• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > LCI à la pointe du cynisme

LCI à la pointe du cynisme

Sinistre télescopage sur LCI ce samedi 8 juillet ; à 23h57, le journal du Web est consacré à un nouveau jeu vidéo : BOMBERMAN, dont l’argument est de faire exploser des bombes pour détruire des personnages qui se déplacent dans des sortes de couloirs. Les commentaires proposés par la chaîne débordent de superlatifs pour faire l’éloge de ce « jeu » apparemment très attrayant.

Juste avant et juste après ce journal du Web, LCI consacrait évidemment l’essentiel de ses émissions aux attentats de Londres !!!

Deux questions à la Chaîne de Bouygues : 1- n’était-il pas possible de veiller à modifier la programation afin d’éviter ce funeste téléscopage ? 2- dans le monde particulièrement violent dans lequel nous vivons, est-il indispensable de faire la publicité d’un « jeu » principalement destiné à la jeunesse et qui pose comme principe de faire exploser des bombes pour tuer des humains ? LCI ne pourrait-elle avoir un reflexe citoyen sur ce genre de sujets ?

Et une question aux pouvoirs publics : Au même titre que l’édition de livres ou les oeuvres cinématographiques sont soumises à des règles déontologiques, les jeux vidéo vendus sur le territoire français ( et européen) ne pourraient-ils pas faire l’objet d’un visa de censure pour éviter les débordements de ce type, qui atteignent majoritairement le très jeune public ?


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Axesam (---.---.208.116) 12 juillet 2005 19:27

    peut etre qu’un jeu vidéo comme celui-ci permettra aux jeunes de se défouler sur un jeu plutôt que dans le monde réel smiley

    Sérieux, je ne pense pas que cela puisse impacter sur le monde réel. Il y a eu des meurtres et de la barbaries avant même l’existence des jeux vidéos. Même plus d’ailleurs.

    Si on joue à ce jeu, chacun va vouloir censurer tel chose dans le sens soit disant de la sécurité et / ou le bien être des citoyens. Et dans ce cas, chacun va trouver son mot à dire pour une chose qui ne va pas dans le sens de ses interêts.


    • Gille de Bintje (---.---.137.163) 13 juillet 2005 00:21

      Mon propos était d’abord d’appeler à la décence ; j’ignore si vous êtes un téléspectateur de LCI mais je dois avouer que la succession du réel (Londres) et du virtuel (Bomberman) était pour le moins saisissante, pour ne pas dire pire ! une chaîne de télévision doit veiller à éviter ce genre de téléscopage.

      Sur le second point, peut-on imaginer un monde vivable sans interdits ? On voit ce que génère chez certains l’absence d’interdit au niveau de la vie d’autrui ; les individus se construisent grâce à la distinction entre ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Il appartient d’abord aux parents, ensuite à la société d’établir et de faire respecter ces limites.

      Pour avoir connu l’époque ou il était « interdit d’interdire », je crois pouvoir affirmer que c’était sans doute le slogan le plus destructeur de mai 68 ; certains cherchent encore leurs limites !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires