• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « La traque aux conspis » : contre-enquête sur le documentaire de Thomas (...)

« La traque aux conspis » : contre-enquête sur le documentaire de Thomas Huchon

Un documentaire sur le thème du conspirationnisme vient de sortir sur le web. Son réalisateur a usé d'un stratagème original et audacieux pour mener son enquête. Un stratagème qui n'est cependant pas sans poser quelques questions en termes de déontologie journalistique.

Depuis quelque temps, je suis régulièrement spamée sur Twitter par des messages en provenance de Spicee, un nouveau média qui se présente comme 100% vidéo, mais qui est aussi 100% PAYANT (5,90 € la vidéo). Des messages promotionnels incessants cherchant à créer le buzz autour d'un documentaire soi-disant sensationnel sur les conspirationnistes. Je remarque que leurs messages n'intéressent pas grand monde, ils ne sont pratiquement jamais retweetés, mais je vais quand même voir de quoi il s'agit.

Production d'un hoax complotiste

Le documentaire en question s'intitule "La traque aux conspis", sous-titré "Comment nous avons piégé les conspirationnistes". Son réalisateur n'est autre que Thomas Huchon, le fils de Jean-Paul Huchon, président socialiste du conseil régional d'Île-de-France de 1998 au 18 décembre 2015, et administrateur de la Banque publique d'investissement. Son film a permis à Thomas Huchon, comme il nous le dit sur Twitter, de mener une double vie pendant quelques mois.

D'abord, sachez que spécialistes les plus en vue de la question complotiste ont été réunis : Rudy Reichstadt, Gérald Bronner et j'en passe. Le concept du film : inventer de toutes pièces une théorie du complot, la lancer sur le Net, avec une publication du faux documentaire sur YouTube, en faire habilement la promotion sur les réseaux sociaux, et essayer de comprendre comment des esprit naïfs peuvent tomber dans le piège. Voici le script de cette fausse théorie du complot :

"Le Sida a été inventé par les Etats-Unis pour combattre la révolution castriste à Cuba dans les années 60. Voilà pourquoi, les Américains ont imposé un blocus à l’île. Et si aujourd’hui, la situation se détend, c’est parce que les Cubains sont en passe de trouver un vaccin sur lequel lorgnent les grands laboratoires pharmaceutiques. Vous ne le saviez pas ? Normal, c’est totalement faux. Et pourtant, des milliers de personnes ont avalé cette théorie sans broncher sur le net. Pourquoi ? Comment ? C’est l’objet d'une expérience incroyable que ce documentaire totalement inédit vous raconte."

Arrêtons-nous un instant sur l'affirmation selon laquelle des milliers de personnes auraient été bernées. Dans la bande-annonce du film, cette affirmation est illustrée par cette image (qui nous montre le faux documentaire intitulé CUBA/SIDA : la Vérité sous blocus) :

Le compteur YouTube indique que la vidéo a été vues 5687 fois, et que 19 personnes se sont abonnées au faux compte "Lionel Perrottin", dont l'avatar est une représentation d'Hugo Chavez.

Je suis allée le 12 décembre sur ce compte YouTube ; la vidéo y a déjà été suppriméé, impossible de voir si le compteur a donc dépassé les 5687 vues. Probablement pas, puisque sur son compte Twitter (sur lequel je reviendrai), un tweet du 31 octobre se félicite que le film ait atteint les 5535 vues - et il s'agit là du tout dernier tweet de "Lionel Perrottin".

Sur ce compte déserté, on ne trouve plus guère que ces informations : ouverture du compte le 22 avril 2015 et 22 abonnés.

Ce sont là des chiffres plutôt (très) faibles pour ce genre de contenu racoleur. Sur 5687 vues, le nombre de personnes différentes ayant visionné le faux documentaire est assurément plus faible (certaines personnes ont en effet pu le voir plusieurs fois), et la totalité n'a de toute évidence pas été convaincue par son propos.

Le hoax était encore accessible le 12 décembre dans la soirée (lorsque j'ai entrepris cet article) sur un autre compte, celui d'un certain Chimical Spray. Il s'agit cette fois d'un vrai compte, d'un authentique complotiste qui a fait une copie de la vidéo (et qui réclame d'ailleurs des dons à ses visiteurs pour lui permettre de poursuivre son combat pour révéler la vérité...). La vidéo, là, a été postée le 30 octobre 2015. Elle a été supprimée depuis ; "Lionel Perrottin", alias Thomas Huchon, a obtenu son retrait pour atteinte aux droits d'auteur dans la nuit du 12 au 13 décembre.

Elle a été vue à ce jour 1948 fois, ce qui est encore très peu. Elle est certes plutôt appréciée, avec 73 votes positifs, et seulement 5 négatifs. Et les commentaires, sauf rares exceptions, témoignent d'une grande crédulité des internautes, qui en viennent parfois à dénoncer... le Diable en personne et à en appeler en conséquence à la révolte.

Bref, il n'est pas évident que des milliers de personnes aient réellement avalé cette fausse histoire, mais ne chipotons pas trop ; d'autres films, tout aussi grotesques, ont été vus, eux, bien plus de fois, et ont été manifestement crus par beaucoup de monde.

Infiltration de la complosphère

Venons-en à la manière dont ont procédé les participants à ce projet documentaire. Car après avoir réalisé et publié leur documentaire bidon, il leur a fallu "infiltrer", comme ils le disent, la complosphère, se faire accepter par les membres de cette tribu étrange à leurs yeux que sont les conspirationnistes, pour tenter d'aller faire auprès d'eux la promotion de leur théorie du complot. Comment s'y sont-ils pris ?

D'abord, cela passe par la création d'un compte "Lionel Perrottin" sur différents réseaux sociaux : Twitter, Facebook et Google+.

Sur Twitter, "Lionel Perrottin", qui se présente comme "Insoumis et libre penseur", avec Chavez en avatar, est suivi par seulement 45 abonnés, ce qui tend à indiquer que le stratagème de Thomas Huchon n'a pas vraiment bien marché. Aucune figure un tant soit peu connue ne figure parmi ces abonnés.

"Perrottin" est abonné, quant à lui, à 192 comptes Twitter, qui lui permettent de se faire connaître par des profils susceptibles d'être intéressés par une nouvelle théorie du complot. Parmi ses cibles, qu'il a essayé d'hameçonner, mais qui ne sont pas tombées dans son piège (puisqu'elles ne se sont pas abonnées de leur côté à son compte), citons François Asselineau, Alain Soral, Thierry Meyssan, Dieudonné, Panamza, Agence Info Libre, Le Libre Penseur, Joe Le Corbeau, Pierre Jovanovic, Jacques Sapir, Olivier Berruyer, Les Cercle des Volontaires, Michel Collon, Laurent Louis, Faits & Documents, Étienne Chouard, Aymeric Chauprade, Meta TV, ReOpen911, Edwy Plenel, Kémi Seba, Hervé Ryssen, Pascal Boniface, Boulevard Voltaire, Rokhaya Diallo, Ce soir (ou jamais !), Le Canard Enchaîné, Fdesouche, et une floppée de profils inconnus, puisés dans les rangs de l'extrême droite, des cathos tradi, des pro-Palestiniens, et autres critiques du "système"...

Le tout premier tweet est posté le 17 avril 2015 ; il exprime un rejet du traité transatlantique et renvoie vers un article du site Égalité et Réconcilitation d'Alain Soral.

S'ensuivent une floppée de tweets de la même teneur, exprimant une défiance envers toutes les autorités, une indignation permanente et outrancière, et renvoyant à des articles de figures célèbres de la "dissidence" sur le Net. On constate que les messages de "Lionel Perrottin" ne sont quasiment jamais retweettés ni même "likés", ce qui témoigne d'une étonnante indifférence des autres twittos. Voici le seul tweet (sur un total de 98) qui a été un tant soit peu retweeté en six mois d'expérience sur ce média :

Petit à petit, le faux complotiste, qui s'indignait de tout un tas de sujets, des sionistes à la CIA, en passant par Hollande et Julie Gayet, se focalise de plus en plus ; il ne parle plus que du sida, de Cuba et de la CIA, autant de sujets qu'il va bientôt faire fusionner. Il relaie plusieurs fois la vidéo d'une interview du Dr. Boyd Graves, datant de 2006, qui prétend que les États-Unis et la CIA auraient créé en laboratoire le virus du sida dans un but génocidaire. Il renvoie aussi vers un article du site Réseau international, qui reprend les thèses du Dr. Boyd Graves.

Il faut attendre le 22 octobre pour que "Lionel Perrottin", alias Thomas Huchon, annonce la sortie de son documentaire sur YouTube. Là encore, calme plat : aucune réaction, aucun retweet, aucun "like".

Sur Facebook, l'opération est également lancée le 17 avril 2015. "Lionel Perrottin" parvient à se faire 534 "amis" ; c'est convenable, sans être formidable. Il n'est suivi que par 20 personnes. La stratégie est la même que sur Twitter : balancer des messages contestataires qui partent dans tous les sens, sur la Palestine, la démocratie, les false flags, la loi sur le renseignement, les complots de la CIA, et qui surtout dénoncent le silence des médias... Là encore, ces messages sont le plus souvent publiés dans l'indifférence générale, même si de temps en temps quelques réactions et échanges apparaissent :

Puis vient la focalisation sur un seul sujet et l'annonce de la sortie du film. Comme sur Twitter, la démarche est un semi-échec, tant "Lionel Perrottin" apparaît comme une caricature peu crédible et n'attire sans doute pour cette raison que peu de monde à lui. Il draine cependant quelques commentaires témoignant d'une perte de répères et d'une crédulité développée.

Une poignée d'internautes relaient le documentaire sur Facebook, qui se retrouve par ailleurs repris fin octobre sur les sites Réseau international et Wikistrike. Sur le premier site, 43 commentaires sont postés, qui sont loin d'être tous crédules ; pour certains, c'est clair, ce documentaire sent le fake à plein nez :

Crédulité partagée

Ce qu'a voulu montrer cette expérience, c'est que (comme le dit l'un des trailers du film) "certains avalent et relaient n'importe quelle information, pourvu qu'elle aille dans leur sens". Mais avait-on besoin de huit mois d'enquête pour le savoir ? Évidemment non. Nous le savions tous déjà. Chacun fait feu de tout bois pour défendre sa cause et n'est pas toujours très regardant sur la véracité des faits, pourvu que ces derniers le servent.

Ainsi, encore récemment, Alain Benajam, président du Réseau Voltaire France, relayait sur sa page Facebook une animation d'environ trois secondes (manifestement un hoax) montrant un missile frappant le Pentagone le 11 septembre 2001. Pour lui, c'était la preuve définitive. Pourquoi n'en démord-il pas et a-t-il voulu croire que l'animation était authentique ? Il nous a lui-même donné la réponse dans un commentaire : parce que, dès le premier soir, c'est à cette thèse qu'il a cru. Difficile par la suite d'en démordre.

Cette attitude ne vaut cependant pas que pour les seuls complotistes, et c'est là que nos "traqueurs de conspis" se rassurent peut-être à bon compte sur eux-mêmes, ne pouvant se déprendre de leur sentiment de supériorité. Quand, par exemple, Rudy Reichstadt continue de ranger dans les théories du complot (évidemment fausses) l'idée selon laquelle Lee Harvey Oswald n'est pas le seul responsable de l'assassinat de J.-F. Kennedy, alors même que des personnalités éminentes (et sans doute mieux informées que lui) comme John Kerry, Valéry Giscard d'Estaing ou Gérald Ford ont affirmé ne pas croire à cette thèse, sans parler de journalistes d'investigation comme William Reymond, fait-il autre chose que d'avaler n'importe quelle thèse pourvu qu'elle aille dans son sens, celui qui lui agrée le plus ?

Éthique journalistique défaillante et mépris du peuple défiant

Au final, le film de Thomas Huchon nous interroge surtout quant à sa méthode d'investigation. En effet, car même si c'était pour la "bonne cause" (de leur point de vue), Huchon et sa bande de "traqueurs de conspis" ont manipulé sciemment le public, ils ont sciemment désinformé pendant plus de six mois sur les réseaux sociaux, sans songer à d'éventuelles conséquences, et ce dans le seul but d'observer les "rats" de complotistes dans le "laboratoire" qu'ils avaient échaffaudé pour eux. Une grave question d'éthique professionnelle se pose : un journaliste, dans l'exercice de son métier, peut-il en toute conscience désinformer, propager de fausses informations, une nouvelle théorie du complot, rien que pour voir les effets qu'elle produit, et alors même que d'aucuns, à l'instar de Pierre-André Taguieff, estiment qu'elles peuvent fournir des justifications au terrorisme ? N'est-ce pas totalement irresponsable dans le contexte actuel ? N'y a-t-il pas déjà suffisamment de théories du complot à observer sur les réseaux sans en créer d'autres ?

Quand je lis les dix devoirs de la Charte des journalistes, j'ai comme un doute sur les méthodes de nos lanceurs de pièges à "conspis", dignes de celles des chasseurs de fantômes :

1. Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité. (...)

4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents. (...)

6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte. (...)

9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste...

Thomas Huchon n'a, pendant plus de six mois, pas respecté la vérité, puisqu'il diffusé du mensonge. Il a usé de méthodes déloyales pour obtenir des informations, en l'occurrence sur les réactions des cobayes auxquels il injectait son poison complotiste. Il a mis huit mois pour rectifier ses fausses informations en supprimant sa vidéo. Il n'a toujours pas fermé ses faux comptes sur les réseaux sociaux (hormis, très récemment, sur Facebook). En jouant au complotiste, il s'est transformé en propagandiste sans scrupules. Cela n'a pourtant empêché certains journalistes, qui ont dû (l'espace d'un instant) oublier le sens du mot "déontologie", de saluer le travail accompli : Robin D'Angelo de StreetPress, Thomas Sotto d'Europe 1, ou encore Laurent D. Samama de La Régle du jeu (et ancien des Inrocks).

On peut encore reprocher à nos chasseurs de conspis d'afficher un certain mépris pour leur objet d'étude. Oui, certaines personnes croient un peu n'importe quoi, manquent de prudence intellectuelle, mais quoi ? Leurs dérives sont d'autant plus excusables qu'il est rigoureusement impossible sur le Net, sur bien des affaires, de se faire honnêtement un avis suffisamment assuré pour qu'il se transforme en certitude absolue (sauf à gober toutes les paroles officielles, sans broncher). Dans sa démarche, Thomas Huchon semble adopter la position de celui qui, du côté du pouvoir, veut décourager le peuple sur ses gardes de penser par lui-même et de surveiller les puissants. Et pour ce faire, il se moque, il raille. Pour dernière preuve, cette vidéo promotionnelle, censée être drôle, où l'on nous annonce que 98 % des Français croient aux reptiliens :

Bref, comme je l'avais écrit dans deux précédents articles (ici et ), sur les chamailleries des pro- et anti-FN sur Twitter, la compréhension mutuelle laisse souvent place au mépris mutuel. Et il est à craindre que "La traque aux conspis", même si elle a pour visée la compréhension d'un phénomène, ne draine encore trop de mépris, et, au lieu de calmer le jeu, ne mette encore un peu plus d'huile sur le feu entre des populations qui n'en ont pas besoin. Je laisse, une fois de plus, le dernier mot à l'ami Baruch : "Ne pas railler, ne pas déplorer, ne pas maudire, mais comprendre." On attend que des journalistes - surtout sur les sujets les plus sensibles - s'en tiennent strictement à cette posture.


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • jacques 22 décembre 2015 17:09

    Tient ? article de retour. Y a t’il une explication ?


    • Vera Mikhaïlichenko Vera Mikhaïlichenko 22 décembre 2015 18:37

      @jacques
      J’ai voulu apporter des petites précisions à l’article, mais cela n’est visiblement pas possible sur AgoraVox une fois qu’il est publié. J’ai donc dû demander sa suppression pour le soumettre ensuite à nouveau.


    • Allexandre 22 décembre 2015 17:47

      L’anti-complotisme fait recette et ceux qui s’y adonnent ne sont guère plus futés que les autres. Ils tombent eux aussi dans un manichéisme primaire et peu étayé. Cet article en est la preuve. L’homme de la rue lambda n’est pas plus con que les personnalités cités et hors de tout soupçons. Dans quel camp se trouve la crédulité ? Affirmer de façon péremptoire que Oswald a assassiné Kennedy tout seul, comme un grand est aussi ridicule que d’imaginer qu’il y a eu un complot d’envergure international pour assassiner Kennedy. Tout ce griffonnage pour rien de convaincant. A méditer pour la prochaine fois !...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 20:20

        @Allexandre
        Sont déclarées « complotistes » par les tenants du pouvoir, toutes les personnes qui remettent en question les déclarations de menteurs avérés, et qui, preuves à l’appui, font connaître aux citoyens le dessous des cartes...


      • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 décembre 2015 22:18

        @Fifi Brind_acier

        Exact, Fifi.

        Et ces manœuvres de fausses informations visant à entraîner ceux qui se laissent prendre sans prendre le temps de bien analyser l’arnaque qui leur est présentée sont monnaies courantes.

        Elles visent précisément à discréditer les observateurs qui œuvrent sur internet et pour qui c’est l’unique voie de diffusion.

        La presse officielle s’attaque périodiquement à l’information alternative et tente par tous les moyens de la discréditer.

        Serge Charbonneau
        Québec
         


      • rmusic rmusic 23 décembre 2015 08:33

        @Fifi Brind_acier
        Le mot complotisme a totalement remplacé le mot scepticisme.


      • Doume65 23 décembre 2015 12:04

        @Fifi Brind_acier
        Les complotistes, c’est comme les terroristes : Il y a les bons, atlantistes, et les mauvais.
         smiley


      • lololo 8 mai 2016 07:27

        @Allexandre
        Tout à fait
        L’anti complotisme est une technique de suppression de la vérité. 
        Ici, par exemple par l’amalagame, l’attaque personnelle et particulièrement ici la technique de l’épouvantail :
        Utiliser l’argument le plus faible pour démolir l’adversaire ou mieux le CREER soit-même.
        Nous en avons ici un parfait exemple. Pour plus de références à ces techniques, c’est ici :
        http://www.dcdave.com/article3/991228.html

        Knock down straw men. Deal only with the weakest aspects of the weakest charges. Even better, create your own straw men. Make up wild rumors (or plant false stories) and give them lead play when you appear to debunk all the charges, real and fanciful alike.

        Tout ceci n’est pas une « conspiration » mais des pratiques bien établies, dévoilées par le site intercept sur la manipulation de l’opinion par les services secrets :

        https://theintercept.com/2015/06/22/controversial-gchq-unit-domestic-law-enforcement-propaganda/


      • Daniel Roux Daniel Roux 22 décembre 2015 17:58

        Si j’écris :

        L’affaire Blatters - Platini - ne serait pas sortie grâce, notamment, aux écoutes de la NSA, si les américains avaient obtenu la coupe du monde de foot-ball. Ils avaient prévenu, comme ils le font d’habitude : « Soit vous faites ce qu’on vous demande, soit on vous détruit. »

        ou

        La coupe du monde a été attribuée, contre l’avis de Blatters, au Quatar, grâce à l’influence de Platini habilement manipulé par Sarkozy.

        J’expose deux théories complotistes dont une seule est fondée sur des faits admis par au moins un des protagonistes. Une seule est donc réellement un complot, l’autre une simple théorie très probable mais non prouvée.

        La différence entre une théorie complotiste et un complot réel, n’est pas dans la réalité ou le mensonge, mais dans la présentation de preuves appuyant ou non, les faits.


        • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 décembre 2015 22:23

          @Daniel Roux

          Vous nous présentez en fait la démarche journalistique qui se fonde sur des faits véritables et vérifiables versus la rumeur plausible mais sans fondement.

          En journalisme, les faits doivent toujours être considérés et le doute doit toujours demeuré présent afin de pousser la recherche de la Vérité.

          Serge Charbonneau
          Québec


        • non667 23 décembre 2015 16:15

          @Daniel Roux
          je suis complotiste :
           que celui qui à découvert les armes de destruction massive me jette la 1° pierre ! smiley smiley smiley


        • troletbuse troletbuse 23 décembre 2015 16:35

          @non667
          Excellent. Rien à redire


        • foufouille foufouille 22 décembre 2015 18:42

          c’est un pauvre fils du RPS ..................


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 décembre 2015 19:13

            Bonjour,
            .
            Thomas Huchon publie notamment sur Conspiracy Watch
            http://www.conspiracywatch.info/Chili-Coup-d-Etat-de-1973-retour-sur-la-mort-de-Salvador-Allende_a1285.html
            .
            Conspiracy Watch, également appelé Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, est un site web français fondé en 2007 par Rudy Reichstadt.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Conspiracy_Watch
            .
            L’occupation principale de Rudy Reichstadt est de tenir un blog nommé pompeusement « Observatoire du Conspirationnisme » (Conspiracy Watch pour les intimes). Expert autoproclamé, ouvertement sioniste, proche de BHL, disciple de Pierre-André Taguieff et très proche de Caroline Fourest, c’est surtout le jeu des réseaux qui lui ont permis d’exister. Il publiera ainsi sur le site de la revue néo-conservatrice «  Le Meilleur des mondes », issu du « Cercle de l’oratoire » groupuscule des néo-conservateurs français les plus extrêmes. Analysons ensemble le réseau de Rudy Reichstadt.

            source et suite :
            https://libertesinternets.wordpress.com/2013/09/10/conspiracy-watch-une-arnaque/
            .
            voire aussi
            https://anticons.files.wordpress.com/2013/03/anticons9.pdf
            .
            Le site Conspiracy Watch est plutôt un instrument de propagande principalement destiné à promouvoir ses idées pro-israéliennes, atlantistes et néo-conservatrices, et à discréditer ses adversaires idéologiques. Son site ne dénonce jamais les théories du complot et contre-vérités propagées par ses amis, voire par Rudy Reichstadt lui-même.
            .
            La référence n°1 de Rudy Reichtadt : un pilier du site d’extrême-droite Dreuz info

            L’homme le plus cité comme référence par Rudy Reichstadt est Pierre-André Taguieff, qui est l’un des contributeurs vedettes du site d’extrême-droite Dreuz info (anciennement appelé Drzz.info), site qui selon le journal Le Monde « mèle islamophobie, ultra-sionisme et théories néoconservatrices  ». Le Monde situe d’ailleurs Dreuz info à l’extrême-droite sur sa Carte de la blogosphère politique 2013.
            .
            La seconde référence la plus récurrente sur Conspiracy Watch : le MEMRI, une organisation islamophobe proche de l’extrême-droite israélienne
            Pas moins d’une vingtaine d’articles publiés sur Conspiracy Watch sont issus du MEMRI (Middle East Media Research Institute).
            .
            Qu’est-ce que le MEMRI ?
            Le MEMRI a été créé en 1998 par Yigal Carmon, un ancien officier des services de renseignements israéliens, et par Meyrav Wurmser, l’une des rédactrices du document intitulé A Clean Break : A New Strategy for Securing the Realm, un rapport commandé par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, et qui prône une politique israélienne encore plus droitière et agressive.
            Brian Whitaker, rédacteur en chef du Guardian pour le Moyen-Orient, décrit le MEMRI comme un organe de propagande au service de l’état israélien, dont l’objectif est de sélectionner les articles les plus extrêmes et les pires qui sont publiés dans le monde arabe, puis de les traduire et les propager dans le but de donner la plus mauvaise image possible du monde arabe. http://www.theguardian.com/world/2002/aug/12/worlddispatch.brianwhitaker
            .
            Le terroriste norvégien Anders Breivik cite le MEMRI à de nombreuses reprises dans son tristement célèbre manifeste. Et les traductions du documentaire enflammé antimusulman « Obsession : radical islam’s war against the West » ont été fournies par le MEMRI.
            .
            .
            Conclusion :
            Les sionistes essayent de masquer leur crimes notamment celle du bombardement de Gaza en 2014, bombardements qui ont cause la mort de plus de 1900 personnes, en accusent ceux qui dénoncent les agissements sionistes d’être « conspirationniste » si non d’être « antisémite ». Les anti-mondialistes sont également fallacieusement « taxée » d’être des conspirationnistes.
            .
            Ce sont surtout les sionistes voire pro-sionistes qui font usage des accusations de type « conspirationniste », c’est une manière à les reconnaitre facilement.
            .


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 20:11

              @eau-du-robinet
              Il me semble que tout ce beau monde se retrouve épinglé sur le Tableau des néo conservateurs de Pascal Boniface !? Ceux qui sont actuellement au pouvoir, en politique ou dans les médias, sont des propagandistes néo conservateurs d’une Gauche qui se dit progressiste.


              Ce qui manque dans ce tableau, ce sont les antifas, genre INDYMEDIA, dont la vindicte s’applique à tous ceux qui dénoncent le dessous des cartes :
              Michel Onfray, Michel Collon, Asselineau, Pierre Hillard, Meyssan, Chouard, Jacques Sapir etc, qui sont traités de complotistes, de fachos etc pour les discréditer.

              L’enquête de l’ UPR démontre qu’ Indymédia est financée par les fondations Soros, Ford, Rockefeller et plusieurs départements d’états américains.


            • Clouz0 Clouz0 22 décembre 2015 20:31

              @eau-du-robinet


              « Ce sont surtout les sionistes voire pro-sionistes qui font usage des accusations de type « conspirationniste », c’est une manière à les reconnaitre facilement. »
               smiley  smiley  smiley
              Ouafff l’amalgame, épatant !!  smiley
              Si, si !
              Avec ça vous avez gagné haut la main votre brevet de parfait con-spi !
              On voit tout de suite que vous avez bien digéré le kit « prêt à penser » fourni dans les innombrables proses d’E&R, de Meyssan ou dans les belles vidéos pour ados attardés de ce brave Dieudo, et de quelques autres.

              Si vous voulez réfléchir un peu aux raisons de votre aveuglement et aux besoins qui vous poussent à rechercher une cause unique à tous vos malheurs, vous pouvez toujours lire l’article suivant :
              Mais vous y trouverez certainement encore plus de raisons d’être sûr d’avoir bien raison !  smiley C’est encore un coup des sionistes !

              « … La pensée conspirationniste est, depuis plusieurs décennies maintenant, un objet de recherche universitaire, que l’actualité réactive périodiquement. L’approche scientifique du conspirationnisme ne prétend pas nier qu’il existe des complots politiques…. Cette même approche ne prétend pas nier non plus qu’il existe dans toute société des intérêts et des lobbies, plus ou moins visibles, qui sont engagés dans des conflits permanents. Ce que l’étude du conspirationnisme entend, elle, mettre en évidence, c’est la croyance systématique que les phénomènes sociaux ne sont qu’une apparence, l’écho trompeur d’autres actions émanant d’autres protagonistes qui restent dans l’ombre, et qu’il faudrait exposer. Étudier le conspirationnisme, c’est travailler les formes d’une explication du monde par la fiction. Le complotisme est une vision pessimiste du fonctionnement des sociétés humaines, qui simplifie la complexité du réel et cherche dans tous les faits les signes du grand complot à l’œuvre… »


              Et j’ajouterai, à titre personnel, qu’étudier le conspisrationnisme c’est aussi (et surtout en ce qui me concerne) l’assurance de bien se marrer !





            • agent ananas agent ananas 22 décembre 2015 21:24

              @Clouz0

              Tiens la hasbara est de sortie ...


            • Kaya orhan 22 décembre 2015 21:47

              @Clouz0
              Je pense pour ma part que l’homme n’est que mensonges et conspirations.La foi à été inventé pour se donner une conscience et une morale à son âme.Ce paradis que l’homme détruit juste pour du bien matériel. Sinon à part cela.Il y a un cas de complot que personne ne veut démonter.SIBEL EDMONDS.Méditez la dessus.Bon courage.



            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 décembre 2015 22:31

              @eau-du-robinet

              Merci pour ce survol.

              Ces gens ont les reins solides et ont les moyens de s’imposer vis-à-vis une strate moins à l’affut de l’information.

              Les sionistes sont les plus grands spécialistes dans ce genre de modelage de l’information et dans ces missions de dénigrement systématique contre tous ceux qui font réfléchir.

              Les bataillons de « trolls » bien rodés aux techniques hasbara sont partout sur internet.

              Serge Charbonneau
              Québec


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 décembre 2015 00:05

              Bonjour Clouz0,
              .
              « Si vous voulez réfléchir un peu aux raisons de votre aveuglement et aux besoins qui vous poussent à rechercher une cause unique .. »
              — fin de citation —
              .
              Réfléchir est une chose importante, l’autre c’est d’avoir la capacité intellectuel de pouvoir déjouer les désinformations par les grands médias qui appartiennent à l’oligarchie financière.
              Puis quand on combine les deux on découvre le sale jeux que mène l’oligarchie financière ainsi le pouvoir politique en place contre les populations du monde.
              .
              Quelques exemples concrétés :
              .
              Selon les gens qui ont le pouvoir financier voire le pouvoir politique :
              Les « conspirationnistes » sont des citoyens qui s’opposent à la toute-puissance de l’État et qui souhaitent le placer sous surveillance généralisé.
              .
              La « Fondation Jean-Jaurès » les décrit en ces termes :

              « [C’est une] mouvance hétéroclite, fortement intriquée avec la mouvance négationniste, et où se côtoient admirateurs d’Hugo Chávez et inconditionnels de Vladimir Poutine. Un milieu interlope que composent anciens militants de gauche ou d’extrême gauche, ex-« Indignés », souverainistes, nationaux-révolutionnaires, ultra-nationalistes, nostalgiques du IIIe Reich, militants anti-vaccination, partisans du tirage au sort, révisionnistes du 11-Septembre, antisionistes, afrocentristes, survivalistes, adeptes des « médecines alternatives », agents d’influence du régime iranien, bacharistes, intégristes catholiques ou islamistes » (p. 8).
              .
              On notera les amalgames et les injures de cette description visant à discréditer les personnes qu’elle désigne.
              .
              L’exemple d’Étienne Chouard (partisan su tirage au sort ...). 

              Remarque importante : chacun peut constater que l’assimilation systématique de toutes les dénonciations des divers complots bancaires à une idéologie d’extrême droite a comme EFFET indiscutable D’INTERDIRE TOUTE DÉNONCIATION d’un quelconque complot bancaire, FONDÉE OU PAS. Certains esprits libres trouvent la manœuvre un peu facile : la saloperie qu’est l’antisémitisme sert ainsi de bouclier formidable contre toutes les dénonciations, MÊMES FONDÉES. 
              L’accusation systématique d’antisémitisme protège ainsi les banques les plus malhonnêtes. Ceci est UN FAIT.
              source : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Analyse_des_reflexions_d_Alain_Beiton e_sur_la_denonciation_de_la_loi_de_1973.pdf
              .
              Le contre exemple Allain Juppé
              Le contre exemple Allain Juppé (qui ne comprend pas bien les questions ... qui est larguée face aux questions d’Éric Zemmour) concernant l’intervention militaire de la France en Libye en 2011 (agression d’un état souverain sous la présidence de N. Sarkozy)
              Une vidéo à regarder :
              https://www.youtube.com/watch?v=oycn-Eyz7q4
              .
              remarque : Ses propos d’Allain Juppé dans cette vidéo sont extrêmement choquant quand on prend en compte les attentats de Paris du 13 Nov. 2015 qui ont causé 130 morts. Laurent FABIUS avait dit « Le Front Al-Nosra fait du bon boulot en Syrie ». La France, pays vassal des États-Unis et d’Israël, appui le projet américano / sioniste de la balkanisation du proche et moyen orient.
              .
              C’est la France qui à soutenue des groupes terroristes comme le Front Al-Nosra
              C’est la France qui à livrée des canons de 20mm, des lances roquettes, des missiles anti char, etc. aux rebelles (groupes terroristes > Front Al-NOSRA) !
              Écoutez l’enregistrement audio suivant surtout le passage de 8:25 à 11:53  :
              .
              Des ex-agents s’expriment sur France Inter après les attentats du 13 novembre 2015
              http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/des-ex-agents-s-expriment-sur-51703#forum13030915
              .
              Voyez vous il y des faits donc existent des preuves indéniables que l’oligarchie qualifié comme complotiste pour brouiller les esprits des gens et pour pourvoir poursuivre leurs crimes / délits en toute impunité !!!
              .


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 décembre 2015 08:35

              @Clouz0
              Les centaines de morts et de blessés dans les attentats en Italie pendant la guerre froide ont cessé de rigoler. Ces attentats étaient attribués à la Gauche italienne et particulièrement au PC italien, pour les déconsidérer et les empêcher d’accéder au pouvoir.

              « Les armées secrètes de l’ OTAN- GLADIO et Stay Behind, le terrorisme en Europe de l’ Ouest pendant la guerre froide »


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 décembre 2015 08:47

              @Serge Charbonneau
              Pas seulement eux. Vous savez qui fournit les informations sur la Syrie depuis des années, et que les journalistes recopient sans vérifier ? Un mec tout seul à Londres, baptisé « L’Observatoire des droits de l’ homme en Syrie ». C’est lui qui alimente la propagande anti -russe et anti Assad, du genre « Assad tue son peuple » et maintenant « les Russes tuent les civils » toussa, toussa... 


              Mais les faits sont têtus et tout finit par se savoir : qui alimente la filière d’armes en Belgique ? la Turquie et je ne vous raconte pas les méfaits de la Turquie, pays de l’ OTAN, ils s’étalent maintenant dans tous les médias. C’est aussi la Turquie qui a poussé les migrants vers l’ Europe qui l’a remercié par 3 milliards de nos impôts....

            • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 décembre 2015 11:50

              @eau-du-robinet


              Votre commentaire a au moins un mérite : il amène Fifi à présenter comme une sérieuse référence le sinistre Pascal Boniface, celui qui, au sein de la fausse Gauche, s’est fait le plus ardent promoteur de l’odieuse assimilation de l’islamophobie à de la musulmanophobie, à du racisme, à de la xénophobie, à de la haine...

               

              Quant à Pierre-André Taguieff, que vous présentez comme l’un des contributeurs vedettes de Dreuz Info, il y a belle lurette qu’il a cessé d’écrire sur ce site dont il a compris, je crois, que le manque de rigueur journalistique en faisait un faux ami des juifs et d’Israël.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 décembre 2015 19:59

              @Pierre Régnier
              .

              " Quant à Pierre-André Taguieff, que vous présentez comme l’un des contributeurs vedettes de Dreuz Info, il y a belle lurette qu’il a cessé d’écrire sur ce site ... "

              — fin de citation —

              Ahhh bon ....

              Voici un article de Pierre-André Taguieff datent du le 3 août 2015
              http://www.dreuz.info/2015/08/03/pierre-andre-taguieff-analyse-les-nouveaux-visages-de-la-haine-antijuive/
              .
              et voici la liste de ses autres articles ...
              http://www.dreuz.info/author/pat/



            • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 décembre 2015 11:53

              @Fifi Brind_acier

              Je n’attaque pas Pascal Boniface pour ses positions sur le conflit israëlo-palestinien mais pour son entreprise monstrueuse visant à faire confondre l’islamophobie (la détestation d’une religion, l’islam) avec la musulmanophobie (la haine d’êtres humains, les adeptes de l’islam). Sa confusion volontaire fut particulièrement odieuse lorsque, il y a quelques années, il est allé jusqu’à prétendre publiquement, par écrit, que Robert Rédeker aurait dû être traduit devant les tribunaux pour avoir, dans un article du Figaro, établi comparativement ce qui, selon lui, caractérisait l’enseignement des musulmans, d’une part, et des chrétiens d’autre part.

               

              Pascal Boniface ne fut pas le seul, bien sûr, à militer pour cette sale besogne, mais il y joua un rôle considérable et, avec d’autres, il réussit à faire basculer une grande quantité de responsables gouvernementaux, de journalistes et universitaires influants du côté de la lâcheté intellectuelle.  .../...


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 décembre 2015 11:55

              @ Fifi (suite)

              .../... Ce fut une période honteuse mais déterminante de notre histoire contemporaine et, aujourd’hui, il est quasiment établi, jusque dans l’esprit de nombreux juges, que c’est un crime au pays de Montaigne, de Condorcet et d’Hugo, que de penser librement le religieux quand des islamistes de plume, de micro, de clavier ou de kalachnikov proclament en menaçant qu’il ne faut pas le faire.

               

              Les massacres de janvier et de novembre 2015 sont, dans une large mesure, des conséquences de cette âcheté. La poursuite, après ces massacres, de l’islamisation de notre pays, décidée par nos gouvernants, prépare à la fois les massacres futurs et la disparition de ce qui faisait de la France une grande nation, à bien des égards exemplaire par ses valeurs républicaines et spirituelles.

               

              Je précise que, selon moi, comme tout le monde Pascal Boniface a parfaitement le droit de reconnaître qu’il s’est gravement trompé, et de contribuer alors à la reconstruction de ce qu’il a contribué à détruire.


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 décembre 2015 12:36

              @eau-du-robinet


              Le premier article de Pierre-André Taguieff que vous citez est un entretien accordé à Marianne et reproduit par Dreuz info.

              Le premier de la liste que vous donnez ensuite est un article du HuffPost reproduit par Dreuz info.

              Le second de cette liste est un extrait d’un hors série des Études du CRIF reproduit par Dreuz info.

              Le troisième est un article publié par Taguieff dans Le Figaro et reproduit par Dreuz info.

               

              Je ne suis pas remonté au-delà de l’échange entre Taguieff et Guy Millière, échange assez vif et effectivement publié par Dreuz info en mai 2013. On y voit assez bien pourquoi Taguieff estime avoir mieux à faire que de contribuer à la promotion du peu sérieux Dreuz info. C’est néanmoins une bonne chose, je pense, que les lecteurs de Dreuz info puissent lire ses excellents textes.

               

              Si j’ai bien suivi cette évolution c’est que j’ai été moi-même interdit de commentaires sur Dreuz info, comme sur d’autres publications qui se croient amies des juifs, et qui pensent soutenir efficacement l’actuel état d’Israël en raisonnant à son égard avec des arguments datant de l’Ancien Testament, ou au moins en approuvant leurs commentateurs qui raisonnent ainsi :

               

              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decouvrez-le-nouveau-livre-de-p-a-172117

               


            • Gogonda Gogonda 22 décembre 2015 20:04

              Huchon n’osera jamais rappeler que de vrai complots ont eu lieu comme le coup d’état contre Mossadegh, Allende, l’incident du Golf du Tonkin, le nuage de Tchernobyl qui s’arrête aux frontières Française, l’affaire des couveuse du Koweït, la fiole de Powell etc...


              Tous ceci prouve que le complotisme c’est juste du scepticisme qui tire des leçons du passé pour ne plus se laisser duper à présent, Huchon ne fait que prendre des histoires de complot extrême et délirant pour disqualifier le scepticisme beaucoup plus terre à terre et réaliste...jeter l’eau du bain avec le bébé en somme.



              • LOKERINO LOKERINO 23 décembre 2015 08:33

                @Gogonda
                pour le nuage de Tchernobil qui s’arrête au frontière le complotiste c’est Noel Mamere, multi condamné pour faux et diffamation publique
                Un As quoi !


              • Kaya orhan 22 décembre 2015 21:30

                Pouvez vous faire un constat de l’affaire de SIBEL EDMONDS que personne ne veut écouter. Elle étaye ce qu’elle avance .Prouvez moi le contraire et vous serez la meilleure personne dans ce monde.À bientôt, je vous souhaite bon courage parce que personne n’ a pu le faire bien au contraire .Ce n’est que le début .


                • foofighter foofighter 22 décembre 2015 21:46

                  Ca ressemble un peu à un bide cette « expérience », qui du coup ne va pas dans le sens de ce que les auteurs voulaient démontrer : non, les gens, dans leur ensemble, ne sont pas prêts à croire n’importe quoi. Dur métier d’être « debunker » !


                  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 décembre 2015 22:03

                    Excellent article.

                    Merci

                    Serge Charbonneau
                    Québec


                    • exocet exocet 23 décembre 2015 00:11

                      Je sais qu’on ne doit pas juger les gens à leur figure, mais le fils de Jean-Paul Huchon ressemble beaucoup physiquement à mon oncle Daniel, un sale con voleur de sa famille.
                      J’ai donc eu un a-priori négatif en voyant cette photo.

                      Je dois avouer que la lecture de cet article conforte ma première impression : voilà un jeune homme qui se lance dans le grand Monde en prenant soin de bien aller dans le sens du vent, de caresser les puissants dans le sens du poil.

                      Une offre publique de services, en quelque sorte : je suce, je fais tout, financez mes films.....


                      • wesson wesson 23 décembre 2015 01:50

                        Bon c’est le retour de votre article, je change un peu mon avis dessus, disons que je le module. 


                        Vous commencez par un solide persiflage sur la carrière peu reluisante de l’auteur de « l’enquête ». Et en relisant, vous attaquer d’entrée au messager brouille quand même un peu la juste critique de son message, qui constitue pourtant l’essentiel de votre propos.

                        Je n’ai pas non plus à trop vous jeter la pierre : j’ai continué dans mes commentaires ce même persiflage. J’assumes en ce qui me concerne la relative inactivité dans laquelle je stagne pour pouvoir me livrer de temps à autre à ce genre de bassesses, mais je pense que vous valez mieux cela.



                        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 23 décembre 2015 08:17

                          Rebond de la balle, couleur de la poussière sur la photo, température de liquéfaction du métal, QI de ceux qui se font élire...

                          C’est incroyable l’énergie que certaines personnes investissent à trouver un complot pendant qu’elles se font faire les poches.

                          Les complotistes c’est comme les chasseurs, t’as ceux qui tirent ! et heu... ceux qui... tirent ? Jean-Paul Huchon il a juste laché une palombe.


                          • sylvain 23 décembre 2015 10:30

                            Aucune déontologie, un mépris avéré pour la vérité , prêt à toutes les bassesses pour faire passer son message, qui plus est visiblement désintéressé ( 5,90 pour visionner le résultat de cet impressionnant travail journalistique c’est vraiment cadeaux !)

                            Non vraiment ce jeune roquet à toutes les qualités pour devenir un brave chien de garde !
                            Comment, on m’informe qu’ il est le fi-fils à papa d’un politique influent ?

                            ha ! mais il est vraiment destiné à faire une belle carrière dans le journalisme dans ce cas là ..
                            Je pense qu’il ira loin , là il á déjà atteint le niveau de caroline Fourest c#est un bon début mais
                            ce Thomas Huchon c’est le prochain Jofrin ce type !!!!

                            Non vraiment, si il continu ses efforts dans cette direction ,si il suit les précepte et les valeurs que lui á surement enseigné papa ... Je pense que d’ici quelques années c’est lui qui nous servira la soupe à la place de Pujadas.

                            Je ne sais pas si son documentaire était une sorte d’examen de passage mais vraiment moi j’y crois !
                            Il est vraiment bien parti pour devenir une star du journalisme « made in france » !

                            Je lui souhaite une bonne continuation, j’imagine que ce documentaire va obtenir un prix genre 7 d’or en tout cas je pense qu’il le mérite amplement !!! Et si ce n’est pas le cas alors ce journaliste visiblement très doué obtiendra la légion d’honneur ce ne serait que justice !!!

                              
                              


                            • Gwen Gwen 27 octobre 2016 15:44

                              @sylvain
                              Bonjour, nous sommes deux étudiantes en sciences sociales. Dans le cadre de nos études nous travaillons sur la critique des médias en ligne et c’est pourquoi votre articles nous a interpellés aussi nous aimerions pouvoir échanger avec vous sur ce sujet. Si vous êtes intéressé, vous pouvez nous contacter sur cette adresse mail : gwenaellebilloux@gmail.com
                              Bien Cordialement,
                              Gwen.


                            • .
                              Simplement pour traduire certains termes. ( Je possède la toute dernière version du logiciel de traduction Microsoft-NSA. )
                              .
                              Lorsque je lis complotistes ou conspirationnistes, je crois que nous devons traduire par sceptiques.
                              .
                              Quant a ceux qui réalisent des complots, je crois que ce sont des ....comploteurs.
                              .
                              Ceux qui qualifient continuellement les sceptiques de conspirationnistes, je crois que nous devons les nommer NAÏFS.
                              .
                              Quant a ceux qui participent a des complots, et qui sont par la suite identifiés ou sacrifiés, je crois qu’il s’agit de lampistes ( un peu comme Oswald a Dallas ou encore les 19 barbus-qui-ont-fait-tomber-une-tour-de-47-étages-avec-un-feu-dans-la-poubelle-de-Shirley-la secrétaire-du-41e-étage ! )  smiley
                              .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires