• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le courage, l’intelligence et le génie politique du peuple (...)

Le courage, l’intelligence et le génie politique du peuple tunisien

Il y a bien décidément quelque chose de justifié dans l'admiration et la sympathie qui se sont emparés des peuples du monde entier à l'égard du peuple tunisien.
 
Ils ont toutes les raisons d'être inquiets, les tyrans et ceux qui les soutiennent, ils ont toutes les raisons de craindre le courage, l'intelligence et le génie politique de la classe ouvrière tunisienne.
 
Partout les maîtres du monde se prétendent les garants de l'ordre contre le chaos et l'anarchie.
 
23 ans de malheur, de terreur, de pillage, avec la bénédiction du FMI et de l'Union européenne, et pour finir cette fuite honteuse comme un voleur, comme un bandit, cette fois-ci le soutien d'Obama et de Sarkozy n'a pas suffi.
 
Il faut voir le courage avec lequel ont été mené les manifestations, la manière dont partout les travailleurs se sont ressaisis de l'UGTT, lui ont restitué toute sa place dans les manifestations et les appels à la gréve générale.
 
Il faut voir comment la foule des manifestants s'est portée partout au contact des militaires, les enveloppant littéralement, obtenant leur ralliement par des embrassades et des discussions passionnées, c'est le début classique de toute révolution, parce que c'est bien d'une révolution dont il est question ici.
 
De manière spontanée et encore une fois à l'appel de l'UGTT des comités de quartier se sont constitués pour défendre la population contre les exactions des bandes armées de Ben Ali, désarmant ses partisans avec souvent la traque et une vengeance terrible contre ceux qui ont terrorisé le pays pendant tant d'années.
 
Cela s'est passé ainsi au Portugal avec la traque des agents de la PIDE, cela s'est passé ainsi en Roumanie, les peuples veulent détruire tout l'ancien appareil de répression, exigent la dissolution du RCD et incendient ses locaux et veulent aujourd'hui chasser ses ministres du nouveau gouvernement.
 
Dans ces conditions, il faut apprécier comme une rupture majeure la décision de l'UGTT de refuser de reconnaître le nouveau gouvernement, d'en retirer ses ministres, mais aussi de se retirer du Parlement, de la Chambres des Conseillers et du Conseil économique et social.
 
Cette décision, combinée avec la poursuite des manifestations dans tout le pays, marque un tournant majeur dans la toute jeune histoire de la révolution tunisienne.
 
La question ne se réduit pas au nombre de ministre, c'est la question de l'état et de la démocratie qui est directement posée.
 
Comment accepter que les mêmes hommes continuent à gouverner le pays, comment accepter que ce soit encore la police de Ben Ali qui continue à réprimer et disperser les manifestations, que les membres du RCD continuent à occuper tous les postes clés de l'appareil de l'état, à diriger toutes les entreprises publiques privatisées et mises au pillage par les partisans de Ben Ali.
 
C'est l'état lui même qui a été gangrené par le RCD, jusqu'à se confondre avec lui et c'est bien là tout le problème et tout ce qui terrorise ceux qui ont soutenu Ben Ali pendant des années.
 
Les questions sont complexes et il y a tant à faire pour reconstruire un pays sur la base du respect de la dignité humaine, mais que l'on laisse le peuple tunisien décider lui même.
 
Que l'on respecte ce peuple, il a une longue et belle histoire, des élites politiques et culturelles et un peuple qui n'aspire qu'au travail et à la paix.
 
Il faut faire confiance au peuple, à sa conscience, l'appeler à élire une Assemblée Constituante souveraine, avec un gouvernement responsable devant elle.
 
Il faut laisser les partis politiques vivre et s'exprimer, que chacun, responsables et militants, puisse s'exprimer et débattre librement.
 
Il faut que dans la Tunisie nouvelle les travailleurs disposent enfin de leur représentation politique, que soit discutée dans l'UGTT la possibilité de présenter des candidats aux différentes élections, que soit discutée de la constitution d'un parti ouvrier indépendant.
 
Quels que soient les développements à venir et ils seront nombreux et rapides, les travailleurs et la jeunesse de Tunisie doivent regarder avec attention vers la Côte d'Ivoire, l'Irak, l'Afghanistan, la Somalie, l'ex Yougoslavie, partout où les grandes puissances ont pris en mains « la transition démocratique », partout le sang a coulé », les nations ont été disloquées, les peuples livrés à des chefs de bandes et à des trafiquants, la souveraineté est un bien nouveau et précieux et que certains veulent déjà contester, que tous ces gens restent chez eux et laissent tranquille la Tunisie en attendant un avion qui viendra peut-être un jour les chercher eux aussi, après tout on ne sait jamais, les peuples sont si imprévisibles.

Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Samuel Moleaud 19 janvier 2011 10:50

    Les gens (journalistes, économistes de tous bords, politistes, politiciens, citoyens) scandent un brave mot de démocratie sans vraiment savoir ce qu’il est réellement...

    Au sens où on l’entend, (héritée de Montesquieu, Rousseau et Locke), la démocratie représentative prône la liberté d’expression, de culte, de circulation, etc etc...mais comme son nom l’indique, elle est représentative. Des gens cultivés, favorisés par leur origine sociale accèdent aux postes clés du pouvoir, et utilisent la loi (soit disant apanage de la volonté générale quand 1000 personnes font la loi pour des millions...) pour diriger et décider du sort de toute une population. Et comme les pauvres depuis toujours n’ont jamais été rentables aux entreprises, il faut que la loi oeuvre à la sauvegarde des intérêts du riche ou du propriétaire. Tocqueville écrivait même sans complexes, que trop d’égalité était dangereuse. Avec toute la verve alambiquée d’un philosophe.

    La démocratie, ça a toujours été depuis 1750, la liberté des riches et les droits de l’Homme blanc. Les inégalités, l’exploitation et les injustices ne seront jamais supprimées sous des démocraties représentatives. Le seul régime qui soit démocratique, est la gestion directe du peuple aux affaires de la Cité...A la grecque, mais sans esclavage et sans métèques.

    Mais il était dangereux pour la bourgeoisie du 19ième siècle, (pères fondateurs aux Etats-Unis, républicains en Europe) de laisser le pouvoir au peuple, à des Communes fédérées...

    La Tunisie fait sa révolution, l’Islande aussi. C’est énorme. L’Occident a outrancièrement brillé par son mutisme, parce qu’une révolution populaire et citoyenne tunisienne risque de faire effet boule de neige dans nos latitudes, (les révolutions traversent aisément les mers et les montagnes, même avec une ligne Maginot) et dépérir les bénéfices des multinationales occidentales privées.

    Dans votre article très pertinent, facile à lire, concis, et rempli d’humanisme, remplaçons Ben Ali par Sarkozy, remplacer Tunisie par France, RCD par UMP, et remplacez UGTT par... intersyndicale, ça donne notre prochain combat.
    Tunisiens, peuples du monde entier, même combat, mêmes problématiques des riches qui détruisent la planète, et qui sous estiment la colère de leurs subalternes.

    Parce que l’égalité entre les peuples empêche le profit des capitalistes, jamais aucun gouvernement n’appréciera aucun mouvement d’émancipation populaire !
    Mais nous, peuple, devrons passer outre leur arrogance, car ils sont moins nombreux...


    • gimo 19 janvier 2011 14:34

      LES HUMAINS SONT DES NAINS EN PUISSANCE

      Pourquoi !!!  hélas la nécessité de gérer les affaires publique un bien en soi  !!certes !!

      est un préambule dans la vie  Mais ce n’est pas pour autant de laisser faire et piller

      sans contrôle en élisant des gens

      des gugusses par un vote !!!!!!un vote de cette sorte est plus qu’un crime

      POURQUOI !!

      1/ L’UN il n’a jamais su S’ IMENCIPE (SE Rendre libre, de s’affranchir de toute autorité.

      Par peur par faiblesse pas manque de réelle responsabilité par lâcheté

      2/ L’AUTRE nain sans conscience et scrupule et par l’odeur alléché sachant ceci

      invente les élection pour rentre dans le poulailler

      pour piller en toute tranquillité grâce au vote des crédules

      justice a sa botte

      lois a sa botte

      flic a sa botte

      armé a sa botte

      caisse a sa botte

      contrôle a sa botte

      citoyen a sa botte

      pov électeurs malades il lui faut un siècle encore pour comprendre sa duperie




    • Anarkhia Anarkhia 19 janvier 2011 16:33

      « Et comme les pauvres depuis toujours n’ont jamais été rentables aux entreprises... »

      C’est le seul point noir que je peux déceler dans votre commentaire, Samuel . Les pauvres sont le pain des riches et par là même des banques, si vous voulez mon humble avis, ( ce à quoi vous pourriez répondre que vous n’en voulez pas, c’est votre droit ^^ ) ils sont plus que rentables aux entreprises ; C’est leur matière première .


    • ddacoudre ddacoudre 19 janvier 2011 19:10

      bonjour samuel

      bien d’accord avec ton parallèle j’ai fait deux articles dessus qui sont toujours en modération je te donne le lien sinon ils sont sur mon blog.http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=87320&nbsp ; http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=87437

      ddacoudre.over-blog.com .

      cordialement.


    • Motus Motus 19 janvier 2011 21:44

       Merci Samuel


      Je joins ma voix à la vôtre
      Très bonne année d’espoir

      Motus tunisien, pour le peuple de France, et horrifié par beaucoup de gouvernants européens !

    • Reflexions 20 janvier 2011 00:00

      BEN ALI HADOPI SARKOZY CA SUFFIT

      .............

      Ils n’ont pas compris que vouloir mettre la créativité d’un peuple sous pression, sous repression, c’est préparer les conditions de sa révolte. ? !
      Dans ce monde désespérant ou nos dirigeants croient encore aux vertus du totalitarisme ( fut-il mou comme avec Sarkozy , ou plus violent comme en Roumanie )un immense espoir nous a été apportée par la jeunesse Tunisienne.
      Elle a mis fin à la dictature d’un vulgaire voyou qui voulait les dominer notamment en leur « confisquant » la liberté du Net.
      Le voyou qui nous sert de Président a, semble-t-il, les memes phantasmes, car on sait que c’est LUI qui s’est acharné pour faire adopter cette loi anti-liberté, anti-jeunes d’Hadopi ; Pour protéger les privilèges des nantis( des exploiteurs ) de la culture, au détriment de la Culture....et nous mettre au bans des nations dignes de ce nom.
      Ce voyou doit comprendre que le peuple Français refuse ce tour de force .....
      Que la jeunesse Française réfute son diktact ; que ce qu’il a fait ( avec la bénédiction de parlementaires couarts ) est honteux . Que la révolte gronde....
      Tous les Français, jeunes et moins jeunes nous sommes indignés devant ce comportement dictactorial. Le flot de ceux qui recoivent ces courriers délateurs et inquisiteurs d’Hadopi va grossir le fleuve de ceux qui sont révoltés par ces méthodes.

       Ben-Ali-Hadopi-Sarkozy-ça-suffit

      Pourquoi ? Croit il naïvement que l’on peut arreter le fleuve de la Liberté que représente Internet ?

      Sous le mauvais pretexte de préserver les droits des « privilégiés » ...au détriment du Peuple ....en punissant le Peuple ? !

      C’est ridicule ....

      C’est vulgaire, puéril, et dangeureux

       Ben-Ali-Hadopi-Sakozy-ça-suffit


      VOILA LA LISTE DE CEUX QUI SONT CONTRE HADOPI a cette adresse

       http://www.laquadrature.net/wiki/Contre_hadopi

       cette liste grossit tous les jours .....

      La révolte gronde ........

      Faudra-t-il descendre dans la rue pour que le pouvoir retire cette loi qui musèle le Peuple et le met sous surveillance ?

      Faudra-il- que le Peuple descende dans la rue pour que sa volonté soit appliquée alors que ce sont les députés absents qui devraient tenir ce role à l’Assemblée ?

      Faudra-t-il que le Peuple se révolte pour que soient abolies des lois qui offensent sa dignité ?

      CELA SUFFIT  ! ! !

       BEN ALI - HADOPI - SARKOZY - CA - SUFFIT ! ! ! ! !

       ...........................

      et que MAM ne se berce pas d’illusions sur ses capacités sécuritaires pour museler le Peuple......

      Les forces de Police de France, l’Armée de France ne sont pas là pour servir les intérêts d’une clique de nantis .....

      La Police est la Police du Peuple pour le Peuple et non contre lui

      L’Armée est l’Armée du Peuple pour le Peuple et non contre lui.

      Ces deux grands corps de la République sont deux expressions du Peuple Français dont ils sont fiers. Ils sont là pour protéger le Peuple , pour protéger la Nation.

      Si des lois scélérates, indignes, si une clique de nantis, d’apparratchiks veulent écraser la volonté du Peuple, lui enlever sa Liberté, sa Dignité , le Peuple se révoltera

      Et sa Police et son Armée seront à ses cotés.

       BEN ALI - HADOPI - SARKOZY - CA - SUFFIT ! ! ! ! !


    • Alpo47 Alpo47 19 janvier 2011 12:13

      Nous devons tous regarder avec grand intérêt ce qui se passe en Tunisie.

      Evidemment, nos situations ne sont pas comparables, dans la mesure où nous sommes bien plus « prisonniers » du système, notamment économique et médiatique.
      Cependant, il nous montre qu’un régime peut être abattu lorsqu’on ose se lever, refuser la peur, penser par soi même ... et persévérer jusqu’au résultat.

      La révolution populaire et pacifique, par « désobeissance civique » de l’Allemagne de l’Est nous montre davantage à quoi devrait ressembler un mouvement chez nous, pour restaurer la démocratie et retrouver notre liberté et indépendance.

      Il faut juste ... la goutte d’eau qui fera déborder le vase .


      • isabellelurette 19 janvier 2011 16:07

        >il nous montre qu’un régime peut être abattu lorsqu’on ose se lever, refuser la peur, penser par soi même ... et persévérer jusqu’au résultat.

        Oui, les individus qui ont osé avant l’heure ... sont morts, ont été emprisonnés / étouffés / traqués / menacés / réfugiés ....

        Le mouvement ne réussi que s’il est collectif , massif, généralisé ...

        Ce qui n’empêche pas le maximum de désobéissance civile, de résistance, de communication, de sabotage ... en attendant l’heure


      • Radix Radix 19 janvier 2011 21:13

        Bonsoir alpo

        Une goutte ? Comme celle-ci : http://www.youtube.com/watch?v=dSs2VJBfOUo

        Radix


      • LE CHAT LE CHAT 19 janvier 2011 12:52

        on voit bien la complicité du FMI avec le régime Ben Ali !

        Que n’aurait on pas dit à gauche si Woerth avait reçu la médaille !


        • LE CHAT LE CHAT 19 janvier 2011 13:10

          salut Parkway ,

          le seul grief est seulement d’avoir fait passer le congrés du FN au second rang de l’actualité  smiley , sinon le fait que le peuple tunisien ait chassé un tyran inféodé à la ploutocratie mondialiste , c’est que du bonheur !


        • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 janvier 2011 17:20

          Des arabes qui nous montrent l’exemple en installant la parabole et en se lobotomisant le cerveau devant al-jazeera ; du pain béni pour les islamistes tout ça... c’est peut-être voulu ?


        • courageux_anonyme 19 janvier 2011 20:28

          Raté, c’est tout le contraire, c’est la fête. D’une part parce que je n’ai rien contre les tunisiens, c’est contre les racailles en France que j’en ai, et ensuite plus pragmatiquement parce que si ils sont heureux là-bas, ils seront moins tentés de venir ici.


        • rakosky rakosky 20 janvier 2011 01:19

          Monsieur il faut parfois renoncer à la morgue et au mépris...


        • manusan 20 janvier 2011 13:46

          Si la révolution fini sur un califat, on pourra toujours dire que c’est la faute des français racistes qui ont soutenu le mouvement, ils sont assez culpabilisés pour le croire.


        • 2102kcnarF 19 janvier 2011 13:17

          « Quels que soient les développements à venir ... »

          C’est assez simple, les tunisiens vont se faire couillonner ....

          D’abord la démocratie n’apporte pas forcément la richesse. On peut même dire qu’elle est un régime de peuples riches.

          L’autocratie, n’est pas l’autocrate. Ce régime ne tient pas seulement sur les proches de sa famille, ni sur les clans, mais sur des habitudes largement partagées par tous.

          Ce n’est pas un changement politique qu’il faut opérer, mais un changement économique et celà en pleine crise ... avec des régimes arabes hostiles et combien plus puissants que la Tunisie. Et l’Occident qui n’a qu’une crainte : L’Islamisme.

          Les forces en présence : Les corrompus actuels, les islamistes, et les démocrates qui ne demandent qu’à être corrompus. Vive la liberté !


          • gimo 19 janvier 2011 14:51

            2102kcnarf
             
            désolé
            non c’est pas un régime de riche !!  il le sont devenu et deviennent grâce a ce régime de dupe

            la démocratie =c’est de laisser les clés de votre maison volontairement sans contrôle
            a des personnes 

            pas la peine de venir se plaindre après pour cause de pillage
            depuis les temps des temps les sots se faut piller par des brigands  !! point


          • gimo 19 janvier 2011 14:59

             ce régime est plus sournois des tout les régime politiques
            pourquoi il fait faire une complicité par un vote de tout le monde cupide

            et fait rêver les les cupide imbéciles et espèrent être un jour calif ou profiter de ce pillage


          • gimo 19 janvier 2011 18:47

             pov nations du monde c’est la course au pompon peu importe l’amour de sa patrie
             le respect des hommes c’est le fric que un crétin cherche avant tout
             même au prix de piller son pays heureusement que la raie justice coupe
            ALLEZ TOUS finissent DANS LA FOSSE merci !!bon dieu seul chose de bien que tu as fait

             si j’ étais le bon dieu je nettoierais cette planète de tout ces parasites
            cette gangrène pus vite 


          • rakosky rakosky 20 janvier 2011 01:22

            Rien n’est joué encore,attendons un peu....dans vôtre présentation des forces en présence vous oubliez le peuple et il arrive parfois qu’il ait le dernier mot.


          • caramico 19 janvier 2011 14:30

            Bravo à tous les Tunisiens pour leur courage et leur sens de la modération, qui n’empêche pas leur inflexibilité face aux tentatives de maintien des restes gangrenés du pouvoir.


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 janvier 2011 15:07

              Le meilleur régime c ’est celui des bananes .


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 janvier 2011 20:16

                ah bon...


              • Croa Croa 19 janvier 2011 23:17

                 L’évangile selon la boite à images du salon est en perte de vitesse comme l’on été à leur époque la bible ou le petit livre rouge.

                Il y a du est nouveau, c’est la diversité des sources d’informations. Pour la première fois depuis que l’humanité est, il n’existe plus de vérité unique et les peuples sont obligés de réfléchir par eux-mêmes. Etre stupide et moutonnier c’était aussi reposant....

                 smiley mais c’est terminé tout ça ! smiley


              • bob 19 janvier 2011 15:41

                Je voudrais avoir un peu plus d’informations sur ce soulèvement spontané : En Algérie, deux citoyens se sont immolés sans donner de résultat similaire. Comment la mort d’un simple quidam a-t-il embrasé la totalité de la Tunisie qui, d’après ce que nous serinent les médias, était sous contrôle assez strict d’un clan ? Comment celui-ci a-t-il été incapable de dominer la situation et d’arréter la « populace ». Comment une révolution montre-elle autant d’ordre notamment des policiers qui patrouillent dans les rues, excessivement peu de désordre dans les rues ? Pourquoi l’allié des français se retrouve-t-il aussi rapidement expulsé du pouvoir ( à l’instar de Gbagbo en Côte d’ivoire) et qui la Tunisie va-t-elle élire en tant que new-leader ? Autant de questions que personne ne se pose alors qu’elles devraient ètre les premières à frapper les spectateurs extérieurs smiley .


                • Croa Croa 19 janvier 2011 23:40

                  Il se dit que la Tunisie disposerait d’une armée issue du peuple et proche de celui-ci. Une mafia dirige le pays ; Ce clan dispose d’une garde personnelle dévouée mais qui ne fait pas le poids. Comme chez nous cette mafia était le pantin des puissances d’argent du monde.

                  En Algérie l’Armée et les civils font deux ! C’est le pouvoir même et les élites politiques ne sont que des pantins de l’armée même, laquelle constitue une classe de pouvoir tout à fait à part qui compose avec le reste du monde mais présente les caractéristiques d’une dictature plutôt indépendante.

                  Ces deux pays sont donc très différents !

                  Ceci dit, je ne fait là que répéter des propos entendus,

                  à vérifier donc !


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 19 janvier 2011 16:13

                  Et pendant ce temps-là Alliot-Marie n’a toujours pas démissionné.


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 19 janvier 2011 16:19

                    La « Démocratie » est celle que j’ai définie dans mon article « DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS DE L’HOMME » et je ne nie pas un seul mot de cette « déclaration » même si on me donne toutes les réserves d’or de la Planète Terre !

                    Maintenant si dois parler du « leurre démocratique » en l’appelant « démocratie » pour faire plaisir aux peuples d’Europe qui ne comprennent leur situation de blocage politique que trop bien, alors je vous dis :


                    La qualité d’un système démocratique n’est pas proportionnelle au nombre de partis politiques agrées, elle est seulement la valeur intrinsèque d’une Nation qui la produit et l’enrichit ! Retenez donc cette définition que je vous offre bénévolement !

                    Dans nombres de cas on constate même que le tiraillement entre différentes parties d’une nation chacune étant rattachée à un parti ou à un autre, empêche l’instauration même d’un leurre démocratique fonctionnant périodiquement et occasionnellement en faisant danser les populations autour des bidons des urnes par la chanson des promesses non tenues !

                    Ce n’est pas seulement Ben Ali, ni seulement la police tunisienne qui n’est pas la police de Ben Ali, ni le parti de Ben Ali qui n’a pas servi le seul Ben Ali...Mais ce sont tous ceux qui ont lâchement et progressivement pris ce qui ne leur appartient pas, ceux qui ont par abus de pouvoir accaparé ce qui appartient au peuple tunisien ou à des individus particuliers, ceux qui ont amassé des fortunes illégitimes profitant des failles du pouvoir ou bénéficiant de sa complicité, ceux enfin qui évoluaient hors la loi et cassaient chaque jour un peu plus la justice sociale qui n’a pas finalement fait tout ce qu’il fallait faire pour empêcher le débordement dont l’initiative ou la cause première peut être tout à fait inconnue de tous ; ce qui a fait débordé le vase tuinisien peut être tout ce que les Tuinisiens eux-même ne soupçonnent pas mais par la suite la décompression dans la rue avait permis d’aligner la majorité des honnêtes citoyens (sans la minorité des « casseurs ») courageusement vers l’objectif que recommande dans ces cas-là l’intelligence nationale (quand elle existe) et le génie politique (non encore enivré par l’odeur de la violence ) !

                    La transistion politique et sociale ne demande pas d’exterminer une partie de la population ni même désigner des boucs émissaires qu’on chargerait de tous les maux : Les coupables à des degrés différents sont d’abord ceux qui n’ont pas respecté les lois et donc trahi l’esprit nartional en faisant tout ce qui n’est pas permis ; les autres sont tous ceux qui n’ont pas lutté chacun selon ses possibilités, même par la parole, pour dénoncer ou pour réprimer les actes hors la loi !


                    Une transistion pacifique, une révolution que peu de pays avaient entrepris (ou même nul pays n’avait entrepris) serait d’exiger la réparation des fautes commises par les coupables eux-mêmes avant d’envisager lentement mais sûrement le passage de la société vers une situation meilleure !


                    Voila pourquoi je dis que toutes le « révolutions » violentes avaient toutes basculé vers la contre-révolution perfide qui n’avaient fait qu’acumuler les passifs monstrueux pour les léguer à chaque fois aux générations suivantes... La conscience humaine n’en peut plus !

                    Mohammed MADJOUR.


                    • ddacoudre ddacoudre 19 janvier 2011 19:16

                      bonjour mohamed
                      de temps en temps cela fait plaisir de voir un discours un peu différent de ceux qui emboitent le pas au médias.
                      je te laisse de liens d’article s’ils ne fonctionnent pas ils sont sur mon blog.
                      http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=87320&nbsp ; http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=87437
                      ddacoudre.over-blog.com .
                      cordialement.


                    • rakosky rakosky 20 janvier 2011 01:38

                      Monsieur ,pour l’instant la sauvagerie ,la brutalité ,le recours à la force brutale ,le recours systématique à la tromperie et au mensonge sont du côté des classes dirigeantes..
                      Les comités populaires constitués et dont la presse parle bien peu ont pris en charge la défense des quartiers contre les bandes armées du RCD.


                    • pjf971 19 janvier 2011 16:29

                      le courage, l’intelligence et le génie politique de la classe ouvrière tunisienne

                      L’expression « classe ouvrière » n’est pas adéquate : c’est pratiquement tout un peuple, à l’exception d’une infime minorité de privilégiés et de leurs serviteurs, qui s’est soulevé.


                      • rakosky rakosky 20 janvier 2011 23:20

                        Sur le fond vous avez raison,mais j’ai volontairement employé ce terme pour insister sur la place qu’occupe la classe ouvrière dans ce mouvement d’ensemble qui ,vous avez raison raison de le souligner embrasse toutes les composantes de la nation tunisienne.


                      • daniel paulmohaddhib 19 janvier 2011 16:37

                        Doucement mais surement , a cause de l’incompetence chronique millenaire a organiser une vie pacifique , les voleurs des biens des autres toujours crees par un collectif ..commencent a sentir quelque chose..
                        le bon peuple qui n’a de bon que le mot , ne sent pas encore grand chose.....
                        Tout a ete essaye par les humains , avec cette constance pour mal vivre ensemble , qui est de compter sur la competition et l’appat du gain pour une vraie vie....
                        il a toujours ete question d’utiliser le grand nombre pour le confort de tres peu....avant l’argent le voleur se montrait comme tel....avec violence il volait le bien du paysan pour sa survie...
                        aujourd’hui le voleur continue a ne rien faire , mais ayant distille chez tous l’appat du gain ce qui ne fut pas difficile du tout , aujourd’hui il ne vole plus lui meme, il a trouve des cupides moins competents dans le domaine de la cupidite qui vont soutenir tout le systeme , avec en eux une haine feroce, la haine de celui qui ne veut pas bosser mais etre riche....et qui vont faire le boulot pour lui...entre le sommet et la base qui trinque , se trouve le socle mou des puissants , ceux qui vont bosser pour un peu plus , mais ne seront jamais que digne du mepris de ces seigneurs d’aujourd’hui , et aujourd’hui faute de grives on mange des merles....et la maladie auto immune s’installe tranquillement....le systeme pourrit de l’interieur...
                        mais le bon peuple qui n’a de bon que le nom , est toujours cerne par la vie....comme les puissants ils ont une seule obsession non consciente ,mais qui est la principale motivation cachee de quasiment tout le monde : ouin !! je ne veux pas mourir....
                        Alors , en voyant cela vers 10-20 ans le mental entier se deconnecte de la realite pour creer son monde qui n’a rien de reel , le seul but de cela etant de ne jamais plus regarder la mort qui vient en face..entre autre peur...
                        cet humain est terroriser par le fait de vivre...alors il ne vit pas....
                        a ce jeux, le pouvoir et l’argent sont des drogues tres efficaces....mais la dose doit s’augmenter regulierment..
                        aujourd’hui il y a trop de parasites , meme un seul serait de trop pour moi d’ailleurs , mais a ce jours les parasites, les professions parasites s’etendent.....le vrai travail de celui qui produit les necessites vitales a entierement ete laisser aux plus forts en pognon....
                        on n’a plus rien sauf des boulots a la con, inutiles....sauf une minorite ..
                        La tentation du plus est la faute majeure....mais le bon peuple rale, veut il changer entierement un monde dominer par l’appat du gain et la competition..... ?
                        ma reponse est non, pas pour le moment....le bon peuple n’a pas envie de cooperer volontairement sans profit..car lui ce qu’il veut c’est etre au sommet...elite et bon peuple sont les memes ...sauf exceptions evidemment....

                        l’evidence qu’il faut abandonner le profit et le business pour le remplacer par la cooperation totale sans profit , sans oligarchie parasite devra s’imposer...par intelligence...ou jamais...
                        c’est la que c’est pas gagne car on confond capacite intellectuelle et intelligence...
                        l’univers est intelligence absolue, l’humain est capacite pratique.....pour survivre...
                        c’est ce cerveau qui calcule qui domine notre cerveau entier....il est le probleme.

                        le probleme est nous , en nous....
                        il existe un symptome qui dit le mauvais chemin, il s’appelle la souffrance psychologique , qui de plus est un catalyseur qui peu etre utilise pour ouvrir l’autre cerveau .elle permet de regarder la totale impermanence de la vie, l’insecurite etc etc...il n’y aura jamais de securite dans notre vie, c’est perdu d’avance, ceux qui la prone sont des gens qui sont absolument terrorise pas la vie et donc leur mort qui vient...leur mal et leur haine vient de la...ils veulent atteindre ce qui ne sera jamais...ca cree la violence.... l’autre cerveau est celui qui est en phase avec les vibrations de l’univers..
                        notre ego lui est decale de la vie dans un espace temps qui est son propre imaginaire....
                        Bonne bourre...


                        • daniel paulmohaddhib 19 janvier 2011 16:39

                          euh j’avais oublie l’auteur..merci de cet article...
                          salutation amicales


                          • lloreen 19 janvier 2011 17:25

                            à mr daniel paulmohaddhib
                            Oui , je suis bien d’accord avec cette façon d’interpréter les choses mais je crois que ce qui manque cruellement c’est un système tout à fait nouveau se fondant sur de nouvelles bases parce que l’homme et la femme du XXI ème siècle n’ont peut-être encore pas conscience dans leur grande majorité qu’ils n’ont plus rien à voir avec du XXème car ces structures sont dépassées.Tout est à créer.Les anciens schémas sont dépassés : un ou cinquante qui gouvernent n’a jamais marché.Les gens marchaient, ce qui est fondamentalement différent.Ils marcheront de moins en moins et j’en suis heureuse.Il souffle un vent nouveau.Les Tunisiens sont les premiers.Il faut les soutenir et ils ne sont pas dupes grâce à Internet qui est un formidable outil à défendre car ils connaissent les dangers qui les guettent.


                            • daniel paulmohaddhib 19 janvier 2011 17:44

                              Salut lloreen

                              oui , un declancheur....est arrive....c’est deja ca...
                              de nouvelles bases oui bien sur.....le roi profiteur/parasite a gagne criait il...il a perdu de vue que une autre commence alors...il n’aurait pas du gagner ...ainsi il se met a nu....nous verrons bien
                              amicalement...


                            • gimo 19 janvier 2011 18:31

                               ben ali est parti la bête a laisser des oeufs ses complice souvent pire que la bête

                               il doivent  virer tout cette infection de pourris  et faire de nouvelles règles
                              ( constituante)

                               faire des lois pour verrouiller le système et seul garantie 

                              sinon tout recommencera comme avant d’ ou le mot révolution
                              les humains sont ce qu’ils sont des avides d’argent et de pouvoir
                              de qui que ce soit

                               


                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 19 janvier 2011 17:35

                              SALUT

                              Le génie politique du peuple tunisien  ! Rien que ça ! ça va la tête ?

                              Je vous donne rendez vous dans un mois ou deux peut être même avant quand vous serez dégrisé .

                              Qui va donner du boulot aux chomeurs ? Personne sauf les islamistes qui seuls peuvent recevoir du fric de l’arabie saoudite .

                              La Liberté c’est bien mais avec du pain cela va mieux .

                              Je souhaite aux Tunisien de voir leur situation s’améliorer car effectivement ce sont des gens que j’aime bien et à la différence de l’auteur je les connais pour avoir vécu parmi eux et avoir conservé des amis .

                              De grâce, ne vous emballez pas . On se croirait lors de l’élection d’Obama .

                              Wait and see


                              • kitamissa kitamissa 19 janvier 2011 21:56

                                c’est faux Rouxel,ça a été dementi officiellement ! les 1500 kgs d’or,c’est de l’intox !


                              • Croa Croa 19 janvier 2011 23:55

                                Là je veux bien croire Kitamisa parce qu’1,5 t d’or c’est pas facile à mettre dans l’avion. Mais croyons bien, par contre, que ces gens là aient préparé leurs arrières ! Ils ont sûrement assez de biens dans les paradis bancaires, voire en nature immobilière, pour qu’il n’y ait pas de soucis à se faire pour eux !


                              • titi titi 20 janvier 2011 00:02

                                « De grâce, ne vous emballez pas . On se croirait lors de l’élection d’Obama . »
                                En effet on est encore en plein délire !!!

                                Vous avez raison de souligner que la source du mouvement, ce sont de motifs économiques plus que politiques.
                                Or le départ de Ben Ali c’est un évènement politique par économique.


                              • lloreen 19 janvier 2011 17:52

                                Les brillants esprits qui nous gouvernent impriment leur conscience et leur façon de faire aux structures qu’ils créent.Je ne sais pas si certains d’entre vous connaissent la grande mode du « business » par objectifs.C’est le saint des saints.Alors je me suis dit qu’effectivement c’était d’une brillante logique pour encadrer un travail.Je me suis même dit que ce pourrait être LA solution pour un changement structurel sociétal.
                                Au lieu de choisir des hommes et femmes pour porter une politique qui va de toutes façons faire l’objet de discordes , satisfaisant les uns au détriment des autres alors qu’au 19 janvier 2011, je crois pouvoir dire sans trop essuyer de critiques que la majorité des gens veulent la paix, l’épanouissement et surtout, la liberté, choisissons un cadre.Lorsque les objectifs pour le bien commun ( à définir par vote citoyen) seront fixés, il y aura les citoyens porteurs des projets qui seront choisis pour leurs compétences avec pour mission de transmettre leurs connaissances.
                                Le vivier des compétences est immense et s’enrichira de plus en plus.
                                Alors mon rêve (peut-être le vôtre) est qu’en 2012 en plus des candidats qui se présenteront, il y aura le « parti blanc » , alternative à ceux qui auront l’intention de voter blanc qui sera porté non
                                pas par un candidat mais par l’ensemble de tous ceux qui adhèreront à cette idée.
                                Ce « parti blanc » en est au stade de la réflexion.J’ai soumis un article à la rédaction d’Agoravox qui, je l’espère, sera visible bientôt.Il servira peut-être, si vous le voulez bien à susciter les commentaires et peut-être l’ébauche d’une voie alternative .


                                • lloreen 19 janvier 2011 17:56

                                  à mr cambronne
                                  Mais savez-vous raisonner autrement que chômage, fric, boulot ?
                                  Ne souhaitez-vous donc rien d’autre à un peuple qui veut s’émanciper ?


                                  • Croa Croa 20 janvier 2011 00:08

                                    Comme aux autre peuples, qu’ils puissent maintenant préparer leur survie !

                                    Les français, avec leurs écrans plats et leurs vacances, préfèrent se laisser tondre un peu plus chaque année... Sans voir que la situation est grave pour toute la planète, toutes les espèces et même qu’en ce qui concerne la notre, même les dominants ont du souci à se faire ! 


                                  • lloreen 19 janvier 2011 17:59

                                    mr rakosky
                                    Bravo, cela vient du coeur et cela me touche.


                                    • rakosky rakosky 20 janvier 2011 23:31

                                      Lloren,je vais vous faire une confidence,je suis né en Tunisie,ainsi que mon père,le père de mon père et ainsi depuis 40 générations.
                                      En un mot pour vous dire que ce billet exprime mes convictions politiques ,mais aussi un attachement profond pour mon pays natal,celui où j’ai mes racines ,où j’ai passé mon enfance et que je n’ai jamais oublié Omri manansek ya bladi


                                    • lloreen 19 janvier 2011 18:16

                                      Cette situation tunisienne est historique car elle est révélatrice de plusieurs choses.
                                      Elle se passe à un moment où en France (je parle de ce pays, le hasard ayant fait que j’y naisse) beaucoup rêvent à un changement pour retrouver une liberté qui se réduit de jour en jour et se voient en tunisiens par procuration....
                                      Elle permet de mettre le doigt où cela fait mal : la collusion de toutes nos « élites » avec les systèmes qui fonctionnent toujours selon le même schéma : je t’aide, tu m’aides, on s’entraide.Entre potes, bien sûr.Le commun des mortels est spectateur.
                                      En Tunisie il est devenu acteur.
                                      Sachant tout de même que le nouvel ordre mondial rêve du chaos pour instaurer son ordre et ayant constaté que mme MAM à l’origine de l’EUROGENDFOR (ni plus ni moins qu’une milice privée au service de ceux qui comme Ben Ali ont pour option de « mater » le peuple) s’est trahie avant l’heure (pour ceux qui ont encore des illusions), il faut que les tunisiens prennent garde de vraiment se donner des structures radicalement nouvelles.


                                      • titi titi 20 janvier 2011 00:04

                                        « beaucoup rêvent à un changement pour retrouver une liberté qui se réduit de jour en jour et se voient en tunisiens par procuration.... »

                                        Ce que j’adore chez vous, c’est le sens de la mesure...


                                      • antonio 19 janvier 2011 18:18

                                        Ben Ali est parti, la tyrannie est finie...
                                        Mais que de chausse-trappes encore devant les pas du peuple tunisien en lutte pour la liberté et de meilleures conditions de vie !


                                        • Salade75 19 janvier 2011 19:35

                                          C’est étrange, j’avais l’impression que cette révolution n’était justement pas celle de la classe ouvrière, mais celle de la classe certes pauvre, mais instruite dans un objectif de ne pas être ouvrière, mais qui ne trouve pas de travail.

                                          Il est d’ailleurs incompréhensible qu’un dictateur ait autant investi dans la formation ! C’est donner le bâton pour se faire battre.

                                          Nos politiciens français l’ont tous bien compris qui font depuis des décennies baisser la qualité de l’enseignement chez nous
                                          Quel que soit le caractère bien venu et on l’espère contagieux de cette révolution (si cela se confirme), son origine est à chercher chez les « intellectuels ».
                                          C’est même ce qui différentie une révolte d’une révolution.
                                          La première, issue du peuple, souvent affamé, se calme avec un peu de pain, et tout repart comme avant, même si parfois quelques têtes sont tombées entretemps.
                                          La seconde, ayant des racines bien plus profondes et difficilement traitables rapidement, est durable.

                                          Bel article de tentative de récupération politicienne !

                                          Au fait, en 2004, quelle était la position de l’UGTT par rapport à la 4ème candidature de Ben Ali ? Le soutien. Mais sans doute à cette époque était-il un bienfaiteur de la classe ouvrière !!


                                          • ddacoudre ddacoudre 19 janvier 2011 19:43

                                            bonjour rabosky

                                            j’ai bien aimé ton enthousiasme, car il faut avoir de l’espérance, mais tristement l’histoire nous démontre que la population se fait toujours voler ses révolutions.
                                            en l’espèce il ne s’agit pas d’une révolution car les tunisiens ne vont pas changer de régime, puisqu’il s’agit d’un régime présidentiel comme le notre avec des variantes concernant la limite de candidature.
                                            la prise du pouvoir ne s’improvise pas il faut avoir les hommes pour cela, pour l’instant ils doivent leur sucés à l’armé, et a part quelques personnalités car l’opposition à été déstructuré par la police, quelle soit politique ou islamiste.
                                            de fait ce que tu souhaites voir se réaliser est une infime chance, le seul moyen d’y parvenir et de recevoir le soutient des pays démocratiques, et là cela laisse rêveur quand nous avons vu notre pays prét a seporter au soutient de l’autiocrate. car c’est ce nom qu’il faut lui donner c’est un autocrate, comme notre président, sauf en disant dictateur, l’on se protège du parraléle, mais il est un peut tard MAM a dévoilé la véritable teneur de son gouvernement qui se flatte de maintenir la contestation grace a une trés psychologique utilisation des forces de l’ordre.
                                            nous l’avons vu lors des manifs. nous n’en sommest pas encore arrivé au niveau de ben Ali, mais noussommessur la voie.
                                            je te laisse deux liens ou j’évoque un peu celahttp://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=87437&nbsp ; http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=87320

                                            ddacoudre.over-blog.com .
                                            cordialement.


                                            • bluebeer bluebeer 19 janvier 2011 20:13

                                              Bonsoir à tous,

                                              je ne connais rien à la Tunisie, mais je viens de lire l’article suivant, nettement moins enthousiaste :

                                              http://www.realpolitik.tv/2011/01/communique-de-bernard-lugan-au-sujet-de-la-tunisie/

                                              Et je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que ça sonne assez juste...


                                              • ZEN ZEN 19 janvier 2011 20:51

                                                bluebeer
                                                Vous devriez être plus critique vis à vis de ce papier, qui ne parle que de « chaos »...


                                              • ddacoudre ddacoudre 19 janvier 2011 21:27

                                                bonjour bluebeer

                                                j’ai lu ton lien ce texte nous dit seulement souvenez vous komeini. oui l’on s’en souvient. alors il vaut mieux soutenir des dictatures ou des autocrates, plutôt que de voir s’installer à leur place des républiques islamistes.

                                                nous avons le FMFI et OMC, qui fragilisent ces états en leur faisant appliquer des économie drastiques , alors que les dirigeants du monde changent leurs politiques économiques en vers cesétats alors il n’y aurapas de république islamiste en lieu et place.
                                                mais penses tu que les gestionnaires du monde qui siège a walstreet s’en souci.
                                                ddacoudre.over-blog.com .
                                                cordialement.


                                              • bluebeer bluebeer 20 janvier 2011 22:01

                                                Bonsoir Zen, ddacoudre.

                                                Comme précisé, je ne connais rien à la situation en Tunisie. Mais ça fait un bout de temps que je ne crois plus à la spontanéïté des mouvements populaires victorieux. Par contre, l’incurie des médias en la matière (cf révolutions colorées, roumanie, golfe, etc.), ce concert de louanges de la part de la horde des « lecteurs de prompteurs » m’incite à la plus grande prudence.

                                                Sinon, croyez bien que je ne souhaite rien tant que l’émergence de vraies démocraties dans le monde, des démocraties qui prendraient le pas sur le pouvoir de l’argent, et à commencer par nous, la vieille europe.

                                                Tiens, au fait, j’ai entendu dire que les vilains pêcheurs islandais, ridicule petit peuple périphérique et insulaire, se seraient vu interdire l’accès aux ports européens. Officiellement pour des histoires de quotas de pêche. Ou peut-être pour s’être récemment oublié sur la moquette de la finance internationale ?


                                              • Barbet Barbet 19 janvier 2011 20:30

                                                Un ami viens de me dire que sur le site d’un journal arabe basé à Londres « alquds.co.uk », une information importante vient de tombe : une  source anonyme proche de BEN ALI dit qu’il n’a jamais demandé d’être accueillit en France et qu’il va parler dans les prochains jours.
                                                Ce gouvernement nous prennent vraiment pour des imbéciles.

                                                ps :

                                                Bakchich a sortit un article dans lequel ils disait que Ben Ali n’a pas de biens en France, mais plutôt à Dubaï et en Argentine.


                                                • Barbet Barbet 19 janvier 2011 20:44

                                                  Cambronne,

                                                  tu m’inspire que de la pitié, tu parles de choses que tu ne maitrise pas.
                                                  Tu as été bien chargé par TF1 et autres média sionistes, tu vois les islamistes par tout, c’est devenu ton cauchemarde.

                                                  Pour ta gouverne les islamistes tunisiens sont de la confrérie des frères musulmans.
                                                  Les frères musulmans sont interdits en Arabie Saoudite.
                                                  Les saoudiens étant des Salafiste font la guerre aux frère musulmans depuis la fin des années soixante dix.
                                                  Mais bon je te comprend, c’est tous des arabes barbus, c’est la même chose pour le neurone que tu as dans le cerveau.

                                                   Ce message est valable pour tous ceux qui nous vendent l’islamisme à toutes les sauces.


                                                  • Barbet Barbet 19 janvier 2011 20:46

                                                    Erratum : lire cauchemar


                                                    • Tuscany 19 janvier 2011 21:10

                                                      Je ne sais pas tunisie mais j’espère qu’au moins ils peuvent profiter de cela.
                                                      By Tuscany


                                                      • kitamissa kitamissa 19 janvier 2011 22:12

                                                        bon,c’est bien,les Tunisiens ont foutu Ben Ali dehors ,sa famille et une partie de sa flicaille itou ...


                                                        c’est bien,c’est le génie Tunisien ! y’a bien des pillages comme ça pour se défouler certes ma s25 ans de frustration ça donne envie de se venger sur le matériel ,foutre le feu e casser le matériel,comme une bande de gosses qui cassent une école comme on peut le voir parfois dans la presse !

                                                        mais après,il va bien falloir se remettre à bosser parce que la liesse de la révolution dissipée,les caisses vides,les touristes partis alors que c’est un principal vecteur de l’économie,il va bien falloir trouver à bouffer,et du fric pour tout réparer et remettre le pays au boulot,parce que parader avec un bâton pour jouer au révolutionnaire devant les caméras ça fait héroique ,mais quand les gosses diront « Papa j’ai faim ! c’est quand qu’on mange ? » qui va faire les courses où et avec quoi ?

                                                        et puis une bande de barbus pas très bien intentionnés auront vite fait de foutre tout le monde de retour au Moyen âge,fini les jeunes filles en mini jupe et les plages pleines de monde le Week End ! comme en Iran ! comme dans d’autre pays où une bande de sinistres fanatiques ont foutu les habitants dans une prison à ciel ouvert !

                                                        • moebius 19 janvier 2011 22:42

                                                          Je ne sais si le peuple Tunisien a raison d’etre fier de quoi que ce soit mais si il l’est et bientemps mieux pour lui mais ce qui est sur c’est que la classe moyenne tunisienne qui est pratiquement une des seules a avoir le mérite d’exister dans cette région et ce parce qu’elle est productive et que si elle ne l’était pas pas n’existerait pas vue que ce pays a la chance de ne pas avoir de ressources naturelles et d’avoir a sa téte une caste qui s’est accaparé ces ressources et tient l’esemenble d’un population par un edistribution qui ne doit absolument rien au hasard et à la liberté. Cette classe donc qui est éduquée par la force des choses donc en avait un peu marre de se faire racketer par la famille et la belle famille rurale inculte et illétré de ce policier, malade et complétement dépassé par les événementset qui visiblement était incapable physiquement de revendiquer un xiéme mandat dans une routine fatigué ou il agitait encore mollement des baches le présentant en buste avec les cheveux teint embrassant des enfants mais peut etre autant que peut l’etre notre ministre des affaires étrangeres embarassée qui parlent trop pointu et de l’ensemble de no élites politiques soit dit en passant comme ça et qui manient trop de chévres et de choux pour avoir un vision cohérente de l’ensemble mais dont certain malgrés tout se tarque de vouloir initier un genre d’union des peuples du pourtour de la mer Mediterrannée alors qu’au fond il s’agirait plus de louer des transats sur ses rives ou de vendre des glaces en marchant avec des espadrilles dans le sable en trimballant une glaciére


                                                          • Reflexions 19 janvier 2011 23:59


                                                            BEN ALI HADOPI SARKOZY CA SUFFIT

                                                            .............

                                                            Ils n’ont pas compris que vouloir mettre la créativité d’un peuple sous pression, sous repression, c’est préparer les conditions de sa révolte. ? !
                                                            Dans ce monde désespérant ou nos dirigeants croient encore aux vertus du totalitarisme ( fut-il mou comme avec Sarkozy , ou plus violent comme en Roumanie )un immense espoir nous a été apportée par la jeunesse Tunisienne.
                                                            Elle a mis fin à la dictature d’un vulgaire voyou qui voulait les dominer notamment en leur « confisquant » la liberté du Net.
                                                            Le voyou qui nous sert de Président a, semble-t-il, les memes phantasmes, car on sait que c’est LUI qui s’est acharné pour faire adopter cette loi anti-liberté, anti-jeunes d’Hadopi ; Pour protéger les privilèges des nantis( des exploiteurs ) de la culture, au détriment de la Culture....et nous mettre au bans des nations dignes de ce nom.
                                                            Ce voyou doit comprendre que le peuple Français refuse ce tour de force .....
                                                            Que la jeunesse Française réfute son diktact ; que ce qu’il a fait ( avec la bénédiction de parlementaires couarts ) est honteux . Que la révolte gronde....
                                                            Tous les Français, jeunes et moins jeunes nous sommes indignés devant ce comportement dictactorial. Le flot de ceux qui recoivent ces courriers délateurs et inquisiteurs d’Hadopi va grossir le fleuve de ceux qui sont révoltés par ces méthodes.

                                                             Ben-Ali-Hadopi-Sarkozy-ça-suffit

                                                            Pourquoi ? Croit il naïvement que l’on peut arreter le fleuve de la Liberté que représente Internet ?

                                                            Sous le mauvais pretexte de préserver les droits des « privilégiés » ...au détriment du Peuple ....en punissant le Peuple ? !

                                                            C’est ridicule ....

                                                            C’est vulgaire, puéril, et dangeureux

                                                             Ben-Ali-Hadopi-Sakozy-ça-suffit


                                                            VOILA LA LISTE DE CEUX QUI SONT CONTRE HADOPI a cette adresse

                                                             http://www.laquadrature.net/wiki/Contre_hadopi

                                                             cette liste grossit tous les jours .....

                                                            La révolte gronde ........

                                                            Faudra-t-il descendre dans la rue pour que le pouvoir retire cette loi qui musèle le Peuple et le met sous surveillance ?

                                                            Faudra-il- que le Peuple descende dans la rue pour que sa volonté soit appliquée alors que ce sont les députés absents qui devraient tenir ce role à l’Assemblée ?

                                                            Faudra-t-il que le Peuple se révolte pour que soient abolies des lois qui offensent sa dignité ?

                                                            CELA SUFFIT  ! ! !

                                                             BEN ALI - HADOPI - SARKOZY - CA - SUFFIT ! ! ! ! !

                                                             ...........................

                                                            et que MAM ne se berce pas d’illusions sur ses capacités sécuritaires pour museler le Peuple......

                                                            Les forces de Police de France, l’Armée de France ne sont pas là pour servir les intérêts d’une clique de nantis .....

                                                            La Police est la Police du Peuple pour le Peuple et non contre lui

                                                            L’Armée est l’Armée du Peuple pour le Peuple et non contre lui.

                                                            Ces deux grands corps de la République sont deux expressions du Peuple Français dont ils sont fiers. Ils sont là pour protéger le Peuple , pour protéger la Nation.

                                                            Si des lois scélérates, indignes, si une clique de nantis, d’apparratchiks veulent écraser la volonté du Peuple, lui enlever sa Liberté, sa Dignité , le Peuple se révoltera

                                                            Et sa Police et son Armée seront à ses cotés.

                                                             BEN ALI - HADOPI - SARKOZY - CA - SUFFIT ! ! ! ! !


                                                            • Philou017 Philou017 20 janvier 2011 00:04

                                                              Un éclairage intéressant des « affaires arabes » à Charm Al Cheikh :

                                                              Les pays du Golfe se déchirent autour de la Tunisie

                                                              Encore une fois le torchon brûle entre les pays du Golfe. En effet, les événements qui ont secoué ces derniers jours la Tunisie ont opposé le Qatar aux autres pays du Conseil de Coopération du Golfe.

                                                              Ainsi, à Charm Al Cheikh, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères arabes en marge du sommet économique arabe, les oreilles de Kamel Morjan, ministre des Affaires étrangère tunisien ont sifflé lors de sa rencontre avec ses homologues Saoudien et Koweitien. Ceux-ci ont fait savoir au responsable tunisien qu’ils étaient très mécontents de la manière dont a été traité le président déchu Ben Ali. Ils ont également fait savoir qu’ils ne reconnaîtraient pleinement le nouveau gouvernement mis en place à Tunis que si celui-ci présentait quelques garanties notamment « politiques ». Zine El Abidine Ben Ali entretenait de très bons rapports avec les pays du Golfe et notamment avec les princes des Emirats et ceux du Koweït. D’ailleurs, et d’après des sources contactées par Maghreb-intelligence en Egypte, le ministre koweitien des AE, Cheikh Mohamed Sabah Al Salem Al Sabah s’est montré particulièrement « froid et arrogant » avec son homologue tunisien. Le prince Saoud Al Fayçal s’est lui aussi montré ironique en faisant allusion au rôle présumé joué par les « Etats-Unis du Qatar », comme il aime le répéter, dans la révolution du Jasmin, notamment à travers Al Jazeera. Dans ce sens, le premier ministre du Qatar Cheikh Jassim Ben Hamad dit fièrement à tous ses interlocuteurs que le Qatar vient de réussir la première révolution « cathodique » de l’histoire grâce à Al Jazeera.

                                                              A lire aussi :
                                                              Comment Zine El Abidine Ben Ali a été débarqué

                                                              Le face-à-face Kamel Morjan/Mohamed Jegham

                                                              Lybie : Les milices révolutionnaires quadrillent le pays


                                                              • Aafrit Aafrit 20 janvier 2011 02:47

                                                                Les craintes résident là.
                                                                Une démocratie dans un pays, comme la Tunisie, n’ayant pas de ressources naturelles ne peut résister face à toutes ces dictatures qui l’entourent et qui lui lancent un regard concupiscent et bizarre.Un rejet total de ce truc étranger qui vient de s’implanter sur ce corps arabo-couscoussier. Fais comme nous, ou bien casse toi ! Voilà, le mot qui se pronnocera..
                                                                Soit, les tunisiens rejettent le retour à la case de départ (dicatature) continuent leurs luttes jusqu’à en mourir de faim (rappelons qu’il reste dans les caisses publiques de quoi tenir 3 ou quatre mois seulement..)
                                                                Ou bien, le pouvoir va jouer toutes ses cartes, avec l’aide des dictateurs arabes, afin que le peuple retrouve sa raison et accepte les offres alléchantes des dictatures arabes qui renfloueront les caisses et les poches des tunisiens... et les liquides dictatoriaux couleront de nouveau dans les veines..

                                                                Sinon le scénario science fiction :
                                                                le nouveau pouvoir tunisien dit merde et tourne le dos aux arabes, fonde une nation démocratique en cherchant l’aide et la coopération auprès des autres nations non arabes..
                                                                Rappelons que les dictateurs arabes, princes et toute la faune du golf persique, ont beaucoup investis en Tunisie..des sommes colossales qui seront en jeu..


                                                                • drlapiano 20 janvier 2011 09:17

                                                                  Appeler « grand mouvement démocratique » ce qui apparaît de + en + comme une révolution de palais ... faut pas exagérer.
                                                                  L’élite tunisienne au pouvoir voyait bien que Ben Ali et sa clique mafieuse les conduisait droit dans le mur ... exit donc les fantoches ... petit habillage démocratique ... et surtout encenser la « grandeur » du peuple tunisien.
                                                                  Ceci dit c’est un progrès, la séparation entre l’état, le parti et le monde économique était une urgence ... tout le monde va en profiter ... sauf à se la jouer trop lyrique.
                                                                  Comme le laisse craindre tous ces « amis du peuple » qui s’agitent prêtes à exploiter cette période d’incertitude ... sans en avoir vraiment les moyens.


                                                                  • DTHEV 20 janvier 2011 09:29

                                                                    Avant de vous emballer attendez de voir le résultat, je suis pour ma part assez pessimiste sur l’issue de cette révolution.


                                                                    • kitamissa kitamissa 20 janvier 2011 10:09

                                                                      ça exite les aigris qui transposent leurs fantasmes sur ce qu’ils rêvent qu’il arrive en France ! comme si l’on était sous un régime dictatorial !


                                                                      des révolutionnaires du clavier ça pullule ici ! la bande de chômeurs et de branleurs rivés devant leur écran nuit et jour !

                                                                      ce qui se passe en Tunisie,c’est qu’une fois l’euphorie passée,il va falloir se remettre à bosser,mais avec quel pognon ? si les caisses sont vides et si la populasse crève de faim,ça va nous refaire un beau bordel !

                                                                      et c’est là que les Islamistes auront la porte ouverte touts grande pour imposer leur loi et faire reculer le pays de plusieurs siécles en arrière,ensuite ça va gagner l’Algérie et tous les Pays d’Afrique du Nord ,déjà dans le colimateur depuis longtemps d’une bande de Fous Barbus qui n’attendent que ça,certainement aidée par des pays du golfe qui joue le double jeu !

                                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 janvier 2011 11:46

                                                                        à part quelques monégasques républiques , la totalité des chefs d’ Etat viennent du peuple , plus ...ou ...moins issus de différentes classes sociales de Chavez à  Obama de Merkel à  Bouteflika Heinz Fischer Hu Jintao Castro  Zapatéro Moubarak Sihamoni Poutine  etc .... et on a différents parlements et sénats dans le monde  si on veut changer la  rapacité et la prévarication des dirigeants il suffirait que le peuple dont ils sont issus soit plus vertueux . 


                                                                        Résumé si on a des salauds à la tête de l’ Etat il suffit de regarder d’ où ils viennent .

                                                                        • Henri François 20 janvier 2011 11:55

                                                                          A l’auteur,
                                                                          Pendant 23 ans qu’a fait l’UGTT ce syndicat très puissant que vous encensez aujourd’hui ?


                                                                          • rakosky rakosky 20 janvier 2011 18:04

                                                                            Concernant la place occupée par l’ UGTT,voici un extrait d’un article publié par l ’AFP

                                                                            TUNIS — Les cadres de second rang de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) ont joué un rôle crucial dans la chute du président Ben Ali en politisant la « Révolution du jasmin », au départ une fronde populaire aux revendications sociales partie de l’intérieur pauvre du pays.

                                                                            "Les structures régionales et locales de l’UGTT ont non seulement encadré et organisé la contestation sociale, mais lancé la manifestation du vendredi 14 janvier, qui a abouti au départ de Ben Ali", a expliqué à l’AFP, Hachémi Troudi, analyste et auteurs d’ouvrages sur le mouvement syndical.

                                                                            Son analyse est corroborée par de nombreux témoignages de syndicalistes qui ont été aux premières loges du mouvement de contestation et organisé effectivement les manifestations à partir de la Place Mohamed Ali, le siège de la centrale syndicale à Tunis.

                                                                            Quel que soit le niveau de compromission des dirigeants avec le régime ,c’est vers l’UGTT que les travailleurs se sont tournés,ce sont ses cadres et ses militants qui sont les principaux organisateurs du mouvement ,qui organisent les comités populaires,encadrent les manifestations.

                                                                            Bien sur ,il y a à côté les militants des organisations démocratiques qui sont d’ailleurs présents dans l’ UGTT,mais c’est l’UGTT qui a pour vocation du fait de son histoire d’être le cadre permettent d’exprimer toute la puissance sociale du mouvement ouvier..


                                                                          • furio furio 20 janvier 2011 13:07

                                                                            EN fait la différence entre la TUNISIE et la FRANCE, c’est que en TUNISIE c’est le peuple tout entier qui détient, l’intelligence, le courage, et le génie politique.En FRANCE tout cela est concentré dans un seul homme : SARKYGNOL !! Etonnish nein ?


                                                                            • lloreen 23 janvier 2011 17:07

                                                                              à titi
                                                                              Vous vous gaussez sur mon sens de la mesure...Soit.
                                                                              J’aime la liberté et je suis de nature entière.Voir que les Français râlent pour tout mais ne font pas grand chose pour que ça change, attendent l’homme ou la femme « providentiels », critiquent les uns et les autres sans que cela soit constructif pour un sou.Et quand une citoyenne se réjouit avec un peuple de la chute de son tyran il se trouve un rabat-joie qui lui conteste le simple droit à s’exprimer.Curieuse conception de la liberté de parole.


                                                                              • lloreen 23 janvier 2011 17:08

                                                                                à kitamissa
                                                                                Vous proposez quoi de constructif ?


                                                                                • lloreen 23 janvier 2011 17:15

                                                                                  mr rakosky
                                                                                  merci pour la confidence !C’est primordial d’avoir des racines.Si l’on coupe les racines d’un arbre, il meurt.« Couper les racines à un être humain c’est le condamner à une mort douce » (proverbe cheyenne).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

rakosky

rakosky
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès