• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La retraite européenne arrive

La retraite européenne arrive

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce mercredi les mesures concernant les réformes de la retraite en France alors que des milliers de Français manifestent dans les rues de France étant très inquiets pour leur avenir.

JPEG

Lundi dernier, le commissaire européen Thierry Breton expliquait que Bruxelles soutient la réforme des retraites en France https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Selon-Thierry-Breton-Bruxelles-soutient-la-reforme-des-retraites-1663758 . Ce qui est en train de se mettre en place en France pour réformer le régime des retraites en France est simplement un projet européen car le Parlement européen a ouvert la voie à l'Euro-Pension en avril dernier.

Le Parlement européen a ouvert la voie à l'Euro-Pension. Officiellement, le PEPP devrait lutter contre la pauvreté des personnes âgées en raison des incidents de parcours et faciliter les déplacements des salariés en UE. PEPP est le nom de la pension européenne et c'est l'abréviation anglaise de (Pan-european Personal Pension). L'objectif est d'avoir un produit de régime de retraite privé à l'échelle européenne. Le cadre a été élaboré par la Commission européenne. Cette formule, comme pour la retraite Riester (un modèle de retraite privé « made in Germany » qui est un fiasco en Allemagne), les clients (les futurs retraités) doivent choisir entre différentes variantes de risque. Officiellement, les réformateurs disent que « les épargnants devraient pouvoir changer de lieu de résidence en Europe ». Ce projet de création d’un produit d’épargne européen, lancé en 2014, est donc arrivé à son terme 5 années après, après la parution de son règlement au Journal Officiel de l’Union Européenne du 25 juillet 2019. Et cela fut une évidence même de voir Thierry Breton recevoir le soutien de la présidente allemande de la Commission européenne Ursula von der Leyen qui pousse la France à introduire le PEPP qui est une sorte de retraite à la Riester. Cette réforme des retraites en France a été officialisée dès le 25 juillet 2010, comme l’indique la publication au Journal officiel de l’Union européenne à cette date, par le règlement 2019/1238 du 20 juin 2019 relatif au produit paneuropéen d’épargne-retraite individuelle (PEPP).

Manon Aubry, députée européenne de La France insoumise a dans un entretien sur Europe 1 déclaré : « Aujourd'hui, il y a un rejet massif de ce projet de loi du gouvernement parce que tout le monde a très bien compris que le gouvernement veut nous faire travailler plus longtemps et que le système de la retraite à point c'est purement et simplement l'entrée du système de capitalisation, un système privé qui est foncièrement inégalitaire et en plus soumis aux aléas du marché comme on l'a vu aux Etats-Unis où les fonds de pension ont baissé de 20 % au moment de la crise financière. 14 % du PIB est consacré aux retraites mais il y a plus de retraités à se partager ce volume de PIB. Mécaniquement quand vous avez un gâteau et que vous êtes plus nombreux autour de la table à se partager ce gâteau, mécaniquement on a une part plus petite et donc c'est le niveau de pension qui va baisser. L'enjeu c'est le financement des retraites sur le long terme ».

Comme l'écrit le site France Transactions https://www.francetransactions.com/actus/retraite/placements-retraites/pepp-le-produit-d-epargne-retraite-europeen-voit-officiellement-le-jour.html « le PEPP a pour objectif de canaliser une plus grande part de l’épargne des européens qui existe sous la forme de liquidités ou de dépôts bancaires vers des produits d’investissement à long terme » en explicant que « les ménages de l’Union figurent en effet parmi ceux qui épargnent le plus dans le monde, mais l’essentiel de cette épargne se trouve sur des comptes bancaires à court terme » et qu' « investir davantage dans les marchés de capitaux peut contribuer à relever les défis posés par le vieillissement de la population et par la faiblesse des taux d’intérêt ».

Les Français ont raison d'être inquiets car le Premier ministre Edouard Philippe lors de la présentation de la réforme des retraites pour passer à un système par points est resté très imprécis sur les la réalités des changements et des conséquences pour les Français. Alors que les experts boursiers prédisent le pire crash de tous les temps à venir bientôt, ce modèle de retraite par capitalisation suivant celui de Riester risque plonger des millions de retraités dans la misère noire au moment d'un crash boursier.

Les experts financiers Marc Friedrich et Matthias Weik expliquent qu'au plus tard en 2023 le grand krach boursier aura lieu et ne conseillent de ne surtout pas, dans leur livre Der größte Crash aller Zeiten (Le plus gros crash de tous les temps) paru en novembre dernier, inverstir dans des fonds de pension par capitalisation, comme justement le veut cette réforme des retraites en France.

 Olivier Renault

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1275


Moyenne des avis sur cet article :  2.65/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2019 21:20

    Même sans savoir exactement tout cela (que je viens d’apprendre) on pouvait le « respirer » après s’être renseigné sur les « grandes orientations de politique européenne ». Et depuis qu’on entend partout que nous devenons soi-disant centenaires (depuis 5 ans voire plus), il était évident qu’on nous préparait tout ça bien avant Macron et que ça allait être une mise au standard européen.

    Question :

    70% des français (supposés adultes donc votants potentiels) soutiennent les grévistes

    Plus de 70% des votants aux européennes 2019 ont voté pour des partis européistes, et les autres (non votants) ont jugé qu’être européiste ou pas n’a pas d’importance. C’est donc au moins une acceptation. Si on considère les 50% d’abstention on a donc : 0.7 x 50% + 50% = 85% des votants potentiels qui acceptent ce qu’impose l’UE.

    => 70% de pseudos opposés + 85% de non opposés = 155%

    Marx aussi bien que Friedman en seraient béats d’admiration : A défaut de créer du PIB on a créé des français : Il y en a 55% en trop !

    En résumé : Il y a au moins la moitié des partisants de la grève qui l’a bien méritée cette réforme !


    • V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2019 21:21

      @V_Parlier
      (Et j’oubliais : Aubry la première, bien entendu. Mais je ne m’en fais pas pour elle, elle ne doit pas être dans le besoin)


    • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 12 décembre 2019 13:17

      Arrêtez de tergiverser et de vous laisser enfumer, votez enfin pour le frexit avant qu’il ne soit trop tard. 80% sinon plus de nos maux nous viennent de l’Europe, elle-même, dorénavant entre les mains des saigneurs des temps soi-disant modernes. Portez L’upr au pouvoir, le plus sérieux et honnêtes des partis pro-frexit


    • Le421 Le421 12 décembre 2019 17:38

      @V_Parlier

      depuis qu’on entend partout que nous devenons soi-disant centenaires

      Sauf que...
      Si on est de plus en plus performants dans les soins permettant de prolonger la vie, il est effectif que « l’espérance de vie en bonne santé » diminue.
      Et avec le régime Coca Nutella Smartphone des générations à venir, je n’ai pas besoin de vous dire que la chute va être fracassante.
      Et faire bosser des obèses bigleux et diabétiques ou insuffisant cardiaques à 64 ans, je pense que cela va devenir « Mission Impossible », sans Tom Cruise !!
      Enfin...
      Je dis ça, je dis rien, hein !!  smiley


    • ZXSpect ZXSpect 11 décembre 2019 21:55

      https://www.agoravox.fr/qui-sommes-nous/article/politique-editoriale-60
      .
      «  »AgoraVox est un média citoyen : Tout un chacun peut devenir rédacteur d’AgoraVox en s’inscrivant ici. La politique éditoriale d’AgoraVox consiste à essayer de mettre librement à disposition de ses lecteurs des informations thématiques inédites, détectées par les citoyens. Nous sommes en effet persuadés que tout citoyen est potentiellement capable d’identifier en avant-première des informations difficilement accessibles, volontairement cachées ou ne bénéficiant pas de couverture médiatique. Les internautes développent une attitude de veille et d’alerte et peuvent réaliser un travail critique en recoupant les informations. Ainsi, sur AgoraVox, la parole n’est ni au « peuple », ni aux « élites ». La parole est à ceux qui ont des faits originaux et inédits à relater ou qui veulent mettre en perspective des informations existantes.«  »

      .
      Mais, si AgoraVox devient le site « reflet » d’ObservateurContinental... AgoraVox n’est plus un média citoyen


      • zygzornifle zygzornifle 12 décembre 2019 09:20

        Une retraite Européenne , Hahahaha 

        La soupe populaire et le dodo du soir sous son carton au coin de la rue mais en payant du foncier bien entendu ....


        • Le421 Le421 12 décembre 2019 17:31

          @zygzornifle
          Il faudra choisir de petits cartons... smiley


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 décembre 2019 17:00

          Bonjour,

          .

          « Lundi dernier, le commissaire européen Thierry Breton expliquait que Bruxelles soutient la réforme des retraites en France » !

          .

          Voici un cas typique de désinformation voire de non information des français par les grands médias français !!!

          .

          Bruxelles ne fait pas seulement soutenir la réforme des retraites en France mais c’est même la COMMISSION EUROPÉENNE

          qui ordonne à la France de appliquer la réforme par une directive !

          .

          Regardez la vidéo suivante :

          https://www.youtube.com/watch?v=hhwzKDNZcoI&feature=emb_logo
          .

          Voici les GOPE’s 2019 / 2010

          GOPE = Grandes Orientations Politiques et Économiques

          voire la page N° 11 ... et voici une courte citation du texte de la COMMISSION EUROPÉENNE :

          .

          RECOMMANDE que la France s’attache, en 2019 et 2020 : 

          1. à veiller à ce que le taux de croissance nominale des dépenses primaires nettes ne dépasse pas 1,2 % en 2020, ce qui correspondrait à un ajustement structurel annuel de 0,6 % du PIB ; à utiliser les recettes exceptionnelles pour accélérer la réduction du ratio de la dette publique ; à réduire les dépenses et à réaliser des gains d’efficacité dans tous les sous-secteurs des administrations publiques, notamment en précisant pleinement les mesures concrètes nécessaires dans le contexte du programme Action publique 2022 et en surveillant étroitement la mise en œuvre de ces mesures ; à réformer le système de retraite pour uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraite, en vue de renforcer l’équité et la soutenabilité de ces régimes ; 

          .

          Viviane Reding membre de la Commission européenne 75% à 80% des lois nationales sont issues de directives européennes (janvier 2014) 

          https://www.youtube.com/watch?v=c0IqaAhF_YA 

          .

          Macron et son gouvernement ne sont que les exécutants des diverses directives européennes qui nous sont dictées par la commission européenne !

          .

          La France avait cède sa souveraineté à la commission européenne et c’est ainsi que nous sommes soumise au dictât de cette commission européenne qui défend les intérêts des riches et ultra-riches mais en aucun cas l’intérêt général !

          .

          Chasser Macron du pouvoir ne suffit pas, il faut aussi quitter l’UE - voire l’article 50 et l’Euro une monnaie qui crève notre économie !


          • Sparker Sparker 12 décembre 2019 17:26

            @eau-du-robinet

            On va le répéter mais Bruxelles n’ordonne rien sinon de mettre en oeuvre ce qui à déjà été décidé et approuvé par les représentants nationaux il me semble non ?


          • Le421 Le421 12 décembre 2019 17:33

            @Sparker
            Oui, mais c’est mieux de dire que c’est « la faute des autres » que « c’est de notre faute ».
            Car, ne l’oublions pas, Sarkozy, Hollande et Macron ont été élus...
            Par les français, pas par l’UE !!


          • Tall Tall 12 décembre 2019 17:58

            @Sparker

            Absolument pas ... ou alors très indirectement dans le sens que les traités européens signés jadis par la France ( après référendum populaire négatif pourtant en 2005 ) l’ont été par des présidents élus : Chirac et Sarkozy pour l’essentiel.
             
            Et dans ces traités, la France a perdu son indépendance dans la gestion de sa monnaie, de ses frontières et de ses budgets. Pas moins ...
            Il lui reste juste son drapeau pour pleurer dedans.
             
            Et la grande force de cette saloperie, c’est que la plupart des gens, comme vous, ne s’en rendent pas compte. S’ils le réalisaient vraiment, le Frexit serait vite demandé.


          • Tall Tall 12 décembre 2019 18:04

            Je précise qu’il totalement impossible de pratiquer une quelconque politique nationale de gauche dans le cadre de ces traités.
            Im-po-ssi-ble ...


          • Sparker Sparker 12 décembre 2019 18:25

            @Tall

            Es-tu sur que c’est la commission qui décide de son plein chef, il ne me semble pas, ça avait déjà été développé du temps des croisements de fers avec les UPRiste du site.
            La commission gère l’application et défini un calendrier, mais les décisions sont prises à l’unanimité des représentants des nations, j’en suis resté là et j’ai pas trop le temps de faire des recherches.
            Si quelqu’un peut confirmer.

            Et nous n’avons pas l’intention de nous soumettre aux traités, on peut claquer la porte le PRCF ne s’encombrerait pas d’un frexit par l’article 50 qui à été édité après pour assouplir les éventuels départs car ça n’avait pas été envisagé au départ de « l’heureuse union ».

            Si je me trompe qu’on me corrige, je n’affirme pas à 100%.

            Le programme FI est pour le peuple français, le plan B à été retiré par pur cosmétisme fédérateur, la stratégie du bras de fer ne plait pas à beaucoup, pourtant c’est ce qui se passera et je ne pense pas que la FI se laisserai empapaouter. Je me trompe peut-être mais pour le moment j’ai confiance dans les caractères et visions qui sont proposés.

            De toute façons frexit upr ou bras de fer et menace mettrait l’UE bien à mal, sauf que d’assumer l’explosion de l’union par un frexit upr nous mettrait beaucoup de monde à dos, alors les relations « bilatérales » et les chocolats à noël vous allez pouvoir les attendre longtemps, si on nous bouffe pas sur le râble avant.
            Ce n’est pas raisonnable, a moins d’être un ultra-nationaliste

            Un claquage de porte FI serait la conséquence de débats et de perspectives qui n’intéresserait personne, que tous les pays soient ultra-libéraux dans l’âme et qu’une réelle harmonisation n’intéresse pas. Si c’est une union bourrée d’ultra-nationaliste ultra-libéraux alors certes il n’y aurait plus grand chose à faire à part se barrer.


          • Tall Tall 12 décembre 2019 18:55

            @Sparker

            Le programme FI est pour le peuple français, le plan B à été retiré par pur cosmétisme fédérateur, la stratégie du bras de fer ne plait pas à beaucoup,

            Pour la vraie gauche, le bras de fer avec l’UE est inévitable. Mais il ne faut pas le craindre, car la France donne + d’argent à l’UE qu’elle n’en reçoit.

            Si le PS de Hollande a été aussi nul en tant que « gauche », c’est parce qu’il a refusé le bras de fer et privilégié sa gamelle. Et c’est ce qui attend toute gauche au pouvoir qui ferait la même chose.


          • Tall Tall 12 décembre 2019 19:06

            @Sparker

            Es-tu sur que c’est la commission qui décide de son plein chef
             
            Non, c’est + subtil que ça, mais tout aussi efficace. La Commission fixe des règles générales. Et le respect de ces règles fait que la gauche devient impraticable.
             
            Et comme c’est un peu compliqué ces mécanismes macro-économiques, la plupart des gens ne voient pas le piège à l’avance. Mais arrive un moment où ils voient leurs poches se vider .. et alors là : ça gueule !
            On en est là aujourd’hui


          • Sparker Sparker 12 décembre 2019 20:40

            @Tall

            L’UE fixe des règles peut-être mais qui les valides ?
            Elle n’a pas le pouvoir d’imposer elle doit avoir l’assentiment des nations, il me semble.
            Macron en a fait les frais, Sylvie Goulard n’a pas fait l’unanimité des députés européens...


          • Tall Tall 12 décembre 2019 21:59

            @Sparker

            Ce sont des règles qui ont été validées depuis longtemps par Chirac puis Sarkozy qui engendrent les problèmes d’aujourd’hui. Par exemple celles qui limitent les déficits budgétaires, celles qui facilitent la délocalisation des entreprises .. etc ..

            En fait, ces traités et règles signés par d’anciens présidents français de droite empêchent la gauche française de rétablir la situation par après.
            Sauf en refusant de respecter ces anciens accords, mais alors c’est le bras de fer avec l’UE dont on causait là-tantôt.


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 décembre 2019 11:18

            @Sparker
            .

            « On va le répéter mais Bruxelles n’ordonne rien... »
            .
            Je vais le répéter aussi, nos hommes politiques sont tenu d’exécuter les directives fixé par la Commission européenne sous contrainte de payer une grosse amende !
            https://www.youtube.com/watch?v=lqKlPdbn1yc&feature=emb_logo&t=3m13s
            .
            En cas de non respect des directives la France risque à être condamné à payer une grosse amende allant jusqu’à 0,2% du PIB ce qui fait 4,6 milliards d’€uros !
            https://www.youtube.com/watch?v=hhwzKDNZcoI&feature=emb_logo&t=2m15s

            .


          • Sparker Sparker 13 décembre 2019 12:04

            @eau-du-robinet

            Oui ça on l’avait compris mais vous ne répondez pas a savoir qui donne ce pouvoir à bruxelles si ce n’est les nations concernées ?
            Si un pays contributeur comme la france refuse de soutenir un projet de libéralisation des retraites, pour ce qui nous occupe, et vote contre ce projet, que se passe t-il ?
            Ou alors vous me dites que l’UE fonctionne en roue libre sans aucun contrôle ni adhésion et que c’est elle qui définit son programme comme bon lui semble ?


          • Sparker Sparker 13 décembre 2019 12:06

            @Tall

            Ben c’est le but recherché, engagé un bras de fer et compter le nombre de beni oui-oui...


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 décembre 2019 19:46

            L’UE coûte 3200 euros par foyer fiscal français chaque année !
            https://www.youtube.com/watch?v=qcsBgOZr48o&feature=emb_logo


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 décembre 2019 19:47

            L’UE coûte 3200 euros par foyer fiscal français chaque année !
            https://www.youtube.com/watch?v=qcsBgOZr48o&feature=emb_logo


          • nemo3637 nemo3637 12 décembre 2019 17:40

            A propos de la Retraite, ce qui devrait étonner c’est l’absence de questionnement sur les RESSOURCES permettant de dégager un budget.

            Ce « grand homme » qu’est Emmanuel Macron n’a jamais donné d’impulsion quant à la production, au développement de marchés... Sait-il déjà qu’il n’ a plus d’issue dans ce système. Ce serait lui attribuer plus d’intelligence qu’il n’en a vraiment.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès