• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le choix de Macron de ne pas reconfiner

Le choix de Macron de ne pas reconfiner

 

Face à la crise du coronavirus, il n'existe pas, dans l'absolu, de bonne solution. Tout au plus peut-on espérer faire le choix de la moins mauvaise des solutions à un moment donné. La décision de ne pas reconfiner sous la pression populaire manipulée par des scientifiques alarmistes était la moins mauvaise solution. Mais il faut penser plus philosophiquement et se demander quelles sont les bonnes questions à se poser face à cette irruption violente du réel dans notre société.

Comment poser les bonnes questions ?

Face au réel dangereux de ce virus, les idées ne font pas le poids. Pourtant, la France est le pays qui aime débattre des idées. Cela remonte au Siècle des Lumières. Mais, en cette période qui bouleverse tout, notre réflexe bien français de recourir aux idées montre très vite ses limites en premier lieu parce qu'il intervient sous la formulation négative suivante : "pourquoi ne pas ?" Par exemple : " Pourquoi ne pas reconfiner les plus vulnérables ?", "pourquoi ne pas vacciner les étudiants ?", "pourquoi ne pas adopter le passeport sanitaire à l'instar de tel pays ?". Mais les questions posées sous cette forme négative ne sont pas tenables. Les seules questions valides sont : "Faut-il faire ceci ou cela et, si oui, pour quelles raisons ?"

Le choix du moment se pose aussi. Trop de considérations vitales sont en jeu (les conséquences sur les vies humaines, sur les libertés fondamentales...). Par conséquent, une question en "pourquoi ne pas ?" n'est pas de mise. Elle le serait dans un débat au sein d'un cercle de réflexion ou de comités de citoyens sur des sujets moins vitaux et moins imminents mais pas ici. "Pourquoi ne pas ?" marque presque une forme de légèreté alors que la gravité impose de s'en tenir à la plus extrême rigueur.

Comment choisir le bon moment ?

S'agissant du choix de confiner ou de ne pas confiner, le moment ne peut, selon moi, dépendre de pressions savantes, populaires ou politiciennes. Le seul critère valable est l'objectivité des faits, l'observation du réel au plus près avec les méthodes les plus fines et les plus sûres.

Actuellement, le choix du moment ne peut pas être couplé à une stratégie qui serait certaine et efficiente. Il ne peut donc être tiré que de l'étude prudente et méthodique, presque au jour le jour, des seules données objectivables. Les pronostics des scientifiques, y compris des plus réputés, ne sont pas de pures données, objectives, immédiates.

J'entendais hier un commerçant de Metz s'exprimer en ces termes : "pourquoi ne pas faire un confinement très dur pendant deux semaines et ensuite on revivra normalement ?" On mesure dans ces propos toutes les limites du raisonnement que j'ai posées ci-dessus : le recours aux idées face à un virus qui est pure réalité et contre lequel les idées ne pèsent pas, la formulation un peu fantaisiste du pourquoi ne pas ?" qui ne prend pas assez en compte l'esprit de responsabilité et des risques encourus. L'idée en soi est même inepte car confiner quinze jours ne ramènerait pas notre restaurateur à une vie normale.

De l'acceptabilité à la « participabilité »

Une nouvelle notion a émergé, celle de l'acceptabilité. Elle est à la fois utile et pernicieuse. Elle est pernicieuse en ce sens qu'elle se substitue au débat démocratique et ne sert alors que d'instrument pour amener l'opinion à se soumettre à une décision prise par le Pouvoir. Il est tentant pour les gouvernants de faire monter l'acceptabilité (par tous moyens ?) pour faire passer leurs décisions en recourant le moins possible à la force. La notion d'acceptabilité est aussi dangereuse en ce qu'elle se fonde sur des sondages éphémères et orientés qui veulent nous faire croire qu'une majorité de gens souhaite le confinement. Cela est faux : les sondés expriment seulement leur crainte d'être obligés de subir un reconfinement imposé. Cela n'a donc rien à voir avec le consentement éclairé. 

Une démocratie saine requiert de mettre en œuvre, à la place de l'acceptabilité, une participation démocratique et une certaine transparence des tenants et aboutissants des décisions arrêtées en conseil de défense. Elle exige aussi d'assurer une meilleure participation des élus nationaux et une plus juste représentatitivé du Peuple à l'Assemblée (introduction du scrutin à la proportionnelle).

Le couplage temporel avec une stratégie efficace et sûre

C'est ici une démarche à prendre en compte. Certains experts ont émis la proposition de confiner pour une durée nécessaire à la couverture vaccinale des plus faibles, des plus exposés et des plus contaminateurs (étudiants, par exemple). Cela peut se concevoir mais de nombreuses incertitudes demeurent encore comme les délais de livraison des doses, l'effet du vaccin ARN sur la contagiosité, le risque de l'effet d'une vaccination trop étendue sur l'émergence d'un mutant plus résistant, etc.

Si je n'ai pas de compétences suffisantes pour apporter mon expertise en ce domaine, j'admets que ce couplage stratégique temporalité-vaccination (ou autre stratégie solide de ce type) a du sens, contrairement aux demandes de confinement préventif qui seraient pris dans la précipitation ou sous la pression des prévisionnistes amateurs de courbes exponentielles.

Le choix du point de départ du confinement n'est pas une stratégie en soi. Seule est stratégique la possibilité de fixer une durée en fonction d'une méthode efficace et prouvée. 

La décision de Macron est-elle idéologique ?

Le docteur Karine Lacombe a réagi vivement en disant que le Président avait cédé à sa tendance libérale, faisant fi du danger sanitaire. Cette position est excessive et témoigne de l'influence forte de certaines blouses blanches dans les tribunes et les médias ainsi que dans les sphères et les coulisses du Pouvoir. 

Il est sage de varier ses points de vue pour prendre un avis. Il serait impardonnable en revanche de se raccrocher aveuglément à ses opinions ou de changer de conviction au gré des changements de situation. Il faut examiner tous les points de vue réalistes comme le recommandait Nietzsche lorsqu'il regardait la montagne du sommet et du fond de la vallée. Seuls les imbéciles ne changent pas d'avis.

En résumé, le passage en revue des points de vue objectivables permet de fonder son avis (ou de le conforter ou de le modifier). Cet avis, tiré de l'examen du réel, est ensuite confronté aux opinions et aux convictions. C'est ainsi que l'Etat, me semble-t-il, a décidé de ne pas reconfiner. Non pas en partant d'opinions (libérales) ou de convictions idéologiques, mais après examen attentif et neutre des faits et des risques.

Puissance, force, violence

Dans les débats qui animent la question de savoir comment lutter contre la crise du Covid, entrent en jeu ces trois éléments : puissance, force, violence. Commençons par la violence pour l'écarter. Elle consiste à jouer sur les faiblesses humaines par l'exercice de pressions sur les décideurs et sur l'opinion. L'instrumentalisation de la peur est une violence, la manipulation des données du réel en est une autre. La violence est l'arme des faibles, de ceux qui n'ont pas les bonnes armes rhétoriques ou les bons codes. La pire de toutes est la haine. En tous cas, elle est impardonnable chez les élites de la santé ou de la politique.

La force est une chose vitale. Elle est saine quand elle est bien employée, à savoir avec retenue, en protégeant les plus faibles, en résistant aux plus forts qui veulent imposer leur propre loi, en cultivant la vertu, par exemple en encourageant les gestes sanitaires et les gestes solidaires. La lucidité, qui consiste à regarder le réel tel qu'il est, à regarder nos propres faiblesses en face, est une forme de force.

La puissance enfin est la création vitale qui permet de fonder : de fonder la confiance par exemple. Elle est intimement liée à l'Autorité, la vraie, la juste Autorité : celle qui sait décider en responsabilité et se contenir.

Conclusion

"Ce n'est pas une crise, c'est une catastrophe" a déclaré Boris Cyrulnik. Et donc, "tout est à repenser, à réinventer". Je ne sais si cela sera possible mais il est vrai que cette crise n'a pas seulement créé de la désorganisation dans l'Etat ; elle a aussi révélé l'absence pure et simple d'organisation dans certains domaines. C'est en prenant tout cela en compte que le choix de ne confiner qu'en tout dernier recours a été pris. C'est là une sage décision et non un "pari" comme le disent certains commentateurs. L'affaire est trop grave pour lancer de paris comme on jette les dés. C'est plutôt les alarmistes qui tiennent des propos imprudents et les adeptes des questions en "pourquoi ne pas... ?" qui opèrent des paris risqués sur la santé des Français et sur l'avenir de notre société.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Jelena Jelena 8 février 11:58

    >> Pourtant, la France est le pays qui aime débattre des idées. Cela remonte au Siècle des Lumières.

    Quelque soit le sujet d’actualité, 99% des médias disent la même chose, mais pour Taverne qui vit au minimum dans la 6ème dimension, il y a « des débats » en France.


    • Taverne Taverne 8 février 12:21

      @Jelena

      Si vous incluez Agoravox, lieu de débats, dans la 6ème dimension, alors j’en suis.
      Mais cela débat aussi sur la chaîne parlementaire, sur la Cinq, sur les réseaux sociaux. Et quand les tavernes seront rouvertes…


    • Yann Esteveny 8 février 13:56

      Message à avatar Jelena,

      Merci de vous être donné la peine de corriger ces fadaises dans un article à la gloire du chef de guerre de ce Régime. Un mot pour conclure : Disputatio.

      Respectueusement


    • BA 8 février 12:35

      L’information la plus importante de l’année 2021 a été diffusée ce matin, lundi 8 février 2021 :


      Arnaud Fontanet : « Le variant britannique serait 30% plus létal », d’après des publications du Royaume-Uni.


      Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique, était l’invité de Bourdin Direct, ce lundi 08 février 2021.


      A propos du variant britannique, Arnaud Fontanet déclare : « Il y a des publications maintenant qui viennent du Royaume-Uni qui nous laissent entendre qu’il serait 30 % plus létal, donc la mortalité serait plus importante qu’avec le virus 2020. »


      https://actu.orange.fr/societe/videos/arnaud-fontanet-le-variant-britannique-serait-30-plus-letal-d-apres-des-publications-du-royaume-uni-CNT000001wZlNp.html




      • Taverne Taverne 8 février 13:38

        @BA

        La version écrite est sur le site du Parisien. Je lis : Arnaud Fontanet déclare qu’un confinement, « s’il avait été accepté par la population, aurait permis de soulager les hôpitaux et de reprendre le contrôle de l’épidémie ». « Mais le coût économique, social et scolaire aurait été très élevé », a-t-il souligné.

        Il semble donc admettre qu’un confinement préventif justifié seulement par le souhait de réduire l’activité importante de certains hôpitaux (pas la majorité) n’est pour l’instant pas raisonnable. Et la phrase qui commence par « mais » montre que la balance avantages-inconvénients pèse en faveur du statu quo pour le moment. De plus, on notera qu’il doute de la pleine efficacité d’un confinement qui ne serait pas accepté par la population.


      • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 8 février 14:48

        @Taverne

        Et a-t-il parlé de l’évolution de nombre de lits dans les hôpitaux votre mentor ?


      • Fergus Fergus 8 février 15:32

        Bonjour, Taverne

        « la phrase qui commence par « mais » montre que la balance avantages-inconvénients pèse en faveur du statu quo pour le moment »

        C’est également mon avis. D’autant plus que, si les Français adhèrent majoritairement à l’idée d’un nouveau confinement, ils ne veulent pas en subir les mesures les plus pénalisantes. 
        En termes d’acceptabilité des contraintes, le confinement est donc à manier avec des pincettes par l’exécutif !

        Je crois en outre que Macron joue la montre en escomptant limiter le plus possible le nombre de semaines du confinement qui pourrait être mis en oeuvre pour cause de prolifération des cas du variant anglais. Au plan de la stratégie Santé vs Economie, c’est un pari. Mais un pari qui est loin d’être absurde. 


      • Fergus Fergus 8 février 16:31

        Petite modification :
        Au plan de la stratégie Santé vs Economie, c’est bel et bien un pari, contrairement à ce que dit Cyrulnik. 


      • Taverne Taverne 8 février 16:36

        Devez mad Fergus

        Gwir eo. Met

        Le professeur Fontanet se livre ensuite à un exercice de prédiction effroyable au lieu de travailler à proposer une stratégie alternative. A moins bien sûr que sa stratégie soit de répandre la peur. Mais le ressort finira par se casser : tant va la peur à la populace qu’à la fin elle se lasse. (Je ne sais pas le dire en breton).
        Et alors là : kenavo, vache, cochon, couvée !


      • Fergus Fergus 8 février 17:37

        @ Taverne

        « A moins bien sûr que sa stratégie soit de répandre la peur. »

        En effet. Dans un genre un peu plus avenant, je le trouve très proche de Delfraissy dans le contenu de ses messages.

        « Mais le ressort finira par se casser : tant va la peur à la populace qu’à la fin elle se lasse »

        Je crois également  autre image qu’il ne faut pas pousser le bouchon trop loin, sous peine de voir l’édifice de protection sanitaire s’effondrer. 

        Ar wech all !


      • Gasty Gasty 9 février 11:27

        @Fergus

        "D’autant plus que, si les Français adhèrent majoritairement à l’idée d’un nouveau confinement

        "

        Ah bon ! Les Français qui vont bien je suppose, avec petite propriété, revenus confortable, et peut etre aussi ceux qui ont des rhumatismes...


      • ETTORE ETTORE 8 février 13:35

        Taverne@

        peut-on espérer faire le choix de la moins mauvaise des solutions à un moment donné. La décision de ne pas reconfiner sous la pression populaire manipulée par des scientifiques alarmistes était la moins mauvaise solution.

        ___________________________________________________________________

        Depuis que cette phrase à été écrite, Il y a un certain « Bruno Le Maire », qui tourne en rond comme un diable de Tasmanie en gueulant «  et moi et moi.... » lol !

        Qu’observe t’on, en définitive, dans ce ramassis du « tous RA(t)ssembleux » ?

        Sans parles des occultes extérieurs, comités théodules, et lobbys, qui ne sont là que pour proposer leurs suppositoires ; à ces dia-foirés malades de leur égo....

        Et ça tire à hue et à dia, entre les entêtés du pouvoir à tout prix, les conseillers illuminés, qui savent que « proposer et convaincre » est leur seul job irresponsable, les ministres, divers, de ce chaudron LaREMpouille qui touillent en raclant le fond de leurs dents, histoire de se décaper une place à la place du Cas Life régnant...

        A quoi ressemble ce gouvernement ? Même pas à un joueur d’« Echecs », jouant contre lui même !

        Non, C’est juste un Abonné(t) opiniâtre, du jeu de tir à la corde !

        Ils se mettent tous ensemble, tous ensemble,...d’un côté et tirent, tirent, puis changent de côté, et tirent, tirent...tous ensemble, tous ensemble.....

        Bienvenue en « Absurdie ».

        Et pardessus tout cela, la sinistre écolo verdoyante qui prépare ses sparadraps verts gluants, pour faire passer de nouvelles taxes, « parce que on le veaux bien », et que, quand c’est vert, cela semble moins sévère ; puisque de toute façon nous sommes en guèèèère ! Qu’il a dit le pt’it soldat de plomb avec son épée en bois !


        • Sozenz 8 février 14:43

          Mais, en cette période qui bouleverse tout, notre réflexe bien français de recourir aux idées montre très vite ses limites

          je crois que je n ai rien a rajouter ...

          ah si ! apprenez bien la leçon de votre phrase pour vous même.

          ah si  ; encore un truc . je constate que vous ne dites pas un mot sur les soins qui sont refusés comme première solution .

          ce doit être votre force vitale que vous utilisez avec retenue  !

          bon ,ben je crois que c est tout !


          • Taverne Taverne 8 février 15:59

            @Sozenz

            C’est tout ? C’est bien court. Aujourd’hui, je vous propose ce sujet de devoir : « parlons-nous pour dire quelque chose ? » Allez, je vous glisse une idée : souvent, on ne parle que pour exister.

            Ne dites jamais à un philosophe de renoncer aux idées. C’est son rôle que de penser en concepts et en idées. Ne lui enjoignez pas de se taire, il n’en parlera que plus encore. Mais soyez bien rassuré, j’use en effet de ma force avec retenue...


          • Sozenz 8 février 16:59

            @Taverne
            Mais, en cette période qui bouleverse tout, notre réflexe bien français de recourir aux idées montre très vite ses limites

            « parlons-nous pour dire quelque chose ? » Allez, je vous glisse une idée : souvent, on ne parle que pour exister.
            C’est son rôle que de penser en concepts et en idées.

            Ne lui enjoignez pas de se taire, il n’en parlera que plus encore.

            Ne dites jamais à un philosophe de renoncer aux idées.

            Ne lui enjoignez pas de se taire, il n’en parlera que plus

            Mais soyez bien rassuré, j’use en effet de ma force avec retenue...

            alors là . vous avez accumulé des perles ...
             j ai beaucoup ri . merci ^^


          • Sozenz 8 février 17:07

            @Sozenz

            Mais, en cette période qui bouleverse tout, notre réflexe bien français de recourir aux idées montre très vite ses limites

            « parlons-nous pour dire quelque chose ? » Allez, je vous glisse une idée : souvent, on ne parle que pour exister.
            C’est son rôle que de penser en concepts et en idées.

            Ne lui enjoignez pas de se taire, il n’en parlera que plus encore.

            Ne dites jamais à un philosophe de renoncer aux idées.

            Ne lui enjoignez pas de se taire, il n’en parlera que plus

            Mais soyez bien rassuré, j’use en effet de ma force avec retenue...

            en gras ça saute mieux aux yeux !


          • Taverne Taverne 8 février 17:44

            @Sozenz

            Tiens ? Serait-ce l’écho ou un perroquet ?

            Savez-vous que vous avez le pouvoir  en tant qu’être humain et pensant - d’employer vos propres mots. Bas les masques, allez, c’est pas Mardi Gras  !


          • Bof, pour le moment il fait glacial. Pas besoin de directives.


            • Taverne Taverne 8 février 16:15

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Il fait tellement froid que, à l’oral, on ne dit plus « rouvrir » mais « réouvrir » pas académique). Car, à l’oreille, les sons « RRRRouVRRRRir » font frissonner.


            • C’est une catastrophe. Mais non..une formidable opportunité de faire un virage à 180 degrés. Merci le Covid...


              • Taverne Taverne 8 février 16:13

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                A condition de tourner dans le bon sens.


              • Sozenz 8 février 17:38

                @Taverne
                A condition de tourner dans le bon sens.

                https://www.youtube.com/watch?v=DctWBdv2HfE


              • Sozenz 8 février 17:42

                @Taverne
                180° que vous tourniez dans le sens des aiguilles d une montre ou dans l autre ; vous serez toujours au même endroit ; : à l opposé .

                mais sinon tourner dans le bon sens c est quoi ?


              • Taverne Taverne 8 février 17:53

                @Sozenz

                Le bon sens, c’est Bayrou : François Bayrou ne veut pas « stigmatiser » ceux qui « montent les degrés » : Dut-il en gravir cent-quatre-vingt ? C’est du brutal quand même...

                Je dis cela pour prolonger dans l’absurde notre petite conversation à la Raymond Devos. Je vous conseille de requérir les soins d’un évidentologue ou d’un bonsensologue.


              • @Taverne si vous avez un peu de temps à consacrer. Cette femme est exceptionnelle. https://www.youtube.com/watch?v=0W0NvmFBjGY


              • Taverne Taverne 8 février 20:21

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                J’ai écouté les vingt premières minutes. J’y ai trouvé des idées communes à Nietzsche (l’homme en devenir : l’homme est un pont et non un but) et à Bergson (la durée, l’élan créateur de soi, comme moyens d’échapper à la lutte épuisante du dualisme). Mais je ne suis pas croyant. Elle parle de mutations de l’homme des mois avant que l’on ait découvert les mutants du covid. Cela rejoint une de mes idées personnelles d’article (que je n’écrirai pas , faute de temps) : « L’homme, ce mutant ».


              • pierrot pierrot 8 février 16:43

                Je ne pense pas qu’il soit actuellement nécessaire de prévoir un confinement généralisé, mais selon les situations locales des confinements par zones (départements, ensemble de communes ...) selon l’importance du cluster et de l’importance des variants sud africains et brésiliens.

                Mais à terme, il est hautement plausible que ces 2 variants plus contaminants et plus délétères l’emportent sur le virus 2019.

                Dans cette hypothèse, il serait judicieux d’anticiper la modification des vaccins ARN messager (c’est facile et rapide) comme pour la grippe chaque année.


                • Taverne Taverne 8 février 17:24

                  @pierrot

                  Dans cette hypothèse, nous devrons passer commande au Magicien d’doses.


                • Taverne Taverne 8 février 17:28

                  Pardon j’explique pour les esprits engourdis par le froid :
                  "Magicien d’doses = Pfeizer truqueur de doses.


                • ETTORE ETTORE 8 février 18:51

                  @pierrot
                  Vous vous y êtes collé déjà, à la modification des vaccins ?
                  Facile et rapide, qu’il dit ! lol
                  Alors que lui, il en est toujours à se planquer, en attendant le vaccin universel !
                  Celui qui protégeras de tout, sauf de la connerie humaine !


                • pierrot pierrot 9 février 13:01

                  @Taverne
                  Le vaccin de Pfizer a montré , par plusieurs millions de doses, son efficacité et très peu d’effets secondaires bénins.
                  Il permettra, à terme, avec les autres vaccins de sortir de la pandémie en 2021.

                  Mais chacun a la liberté de choisir la vie ou la maladie confinée.


                • JC_Lavau JC_Lavau 9 février 13:26

                  @pierrot. Pipeau ! Pipeau ! Pipeau ! Pipeau ! Pipeau ! ...


                • pierrot pierrot 9 février 13:57

                  Merci de vous intéresser à moi : je désire ardemment de me faire vacciner le plus tot possible dès que j’aurais l’autorisation et que les doses seront là.

                  Il est facilement possible modifier les vaccins, le plus simple est d’augmenter la charge active de l’ARN messager.

                  C’est immédiat.

                  Il est aussi possible d’augmenter les protéines de la spike etc.

                  30 ans dans les laboratoires pharmaceutiques me laissent quelques connaissances.


                • pierrot pierrot 9 février 13:59

                  Vous n’êtes pas obligé de vous faire vacciner, cela vous conduira à une hospitalisation à terme.


                • ETTORE ETTORE 10 février 13:37

                  @pierrot
                  Vous n’êtes toujours pas vacciné ? :
                  Donc, je pense qu’à terme vous serez hospitalisé !
                  Le pauvre ! Le savoir si fort, et se faire baiser si douloureusement !


                • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 17:41

                  @pierrot : « Et je veux que vous tombiez dans la bradypepsie ; de la bradypepsie dans la dyspepsie ; de la dyspepsie dans l’apepsie ; de l’apepsie dans la lienterie.... de la lienterie dans la dyssenterie ! ».


                • ETTORE ETTORE 8 février 19:33

                  Allez, une bien bonne, encore une recette de la tambouille participative selon MonarKahn.

                  Ils ont encore désigné 35 volontaires qui composeront le :

                  «  collectif citoyen de contrôle du plan de vaccination contre le coronavirus  » pfuiiii ! La belle affaire !Dites, ça va avancer, vous verrez !

                  (et j’en suis toujours à me demander ou part tout ce pognon, en députés, conseillers, énarques....et autres poches percées, si on a besoin du vivier intello populeux, pour donner un avis)

                  Que des amuses gueules  ! ( dites,je me demande si le pierrot à été contacté).

                  Il semblerait bien, en cette nouvelle ère, de mélasse politique, que la volonté de partager les responsabilités se fasse de plus en plus prégnante ( jusqu’au jour ou les derniers « couillons collectivisés » porteront le chapeau, dans son intégralité ).

                  Mais bon, ça c’est une autre histoire, qui ne me déplairait pas de voir arriver, très bientôt.

                  Alors, en bref, quid de cet enfumage magistral à répétition ?

                  Dire que le Poudrophile n’écoute pas, est une erreur ! Il écoute et pare ses fesses, dès que les coups de pieds au cul se font trop pressants, pour preuve, l’érection de cet énième rassemblements d’inconnus....tirés au sort .( au grattage ? au tirage ?)

                  Pourquoi faire  ? ( ou faire quoi ? si vous préférez)

                  Simplement, parce que la grande majorité des Français, en a plus que ras la casquette, de voir, défiler, à longueur d’émissions glauques, des toubibs et autres mandarins laborantins, venir prêcher, tout et son contraire, à un point tel, que la gloriole de ces « mannequins médicalisés, médiatisés » fait de l’ombre à la Star Elyséenne, de « n’oubliez pas les paroles, la vérité si je vous ment ».

                  Alors c’est simple, on choisit 35 pékins ( ou wuhanais, c’est vous qui voyez), hommes et femmes de paille,( qui vont vite s’enflammer par cet honneur considérable) et qui vont servir à la communication off, de ces ventriloques médicaux.

                  Ventriloques médicaux, toujours présents derrière ce théâtre d’ombre versaillais, ou le Roi SoMeil déclinant en naine jaune, persiste à pondre des textes, d’une histoire qui n’est plus la notre depuis longtemps.

                  Comme d’habitude, ce ne sont que, des effets de « manches » ......à air ( puisque ses effets de manches de chemise raccourcies, ça ne le fait plus) et là, il vient d’en (R)embobiner 35 autres. Encore des VictimesHS, plus lisibles par personne !

                  Peut être qu’on pourras les accoupler avec ceux qui faisaient partie du « collectif VERT », si ils ne sont pas déjà compostés ?

                  Y a pas à dire, ce sont vraiment des grands pas pour notre humanité....soldée !


                  • Le421... Résistant Le421 9 février 09:23

                    Utiliser le confinement est exactement du même principe que d’interdire de circuler pour éviter les accidents de voitures.

                    La recherche du risque zéro est une chimère, mais aussi et surtout un argument massue pour restreindre les libertés avec l’assentiment des trouillards.

                    Très grande majorité en ce bas monde.

                    Depuis qu’il n’y a pas si longtemps, les français criaient « vive Pétain » quand celui-ci envoyait les femmes au travail obligatoire en germanie !!


                    • Fergus Fergus 9 février 10:56

                      Bonjour, Le421

                      « Utiliser le confinement est exactement du même principe que d’interdire de circuler pour éviter les accidents de voitures »

                      Heu... non ! En l’occurrence, il s’agirait plutôt d’« interdire de circuler » à tous ceux qui n’ont pas de motif professionnel ou impératif de prendre leur véhicule !


                    • ETTORE ETTORE 9 février 12:29

                      @Fergus !

                      Bonjour Fergus.
                      Cela s’appelle « la liberté » !
                      Même pas « les libertés » avec un « S » réducteur !
                      Qu’est ce qui peut paraître impérieux à certains, et négligeable, à d’autres ?
                      Chercher une baguette de pain, parce que la seule boulangerie est à 10 kms, me semble impérieux ! A ce rythme là, on vas bientôt nous livrer des sacs de farine sur le perron, avec le mode d’emploi pour faire son pain soi même.
                      Chacun a dans sa tête une dimension différente de ce que pourrait être une prison.
                      Demandez donc à la famille Balkany, combien de m2, fait sa geôle privative ?
                      Demandez à un résident HLM, combien fait de m2 son....balcon...encombré ?
                      La seule liberté que je connaisse est celle de l’esprit, pas celle des moyens physiques. Et ce serait bien, de ne pas continuer à brider, ce qui est notre propre capital, pour des raisons obscures d’égalités, qui sont loin d’être la norme.


                    • ETTORE ETTORE 10 février 13:35
                      pierrot 9 février 13:57

                      Merci de vous intéresser à moi : je désire ardemment de me faire vacciner le plus tot possible dès que j’aurais l’autorisation et que les doses seront là.

                      Il est facilement possible modifier les vaccins, le plus simple est d’augmenter la charge active de l’ARN messager.

                      C’est immédiat.

                      Il est aussi possible d’augmenter les protéines de la spike etc.

                      30 ans dans les laboratoires pharmaceutiques me laissent quelques connaissances

                      __________________________________________________________________.

                      Primo,

                      On ne s’intéresse pas à vous, c’est vous qui vous intéressez à nous !

                      C’est d’ailleurs ce qui est très pesant, parce que sous vos faux airs de commisération, se cache un patrouilleur de l’innommable

                      ( vous voulez que je vous ressorte votre post sur les «  inutiles » ?)

                      Secundo,
                      On vous l’as dit, et répété, revenez quand vous serez vacciné, en attendant,
                      ITE MISSA EST !

                      Tertio,
                      Avec vos connaissances acquises sur 30 ans de pose de sparadraps, il est criminel de ne pas en faire profiter de petites institutions anonymes comme Pasteur !
                      Vous êtes certainement le « chaînon manquant » surtout avec votre théorie
                      « d’augmenter la charge active ARN MESSAGER ». (lol)(lol)(lol)

                      Alors,créez, développez, et testez surtout sur vous même, et nous, de notre côté on prépareras la cage au monstre.

                      On ne sait jamais ! Cela peut rapporter, et surtout, plus tard dans le formol, la preuve que nous avions des résultats extravagants .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité