant...sous embargo depuis 1962 !
              Et les exemples ne manquent pas : annexion du plateau du Golan, et de la Cisjordanie par Israël, guerre bidon contre la Yougoslavie, et création du Kosovo en territoire serbe, annexion par les Etats-Unis et la Turquie du Nord-Est de la Syrie, annexion par les Etats-Unis de l’île de Taïwan, appartenant depuis 1949 à la République Populaire de Chine, etc...
              Alors, tes leçons de démocratie à géométrie variable...à d’autres ( pour rester poli ) !
              Renseigne-toi un peu plus sérieusement sur les pays baltes, la Pologne, et la Galicie ukrainienne, ça te permettra de constater que les nazis y pullulent, ce que les russes savent depuis longtemps, pour les avoir combattus en 1945 !


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 09:29

              Je pense que vous n’avez pas compris :

              en fait, le but de Poutine, c’est de savonner la planche de ses relais en France Zemmour, Mélenchon, Le Pen et de faire réélire Macron !

              Qu’est-ce qu’ils ont l’air con maintenant !



              • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 10:03

                @Olivier Perriet

                en fait, le but de Poutine, c’est de savonner la planche de ses relais en France Zemmour, Mélenchon, Le Pen et de faire réélire Macron !

                Qu’est-ce qu’ils ont l’air con maintenant !


                Qu’est-ce que Macron a l’air con !

                "Sacré Vladimir, il aura joué au chat et à la souris, et pris le contre-pied de tout le monde. Renvoyé à ses chères études, le Jupiterinho élyséen qui croyait se découvrir une stature internationale et doit piteusement admettre qu’il a encore beaucoup de chemin à faire. Bonnet d’âne pour Biden, qui annonçait chaque jour une nouvelle invasion au petit-déjeuner. Et ne parlons pas des analystes divers et variés qui promettaient, qui une guerre totale, qui, au contraire, l’évacuation pure et simple du Donbass.(...)

                Les choses sont maintenant beaucoup plus claires et s’emboîtent parfaitement : escalade ---> reconnaissance de l’indépendance des républiques auto-proclamées ---> envoi d’un contingent de « maintien de la paix » (c’est le point capital). Et voilà le travail...

                Les accords d’entraide entre Moscou d’une part, Donetsk et Lougansk de l’autre, prévoient que les parties vont assurer leur défense mutuelle, partager des bases militaires et protéger leurs frontières en commun. D’une durée de dix ans, ces accords créent « le fondement juridique pour la présence des unités militaires russes nécessaires au maintien de la paix dans la région et d’assurer une sécurité durable des parties ».


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 février 10:44

                @Captain Marlo
                 
                 « ... empêcher encore plus durablement l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN, car toute l’affaire est évidemment là. »
                 
                 Ou peut-être, empêcher l’OTAN d’entrer en Ukraine ?


              • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 10:57

                @Francis, agnotologue
                Ou peut-être, empêcher l’OTAN d’entrer en Ukraine ?

                L’Otan est déjà dans l’Ukraine. Son gouvernement est à la botte des USA, des armements sont livrés à Kiev, et des militaires de l’Otan entraînent les militaires ukrainiens.

                Vous avez déjà vu les USA demander l’autorisation pour mettre le boxon quelque part ? C’est le Camp du Bien, quand même ! Ils sont là pour répandre la démocratie et le liberté (du commerce) !! Liste non exhaustive des guerres des USA depuis 1846.

                Et paraît-il que l’Europe, c’est la paix !? Liste des interventions militaires avec participation de la France depuis 2000 .


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 11:36

                @Captain Marlo

                oui, et c’est Poutine qui passe pour l’agresseur :

                tu nous annonçais hier encore que l’armée russe ne passerait pas la frontière tu t’en souviens ?


              • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 12:23

                @Olivier Perriet
                tu nous annonçais hier encore que l’armée russe ne passerait pas la frontière tu t’en souviens ?

                Hi, hi, hi ! Quelles frontières ? La frontière de l’Ukraine est désormais la ligne de front, puisque la Russie a reconnu l’indépendance du Donbass ! 

                Le reste de l’Ukraine n’intéresse pas du tout la Russie.
                Que voulez vous qu’elle fasse d’un pays en faillite peuplé de néo nazis ?


              • sylvain sylvain 22 février 12:34

                @Captain Marlo
                le reste de l’ukraine est tout de même un peu moins en faillite que les républiques
                vous spéculez sur des choses dont vous n’avez aucune idée, et il est vrai que les récent développements ne vous donnent pas raison sur vos précédentes spéculations.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 14:00

                @Captain Marlo

                il ne te reste plus qu’à trucider les ukronazis, les polononazis, les baltonazis, etc.


              • sylvain sylvain 22 février 14:23

                @Satanas
                pourtant si l’on en croit les articles du grand soir, de christelle neant et autres pro russes, ces républiques sont bombardées depuis 10 ans, des millions de personnes ont fuies...
                vous nous dites que là bas tout se passe bien, on ne pense qu’a refaire sa permanente et aux études du petit
                j’en tire la conclusion que cette zone est un paradis quand on en a besoin, une zone de guerre quand les besoins changent, les besoins n’étant pas les mêmes selon le camp ou l’on se situe..


              • Et hop ! Et hop ! 22 février 14:51

                @Olivier Perriet

                A partir du moment où ces deux républiques sont des États autonomes, comme le Kosovo, leur gouvernement peut demander à un autre pays de les aider militairement à se défendre. 
                Ces deux nouveaux États vont demander leur adhésion à l’ONU.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 16:03

                @Et hop !

                oui, et le Vénézuela, la Syrie, ainsi que la Transnistrie et l’Abkhazie septentrionale les reconnaîteront immédiatement


              • sylvain sylvain 22 février 17:41

                @Satanas
                vous savez, je tire mes conclusions de ce que je lis ici, principalement dans les articles de neant ou khalfine, qui montrent tout le temps des images de ruines et parlent de bombardements a l’artillerie lourde .
                Si vous me dites que ce n’est pas le cas, je veux bien vous croire, mais que veulent dire tous ces titres alors ??


              • sylvain sylvain 22 février 17:42

                @Satanas
                parce que ce que vous me dites, en fait, correspondrait plus a ce que je lis dans le monde ou ce type de journaux, dans lesquels les républiques ne semblent pas plus que ça attaquées quotidiennement


              • chantecler chantecler 22 février 18:14

                @sylvain
                C’est certain !
                D’aucuns affirment que dans les années 1943 Stalingrad avait été très touché par les destructions : c’est très excessif .
                En fait seuls quelques magasins étaient un peu dégarnis .


              • tonimarus45 22 février 18:42

                @Captain Marlo je crois qu’il est inutile d’echanger avec un tartufe , fele du ciboulot tel que « PERRIET » dont la mauvaise foi est stupefiante.Il manipule les faits fait semblant de les oublier ,les minimise au besoin et les invente au besoin


              • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 19:44

                @Olivier Perriet
                il ne te reste plus qu’à trucider les ukronazis, les polononazis, les baltonazis, etc.

                T’inquiète pas, ils viendront en Europe ! Depuis 2017, l’UE exempte les Ukrainiens de visa pour entrer dans l’espace Schengen . C’est BHL qui va être content, il va les accueillir chez lui, non ?

                En plus des islamistes et des Frères Musulmans à qui nous déroulons le tapis rouge, nous aurons les néo nazis de Kiev. Elle est pas belle la vie quand on est un vassal des USA ?!



              • sylvain sylvain 22 février 20:26

                @chantecler
                chacun ses théories .Mais bon comparer l’armée du troisième reich aux bras cassés des milices ukrainiennes semble bien fantaisiste


              • sylvain sylvain 23 février 10:55

                @Satanas
                je vous lis, je vous lis, mais plus je lis moins c’est clair


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 février 11:32

                @Captain Marlo

                mais les néo nazis le sont peut être aussi devenus à cause de Poutine, non ? C’est qui qu’a commencé ??


              • roman_garev 23 février 13:17

                @Olivier Perriet
                Ce que vous écrivez est une ânerie pure souche et ne peut causer rien d’autre que l’indignation chez n’importe qui informé.
                Êtes-vous un troll payé & Je crois que non, alors je vais essayer.
                Si vous voulez vraiment vous faire une idée sur les nazis de l’Ukraine

                (je ne dis pas « néo nazis », car il n’y a rien de neuf dans ces enfoirés, ils sont soit littéralement les enfants et les petits-enfants des bandéristes des années 1940-50, soit leur admirateurs acharnés utilisant la même idéologie, théorie et modalité d’action nazies, sans le moindre écart), vous pouvez commencer par étudier leurs exploits dans le massacre des civils à l’Ukraine et même en Biélorussie et en Russie. durant la Grande Guerre patriotique 1941-145, même dans vos sources françaises, à savoir, p.ex. :

                14e division SS (galicienne no 1)Massacre de Khatyn

                C’était avant la naissance de Poutine.

                Quand (et si) vous lirez ça, je pourrai vous expliquer la suite. En deux mots, dans les années 50 Khrouchtchev les a tous amnistiés, et plusieurs de ces bandéristes, les bras sanglants, ont exercé les fonctions même dans le pouvoir de l’Ukraine soviétique. C-à-d. la tradition bandériste (qui étaient et sont des nazis de loin plus cruels que ne l’étaient ceux de l’Allemagne, de la France, de la Belgique, de ls Roumanie... enfin, de l’Europe entière) n’était presque jamais interrompue en Ukraine, sauf une décennie 1945-1955.


              • joletaxi 23 février 13:26

                @roman_garev

                finalement vous êtes un rigolo, vous balancez un lien, et vous ne l’avez visiblement pas lu
                car il y est expliqué que les Ukrainiens se sont enrolés non pas par conviction à la doctrine nazie, mais parce qu’ils voulaient à tout pris éviter de se retrouver ... en Russie, et subir un nouveau génocide

                farceur va


              • yakafokon 23 février 13:54

                @Francis, agnotologue
                Le plus simple maintenant pour Moscou, c’est de reconnaitre le Donbass comme l’un des pays-membres de la C.E.I. ( Communauté des Etats Indépendants ), dont les 6 membres actuels sont protégés par l’O.T.S.C. ( organisation de défense russe, comparable à l’O.T.A.N. ).
                De cette façon le Donbass, tout en restant ukrainien, sera définitivement à l’abri des massacres des milices nazies ukrainiennes, et l’O.T.A.N. ne pourra plus y mettre les pieds. Le Donbass n’a jamais eu l’intention de devenir russe ( ses habitants sont tous nés en Ukraine ), mais veut avoir la possibilité de s’ouvrir sur le monde, et tient à conserver ses liens d’amitié avec la Russie !


              • Captain Marlo Captain Marlo 23 février 19:01

                @Olivier Perriet
                mais les néo nazis le sont peut être aussi devenus à cause de Poutine, non ? C’est qui qu’a commencé ??

                Ce sont les USA et les pays de l’Otan qui ont refusé d’appliquer la promesse écrite qu’ils avaient faite à la Russie de ne pas étendre l’Otan vers l’Est.

                Agresser la Russie ne date pas d’aujourd’hui, mais du début du 20e siècle avec Mackinder ! Cf « Le Grand Échiquier » de Brezinski. L’Ukraine est dans l’esprit des Américains, le verrou qui doit assurer leur survie.

                "(...) Mackinder au début du siècle (20e) avait tracé déjà ce que nous avions vu plus haut développé par Brzezinski, à savoir que « qui gouverne l’Europe de l’Est domine le heartland, qui gouverne le heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde » (le heartland étant le coeur continental). L’Amérique suit donc cette voie pour parvenir au maintien de son rang.etc



              • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 10:05

                Suite,

                ...C’est-à-dire d’empêcher encore plus durablement l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN, car toute l’affaire est évidemment là. D’une patience à tout épreuve mais guettant chaque opportunité, l’ours prend aujourd’hui par un coup de griffe ce qu’il attendait depuis longtemps. Les accords de Minsk n’ayant jamais été respectés par la partie ukrainienne, Poutine s’est enfin décidé à trancher le nœud gordien et à geler le conflit ad vitam eternam.

                Les avantages sont nombreux :

                • il torpille encore un peu plus une éventuelle entrée de l’Ukraine dans l’OTAN
                • il sanctuarise le Donbass et protège sa population
                • il met le panier de crabes kiévien sens dessus dessous et dans un état d’instabilité permanente
                • il ajoute un joker supplémentaire à son jeu si s’ouvrent de nouvelles négociations sur le règlement du conflit (le cas échéant, l’évacuation du Donbass sera vue comme un geste de poids)
                • il divise le camp occidental

                Sur ce dernier point, les réactions partent dans tous les sens. Les euronouilles sont scandalisés, dont Macron qui a été roulé dans la farine et même peut-être doublement. Il n’aura en effet échappé à personne que l’égotique élyséen attendait d’apparaître comme le sauveur de la paix mondiale pour annoncer sa candidature ; ce flop diplomatique lui coupe l’herbe sous le pied et le met en difficulté au moment où trois de ses quatre opposants sont « russo-compatibles ». Refermons notre petite parenthèse politique.


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 11:38

                  @Captain Marlo

                  au contraire, il rend l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN inéluctable.

                  Visiblement, par anti macronisme, tu préfères l’escalade militaire :

                  c’est un choix.


                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 22 février 11:51

                  @Olivier Perriet
                  Vous saurez qu’un pays qui ne controle pas son territoire ne peut entrer dans l’OTAN.
                  Quant à la paix, seule la décision de Poutine pouvait la rétablir.
                  Ca ne vient pas à l’idée que le pilonnage du Dombass, la destruction de ses propres infrastructures, ne vient pas de ses habitants ?
                  Mais plutôt des nazis de Kiev, en provocation dans l’espoir d’une intervention américaine (je ne parle pas de l’UE, qui compte pour du beurre) ?
                  Maintenant que les deux provinces sont reconnues indépendantes et demandent l’appui Russe, Poutine est légitime pour installer ses troupes et défendre le territoire.
                  Les attaquer maintenant revient à déclarer la guerre à la Russie.
                  Point positif supplémentaire : macron est maintenant ridicule, complètement grillé avec ses gesticulations : il pensait jouer les sauveurs et se faire élire la-dessus, c’est un bide complet : il est juste ridicule, tout comme biden
                  Ecoutez juste Poutine, et vous verrez ce qu’est un grand homme d’Etat :
                  https://twitter.com/i/broadcasts/1OwGWzrpdzwKQ?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1495835961359581184%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Flecourrierdesstrateges.fr%2F2022%2F02%2F22%2Fvladimir-poutine-reconnait-les-republiques-secessionnistes-de-luhansk-et-de-donetsk-et-y-fait-penetrer-larmee-russe-pour-le-maintien-de-la-paix%2F


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 11:56

                  @doctorix, complotiste

                  oui, c’est ce que je disais :

                  tu préfères l’escalade militaire par anti macronisme.

                  Mais ça prouve aussi que les pitreries pro Poutine de Mélenchon, Zemmour, et Cie sont ridicules


                • samy Levrai samy Levrai 22 février 12:02

                  @Olivier Perriet
                  C’est quoi et qui dirige l’OTAN ?
                  Est ce que c’est l’OTAN qui s’avance vers l’Est ou bien serait ce la Russie qui avancerait vers l’Ouest depuis 30 ans ?
                  Il semblerait que ton lavage de cerveau impérial t’empêche de voir la réalité, tu devrais jeter ta télé plutôt que de te gaver de propagande pour neuneux.


                • Aristide Aristide 22 février 12:17

                  @samy Levrai

                  Il me semble que cette simplification « qui avance vers l’est ou l’ouest » n’apporte rien au débat.

                  Les zones russes de l’Ukraine le sont incontestablement, comme la Crimée, c’est l’héritage mal géré de la fin de l’URSS qui a entrainé tous ces conflits territoriaux. C’est un constat qu’une France indépendante pourrait faire mais ... Le problème est que la France subit un alignement atlantiste du fait de son appartenance à l’OTAN et de l’UE et aussi de l’attitude assez ... contestable de MAcron.. 

                  Il ne s’agit des raisons morales qui n’ont rien à faire dans cette affaire mais d’interets nationaux, nous n’avons aucun avantage dans cette affaire au contraire nous devrions travailler à la construction d’un vrai axe France-Allemagne-Russie, qui est la hantise des USA en terme de politique étrangère en Europe. Se retirer du commandement de l’OTAN suffirait ... L’UE n’existe pas en politique étrangère.

                  Nous avons une force nucléaire et un siège permanent au Comité de Sécurité de l’ONU, nous pouvons par volonté, nul besoin d’attendre, nous pouvons prendre des positions qui nous sont favorables. 

                  Villepin n’avait pas dit que des conneries :

                  Et c’est un vieux pays, la France, d’un vieux continent comme le mien, l’Europe, qui vous le dit aujourd’hui, qui a connu les guerres, l’occupation, la barbarie. Un pays qui n’oublie pas et qui sait tout ce qu’il doit aux combattants de la liberté venus d’Amérique et d’ailleurs. Et qui pourtant n’a cessé de se tenir debout face à l’Histoire et devant les hommes. Fidèle à ses valeurs, il veut agir résolument avec tous les membres de la communauté internationale. Il croit en notre capacité à construire ensemble un monde meilleur. »



                • samy Levrai samy Levrai 22 février 12:27

                  @Aristide
                  Pourtant c’est bien la Russie qui se plaint des bases américaines le long de sa frontière qui elle n’a pas bougé ( sauf la Crimée et ceci pour toujours ).
                  Je suis content que tu t’éloignes enfin de l’euro atlantisme pathologique qui semblait t’habiter.


                • Aristide Aristide 22 février 12:57

                  @samy Levrai

                  Votre problème c’est que vous cataloguez les intervenants avec de petites étiquettes sans aucune nuance.

                  J’ai toujours défendu l’indépendance de la France : contre la réintégration au commandement de l’OTAN, pour une politique étrangère guidée par NOS intérêts et seulement cela, pour une UE qui reste dans le domaine économique, contre une évolution fédéraliste dans l’UE, contre l’abandon ou le partage de notre siège permanent à l’ONU, pour notre force de frappe nucléaire non alignée ...

                  Mais il y a aussi une réalité ... De Gaulle en avait fait la ligne politique de son action :

                  Voyez-vous, quand on évoque les grandes affaires, eh bien on trouve agréable de rêver à la lampe merveilleuse, vous savez, celle qu’il suffisait à Aladin de frotter pour voler au-dessus du réel. Mais il n’y a pas de formule magique qui permet de construire quelque chose d’aussi difficile que l’Europe unie. Alors, mettons la réalité à la base de l’édifice. Quand nous aurons fait le travail, nous pourrons nous bercer aux contes des Mille et une nuits. 


                • Aristide Aristide 22 février 13:01

                  @Aristide

                  Ajout, j’ai trouvé cela aussi face au fédéralisme :

                  Et d’ailleurs, je ne crois pas que l’Europe puisse avoir aucune réalité vivante si elle ne comporte pas la France avec ses Français, l’Allemagne avec ses Allemands, l’Italie avec ses Italiens, etc. (...) Alors, il est vrai que la patrie est un élément humain, sentimental et que c’est sur des éléments d’action, d’autorité, de responsabilité qu’on peut construire l’Europe. Quels éléments ? Eh bien, les Etats. Car il n’y a que les Etats qui, à cet égard, soient valables, soient légitimes et, en outre, soient capables de réaliser. J’ai déjà dit, et je répète, qu’à l’heure qu’il est, il ne peut pas y avoir d’autres voies possibles que celle des États en dehors naturellement des mythes, des fictions, des parades. D’ailleurs, ce qui se passe pour la communauté économique le prouve tous les jours, car ce sont les États et les Etats seulement qui ont créé cette communauté économique. 

                  C’est assez bizarre de retrouver ces textes qui sont d’une actualité éclairante. Et le style en rajoute !!!

                • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 13:58

                  @samy Levrai

                  certes, mais ton camp du Bien fait la même chose :

                  l’OTAN en Ukraine, c’est comme les missiles soviétiques à Cuba... sauf que les USA n’avaient pas annexé une province cubaine, tracé un pont depuis la Floride, et soutenu l’indépendance de deux autres territoires cubains.


                • Samson Samson 22 février 15:21

                  @Olivier Perriet
                  « au contraire, il rend l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN inéluctable. »

                  Possible !
                  Un certain nombre de diplomates et de politiciens encore lucides s’avérant peu soucieux d’aligner l’Europe sur les belliqueuses directives de Washington en la transformant en un champ de bataille et de ruines, possible aussi qu’il précipite son affaiblissement et/ou sa dislocation à terme !

                  Seul l’avenir nous le dira ! smiley


                • tonimarus45 22 février 18:48

                  @Olivier Perriet—Arretez votre cinema et ecoutez ce qu’a dit melenchon a ce sujet, et vous verrez que le ridicule c’est vous


                • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 19:58

                  @Aristide
                  Dossier UPR : « De Gaulle était-il vraiment pour l’ Europe ? »


                  Quand de Gaulle parle « d’Europe unie », il ne s’agit pas du tout de l’UE !
                  De Gaulle n’a signé aucun Traité européen.
                  Ils ont tous été signés par ses opposants.
                  Par exemple, le Traité de Rome a été signé par Guy Mollet (SFIO).
                  Il a fait échouer, grâce aux Communistes, la CED, la Communauté européenne de Défense

                  "(...) alors qu’il était en pleine « traversée du désert » (1946-1958), Charles de Gaulle usa de toute l’influence qui lui restait pour faire échouer en 1954 le projet de Communauté Européenne de Défense (CED), piloté par Washington et ardemment promu, bien entendu, par Jean Monnet. Il y parvint grâce à une alliance de circonstance entre les députés proches de lui et les députés du Parti communiste français, suscitant la réprobation ulcérée des Américains et du Vatican (3).etc


                • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 20:19

                  @tonimarus45
                  ecoutez ce qu’a dit melenchon a ce sujet,

                  J’ai écouté Mélenchon sur LCI, très bonne intervention historique.
                  Sauf le non alignement : il choisit... de ne pas choisir.
                  « Avec Jean-Luc Mélenchon, nous défendons une position non-alignée. La #Russie n’a pas à envahir l’Ukraine et les Etats-Unis n’ont pas à annexer l’Ukraine au sein de l’Otan. »

                  Ce qui revient à soutenir les agressions de l’OTAN et à considérer que la Russie est un pays agresseur aussi. Comme l’explique Michel Collon, il faut dire haut et fort que « l’Otan est une association de criminels !! ».

                  Dans toutes ses guerres, l’Otan s’est associée aux pires : aux islamistes en Afghanistan, aux dictateurs en Grèce et au Portugal, aux néo nazis à Kiev et à l’Extrême Droite contre les Communistes. Pendant la guerre froide, les armées secrètes de l’ Otan ont fomenté des attentats attribués au Parti Communiste, pour l’empêcher d’arriver au pouvoir.


                • La Campanella 22 février 20:32

                  @Satanas
                  comme la Russie.
                  Quel grand pays la Russie a attaqué
                  Le seul qu’elle a emmerdé c’etait un pays moyen : La Turquie qui lui a abattu un avion et poutine a pleuré auprès d’erdogan

                  La russie a une armée tres surestimée peuplée d’alcools et de matériel de la seconde guerre mondiale


                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 22 février 20:55

                  @Aristide

                  au contraire nous devrions travailler à la construction d’un vrai axe France-Allemagne-Russie, 
                  Et pour cela sortir de l’OTAN et de l’UE.
                  Phillippot se retire : il ne reste plus qu’un seul candidat qui propose la triple sortie de l’UE, de l’OTAN et de l’euro : François Asselineau.
                  Les Français ont un mois pour constater la folie d’appartenir à l’OTAN.
                  Et donc choisir. 
                  Zemmour a été le seul candidat à défendre plus ou moins la position de Poutine : un bon point pour lui pour le deuxième tour. Mais ce n’est surement pas le meilleur choix. La position d’Asselineau sera certainement la même. Simplement il faudrait qu’on puisse l’entendre...
                  Je pense, à mon grand regret, que zemmour est le prochain président : dans tous les cas, rien n’est pire que macron.
                  Les élections précédentes, nous avons voté pour n’importe quoi (et c’était le cas, vraiment n’importe quoi) sauf le pen.
                  Cette fois, ce sera « n’importe quoi sauf macron ».


                • glenco01 22 février 21:46

                  @doctorix, complotiste
                  Zemmour démasqué même sur la Russie, comme le dit Youssef Hindi : C’est au pied du mur qu’on reconnaît le maçon. Quand ça chauffe, les faux amis de la Russie deviennent tièdes tout à coup.

                  Avec F. Asselineau la on est dans la cours des grands :
                  🌍POUTINE STRATÈGE HORS PAIR
                  En reconnaissant les républiques séparatistes de l’est ukrainien, Poutine ne fait que rendre la pareille à l’OTAN,qui a organisé le démembrement de la Yougolavie (ou du Soudan,etc).
                  LA FRANCE,QUI A RECONNU LE KOSOVO EN 2008,N’A AUCUNE LEÇON À DONNER !
                  ⚠️ la Russie n’est que « pays observateur » des Accords de Minsk, et non « Partie »
                  ⚠️ l’Ukraine,qui s’était engagée par ces Accords à donner une large autonomie au Donbass russophone, a fait tout le contraire
                  ⚠️l’Otan cherche à intégrer l’Ukraine en violation des promesses des état Unis de 1991
                  😂Macron,qui prétendait jouer les caïds de la diplomatie mondiale,est humilié comme jamais.
                  Poutine fait apparaître ce petit larbin de l’oligarchie et de l’Otan pour ce qu’il est : un vaniteux qui se croit plus intelligent que tout le monde alors qu’il tombe dans tous les pièges.
                  🚨Suite prévisible
                  1- le Conseil de Sécurité ONU ne condamnera pas la Russie car celle-ci y mettra son veto (peut-être avec le veto Chinois)
                  2- les États Unis vont exiger que l’UE prenne des sanctions contre la Russie
                  3-mais elles n’iront pas loin car l’Allemagne ne peut pas se passer du gazRusse (55% de ses besoins).
                  Source : 
                  https://twitter.com/UPR_Asselineau/status/1496016268331204610?s=20&t=q-Z3AmIJlOMTylU_uIZAqg
                  On comprends mieux pourquoi l’un est censuré et l’autre pas !
                  #Frexit


                • Captain Marlo Captain Marlo 23 février 08:09

                  @glenco01
                  Asselineau En reconnaissant les républiques séparatistes de l’est ukrainien, Poutine ne fait que rendre la pareille à l’OTAN,qui a organisé le démembrement de la Yougoslavie (ou du Soudan,etc).
                  LA FRANCE,QUI A RECONNU LE KOSOVO EN 2008,N’A AUCUNE LEÇON À DONNER !

                  Merci pour l’info sur Zemmour !


                • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 23 février 08:32
                  Comme toujours, la vérité est ce qui n’est pas dit : imaginez que le pays basque soit pilonné depuis 7 ans par Paris par des bombardements quotidiens, détruisant ses infrastructures, ses approvisionnements d’eau et d’électricité, interdisant la langue basque, ne respectant pas les accords signés, et encouragé par l’OTAN, est-ce que le pays basque ne serait pas en droit de proclamer son indépendance et de demander de l’aide à qui voudrait lui en donner ?
                  Parce que ces infrastructures, ce ne sont pas les habitants de Donetsk et et de Lougansk qui les détruisent...
                  Mais de cela, personne ne dit mot, comme si ça n’existait pas.
                  Et surtout pas France Inter et ses larbins, particulièrement infects ce matin..
                  C’est vraiment la radio du mensonge en continu.

                • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 10:06

                  Fin,

                  "...Si Paris et Berlin poussent des cris d’orfraie, ils doivent évidemment attendre que le chef d’orchestre américain donne le la avant de faire quoi que ce soit. Or Joe l’Indien s’est placé dans une position très inconfortable en annonçant presque chaque matin que l’invasion était pour le lendemain et promettant des sanctions vous allez voir ce que vous allez voir...

                  A la place, les Russes ont monté une intervention clinique, limitée dans l’espace et sans un coup de feu. S’ils ne vont pas plus loin que le Donbass - et pourquoi le feraient-ils vu tous les bénéfices qu’ils engrangent ? - on est loin de l’invasion générale promise par un tonton Sam qui se retrouve maintenant le derrière entre deux chaises, dans une position nettement ridicule. Et de fait, les premiers bruits en provenance de Washington indiquent que les sanctions vous allez voir ce que etc. ne seront peut-être pas pour cette fois."


                  • titi titi 22 février 11:43

                    @Captain Marlo

                    « feraient-ils vu tous les bénéfices qu’ils engrangent »
                    Euh..
                    Poutine prend ce qu’il possédait déjà depuis 2014, et se fâche avec son principal client.
                    Je ne vois pas où sont les bénéfices.
                    Pour l’OTAN je vois bien par contre.
                    Et le grand perdant c’est l’Europe, et particulièrement la France.


                  • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 11:51

                    @titi

                    Je ne vois pas où sont les bénéfices.

                    —" il torpille encore un peu plus une éventuelle entrée de l’Ukraine dans l’OTAN

                    — il sanctuarise le Donbass et protège sa population

                    — il met le panier de crabes kiévien sens dessus dessous et dans un état d’instabilité permanente

                    — il ajoute un joker supplémentaire à son jeu si s’ouvrent de nouvelles négociations sur le règlement du conflit (le cas échéant, l’évacuation du Donbass sera vue comme un geste de poids)

                    — il divise le camp occidental"

                    Les couillonnés sont les pays européens.

                    Mais ce fut déjà le cas lors des sanctions contre la Russie, au sujet de la Crimée. Ce sont les agriculteurs européens qui ont perdu pour longtemps le marché russe... C’est le sort des européens de vivre dans une colonie de l’ Empire américain et de ne pas vouloir en sortir... !!


                  • charlyposte charlyposte 22 février 12:09

                    @Captain Marlo
                    Bien vu.


                  • sylvain sylvain 22 février 12:38

                    @Captain Marlo
                    il y a du vrai dans les bénéfices que vous évoquez, cependant je ne suis pas sur pour ce qui est de la division du camp occidental, au contraire


                  • titi titi 22 février 13:40

                    @Captain Marlo

                    «  torpille encore un peu plus une éventuelle entrée de l’Ukraine dans l’OTAN »
                    Là je ne suis pas d’accord.
                    Au contraire....
                    Seuls les accords de Minsk pouvaient l’empêcher.

                    « l sanctuarise le Donbass et protège sa population »
                    Sérieusement, à part les articles bidonnés de Mme Néant, qui croit que la population du Dombass est à protéger ?
                    La ligne de front est figée depuis 2015.

                    « il divise le camp occidental »
                     ????
                    Où ça ?

                    « Les couillonnés sont les pays européens. »
                    Les pays de l’Est n’ont jamais eu aucune illusion concernant la Russie.
                    Il n’y a que deux couillonés :
                     L’Allemagne pour qui la sortie du nucléaire à conduit au tout charbon, et qui maintenant n’a plus d’issue que de trouver du gaz à tout prix.
                     La France qui chercher à faire une défense européenne.

                    Le grand vainqueur c’est Biden


                  • Captain Marlo Captain Marlo 23 février 08:18

                    @sylvain
                    cependant je ne suis pas sur pour ce qui est de la division du camp occidental, au contraire

                    Provisoirement, les pays européens font front commun.
                    Mais je ne pense pas que cela dure.
                    Le Gouvernement allemand a « suspendu » l’accord pour le North Stream 2.

                    Les mots ont un sens. « Suspendu » ne signifie pas « renoncer définitivement ».
                    Avec les écolos au gouvernement, je doute qu’ils approuvent l’achat du gaz de schiste américain...


                  • yakafokon 23 février 14:28

                    @titi
                    Et c’est qui, le principal client de la Russie ?
                    L’Ukraine nazie du Maïdan ? Elle ne paie pas ses factures de gaz !
                    Les Etats-Unis ? Ils achètent 538.000 barils par jour de brut Urals, et du gaz liquéfié à la Russie ! C’est facile de stopper ces livraisons, si le gazoduc Nord-Stream 2 ne peut être mis en service, suite aux sanctions américaines.
                    Comme les Alzheimer de la Maison-Blanche se sont tirés une balle dans le pied en se fâchant avec le Venezuela, leur principal fournisseur en pétrole et en gaz, ils en seront réduits à puiser sur leurs gisements de pétrole et de gaz de schiste, dont les rendements sont très aléatoires !
                    Pour obéir aux Etats-Unis et à l’O.T.A.N., l’Allemagne s’est couchée lamentablement en stoppant la mise en service du Nord-Stream 2.
                    En toute logique, la Russie va se tourner vers la Chine, dont les besoins en énergie sont immenses, et le gazoduc « Force de Sibérie » va augmenter ses livraisons qui vont être épaulées par « Force de Sibérie 2 », actuellement en construction.
                    La Russie changera simplement de client, et se fera indemniser des frais engagés, aux terme du contrat ! C’est ça, le business !


                  • tonimarus45 22 février 10:07

                    Bonjour---j’admire la façon dont certains tartuffes appliquent le « deux poids deux mesures » qui semble etre devenue la regle generale chez certains agoravoxiens ,a l’image de tous nos « mrdias » tele visuels ,a part qu’ils aient tous « l’alzheimer ».En effet il y a un precedent pas si lointain de cela et ce fut le « kosovo ».En effet le kosovo qui prononça unilateralement son independance reconnuue IMMEDIATEMENT par nombre de pays dits du monde libre dont en premier la france, et cela contre l’avis de l’onu qui garantissait « l’integrite territoriale de la serbie ».Et cerise sur le gateau afin de faire accepter, bon gre ,malgre, cela a belgrade, l’otan bombarda la serbie ,surtout la capitale,TOUS LES JOURS pendant plus d’un mois, 


                    • Aristide Aristide 22 février 10:24

                      @tonimarus45

                      Je suis toujours étonné de la naïveté avec laquelle on analyse les sujets internationaux. Il n’existe qu’une règle « la protection de ses intérêts nationaux ». Le reste est du baratin, surtout quand on parle des valeurs, ou pire de morale ou d’humanisme ...

                      Le problème de la France est qu’elle ne dispose plus de l’indépendance nécessaire pour préserver ses interets. Dans cette affaire nous sommes alignés sur la position des USA. Depuis que Sarkozy a réintégré le commandement de l’OTAN, nous ne disposons plus d’aucune légitimité internationale alors que nous avons la force nucléaire et un siège permanent au conseil de sécurité de l’OTAN. Si on rajoute l’UE, le machin comme disait De Gaulle, UE qui n’a aucune politique étrangère ...


                    • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 10:46

                      @Aristide
                      Depuis que Sarkozy a réintégré le commandement de l’OTAN, nous ne disposons plus d’aucune légitimité internationale alors que nous avons la force nucléaire et un siège permanent au conseil de sécurité de l’OTAN. Si on rajoute l’UE, le machin comme disait De Gaulle, UE qui n’a aucune politique étrangère ...

                      Cela remonte bien avant Sarkozy. Dès sa création en 1949, 12 pays européens sont entrés dans l’ Otan. "L’OTAN compte actuellement 30 pays membres. À sa création en 1949, l’Alliance comptait douze membres fondateurs : Belgique, Canada, Danemark, États-Unis, France, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni. Les autres pays membres sont : Grèce et Turquie (1952), Allemagne (1955), Espagne (1982), République tchèque, Hongrie et Pologne (1999), Bulgarie, Estonie, Lettonie, Lituanie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie (2004), Albanie, Croatie (2009), Monténégro (2017) et Macédoine du nord (2020)etc.


                      .
                      La Défense et la politique étrangère de l’UE sont subordonnées à l’Otan.
                      « (...) Les mots « OTAN » et « Alliance atlantique » sont apparus dans le traité de Maastricht, (...) qui a créé une « Union européenne », une « monnaie unique » européenne et une « Politique étrangère et de sécurité commune » européenne, évoque expressément l’alliance militaire atlantique avec les États-Unis ».
                      C’est l’article 42 du Traité de l’Union européenne.


                    • tonimarus45 22 février 11:06

                      @Aristide oui en quelques mots le «  »deux poids deux mesures«  » selon les circonstances ou comme disent les russes "les doubles standards’. Si on compare le kosovo proclamant unilateralement son indépendance ,reconnue immediatement par nombre d’occidentaux et l’independance des regions secessionistes d’ukraine , cela est tout a fait flagrant .Dans un cas(kosovo) on a a prouve malgre l’onu qui reconnaissait l’integrite territoriale de la serbie, dans l’autre cas ukrainien on reprouve.vas comprendre charles

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité