• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le drame de Lampedusa et une tentative de réponse libertarienne

Le drame de Lampedusa et une tentative de réponse libertarienne

Tous les jours, des migrants tentent de venir en Europe, à leurs risques et périls. 

On l'a vu le mois dernier à Mellila, à la frontière entre le Maroc et l'Espagne (1) et hier avec le drame de Lampedusa. 

Que va t-on faire ? Mettre toujours plus de barbelés et mettre toujours plus de policiers ? Ou bien adopter une autre option ? 

Il est temps de comprendre que si tant de gens veulent émigrer en Europe, c'est parce nous sommes la seule région du monde qui s'attache au socialisme. 

Comme le note l'économiste Pascal Salin, "l'immigration « de mauvaise qualité » (de gens non formés, en provenance de pays pauvres) est encouragée parce que les immigrants peu formés ont d'autant plus intérêt à immigrer qu'ils bénéficient dans les pays développés de ce que l'on appelle les « avantages sociaux ». Ceux-ci consistent à prélever par la contrainte (l'impôt et les cotisations sociales) des sommes qui permettent de réaliser des transferts. Il en résulte qu'un immigrant peu formé reçoit, par exemple en venant en France, un ensemble de ressources, sous la forme de son salaire direct et de son salaire indirect, très supérieur à sa productivité, c'est-à-dire à ce qu'il produit." (2) 

Or, en dehors même du problème de l'immigration clandestine, nous savons que l'ultra étatisme et l'ultra socialisme qui sévissent en Europe sont en train de tuer le continent : 

  • SMIC qui exclue du marché du travail les jeunes non qualifiés
  • restrictions de toutes sortes au travail en soirée ou le dimanche
  • impôts et taxes toujours plus élevés (mais jamais assez élevés puisque nous sommes en déficit)

Si vraiment nous voulons conserver notre système social, qui, en plus de constituer un appel d'air pour l'immigration clandestine, nous coûte trop cher, alors, il va falloir accroître la taille des barrières, puis en venir au tir à vue. 

Ne rions pas. Les républiques socialistes d'Europe de l'est, entre 1945 et 1989, tiraient dans le dos des citoyens qui voulaient fuir le paradis socialiste, et se méfiaient très fortement des éléments extérieurs qui venaient perturber le système. 

Pour lutter contre l'immigration clandestine, il y a une option différente de celle de Frontex : supprimer l'espace public (au sens large du terme) en Europe, afin que les migrations ne soient plus des déplacements (non voulus) d'un pays à un autre mais uniquement que des invitations à venir chez quelqu'un qui l'a voulu. 

Illusoire, diront certains, y compris tous ces gens à "droite" qui tiennent à leur Sécurité Sociale. Une chose est sure : la France ne peut pas continuer avec son système social actuel, les déficits publics en attestent, et l'immigration clandestine est une piqure de rappel supplémentaire pour nous inciter à nous réformer, vite. 

(1) http://www.dailymotion.com/video/x14tnjw_des-immigrants-prennent-d-assaut-la-frontiere-espagnole_news

(2) Contrepoints : L'immigration dans une société libre, par Pascal Salin http://www.contrepoints.org/2013/09/21/139865-limmigration-societe-libre

LPL - Le Parisien Libéral 

http://leparisienliberal.blogspot.fr/2013/10/le-drame-de-lampedusa-et-une-tentative.html


Moyenne des avis sur cet article :  1.65/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • JL JL 5 octobre 2013 09:18

    Le libéral écrit : ’’Il est temps de comprendre que si tant de gens veulent émigrer en Europe, c’est parce nous sommes la seule région du monde qui s’attache au socialisme. ’’

    On en déduit deux choses :

    - le socialisme apporte la richesse ;
    - les peuples aiment le socialisme.

    J’ajoute que ces migrants fuient des régimes très libéraux, qui ne leur apportent que la misère.

    Continuez, Le libéral, mais faites des articles plus courts. Celui-ci gagnerait à se réduire à cette seule phrase.


    • ou alors, on en déduit que le socialisme n’existe qu’avec l’argent des autres.


    • Fergus Fergus 5 octobre 2013 10:14

      Bonjour, Schweitzer.

      Si, il y a un état où le socialisme a rendu les gens durablement heureux : la Kerala, état du sud-ouest de l’Inde, devenu communiste en 1957 et gouverné depuis par des forces de gauche. Sur le plan économique, cet état est, de loin, le mieux géré de l’Inde. Et, contrairement au reste de la fédération, la presque totalité de la population (on frise les 100 %) est alphabétisée. Un modèle qui gagnerait à être mieux connu et étendu !


    • JL JL 5 octobre 2013 10:19

      @ Le libéral,

      ce n’est pas avec cette pauvre réponse que vous sortirez de vos contradictions.

      Pour Schweitzer :

      Attali, reçu par Thomas Baumgartner sur France Culture disait à propos de la Somalie, que ’’c’est le marché sans l’État’’. Et il ajoutait aussitôt : «  la globalisation c’est la somalisation du monde  ».


    • JL JL 5 octobre 2013 10:31

      Quand on connait l’histoire récente, on est en droit de se demander si c’est le socialisme qui ne marche pas ou bien le capitalisme qui marche trop bien et empêche le socialisme de bien marcher.

      L’expression ’marcher trop bien’ doit être entendue dans le sens : ’le mieux est l’ennemi du bien’.

      Le capitalisme c’est Harry, un ami qui vous veut du bien.

      Résumé : ’’Sur la route des vacances, Claire et Michel ont beaucoup à penser : leurs filles énervées par la chaleur, les travaux de la maison, la visite aux parents... Sur une aire d’autoroute, Michel rencontre par hasard Harry, un ancien camarade de classe qu’il avait complètement oublié. De son côté, non seulement Harry n’a pas oublié Michel, mais il se met également en tête de résoudre tous les problèmes de son ami retrouvé. Et peu importent les méthodes, il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions...’’

      ’’ll n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions’’ <=> le capitalisme se nourrit de ses contradictions.


    • JL JL 5 octobre 2013 12:23

      @ Schweitzer,

      en proposant de ’’juguler l’invasion (sic !) ’’ vous illustrez superbement mon propos : pour vous, ’’il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions’’

      Le capitalisme survivra parce que sa SEULE vertu c’est la résilience. Il ne survivra pas tel qu’il est parce que sa caractéristique majeure c’est la versatilité et qu’il navigue de Charybde en Scylla, Il changera de forme : en ce moment on l’appelle « libéralisme ». Le capitalisme survivra parce que, en vertu du rasoir d’Occam, seul un système résilient, versatile et amoral peut vaincre tous les autres : le capitalisme est ce système, parce qu’il est le seul système connu qui soit résilient, versatile et amoral.



    • foufouille foufouille 5 octobre 2013 13:12

      le kerala est un pays chaud, tu doit avoir besoin de grand chose pour y vivre
      c’est en inde, pays ou avec 1$/jour, on te vend un panneau solaire a crédit pour recharger ton téléphone


    • JL JL 6 octobre 2013 10:06

      Schweitzer,

      puissiez vous avoir raison !

       smiley

      Plus sérieusement : vous ne comprenez rien à rien, désolé.

      J’explique : ce ne sont pas ’des gens peu performants économiquement’ qui vont mettre à genoux une machine économique résiliente, amorale et versatile autrement dit, psychopathe.

      Sauf si ces quelques personnes (l’invasion que vous dites ! ), tuaient les gens résilients, amoraux et versatiles ainsi que les exploités actuels, à savoir les gens économiquement performants que nous sommes.

      Vous les libéraux - puisque c’est comme ça qu’il convient d’appeler les capitalistes d’aujourd’hui - vous êtes pétris de contradictions, mais votre amoralité en fait une force (c’est ce qu’on appelle la capacité de nuisance), et cette force nourrit vos convictions détestables.


    • JL JL 6 octobre 2013 14:57

      Schweitzer,

      que vous soyez libéral ou anti-libéral, mes propos démontrent que vos craintes, feintes ou réelles, ne reposent que sur des contradictions. Souffririez vous de paresse intellectuelle ?

      Mais vous avez raison, restez-en là.


    • Bubble Bubble 5 octobre 2013 09:58

      Il est temps de comprendre que si tant de gens veulent émigrer en Europe, c’est parce nous sommes la seule région du monde qui s’attache au socialisme. 


      Donc : si on met du libéralisme partout, ces « gens » n’auront nulle part où émigrer ; si on met du socialisme partout, ces « gens » n’auront pas besoin de partir de chez eux. On est d’accord, même si votre article ne développe évidemment que la première partie.

      Je me demande bien, du point de vue de ces « gens », ce qu’ils préfèrent entre « n’avoir nulle part où s’enfuir » et « pouvoir rester chez eux ».

      • Fergus Fergus 5 octobre 2013 10:00

        Bonjour, Eleusis.

        Toujours aussi effrayant de vous lire !

        A toutes fins utiles, copie d’un commentaire que je viens d’adresser à PRCF :

        « Vous avez raison lorsque vous dénoncez les pillages par le Nord et la corruption des gouvernants dans les pays de migration.

        Ce sont donc les fondements de nos rapports avec l’Afrique qui devront être revus, ce qui ne se fera évidemment pas avant des lustres. L’immigration se poursuivra donc, et les cadavres continueront de venir s’échouer sur les plages de Lampedusa ou de se prendre dans les filets des pêcheurs.

        C’est inacceptable ! C’est pourquoi il est urgent de mettre en place dans le couloir méditerranéen qui sépare la Tunisie de Lampedusa des navires européens patrouilleurs d’assistance chargés non d’arraisonner le bateaux des migrants (c’est le rôle des garde-côtes), mais de leur venir en aide dès lors qu’ils lancent un appel de détresse puis de les prendre à leur bord avant de les débarquer ultérieurement sur le territoire de l’UE. A charge pour les pays d’accueil de statuer sur le sort qui sera ensuite réservé à ces personnes. Ce dernier point est politique, mais l’urgence est bien humanitaire, et il serait grand temps que l’UE bouge pour faire cesser ce terrible scandale ! »


        • Fergus Fergus 5 octobre 2013 11:23

          @ Schweizer.

          Je ne parle pas d’accueil durable des populations concernées - cela, c’est du domaine de la politique - mais de l’assistance immédiate à des êtres humains en danger de mort.


        • Fergus Fergus 5 octobre 2013 11:55

          @ Schweitzer.

          D’accord avec vous sur les mesures à la source, mais elles ont à négocier et à déployer à moyen terme. Je parle de l’immédiat, chaque semaine des immigrants perdant la vie dans ce couloir.


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 5 octobre 2013 22:24

          Au delà de l’ignoble. On traite la presse de caniveau, mais c’est bien son lectorat qui en réclame.. Ainsi Schwezer, fidèle d’entre les fidèles, vous nous parlez de

          « naufrage qui squatte l’actualité »...

          Évidemment ça nous éloigne des bijoutiers en légitime défense ou des roms sous chaque pierre. Mais ne vous inquiétez pas Schwezer Marine en tirera bien quelque chose.
          Et demain on n’en parlera plus et vous retrouverez vous sujets de buzz favoris.


        • Fergus Fergus 5 octobre 2013 10:06

          @ Eleusis.

          Accoler ceci « alors, il va falloir accroître la taille des barrières, puis en venir au tir à vue. » à cela « Ne rions pas » fait froid dans le dos tant ce prétendu humour sous-jacent est chargé du cynisme le plus écoeurant.

          De qui parle-t-on ? D’animaux nuisibles ou d’êtres humains n’ayant, de leur point de vue, comme seul choix que la certitude de mourir de misère dans leur pays ou le risque de mourir au cours d’une traversée vers une vie meilleure ?


          • Fergus Fergus 5 octobre 2013 11:25

            @ Schweitzer.

            Sans doute n’êtes-vous pas au courant, mais dans différents pays d’Afrique, les familles se cotisent pour que l’un au moins des leurs puisse passer de l’autre côté de la Méditerranée et, en cas de réussite, envoyer des aides à ceux qui sont restés au pays. 


          • humour sous-jacent est chargé du cynisme le plus écoeurant.



            Helas je ne rie pas. Frontex érige des barrières mortelles, en notre nom. 

          • non667 5 octobre 2013 10:21

             l’immigration ?
            c’est pourtant simple !
            remplacer les médicaments et autres vaccins par des pilules contraceptives gratuites (payées par l’u.e. ) et obligatoires !     
            nous on rembourse bien les avortements !


            • Bubble Bubble 5 octobre 2013 10:37

              Il n’y a plus qu’à choisir la population qui sera la cible de cette campagne de fertilisation et sera génocidée calmement et sans heurts sur une génération.


            • non667 5 octobre 2013 11:00

              pour le moment c’est la population blanche qui s’autogénocide !


            • Fergus Fergus 5 octobre 2013 11:33

              « A part le sida, l’Afrique ne nous apporte rien ». Au delà de cette énormité choquante, l’Afrique est en train de nous apporter beaucoup en commençant à siphonner l’eldorado asiatique pour les candidats à la délocalisation. Tôt ou tard, la boucle sera bouclée et l’Europe aura retrouvé une large part de sa productivité. Un phénomène qui peut désormais s’accélérer. Quant à l’Afrique, avec des emplois en nombre et mieux rémunérés, elle verra se tarir le nombre des candidats à l’immigration.


            • Kroutchev n’est pas blanc smiley ? 



            • foufouille foufouille 5 octobre 2013 13:18

              « Quant à l’Afrique, avec des emplois en nombre et mieux rémunérés, elle verra se tarir le nombre des candidats à l’immigration. »

              pas avant très longtemps, alors
              pour aller vivre a madagascar, tu doit faire un virement mensuel de 1000€ sur ton compte local
              c’est raciste ou anti pauvre


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 5 octobre 2013 22:27

              Vous n’avez pas saisi... smiley


            • Bulgroz 5 octobre 2013 11:23

              Fergus est vraiment un chic type, le cœur sur la main, bien propre sur lui, c’est émouvant de le lire, remarquez, c’est facile pour lui, il ne doit pas payer beaucoup d’impôts.

              Au crépuscule de ma vie (mon Docteur ne me donne pas 3 semaines à vivre) j’ai décidé moi aussi, comme Fergus, de faire semblant et de me racheter une humanité toute neuve.

              Moi aussi, comme Fergus et tant d’autres qui irradient par leur humanité bienveillante, je veux prétendre à mes 72 vierges au Paradis qui sont la récompense pour ceux qui ont eu des belles paroles.

              Dorénavant, je vais mettre à profit les 3 semaines à vivre qui me restent pour me battre afin que tous ces musulmans puissent venir chez nous. Euh, je veux dire chez lui. Parce que chez moi, c’est déjà complet.


              • Pyrathome Pyrathome 5 octobre 2013 15:28

                Le pauvre, il a vraiment insiste pour aller faire des châteaux sur la plage de Fukushima, mais on l’avait prévenu.....


              • jaja jaja 5 octobre 2013 13:15

                L’UE, représentant toutes les oligarchies capitalistes des pays européens porte la responsabilité principale de ce qui est un crime à Lampedusa.... Depuis la mise en place des dispositifs Frontex l’agence européenne des frontières affrète hélicoptères, avions, navires drones, radars et caméras sillonnent les mers pour éloigner les « indésirables »...

                Comme le dit le réseau Migreurop :

                "Ou encore Eurosur, un système coordonné de surveillance qui, depuis 2011, fait appel aux technologies de pointe pour militariser les frontières extérieures de l’Union européenne afin de limiter le nombre d’immigrants irréguliers qui y pénètrent. Comment nommer autrement la collaboration imposée par l’Europe aux pays de transit des migrants – Libye, Algérie, Tunisie, Maroc – afin qu’ils jouent le rôle de garde-chiourmes et les dissuadent de prendre la route du nord, au prix de rafles, arrestations, mauvais traitements, séquestrations ?"

                http://www.migreurop.org/article228...

                En Italie la justice est allée jusqu’à condamner des pêcheurs ayant porté secours à des immigrants en train de se noyer... Jusqu’où ira t-on ?

                La seule solution la liberté de circulation et d’installation pour tous les citoyens de ce monde liée à l’arrêt du pillage impérialiste des pays du Sud....


                • tiptop 5 octobre 2013 13:36

                  Pour un éclairage global sur les questions migratoires a lire sur mediapart :

                  la tragédie de Lampedusa : pourquoi les Africains cherchent à venir en Europe ? http://blogs.mediapart.fr/edition/immigration-un-autre-regard/article/051013/la-tragedie-de-lampedusa-pourquoi-les-africains-cherchent-venir-en-europ Les effets néfastes de la politique de fermeture des frontières en Europehttp://blogs.mediapart.fr/edition/immigration-un-autre-regard/article/021013/les-effets-nefastes-de-la-politique-de-fermeture-des-frontieres-en-europ

                  Ça devrait faire réfléchir certains ...


                  • mortelune mortelune 5 octobre 2013 14:47

                    Avec l’aide de nos pays, les lobbies pillent leurs richesses dans leur pays. Ils suivent ce qui leur appartient, non ? Finalement c’est une nouvelle forme d’esclavage sauf que maintenant ils s’entassent dans les bateaux volontairement , si je puis dire. 

                    Il y a une seule solution, celle qui consiste à arrêter de les piller. Le reste c’est du blabla...

                    • Muslim 5 octobre 2013 21:12

                      Merci, enfin une dose de bon sens.

                      L’Occident veut pouvoir assoiffer le monde pour épancher sa soif, l’affamer pour s’engraisser, sans jamais n’avoir à subir le moindre désagrément.


                    • Jonas 6 octobre 2013 06:46

                      Il faut demander aux pays Africains a quels pays ils vendent leurs terres arables ?


                      Les pays qui se servent comme dans un hyper-marché en Afrique sont la Chine- l’Inde-l’Arabie saoudite-l’Afrique du sud- Koweït-Qatar-Emirat du Golfe-Egypte ( avant la révolte de la faim) le Maroc etc . 

                      Ces pays ne sont pas Occidentaux et les pays Africains après des décennies d’indépendance vendent leur pays aux plus offrants, incapables de nourrir leurs concitoyens et de leur offrir un avenir. 
                       Ils poussent leurs concitoyens à d’immigrer en Occident malgré la richesse insolente de leur sous-sol, Algérie avec les Harraga, le Nigeria-République démocratique du Congo( ce dernier pays est celui le vend le plus sa terre ) Maroc-Egypte-Syrie-Tunisie etc.



                      Malheureusement , les Africains ne vont pas s’établir en Chine-Inde-Arabie saoudite-Koweït-Qatar-Emirats etc. Pourquoi ? 

                      Parce que ces pays ne distribuent pas des avantages sociaux de toutes sortes au nom du « droit de l’homme » et du respect de l’être humains , que les pays cités plus haut , n’ont pas dans leurs vocabulaires . Les migrants savent exploiter cette fibre auprès de ses « Salauds d’Occidentaux ».

                      Les migrants savent que les opinions publiques de la Chine-Inde-Arabie saoudite-Qatar-Koweït-Emirats arabes unis etc se fichent éperdument de leur détresse et de leur mort. 




                    • foufouille foufouille 6 octobre 2013 13:24

                      si pour le qatar. il y a plus d’étrangers que de citoyens. mais ils sont pas blancs, eux


                    • alinea Alinea 5 octobre 2013 17:37

                      J’ai eu l’impression d’un crachat sur des cadavres encore chauds !


                      • Jonas 5 octobre 2013 17:59

                        Il faut remarquer le silence assourdissant des pays arabo-musulmans sur le drame de Lumpedusa, Pourtant la majorité des victimes est somalienne. Ces malheureux ne choisissent pas un quelconque pays des 57 de l’OCI , non, tous malgré la crise qui sévit en Occident optent pour cette région.

                        Cela veut bien dire quelque chose.

                        Ce n’est pas le comportement du Qatar , du Koweït et des autres pays arabes et musulmans vis-à vis des travailleurs et des conditions de travail qui pousseront ces pauvres gens à se rendre chez leurs frères en religion.

                        Les pays arabo-musulmans comme les pays Africains gagnent beaucoup d’argent grâce aux immigrés qu’ils encouragent à quitter leur pays, d’où leur silence et leur manque de lutte contre les fuyards.

                        1) ils se débarrassent de leurs chômeurs .
                        2) Ils reçoivent les transferts d’agent de leurs immigrés. ( Les devises) + de 50 % de leurs revenus est envoyé au pays.

                        Et le même immigré en France compense ses transferts grâce à l’Etat Providence qui vient a son secours , pour le logement, santé et aides de toues sortes.

                        Pour les transferts des immigrés ( il s’agit de tous les immigrés ) vers leurs pays en 2012, ces fonds ont atteint 406 milliards de dollars soit une hausse malgré la crise de 6, 5% par rapport à 2011.

                        C’est une manne en constante augmentation puisque selon la Banque mondiale , ce flux devraient progresser de près de 8% en 2013., puis de 10% en 2014. 

                        Pour certains pays Africains , les virements des migrants représentent , aujourd’hui , près de 10% du PIB. Le premier pays Africain est le Nigeria, avec 21 milliards de dollars en 2012. Viennent ensuite le Soudan, le Kenya, le Sénégal et l’Afrique du Sud. Pour le reste des pays d’Afrique sub-saharienne les montants des transferts ont un peu diminué , freinés par la crise et la dette de l’Europe. Mais les transferts continuent.

                        En Afrique du Nord, c’est le Maroc qui est sur le podium, avec + de 6 milliards de dollars. Ces travailleurs immigrés n’hésitent pas à augmenter les sommes envoyées en cas de situations difficiles dans leur pays d’origine. Comme en Côte d’Ivoire en 2011, la diaspora a doublé le montant des transferts afin de soutenir leurs famille au pays.

                        Il faut rappeler que les chiffres donnés par la Banque mondiale ne tiennent pas compte des circuits informels par lesquels passent bon nombre de migrants pour envoyer leur argent.

                        Pour la simple raison du coût des services informels qui est estimé entre 3 et 5 % du montant envoyé, les banques et les organismes financiers spécialisés, eux , prélèvent entre 15 à 25%. Taux très élevés pour beaucoup de travailleurs immigrés.

                        Les pays Occidentaux se mettent le doit dans l’oeil, s’ils comptent sur les pays d’origine pour lutter contre l’immigration clandestine ou pas.

                        Comme je l’ai dit plus haut , ces pays font d’une pierre deux coups : Ils se débarrassent de leurs chômeurs , diplômés ou pas puis ils encaissent les devises étrangères. 

                         Pour le Maroc par exemple ou l’Egypte , les transferts représentent le troisième ou le quatrième poste d’entrée de devises.

                        Alors , je pose la question : Quel pays arabo-musulman ou Africain peut renoncer à cette entrée d’argent qui est utilisée par les familles des migrants pour l’éducation, la santé, nourriture, logement etc. ? Que les gouvernements corrompus ne font pas.

                        25% de l’argent envoyé au Nigeria sert a acheté des terres. Au Burkina Faso c’est également 25% qui à va la construction de logement.

                        Je rappelle en passant que le Nigeria est un des plus importants producteurs de pétrole d’Afrique. 

                        Attention, la Chine, l’Inde, le Mexique, les Philippines, les pays d’Asie du sud etc qui comptent également beaucoup de travailleurs migrants bénéficient aussi de transferts importants.


                        • Muslim 5 octobre 2013 21:05
                          Pour les transferts des immigrés ( il s’agit de tous les immigrés ) vers leurs pays en 2012, ces fonds ont atteint 406 milliards de dollars soit une hausse malgré la crise de 6, 5% par rapport à 2011.

                          Et le calcul des transferts de richesses du Sud vers le Nord, sous toutes les formes, vous les avez ?

                          Abjection ... « oh des immigrés nous »volent« quelques miettes d’une paie misère qu’ »on« leur octroie ! »

                          Il y a donc les « bons » transferts et les « mauvais ». Comme toujours, le « Blanc » sait où il se trouve ...

                        • foufouille foufouille 5 octobre 2013 22:34

                          « Comme toujours, le « Blanc » sait où il se trouve ... »
                          le blanc gros bourgeois comme le noir bourgeois
                          prend ta fourche et crève ton maître comme nous


                        • Muslim 5 octobre 2013 23:52

                          C’est vous qui êtes en « démocratie », c’est aussi vous qui êtes censément « libres », c’est encore « vous » qui donnez au monde des leçons, c’est toujours vous qui aspirez les ressources du Sud, ça n’a jamais été que vous qui avez façonné ce monde à votre image.

                          Enfin je crois, mais je réponds surtout à l’indécent qui se plaint qu’un immigré puisse voler (transférer) 50 euros de sa paie pour l’envoyer à sa famille miséreuse, à l’autre bout du monde.

                          Que l’on puisse perdre de l’argent à parier sur des canassons ou des matchs de foot, ok, mais qu’un immigré puisse penser envoyer de l’argent à sa famille, ça non, ça ne passe pas.


                        • Muslim 6 octobre 2013 11:26

                          La bêtise est du côté de ceux qui ne voient que l’aspect économique, la fuite (ou le « vol », c’est selon) de capitaux pour nourrir des familles au Sud, alors que votre système est très justement basé sur le vol, le transfert, le pillage du Sud. Pas une miette ne doit vous échapper. Vous devez vous arrêter sur les contradictions du système que vous avez érigé.

                          Dans certains pays du Sud quelques dizaines de dollars suffisent à faire vivre une famille, ce n’est pas de l’argent perdu, c’est de l’argent utilisé dans le meilleur des intérêts. Si ce « juste » retour vous débecte, pourquoi ne pas militer que les sociétés françaises plient bagages et dégagent du Sud ? Vous aurez au moins la possibilité d’objecter que vous n’avez plus rien à voir avec le Sud.


                        • foufouille foufouille 6 octobre 2013 12:06

                          "C’est vous qui êtes en « démocratie », c’est aussi vous qui êtes censément « libres », c’est encore « vous » qui donnez au monde des leçons, c’est toujours vous qui aspirez les ressources du Sud, ça n’a jamais été que vous qui avez façonné ce monde à votre image.« 

                          non, le raciste. ce sont nos dirigeants et les tiens avec leurs amis. un riche n’a aucune race. nous on n’y peut rien. et la plupart des gens »blancs« ne le savent même pas.
                          nous, par contre, on s’est battu de nombreuses fois et on a eu des morts. donc tu fait comme nous en te battant et pas en fuyant ton pays. chaque clandestin qui travaillent joue le jeu de tes »blancs"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès