• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Russie acte l’impossibilité d’un accord avec l’OTAN et (...)
#32 des Tendances

La Russie acte l’impossibilité d’un accord avec l’OTAN et s’apprête à agir unilatéralement

JPEG

Pas d'agenda commun entre la Russie et l'OTAN, déclare Moscou à l'issue des pourparlers

Les discussions étaient « directes » et « sincères », mais ont révélé des différences fondamentales de points de vue. La Russie a annoncé qu'elle allait déployer des mesures militaires et techniques réciproques pour contrer la présence de plus en plus menaçante de l'OTAN à ses frontières.

Source : RT, le 12 janvier 2022

Traduction : lecridespeuples.fr

Le bloc militaire de l'OTAN dirigé par les États-Unis est revenu à une stratégie totale de « confinement » de guerre froide envers la Russie et cherche à atteindre une « domination absolue sur tous les terrains », a déclaré mercredi à la presse le vice-ministre des Affaires étrangères de Moscou, Alexander Grushko.

Le diplomate a ajouté que Moscou pense que le comportement de l'OTAN crée une menace « inacceptable » pour la Russie qu'elle devra contrer.

Grushko a également allégué que le bloc est responsable de la fin de toute coopération avec la Russie sur des questions de sécurité communes clés telles que la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et la piraterie. Il a dénoncé les États-Unis à propos de « l'effondrement » des accords de contrôle des armements, évoquant la sortie de Washington des traités INF et Ciel Ouvert et traînant les pieds pour prolonger le nouveau Traité START.

La Russie a proposé des mesures de désescalade, mais l'OTAN les a jusqu'à présent ignorées, a ajouté le diplomate. Le bloc semble reconnaître la sécurité comme quelque chose qui ne s'applique qu'à ses membres, en violation directe de nombreux traités internationaux. La Russie trouve cela inacceptable, a déclaré Grushko, ajoutant que si l'OTAN persiste dans sa politique de confinement, de dissuasion et d'intimidation, Moscou réagira de la même manière.

Plus tôt mercredi, le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré aux journalistes que les deux parties avaient eu une « discussion franche et ouverte sur un large éventail de questions, en se concentrant bien sûr sur les tensions en Ukraine et autour ». Cependant, Stoltenberg a exclu tout accord sur une nouvelle expansion de l'OTAN, affirmant que « la Russie n'a pas de veto » sur ce processus et que « seuls l'Ukraine et 30 alliés peuvent décider quand l'Ukraine deviendra membre ».

Moscou est catégorique sur le fait que l'Ukraine et la Géorgie ne doivent « jamais, jamais » devenir membres de l'OTAN, selon le collègue de Grushko, Sergueï Ryabkov.

***

« Aucune raison » de poursuivre les pourparlers sur la sécurité, affirme Moscou

Source : Washington Post, 13 janvier 2021

Traduction : lecridespeuples.fr

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a déclaré qu'il ne voyait « aucune raison » de poursuivre les pourparlers, portant ainsi un coup aux efforts visant à apaiser les tensions. Ses commentaires sont intervenus alors que l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) se réunissait à Vienne dans le cadre de la dernière tentative d'éviter une crise européenne majeure alors que la Russie masse des troupes à la frontière ukrainienne. [...]

S'exprimant à la télévision russe, Ryabkov a déclaré que les États-Unis et leurs alliés avaient rejeté les principales demandes de la Russie – y compris son appel à la fin de la politique de porte ouverte de l'OTAN pour les nouveaux membres –, proposant de négocier uniquement sur des sujets d'intérêt secondaire pour Moscou.

« Il y a, dans une certaine mesure, une impasse ou une différence dans les approches », a-t-il déclaré. Sans quelque signe de flexibilité de la part des États-Unis, « je ne vois pas de raisons de m'asseoir dans les prochains jours, de se réunir à nouveau et d'entamer ces mêmes discussions ».

Ryabkov a également refusé d'exclure l'envoi d'infrastructures militaires russes à Cuba ou au Venezuela si les tensions avec Washington continuaient de monter. Ces dernières semaines, Ryabkov a averti que le duel actuel avec l'Occident pourrait se transformer en un scénario de crise des missiles à Cuba, faisant référence à l'épreuve de force de 1962 qui a amené le monde au bord d'une éventuelle guerre nucléaire.

Lavrov, qui a qualifié la position occidentale d' « arrogante, inflexible et intransigeante », a déclaré que Poutine déciderait de nouvelles mesures après avoir reçu des réponses écrites aux demandes de Moscou la semaine prochaine.

En plus d'avoir qualifié les pourparlers d'échec, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a souligné jeudi un projet de loi annoncé la veille par les sénateurs démocrates pour de nouvelles sanctions sévères contre les Russes, y compris Poutine, en cas d'action militaire contre l'Ukraine.

Peskov l'a qualifié de « extrêmement négatif, en particulier dans le contexte de la série de négociations en cours, bien qu'infructueuses, mais de négociations ». Sanctionner un chef d'État « est une mesure scandaleuse qui est comparable à une rupture des relations », a-t-il déclaré.

Peskov a également accusé les États-Unis et l'OTAN d'intensifier le conflit en s'efforçant d'« inciter » de nouveaux pays à rejoindre l'OTAN [en particulier la Suède et la Finlande, frontalière de la Russie].

Loukachevitch, ambassadeur de Russie auprès de l'OSCE, a mis en garde contre des « tendances très dangereuses ». Il a déclaré que la Russie n'avait entendu de réponse adéquate à aucune de ses propositions.

« Nous avons oublié comment nous écouter et nous entendre et comment parvenir à des accords. Il y a une confrontation contre la Russie, et c'est un gros problème. J'ai dit clairement aujourd'hui que nous devons abandonner cette pratique vicieuse consistant à considérer la Russie comme un ennemi. »

La Secrétaire générale de l'OSCE, Helga Schmid, a déclaré à l'issue de la réunion de l'OSCE que la situation dans la région restait « très périlleuse », faisant écho aux remarques d'ouverture de la réunion.

« Il semble que le risque de guerre dans l'espace de l'OSCE soit maintenant plus grand que jamais au cours des 30 dernières années », a déclaré au début le président du Conseil permanent du groupe, le Polonais Zbigniew Rau.

L'Europe est confrontée à « une menace particulièrement grave pour la paix », a-t-il ajouté, et doit s'en tenir à ses principes fondateurs selon lesquels les États sont égaux et ne doivent pas recourir à la force ou aux menaces militaires. [...]

Voir également : Poutine sur la « crise des missiles » en Ukraine : face à l’OTAN, la Russie ne peut plus reculer

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur TwitterFacebookYoutube et VKontakte.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 15 janvier 10:40

    Les dés sont jetés.


    • Jean 15 janvier 11:26

      ayons tous bien peur


      • javanais 15 janvier 12:18

        Sans oublier que Dieu est avec eux. 


        • javanais 15 janvier 18:37

          @javanais
          .
          7 votes contre... C’est plein d’athées, ici. 


        • titi 15 janvier 13:36

          Bof.

          Les russes ont fait semblant de s’intéresser à une solution négociée.

          Quand on vient à un table de négociations en prévenant qu’on ne fera de toute façon aucune concession, c’est qu’on a du temps à perdre.

          Le résultat était connu d’avance.


          • roman_garev 15 janvier 13:43

            @titi
            Parfaitement. Mais ce résultat connu d’avance, on a jugé utile de l’avoir reçu formellement. De préference sur papier, avec des signatures, mais ça suffit déjà comme ça. 


          • roman_garev 15 janvier 13:48

            @roman_garev
            La Russie donne toujours la dernière chance afin que l’aberrant se ravise.


          • titi 15 janvier 13:48

            @roman_garev
            « avec des signatures, »
            Comme sur le mémorandum de Budapest ?
            https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9morandum_de_Budapest
            Où la Russie garantit les frontières de l’Ukraine.

            Là aussi rebof.


          • titi 15 janvier 13:49

            @roman_garev
            « La Russie donne toujours la dernière chance »
            En l’espèce c’est la Russie qui occupe des territoires ukrainiens.
            Pas l’inverse.


          • roman_garev 15 janvier 14:09

            @titi
            Il n’y a pas sur le globe de « territoires ukrainiens ». Tout comme « territoires alsaciens » ou « territoires corses ». Tout ceci, c’est l’oxymore.


          • titi 15 janvier 14:14

            @roman_garev

            Bah fallait pas signer le mémorandum de budapest.
            L’Ukraine a rempli sa part de marché.
            Elle n’aurait pas du.
            Quand la Russie signe un accord, un traité, une alliance, l’histoire montre que c’est uniquement pour gagner du temps et pour gratter des territoires, mais qu’elle ne tient jamais sa parole.


          • roman_garev 15 janvier 15:15

            @titi
            « L’Ukraine a rempli sa part de marché. »
            Quels grands mots !
            En réalité l’Ukraine n’avait aucune chance de « ne pas remplir sa part de marché », vu que ses usines ne possédaient qu’une partie de la technologie nucléaire soviétique, absolument inutile et inoffensive sans tous les autres élements situés ailleurs et dont les clés étaient et sont toujours à Moscou.


          • titi 15 janvier 15:31

            @roman_garev

            « En réalité l’Ukraine n’avait aucune chance de « ne pas remplir sa part de marché », »

            A l’époque l’Ukraine avait plus de têtes nucléaires que la Chine d’aujourd’hui.
            De quoi faire un joli feu d’artifice.

            Mais hop ! On balaie tout d’un revers de la main pour minimiser la forfaiture russe ;

            Ben voyons.


          • Lynwec 15 janvier 17:02

            @titi
            Tout à fait, et d’ailleurs, malgré leurs bases militaires omniprésentes, les USA (le bien) n’occupent aucun pays dans le monde, par bonheur...


          • JP94 15 janvier 17:32

            @titi
            une question : les 116 bases militaires américaines en Italie, selon vous, c’est une territoire italien ou américain, donc une puissance occupante ? ( et mettant sérieusement à mal la souveraineté italienne  certaines bases sont secrètes et interdites à toute « ingérence » italienne.
            les 6 bases militaires US en Colombie, avec autorisation de torture, c’est en toute souveraineté colombienne ?
            Je découvre avec vous que l’Ukraine russophone ( seule 15% de la pop parle la langue ukrainienne, j’ai même pu le constater avec une amie russo-ukrainienne qui n’a cessé de corriger le charabia pseudo ukrainien d’un nationaliste faisant son business entre Kiev et Paris : le gars a laissé tomber, humilié, et est passé au russe !) donc cette Ukraine russophone  créée par Lénine  serait légitimement sous égide américaine ( 6 ministres US, etc ) pourquoi pas 116 bases militaires US ? demande son avis au peuple ukrainien, le vôtre, on le connaît, c’est celui d’un colporteur de la bonne parole atlantiste : eh bien ,occupez-vous donc de la politique interne des USA, si vous y connaissez qq chose ! exemple : leur PIB, combien ? 


          • titi 15 janvier 17:46

            @Lynwec

            « mettant sérieusement à mal la souveraineté italienne »
            Combien de tirs d’artillerie sont partis de ces bases sur les troupe italiennes cette année ?


          • Fanny 15 janvier 23:10

            @titi
            « Quand la Russie signe un accord, un traité, une alliance, l’histoire montre que c’est uniquement pour gagner du temps et pour gratter des territoires, mais qu’elle ne tient jamais sa parole. »

            Pas plus la Russie que les autres (vous diriez ls nôtres en incluant les USA qui n’en font qu’à leur tête, en Amérique (latine) en Europe au MO et ailleurs).

            Les accords internationaux servent à refroidir un peu la température et gagner un peu de temps, pas plus. Quand les intérêts impériaux ou vitaux sont en jeu, on s’assoit dessus sans état d’âme. C’est l’Histoire.

             Quant aux accords de Budapest, les titi nous les ont sortis cent fois quand la Crimée a décidé de changer de rattachement. Les accords internationaux sont déjà fragiles, mais qu’en est-il des accords non ratifiés, car la Russie n’a jamais ratifié Budapest.

            titi doit savoir : validité des accords non ratifiés ? (j’avoue n’en rien savoir, suis pas diplomate).


          • titi 17 janvier 23:58

            @Fanny

            Les pays qui ne respectent pas leurs signatures en effet il y’en a légion..

            Le truc emmerdant avec la Russie c’est que c’est systématique depuis la guerre de 7 ans.

            « titi doit savoir : validité des accords non ratifiés ? »
            Trop facile : une fois que l’Ukraine a rendu ses ogives, « ah mais non on a pas ratifié ». La bonne blague.


          • microf 15 janvier 14:15

            Pauvres Européens c´est vous qui allez souffrir.

            Lorsque les tensions vont vraiment s´intensifier, les Usa vont vous lâcher et s´entendre avec la Russie sur votre dos. Et il ne faut pas oublier que les Usa sont vos maitres, la majorité des actuels Dirigeants Européens sont sortis des « Young Leaders » une officine des Usa.


            • titi 15 janvier 14:20

              @microf
              Toute l"Europe de l’Est a subit le joug russe pendant des décennies.

              Ho Chi Minh disait en 1945, qu’il valait mieux renifler la crotte des français que de manger celle des chinois.
              Et bien en Europe de l’est aujourd’hui, il vaut mieux renifler la crotte des américains, que de manger celle des russes 


            • roman_garev 15 janvier 14:23

              @titi
              Continuez de renifler la crotte américaine, vous n’intéressez en rien la Russie.


            • titi 15 janvier 14:31

              @roman_garev

              A mais moi la Russie je m’en contrefout également. Et les gesticulations de Poutine encore plus.
              Il va encore annoncer cette semaine un test d’un super missile, ou des manœuvres avec je sais pas combien de soldats aux frontières des pays de l’Est.
              Et après jouer les vierges effarouchées parce que ces pays demandent l’aide de l’OTAN.
              Il a un problème de Juvamine ? Ou c’est l’âge peut être.


            • titi 15 janvier 14:33

              @roman_garev

              Et sinon ? La Russie a signé ou non le mémorandum de Budapest ?
              J’aimerai bien avoir votre avis sur le sujet.


            • roman_garev 15 janvier 14:49

              @titi
              Savez-vous seulement ce que c’est, un mémorandum ?

              Un mémorandum ou mémo est un document ou autre communication qui aide la mémoire par enregistrement d’événements ou d’observations sur un sujet dans une organisation

              Un simple aide-mémoire qui n’oblige personne à rien. Pas du tout ratifié ni promulgué par le parlement de la Russie, donc n’oblige en rien la Russie. Et alors ?
              Et en tout cas ce mémorandum, ce bout de papuer insignifiant n’a été inventé pour ne pas donner la grenade nucléaire dans les mains des singes post-soviétiques sauf la Russie, comme les EU insistaient.

            • roman_garev 15 janvier 14:58

              @titi
              Et dites-moi d’après quel mémorandum, ou quel traité, ou un autre document international :
               l’URSS a cessé d’exister ;
               l’Allemagne s’est vu eavec une grand surprise rassemblée ;
               l’Yougoslavie a été déchirée en miettes par l’OTAN, l’organisation de la paix ;
               la Libye a cessé d’exister ;
               l’Iraq, la Syrie, etc...
              Alors adressez-vous à vos amis américains dont la crotte vous est si attrayante. 
              Le monde vit et vivra selon d’autres lois que vos bouts de papier.


            • titi 15 janvier 15:25

              @roman_garev

              Bien essayé la diversion.
              Mais moi je parle de la Russie, de ses engagements réciproques avec l’Ukraine.

              Alors un mémorandum ça n’engage personne ?
              Bah voyons.

              Louis XV, il y a presque 3 siècle, lorsqu’il a rendu les Pays Bas, pourtant conquis par ses armées victorieuses, prétendait gouverner comme un Roi et pas en marchand.
              Avec 300 ans de retard on voit que les dirigeants russes n’ont certainement pas la hauteur de vue des rois.


            • javanais 15 janvier 15:27

              @roman_garev a écrit : vous n’intéressez en rien la Russie
              .
              Mais n’avez-vous donc pas conscience que sans toute l’agitation que le gouvernement russe se donne, le quidam en Occident ne penserait même pas à lui deux fois par an. 


            • titi 15 janvier 15:27

              @roman_garev

              « Et en tout cas ce mémorandum, ce bout de papuer insignifiant n’ »
              C’est bien le problème avec les Russes.
              Ils négocient, ils s’engagent, et quand au final ils changent d’avis, les papiers deviennent « insignifiants ».
              Moralité : il ne faut jamais croire la parole de la Russie.


            • roman_garev 15 janvier 15:31

              @titi
              Moralité : n’essayez jamais nuire les Russes. Soyez plutôt poltrons comme en 1940. Comme ça vous survivrez. Peut-être, pas obligatoirement, vu vos armes nucléaires.


            • microf 15 janvier 15:33

              @titi

              Ce que vous dites ne tient pas, l´Europe renifle la crotte de la Russie, sans le Gaz Russe vous allez crever de froid, j´espère que le Président Poutine ne lira pas votre commentaire, ce sera une bonne occasion pour lui de vous donner une bonne lecon en fermant les robinets de son Gaz.


            • roman_garev 15 janvier 15:34

              @javanais
              L’Occident, ça veut rien dire en fait. Seuls les EU comptent. Les autres ne décident rien. Ils l’ont voulu eux-mêmes.


            • titi 15 janvier 15:35

              @roman_garev

              Vous voulez des références historiques ?
              En 1914 la France est en guerre à cause de la Russie, qui finalement abandonne ses alliés en 1917.

              Je peux vous parler de la conquête de la Finlande aussi, que la Russie achève en retournant sa veste de tous les cotés.

              Ne vous engagez pas sur ce terrain là.


            • javanais 15 janvier 15:36

              titi a écrit : il ne faut jamais croire la parole de la Russie
              .
              J’écris de préférence « le gouvernement russe » plutôt que « la Russie », parce que même s’il est vrai que la Russie ne s’est jamais donné de gouvernement démocratique, il faut espérer que cela advienne plutôt que de charger l’ensemble d’un peuple. 
              Kérensky, peut-être, aurait sans le coup de force de Lénine changé quelque chose ??


            • titi 15 janvier 15:37

              @microf

              « le Gaz Russe vous allez crever de froid »
              Si la Russie ne vend pas son gaz à l’Europe dans 6 mois elle est en banqueroute.


            • javanais 15 janvier 15:39

              @microf a écrit : sans le gaz russe vous allez crever de froid
              .
              Cela fera les pieds aux pays antinucléaires.


            • roman_garev 15 janvier 15:41

              @titi
              Je veux que vous compreniez enfin que tout votre Occident réuni à présent autour des néo-nazis ne pourra plus rien contre la Russie s’il ne veut pas être détruit.Je me représente déjà votre conduite au son des sirènes... 
              Moralité : tout « maître de l’univers » arrive à sa fin.


            • microf 15 janvier 15:44

              @titi

              La Russie vous vend son Gaz par pitié.
              La Chine prendrait tous le Gaz Russe vendu á vous, mais par pitié, la Russie vous vend son Gaz afin que vous ne creviez pas de froid, mais continuez seulement avec votre fausse et suffisance arrogance, lorsque les Russes auront marre de vous, ils en finiront, car les Russes tardent á se mettre en selle, mais après, ils chevauchent très vite, alors, AVIS.


            • titi 15 janvier 15:49

              @microf

              « La Russie vous vend son Gaz par pitié. »

              Bah si c’est par pitié, pourquoi ils ne le donnent pas ?
              Expliquez moi.


            • titi 15 janvier 15:53

              @roman_garev
              « Occident réuni à présent autour des néo-nazis »

              Le fait de s’opposer à Poutine ne fait pas de ses opposants des fascistes ou des nazis. Comme dans les années 70 le fait de s’opposer aux communistes, ne fait pas des opposants des fascistes ou des nazis.

              Fascisme, nazis, il y a des définitions pour ces mots, et ce ne sont pas celles là.

              Par contre dans la fascisme il y a le culte de la personne.
              Avez vous vu un culte de la personne pour Biden ? Non.
              Par contre le culte de Poutine, oui, il existe.


            • javanais 15 janvier 16:03

              @microf

              .

              La pitié dans les relations internationales, c’est nouveau.


            • Lynwec 15 janvier 17:04

              @microf
              Sauf que les Russes ont fini par comprendre le procédé et,sans que ce soit forcément connu du grand public,il y a du y avoir des conversations par ligne directe avertissant que les semeurs de guerre morfleraient en premier en cas d’embrouille façon Barbarossa...


            • titi 15 janvier 17:41

              @Lynwec
              « en cas d’embrouille façon Barbarossa »
              Il ne peut pas y avoir d’embrouille façon Barbarossa, puisque contrairement au 3ème Reich, l’OTAN n’est pas l’allié de la Russie.


            • roman_garev 15 janvier 18:46

              @titi
              Évidemment, l’OTAN est le 4ème Reich avec ce même plan Barbarossa même pas modifié.


            • JP94 15 janvier 19:08

              @roman_garev
              Je vous trouve très obligeant, vous, une personne de très bonne éducation et de grande culture, de consacrer du temps à un troll obtus, qui me rappelle ce pou dans la tête d’un astronome, se figurant qu’il voit plus loin que le savant.
              Ce titi ( petit, en français enfantin parisien) qui s’identifie à l’oiseau (dont il a la cervelle ) qui s’ingénie à enquiquiner un chat placide a lu sur quelque site russophobe bas de gamme un truc et alors il s’en est saisi, comme un cabot a vu son nonos : n’attendez pas de ce genre d’énergumène d’arguments, ni de débats ; il ne connaît que l’incantation  forme de narcissisme verbal.
              Il est évident que d’autres lecteurs, à l’esprit ouvert et mieux éduqué, ne font aucun cas de psittacisme pathologique. 
              Par contre, on vous lit avec intérêt, pour vos analyses. 
              Une chose aurait pu frapper ce titi : vous êtes russe, et maîtrisez la langue à un niveau qui excède le sien, et de loin : il cherche à pallier son infériorité par une russophobie atlantiste, caractéristique de nos ex-collabos qui se sont trouvé un nouveau maître.


            • titi 15 janvier 19:25

              @JP94

              « maîtrisez la langue à un niveau qui excède le sien, et de loin »
              Personnellement n’étant pas payer à faire de la propagande occidentale sur les médias russes je n’ai pas besoin d’apprendre le russe. Grosse différence avec roman_garev.

              Je ne blâme pas roman_garev : il fait son travail et relai la propagande de son pays.

              Mais vous JP94 ? Qu’attendez vous pour prendre la citoyenneté russe et partir dans ce pays de liberté ? loin de l’oppression de l’OTAN ?

              « Ce titi ( petit, en français enfantin parisien) qui s’identifie à l’oiseau (dont il a la cervelle ) »
              Attention JP et la charte ?


            • titi 15 janvier 19:30

              @roman_garev
              « l’OTAN est le 4ème Reich avec ce même plan Barbarossa »
              Ah bah je ne sais pas si l’OTAN est le 4ème Reich.
              Par contre ce que je sais c’est que ce n’est pas l’allié de la Russie.

              Contrairement au 3ème Reich.
              Et à la république de Weimar, à laquelle la Russie prêtait des infrastructures pour développer ses blindés en contournant le traité de Versailles.
               


            • DACH 15 janvier 15:14

              " Moscou est catégorique sur le fait que l’Ukraine et la Géorgie ne doivent « jamais, jamais » devenir membres de l’OTAN, selon le collègue de Grushko, Sergueï Ryabkov.

              « = Quid de l’aspiration (Volonté), des peuples concernés dans ces choix s’ils sont imposés sans en tenir compte. la Russie n’a pas à s »opposer à ce que veulent des peuples souverains. Autrement la Russie aura à gérer des révoltes une fois de plus !!!!!!!!


              • roman_garev 15 janvier 15:28

                @DACH
                Tout d’abord, il faut d’abord comprendre si un peuple est vraiment souverain.
                Les Yougoslaves, étaient-ils souverains ? Si щгi, pourquoi l’OTAN les a déchirés ?
                Le peuple libyen, était-il souverain ? Syrien ? Irakien ?
                Comment alors l’Occident a pu s’emparer de leurs pays et tuer des centaines de milliers voire des millions de дугкs habitants ?
                Et maintenant ces prédateurs sanguinaires dont vous vous appropriez le rôle de porte-parole osent nous parler de ce que la Russie doit ou ne doit pas ?
                (Et le peuple lorrain, ou breton, ou catalan, ou irlandais, est-il souverain ? Pensez-y à loisir.)


              • Lynwec 15 janvier 17:11

                @DACH
                Mouarf, la volonté des peuples.... Une autre vite, tant que vous êtes chaud bouillant...

                On l’a vue un peu partout la volonté des peuples à se faire injecter des poisons sous peine de (rayer une mention inutile) : internement-licenciement-amendes-apartheid social-promotion mirobolante-mise à pied sans salaire...

                La Russie n’a pas à s’opposer à ce qu’un ennemi retors semeur de guerres pendant la majeure partie de sa courte existence en tant que nation vienne placer ses missiles nucléaires à cinq minutes de sa capitale...

                Merci pour ce franc morceau de rigolade. On va la refaire à l’envers avec des missiles russes à Mexico,Cuba ou à Caracas, des commentaires ? Non ? Rien ?


              • DACH 15 janvier 20:21

                @roman_garev= Bsoir. Mes amis et mes relations (dont des correspondants) des 3 pays au nord de la Serbie ont connu la dictature communiste de Tito, et la majorité de leurs concitoyens souhaitaient sortir du joug serbe pour que leurs pays de langues deviennent souverains. L’intervention de la NATO survient plusieurs années après les guerres civiles très cruelles, où les atrocités serbes dominent les autres. Ils ont rejoints en partie l’UE, veulent les protections de la NATO, jusqu’au Montenegro ! Nos correspondants géorgiens et ukrainiens préfèrent l’Europe et ses « bordelliques » imperfections à l’ordre prétendument parfait russe. Si leurs préférences va vers l’ouest, cela s’oppose aux intérêts russes. Et il est compréhensible que la politique russe soit d’en ce cas impérialiste pour imposer son joug, car elle n’a pas les arguments et atouts économiques et démocratiques de l’ouest. européen . Quant aux pays que vous mentionnez ou non, Syrie, Lybie, etc c’est un autre débat qui ne se mélange pas à celui des choix de l’Ukraine. Hors notre groupe, mon avis personnel est que la Russie va à la catastrophe, ce que je regrette car Poutine a au moins des idées claires et une volonté ferme. Mais comme libéral il n’est qu’un dictateur qui a un moment ou à un autre tombera dans le piège de ce qu’il veut croire et faire croire, que ce soit par ses conseils ou non.
                les peuples de nos provinces françaises sont souverains puisqu’ils adhèrent librement à la France. Mais votre refus de l’indépendance de l’Ukraine relève plus de la propagande que du droit des peuples....


              • DACH 15 janvier 20:26

                @Lynwec=Ah quand l’impuissance frappe un esprit crédule, merci de ce bon morceau de rigolades tant vous êtes chaud bouillant dans votre délire infantile. Et puis comme vous allez voir démentir ce que vous avez envie de faire croire, l’impuissance reste votre royaume....D’autres le verront.


              • titi 15 janvier 15:45

                @microf

                C’est marrant cette propension avec vouloir jouer à celui qui a la plus grosse...
                Vous avez quel âge ?


              • roman_garev 15 janvier 15:47

                @microf
                Bonjour.
                Ces provocateurs-là ne savent qu’aboyer.
                Avez-vous remarqué que Poutine garde le silence, tandis que les employés des EU/OTAN ne cessent pas à glapir ?
                C’est qu’ils ont la peur bleue.


              • Xenozoid Xenozoid 15 janvier 16:04

                @roman_garev

                je ne sais pas si ils ont peur,mais il y a des limites a l’hypocrisie et l’arrogance,il ne vont pas s’arreter,helas,quand on voit la propagande avant la guerre de crimée en 1850’s, ça fait peur...tellement ce n’est pas anachronique


              • Xenozoid Xenozoid 15 janvier 16:14

                @roman_garev

                les occidentaux, tellement content de leur progres ,leurs empires,leur mode de vie...
                oublie qu’ils ont humilié des centaines de peuples,et continue dans la grande ligne des corps expéditionnaires,etc etc, les blocus economiques,les guerres de l’opium,a utiliser les memes armes le racket, la coercicions,le mensonges,la négation des traités,la décolonisation ne fait que commencer,il faut aussi réaliser que c’est une maffia,fait de cartels


              • titi 15 janvier 17:35

                @Xenozoid

                Sauf que la Russie a elle aussi humilié de centaines de peuples.
                Elle a colonisé des pays elle aussi.
                Elle a participé à l’humiliation de la chine elle aussi.


              • roman_garev 15 janvier 19:00

                @Xenozoid
                « je ne sais pas si ils ont peur,mais il y a des limites a l’hypocrisie et l’arrogance.. »

                Oui, ils ont peur et non, il n’y pas de limites à l’hypocrisie et l’arrogance.
                Madame Nuland « F...ck the UE », cette Juive de l’Ukraine qui a organisé le putch nazi à Kiev en 2014 et a nommé le soi-disant « gouvernement » de cette nouvelle formation néo-hitlérienne, vient d’avouer à Financial Times que les EU ont élaboré 18 (dix-huit !!!) scénarios de réponse des EU à l’intrusion (qu’ils croient imminente) de la Russie en Ukraine.

                Je ne sais pas combien de scénarios (et pour quelle somme en millions de dollars) avaient élaboré les amer loques pour terminer leur aventure de 20 ans en Afghanistan, mais quant le temps est venu, ils ont écanillé sans aucun scénario, en une nuit.
                Les croyez-vous capables de faire face à l’armée russe ?


              • Xenozoid Xenozoid 15 janvier 19:06

                @roman_garev

                Les croyez-vous capables de faire face à l’armée russe ?

                non

                c’est d’ailleurs pour cela que l’ukraine est un point de pression,et le restera en l’état

                tout le monde le sait


              • microf 15 janvier 22:33

                @roman_garev

                Merci et bonsoir @Roman_garev.

                C´est une provocation bête, il pense provoquer, mais il se moque de lui même.

                L´Europe est en perte de vitesse et au lieu de réfléchir comment s´en sortir de cet état, il joue au dur et raconte n´importe quoi.

                Le Président Poutine est celui qui dicte aujourd´hui le jeu, s´il restait une once de sagesse aux Européens, ils devraient aller rapidement négocier la Paix avec la Russie, et c´est cette arrogance qui va les perdre, tant pis pour eux, le monde continuera sans eux.


              • pallas 15 janvier 15:56
                Le Cri des Peuples .

                .

                Bonjour,

                Vous n’avez toujours pas compris ? !!!

                Ne serait ce le dernier de votre ethnie vous ne le comprendrez pas

                J’avais jouer sur cela, cette incapacité a ce réformer, je l’avais prévue

                Nous y sommes mon garçon

                Il n’y a pas d’échapatoire

                Amuse moi

                Salut


                • javanais 15 janvier 16:04

                  Et pourquoi pas la Russie n’adhérerait-elle pas à l’OTAN ? Voilà qui arrangerait tout.


                  • Lynwec 15 janvier 17:13

                    @javanais
                    J’ai une meilleure proposition (admissible directement par les USA) : pourquoi les Russes n’évacueraient-ils pas la Russie pour aller s’installer aux pôles et laisser aux gentils colons américains libre accès aux matières premières sous-exploitées ?

                    Limpide, non ?


                  • titi 15 janvier 17:37

                    @Lynwec

                    Les « matières premières » c’est la fixette des tiers mondistes depuis les années 60.

                    Vous n’avez toujours pas compris qu’il ne sert à rien d’occuper militairement les pays pour avoir leur matière première alors qu’il suffit de les acheter à vil prix.


                  • pap5977 15 janvier 18:42

                    @ Titi,

                    Bonjour, vous oubliez que pendant la seconde mondiale, ce sont les russes qui ont payés le prix fort pour nous sortir du nazisme.

                    Otan, de mémoire ce n’est pas une organisation qui avait pour but de protéger l occident pendant la guerre froide ?

                    Des accords existaient pour laisser de la marge entre les frontières russes.

                    L’Otan se rapproche : qui as trahi qui ?

                    Combien de base de l ’Otan dans le monde ?

                    Combien de base russe dans le monde ?

                    Quid de la Syrie ? Heureusement qu’ils y avaient les bombes vertes et bleues.

                    Poutine n’est pas le Président du Conseil Constitutionel avec son fameux "Al Nosra à fait du bon boulot !! Lol.


                    • titi 15 janvier 19:45

                      @pap5977

                      « ous oubliez que pendant la seconde mondiale, ce sont les russes qui ont payés le prix fort pour nous sortir du nazisme. »

                      Ah mais moi je n’oublie rien.

                      Je n’oublie pas la fin de la guerre.

                      Mais je n’oublie pas le début non plus : le nazisme ce sont les russes qui nous ont mis de dedans en leur fournissant le pétrole pour les panzers, et la nourriture pour la piétaille.

                      Et pour mémoire, proportionnellement à sa population, c’est la Pologne qui a payé le prix le plus important en vie humaines.
                      Eux aussi ils se souviennent bien de qui était l’allié d’Hitler en 1939.


                    • titi 15 janvier 19:49

                      @pap5977

                      « Des accords existaient pour laisser de la marge entre les frontières russes. »
                      Lesquels ?
                      La garantie des frontières Ukrainienne en échange de ses ogives nucléaires, c’est dans le mémorandum de Budapest.
                      Mais les accords sur le non élargissement de l’OTAN ? Ils sont où ?


                    • goc goc 15 janvier 19:05

                      Perso je vois 2 tactiques possibles pour les russes

                      Soit, ils poussent les ricains et l’OTAN à déclarer (surtout par écrit) leur droit absolue à mettre des armes et des missiles où ils veulent, y compris à la frontiere russe. Ce qui permettra aux russes d’installer leurs missiles à Cuba et au Venezuela, au titre de la réciprocité. Et du coup, les occidentaux auront l’air encore plus c.. que d’habitude. Je parie même qu’ils (les ricains) se précipiteront à la table des négociations pour arrêter le massacre.

                      Soit les russes arment et poussent l’armée du Donbass à attaquer les troupes ukrainiennes sur la ligne de front, puis à reculer (retraite russe smiley ) jusqu’à ce que les ukrainiens se retrouvent sans le savoir, ou meme en toute connaissance de cause mais poussé à l’hysterie, en territoire russe, et là ce sera massacre à tous les étages, avec la Russie jouant la victime d’une invasion ukrainienne


                      • titi 15 janvier 20:50

                        @goc

                        « ermettra aux russes d’installer leurs missiles à Cuba et au Venezuela »
                        Bah je comprend pas.
                        Je croyais que la Russie avaient des missiles hypersoniques qui volent à Mach 2412 ? Kazan New York en 2 secondes 30.
                        Et qu’avec les SS-400 même les moustiques osaient plus rentrer dans l’espace aérien russe.
                        On nous aurait menti ?


                      • goc goc 16 janvier 04:41

                        @titi
                        Bah je comprend pas.

                        Ah ben c’est sur, avec le peu de neurones actifs que tu as, tu va avoir du mal à comprendre.
                        Juste un conseil : arrête de jouer à « Pong » et passe à des jeux de stratégie, car visiblement il te manque toutes les bases de la politique internationale. Et je ne parle pas de l’art de la négociation, car là tu es carrément aux abonnés absents.


                      • goc goc 16 janvier 04:41

                        @titi

                        Bah je comprend pas.

                        Ah ben c’est sur, avec le peu de neurones actifs que tu as, tu va avoir du mal à comprendre.
                        Juste un conseil : arrête de jouer à « Pong » et passe à des jeux de stratégie, car visiblement il te manque toutes les bases de la politique internationale. Et je ne parle pas de l’art de la négociation, car là tu es carrément aux abonnés absents.


                      • yakafokon 16 janvier 09:15

                        @goc
                        Les missiles nucléaires américains sont déjà plus près des frontières russes, que le Venezuela ne l’est des frontières américaines.
                        Les bases en Espagne, en Italie, en Turquie sont là pour le prouver !
                        Alors, rien n’interdit à la Russie d’en faire autant au Venezuela ( avec son accord, bien-sûr, dans le cadre d’un pacte de défense ).
                        Pour Cuba, là c’est vraiment trop près de la Floride !
                        De toute-façon, qu’on le veuille ou non, la 1ère puissance nucléaire au monde, c’est la Fédération de Russie !
                        Russie : 8.500 ogives de 850 KT ( et des missiles hypersoniques ).
                        Etats-Unis : 7.700 ogives de 350 KT ( et des missiles conventionnels ).
                        Dans le Donbass ukrainien, pratiquement la moitié de la population détient un passeport russe, ce qui veut dire qu’ils sont devenus citoyens russes !
                        Si par malheur les nazis ukrainiens s’en prenaient aux habitants du Donbass, la Russie interviendrait, et les milices nazies ( Pravy Sektor, Svoboda, le bataillon Azov, les partisans de Stepan Bandera ) seraient anéanties jusqu’aux derniers, et Kiev serait investi en quelques jours ( le temps de capturer les dirigeants nazis de la Rada, et de les emmener en Russie pour les juger, en tant que criminels de guerre ). Et une fois cette opération terminée, l’essentiel de l’armée russe se retirerait, en ne laissant à Kiev que du personnel pour organiser de véritables élections démocratiques.
                        La quasi-totalité des ukrainiens tient à rester en Ukraine, sa terre natale.
                        Les 2 républiques du Donbass, la RPD et la RPL, voudront rester ukrainiennes, si elles ne sont plus menacées d’extermination.
                        Quant à la Russie, elle préfère de loin avoir un état-tampon comme l’Ukraine pour l’éloigner de l’Union Européenne, et il m’étonnerais fortement que les ukrainiens aient envie de rejoindre l’Union Européenne, après ce qu’ils ont subi !


                      • titi 16 janvier 11:19

                        @goc
                        Je suis peut être resté à Pong, mais vous visiblement vous avez du mal avec l’interface Agogovox.


                      • goc goc 16 janvier 19:08

                        @titi
                        arghh c’est vrai Agoravox fait comme vous, il bug !!

                        Mais bon avec le site au moins on a l’espoir que ça s’arrangera, alors qu’avec vous...ya plus d’espoir  smiley  smiley smiley


                      • titi 18 janvier 00:00

                        @goc

                        Le mauvais ouvrier accuse toujours ses outils...


                      • goc goc 18 janvier 01:47

                        @titi

                        Le mauvais ouvrier accuse toujours ses outils...

                        ah ben toi tu ne risque pas d’accuser tes neurones, vu la très faible quantité dont tu es pourvu  !!!  smiley smiley


                      • Esprit Critique 15 janvier 19:37

                        L’Otan a été créé pour eventuellement arreter Staline, aprés Nagasaki, Il a compris qu’il devait faire une poseet les positions sont restée stable jusqua la leffondrement de l’URSS. A partir de 1992 les USA ont entrepris d’utuliser L’OTAN et manipuler L’UE pour etouffer et eliminer la Russie. La derniére étape d’enlever l’Ukraine de son partenariat millénaire avec la russie ne passera pas, jamais Kroutchev etait Ukrainien.

                        Les USA sont en perdition La Chine , La Russie ,et meme l’Inde sont appellés a les depasser plus rapidement que prévu.

                        La France doit reprendre sa liberté par rapport a l’OTAN et L’UE, Magouille des USA. 


                        • Fanny 16 janvier 01:07

                          En Crimée, la volonté de rattachement à la Russie était très majoritaire, cela ne fait aucun doute malgré les critiques formelles sur l’organisation du référendum. Pourquoi ni l’ONU (en vertu du principe de la liberté des peuples …), ni les USA, ni l’Europe n’ont proposé d’organiser un référendum « clean » ? Tout simplement parce que des sondages occidentaux ont confirmé les résultats du référendum « pas clean ».

                          En Ukraine, c’est différent. Il n’y a pas de volonté majoritaire de rattachement à la Russie, sauf peut-être marginalement sur sa frontière orientale. Les Ukrainiens, parmi les plus pauvres en Europe, lorgnent sur la Pologne qui a largement profité de son adhésion à l’UE et des milliards qui ont accompagné l’adhésion. L’UE est nettement plus riche que la Russie, ceci explique cela pour l’essentiel, même s’il y a aussi d’autres raisons.

                          Quant à Poutine, qu’on soupçonne de vouloir envahir l’Ukraine pour l’administrer en tout ou partie, c’est un grand bobard (traduction française de fake news) répandu par les USA. Poutine a rejeté le principe d’un référendum dans le Donbass sur son rattachement à la Russie.

                          Le risque (assez modéré pour le moment) d’une 3ème en Europe vient d’autre chose, d’une expression américaine bien connue : « the winner takes all ».

                          Après la victoire pacifique de l’Occident sur l’URSS en 91, les USA ont pensé que la Russie était comme l’Allemagne vaincue d’après-guerre, un pays vaincu qu’il convient de traiter comme tel. 

                          Pour appuyer ce « winner takes all », les USA ont installé des armements prétendument défensifs, mais facilement convertibles en armes offensives (les antimissiles changés en missiles) en Roumanie et Pologne. L’équilibre stratégique est en voie d’être rompu, la supériorité des USA devenant écrasante. L’Ukraine est la goutte de trop. C’est une nouvelle crise de Cuba.

                          S’y ajoute une petite saloperie culturo-civilisationnelle, bien dans l’esprit du « winner takes all »  : l’appui à un régime ukrainien (que les USA ont contribué à mettre en place) qui veut exclure la langue russe du pays. Nous, on n’a pas envie d’envahir la Wallonie, mais si les Flamands, avec l’aide des USA, voulaient interdire le Français en Belgique, je pense que ça se passerait très mal avec la France.

                          C’est le risque pour la Russie de devenir complètement vulnérable à une première frappe nucléaire américaine, sans possibilité de réplique, qui inquiète les Russes.

                          Un nouvel Hitler n’est pas à exclure, aux USA cette fois (sur le chemin de la guerre civile), sans compter la détestation traditionnelle des Anglo-Saxons vis-à-vis des Russes (ils ne nous aiment pas beaucoup non plus, mais rien de comparable à la détestation des Russes : quand un Villepin sort de l’alignement à l’ONU, c’est un déchaînement incroyable d’insultes humiliantes).

                          Les USA ont besoin de créer un mur entre l’UE/OTAN et la Russie, leur garantissant leur hégémonie sur l’UE consentante, celle-ci ravie de créer une nouvelle Fédération qui gagne du terrain avec succès à l’Est, année après année, sorte de nouvelle « URSS » en Europe (mais bénie des dieux celle-là parce que sous parapluie US). Il est donc peu probable que les USA lâchent du lest en Ukraine, qu’ils vont transformer en pays « OTAN » (armement …) sans adhésion formelle pour le moment.

                          La crise USA-Russie à propos de l’Ukraine ne fait donc que commencer, avec tout de même quelques risques que les choses s’enveniment sérieusement, les Russes considérant que l’enjeu est pour eux potentiellement vital, rendant la menace de sanctions « très dures » inopérante.


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 janvier 13:48

                            @Fanny

                            Nous, on n’a pas envie d’envahir la Wallonie, mais si les Flamands, avec l’aide des USA, voulaient interdire le Français en Belgique, je pense que ça se passerait très mal avec la France.

                            Avec une différence cependant, c’est que la différence entre « le russe » et « l’ukrainien » est minime, contrairement au flamand et au français. Mais pour la comparaison avec la Belgique, c’est plus ou moins bon : la Belgique (anciennes Provinces Unies espagnoles) est un pays neutre pour circonscire la France napoléonienne


                          • Fanny 17 janvier 17:02

                            @Olivier Perriet
                            Votre « minime » est un peu exagéré.

                            Une Russe ne comprend pas forcément un dialogue en Ukrainien, qui est une sorte de patois « paysan » du Russe (ou l’inverse, je ne veux vexer personne).


                          • Fanny 17 janvier 23:58

                            @Fanny

                            Je note que je suis souvent d’accord avec les analyses de Renaud Girard du Figaro.

                            Il affirme aujourd’hui qu’il n’y aura pas d’invasion de l’Ukraine par Poutine.

                            Ce qui n’exclut pas, à mon avis, que Poutine, en cas d’échec complet des négociations avec les USA et d’installation d’équipements militaires agressifs vis-à-vis de la Russie en Ukraine cherche à neutraliser ces installations par des frappes localisées.

                            Frappes suivies sans aucun doute par des sanctions occidentales massives cherchant à détruire l’économie russe, la suite n’étant pas prévisible à ce stade.

                            Un scenario tragique n’est donc pas exclu, mais pas d’invasion stricto sensu.


                          • DantonQ DantonQ 16 janvier 07:31

                            Il est plus qu’urgent que nous sortions de l’OTAN, de l’UERSS et de l’Euro, comme ne cesse de l’y inviter François Asselineau. Pour la sécurité de la France, pour ne pas se laisser entrainer dans une guerre US contre la Russie, qui n’est pas notre ennemie, la France doit sortir au plus vite de l’OTAN ! 

                            Les européens risquent de payer un prix élevé si une guerre contre la Russie éclate, car elle sera très certainement nucléaire. Tout ça par la faute des petits toutous dociles qui nous servent de dirigeants et qui obéiront au doigt et à l’oeil à leur maître Yankee qui leur dira d’attaquer la Russie... c’est une folie auquelle nous devons résister absolument. 


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 janvier 13:50

                              @DantonQ

                              Vous disiez la même chose lorsque la France, toute seule en Europe, soutenait la Grèce contre la Turquie.

                              À d’autres messieurs les vendus de l’UPR, vous fichez vraiment la nausée.


                            • yakafokon 16 janvier 08:30

                              Tous les pays qui ont entamé des discussions de paix avec les Etats-Unis, se sont fait avoir comme des bleus, à commencer par l’U.R.S.S. !

                              La non-extension de l’OTAN vers les pays de l’Est s’est conclue par une poignée de main, les russes jugeant inutile de signer un bout de papier et considérant que la parole donnée était suffisante.

                              Mais c’était mal connaitre les EtatsUnis, qui ne respectent même pas les accords qu’ils ont signé ( comme celui avec l’Iran et la Communauté Internationale ) !

                              Ce pays de tarés de la gâchette, ne survit que grâce à la guerre et l’essentiel de son économie est représenté par le complexe militaro-industriel, qui fabrique armes et munitions, essentiellement pour l’exportation.

                              Mais tout ce matériel exporté doit être utilisé, afin qu’il puisse être renouvelé !

                              D’où la nécessité de fomenter des guerres un peu partout, pour écouler les stocks !

                              Et pour ça, c’est la CIA qui est à la manœuvre, avec les milices privées qui ont été créées dans ce but, pour appuyer les coups d’état.

                              Car vous pensez bien que les Etats-Unis ne vont pas intervenir directement ( c’est trop dangereux, on risque de mourir et les expériences malheureuses du Vietnam, ou d’Afghanistan sont encore dans les mémoires ).

                              Pour faire les guerres, il y a ces crétins de dirigeants de l’Union Européenne, qui sont prêts à en découdre avec la Russie ( je parle des dirigeants, pas des peuples européens qui ne partagent certainement pas le même enthousiasme ).

                              S’il commettent la folie de s’en rendre à la première puissance nucléaire du monde, ils ne vont pas être déçus du voyage !

                              Et bien-entendu les Etats-Unis ne voleront pas à leur secours, sachant que le territoire américain serait anéanti dans le quart d’heure qui suivrait ( les 10 ogives de chaque missile Sarmat volant à près de 30.000 km/h en épousant les reliefs du terrain, et chacune d’elles ayant un objectif différent ).

                              Mais veulent-ils vraiment la guerre ? J’en doute fortement !

                              On ne fait pas la guerre à un pays auquel on achète chaque jour 538.000 barils de pétrole brut Urals, pour compenser la perte des achats de pétrole du Venezuela, leur principal fournisseur ( Eh oui, embargo oblige ).

                              Ce n’est pas l’intelligence qui définit le mieux les politiciens, sinon ça se saurait !


                              • titi 16 janvier 11:24

                                @yakafokon

                                « Et bien-entendu les Etats-Unis ne voleront pas à leur secours, sachant que le territoire américain serait anéanti dans le quart d’heure qui suivrait ( les 10 ogives de chaque missile Sarmat volant à près de 30.000 km/h en épousant les reliefs du terrain, et chacune d’elles ayant un objectif différent ). »

                                Moi je disais 2 minute 30.
                                Allons qui dit mieux ?
                                Qui a la plus grosse ?


                              • racbel 16 janvier 21:18

                                Une guerre entre Gog et Magog va faire beaucoup de bruit et aussi beaucoup de morts et cela servira les intérêts à court terme du peuple pseudo élu


                                • javanais 17 janvier 09:32

                                  yakafokon a écrit : volant à près de 30.000 km/h en épousant les reliefs du terrain

                                  .

                                  Et propulsé par antimatière ?

                                  Entre vitesse atteignable dans le vide et suivi de terrain, il faut choisir fon camp, camarade.

                                  .

                                  Note aussi qu’au-dessus de la vitesse de satellisation circulaire à basse altitude, environ 28 000 km/h, il faut aussi éjecter des gaz vers le haut sur tout le trajet même après arrêt de la propulsion axiale. 




                                  • javanais 17 janvier 10:29

                                    @javanais
                                     ;
                                    Tiens, déjà trois couillons étrangers aux rudiments de la physique.


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 janvier 11:27

                                    @javanais
                                     
                                     Hum ... Sauf erreur c’est titi qui a écrit cette ânerie.


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 janvier 11:28

                                    @Francis, agnotologue
                                     
                                     au temps pour moi. Piégé par les commentaires masqués.


                                  • titi 17 janvier 23:52

                                    @Francis, agnotologue
                                    «  Hum ... Sauf erreur c’est titi qui a écrit cette ânerie. »
                                    Euh pas le moins du monde
                                    Mais j’ai remarqué que vous en compreniez pas tout ce que vous lisiez...


                                  • La Campanella 17 janvier 09:59

                                    les afficoniados de Poutine qui se masturbent sur ses missiles hypersoniques.

                                    je me demande si la LVF fantasmait autant sur les V2 en 44

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité