• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le conservatisme nécessaire

Le conservatisme nécessaire

Chaque être qui nait est neuf. Il n'a aucun passé, il n'a aucune patrie, il n'a aucune langue, il n'a aucune instruction, il n'a aucun métier, il n'a pas un sou.
Pourtant il survivra, s'il ne nait pas où l'homme moderne a rasé la terre. Ces espaces sont rares, nous devons donc les préserver. l'Amazonie et autres terres vierges.

Que déduire de cette entame. 

Que tout ce qui manque à un nouveau né, qu'il devra apprendre, n'est que culture.
La culture circule par le mimétisme et l'apprentissage. De rudimentaire nous en sommes arrivés à un peu plus loin.
Et chaque civilisation croit que ce plus LOIN et un aboutissement qu'il faut immobiliser jusqu'à ce qu'elles en meurent. 

Le conservatisme.

A chaque pas ceux qui l'ont vécu voulaient le conserver en l'état. Ce désir est essentiel pour constituer des organisations évolutives stables. C'est à dire, qui progressent sur des références conservées d'une génération sur l'autre. Nous qualifions souvent cela de conservatisme.
Nous comprenons bien qu'aucun nouveau né ne pourrait vivre ou survivre dans notre monde culturel, si nous n'avions pas conserver des structures organisationnelles. 
Leurs fonctions n'est pas de s'installer ad vitam aeternam dans une monde planétaire qui évolue en permanence. C'est de constituer des étapes qui ont une raison d'exister (puisque nous les accomplissons) pour servir de support à l'étape suivante générée par l'usage qu'en feront chaque nouvelle génération.

Être conservateur, ne conduit pas à l'immobilisme, ne conduit pas à la stagnation. Être conservateur c'est s'assurer de fondements solides sur lesquels prendre appui. Dont l'objet, (indépendamment de notre volonté) est s'adapter à demain. 

Comme une maison.

Leurs connaissances nous donnent les moyens d'édifier l'avenir.
Nous donnent même, et cela est important à comprendre dans notre monde secoué par une vague d'intégrismes, que nous pouvons et devons consolider nos fondements s'ils ne peuvent pas porter demain.
Ceci parce que leurs places planétaire, n'est pas de rapporter la vie à eux mais d'être des appuis à la vie humaine.

Je vais tâcher d'illustrer cela par notre histoire occidentale.

Elle commence par l'organisation politique, économique et sociale dispensée par la foi et l'adoration à ceux à ou en qui nous pensons devoir nos existences.
C'est à dire tous les DIEUX que la terre a porté quels qu'en soient les dénominations, les rituels de reconnaissances, d'allégeances, de sacrifices, de prières.

L'histoire Biblique en est un condensé.

Le Conservatisme Evolutionnel l'a écrite d'étapes en étapes, nous conduisant celles déclinées par les sciences spécifiques d'aujourd'hui.
Ce sont ces étapes que je vais souligner par les représentations symboliques ou métaphysiques. En ignorant l'histoire de la nuit des temps.

1/ Adam et Ève prennent connaissance de leur nudité et quittent l'Eden. L'humain accède à la conscience et à la production d'outils pour se nourrir par le travail car la cueillette n'y suffit plus.

2/ Cain tue Abel. Ils sont frères. L'espèce humaine est une, c'est l'égal d'une fratrie. L'humain s'entre tue par envie de ce que possède l'autre, pour la reconnaissance ou la puissance.

3/ l'homme est "mauvais " dit dieu, il les noie. c'est un nouveau départ Symbolisé par Noé. L'humain évolue vers un mieux être, un nouveau départ sur le fondement que représente Noé. L'on ne saura rien d'autre. L'humain crée des nations, des pays, il bâtit, commerce, se sédentarise, et croit en une multitude de dieux.

4/ Un dieu unique prend corps dans son esprit. C'est Abrahams qui symbolise cette évolution, et ses fils (Issac et Ismaël) les divergences sur la suite à donner à cette évolution.
L'humain innove en se réorganisant autour d'une morale qui se dessine. en renonçant à tuer de sa propre autorité.

5/ Moïse et les tables de la loi modifient les fondement qui organisaient les humains depuis Abel et Cain suivi de Noé.
Le déluge ne vient pas noyer les "mauvais"cette fois-ci. 
Mais ce Dieu monothéiste vient passer une alliance avec un peuple.
Un peuple de berger venu de l'autre côté, de la Mésopotamie qui en période de famine ou de conflit trouve refuge en Egypte. Ces hommes se regroupent dans une communauté hébraïque exploitée par les Egyptiens et se révoltent.
Ce peuple représente la, première ou non tentative d'humains à ne pas vouloir se soumettre à un pouvoir. Cela au nom d'un Dieu qui leur offre la liberté de décider de leur avenir sur la base de fondements moreaux pour préserver leurs existences.
Ces fondements conduisent vers une terre promise. Les humains sont toujours dans cette quête, c'est la constitution des droits de l'homme.

6/ Canaan et la symbolique du désir humains de disposer de fondements moraux leurs assurant une vie heureuse sur terre. Là où coule le miel et le vin. L'humain continue cela en recherchant son bien-être par le matérialisme.

7/ Ce désir ne se réalise pas car ce peuple est rebelle à dieu nous dit l'histoire Biblique et il vit en entre soi. C'est le symbole de l'impossibilité à l'humain de s'enfermer, de vivre en autarcie. C'est la maxime suivant laquelle une cellule qui ne reçoit rien de l'extérieur meurt sous ces propres déchets.

8/ L'arrivée du Christ symbolise cette ouverture en prônant l'universalisme. Il dit venir appliquer la loi de Moïse. Il faut entendre par là qu'il s'appuie sur ses fondements qu'il adapte aux évolutions du monde dans lequel vivaient les Hébreux devenu juifs, malgré leurs désirs "autarciques". L'humain s'universalise.
 
9/ Jésus est le dernier sacrifice humain rituel pour racheter les fautes des hommes une fois pour toute.
C'est le constat que l'humain est condamné à toujours de tromper, et qu'il ne pourra jamais accéder à dieu de son vivant ou à la vérité ou au monde objectif.
Dire cela donne la mesure de ceux qu'étaient les connaissances de l'existencielle à cette époque.
La conséquence en est que l'humain doit pardonner, car c'est de son ignorance de dieu ou du monde objectif qu'il est conduit à toujours de tromper.
Pour parvenir à vivre dans la promesse de Canaan, (le pays promis pour retrouver le bonheur sur terre,) il faut s'aimer les uns les autres pour retrouver la fratrie de l'espèce humaine mise à mal par Cain et Abel.

10/ Le christianisme donne la liberté aux humains universalistes, dans la continuité de celle offerte aux Hébreux. Sous la réserve de l'application de deux fondements essentiels nécessaires pour pallier à son ignorance qui le conduit à entre tuer, Aimer, Pardonner. L'humanité n'a toujours pas su en faire application salvatrice.

11/ Vient dans la suite un nouveau prophète fruit d'un développement parallèle depuis Abrahams par son fils Ismaël. Pour faire court en émergera l'Islam avec une codification précise pour éviter aux hommes de devoir se tromper de route. Ce sera le Coran. L'esprit n'en est pas de dominer le monde, mais d'aider Les hommes à ne pas se tromper de route également.
Cette vision, qui repose sur le déterminisme culturel, s'oppose nécessairement au christianisme libéral. Mais avec le catholicisme les chrétiens s'installent dans le déterminisme. Le Coran et le catholicisme représentent l'immobilisme.

12/ La réforme protestante vient exécuter un retour aux fondements chrétiens du pardon des fautes humaines. Par le Christ ressuscité tous les hommes ont reçu la grâce de dieu, sans devoir en faire la preuve par des Œuvres. 
Ce retour aux fondements chrétiens ouvrira la porte au libéralisme et à la République.

Cette caricature évolutive des fondements de l'Occident, montre les étapes qui de sont enchaînées.
L'humain poursuit malgré cela un conflit fraticide avec l'Islam sur fond de modernité technologique.

C'est toujours l'histoire de Cain et Abel version moderne.
En fait s'oppose le conservatisme et l'immobilisme sur fond d'ignorance.
L'aléatoire et le Déterminisme.
La science par la mécanique quantique est sur le point de démontrer "mathématiquement" que notre existence est en fait déterminée.
Sauf que ce déterminisme ne constitue pas un fondements de l'immobilisme de l'existence puisqu'il inclut une évolution prévisible de la vie planétaire.
Ainsi, contrairement à la crainte ambiante de circonstances face à l'islam, celui-ci devra se trouver un nouveau prophète. Non parce que son intuition d'un déterminisme était erronée, (puisqu'aujourd'hui il est observable par la science) mais pour qu'il ne conduise pas en un intégrisme mortifère contre l'Occident.
 Parce que chacun l'a compris, les judéo-chrétiens et les musulmans continuent de se tromper.
Les uns ne savent pas appliquer les fondements hérités du christianisme, en continuant de tuer, en ne sachant pas aimer l'autre, en ne sachant pas pardonner. 
Les musulmans en vivant dans l'immobilisme Coranique.
Enfin se trompent aussi tous ceux qui nient la notion de "Dieu" tout en reconstruisant des structures idéologiques, philosophiques, politiques semblables exigeant la même foi, la même croyance, les mêmes rituels appelés pratiques.

Notre espèce est une.

Dieu n'est que le monde objectif que nous ignorons en l'état de notre condition humaine. C'est pour cela que toutes les civilisations avaient leurs au-delà bien heureux, nous avons tous le même cerveau. Seul ce de quoi nous le remplissons varie.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Jean De Songy Jean De Songy 27 avril 15:22

    Du riz pour la diarrhée.


    • ddacoudre ddacoudre 1er mai 19:48

      @Jean De Songy

      Bonjour

      Notre illustre fait dans l’agriculture médicale. Cordialement ddacoudre overblog.


    • medfichouche medfichouche 27 avril 15:27

      Bonjour ddacoudre, mais est-ce que le conservatisme peut-il se soustraire de la convoitise et de la cupidité des hommes, et de l’homme blanc en particulier ? Je ne le pense pas !


      • ddacoudre ddacoudre 1er mai 19:53

        @medfichouche

        Bonjour Certainement pas elle est nécessaire pour exprimer ses désirs, mais nous ne sommes pas obligés avilir les autres pour leur dire ce que l’on désire d’eux Cordialement ddacoudre overblog


      • ddacoudre ddacoudre 1er mai 20:04

        @medfichouche

        Bonjour Certainement pas elle est nécessaire pour exprimer ses désirs, mais nous ne sommes pas obligés avilir les autres pour leur dire ce que l’on désire d’eux Cordialement ddacoudre overblog


      • Jean De Songy Jean De Songy 27 avril 15:49

        Par pitié pour la vieille pute qui vend ses bijoux gagnés du bon temps des bordels coloniaux, pour se croire encore riche, et qui a déshérité ses 2 godes-bébé-gpa africaines, hidjab et burkini, achetés si cher, et même son fœtus avorté, bobo narcissique à vomir, gratuit lui,....et en voie de sénilité finale, QI et PISA en chute libre...

         

        Élevons le niveau de la diarrhée ... faignantement  :

         

        « Le sens des événements n’apparaît que dans leurs conséquences [...] c’est sur ces conséquences que le conservateur met un accent métapolitique. » Moeller van den Bruck

         

        « Les communistes avaient détruit la démocratie mais pas les peuples. L’UE détruit les peuples, ça c’est irréversible. » Alexandre Soljenitsyne

         

         

        « Le racisme ne s’interprète nullement comme une pathologie du nationalisme, mais au contraire comme une idéologie ayant pour but de fournir un « ersatz de nation » à une époque où s’annonce déjà la crise ou le déclin de l’état national. Le racisme fournit la base idéologique la plus adaptée pour faire tenir ensemble une masse déracinée d’individus atomisés, privés de liens sociaux par la désagrégation des structures organiques et des solidarités traditionnelles induite par la modernité. C’est cette masse déracinée qui va fournir le terreau des totalitarismes, avec leur volonté de « mobilisation totale », d’arrêt de l’histoire et de création d’un « homme nouveau » L’impérialisme va alors de pair avec le racisme. » Hannah Arendt

         

        « La crise qui menace de nous faire retourner à la barbarie, a ses racines dans la générosité aveugle de ce siècle » Thomas Mann ‘Avertissement à l’Europe

         

        « Le réactionnaire se représente le monde tel qu’il a toujours été. Le conservateur le voit comme il sera toujours. Il a l’expérience de son époque. Et il a l’expérience de l’éternité. Ce qui était ne sera jamais plus. Mais ce qui est toujours peut toujours revenir à la surface. » Moeller van den Bruck

         

        « Le cyborg naît dans la deuxième négation. » Feric Jaggar


        • ddacoudre ddacoudre 1er mai 20:09

          @Jean De Songy

          Re Dans la seconde du big bang tout y est ’inscrit’. Seul homme l’ignore est et toujours surpris de poursuivre un but qui est toujours différents de celui qu’il voulait atteindre. Cordialement ddacoudre overblog


        • V_Parlier V_Parlier 27 avril 20:44

          Ca commençait bien pour se terminer en simple prosélytisme protestant...


          • ddacoudre ddacoudre 1er mai 20:28

            @V_Parlier

            Bonjour Lire l’histoire avec tous ses manques et ses distorsions. Aujourd’hui nous disposons d’armes de destruction massive elles ne sont as le fruit du hasard mais donne une direction. Elles représentent ce qu’a représenté Noé

            Une destruction de masse parce que les hommes sont trop cons pour comprendre qu’ils sont encore « mauvais » Détruisent leur environnement par cupidité, et forcément dans envie propice à la vie l’on se meurt. Cela n’a rien de protestant. Cordialement ddacoudre overblog


          • colibri 28 avril 17:07

            Les uns ne savent pas appliquer les fondements hérités du christianisme, en continuant de tuer, en ne sachant pas aimer l’autre, en ne sachant pas pardonner. 


            C’est bien beau d’aimer et de pardonner , mais quand tu as en face prédateur barbare et inculte qui détruit tout devant lui et incapable de repentance , faut ptêtre se coucher devant la bêtise humaine et se laisser détruire ?  

             ;

            ce n’est pas le christianisme que de ne pas se défendre contre le mal et savoir discerner les mauvais comportements , St Georges détruisant le dragon fait la guerre au mal et aux gens mauvais .

            Celui qui se laisse tondre suit les sirènes du New Age Peace and love ca ne fonctionne pas sinon ca se saurait et les hippies des années 70 l’auraient prouvé , or c’est tout le contraire qui est arrivé ,

            parce qu’il y a le mal sur terre et ne pas le discerner et lutter contre c’est entrer dans son jeu ;


            • ddacoudre ddacoudre 1er mai 20:33

              @colibri

              Bonjour aimer et pardonner n’est pas se laisser détruire. Aimer signifie que si l’on ne reconnait pas l’autre comme son semblable l’on ne risque pas de communiquer ni de comprendre et encore moins de pardonner pour trouver avec lui une solution à ce qui nous nuit. Cordialement ddacoudre overblog

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès