• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le cinéma fume trop

Le cinéma fume trop

Est-ce une bonne idée de supprimer la vision de la cigarette dans les nouveaux films, surtout pour protéger la jeunesse de ce véritable fléau légal qu'est le tabac ? Mais alors, tant que nous y sommes, effaçons aussi toutes ces images fumantes de Bogart, Sharon Stone, James Dean et bien d'autres monstres sacrés, et peu importe que les jeunes ne regardent plus ces oeuvres cinématographiques du passé. Et après quoi ? Les censeurs mettront un cache-sexe entre les jambes de Sharon Stone.

Oui, le cinéma fume trop, boit trop, roule trop vite, montre trop de violence, trop de sexe, toujours trop, et alors ! Le cinéma montre la société telle qu'elle est ou était, avec ses défauts, ses faiblesses, ses qualités et ses vices et on voudrait l'aseptiser, le transformer en eau plate, sans saveur pour qu'il ne pétille plus. Alors d'accord, fumer tue et son abus est dangereux comme les taxes d'ailleurs. Lutter contre l'usage de cette saleté de drogue est une question de santé publique, mais défigurer le cinéma est du domaine de l'absurdité et ne changera rien à la consommation du tabac.

Après le paquet neutre, les images choquantes et le paquet de clopes à 10 euros en 2020, une sénatrice PS a déclaré...

« Il faut aller au-delà du porte-monnaie (…) en s'intéressant notamment aux incitations culturelles à fumer » « Je pense par exemple au cinéma qui valorise la pratique. La Ligue contre le cancer démontre dans une étude récente que 70 % des nouveaux films français mettent à l'image au moins une fois une personne en train de fumer. Ça participe peu ou prou à banaliser l'usage, si ce n'est à le promouvoir, auprès des enfants et des adolescents, qui sont les premiers consommateurs de séries et de films, sur internet notamment », ce qui serait de « la publicité détournée pour la consommation de tabac ».

Son intervention n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde, puisque Agnès Buzyn a répondu... « Je ne comprends pas l'importance de la cigarette dans le cinéma français » et il faudra « dénormaliser l'image du tabac dans la société ».« Je veux qu'on ait une action ferme là-dessus ».

Comme il n'y a pas de fumée sans feu, ni une augmentation du prix des cigarettes sans faire passer le message aux Français que tout ce que fait le gouvernement est pour leur santé. Des mesures seront certainement prises pour effacer des écrans l'image d'un acteur qui se fabrique une tige de huit avec sa machine à tuber. Le tabac à rouler étant encore un peu moins cher que l'achat de cigarettes classiques. 

Les amateurs de cinéma ne peuvent que souhaiter que la ministre se souvienne que "la loi Évin et sa jurisprudence n'interdisent en aucun cas la représentation de personnages, historiques ou non, fumant surtout quand cela correspond à un trait de sa personnalité, dès lors que le but ou l'effet de cette communication n'est pas de nature publicitaire".

Résultat de recherche d'images pour "james dean"

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 21 novembre 2017 14:16

    Quid des scènes de plus en plus nombreuses de toxicomanes en train de sniffer de la coke ou de se faire un garrot et une piqûre dans le bras ?

    Si l’Etat veut faire quelque chose, qu’il donne enfin l’exemple, parce que pour l’instant c’est toujours la schizophrénie : tabac autorisé, prix non dissuasif, fabrication de tabac (SEITA devenue filiale d’une société privée), téléfilms montrant des fumeurs.

    Une interdiction stalinienne du tabac au cinéma va obliger de facto à interdire aussi la vision de la cigarette au théâtre et dans toutes les formes d’art. Mais je crois bien qu’avant d’en arriver là, la bêtise de la ministre lui aura valu un dégagement définitif de la scène politique. Pffff ! En fumée.


    • gruni gruni 21 novembre 2017 15:40

      @Taverne


      Et un petit couplet de Sylvie Vartan pour notre ministre

      « Ça brûle et ça monte à la tête 
      Quand on ne peut plus s´en passer 
      Tout ça s´envole en fumée. » 



    • Le Panda Le Panda 21 novembre 2017 15:54

      @gruni
      Bonjour,

      Un très bon article et lorsque l’on constate que l’on peut acheter de la drogue via certains quartiers, l’Etat a pas l’air un peu débile. Ce n’est pas le prix qui empêchera les véritables fumeurs quel qu’en soit le prix d’acheter un paquet de cigarettes. De plus tu ne peux voir un film de qualité sans que les gens aient une cigarette à la bouche. De plus y compris et j’en reviens dans les centres de rééducation, il existe dans chacun d’eux un « espace fumeur » c’est le monde à l’envers" De la même manière il existe un espace où tu peux consommer du vin. Cdt


    • canard54 canard54 21 novembre 2017 19:19

      @Taverne Bonjour ;

      Faut surtout que cette ministre arrête de fumer la moquette, et ses potes du gvt idems , ya d’autres sujets plus sérieux à traiter tels les dépassements d’honoraires des médecins tiroirs caisse et j’en passe....


    • JL JL 21 novembre 2017 14:24

      bnjour Gruni,
       
      je crois que devant les critiques ici et là (faudra-t-il interdire la consommation d’alcool, les vols, les crimes, ... ?), mme Buzyin a fait marche arrière.
       
      Mais là où elle n’a pas tort, c’est quand quand elle dit que c’est plus exagéré dans les fictions que dans la vraie vie.
       
      Bah ! on ne caricature bien que les défauts et les vices, non ? N’est pas Gilles Delahaye qui veut !
       
      Pour être raccord avec l’illustration bien choisie, une histoire de Toto : « Si je fume après l’amour ? Je ne sais pas. Je n’ai jamais regardé. »


      • gruni gruni 21 novembre 2017 15:42

        @JL


        Bonjour JL

        Pas mal la petite blague

      • velosolex velosolex 21 novembre 2017 19:59

        @JL
        Drôle d’époque où l’on ne pourra plus tirer sur une honnête cibiche d’un coté et de l’autre maintenant de l’écran. 

        Car je viens d’un époque où l’on fumait partout : Au boulot, au lit, dans les trains, les plateaux télé, et même les salles de cinéma.

        Il ne reste plus que professionnelles taillant des pipes aux messieurs, parait il dans certains films, sans être inquiétées. 
        C’est un peu fort de tabac, non ?

        Je ne sais pas si tout cela est politiquement ou sexuellement correct. 
        Un cancer des voies buccales est il préférable à un autre des poumons ?

        Tout est affaire de gout, même si la pipe saint claude n’est plus ce qu’elle était. 


      • JL JL 21 novembre 2017 20:05

        @velosolex
         
        je me rappelle de Pompidou fumant sa clope à la télé !


      • velosolex velosolex 21 novembre 2017 20:24

        @JL
        Mais le plateau d’apostrophe était plein de fumeurs, bien plus que d’apostrophes, tout de même plus nombreuses elles aussi que maintenant . Epoque sans âme, hypocrite, sans odeur, sans poils...Le tabac ?...

        Toujours un paquet de gauloise sur n’importe quelle table de cuisine. Mon père nous empestait de ces foutus ninas dans la bagnole. Distribuer des cigarettes à l’encan était un formidable moyen de détendre l’atmosphère et de faire diversion ; Je me souviens ainsi d’une scène formidable : Guy Mollet de retour d’Alger, et donnant des cigarettes à tous les journalistes pour se donner le temps de trouver des arguments.....Les cinéastes ont beaucoup perdu avec les effets induits : Allumer une cigarette, la partager, rejeter la fumée....
        Les gitanes et les gauloises jouaient bien mieux que certains, et leur donnait une gueule, une assurance, une âme. 
        J’ai pourtant traversé cette époque sans fumée, ou presque pas, donnant mes paquets de troupe aux copains, sans me faire payer ; déjà pas fort en affaire. Mais que voulez vous. Il y a parfois des fumées sans feu.

      • juan 21 novembre 2017 14:58

        A ce rythme, on supprimera les phrases qui ne sont pas politiquement correctes. Et aussi, pourquoi ne pas considérer que parler de films en noir et blanc à une connotation raciste (ce mot servi par les médias à n’importe quelle occasion). C’est une forme d’inquisition proposée par une personne dépassée par la fonction qu’elle occupe. Ça commence à faire beaucoup, entre les onze vaccins imposée d’une manière arrogante, dans un discours à AN qui frisait l’outrage pour les victimes. Un peu d’humilité histoire de ne pas oublier le sang contaminé, pendant que sa consoeur prenait le tea ; tous les vieux morts de chaleur à Paris sous leur mansarde, en silence en voyant défilé leur vie de solitude, pendant que son confrère le professeur ??? était en vacances ; l’affaire de la grippe aviaire servie avec la complicité de l’OMS, des labos et de la pauvre ministre de l’époque qui crut bien faire. Bref, je suis révolté, car cette personne si imbue de ses qualités de médecin et ministre, ferait mieux de rassurer en parlant de ce qu’elle fera si des victimes innocentes sont tués par ses certitudes ? L’État se défilera comme d’hab... avec des « c’est pas prouvé, ce n’est pas significatif, on va créer une commission », et autres dénégations qui puent la mauvaise foi des parvenus ayant fait des erreurs tragiques. L’opinion est irrités de ces comportements de circonstance, de gens qui ne savent plus se contenir.


        • gruni gruni 21 novembre 2017 16:18

          @juan


          « c’est pas prouvé, ce n’est pas significatif, on va créer une commission » ou encore responsable mais pas coupable. De toute façon, en cas de problème un ministre ça démissionne, et « ça ferme sa gueule ».




        • Clocel Clocel 21 novembre 2017 15:00

          Voyons combien de désœuvrés connectés vont se jeter sur le bon gros nonos à Buzyn ???

          Bienvenue chez Pavlov !

          Parlons du tabac aujourd’hui, ce bon vieux marronnier, ça permettra à Big Pharma, l’employeur de votre ministre En Marche de souffler un peu...

           


          • Gatling Gatling 21 novembre 2017 15:34

            @Clocel
            Ben y a moi, vous, ysengrin ....


          • gruni gruni 21 novembre 2017 15:47

            @Clocel


            Il est plutôt question de cinéma que de tabac. Pas sûr que cette idée fasse un tabac.

          • Taverne Taverne 21 novembre 2017 15:35

            Supposons que demain les gouvernants décident de légaliser le cannabis (il en est souvent question...) : n’auront-ils pas l’air bête, rétrospectivement, avec leur croisade contre le tabac ?


            • Le Panda Le Panda 21 novembre 2017 15:58

              @Taverne
              Bonjour,

              Supposons que demain les gouvernants décident de légaliser le cannabis (il en est souvent question...) : n’auront-ils pas l’air bête, rétrospectivement, avec leur croisade contre le tabac ?

              Tu as un temps de retard mon cher ami, cela existe à Paris, si tu veux le lien je vais le mettre Cdt


            • foufouille foufouille 21 novembre 2017 16:19

              @Taverne

              le cannabis n’est pas obligatoirement fumé ....................


            • Taverne Taverne 21 novembre 2017 16:23

              @foufouille

              Ce n’est pas la question. Comment voulez-vous convaincre les parlementaires et les Français qu’une dépénalisation du cannabis est bonne et utile si vous venez de déclencher une lutte à mort contre un mal moindre ? Il n’est pas sûr que cette dépénalisation ait lieu mais il serait imprudent d’insulter l’avenir en négligeant cette possibilité future.


            • Armelle Armelle 21 novembre 2017 16:34

              @Le Panda
              « Tu as un temps de retard mon cher ami, cela existe à Paris »
              De quoi ? Que le canabis est légalisé ou qu’ils ont l’air bête ?
              Qu’ils aient l’air bête à Paris, peut-être, en revanche pour le canabis légalisé c’est sûr que non !!!


            • Xenozoid Xenozoid 21 novembre 2017 16:47

              @Taverne
              ils font bien la guerre pour la paix


            • foufouille foufouille 21 novembre 2017 17:08

              @Taverne

              désolé mais le cannabis n’est pas plus dangereux que le tabac.


            • Le Panda Le Panda 21 novembre 2017 22:07

              @Armelle
              Rue Ambroise-Paré, carrefour de la drogue dure à Paris

              Voici de ce dont je voulais parler ICI  Merci

              Tout se trouve dans la capitale et en province aussi  :-


            • velosolex velosolex 21 novembre 2017 23:02

              @Taverne
              Des gus seront ils poursuivis pour le tabac qu’on trouvera dans leur joint de cannabis. 

              Une pensée lumineuse au milieu de beuglements de la foule
              Ainsi vont les jours, ainsi va le temps, 
              on s’aperçoit que les codes de la loi ne sont que ceux des jours et des convenances
              Un éphéméride distillé en prenant compte des intérêts. 
              Messieurs Pernod et Ricard ne sauraient être inquiétés

            • Taverne Taverne 22 novembre 2017 10:06

              @foufouille

              Si ! Dans l’esprit de ceux qui votent. Donc, mon argument reste valable : comment expliquer aux élus et à l’opinion que l’on peut dépénaliser ou légaliser l’usage du cannabis quand on a diabolisé le tabac ?

              Que l’Etat se préoccupe de ses propres productions télévisuelles (téléfilms et feuilletons du secteur public) et qu’il en bannisse le tabac ou y insère des messages de prévention, serait normal et bien reçu dans l’opinion.

              Il serait aussi efficace de lancer une campagne de sensibilisation en ciblant uniquement les plus jeunes.

              Enfin, la ministre a repris un peu vite l’argument de la sénatrice parlant de banalisation dangereuse du tabac au cinéma. Je serais curieux de voir sur quoi repose son affirmation car, à mon avis, si on faisait une comparaison entre les films récents et les films d’il y a 30 ans, on devrait remarquer tout l’inverse. Avant de réagir par une annonce, il faut d’abord mettre son affirmation à l’épreuve des faits et des études réalisées.


            • Xenozoid Xenozoid 24 novembre 2017 17:08

              @velosolex

              surtout que l’alcool et molécules sont connuent pour être sales , elles polluent l’adn


            • ZenZoe ZenZoe 21 novembre 2017 15:41

              Allez, la polémique est close. Buzyn a fait machine arrière toute en prétendant que c’est nous qui n’avons rien compris à ce qu’elle disait.
              Moi je propose de supprimer la mauvaise foi dans le gouvernement.


              • gruni gruni 21 novembre 2017 15:54

                @ZenZoe


                Oui, elle « souhaite prendre des mesures, mais pas de manière imminente ». C’est ce qu’on appelle un rétro-pédalage après un dérapage. 


              • Taverne Taverne 21 novembre 2017 16:28

                En tous domaines, ce n’est pas la chose elle-même qui est dangereuse mais l’excès. Cette règle étant générale, elle s’applique aussi aux annonces ministérielles.


                • Fergus Fergus 21 novembre 2017 16:55

                  Bonjour, Gruni

                  100 % d’accord avec ton article. Que les politiques appliquent la loi Evin et elle seule, sans se comporter en ayatollahs. Que la ministre ait pu embrayer sur l’ânerie de cette sénatrice est consternant de bêtise !


                  • gruni gruni 21 novembre 2017 17:14

                    @Fergus


                    Bonjour Fergus

                    Oui, pour le moment les ayatollahs n’interdisent pas encore de fumer à la sortie du cinéma. Mais comme je l’écrivais plus haut, plus qu’au tabac, c’est à la liberté d’expression culturelle que la ministre attaque. Elle l’a peut-être compris un peu tard.

                  • Fergus Fergus 21 novembre 2017 19:29

                    @ gruni

                    « Elle l’a peut-être compris un peu tard. »

                    En effet car elle a bel et bien enterré cette revendication, et c’est tant mieux. Cela lui aura sans doute évité de se faire envoyer aux pelotes par la ministre de la Culture.


                  • Armelle Armelle 21 novembre 2017 17:08

                    Encore une forme de censure qui infantilise, déresponsabilise et qui sous la façade d’une action prétendue vertueuse prive encore un peu plus de libertés !!!
                    Un peuple qui est disposé à vendre sa liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux...car élargissons le principe ; C’est quand la taxe lourde et la propagande d’état anti graisse sur certains aliments style grosse bouffe bien grasse génératrice de maladies cardiovasculaires nous coutant chaque année un bras, sans même évoquer ces fameuses cures de thalasso gracieusement offerte par la sécu pour « dégraisser » des irresponsables qui se goinfrent tout au long de l’année.
                    Depuis la loi Evin, les dispositions et obligations sont laaaaargement respectées par les fumeurs, alors qu’on leur foutte la paix une bonne fois pour toutes
                    ...La voiture tue aussi, interdisons la voiture au cinéma !!!
                    Il n’y a pas un soir où l’une des multiples chaines ne diffuse pas un policier où le meurtre est encore l’acteur principal, au point d’en devenir même une simple banalité, alors qu’est ce qu’on vient emmerder les gens avec la cigarette...
                    Ils ont bien rien à foutre au château...car pendant ce temps la dette à la naissance atteint 30.000 euros....L’art des priorités !!!


                    • gruni gruni 21 novembre 2017 17:18

                      @Armelle


                      Je suis d’accord avec vous, cette chasse aux sorcières devient maladive. D’accord pour la prévention, mais là c’est trop.

                    • canard54 canard54 21 novembre 2017 19:54

                      @Armelle Bonjour ; Si si y bossent au château du roi Macron, ils préparent la venue d’une nichée de migrants venant de Libye pour ce début d’année, pendant ce temps on amuse la galerie avec ce genre de fable qui ne tient pas en l’air....


                    • Le421 Le421 22 novembre 2017 09:03

                      @Armelle
                      Une blonde qui demande à l’autre : « Tu fumes après l’amour ? »
                      L’autre réponds :« J’sais pas, j’ai pas pensé à regarder !! »
                       smiley


                    • JL JL 22 novembre 2017 09:36

                      @Le421
                       
                      les blagues sur les blondes ça devrait être interdit !
                       
                       smiley
                       
                      Le pouvoir politique restreint nos libertés fondamentales pendant que le pouvoir économique caresse dans le sens du poil, nos plus bas instincts.
                       
                      Le post-capitalisme est une sorte de fascisme libéral : Le contraire absolu du socialisme.


                    • Armelle Armelle 22 novembre 2017 09:53

                      @Le421 Bonjour,
                      Très drôle !!!
                      Une pour les hommes maintenant, les blonds les bruns, les roux, les chauves...
                      Que font-ils après l’amour ?
                      Il rentre chez eux...


                    • troletbuse troletbuse 21 novembre 2017 17:39

                      Encore un article d’enfumage des prétendus insoumis, tout ca pour ne jamais parler du nullard qui est au pouvoir.


                      • Pere Plexe Pere Plexe 21 novembre 2017 20:06

                        Voila un bon début.


                        Mais la cohérence devrait pousser à interdire toute vision ou toute allusion aux diverses drogues dans les films.
                        Pas de coke pas de pétards pas d’extasie.
                        Et puis interdiction de l’alcool sous toutes ses formes 
                        Y compris le vin et la bière qui tuent plus que le tabac.
                        Et quand on connait les ravages du diabète il devient impossible de tolérer des films qui montre la consommation de soda.
                        Il sera alors temps de s’interroger sur l’opportunité d’exhiber des prostitués des flics ripoux des politiques corrompus ou des chauffards qui ne respectent pas le code de la route.

                        Et je ne vois pas en quoi ces mesures de bon sens pourraient entraver la création cinématographique.

                        • Gatling Gatling 21 novembre 2017 20:12

                          @Pere Plexe
                          C’est un fait et je vous suis grée de le souligner ....
                          Macron ne pourrait plus être filmé ( oh mon dieu merci !!!) !
                          Merci *

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès