• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le dîner du CRIF

Le dîner du CRIF

Comme chaque année, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a organisé son dîner auquel ont été invité des personnalités politiques, dont le Président François Hollande. Et comme d’habitude, il a été question de l’antisémitisme et de la recrudescence des actes anti-juifs, notamment sur les réseaux sociaux. L’antisémitisme serait en progression spectaculaire en France. Selon le Président du CRIF Richard Prasquier, qui s’appuie sur le rapport du Service de protection de la communauté juive (SPCJ), le nombre d’actes antisémites a augmenté de 58% en 2012 par rapport à 2011. Un discours alarmant qui en rappelle d’autres, chaque année, et auxquels les responsables politiques répondent en promettant une lutte encore plus vigoureuse contre l’antisémitisme. 

Le dîner du CRIF prend ainsi les allures d’un hémicycle où les politiques sont sommés de s’expliquer sur la recrudescence des actes antisémites. En réponse, ils promettent toujours plus de moyen dans la lutte contre l’antisémitisme. Ce qui soulève au moins deux questions, l’une concernant le phénomène de l’antisémitisme en France, l’autre concernant la politisation d’un dîner, a priori conçu pour être un moment de convivialité.

Sur le phénomène de l’antisémitisme

En mars 2009, le sociologue Laurent Mucchielli, sur la base des données de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH), organisme public, a publié un document contredisant le discours récurrent du CRIF, qualifié, au passage, de « discours rituel ». Il fait le constat dans son analyse que l'antisémitisme sur une longue période avait diminué dans le pays. Il y a toutefois des pics d’actes antisémites attribuables aux fluctuations du conflit israélo-palestinien. Le pic de janvier 2009, par exemple, s’explique par une raison conjoncturelle : les réactions à l’opération « plomb durci » menée par Tsahal contre la Bande de Gaza. Un pic qui en rappelle un autre, en 2000, durant la deuxième Intifada.

Ainsi, pour Mucchielli, il n’y a pas d’augmentation tendancielle de l’antisémitisme en France, 90 % des Français considérant les juifs comme des Français. Dans son étude, le chercheur dénonce en revanche « une incapacité du CRIF à prendre ses distances avec l’État israélien ». Une attitude qui pourrait expliquer « l’incapacité », en retour, de nombreux Français maghrébins à distinguer la politique israélienne de la communauté juive en général.

Il y a quelque chose de rassurant dans cette étude, qui n’avait pas été contestée sur le fond, pour les « Français ». On est dédouané de l’infamante accusation collective d’antisémitisme. Rassurant en partie seulement, puisque le rapport du CRIF à Israël n’est pas prêt d’évoluer, comme on peut s’en rendre compte en écoutant M. Prasquier fustiger l’« israélophobie » et revendiquant fièrement : « Je suis sioniste, comme la grande majorité de la population juive de France et comme les membres du Crif. »[1]

Pendant ce temps, la réaction des musulmans de France aux évènements touchant le monde arabo-musulman est toujours à craindre, même au-delà du conflit israélo-palestinien, comme on a pu s’en rendre compte avec l’affaire du navet anti-Mahomet.

Il s’agit d’un antisémitisme réduit à l’échelle d’un conflit intercommunautaire sur le sol français, mais alimenté par des facteurs exogènes.

Et puisqu’on parle de communauté, revenons au sujet principal : « le dîner ». C’est a priori un moment de convivialité dont se demande comment il a pu glisser à ce point dans la politisation.

Un dîner comme moment de convivialité

Sur la voie des revendications identitaires, il ne sera pas possible de recopier le « diner politisé du CRIF ». Les autres communautés (arabes/musulmans, noires) sont traversées par l’idée de « faire comme le CRIF ». Un dîner des Arabes ou des Noirs de France auquel les politiques seraient invités avec la quasi-obligation de répondre à la question des discriminations spécifiques subie par leur communauté en France.

La création du CRAN (Conseil Représentatif des Association des Noirs de France) faisait, à peu près, écho à la position visiblement privilégiée du CRIF dans les rapports que sa communauté entretient avec les politiques. L’association n’a pas réussi à s’imposer, ce qui n’est pas le cas du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui pourrait, un jour embarrasser nos politiques en adoptant la tradition des dîners annuels sur le modèle du dîner du CRIF.

S’il ne s’agit que d’un moment de convivialité, on s’y rend avec plaisir. Mais s’il faut aller y prendre des engagements politiques et le clamer dans tous les médias, on n’en reviendrait pas compte tenu de la diversité des communautés et des revendications spécifiques.

Boniface MUSAVULI



 


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Yvance77 21 mars 2013 10:08

    Quand M. Prasquier fustige l’« israélophobie » et revendique fièrement son : « Je suis sioniste, comme la grande majorité de la population juive de France et comme les membres du Crif. »...

    Et bien l’écho que je suis répond à M. Prasquier : « je suis antisioniste, comme la majorité des citoyens de France sans être membre du CRIF »

    ... je vais être ainsi taxé d’antisémite, de nazi, de criminel, d’adorateur de la svastika etc.... alors que je ne réclame que in fine - une égalité de fait - entre tous les sujets nationaux et non pas la protection d’intérêts particuliers à l’adresse d’un état tout aussi particulier qui n’est pas le mien (remember Strauss Kahn par exemple).

    Sans compter que cela peut aussi valoir amende, plainte, taule ....


    • jeanmarc62 21 mars 2013 22:28

      Yvance.

      Etre antisioniste c’est s’opposer à l’auto-détermination d’un état juif, le seul au monde ; Israël. Si on est contre on est antisémite, ou antijuif pour faire plus simple. Je ne vois pas de problème que vous le soyez. Ne parlez pas au nom de la majorité des citoyens de France. Je pense que la plupart ont d’autres inquiétudes et d’autres peurs. Merci de citer DSK, vous voulez démontrer quoi ? Les torts causés par les juifs français ? Regardez les faits divers, qui peuplent les prisons. La majorité des français ne sont pas dupes, et ont peur. 


    • frugeky 22 mars 2013 09:02

      Être anti-palestinien c’est s’opposer à l’auto-détermination du peuple palestinien à posséder son Etat, le seul : la Palestine.

      Ne pensez pas pour la majorité des français. Seule une minorité soutient le projet sioniste.
      Ceux qui ont peur, ce sont les sionistes : des démocrates, des peuples, de tous ceux qui ne sont pas juifs.

    • révolQé révolté 25 mars 2013 10:25

      Être anti-sionistes n’est pas être anti-juifs,amalgame facile qui fonctionne de moins en moins.
      Je suis judéo-critique et je le revendique.
      Je suis anti apartheid et je le crie haut et fort.

      ISRAËL PRATIQUE L’APARTHEID,C’EST UN ÉTAT RACISTE ET ASSASSIN... !!!

      L’état français est pro-sioniste et à la botte d’USrAël,donc lui aussi assassin.
      HONTE A CE GOUVERNEMENT... !!!


    • edzez edzez 21 mars 2013 10:16

      ça m’etonne que le president choisissent d’aller au crif pour annoncer la fin de l’invasion du mali.

      C’est louche.

      • francesca2 francesca2 21 mars 2013 11:15

        Mais vous êtes un communautariste, Musavuli, je ne vois pas ce qui vous choque ?!


        • MUSAVULI MUSAVULI 21 mars 2013 17:26

          Je ne suis pas choqué Francesca, bien au contraire. Je prône un dîner de convivialité. On a trop politisé le dîner du CRIF et trop longtemps, à mon avis. Pensez au jour où les autres communautés seront en situation d’organiser des dîners comme celui du CRIF et y inviteraient nos politiques...


        • francesca2 francesca2 22 mars 2013 09:53

          Vous savez Musavuli, je vous aime bien parce que au moins vous êtes sincère... 

          même si vous faites semblant de ne pas savoir que, dans une société communautariste, il n’y a pas de « diner de convivialité » entre une communauté et des représentants politiques, mais bien de dîners politiques, clientélistes et électoraux. Tiens, comme ceux du CRIF ! 

          Et les blaireaux soi-disant anti-communautaristes attachés à leur République c’est moi qu’ils moinssent... smiley

        • SEPH SEPH 21 mars 2013 11:40

          Le petit toutou de l’Empire Us-sioniste est allé faire son compte rendu de ses services au Crif.

          D’ailleurs Hollande en bon socialiste colonisateur livrerait depuis plusieurs semaines,des armes aux rebelles syriens, malgré l’embargo imposé par l’Union européenne, qui interdit de telles livraisons, selon Vincent Jauvert, du Nouvel Observateur :

          « Selon une source fiable au sein de l’appareil d’Etat français, François Hollande a décidé mi-décembre de livrer des armes à l’Armée syrienne libre à des groupes sélectionnés par les services de renseignement. Cette décision a été prise en concertation avec la Grande Bretagne et les Etats-Unis, qui, selon cette source, ont fait le même choix. Elle fait suite à la visite à l’Elysée le 17 novembre du président de la Coalition nationale syrienne, Ahmed Moaz al-Khatib, que les autorités françaises ont, trois jours auparavant et à la surprise générale, reconnu comme « le seul représentant du peuple syrien ». »

          Les premiers envois auraient eu lieu début janvier selon le site de l’hebdomadaire.

          Hollande arme Al-Qaïda et ses alliés qui sont des mercenaires pour remplir les basses besognes d’Israël. Le tout consiste à partager la Syrie dont une partie serait annexée à Israël pour constituer le grand Israël, et pour le reste les compagnies US feraient main basse sur les énormes réserves de gaz de la Syrie.

          Les socialistes ont toujours été profondément sionistes, et ont toujours approuvé ou mené des guerres coloniales au profit de l’Empire Us-sioniste. Ce sont des nuisibles.


          • le crocodile 21 mars 2013 11:44

            Dans une république comme la France , qui se veut laïque , le président élu par le peuple ( ?? ) n´a pas à se faire voir dans une réunion dont les organisateurs sont , non seulement juifs , ce qui ne serait rien , mais , ce qui est beaucoup plus grave , sionistes , pour la plupart. Ces gens se foutent complètement de la France , de la république et des français, et ils le disent maintenant sans se gêner le moins du monde . Ces gens qui se sont maintenant introduits partout dans les sphères du pouvoir et des médias ne font que du lobbying en faveur d´Israel , ceci malgré ce que tout le monde sait très bien , notamment que cet état est à des années lumières d´être un état de droit .. Quand on voit que des individus comme BHL , philosophe de pacotille , mais vrai sioniste , a réussi à mettre la France en guerre contre la Libye , et veut faire pareil avec la Syrie , on voit très bien que ceci est extrêmement dangereux et qu´un tel individu est un véritable boulet pour la France . Comment peut on le laisser continuer . Et le pire , Dasseault , autre sioniste , vient de le bombarder colonel de l´armée de l´air !!! Incroyable ce que ces sionistes peuvent faire en toute impunité .
            De la même manière , aucun membre du gouvernement ne devrait oser se faire voir aux inaugurations de mosquées , c´est , à chaque fois , comme cracher à la face des français qui assistent , impuissants à l´envahissement et à l´occupation de leur pauvre pays par des forces étrangères délétères .
            Honte à eux !


            • Anaxandre Anaxandre 21 mars 2013 12:52

               Crocodile, BHL n’est que l’arbre qui cache la forêt.
               Quant au CRIF, passe encore si son seul combat était le « soutient inconditionnel à Israël » ; il y a deux choses bien plus condamnables que ce communautarisme devenu désormais banal :

               1) la soumission intégrale de nos « élites » médiatiques et politiques à l’idéologie et aux intérêts bien peu nationaux qu’incarne le CRIF ;
               2) la manipulation intellectuelle consistant - via la Shoah et la Reductio Ad Hitlerum - à faire taire toute critique vis-à-vis de la Communauté ou de l’un de ses membres en tant qu’« agent » communautaire (sans parler de la judiciarisation de certains propos qui va aller, à en croire notre Bon Président, crescendo).

               Je l’ai maintes fois affirmé ici : tout cela est déjà - et sera - de plus en plus improductif, et certainement même contre-productif...


            • Onecinikiou 21 mars 2013 17:29

              @ Anaxandre,


              Vous savez sans doute ce qu’en pensait Marx en substance : « l’histoire se répète toujours deux fois, la première en tragédie la seconde comme farce ».

              En ce qui concerne le tribalisme inassouvi de nos communautaristes, il va sans dire que l’histoire, implacable, parle pour elle depuis bientôt 3000 ans.

              Quant aux paillassons, carpettes, professionnels de l’aplavantrisme et autres experts en génuflexions qui font office de dirigeants poltiiques de la nation française, c’est pitié d’en être arrivé là. 

              Le Général doit se retourner dans sa tombe, le pauvre, lui qui n’imaginait pas que la France put être la France sans la grandeur, la voilà rapetissée, rendue minuscule par une somme innombrable de traites, de pleutres, de soumis et d’imbéciles, dans une conjonction remarquable d’intérêts convergents.

              Une inversion de toutes les valeurs de bon sens, où la lie se fait passer pour l’élite et réciproquement, où les imposteurs usurpent le pouvoir de manière légale et non moins illégitime, et qui caractérise si bien les périodes précédents la chute des idoles, la destruction des Empires, et malheureusement la ruine de la civilisation.

              « Plus nous nous élevons, plus nous paraissons petits à ceux qui ne savent pas voler » - Nietzsche.

            • jeanmarc62 21 mars 2013 22:36

              pauvre argumentation, vous n’avez pas compris grand chose au sionisme. Les sionistes se soucient grandement de ce qui se passe en France, contrairement à ce que vous dites. D’ailleurs vous dites n’importe quoi car le cas échéant, il n’y aura pas de diner du CRIF. Contrairement à d’autres, le souci des juifs de France est de concilier leur amour de la France, leur identité juive et l’attachement naturel à Israel. Si vous ne comprenez pas pourquoi, je veux bien vous expliquer. Mais si - comme je le pense - vous avez des convictions toutes faites, alors ainsi soit il. 

              vous dites « notamment que cet état est à des années lumières d´être un état de droit » 
              je vois que vous n’êtes pas allé.

            • Anaxandre Anaxandre 21 mars 2013 23:52

                J’avais utilisé la même citation ici il y a quelques mois Onecinikiou ; pour celle-ci et pour le reste de votre commentaire, je ne peux que constater nos convergences de pensée.

                Salutations,
                Le Spartiate.

            • viva 21 mars 2013 11:55

              Un vrai chef de l’état ne se déplace pas a un diner communautaire, il reçoit les représentants des communauté, ce n’est pas lui qui est invité (convoqué ?) mais lui qui doit inviter. En république il n’y a aucune excuse et rien ne peux justifier un tel comportement. Il faut ce qu’il veux à titre privé mais en tant que chef de l’état il ne devrait pas être autorisé à se rendre à des réunions communautaires, il est tout de même le garant de l’unité de la nation.


              • jeanmarc62 21 mars 2013 22:39

                je ne vois pas en quoi faire un diner où sont conviés des gens de toute conviction et de tout courant politique pose un problème. Ce n’est pas une soirée secrete, la presse est également invitée. 


                En revanche, on ne sait rien sur les diners des hauts dignataires du Qatar et de nos responsables qui permettent de dilapider les richesses de la France. Vous connaissez la liste ? Palaces, Entreprises, foncier, clubs de foot.....

              • LE CHAT LE CHAT 21 mars 2013 12:22

                les patriotes ne vont pas bouffer dans cette vitrine du sionisme atlantiste , seuls les laquais du N.W.O s’y rendent


                • Anaxandre Anaxandre 21 mars 2013 12:54

                   Voudriez-vous parler par exemple d’un Bayrou ?
                    smiley smiley smiley


                • Onecinikiou 21 mars 2013 17:33

                  Alors parlons-en Le Chat : quelles sont les têtes de listes aux dernières présidentielles qui se sont fourvoyées par le passé où même encore aujourd’hui en se rendant à ce tribunal dinatoire, servant au passage les intérêts géopolitiques d’un Etat qui n’est justement pas la France ?

                • Traroth Traroth 21 mars 2013 17:51

                  Mélenchon.


                • Onecinikiou 21 mars 2013 20:09

                  Bravo ! Et de un.


                  Ensuite ?

                • Traroth Traroth 22 mars 2013 16:10

                  Je ne suis pas sûr pour les autres, mais j’ai du mal à voir Poutou au diner du CRIF, je dois dire...


                • Onecinikiou 23 mars 2013 23:25

                  Martine Billard, co-présidente du Parti de gauche, était elle aussi une participante assidue du diner du CRIF. Comme quoi, avec Mélenchon (qui lui s’y était déplacé alors même qu’il était Ministre en fonction de la Ripouxblique), les deux font la pair. 


                  http://www.liberation.fr/societe/0101466317-divorce-entre-le-crif-et-la-gauche

                  L’ensemble des caciques de l’UMPS bien entendu. Mais aussi Buffet et Hue de feu le PCF, également Cécile Duflot, d’EELV, et bien entendu l’inénarrable Cohn-Bendit. Bayrou y est allé aussi à de nombreuses reprises.

                  Effectivement la LCR et le NPA, à ma connaissance, ne s’y sont jamais déplacé pour y faire allégeance. Mais le NPA de Poutou c’est 1,15% des voix aux dernières élections. Marine le Pen et le Front national, c’est 17,9%. 

                  Il n’est donc pas faux de dire que de tous les grands partis politiques français, les seuls dirigeants politiques à ne s’être JAMAIS déplacé - et déjà parce qu’ils n’y ont pas été invités, ce qui vaut pour un brevet de vertu politique - sont ceux du Front national.

                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 mars 2013 13:10

                  Le Casher est un néttoyeur hautes pressions ....


                  • robin 21 mars 2013 13:51

                    C’est sur qu’en fonçant chaque année ventres à terre au diner du CRIJF tout en criant à la guerre contre le communautarisme, les politiques sont aussi crédibles à nous parler de la montée de l’antisémitisme qu’un pyromane de la sécurité incendie.... smiley


                    • ctadirke 21 mars 2013 15:44

                      1/ Au lieu de se comporter servilement d’une façon méprisable, tout comme Obama, Hollande qui a fait quelques études devrait savoir que les Arabes sont aussi des Sémites. Et ce n’est pas parce qu’un instable journaliste allemand Wilhelm Marr, plus ou moins derrière Moritz Steinschneider, a mal défini en1879 un mot et un concept qu’il fallait et faut et faudrait continuer de l’utiliser improprement . Ni prétendre que l’usage d’anti-sionisme le cache.

                      2/ Hollande devrait aussi savoir que le CRIF, lamentable courroie de transmission de « la seule démocratie du Moyen-Orient », est très loin de représenter la majorité des gens qui sont ou se croient descendants des Hébreuses de l’époque du roitelet David, aussi sur évalué que son fils Salomon d’après des archéologues juifs, de haut vol.

                      3/ Ce n’est pas parce que des citoyens informés et libres dénoncent les comportements criminels de quelques « Juifs » qu’ils sont contre tous les « Juifs » de la planète. et qu’ils leur veulent du mal .

                      4/ Le Shylock shakespearien , c’est vieux, mais malgré le tabou, il aurait fallu depuis longtemps s’interroger dans les grands médias sur la part de responsabilité de certains « Juifs » dans la non sympathie, voire l’anti-pathie dont son plus ou moins victimes, par généralisation plus que regrettable, condamnable, l’ensemble des gens s’estimant descendants d’Hébreuses ne serait-ce qu de l’époque du roi Hérode qui, déjà, avaient comme co-religionnaires pas mal de convertis non juifs. Alors qu’une partie des « Juifs » actuels sont majoritairement, voire totalement descendants de Khazars , de Berbères et autres convertis de l’Empire romain.

                      ,5/ Beaucoup ignorent généralement que l’anti-pathie de pas mal d’Allemands contre les « Juifs » était passablement du au fait que leur pays avaient « généreusement » accueilli et naturalisé des banquiers et riches bourgeois russes s’estimant juifs 1914 et que ceux-ci avaient tirées parti de la défaite allemande de 1918 en complicité totale avec leurs cousins – au sens premier parfois !
                      - banquiers « juifs » du camp d’en face.

                      6/ Beaucoup, même censés intelligents et cultivés, ignorent aussi qu’il y a eu des grands intellectuels « juifs » ,dont une bonne partie des professeurs fondateurs de l’Université hébraïque de Jérusalem, qui se disaient sionistes au sens de retour sur la terre où étaient nées la religion et la culture culture juives, mais désapprouvaient totalement les projets fanatiques et criminels des probablement pas descendants d’Hébreuses Ben Gourion, Jabotinski et autres qui furent t très minoritaires parmi les « Juifs » durant longtemps . Et ces sages sionsites non racistes avaient pressenti les dramatiques conséquences qui perdurent actuellement en Palestine depuis maintenant 65 ans



                      • agent orange agent orange 21 mars 2013 16:03

                        On sait pas ce qui était au menu mais nul doute que ces agents d’Israël ont briéfé François Hollande sur la feuille de route à suivre (à obéir ?) pour cette année. Cela frise la collaboration avec une puissance étrangère, non ?
                        I have a dream ; à quand sa comparution devant la Haute Cour de justice pour trahison ?


                        • agent orange agent orange 21 mars 2013 17:11

                          Coucous ? Pas casher...
                          Essayez les falafels... au risque de vous étouffer...


                        • Phaeton 21 mars 2013 16:36

                          Bonjour à tous,


                          Critiquer le CRIF, oui pourquoi pas. Mais cette victimisation à outrance devient lassante et confère effectivement, à force, au racisme :

                          1-Le CFCM a aussi la possibilité de d’inviter des politiques, il ne le font pas. Ce n’est pas de la faute des juifs si les musulmans Francais ne sont pas solidaires et du fait que ces derniers se désavouent du globalement du CFCM...

                          2-Si le CFCM organisait un diner comme celui du CRIF, je demeure persuadé qu’un « aplaventrisme devant l’islamisme mondial » serait considéré comme de l’islamophobie...De la part des musulmans c’est certain et je les comprendrais

                          3- Le plus important : la France mène depuis 1967 une politique pro-Arabe assumée et déclarée, cette politique a deux applications :
                           - Embargo des armes vers Israel de 1967 (la france était le premier fournisseur d’aeronefs à Israel, l’aviation à tjrs été le premier facteur de victoires Israeliennes)
                           - Votes systematiques à l’ONU pour les palestiniens et contre Israel (avec certes peu de résultat avec le veto US)

                          Donc ceux qui parlent de politique sioniste de la France, effectivement vous allez difficilement échapper aux accusations de racisme....


                          • cevennevive cevennevive 21 mars 2013 19:03

                            Raciste ? Le judaïsme est une race ?

                            Alors, moi, je suis de race Cévenole, d’origine protestant et athée...

                            C’est bizarre tout de même :

                            - La femme pasteur de l’Eglise Réformée de ma paroisse est une maghrébine...
                            - L’un de mes anciens camarade de boulot était d’origine indienne et Juif...
                            - l’une de mes voisines est bien Française, née en France de parents Français, et elle est musulmane...

                            Etre Juif est appartenir à une communauté religieuse tout simplement.

                            Et se pavaner au dîner du CRIF signifie appartenir à un mouvement « politique » qu’il nous appartient de critiquer ou d’approuver selon nos idées. Ce faisant, nous ne critiquons ni n’approuvons une religion.

                            Bonne soirée à tous. Et... Dînez bien tranquillement en famille, avec des gens que vous aimez !


                          • Phaeton 21 mars 2013 20:29

                            Bonjour Cevennevive,

                            Je suis désolé de vous apprendre que l’antisémitisme est bien du racisme, cette haine caricature le juif moralement aussi bien que physiquement. Je rajoute que beaucoup d’agissements Israéliens sont bien à mettre sur le compte du racisme envers les palestiniens et réciproquement. Plus fort encore : allez faire un tour sur les sites islamophobes lire la haine et les amalgames arabe/musulmans...

                            Je prends mes précautions en utilisant le terme d’antisémitisme car j’ai bien conscience que de critiquer ces visites au CRIF n’implique pas en-soi d’être raciste.

                            Simplement, sans citer de pseudonymes, certains commentateurs ici sont clairement concernés par mes accusations ( je pense par exemple au rigolo qui nous parle du raz-le-bol des Allemands à l’aube de la 2ème guerre mondiale...)

                            Avec mes explications, j’inclue donc aussi dans la catégorie des gens haineux ceux qui parlent de politique sionisée en France, alors que nos dirigeants ont globalement choisi la voie inverse depuis 50 ans ( et pas par humanisme ! ) Que ces gens daignent seulement me donner leur analyse des votes Francais à l’ONU sur les affaires Israelo-Palestiniennes !

                            Si vous voulez lutter efficacement contre cette forme de communautarisme, ce que je comprends, je me permets de vous conseiller de vous purger des racistes qui gangrènent cette cause tout autant que celle de la Palestine.

                            Ils ne sont pourtant pas durs à repérer, mais ce qui me navre ce sont les votespositifs qu’ils recueillent systématiquement sur AV smiley


                          • agent orange agent orange 22 mars 2013 08:53

                            Je crois que judéophobie est plus approprié qu’antisémitisme.
                            Les juifs d’occident (la plupart étant ashkénazes) n’ont rien à voir avec les groupes sémites (hébreux, arabes).
                            CQFD, la recrudescence antisémite est seulement valable si on tient compte du racisme à l’encontre des arabes, qui elle est une réalité.


                          • earth75 earth75 21 mars 2013 17:26
                            Bonjour, En fait on a la preuve, d’après l’UEJF qu’il y a plusieurs « races » Humaines, au moins en France. En effet, comment interpréter le fait qu’il y ait des lois concernant une catégorie particulière de personnes (là, si j’ai bien compris, les Sémites) et d’autres lois condamnant le racisme !!!!!!!!!!!!!!! Car je les attend se battre contre le racisme, le seul, qui s’en prend à des être humains quelque soit leur couleur de peau, leur religion, leur origine, etc ............

                            • TSS 21 mars 2013 17:40

                              Tous les leche boules de Gauche et de droite etaient venus faire allégeance... !!


                              • Traroth Traroth 21 mars 2013 17:45

                                Nos élus en train de faire la génuflexion devant des intérêts privés, c’est toujours un spectacle attristant.


                                • ptimarc 21 mars 2013 17:51

                                  j’espere qu’ils(les invités) ne paient pas« en plus »


                                  • docdory docdory 21 mars 2013 18:07

                                    @ Musavuli

                                    L’article 2 de la loi de 1905 précise « la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte »
                                    Comme son nom l’indique , le CRIF est une organisation émanant de la religion juive. par conséquent se rendre au dîner du CRIF es qualité d’élu est , pour un politicien, une reconnaissance du culte juif, ce qui est une violation de la loi de 1905. Il en va de même quand un politicien se rend à un « dîner de rupture de jeûne » de ramadan ( n’est-ce pas, Mr Delanoë ? ) ou à une inauguration de mosquée ( n’est-ce pas, Mr Fillon ? ). Dans ces cas, il s’agit d’une reconnaissance du culte musulman.
                                    Il faudrait renforcer la loi de 1905 et punir de cinq ans d’inéligibilité tous ceux qui, en tant qu’élu de la République, ont reconnu, salarié ou subventionné ( directement ou indirectement ) un culte, quel qu’il soit !


                                    • MUSAVULI MUSAVULI 21 mars 2013 18:22

                                      "Il faudrait renforcer la loi de 1905 et punir de cinq ans d’inéligibilité tous ceux qui, en tant qu’élu de la République, ont reconnu, salarié ou subventionné ( directement ou indirectement ) un culte, quel qu’il soit !"

                                      Je suis de cet avis. Je crois toutefois que la France a hérité d’une génération d’élus habitués à caresser les communautés dans le sens du poil et qu’il faut miser sur un renouvellement de génération politique pour espérer venir à bout de ces entorses à la loi de 1905.


                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 21 mars 2013 20:32
                                       Prasquier a fait le choix de ne pas être de la famille, par famille j’entend : la République. Monsieur Prasquier aurait pu choisir d’être un Français accessoirement juif mais au lieu de cela il fait allégeance et sert les intérêts d’un autre état il fait passer les intérêts de l’état d’israel avant ceux de la communauté juive française je parle de celle qui se veut française avant d’être juive .Il ne peut y avoir de double allégeance n’est il pas écrit que « l’on ne peut servir deux maîtres à la fois ».

                                      Asinus : ne varietur

                                      • Hervé Hum Hervé Hum 21 mars 2013 22:21

                                        Faut bien reconnaître que ce CRIF incite plus à l’antisémitisme que le contraire. Un comble pour une organisation revendiquant combattre l’antisémitisme. Enfin, sauf si on a la mauvaise idée de considérer que sans l’antisémitisme, le CRIF perdrait là sa principale arme de pression massive auprès de nos gouvernants. C’est bien d’ailleurs ce que suggère l’analyse de Laurent Mucchielli révélé par Musavuli.

                                        Mais soyons plus intelligent qu’eux, soyons donc anti CRIF et non anti juif ! Soyons donc contre la politique d’Israël et non contre Israël.

                                        Euh, question, pourrais je être menacé des foudres judiciaires pour anticrifisme ?

                                        Rassurez moi !


                                        • Mugiwara 22 mars 2013 02:02

                                          quelle merde, la religion ... 


                                          • Hervé Hum Hervé Hum 22 mars 2013 08:35

                                            Hum, le fameux dynamisme israélien... C’est la guerre !!!

                                            Car il est vrai que la paix incite plus au farniente.

                                            Bref, si on vous suit bien, vive la guerre. Vous souffrirez que d’autres préfèrent la paix et le farniente à la guerre et sa réussite économique.


                                          • Vallis Clausa Vallis Clausa 22 mars 2013 09:42

                                            Quelle synthèse monsieur,


                                            Un vrai petit pleurnichard !

                                            «  Cela la contrarie, face au visage rayonnant de l’économie dynamique d’ Israël. 
                                            Ses prix Nobels et ses start-Up crèvent les yeux des européens. » 

                                            Allez y mes amis, mangez-en ! hahahahhaa

                                          • Hervé Hum Hervé Hum 22 mars 2013 08:36

                                            Bref, un journée radieuse s’annonce pour vous !!!!


                                          • MUSAVULI MUSAVULI 22 mars 2013 10:58

                                            On doit aussi parler du dîner du CRIF parce que le Président de la République s’y est rendu et y a fait des promesses politiques. Ce n’est pas un non évènement. Ce qui n’interdit pas de parler d’autres sujets, notamment ceux que vous avez évoqués. D’ailleurs, sur AV, peu d’articles ont traité du dîner du CRIF. Je dirais même un seul article sur des dizaines.
                                            Cordialement.


                                          • Hervé Hum Hervé Hum 22 mars 2013 11:05

                                            A Musavuli, inutile de justifier votre article, d’abord il a très bien compris, et ensuite il aime qu’on ne l’aime pas....

                                            Suffit de regarder son pseudo et son profil... C’est ce qu’on appelle un troll !

                                            Impossible de dires si c’est du lard ou du cochon. S’il défend ou agresse les juifs.

                                            Le mieux dans le doute est e s’absternir, bref, de faire le vide autour de lui....


                                          • COVADONGA722 COVADONGA722 24 mars 2013 08:54

                                            ben non c’est un sioniste distancié de sa religion parce que il y en as aussi , ils sont comme ça discutent et s’engueulent en permanence. déjà était fait un tour à la knesset ?une vrai maison de fada des qu’ils sont plus de 6 dans un parti hop une scission !

                                             4 israeliens ensemble ne sont pas foutu de s’entendre plus de 5mm sauf pour foutre sur la gueule aux voisin ! Le plus beau c’est que leurs « cousins » palestiniens sont pareils.
                                             en plus tout ces « cons » sont armés   smiley


                                            Asinus

                                          • Hervé Hum Hervé Hum 22 mars 2013 14:59

                                            Vous avez raison, c’est du poulet, par contre, c’est sûrement pas du fermier.

                                            C’est du concentrationnaire. De l’élevage en batterie. En tout les cas, c’est ce que vous revendiquez dans votre profil !!!

                                            Adios pollo


                                          • Mugiwara 22 mars 2013 19:38

                                            ce qui m’étonne un peu de la part des conservateurs israéliens, Moïse a souvent évoqué un endroit qui serait appelé Israël et pas Judaisme ou sionisme (je ne comprends pas ce mot, il est aussi équivalent que de dire islamiste ou christianiste ou je ne sais quoi encore)... de ce fait, il prônait déjà la démocratie, de plus, que le pays ne soit pas exclusivement un état Juif ... une terre d’accueil, tranquille, ouverte à toutes les religions ou non, comme les athées... 


                                            bien sur, ça ne doit pas masquer l’incroyable incompétence des dirigeants à créer une économie viable, eux qui s’enorgueillissent d’être un pays intelligent ... cette remarque est valable à tous les pays du monde entier. 

                                            s’excuser auprès de la Turquie est un bon début, s’il faut attendre à chaque fois qu’un président américain vienne en Israël pour cela... 

                                            je me félicite que la loi pour libérer davantage les femmes dans le monde Arabe impulsée par les nordiques Européens ait été signée en Arabie Saoudite et dans d’autres pays aussi.

                                             c’est bien qu’il y ait des pays comme ceux du nord de l’Europe pour expliquer à des décérébrés mentaux que la femme doit être mieux traitée. 

                                            c’est vrai que les communistes ne sont pas en reste, glorifier le mot dictateur, ça me paraît être d’un non sens et surtout, d’un manque de respect envers les citoyens qui sont vus comme des bébés. des fois oui, des fois non. 

                                            le changement promis par Hollande avait été déjà impulsé mais on ne l’avait pas tous vu, ou du moins pas très bien regardé et effectivement, c’est un président qui laisse assez bien la parole et les décisions au peuple. 

                                            ça n’est pas toujours possible, et c’est normal, mais c’est bien, espérons que le peuple apprécie de prendre peu à peu le pouvoir. 

                                            il me semble que les religieux soient atteints de débilité mentale... 

                                            je précise, être athée n’est pas être nihiliste... 



                                            • le moine du côté obscur 25 mars 2013 01:12

                                              La France aux français et que tous les sionistes dégagent direction Israël. 


                                              • le moine du côté obscur 25 mars 2013 08:54

                                                Le troll de service, je dis ceci. Quand on aime tant un pays on va y vivre. Alors tous les sionistes qu’ils soient juifs ou pas qu’ils aillent vivre en Israël et y défendre ses intérêts. 


                                              • révolQé révolté 25 mars 2013 10:40

                                                Je fourni une barque,des fois que...  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès