• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le comble de la duplicité

Le comble de la duplicité

Depuis quelques années déjà, une mode semble faire l’unanimité parmi les politicards.

 Ces spécialistes des trompes l’œil, des magouilles voudraient nous faire croire que sans faire de la politique le peuple pourrait s’en sortir ???

 Déjà, depuis des décennies, dans les élections municipales les pires réactionnaires établissent des listes dites apolitiques ni de droite ni de gauche. Le hollandisme lui se voulait le rassembleur des opinions de droite et de gauche. Le macronisme lui se disait ni de droite ni de gauche ?? Il crée un parti LaREM et de toute évidence montre que sans organisation politique derrière lui il ne peut rien faire. Macron et ses comparses ne répondent pas aux attentes du peuple, et pratiquent une politique du tout patron.

 Comme on peut le constater ces filous de la politique gadget, sont prêts à tout pour collationner des voix afin de se maintenir à la tête du pays et de l’Europe. Ces tricheurs voudraient nous abuser une fois de plus en nous faisant croire que les partis traditionnels de droite et de gauche sont dépassés et que seules des organisations venues dont on ne sait d’où seraient seuls capables de défendre les intérêts de la classe laborieuse ??

 Prenant appui sur les abstentionnistes des dernières élections, sur les mécontents de la situation actuelle, ils espèrent, en les abusant de nouveau, développer un grand mouvement unitaire jusqu’aux prochaines élections et comme l’ont fait avant eux d’autres, utiliser la naïveté du peuple et une fois de plus, les élections passées, oublier que la pauvreté et la misère existent.

 Ces poujadistes des temps modernes, ces policiers de l’ordre nouveau, travaillent pour qui ??, si ce n’est que pour maintenir ce système capitaliste au service des banques et des multinationales et d’un Etat patrons.

 Les actions spontanées sont la résultante d’un coup de colère, dans l’histoire toutes les révoltes se sont traduites par la reprise du pouvoir de la bourgeoisie. Chaque fois que le climat social se tend, le pouvoir en place provoque des actions spontanées pour s’affirmer et en sortir plus dominant que jamais et ainsi empêcher la prise de conscience du peuple. Tout le monde sait que la colère s’oppose à la prise de conscience. Cela explique pourquoi ces bourgeois capitalistes restent au pouvoir et ce depuis l’abolition de la Monarchie. 

 Oui la lutte reste et restera le seul moyen pour faire reculer les prétentions du Capital. Des organisations syndicales se battent, des partis politiques de gauche s’expriment et combattent mais la grande presse qui appartient aux banques et aux multinationales ne leurs accordent surtout pas d’audience. Pour publier des informations, développer des propositions d’avenir, il faut d’énormes moyens financiers et pour rivaliser avec le grand Capital c’est difficile voire impossible. Pour que le combat puisse aboutir, il faut garder en mémoire les objectifs : mettre en place un système qui abolira ces énormes inégalités en matière de pouvoir d’achats, qui donnera à tous le droit au travail dans le respect des conditions de vie et de travail nécessaires à l’épanouissement intellectuel et financier de tous sans distinction de castes ou de classes.

 Faire cesser toutes formes de corporatismes qu’il soit sportif, religieux, industriel ou commerçant, la mise en place de cette stratégie de clans ne sert qu’à diviser le peuple et le rendre malléable à souhait pour lui imposer une dictature de la pensée et de la soumission.

Ceci ne pourra se réaliser qu’avec la ferme conviction qu’il nous faut une révolution consciente et non une révolte spontanée qui ne changera rien sur le fond une fois la colère passée.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Reiki 6 novembre 2018 19:58

    A force de vivre de jolie phrase pleine d espoir nous finirons tous par mourir de faim. Enfin moi ça va j’ suis végétarien en politique.


    • Rincevent Rincevent 6 novembre 2018 20:45

      Yakafaukon...



      • Ruut Ruut 7 novembre 2018 15:16

        @Cadoudal
        Le plus simple l’autoriser a travailler pour qu’elle paye elle même son loyer.
        C’est juste ce qu’elle demande.
        En France le permis de travailler est un privilège pas un droit.


      • lee oswald Mr Meslier 7 novembre 2018 12:05

        La politique c’est la pratique du mensonge et de la démagogie et nous on est les dindons de la farce !


        • Sergio Sergio 7 novembre 2018 15:10

          Parfois un enfant brisé peut devenir un homme fort, ça s’appelle la résilience, et ça rassure !


          • Ruut Ruut 7 novembre 2018 15:17

            @Sergio
            L’inverse est aussi vrais et hélas plus fréquent, faute de modèle pour rebondir et se reconstruire.


          • gaijin gaijin 8 novembre 2018 12:06

            " Ceci ne pourra se réaliser qu’avec la ferme conviction qu’il nous faut une révolution consciente et non une révolte spontanée qui ne changera rien sur le fond une fois la colère passée.

            "

            sauf que les révolutions conscientes n’ont toujours été qu’une imposture pour changer de maître ...raison pour laquelle les communistes ont toujours trahis les anarchistes. ce qu’il faut c’est une révolte consciente !

            la révolution :

            https://www.youtube.com/watch?v=VbUHav2v8sY

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles







Palmarès