• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La rue gronde...

La rue gronde...

La rue gronde, les rues s’animent, les citoyens s’organisent…Trop, c’est trop…Encore ont-ils été patients, encore ont-ils laissé toutes leurs chances au Président de la République et son gouvernement pour appliquer ce pour quoi ils avaient été élus, une politique sociale pourvoyeuse d’emplois, de justice et d’équité… Un rêve, une chimère, non simplement un espoir qu’enfin l’humain prenne le pas sur le capitalisme et tous ses maux. 

JPEG - 1 Mo
Photo parue sur site
https://www.ensemble-fdg.org/

Dédaignant la confiance accordée, tournant le dos à toutes les promesses déversées lors des présidentielles, abusant au fil du temps de son autorité, copinant avec la finance à coup de mesures austéritaires, méprisant la colère de la rue, personne aujourd’hui n’est dupe, la Gauche élue en 2012, n’était pas la Gauche. Les masques sont tombés. Nous n’avalerons plus de couleuvres, la rue gronde, les rues s’animent, les citoyens s’organisent, ils n’accepteront plus l’inacceptable.

Passée la sidération, le bon sens, qui veut qu’aujourd’hui tout un chacun puisse vivre dignement, reprend des couleurs. Les femmes, les hommes, les familles, les salariés, les demandeurs d’emplois, les sans abris, syndicalistes, associatifs, intermittents du spectacle, … se rassemblent, se retrouvent, discutent, échangent autour d’une place, côte à côte lors des défilés. « Ce sont les rencontres qui font de nous des humains », Albert Jacquard avait éminemment raison.

Parce que demain ne peut être un monde où la régression sociale fasse le jeu d’une extrême droite préconisant la critique de la démocratie, le rejet de l’autre et l’exclusion.

Un autre monde est possible

Un autre monde est possible où l’humain est au cœur de toutes les décisions.

Nous n’avons plus à croire les arguments culpabilisants qui nous feraient penser que nous sommes redevables et corvéables à merci alors que s’affiche une finance arrogante et insolente, donneuse d’ordre. Celle qui s’habille aussi facilement de vertus bienfaitrices lors de grandes manifestations comme la COP 21 et qui s’empresse de détruire massivement l’environnement une fois la parade finie. Cette finance qui demande au peuple de se « responsabiliser » en travaillant plus, en gagnant moins, en payant plus, en se délocalisant même s’il faut abandonner famille et maison, de faire des efforts, encore des efforts parce que ce n’est jamais assez bien, jamais assez suffisant… en expliquant que nous avons une dette à payer et que ça ne se fait pas de ne pas rembourser ses dettes ! Mais quelle est l’escarcelle qui béante récolte et engrange les bénéfices sans scrupule, à qui revient la « récompense » ?

Pas au peuple qui encore aujourd’hui réclame des emplois, des logements, une vie digne où il n’y aurait plus de pauvres et plus d’excessivement riches. Un équilibre, juste un équilibre. Un rêve, une chimère, non simplement du bon sens humain, à l’heure où la vie se conjugue au pluriel tant elle est liée aux mouvements et événements à travers le monde.

Un autre monde est possible où l’humain est au cœur de toutes les décisions.

Pour cela, il faut oser se libérer des chaînes du capitalisme, oser un bras d’honneur à une oligarchie qui se croit intouchable. Il faut pouvoir revendiquer ses droits sans tomber sous les coups. Soyons en sûr, la rue qui gronde fait trembler dans les bureaux feutrés, on en veut pour preuve la répression qui lui est opposée.

L’humain d’abord

Les citoyens ont à faire vivre jour après jour la révolte. Une opportunité est à saisir pour qu’aboutisse une 6ème République basée sur l’intérêt général humain consciente de son environnement. Jean Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle 2017, porte avec vigueur et constance depuis plusieurs années cette haute idée du peuple. Les rassemblements à venir permettront aussi de convaincre, les déçus, les oubliés, les victimes des politiques libérales successives… Il ne sera pas dit que le peuple n’aura pas su écrire son histoire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • leypanou 30 mai 2016 08:50

    Je dirais plutôt : « si on ne fait rien, les conséquences de leur politique nous seront tout de même appliquées ».

    Alors, il vaut mieux faire quelque chose et ne pas se contenter de ruminer son mécontentement.
    Une lecture pour compléter le tableau.
    Enfin, la farce des « guerres humanitaires » pour terminer.


    • Jo.Di Jo.Di 30 mai 2016 08:52

       
      Gronde ? Pour des veaux grand remplacés et soumis ?
       
      « Le dispensé de chercher du boulot (soi-disant douleurs aux dos et genoux) Daham Mahmoud Al Hasan avait déjà une de ses femmes et huit de ses enfants au Danemark. Il a gagné le droit colonial d’amener ses deux autres hidjabs depuis la Syrie vers le Danemark, ainsi que douze des quinze enfants nés de ces deux autres pondeuses.
      La chiure finale de l’Histoire Viking payera évidement la gabelle du soumis (pour son (très) grand remplacement (30k€/mois pour le colon et une nouvelle école et profs pour la surnatalité du colon ! si si !). La loi souchienne interdisant la polygamie ne concerne forcément pas ce chéri du Capital. » 

       
      Négrier capitaliste anonyme
       
      http://newobserveronline.com/denmark-invaders-3-wives-20-children/


      • Le p’tit Charles 30 mai 2016 09:03

        Les politiciens n’ont hélas pas d’honneur..Ils font carrière pour avoir une bonne retraite, et se foutent royalement des travailleurs (voir avec quel entrain il casse les droits des travailleurs)
        La gauche moraliste MENT avec affront, et travaille pour les patrons qui en veulent toujours plus..La grève actuelle est la seule défense face à la brutalité du PS..nous devons soutenir les syndicats en grève l’avenir de nos enfants est en jeu !


        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 30 mai 2016 09:45

          Décidément, AgoraVox c’est « le grand soir » tous les jours.


          • Etbendidon 30 mai 2016 15:40

            @Gilles Mérivac
            Monsieur Mérivac si j’étais vous, sur mon profil je changerais le mot figaro pour l’huma dimanche
            ^^
            Bon c’est pas qu’on soit sectaire sur ce site mais faut quand meme pas exagérer, le démocrachie a ses limtes
             smiley


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 30 mai 2016 16:39

            @Etbendidon
            Oui, on sent bien que vous aimeriez censurer, cela doit vous démanger, je compatis.


          • gimo 30 mai 2016 17:35

            @Gilles Mérivac
            N’ayez pas peur    !! cessez vos angoisses cher ami !!

             

            Notre dieu est grand et l’argent est son prophète. Pour ses sacrifices, nous dévastons la nature entière. Nous nous vantons d’avoir conquis la matière et l’argent et nous oublions que c’est l’argent qui a fait de nous ses esclaves.
            ’ bien à vous

          • colere48 colere48 30 mai 2016 11:51

            LA FRANCE INSOUMISE :

            Nous ne nous soumettons pas à l’injustice et l’inégalité,
            aux terroristes ni aux racistes. Nous voulons la paix, la
            dignité sociale, la laïcité, la sécurité et la fraternité. Nous
            refusons le chômage et la précarité. Se soigner, se loger,
            s’instruire ne doivent plus être des privilèges. Nous voulons
            le partage des richesses. Nous ne nous soumettons pas
            à cette monarchie présidentielle ni à la caste d’oligarques
            qui dirigent. Nous voulons une assemblée constituante
            pour passer à la 6e République. Nous ne nous soumettons
            pas aux traités européens qui donnent tout pouvoir à la
            finance. Nous voulons le peuple souverain. Nous ne nous
            soumettons pas aux lobbys productivistes. Nous voulons
            la planification écologique et la sortie du nucléaire et des
            énergies carbonées. Nous voulons inventer, créer, partager.
            Nous ne nous soumettrons pas au futur que les puissants
            veulent nous imposer. Nous voulons la liberté et l’égalité.
            Nous sommes la France insoumise ! Tournons la page de cet
            ordre injuste et cruel. Proposons la candidature de Jean-Luc
            Mélenchon pour l’élection présidentielle de 2017.
            Retrouvons-nous le dimanche 5 juin à Paris,
            place Stalingrad pour le défilé
            de la France insoumise et fière de l’être !

            La France Insoumise Meeting du 5 juin 2016 avec JL


            • jc.convenant jc.convenant 30 mai 2016 13:57

              Ce foutoir de rue, c’est du vent. Des gens qui croient refaire le monde sont en fait en train de défaire leur pays, de l’affaiblir et de ruiner les entreprises. Ce foutoir encadré par des syndicats extrémistes irresponsables et encouragé par des politiciens de gauche sans aucun scrupule existe depuis des décennies. Résultat : du chômage et de la décadence, de la violence et la fuite des jeunes qui veulent avoir une vie valable. Détruire c’est facile mais construire ensuite est plus compliqué. D’ailleurs les gens qui défilent et vocifèrent proposent quoi exactement à part taxer les autres ???? On se le demande. Tout cela est du négatif à l’état pur. La gauche détruit la France depuis 40 ans.


              • leypanou 30 mai 2016 14:31

                @jc.convenant
                La gauche détruit la France depuis 40 ans. : il faut aller consulter avant qu’il ne soit trop tard.


              • gimo 30 mai 2016 17:46

                @jc.convenant
                 Vous etes souffant pour petites actions placer en bourse

                Mais je vois que la mafia politique banco ET C40 qui pillent la nation 
                ne vous fait pas peur ni SOUFFRIRr
                bien le bonjour cher ami

              • Clemoutch 30 mai 2016 23:00

                @jc.convenant
                « construire ensuite est plus compliqué »
                Je te propose de commencer par te construire un avis personnel autre que la propagande actuelle
                ca te permetrai d’imaginer qu’une reflexion aprofondie peut s’affirmer et s’échanger sur la place publique avec beaucoup de personnes malgrès des opposants sur-équipés.
                 
                ah et Ne t’embale pas sous les emotions on dirait el-khomri a l’assemblée pendant qu’elle defend son texte ! :p


              • Old Dan Old Dan 31 mai 2016 06:23

                @jc.convenant
                C’est pas grave :
                Vous z’avez encore oublié de prendre vos p’tites gouttes du soir...


              • marceau2 (---.---.60.135) 5 juin 2016 17:58

                @gimo

                Ce sont plutôt les cheminots qui sont inquiets pour leur retraite à 50 ou 55 ans, leurs innombrables primes, leur 30/32h de travail hebdomadaire, pour leur 10 ou 12 semaines de congés annuels, leurs voyages sncf gratuits à vie...........

                Ils prétendent lutter contre les patrons alors qu’ils ne sont qu’arc boutés sur la défense de leurs privilèges de caste contre le peuple qui payent et financent leur gabegie !


              • Yohan Yohan 30 mai 2016 16:38

                Dans vos rêves. En réalité, la rue ne gronde pas, à part les zadistes, anarcho casseurs et fonctionnaires cégétistes qui profitent de la fragilité du gouvernement pour foutre le bordel. Les français ont d’autres chats à fouetter


                • Clemoutch 30 mai 2016 23:30

                  @Yohan
                  « Dans vos rêves. En réalité », l’ascension dans le milieu des affaires est une aventure merveilleuse, souhaitée par toutes les petites tetes blondes. Le capitalisme distribue les richesses comme aucun autre sytème, l’union Européenne est neutre et altruiste parcequ’elle renforce la paix et permet un équilibre économique que le monde nous envie et depuis qu’on a decimé les lions et les requins il y a moins de violence sur terre.

                  C’est ca le journalisme 3.0 qui arrive ?


                • colere48 colere48 30 mai 2016 16:43

                  GATTAZ L’AGRESSEUR

                  Dans une interview au journal « Le Monde », le patron du Medef Pierre Gattaz agresse la CGT et le mouvement social hostile à la loi El Khomri.

                  Il insulte les syndicalistes engagés contre la loi El Khomri en les traitant de « voyous » et de « terroristes ». Il devrait savoir que les mots reviennent parfois comme des boomerangs... à leur expéditeur ! Car comment nommer un Gattaz qui pratique l’« optimisation fiscale » avec sa société Radiall et a fait passer l’impôt sur sa société de 25% à 3% tout en empochant plusieurs centaines de milliers d’argent public avec le CICE ?

                  Il affirme que « le sigle CGT est égal à chômage ». Lui qui avait promis un million d’emplois dont nous ne voyons toujours pas la couleur !

                  Il qualifie les personnes engagés contre la loi El Khomri de « minorités » alors que 70% des Français sont opposés à ce texte et que son organisation à lui, le Medef, ne représente qu’entre 3% et 10% des entreprises. Comment nommer un ultra-minoritaire qui abuse d’un pouvoir usurpé, nullement représentatif ?

                  Pierre Gattaz est un parasite social. Un héritier qui se gorge d’argent public capté à coup de chantage, de menaces et d’insultes contre le peuple. Son soutien aveugle à la loi El Khomri confirme combien nous avons raison de lutter contre ce texte imposé de force aux Français.

                  Gattaz, Hollande, Valls : voilà les vrais coupables du blocage du pays. Nous refusons la dictature du Medef qui croit pouvoir faire sa loi à coup de chantage à l’emploi et de 49.3.

                  JLM
                  Jean-Luc Mélenchon




                  • Croa Croa 30 mai 2016 18:20

                    À colere48,

                    Ce n’est vraiment pas grave. Qui pourrait s’attendre à des louanges pour la CGT de la part de ce type ?  smiley smiley smiley
                    Je dirais même plus : C’est lorsque ce type est content de l’action d’un syndicat qu’il y a lieu de s’inquiéter ! smiley 


                  • bidou1 (---.---.240.10) 1er juin 2016 06:52

                    @colere48
                    gattaz me fait penser a un rat et comme ce dernier il vit sur le dos des humainsC’est un esclavagiste du 21 eme siecle,pour lui il est impensable que les sans dents,misereux et autre prolots puissent encore avoir des miettes.Mais quelle bonheur de le voir fulminer et s’emporter contre la cgt,on comprend bien a ce moment qu’il est (avec la commission europenne) a l’origine de cette loi esclavagiste.La farce democratique a assez durer,il fallait que le peuple perde ces dernieres illusions pour enfin se lever et dire non,basta nous ne nous laisserons plus jamais faire.Un grand geopoliticien (dont j’ai oublier le nom)avait dit la revolution mondial contre la dictature planetaire viendra de la France !!!!! et nous y somme !!!!!!!


                  • marceau2 (---.---.60.135) 5 juin 2016 18:12

                    @colere48

                    -Mais le cheminots sont tous des héritiers, eux aussi, ils se succèdent de pères en fils à la SNCF et comme leurs pères ils pillent consciencieusement l’entreprise SNCF dont le déficit est actuellement de 50 milliards d’euros.

                    Comme Thibault l’ancien secrétaire général de la CGT qui a placé toute sa famille (épouse, enfants, cousins, cousines, oncles tantes, son chien et son chat) de branleurs au CE de la SNCF où ils vivent comme des nababs sans en foutre une ramée.

                    Gattaz a hérité d’une entreprise fondée par son père, il emploi plusieurs centaines de personnes dans plusieurs pays qui peuvent ainsi vivre, élever leur famille, avoir des enfants, un logement, se soigner, partir en vacances.....

                    Que font la CGT et les cheminots ?

                    Ils pillent une société nationale pour pouvoir se payer des privilèges exorbitants et indus, ils font la grève, qui pourrit la vie de centaines de milliers de gens qui prennent le train pour travailler, chaque fois qu’ils veulent un nouvel avantage, un nouveau privilège , une nouvelle prime, une nouyvelle réduction du temps de travail........

                     


                  • jacques casamarta 1er juin 2016 08:08

                    Très bon article qui pose bien les enjeux du moment et aussi l’idée que les mouvements sociaux doivent trouver leur traduction dans la rue mais aussi à travers les élections qui arrivent. Les Présidentielles sont importantes et la gauche de la transformation sociale ne doit pas perdre de vue l’essentiel. Elle doit se regrouper pour donner du sens et créer la perspective, ouvrir une crédibilité. JL Melenchon est probablement le meilleur candidat et il conviendrait de s’engager à ses côtés. 

                    Nous vivons un mouvement social ample et qui touche toutes les générations et corporations. Le gouvernement Valls et le Président Hollande veulent par tous les moyens, y compris par la force, imposer Leur Loi travail. L’objectif se clarifie pour beaucoup, le gouvernement veut nous Imposer un nouveau recul de civilisation, un recul de nos droits fondamentaux. Le code du travail ainsi souhaité par « cette fausse gauche », serait une remise en cause frontale du bon sens populaire, un affront à nos anciens, un cadeau de plus aux lobbies financiers, au capitalisme, un recul de plusieurs décennies. En définitive et c’est salutaire, les salariés ne veulent pas d’un texte qui facilite un peu plus les licenciements, aggrave les conditions de travail et menace leur vie quotidienne. Ils disent. Trop c’est trop ! Malgré les coups de matraques qui pleuvent.
                    A un an des élections Présidentielles il est important de clarifier les enjeux. 

                    • marceau2 (---.---.60.135) 5 juin 2016 20:40

                      @jacques casamarta

                      Le peuple est suffisamment conscient des réalités économiques , qu’il affronte quotidiennement , pour ne pas lui faire croire encore une fois, qu’il suffirait de prendre aux riches, aux patrons, aux bourgeois, aux nantis en tous genres pour régler leurs problèmes , le peuple ne veut plus être enfumer par ces gauchards professionnels qui tentent de manipuler, d’instrumentaliser leurs difficultés , leurs souffrances, pour accéder au pouvoir .

                      La gauche est morte, malgré ses slogans débiles, malgré sa démagogie, malgré ses promesses, elle est morte et rien ne la fera revenir  !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires