• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La sélection pour une meilleure réussite à l’université...

La sélection pour une meilleure réussite à l’université...

Huit universités sont bloquées en France pour protester contre la réforme de l'université mise en place par Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur.

Les bacheliers, selon cette réforme, devront satisfaire à des "pré-requis" pour pouvoir accéder à l'université de leur choix... ceux qui ne répondraient pas à ces pré-requis (définis au niveau national puis affinés par chaque établissement) seraient dans l'obligation de suivre un parcours d'accompagnement pour y être acceptés. 

Une sélection que contestent les étudiants...

Une sélection pourtant fondée sur des critères objectifs : ce que l'on appelle maladroitement des "pré-requis", c'est à dire en langage clair, des connaissances et des compétences clairement établies.

Si le jargon utilisé en la matière me paraît inadapté et malvenu, pour autant, la sélection est utile...

Et mieux vaut, tout de même, une sélection organisée en fonction des capacités des étudiants qu'une sélection aveugle...

C'était le cas pour l'application APB qui fonctionnait jusqu'à présent grâce à un tirage au sort des étudiants...

Un système absurde et injuste, contre lequel se révoltaient de nombreux étudiants.

Avec APB, c'était l'arbitraire le plus complet qui règnait, et ce, au nom de l'égalitarisme... ?

 C'est absurde : on ne tenait plus compte de la motivation des élèves, de leur niveau, de leurs capacités.

Ce système était profondément injuste et inhumain...

 

La sélection doit permettre justement aux étudiants de choisir la bonne filière qui leur correspond.

Le tirage au sort était absurde : la sélection doit se faire par les résultats, les notes obtenues au baccalauréat.

De plus en plus, un grand nombre de bacheliers se retrouvent sur les bancs de l'université sans avoir les connaissances de base pour poursuivre des études.

On voit bien ainsi que certaines filières sont saturées : il faudrait sans doute organiser une meilleure information sur l'orientation et prévenir les élèves des difficultés à venir.

On éviterait, ainsi, des déceptions légitimes et des échecs prévisibles.

Ainsi, le mouvement initié par les étudiants paraît incongru : de toute façon, si la sélection ne se fait pas à l'entrée de l'université, elle se fera inéluctablement à l'issue des études, après beaucoup de temps perdu.

On a voulu supprimer les notes, on a voulu supprimer le redoublement, on a voulu gommer la notion d'effort pour privilégier celle de plaisir, mais on voit bien les résultats désastreux de cette politique : une baisse générale du niveau au nom de l'égalitarisme.

La culture, les motivations, le niveau de connaissances ne doivent-ils pas être pris en compte pour une meilleure orientation des étudiants ?

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/04/la-selection-pour-une-meilleure-reussite-a-l-universite.html

Documents joints à cet article

La sélection pour une meilleure réussite à l'université...

Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 11:25

    D’accord avec vous Rosemar. Mais encore faut-il que cette sélection soient de qualité. Durant mon parcours universitaire, mon seul point fait étaient les maths dans une orientation que ne nécessitait pas vraiment d’être parfait dans ce domaine (n’étant pas formée à faire une démonstration,...). Les critères devraient prendre en compte la maturité psychologique plutôt que les « dons » dans certains domaines. Exemple : les connaissances en informatique ne me semblent pas du tout un prérequis.


    • Giordano Bruno 7 avril 2018 11:34

      Réhausser le niveau du baccalauréat permettrait de réaliser cette sélection plus en amont et au niveau national.


      • astus astus 7 avril 2018 15:32

        @Giordano 

        Il faut impérativement supprimer la sélection partout : dans les clubs de foot supprimons tout de suite les « sélectionneurs » qui sont d’abo-minables fascistes et prenons les joueurs au hasard, y compris parmi les handicapés, qui ne doivent pas être laissés sur le bord du chemin au nom de la fraternité. Pour la course à pied élargissons le choix des participants au 100 m à tous ceux qui courent cette distance en plus de 20 secondes, au nom de l’égalité des citoyens. Pour les chirurgiens recrutons aussi parmi les bouchers et charcutiers qui en connaissent un rayon dans la découpe de la viande. Et au nom de la liberté prenons tous les enseignants dans les recalés au bac. Choisissons enfin les procureurs parmi les loubards de quartiers car ils connaitrons mieux ceux qui tombent entre leurs mains et saurons faire régner cette justice aujourd’hui si dévoyée par le capitalisme. Vive la France !

      • mmbbb 7 avril 2018 11:36

         bien sur Rosemar , argumentation contradictoire, vous êtes contre la gestion autonome des étabblissements et vous êtes pour la seléction. Appliquons d ores et déjà la selection auprès des enseignements, il est vrai que l EN est le seul a pouvoir garder des crouilles , et j en ai eu de ces crouilles de professeur. Mitterrand, Hollande, et Macron, des presidents soss et ayant eu une scolarite dans le prive Il y a un hiatus .


        • gueule de bois 7 avril 2018 11:37

          « pré-requis », c’est à dire en langage clair,....
          « pré-requis » est tout à fait clair, ce qui est requis (exigé) avant. Nul besoin d’explication de texte. L’explication donnée est d’ailleurs incorrecte.


          • rosemar rosemar 7 avril 2018 12:01

            @gueule de bois

            Et pourquoi on ne parle pas de culture, de connaissances ? Ce sont désormais des « gros mots » ?

          • gueule de bois 7 avril 2018 12:09

            @rosemar
            Mon intervention porte exclusivement sur le sens attribué par vous à « pré-requis ». Pourquoi faîtes-vous semblant de ne pas comprendre ?


          • rosemar rosemar 7 avril 2018 12:45

            @Robert Lavigue

            La raison pour laquelle on ne parle pas de culture ?
            Parce que la culture a été dévalorisée par les « pédagogistes » : on a diminué le nombre d’heures d’enseignement du français... grammaire, orthographe ont été sacrifiées, sans parler du latin et du grec...

          • rosemar rosemar 7 avril 2018 13:13

            @gueule de bois

            Mais je ne fais pas semblant : la culture devient suspecte dans notre société... c’est inquiétant !

          • rosemar rosemar 7 avril 2018 13:16

            @Robert Lavigue

            Hélas ! Quand on supprime des heures d’enseignement, on ne peut que déplorer le résultat !

            Les profs ne sont pas responsables de la politique menée par l’éducation nationale...

          • foufouille foufouille 7 avril 2018 13:34

            @rosemar

            il existe d’autres métiers que le tien et donc il faut des heures de cours pour apprendre.

            tu te sent capable de réparer ton ordinateur ?


          • Fergus Fergus 7 avril 2018 13:38

            Bonjour, Robert Lavigue

            Une fois n’est pas coutume, je suis assez largement d’accord avec vous sur les carences de l’enseignement et les conséquences qui en découlent !


          • gueule de bois 7 avril 2018 13:41

            @rosemar
            Les profs ne sont pas responsables de la politique menée par l’éducation nationale...
            C’est partiellement vrai. De fait il semble que les réformes (presque toutes économiques habillées de pédagogisme) aient été faites contre l’avis de la majorité des profs.
            Cependant alors que leurs organisations syndicales étaient prêtes à se mobiliser pour des questions matérielles, a-t-on jamais vu ne grève initiée pour des problèmes de contenu, de programmes ? Jamais ! Le corps professoral a donc péché par immobilisme pour toutes ces questions, ce qui revient à une forme de complicité. Qui ne dit rien consent...


          • mmbbb 7 avril 2018 13:45

            @rosemar et qui a fait rentrer ces pédagos dans le serail ? 


          • rosemar rosemar 7 avril 2018 13:48

            @gueule de bois

            Comme si les enseignants ne s’étaient pas mobilisés contre la réforme des collèges, pour citer un exemple récent....




          • rosemar rosemar 7 avril 2018 13:51

            @mmbbb


            Comme si l’ordinateur était la solution ! La culture est une imprégnation lente et progressive...

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 13:54

            @rosemar


            Absolument : L’informatique relève de l’enseignement technique et n’a rien à voir avec l’enseignement universitaire ;

          • gueule de bois 7 avril 2018 14:01

            @rosemar
            Combien de jours de grève ?


          • gueule de bois 7 avril 2018 15:10

            @Robert Lavigue
            Comme si l’ordinateur était la solution !
            Je vais même aller un peu plus loin.
            Je parle de choses que je connais disposant de statistiques portant sur plusieurs dizaines de milliers d’accès.
            Les logiciels pédagogiques (conçus a priori pour des ordinateurs) sont de plus en plus utilisés par des appareils mobiles (téléphones ou tablettes android). Le pourcentage est aujourd’hui le suivant :
            dispositifs mobiles : 60%, ordinateurs individuels : 40%. C’est une donnée que je n’ai pas analysée, l’origine est-elle économique ou est-elle lié au mode de vie très mobile de l’homme moderne, je ne sais pas.
            Or, dans la mesure où il s’agit d’une application web, l’emploi d’un logiciel créé pour un ordinateur par un mobile (téléphone) est possible mais malaisé. Il va donc falloir prendre ce fait en compte et créer des didacticiels spécialement conçus pour les téléphones.
            Cela veut dire que le téléphone mobile, objet abhorré par l’auteur et également par certains de mes bons amis, devra être (re)considéré comme un objet de culture (entre autres). On imagine sans peine le prochain article de Rosemar sur ce sujet.


          • mmbbb 7 avril 2018 16:01

            @rosemar vous voulez parler de la culture des poires en espalier ?


          • magma magma 7 avril 2018 22:08

            @rosemar
            remplacés par prédicat ...


          • Fergus Fergus 7 avril 2018 11:40

            Bonjour, Rosemar

            Je partage totalement votre avis sur ce sujet : même si le nouveau système comporte des défauts - ce qui est inévitable, quel que soit le système retenu -, il constitue un progrès évident par rapport au tirage au sort qui, dans le cadre d’APB, pénalisait de manière aveugle et très injuste des élèves méritants !


            • gueule de bois 7 avril 2018 11:41

              A l’heure où les diplômes ne signifient plus rien, à l’heure où les sélections ’sur dossier’ ne sont pas plus significatives, reste une seule possibilité juste : « le concours », ou bien la solution à l’américaine (le fric, sélection par les droits d’entrée et le coût de la scolarité).


              • mmbbb 7 avril 2018 14:03

                @gueule de bois Cela a toujours existe et depuis fort longtemps J ai fait ma scolarité dans le public et etant d ’une famille peu cultivée, je savais que les des etaient pipes Quoique qu affirme cette éminente professeur « e », l education nat a a été et est une usine a enseigner Elle est le chantre de la selection, certes , qu elle commence a oeuvrer au sein de l EN , Des crouilles d enseignants on en trouve , et j ’en avais déjà . Désormais la nouvelle génération celle qui est une chance inouie pour ce pays, fout le feu dans les ecoles et les bibliotheques . Que les Francais se demmerdent, PS ; l Université est une zone tampon qui permet de minorer le taux du chômage


              • kalagan75 7 avril 2018 11:46

                Les fac bloquées, comme par hasard, ne sont pas les fac de sciences ...

                Bien-sûr qu’il faut un minimum de pré-requis pour rentrer à l’université.

                Les AG de certaines fac bloquées sont diffusées en facebook live, certaines sont franchement à visionner pour se rendre compte des déconnections entre les discours et la vie réelle ...

                • rosemar rosemar 7 avril 2018 12:04

                  @kalagan75

                  Un exemple :



                • pipiou 7 avril 2018 17:28

                  @rosemar
                  Ils font la grève du savoir, au moins le message est clair.
                  Après l’homme augmenté , l’homme diminué.


                • covadonga*722 covadonga*722 7 avril 2018 13:06

                  DICTATURE...


                  tout ce qui est excessif est insignifiant 

                  si dictature il y a c’est celle de petites centaines de crétins décérébrés empêchant
                  les milliers d’autre étudiants de bosser.
                  Pour ma part une démocratie dotée de « corones » cognant a la matraque sur quelques cranes me conviendrait parfaitement 

                  • PiXels PiXels 7 avril 2018 13:35

                    « Et mieux vaut, tout de même, une sélection organisée en fonction des capacités des étudiants qu’une sélection aveugle... »


                    Voui, voui.

                    Et mieux vaut le choléra que la peste.... tout de même (version rosemarienne de « quand même », ce classique de la « pollution verbale »*)

                    Autant dire que ce n’est pas sur cette éminente professeurE de langue française qu’il faut compter pour débarrasser vos jolies têtes blondes de ces « tics de langage »)

                    * Pollution verbale (définition perso) : locutions parasites employées « à l’insu du plein gré » qui minimisent ou dévalorisent la portée d’un propos.
                    Ex : je suis un tout petit peu plus intelligent que rosemar, quand même. (vous fâchez pas rosemar, c’est juste* de l’humour....... quoi que.)





                    • rosemar rosemar 7 avril 2018 13:52

                      @PiXels

                      Pour ma part, je ne fais pas de compétition d’intelligence, mais j’essaie de promouvoir la culture...

                    • Pere Plexe Pere Plexe 7 avril 2018 22:41

                      @PiXels
                      J’ai la faiblesse de croire que le « niveau requis » correspondra pile au capacités d’accueil des facs...

                      Ça tombe bien. 

                      Reste que les différentes filières ne sont pas du tout calibrées aux besoins de la nation.
                      Mais bon ça on s’en fout non ? 

                    • zygzornifle zygzornifle 7 avril 2018 13:57

                      On ne mélange pas les chiffons et les serviettes mais parfois on est content de trouver un chiffon propre quand toutes les serviettes sont souillées ......


                      • zygzornifle zygzornifle 7 avril 2018 13:59

                        L’enseignement devrait être ainsi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimable mais jamais comme une contrainte pénible...

                        Albert Einstein

                        • zygzornifle zygzornifle 7 avril 2018 14:00

                          L’école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non de les former en spécialiste.

                          Albert Einstein 

                          • rosemar rosemar 7 avril 2018 14:07

                            @zygzornifle

                            Et c’est là le but de la culture !

                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 14:15

                            J’ai dans mon entourage, un ami super doué en ordinateur (meilleur que le meillleur des hackeurs, trilingue, et pour les racistes, d’origine tunisienne), mais si nous lui parlons de Hugo, c’est qui c’mec ???.


                            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 14:18

                              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                              Ah ouais, il connait pas Hugo Boss ? Oncle Donald a raison : quels pays de merde que ces pays.


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 14:22

                              @kalachnikov

                              Hugo, l’autre, pas trop son truc non plus. Mais malgré son origine et son alllure d’apparent looser, il vient d’être engagé en Flandre à côté du boss de la boîte, dépassant tous les autres candidats. Futé le gars. Mais quand il s’agit d’être simplement « efficace », n’est-ce pas l’essentiel pour un patron de boîte.

                            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 14:32

                              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                              ’Hugo, l’autre’ : c’est qui ? Je vois pas.


                            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 14:44

                              @ Mélusine

                              Ah ok, je vois, Hugo Frey, le frangin à Sami.


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 14:50

                              @kalachnikov


                              Retour à Mortelle randonnée. Mais je vous perçois assez bien à travers l’écran ; Hugo Boss, et chaussure Gucci. Tendance 1 ème qui joue la « provoc » au quartier Latin. Lunette noires, je suppose,...

                            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 14:55

                              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                              S’il y a un truc mortel ici, ce sont vos facultés incroyables de divination, la semeuse de parpaings*

                              *en France, on ne dit pas caillou mais parpaing.


                            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 14:56

                              Je dis ça vu que vous avez clamé faire délibérément dans le gros oeuvre alchimique.


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 14:59

                              @kalachnikov


                              et sûrement tendance scorpion, genre Delon....Je vois d’ici. 

                            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 15:08

                              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                              Si un jour vous obtenez une permission de sortie, venez vérifiez sur pièce. Votre tour d’ivoire, c’est une image pour dire cellule capitonnée, pas vrai ?


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 15:14

                              @kalachnikov

                              Vous ressemblez à mon premier « petit copain » (sosie de Rudolph Nouréev). A une exception près. C’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier du freudisme. Comme quoi,...Suffit d’un tout petit détail pour faire TOUTE la différence. 

                            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 15:21

                              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                              Il y a d’autres ...divergences. Je suis plutôt bel homme, comme l’on dit, les femmes me le disent toujours en tout cas, et ne ressemble pas du tout à votre russkoff. Plutôt au boucher de ’seul contre tous’.


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 15:30

                              @kalachnikov


                              au début, je pensais qu’il s’agissait de Serrault,...

                            • magma magma 7 avril 2018 22:18

                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                              mélusine ou la robe chose, la matière qui parle des petits boutons avec des lettres en dessous d’un écran ressemblant a une télévision, ça s’appelle l’informatique


                            • magma magma 7 avril 2018 22:23

                              @kalachnikov
                              je ne savais pas que rael avait encore des membres actives


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 avril 2018 22:28

                              @magma Elles sont chez moi , mais là je commence à fatiguer .


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 14:29

                              Pour moi il faudrait séparer les deux formes d’enseignement. La haute technologie, les langues y compris, et l’enseignement universitaire classique. Les langues étant alors assimilées à la génèse du langage.


                              • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 avril 2018 15:43

                                La sélection est la meilleure façon de limiter l’échec massif dans les premières années de la fac.


                                Les opposant qui demandent plus de moyens pour lutter contre l’échec ne comprennent rien au problème : ce n’est pas en multipliant les places et les heures de tutorat que l’on fait d’un étudiant traînard un crack. Il est normal, quand on n’a eu que 8/20 au bac en maths, que l’on regarde à trois fois le dossier de celui qui veut intégrer une fac de sciences avec un niveau aussi faible.

                                Et c’est valable pour toutes les matières.

                                • pipiou 7 avril 2018 15:56

                                  Il y en aura toujours pour qui l’arbitraire représentera plus de garanties que l’effort ; ceux-là ont bien raison de bloquer les établissements scolaires.


                                  • Pere Plexe Pere Plexe 7 avril 2018 22:49

                                    @pipiou
                                    C’est une évidence.

                                    Les « biens nés » n’entendent pas qu’on puisse remettre en cause cette injustice qui les dispenses de trop forcer pour arriver.
                                    L’arbitraire de la naissance, le piston par les amis de papa, et la sélection par l’argent leurs sont de solides remparts... 

                                  • pipiou 7 avril 2018 23:10

                                    @Pere Plexe

                                    Grosse bouillie ideologique, fondez une secte et adoptez quelques jeunes décérebrés, on en n’en manque pas.


                                  • philippe baron-abrioux 7 avril 2018 16:00

                                    @l’auteur ,

                                     Bonjour Rosemar ,

                                     dans mon dernier commentaire suite à votre article , j’indiquais le problème de l’orientation , jumelé à celui de la compétition effrénée .

                                     vous revenez dans votre article sur le problème de l’orientation ( vous n’aviez pas cru bon d’y répondre ) . il me semblait pourtant indispensable de questionner ce sujet .

                                     POURRIONS NOUS AVOIR VOTRE AVIS SUR CE SUJET ?

                                     c’est bien durant le parcours scolaire que cette orientation est pratiquée , si je ne me trompe pas !
                                     ce sont bien des enseignants qui y procèdent,si je ne me trompe pas

                                     à quel âge est elle pratiquée ?

                                     sur quels doctes avis se fonde t elle ?

                                     sur ceux émis par des enseignants et autres personnels de l’E.N , toujours si je ne me trompe pas .

                                     l’orientation n’est elle pas déjà une forme de sélection , selon vous ?

                                     MERCI par avance pour vos réponses .

                                     bonne fin de journée !

                                     P.B.A.


                                    • rosemar rosemar 7 avril 2018 18:12

                                      @philippe baron-abrioux

                                      L’orientation est, hélas, polluée par la prédominance actuelle des sections scientifiques : la plupart des élèves veulent intégrer ces sections qui sont valorisées.

                                      Il conviendrait de rééquilibrer les sections, de redonner aux littéraires des débouchés, des perspectives de carrière...

                                    • rosemar rosemar 7 avril 2018 18:12

                                      @philippe baron-abrioux

                                      J’ai oublié : bonne journée...

                                    • philippe baron-abrioux 7 avril 2018 19:10

                                      @ l’auteur ,

                                       de nouveau ,

                                       merci pour votre réponse tout d’abord .

                                       donc si je comprends bien, avec une certaine dose de complicité par abstention d’argumentaire , on « pré- sélectionne » sur des bases qui ne se réfèrent qu’à une partie bien précise de l’ensemble des enseignements reçus par les élèves jusqu’à leurs seize ans , en ne leur ayant en rien expliqué la compétition à laquelle les exposent leurs choix vers des filières qui sont de plus en plus des« adaptations » à des postes de travail , sans aucune possibilité de transférabilité ou de transposition qu’ils requièrent en fait .

                                       on peut penser , que vue la rapidité d’évolution des techniques qui prévalent en ce moment , à chaque palier des plus importantes évolutions à venir , une masse non négligeable de ceux qui auront été si « bien adaptés » à leur poste , viendront faute de capacité à transférer (parce que trop formatée ) grossir, par vagues successives, les effectifs de Pôlemploi .

                                      bonne fin de journée !

                                       P.B.A.


                                      •  C BARRATIER C BARRATIER 7 avril 2018 19:50

                                        Bon article
                                        D’une manière générale, les enseignants sont loin d’être les mieux placés pour juger d’une réforme, car ils sont « intéressés » au sens de la prise personnelle d’intérêt...Je regrette l’abandon total de le réforme des collèges.

                                        La réforme du bac, que j’approuve, va produire je pense de bons effets.

                                        En table alpha des news :

                                        Ecole,projets reforme Blanquer examen critique
                                        http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=296

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 8 avril 2018 09:57

                                          Bonjour Rosemar,

                                           D’accord avec vous. Le diplôme universitaire est comme un carte de visite, rien de plus, rien de moins.
                                           Elle permet d’aller plus loin et d’avoir plus d’assurance par les qualifications pour y aller.
                                           Mais ce n’est pas cela que l’entreprise a besoin.
                                           C’est ce que vous en ferez dans leur entreprise qui leur importe.
                                           L’école, qu’elle soit universitaire ou autre est souvent en inadéquation avec le monde des entreprises.
                                           L’invention, la créativité sont les points qui peuvent parfois mieux se découvrir parmi les autodidactes.
                                           Toute la vie, c’est ça l’école...
                                            

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès