• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La réduction du temps de travail : 32h, 28h, 24h

La réduction du temps de travail : 32h, 28h, 24h

Oui c’est toujours la gauche qui a mis en place la réduction du temps de travail

Il y a beaucoup d’opposant sur ce sujet, par idéologie, par culture de la vieille entreprise pensant que le temps est l’unique critère de productivité, alors que l’évolution des techniques permet une production supérieur en moins de temps qu’il y a trois décennies. Si cela est contesté par certains politiques et d’autres personnes aussi, il faut rappeler que ces même politiques et personnes, nous disent et nous racontent que dans le dossier des retraites un élément prépondérant est l’augmentation de l'espérance de vie, grâce à l’évolution des techniques médicales ! Ils acceptent cette évolution, mais pas pour l’entreprise et la productivité qui est de moins en moins en lien avec le temps mais avec l’évolution technologique.
Oui c’est toujours la gauche qui a mis en place la réduction du temps de travail, comme avec la superposition de l'ordonnance de 1982 des 40h pour le passage à 39h dans la fonction publique. ensuite les 35 h avec Martine Aubry, en créant 500 000 emplois. Oui ! il y a de la contestation sur le sujet, surtout des plus libéraux comme FRANÇOIS FILLON, qui reconnaît de manière analogique ces créations d’emplois. En effet en disant : “ ramener les fonctionnaires à 39H en supprimant les 35H éviterait la création de 400 000 à 500 000 emplois ! c’est déjà le reconnaître”.

Pour beaucoup la réduction du temps de travail est une mesure idéologique de gauche, il faut rappeler que c’est un maire de droite, Gilles de Robien, qui a mis en place la réduction du temps de travail, de plus cela s’est fait dans la ville à Macron à Amiens, régions que je connais bien puisque je suis et je vis en Picardie.
La mémoire est souvent sélective pour des sujets qui ne sont pas expliqués correctement et qui ne sont pas négociés correctement (aujourd’hui le dossier retraite) par nos responsables politiques.

Gilles de Robien disant déjà à l’époque :

“les remèdes imaginables pour lutter contre le chômage ont montré leurs limites. A elle seule, la réduction du temps de travail ne sera pas suffisante, mais c'est un outil qu'il faut essayer. Pour réussir, elle doit d'abord être forte, massive, de l'ordre de 10 à 15% au minimum. Ensuite, il faut mettre en place un système donnant-donnant. L'entreprise qui réduit le temps de travail s'engage à créer des emplois. En contrepartie, elle bénéficie d'une diminution du montant de ses charges sociales, à commencer par le montant de la cotisation chômage. Cette réduction doit être compatible avec la recherche de gains de productivité, mais aussi avec les conditions de travail et de rémunération des salariés. Tout cela doit être discuté branche par branche, filière par filière, quasiment entreprise par entreprise. Enfin, cette réduction massive ne doit pas être brutale pour ne pas alourdir les déficits publics. Il faut baisser franchement la durée hebdomadaire ou annuelle du travail, mais en l'étalant sur plusieurs années”.

Eh oui déjà une bonne analyse à l’époque, la CFDT avait demandé la même chose pour la mise en place des 35H, mais devant l’opposition aveugle et idéologique du CNPF à l’époque (MEDEF pour les plus jeunes), ne voulant ni négociation dans les branches, ni dans les entreprises, la ministre M AUBRY avait fait voter la Loi pour que ce progrès social ne passe pas à la trappe. Depuis personne n’est jamais revenu sur la durée légale à 35H.
comme dirait l’autre : la critique est facile, mais les actes beaucoup plus difficiles !

La durée du travail en France devra encore être réduite, 32h, 28h et certainement 24h, avec le débat sur les retraites cette piste est déjà étudiée par les spécialistes.
En effet la durée de carrière doit aussi se lire par le prisme de la durée du travail hebdomadaire, annualiser est déjà un regarde très fin pour cette réduction inéluctable.
Le futur, si futur il y a, le futur gouvernement de gauche devra œuvrer à cette réduction.


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 décembre 2019 16:49

     « la durée de carrière doit aussi se lire par le prisme de la durée du travail  »

    et les deux (durée de carrière et durée du travail) doivent se lire par le prisme du taux de chômage.


    • percot bruno percot bruno 28 décembre 2019 12:12

      @Séraphin Lampion en effet la RTT permet de réduire le taux de chômage, mais cela fait partie d’une culture et d’une volonté de partage.


    • San Jose 26 décembre 2019 17:07

      @ l’auteur

      .

      Avez-vous essayé de lire à travers un prisme ? 


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 décembre 2019 17:11

        @San Jose

        c’est pourtant comme ça que les orthoptistes corrigent les strabismes !


      • Spartacus Spartacus 26 décembre 2019 17:51

        Mais comment en 2019, y’en a encore qui osent faire croire a cette supercherie de la grande farce des créations de emplois par les 35h00....

         ?

        En renchérissez le prix de production par la main d’œuvre, vous réduisez ainsi le carnet de commandes, et en conséquence vous licenciez. 

        C’est exactement ce qui c’est passé. Prévu ..


        35% de perte de parts de marché dans le commerce mondial entre 2000-2010. 

        Destruction de 2 millions d’emplois due à la perte de compétitivité de nos entreprises sur la période 2000-2010.


        Allemagne, Angleterre plus d’emplois, F


        La pire performance économique de tous les pays de l’OCDE et qui explique le chômage massif .


        Triste bilan ! Triste obscurantisme...

        Les idées qui ont raté, ne meurent jamais semble t-il.


        • mmbbb 26 décembre 2019 21:04

          @Spartacus Combien Renault mettait de temps a construire une bagnolle en 1980 et combien de temps une voiture est construire actuellement . Par ailleurs ,  combien d ouvriers ont ils disparus de la chaine de production depuis la robotisation et l avènement de la micro informatique . Si les usines de Renault tournaient a plein regime selon l ancien temps de travail 45 heures par exemple , et en sachant que toutes les entreprises du monde economiquement avancees ont les memes methodes de travail , comment toutes ces bagnolles pourraient etre vendues . Quant a l Allemagne le Japon , ils ont un trou demographique , L Allemagne sera dans un cercueil en or comme le dit le Pen. Le Japon c est encore pire . Faites des bagnolles pas des gosses .
          Toyota a vire pas mal d ouvriers lors de la restructuration . 
          Dans ces pays il n y a aucune pauvrete , pas de chomage c est connu ! L idylle économique !


          Quant a l usine nouvelle , desormais ou la technicite est le maître mot , ce ne sont plus les bras mais de la matiere grise qui sont nécessaire .

          Un avion est concu entierement par modelisation , sa gestion par maquette numérique ; les dessinateurs et la planche a dessin ont disparu . Le Concorde , une maquette en bois a ete construite afin de materialiser le passage des cables et l amelioration d l optimisation de la cellule 

          Tu supprimes le travail de ouvriers specialisises en menuiserie depuis l avènement du logiciel CATIA de Dassault .

          Tu racontes toujours un peu n importe quoi 


          Quelques exemples typiques du changement de production
           la gestion des containers dans les ports , ect 
           LVMH dont la section champagne a ete entierement robotise .


          Quant a l agriculture , comme le disait le philosophe Serre , nous sommes passe du « néolithique » à la modernite en quelques decennies ! 


          En revanche , il est vrai que nous avons délaisse notre industrie , le patron Tchuruk d Alcatel ne voulait plus d usine en France en 1990 Une idee fixe de patron partagée par l elite francaise.  

          Tu es toujours dans tes vieilles chimeres . incapable d analyser et d apporter une perspective 

          Les americains ont fait la meme chose , Apple ne plus fabrique aux USA Aux USA ce sont les GAFA , de l immateriel , Pourquoi Trump met il des tarifs douaniers !

          Je te fais grace de citer l IA qui bouleversa le monde de l entreprise , de l economie du tertiaire comme l avenement de la micro informatique l a fait !




        • Spartacus Spartacus 27 décembre 2019 11:08

          @mmbbb

          La machine augmente le travail en faisant baisser les prix des productions aux besoins des consommateurs. Démontré et théorisé par Schumpeter..

          Diminuer le temps de travail au même prix, revient à augmenter le coût du travail et baisser le pouvoir d’achat par effet ciseaux des charges sociales plus élevées et baisse du pouvoir d’achat ( 35h

          financées par les charges et l’impot).

          C’est exactement ce qui c’est passé...

          Pour l’Allemagne et le Japon, le coefficient Gini est plus favorable qu’en France. Le pouvoir d’achat meilleur. 

          Le chômage n’est pas aussi grave qu’en France, car les perspectives de travailler sont meilleures, et la durée de chômage est de beaucoup moins longue durée...


          C’est pas un problème de partage de travail qu’a la France, c’est un problème de destruction créatrice qui ne fonctionne pas à cause de l’état.

          Et les lois de fonctionnaires hors sol de type 35h amplifient la destruction d’emploi au lieu de remettre en route la destruction créatrice et supprimer les lois régulatrices absurdes.

          Trump l’a fait....Il a supprimer toutes les lois et les réglementations a la con.

          Le chômage est revenu au niveau de 1967.....

          Il a baissé les taxes sur les bénéfices donc baissé les coûts de production.


          Evidemment, on ne fabrique plus de minitels, on pourrait fabriquer des téléphones mobiles. Mais avec ces bureaucrates qui légifèrent sur tout et n’importe quoi, il est impossible de monter une usine, une industrie une initiative dans notre pays.

          On devrait être le premier pays agricole, même la Hollande fait mieux. Un pays de fonctionnaires qui agresse et emmerde les agriculteurs en train de la détruire.

          On devrait être un pays industriel. La Suisse petit pays ridicule a plus d’industrie que la France, à l’image pays écolo ou y’a moins de lois écolos pour emmerder le monde....

          On devrait attirer les investissements. Netflix avait pourtant choisi la France, avant que des fonctionnaires avant de commencer a lui pondre des impôts.


          la France a trop de fonctionnaires, trop d’élus, trop de lois, trop de règlements, trop d’état, trop de privilégiés de l’état, trop de régimes sociaux, trop d’impots, trop de charges, et trop d’exceptions a des règles communes, trop de lois idéologiques, trop de fonctionnaires qui se croient plus intelligents que les autres.

          C’est ça la cause du chômage. Mais s’attaquer a ça c’est trop compliqué.

          Faire croire que chacun vit au dépens des autres, promettre des heures a ne pas travailler avec le même revenu, c’est politiquement vachement plus vendeur que de dire qu’il faut diminuer par 3 le nombre d’administratifs à l’éducation nationale...


        • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 27 décembre 2019 15:24

          @Spartacus

          Oh si, on finira par supprimer cette maladresse gigantesque/supercherie (au choix), avec le temps.

          Les 35h et leur efficacité nulle voire négative sur les plans chômage et économie ne méritent que poubelle, vide-ordures, crémation etc.

          Je suis d’accord, il est bon de le rappeler, encore et encore.


        • percot bruno percot bruno 28 décembre 2019 12:15

          @Spartacus c’est un point de vu oui ! mais si la RTT est si mauvaise pour l’économie et ne marcherait pas pour l’emploi, les différents gouvernements y compris les plus opposés à la RTT ne sont pas revenue sur les 35H ?


        • mmbbb 28 décembre 2019 13:22

          @Spartacus Ton truc sur Shupi , c est de l enfumage Regardes le montant des droits de douane infligé a la Chine par Trump . Cela veut dire que la production manufacturière a ete delocalisée . En Europe c est pareil .
          J e m intéresse au monde la HI FI , une marque comme Cabasse fait sous traiter en Chine ; les Norvegiens font de même Quasiment tout les facteurs d enceintes font la meme chose c est le bureua d etude qui est encore dans les pays natifs Un ampli dit haut de gamme , occupera un petit créneau et ne sera que de l assemblage puisque les composants electroniques sont quasiment japonais mais on collera une etiquette « Made In France » et il sera vendu 10 000 euros pour les go gos Le reste de l electronique grand public c est termine
          C est la meme chose pour l habillement par exemple ou le haut de gamme est encore fabrique en France quoiqu une partie est sous traitee en Chine 
          Les chinoises savent coudre aussi bien que les francaises .
          ect ect 
          Pourquoi Whirlpool va fermer en France , malgre les gesticulations de macron , parce l electromenager a ete entierement delocalise et tu ne pourras jamais sortir une machine a 250 € en France .
          Donc la therorie de Shupi, ne marche que dans un espace economique donné
          Ce qui tire l economie de la France , c est en particulier la haute technologie Airbus Eurocoptere Ariane SAFRAN les optiques Angénieux qui travaillent pour l armee et j en oublie et la plus value de la matiere grise ! THALES est un bel exemple d une entreprise performante . 
          Quant au chomage , vaste debat, chaque pays a sa propre « sauce » Les chiffres ne peuvent pas être compares . Il faut etre cretin pour accepter ce langage .
          Mais il a des personnes qui s accommodent fort bien de ces statistiques ! n est ce pas .

          Tu pourras supprimer l etat , les fonctionnaires tout ce que tu honnis  pas d inspecteur du travail ! mais tu ne feras pas revenir le plein emploi c est dire n importe quoi Les personnes travailleront mais comme au temps passe ils seront payes a la tache . 

          Quant a Trump , je t ai donné des liens de CAPITAL et autres journaux qui ne sont pas des analyses de l Huma, analyses critiques et circonstanciees 

          Quant a Krugman

          https://www.cnews.fr/monde/2019-11-05/le-systeme-francais-defendu-par-paul-krugman-prix-nobel-deconomie-face-aux-attaques

          Quel salaud ce type ! Prix nobel d economie comme Spartaccus ! 


        • Spartacus Spartacus 29 décembre 2019 14:04

          @percot bruno
          Les gouvernements cherchent à se faire réélire, pas l’intérêt économique de moyen et long termes....
          C’est pas un argument...

          Il n’y a pas de retour à un horaire normal simplement par le principe dit des « intérêts diffus »..
          Les salariés aux 35h sont des « passagers clandestins » du malheur du million de victimes...
          Victimes elles mêmes immatérielles et non informées de la cause de leur malheur et politiquement minoritaires pour être défendables par un gouvernement ou politicien. 

          Lorsque l’on licencie une personne à cause de la perte de pouvoir d’achat ou de coût des charges trop élevées à cause de la situation économique provoquée par les 35h, les 35h ne sont pas malheureusement pas mise à charge.
          L’absence d’offres d’emplois créé par les 35h, ne sont pas matérialisables, les chômeurs non-embauchés ne savent même pas qu’ils sont victime d’un emploi qu’ils auraient plus avoir mais qui n’existe pas...
          Par ailleurs ces gens ont des « intérêts diffus » et n’ont en fait rien a gagner à lutter contre les 35h, et autres sujets a s’occuper qu’un fonctionnaire qui adore vivre aux crochet des autres et n’a rien a foutre d’un jeu à somme nulle ou ses intérêts d’intouchables concrets sont les pertes d’une minorité diffuse...

          Les victimes aux intérêts diffus sont toujours les victimes de la tragédie des communs...


        • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 26 décembre 2019 23:43

          Trop facile, procédé éculé et article superficiel. Je continue ma distribution, faut quand même redescendre sur terre. https://blogs.mediapart.fr/edition/le-travail-en-question/article/251219/reforme-des-retraites-un-coup-d-etat-plus-de-300-milliards-deuros


          • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 30 décembre 2019 06:19

            @Un des P’tite Goutte

            Heu, désolé @percot Bruno, j’ai eu un bug : lien pas inutile, mais... Évidemment destiné à un autre article, comme le commentaire. J’en profite pour exprimer mes doutes sur les bienfaits des 35h. Je lis des arguments fiables, règne de la machine à l’appui, mais quid des résultats visibles ? Quid de la prise en compte des concurrences qui n’ont pas choisi cette voie ?

            Toujours utopiste, j’ose espérer l’avènement lointain de classes moyennes indiennes, chinoises, etc. aux salaires finissant par s’aligner sur ceux des occidentaux de sorte que le travail manuel, besoin vital pour certains, revienne, accessible, dans nos pays.


          • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 30 décembre 2019 06:40

            @Un des P’tite Goutte

            Stop, bug, désolé Perço Bruno : commentaire et lien (pas inintéressant mais hors sujet) envoyés par erreur ici.

            J’en profite : utopiste, j’attendrai le temps lointain ou les salaires indiens, chinois, etc. s’alignant enfin sur les nôtres, permettront le retour ici d’un travail manuel dont certains ont un besoin vital.


          • JL JL 27 décembre 2019 09:05

            Où l’on parle de l’augmentation du temps de travail et du « très socialiste Ernest-Antoine Macron ».

             

            https://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/35-heures-et-heures-sup-19871 Article qui donne des infos sur une période de 8 ans, et de précieux témoignages, analystes et liens.


            • Trelawney Trelawney 27 décembre 2019 13:08

              Tout le système social français (retraite, chômage, assurance maladie) est financé par le travail. Diminuez le temps de travail et vous diminuerez d’autant ce financement.

              Lorsque cette géniale connerie des 35 heures a été mise en place sans étude préalable, il a fallu augmenter la CSG et mettre en place des mutuelles santés pour compenser.

              J’avais mon entreprise au moment des 35 heures. J’ai compensé en embauchant avec des primes de l’état, puis ensuite les gains de production mont permis de débaucher et de retourner à la situation d’avant avec un gain de production financé par l’état et un résultat néant au niveau de l’emploi.

               Les 500 000 emplois de Aubry étaient des emplois aidés !


              • JL JL 27 décembre 2019 13:22

                @Trelawney
                 
                 ’’Tout le système social français (retraite, chômage, assurance maladie) est financé par le travail. Diminuez le temps de travail et vous diminuerez d’autant ce financement.’’
                 
                Absurde. Votre vison des choses n’est pas une démonstration. Vous avez fait comme tous les patrons : vous avez touché les subventions en faisants emblant d’embaucher, puis vous avez débauché grâce à ce que vous appelez des « gains de production », en fait des cadences plus élevées que vous avez imposées aux salariés.
                 
                Résultat, vos salariés produisent autant qu’avant, mais en moins de temps. sont-ils payés moins ? Vous seul savez.
                 
                C’est tout bénef pour vous. Vous n’avez même pas la reconnaissance du ventre.

                Il y a de nombreux témoignages dans ce sens, là.


              • Trelawney Trelawney 28 décembre 2019 11:28

                @JL
                vous avez touché les subventions en faisants emblant d’embaucher, puis vous avez débauché grâce à ce que vous appelez des « gains de production », en fait des cadences plus élevées que vous avez imposées aux salariés.

                Pas la peine d’imposer des cadences plus élevées, car lorsque la coût travail devient important parce que engendré par une réduction du temps de travail, il devient rentable d’investir dans des machines qui remplaceront le travail humain. Ce que j’ai fait en investissant dans des cabines de peintures automatisées et en licenciant les peintres.

                C’est tout simplement une question d’équilibre en ce qui est abordable et ce qui ne l’est pas. A 39 heures le peintre est rentable à 35 heures c’est la cabine qui est rentable.

                Je n’ai aucune reconnaissance à avoir envers des personnes qui m’offrent des choses que je n’ai jamais demandées. Posez vous la question de pourquoi ont-ils voulu cette réduction du temps de travail et vous verrez que l’intéret du peuple n’était pas une des raisons.


              • percot bruno percot bruno 28 décembre 2019 12:23

                @Trelawney sans études ? j’ai participé aux études de la mise en place des 35H pendant plus de deux années, je pense qu’il faut revoir cette position, mais pas très grave mais en ce qui concerne les gains de productivités, ils n’ont jamais été aussi important, avec moins de temps de travail plus de productivité ! je pense que sur cette base il temps de réduire encore le temps de travail vers les 32H


              • Trelawney Trelawney 28 décembre 2019 18:02

                @percot bruno
                j’ai participé aux études de la mise en place des 35H pendant plus de deux années,

                Aux études de quoi ? d’adapter la législation aux 35 heures en tenant pour fait acquis que les 35 heures doivent impérativement être adopté , Ou faire des trasch tests pour savoir si les 35 heures ne vont pas avoir des effets contraires ?
                Dans le vrai monde du travail, c’est à dire celui qui n’a pas de temps à perdre en conjecture pour ne s’intéresser qu’aux bénéfices commerciaux que va rapporter le dit travail, on a aussi pensé qu’à partir du moment où l’on réduit le temps de travail, le coût de ce travail s’en retrouve augmenté d’autant. Alors les entreprises ont travailler chacune de leur coté pour augmenter la productivité et donc diminuer ce coût du travail, pendant que les organismes patronaux ont fait suffisamment de bruit pour que l’état les calme par la subvention des recherches sur la productivité.

                Aujourd’hui on se retrouve avec les 35 heures et un chômage endémique qui n’est pas du à la conjoncture économique mais bien à la diminution volontaire de la masse salariale.

                Vous pouvez passer aux 32 heures, le chômage augmentera d’autant, le retraite diminueront et la caisse de chômage sera en faillite. Faudrait peut être que vous arrêtiez de penser pour les autres.


              • CN46400 CN46400 29 décembre 2019 08:55

                @Trelawney
                Ah bon, et pourquoi, pour résorber le chômage, ne revenez-vous pas aux 40H, ou aux 48h ?
                Et comment expliquez-vous le doublement de l’emploi salarié (femmes) depuis 1950 alors que la durée hebdomadaire du travail n’a cessé de baisser ?....


              • Spartacus Spartacus 29 décembre 2019 14:23

                @CN46400
                « pourquoi, pour résorber le chômage, ne revenez-vous pas aux 40H  »
                Parce que les Million de victimes, sont moins visibles que les millions de passagers clandestins qui travaillent qui en ont fait des victimes...

                « Le doublement de l’emploi salarié femmes  »
                Les femmes occupent plus de place dans la société dans les emplois précaires CDD ou partiel et principalement dans le tertiaire comme la santé.
                Les 35h ont fait augmenter les emplois précaires au détriment des CDI plus favorables aux hommes..

                Le plus triste dans cette histoire, comme les victimes sont cachées dans le chômage de masse, ceux qui les ont provoqué jouent le déni....


              • Trelawney Trelawney 6 janvier 08:19

                @CN46400
                Et comment expliquez-vous le doublement de l’emploi salarié (femmes) depuis 1950 alors que la durée hebdomadaire du travail n’a cessé de baisser ?....
                Est-ce qu’il vous est arrivé à vos oreilles l’information « disparité salariale entre les homme et les femmes ».
                La femme a un salaire 20% inférieur à l’homme et est donc plus rentable. ON la retrouve en grand nombre dans des usines de confections, de fabrication (automobile etc). C’est moins cher, donc c’est rentable.


              • Désintox Désintox 27 décembre 2019 15:20

                La baisse de la durée du travail est en effet un objectif souhaitable, car la productivité du travail augmente du fait des progrès techniques. Or, la production ne peut plus augmenter à cause des contraintes écologiques. Si on ne baisse pas la durée du travail, il y aura donc de plus en plus de gens au chômage.

                Pour diminuer la durée du travail de façon intelligente, je pense qu’il faudrait augmenter très fortement le temps passé à la formation continue.


                • titi 27 décembre 2019 18:32

                  @Désintox

                  «  la production ne peut plus augmenter à cause des contraintes écologiques »
                  Correction : elle ne peut plus augmenter en France.
                  Dans d’autres pays c’est tout à fait possible. Et c’est bien ce qui se passe.


                • mmbbb 28 décembre 2019 12:45

                  @Désintox tu veux bosser comme au Bangladesh ?


                • mmbbb 28 décembre 2019 13:25

                  @Désintox tu veux t assoir sur un canape qui te brules le trou du cul comme c est arrivé lors de la vente de l un d eux par une chaine de distribution 
                  pas de controle sur les medocs ce sera plus simple , beaucoup d emplois de vendeurs a la sauvette ! 
                  Quant a la formation 30 milliards d euros Spar n a pas tort a ce propos ! 


                • CN46400 CN46400 28 décembre 2019 10:16

                  Le temps de travail des salariés a tendance à baisser depuis toujours, 48h, 45h,40h,35h bientôt 32h avec, toujours comme motif la lutte, directe ou indirecte du travail contre le capital. Les reculs, réels, mais toujours provisoires, ont toujours des raisons de circonstances (la guerre mondiale contre les 40h le pouvoir d’achat contre les 35h....).

                  Mais, toujours, le partage des fruits de la hausse de productivité est au centre de la contreverse. Le capital, qui paie les machines modernes, les voudrait tous pour lui, mais le travail, qui transpire sur les machines, en réclame, sinon la totalité, du moins une part. En fait le temps « du chagrin » fait partie du contrat de travail qui lie le prolo au propriétaire de la machine.

                  Le rapport, qu’on croie évident, entre chômage et temps de travail incite le politique, de gauche, à jouer dessus. Sauf que le capitaliste, qui sait, mais ne le concède jamais, que le chômage est un atout principal dans le calcul des salaires, s’arcboute autant que possible contre toute les variations, à la baisse, du temps de travail.

                  Mais tout indique que la baisse tendancielle du taux de profit, qui commande toutes les relations économiques dans le capitalisme, cessera d’être principale dans une société où la satisfaction des besoins supplantera celle des profits, et où les loisirs, mêmes pénibles, feront du temps libre le véritable concurrent du temps de travail.


                  • percot bruno percot bruno 28 décembre 2019 12:28

                    pour répondre globalement puisque les questions tournent autour des mêmes interrogations, la réduction du temps de travail est un des vecteur de progrès social, celle ci est inéluctable dans le monde du travail, toujours en gardant l’objectif des revenus partagé qui restent en équilibre.


                    • Spartacus Spartacus 29 décembre 2019 14:56

                      @percot bruno
                      NON c’est pas un « progrès social » c’est juste du transfertisme...

                      Donner des cadeaux d’heures gratuites en échange de rien aux détriment des masses diffuses.
                      La redistribution forcée

                      n’a jamais été un progrès ! 
                      Financer en transférant de l’argent d’un groupe à un autre 

                      Transfertisme :
                      Typique du concept des idées intellectuelles de gauche, le transfertisme est un système dans lequel un groupe de personnes oblige et contraint un deuxième groupe à payer pour des choses que les gens croient qu’elles, ou un troisième groupe, devraient avoir ou serait absolument nécessaire . 
                      Le transfertisme n’est bien défini, du côté des avantages et manque toujours de clarté lorsque qu’il faut expliquer qui paie les transferts.

                      Les 35h répondent exactement à cette définition..


                    • CN46400 CN46400 30 décembre 2019 08:48

                      @Spartacus
                      Désolé mais même à jeun, vos derniers post paraissent confus. Tout juste ai-je compris que l’accumulation des profits sur le capital n’étaient que du « tranfertisme », ainsi que tout ce qui tend à faire glisser la pauvreté des riches vers les pauvres..... En plus clair, l’abc de l’économie se réduit donc à de la sémantique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès