• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La riposte de l’Empire chinois à la guerre sanitaire des puissances (...)

La riposte de l’Empire chinois à la guerre sanitaire des puissances occidentales

La Chine impériale (1,4 milliard d’individus) est sortie du guêpier de la « pandémie » au COVID-19 et elle a repris son rythme de croissance économique de 4,8% annuel comme l’indique cet article : L’originalité de la crise sanitaire et économique mondiale du Covid-19 – les 7 du quebec. https://les7duquebec.net/archives/262168  Performance que n’est pas prêt d’égaler l’axe des puissances occidentales empêtrées dans l’hystérie pandémique

 

PNG

La guerre sanitaire se poursuit à l’Ouest alors qu’elle est éradiquée à l’Est

La Chine impériale (1,4 milliard d’individus) est sortie du guêpier de la « pandémie » au COVID-19 et elle a repris son rythme de croissance économique de 4,8% annuel comme l’indique cet article : L’originalité de la crise sanitaire et économique mondiale du Covid-19 – les 7 du quebec. https://les7duquebec.net/archives/262168  

Performance que n’est pas prêt d’égaler l’axe des puissances occidentales empêtrées dans l’hystérie pandémique qu’elles ont provoquée comme l’indique cet article : Demain, après COVID-19 et confinement, le massacre économique et social – les 7 du quebec https://les7duquebec.net/archives/262129

 

Les Nouvelles routes de la soie…la nouvelle frontière chinoise

Alors que les puissances impériales occidentales s’enlisent dans cette guerre sanitaire patentée, qui s’est finalement retournée contre elles, la Chine impériale riposte en accélérant la construction des « Nouvelles routes de la soie », un vaste ensemble d’infrastructures de communication ferroviaire, routière, portuaire, satellitaire. Un gigantesque projet d’une valeur de plus de mille milliards de dollars d’investissement productif, échelonné sur plus de vingt ans et devant rattaché l’atelier chinois (850 millions de travailleurs) au marché européen (500 millions de consommateurs) via l’Asie centrale et l’océan Indien (10 000 kilomètres de routes, de voies ferrées et de voies maritimes).

 

This article is available in 5 languages on this webmagazine : https://les7duquebec.net/archives/262241

 

Ce mégaprojet d’investissement productif – plus important que le Plan Marshall en son temps – constitue la réponse de l’Empire chinois triomphant à ses détracteurs de l’Alliance Atlantique surendettés, désindustrialisés, déqualifiés, empêtrés dans l’hystérie pandémique, et cumulant chaque année un déficit commercial titanesque vis-à-vis ses concurrents asiatiques (Chine, Japon, Corée, Taïwan, Inde).

La première vidéo donne à voir les premières constructions routières le long d’un tronçon de cinq mille kilomètres entre la ville chinoise de Chongqing (31 millions h.) et la ville d’Almaty au Kazakhstan, en direction d’Amsterdam aux Pays-Bas, en passant par Moscou et Berlin. La voie ferrée entre Chongqing (Chine) et l’Europe est déjà complétée.

 

La réplique des puissances occidentales à cette avancée de l’Empire du milieu

Les puissances de l’Alliance Atlantique endettées et paralysées sous le confinement pandémique et le couvre-feu astreignant sont bien incapables de proposer un projet structurant concurrent, et elles s’agitent en périphérie de l’Empire du Milieu lui cherchant querelle à propos du Xinjiang, du Tibet, de Hong Kong, de Taïwan et des îles Paracel et Spratley. La deuxième vidéo présente ce salmigondis médiatique des impérialistes atlantiques : (1)

 

Les conditions de l’insurrection populaire

Le prolétariat international doit poursuivre sa résistance contre l’hystérie pandémique et les mesures liberticides et régressives de répression sociale qui visent à l’assujettir aussi bien dans ses activités au travail que dans ses activités sociales, Télétravail : entre régression sociale et agression salariale contre les travailleurs – les 7 du quebechttps://les7duquebec.net/archives/262081 (2) Par cette hystérie pandémique alambiquée le grand capital mondial (section occidentale) prépare les conditions de son affrontement meurtrier avec le grand capital mondial section orientale pour le partage des marchés mondiaux sur lesquels l’Empire chinois impose de plus en plus son hégémonie.

Cette guerre commerciale mutée en guerre sanitaire aménage les conditions d’une guerre militaire qui nous l’espérons préparera les conditions d’une insurrection populaire : Les conditions objectives de l’insurrection sont réunies – les 7 du quebec https://les7duquebec.net/archives/262124

 

Notes

 

  1. L'ambassadeur de la Chine demande au Canada de se mêler de ses affaires (msn.com)
  2. Pepe Escobar : La paranoïa autour des nouvelles routes de la soie se poursuivra sous Biden — Pepe ESCOBAR (legrandsoir.info)
  3. Une autre vidéo en complément sur les Nouvelles Routes de la Soie : https://youtu.be/PjQ8Mt7aWI4

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Passante Passante 1er mars 10:57

    Par cette hystérie pandémique alambiquée le grand capital mondial (section occidentale) prépare les conditions de son affrontement meurtrier avec le grand capital mondial section orientale

    on ne saurait mieux dire...

    mais l’actuelle dissonance est-ouest prouve que tout ici est affaire de « narrative »

    -la chine croît parce qu’elle adopte la narrative de la sortie

    -l’occident décline parce qu’il adopte la narrative de l’engluement


    sans doute d’un côté et de l’autre, les « chiffres » de cette infection très secondaire sont-ils banalement les mêmes

    au résultat, le domaine de définition du virus n’est autre que celui de la violence narrative infligée aux populations.


    • Robert Bibeau Robert Bibeau 1er mars 15:37

      @Passante

      Je pense qu’il faut subodorer ce que couvre (cache) ces deux « narratives » complémentaires... à savoir le RAPPORT DE FORCE CONCRET  ÉCONOMIQUE  entre les deux alliances. L’une déclinante du fait de la maturité de son système économico-social ET l’autre émergeante  montante du fait qu’elle quitte définitivement le monde archaïque post-féodal et se capitalise à la vitesse du TGV vers l’Europe son premier marché  l’Asie  l’Afrique qui remplaceront peu à peu le marché Américain en déclin.

      Les « narratifs » prennent toujours racine dans les rapports économiques entre concurrent. 

      Merci pour votre post 

      Robert Bibeau


    • Septimanie24 Septimanie24 1er mars 12:02

      Avez-vous pleinement conscience des conséquences de ce que vous écrivez :

      " Cette guerre commerciale mutée en guerre sanitaire aménage les conditions d’une guerre militaire qui nous l’espérons préparera les conditions d’une insurrection populaire. "

      Citez une seule guerre dans l’histoire qui fut favorable au peuple, ou aux populations ?Qui va à la guerre ? Le peuple, les conscrits, les appelés, les militaires de métier, pas les oligarques ou les fils de bonne famille planqués derrière la fortune des parents.

      Avez-vous bien examiné la course au sur armement que se livrent les puissances capitalistes ? Pensez-vous réellement que la guerre dont vous parlez rassemblera les conditions d’une insurrection populaire ?

      La guerre qui se prépare sera incroyablement destructrice, meurtrière, dévastatrice. Les puissances auxquelles vous faites allusion sont toutes pourvues d’armes nucléaires. Prions que votre espoir de guerre ne s’exauce pas et que d’autres solutions, bien plus intelligentes, soient trouvées et appliquées.


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 1er mars 15:55

        @Septimanie24

        JE comprend parfaitement votre colère, votre frayeur face à cette guerre qui a commencé comme une guerre douanière-commerciale puis virale-bactériologique de faible ampleur  et n’en finit plus de se compliquer  et se présente de plus en plus comme une guerre militaire (nucléaire ont prédit les généraux du Pentagone) ...
        Je ne suis ici que le messager  je ne souhaite vraiment pas que les peuples soient sacrifiés sur l’autel des États fascistes-impérialistes. JE et VOUS n’avez aucun pouvoir  aucun contrôle sur ce déroulement historique du capitalisme qui va d’une guerre à une autre depuis qu’existe la division sociale en classes antagonistes, dont le capitalisme est l’héritier le plus sanguinaire.

        ON peut se mettre la tête dans le sable = ou prier Dieu ou Boudha rien n’y changera SAUF de se préparer collectivement  nous les damnés de la terre  à transformer cette guerre de misère en  une insurrection populaire PUIS s’appuyant sur le prolétariat à déclencher une RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE.

        Nous transformerons ainsi la guerre réactionnaire meurtrière en l’accoucheuse d’un nouveau mode de production sans classes sociales et donc sans guerre à tout jamais.

        VOILÀ MON SOUHAIT CHER SEPTIMANIE

        Robert Bibeau 


      • Septimanie24 Septimanie24 1er mars 20:27

        @Robert Bibeau
        Je ne suis ni en colère ni effrayé par ces perspectives. Seulement très lucide. Il est vrai que ne nous pouvons pas grand chose à ce processus. Historiquement il ressemble fort à ceux déjà éprouvés au XX° siècle. Cependant, en France, nous avons vécu dans notre chaire et notre sol ces deux guerres. Nous en connaissons la saveur acide.

        Concernant la révolution prolétarienne, pensez-vous réellement que les masses sont en capacité intellectuelles d’une quelconque révolte ? Par ailleurs, la révolution prolétarienne que vous appelez de vos vœux se fonde sur une vision du monde fondamentalement matérialiste et économiste. Il s’agit en définitive de renverser le mode de production capitaliste et l’État bourgeois et de les remplacer par le pouvoir du prolétariat. C’est une vision du monde qui a été tentée maintes et maintes fois, avec bien peu de succès, si ce n’est des massacres de population sans nom, en Russie, en Chine et ailleurs. En Chine, la République Populaire de Chine, gouvernée par le Parti Communiste Chinois, a fini par sombrer dans les travers de tous les régimes totalitaires, imposant à tous une vision du monde unilatérale. C’est devenu un sorte de monstre unissant à la fois le communisme et le capitalisme, tout cela à des fins impériales.

        De mon point de vue, toute vision totalitaire, qu’elle soit capitaliste, prolétarienne, socialiste, communiste, etc est dans l’erreur, car fondée sur une vision du monde économiste et matérialiste. Ce sont des visions du monde dans lesquelles tout est réduit à l’économique. Le monde est bien plus vaste que cela.

        Par ailleurs, la notion de monde sans classe sociale est une utopie. Les êtres humains sont tous différents, avec des destins, des capacités, des inclinaisons toutes différentes. Soumettre l’ensemble de la population au prolétariat est encore une approche dictatoriale.

        Est ce que la guerre est inévitable ? Je ne sais pas. Ce que je sais c’est que la guerre est une grande souffrance. Dans l’histoire, la France est l’un des pays où il y a eu le plus de conflits. Nous avons une connaissance intime de la guerre que les habitants du Canada ou des USA n’ont pas. Combien il y t-il eu de guerre au Canada ? Votre pays a participé à des conflits mais il n’a jamais été dévasté par la guerre.

        Nous verrons bien si la guerre dont vous parlez se produira. Aboutira t-elle à ce que le prolétariat prenne le pouvoir ? Si c’était le cas, quid de celles et ceux qui ne sont pas du prolétariat mais qui ne sont pas non plus de la bourgeoisie ?

        Bref, mon cher Robert Ribeau, je ne partage pas votre souhait. Par contre je souhaite de tout cœur que les hommes et les femmes de bonne volonté ouvrent leur cœur aux autres et cessent, d’une façon ou d’une autre, de vouloir les asservir. C’est une autre utopie, mais qui me semble davantage constructive que l’avènement d’une révolution prolétarienne qui conduira à d’autres massacres et d’autres guerres comme cela a été déjà expérimenté à plusieurs reprises au XX° siècle en Russie, en Chine, au Vietnam, au Cambodge).

        Bien à vous


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 1er mars 20:41

        @Septimanie24

        On peut se nourrir de prières de voeux pieux et d’utopie libre à chacun. Pour ma part = partant justement de l’analyse concrète de cette succession infinie de guerres meurtrières dont l’Europe entre autre fut le triste berceau je cherche à comprendre POURQUOI ce karma qui s’abat sans fin sur ces peuples et COMMENT mettre fin à cette malédiction ??? Dieu n’est pas mon gourou et ne m’offre aucune réponse.

        Je ne crois qu’a la lutte des classes et non pas pour placer le prolétariat comme classe d’oppression et de domination mais pour abolir les sociétés de classes définitivement. 

        Pour ce est de la Révolution russe  chinoise  kmer  etc. vous avez raison et j’explique pourquoi sur d’autres post ailleurs sur cette page.

        Robert Bibeau 


      • Septimanie24 Septimanie24 1er mars 21:08

        @Robert Bibeau
        Dieu n’est pas le mien. Par contre la loi de causalité apporte des réponses claires.
        Tout est dans l’intention et dans comment cette intention est appliquée. Jusqu’à présent, tous les conflits (individuels, collectifs ou nationaux) sont animés des mêmes causes fondamentales : la haine, l’avidité, la prétention à être meilleur que l’autre, la croyance en une mission divine ou la croyance que l’on détient la Vérité, la convoitise, la jalousie, etc.
        La lutte des classes ne débouchera sur rien d’autre que ce qu’ont fait les autres. Cela s’est déjà produit et cela se reproduira car qu’est ce qui anime la lutte des classes : se libérer d’une domination et/ou vouloir imposer une domination. C’est une lutte sociale et économique qui débouchera sur la défaite et l’asservissement des perdants.
        C’est un processus sans fin. Le seul moyen d’en sortir c’est une révolution spirituelle (non religieuse) où chacun élève son niveau de conscience.


      • Bendidon Bendidon 1er mars 14:21

        Mon pov’ robert t’as rien pigé

        Tu glorifies la CHINE et son PCC parti capitaliste chinois alors que c’est le pivot du Nouvel Ordre Mondial

        Preuve toute l’oligarchie admire la Chine : Rockefeller, Rothschild, Zuckerberg, bill Gates et consorts

        En France Macron est un young leader chinois ...

        Tous dans la combine pour la mise en place de la dictature mondiale

        https://youtu.be/u5JG_YInPBQ

        Réveille-toi bébert, ouvre les yeux

         smiley


        • Robert Bibeau Robert Bibeau 1er mars 16:11

          @Bendidon

          Je t’invite à relire mon texte attentivement et tu verras que je ne glorifie ni l’alliance impériale occidentale (Alliance Atlantique) ni l’alliance impériale asiatique-orientale (Alliance chino-russe-Iran).

          Je constate simplement que la seconde alliance meurtrière a gagner le round de la guerre sanitaire et repris sa progression en direction de l’Europe son marché prioritaire. Je ne me réjouis pas de cette guerre concurrentielle entre ces deux empires je ne fais que l’exposer afin que le prolétariat se prépare à la manche suivante  la guerre nucléaire après avoir imposer l’État fasciste bureaucratique sur le monde entier.

          QUELLE EST LA MEILLEURE FAÇON DE RÉSISTER À CES PRÉPARATIFS DE GUERRE MONDIALISÉE ???

          Aujourd’hui c’est de résister farouchement à toutes les mesures régressives de répression sociale et à  l’hystérie terroriste pandémique sanitaire-masquée-confinée-couvre-feu-vaccinale. 

          Si les peuples du monde gagnent cette bataille anti-capitaliste-covidienne ils retarderont d’autant la survenue de cette guerre mondiale inévitable : 

          https://les7duquebec.net/archives/262345

          Merci pour ce post

          Robert Bibeau 


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er mars 15:04

          « Cette guerre commerciale mutée en guerre sanitaire aménage les conditions d’une guerre militaire qui nous l’espérons préparera les conditions d’une insurrection populaire »

          La première guerre mondiale a produit l’URSS, présentée au départ comme « communiste », puis comme un « totalitarisme bureaucratique » pour finalement muter (avec les mêmes opérateurs publics et privé : KGB/mafia d’oligarques) en émule des USA, ravale et concurrente.

          La seconde guerre mondiale a produit la Chine, d’abord présentée comme « communiste », puis comme un « totalitarisme capitalisme d’état », à la fois alliée des globalistes et concurrente.

          Une troisième guerre mondiale déboucherait peut-être sur un continent indien allant de l’Afghanistan au Bengladesh, « totalitaire et ségrégationniste (castes et religions), mais l’oncle Sam ne semble pas avoir besoin d’un nouveau diable à l’extérieur : il en a fabriqué un à l’intérieur, prêt à rempiler.

          Alors, la »guerre sanitaire" joue le rôle de substitut. c’est un peu embêtant pour le lobby militaro-industriel de l’armement, mais celui-là compense grâce à ses amis saoudiens et israéliens qui sont à la fois des bons clients et des commerciaux opérationnels (quoi qu’un peu exigeants sur le montant des commissions).


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 1er mars 16:51

            @Séraphin Lampion

            Toujours aussi perspicace mon cher Lampion.

            Je reprends votre prédiction que voici : « Une troisième guerre mondiale déboucherait peut-être sur un continent indien allant de l’Afghanistan au Bengladesh, « totalitaire et ségrégationniste (castes et religions), mais l’oncle Sam ne semble pas avoir besoin d’un nouveau diable à l’extérieur ... » 

            Prédiction que vous appuyez sur une analogie avec la Première et la Seconde Guerre mondiale... ce qui n’est pas impertinent SAUF QUE...

            Vous oubliez cher Séraphin d’indiquer pourquoi la 1ere et la 2e Révolution populaire (URSS puis Chine maoiste) ont donné (je ne dis pas = se sont transformées) naissance dès leur origine au mode de production capitaliste temporairement appelé « socialiste » (que moi j’appel capitaliste de gauche en opposition au capitalisme de droite = les deux sont identiques autant que le parti socialiste français et les partis ex-gaullistes)...

            Une société humaine ne peut faire l’économie d’une étape évolutive  d’un modèle de mode social de production  dans son évolution. 

            Ainsi, la Russie tsariste sous mode de production féodale où la classe ouvrière industrielle comptait 3 millions d’individus et la classe paysanne des serfs et des koulaks comptait 110 millions d’individus ne pouvait sauter  enjamber  l’étape de développement des forces productives prolétariennes capitaliste pour accéder directement au mode de production et aux rapports sociaux de production communistes prolétariens. 

            On ne fait pas une révolution prolétarienne sans prolétariat et on ne fait pas une révolution capitaliste bourgeoise sans paysannerie en servage sur laquelle s’appuie la bourgeoisie nationale émergente.

            Selon toi camarade Lampion qu’en est-il de la composition des classes sociales en Inde et dans le monde en cette année de grâce 2021 ??? Semblable ou différente de celle de la Russie (1917) ou de la Chine (1949) ???

            Pour nous notre réponse est ici : Il est définitivement révolu le temps des guerres de libération nationalistes bourgeoises ... place à la révolution prolétarienne internationale : https://les7duquebec.net/archives/262124

            Merci pour ce post
            Robert Bibeau 


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er mars 17:11

            @Robert Bibeau

            Camarade Bibeau

            Le passage de ton article que je me suis permis de commenter disait ceci :

            « Cette guerre commerciale mutée en guerre sanitaire aménage les conditions d’une guerre militaire qui nous l’espérons préparera les conditions d’une insurrection populaire »

            J’ai donc cru, dans ma candeur, que tu conditionnais l’émergence d’une « insurrection populaire » au déclenchement préalable dune guerre militaire.


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 1er mars 20:48

            @Séraphin Lampion

            Je ne la conditionne pas MAIS l’expérience historique montre qu’il en est toujours ainsi malheureusement comme si seul l’atrocité de ces guerres parvenait à déclencher l’instinct de survie de la classe opprimée et à la jeter dans le tourment de la révolution sociale.

            robert bibeau


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er mars 22:54

            @Robert Bibeau

            c’est pour ça qu’ils ont supprimé le contingent et se sont résolus à l’armée de métier en renonçant à la chair à canons
            donner des armes au peuple, et i apprendre à s’en servir, c’est dangereux !


          •  C BARRATIER C BARRATIER 1er mars 18:50

            Il ne s’agit pas d’une guerre. Mais d’une course dans laquelle c’est le meilleur qui gagne provisoirement. Nous créons la richesse et la puissance de la Chine par nos achats. Dans ce sens, nous somme des supporters pr chinois sans le savoir. Le comportement des chinois dans nos pays d’Europe est pacifique. Is font du bien à notre Economie. L’heure est à la coopération, pas à la guerre, ni à la Révolution.


            • Dan 1er mars 19:29

              Salut aux camarades (qui sont devenus rares) tels Bibeau et Lampion

              Sur cette question (éternelle) d’une Révolution acceptable je pense -après m’être bcp interrogé :

              1 qu’elle ne sera pas internationale au sens universelle c’était un rêve certes louable Trotskyste mais Staline, comme Mao l’avaient bien compris. L’internationalisation c’est le capital qui l’a réussi (globalisation des échanges et du trading) 

              2 qu’elle peut encore se développer à la marge en Amsud grâce à la culture bolivarienne qui est dans les gènes (pour ce faire il faut que Cuba et le Vénézuela tiennent bon contre l’oncle Sam ce qui est dur avec les embargos et les intrusions de de la CIA) par les nationalisations, l’éducation et la santé . 

              3 la Russie pourrait toujours réussir un « come back » car ils ont eu à comparer l’épopée des soviets avec la thérapie de choc de 1992 et, certains sont nostalgiques envers la notion de « progrès social » opposée aux oligarques russes. Pour ce faire il faudra encore contrôler plus durement le capital Russe qui s’est installé depuis Elstine et qui y règne malgré Poutine (anti communiste) mais la fibre slave peut être un ciment en regard de la grande guerre patriotique de 1941 qui a sublimé le peuple et écrit l’Histoire 

              4 la Chine -avec ses grandes imperfections- reste de fait sur les rails du socialisme. La démocratie sociale, le droit des travailleurs par le syndicalisme devront transformer les avancées du progrès économique. Y’a du boulot.. ! Mais ils ont au moins ils ont les bases de la souveraineté et du centralisme pour « y aller » le tout étant exacerbé par l’anticommunisme irréfragable des américains à leur encontre, qui les diabolisent en péril jaune. Ca fait citadelle assiégée ce qui survolte l’identité.

              5.les autres membres de l’OTAN (Europe, Canada, Empire Britannique, etc..) ne sont plus récupérables, les classes affairistes de la Bourgeoisie et les classes moyennes piétinent lamentablement depuis 1945. Les révoltes de 1968, les Gilets Jaunes sont empêtrées dans des contradictions qui vont jusqu’au néo Poujadisme de fait ( « y’a rien dans le frigo » n’est pas un programme qui remet en cause le système, le rejet du syndicalisme et de leaders est suicidaire et n’est pas de bon augure, etc.. il n’y a pas de colonne vertébrale, le marxisme étant rejeté comme éclairage par l’inculture et le consumérisme servile.

              6 les pays arabo musulmans eux c’est pire encore, ils sont loin ne serait ce que par rapport à Nasser, Ben Bella, Lumumba, d’autres comme Mandela. 

              Ils se perdent dans les luttes fanatisées d’un autre âge, barbares et fratricides, des guerres de religions telles sunnites, wahhabites et sont obsédés par une guerre de l’Ouma contre les impies, les infidèles , les croisés, etc. sur lesquelles surfent à la fois l’Empire américain, les Etats féodaux pétroliers du Golfe et les néo-Ottomans Turques. La Palestine délaissée ne s’en sortira pas vu l’acharnement racialiste israëlien appuyé par les US. 

              Pour conclure : le Capital des pays de l’OTAN ne sera pas renversé par des révolutions prolétariennes au sens de Lénine ou de Che Guévarra. encore moins par la Révolution de Rousseau, Robespierre, Marat, Danton, St Just etc...torpillée par Napoléon et Thiers en tuant la Commune de Paris 

              Par contre la « luttes des classes » restera dans les veines, avec des révoltes ou des jacqueries et disparaitra pas. L’avenir sera toujours revu et corrigé par la luttes des classes avec plus ou moins de profondeur pour récupérer des acquis sociaux.

              Mais la mise en perspective d’un rêve révolutionnaire salvateur,chimiquement pur, sans classes et sans Etat n’est pas crédible on peut le regretter. Sinon il faudrait que TOUS soyons demandeurs d’une nouvelle dictature du prolétariat (dont l’appellation a été volontairement falsifiée par les acteurs du capitalisme, qui détestent la solidarité et..payer l’impôt. 

              La lutte de classes telle (un balancier) viendra cependant périodiquement ébranler le capitalisme triomphant, arrogant par ses privilèges, lesquels n’ont jamais été aussi élevés dan l’Histoire.

               Nous vivons une époque plus que jamais décadente par l’aliénation des esprits, les nouvelles guerres religieuses (opium du peuple) avec un capitalisme exacerbé, tel un veau d’or, époque qui ne tolère que des esclaves sublimés..

              La crise (ou même la guerre des civilisations identitaire) annoncée par samuel Hutington viendra polluer d’avantage l’humanité à l’internationale.   

               

                    


              • BA 2 mars 08:36

                Mardi 2 mars 2021 :

                Covid-19 : à New York, un nouveau variant suscite l’inquiétude des autorités.

                Deux études américaines font état de la présence d’un nouveau variant dans l’État de New York, qui porterait notamment la même mutation que les variants sud-africain et brésilien.


                Le variant new-yorkais serait, par ailleurs, plus résistant aux anticorps développés face au virus. "Comme le variant sud-africain, celui-ci a l’air de contourner des anticorps que nous produisons pour nous protéger du virus", note l’épidémiologiste Philippe Amouyel, interrogé par BFMTV.

                Ce variant pourrait venir compliquer les campagnes de vaccination dans le monde, les scientifiques redoutant qu’il ait développé une meilleure résistance aux vaccins développés pour combattre la souche originelle du virus. Des études doivent encore déterminer avec précision les conséquences de cette mutation. 


                La semaine dernière, les Etats-Unis ont dépassé le demi-million de morts du coronavirus, et restent toujours le pays qui comptabilise le plus grand nombre de décès. Toutefois, une embellie commence à se dessiner avec des indicateurs épidémiques qui repartent à la baisse sur les deux dernières semaines, avec une chute de 30% du nombre de cas mais aussi d’hospitalisations, ainsi qu’une diminution de 25% du nombre de décès, souligne BFMTV. En espérant que ce variant ne vienne pas aggraver la situation. 


                https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/covid-19-a-new-york-un-nouveau-variant-suscite-l-inquietude-des-autorites_2145852.html



                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 mars 10:36

                  @BA
                   
                   merci d’apporter de l’eau au moulin de la critique des vaccins. Toutes ces histoires de variants nous disent une chose : la vaccination est un leurre, mais perseverare diabolicum, la stratégie annoncée a la prétention démesurée d’éradiquer le virus et tous ses variants. Rien que ça !
                   
                  Et en grattant un peu plus on découvre que le but n’est pas de soigner les gens, mais de les piquer et les pister tous. Peu importe le nombre de victimes dont on ne saura bientôt plus faire la distinction entre ceux que le virus aura tué et ceux que le vaccin aura détruits.
                   
                  Pour s’en convaincre il suffit d’interpréter correctement le nouveau mantra des autorités : « Soigner ne suffira pas à éradiquer le virus ». Tout est dit dans cette phrase.


                • Decouz 2 mars 09:55

                  Question posée à de jeunes chinois dans la rue : « pouvez-vous citer des passages de l’Art de la guerre de Sun Zi ? »

                  Ils ne connaissent pas très bien, mais plusieurs répondent que la fuite est un choix excellent.

                  Je ne suis pas sur que ce soit littéralement exact, il s’agit plutôt d’éviter au maximum une confrontation militaire, de la déclencher qu’en dernier recours ou par nécessité, et d’être sur de pouvoir la gagner.

                  "« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »


                  • Decouz 2 mars 18:01

                    Il y a eu l’époque Mao et leurs costumes rudimentaires de paysans, qui sont encore les habits des campagnes et des gens pauvres, puis il y a eu, il y a, les hommes d’affaires, les étudiants, habillés à l’occidentale.

                    Maintenant on voit un retour aux habits traditionnels, ce n’est pas que les membres du parti portent cet habit (le hanfu, d’avant les Mandchous) mais il n’est plus considéré comme une survivance féodale, on le voit plus fréquemment dans l’espace public, plutôt comme un enracinement dans l’histoire.

                    Les films historiques à gros budgets ont sensibilisés le public sur l’aspect esthétique de ces costumes, également sur des débats philosophiques des siècles anciens, repris par les jeunes dans leurs conversations, et assez éloignés du marxisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité