• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le FN est-il un parti fasciste ?

Le FN est-il un parti fasciste ?

Peut-on seulement débattre de la nature du FN ?

LE FN EST-IL UN PARTI FASCISTE ?

Jacques-Robert SIMON

 

 Toutes ou la plupart des discussions politiques avec un membre du Front National (FN) finissent par des invectives, l’un traitant l’autre de fasciste, l’autre traitant l’un de décadent. Au delà des insultes quelle est la part de vrai dans ces assertions.

 Les thèmes de l’immigration et de la sécurité sont ceux qui sont le plus présents dans les débats, ils servent d’ailleurs de marqueurs dans les deux camps. Prétendre que les mouvements de population doivent être régulés n’est pas un non sens si l’on veut localement préserver un certain type d’organisation sociale. D’ailleurs tous les responsables politiques l’ont pratiqué de tout temps. Prenons par exemple les Etats-Unis, devenus une référence en tout domaine. ils ont érigé une « barrière » de 1300 km pour diminuer l’immigration mexicaine. L’efficacité de cette mesure fut d’ailleurs très relative car le flux ne diminua que peu. Si l’on considère l’immigration simplement comme des flux de population à réguler, sans y associer une posture électorale, un débat est parfaitement possible.

 Le respect des institutions et de l’ordre qu’elles impliquent relèvent bien évidemment du pouvoir. Le thème de la sécurité ne devrait pas non plus engendrer de polémiques. Par contre, si on associe étroitement immigration et insécurité de très dangereux horizons se profilent. Mais nous nous contenterons de commenter les faits, pas les intentions ni les messages subliminaux.

 Le véritable désaccord entre le FN et les partis de gouvernement est d’ordre économique. Après avoir longtemps proposé une ligne libérale, l’arrivée de forces nouvelles a permis au FN de mettre en avant un ensemble de propositions qui restituent à l’état un rôle important dans le fonctionnement de l’économie, la politique industrielle, la maîtrise de sa monnaie ; de fait un choix colbertiste. Le reproche principal fait aux autorités actuelles est qu’ils n’ont plus de pouvoirs. Le gouvernement tiraillé entre les multiples instances le chapeautant n’a effectivement plus que de minimes marges de manœuvre, il faut donc se plier aux directives Européennes, au FMI, à l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) et aux multiples autres organismes qui « organisent le bien-être économique et social partout dans le monde ». Les élus locaux servent essentiellement à occuper le devant de la scène des médias, les décisions se prenant ailleurs à moins d’un volontarisme hors du commun. Ainsi un économiste appartenant à la norme des économistes (Directeur de recherche au CNRS, Professeur à Sciences Po) a écrit récemment :

 « … si la Corée avait suivi les préceptes de la théorie de l’avantage comparatif, de la libéralisation des échanges et du refus de promouvoir l’émergence de champions nationaux, elle serait aujourd’hui une nation de cultivateurs de riz, et non le leader mondial de l’internet haut débit. »

 La théorie de l'avantage comparatif prétend que chaque pays a intérêt à se spécialiser dans la production du ou des biens pour lesquels il dispose d'un avantage comparatif par rapport aux autres pays et à acheter les biens qu'il n'a pas produits. C'est une théorie en faveur d'une division internationale du travail et du libre-échange.

 La Corée a donc fait au moins partiellement « autrement » grâce à une très forte implication de l’état dans le monde socio-économique. Le modèle de développement sud-coréen est de fait basé sur des liens étroits entre le gouvernement et les milieux d'affaires, y compris par le crédit dirigé, les restrictions aux importations, le financement de certaines industries. Ces propos ont évidemment leurs limites, une analyse économique et politique d’un pays ne peut pas se résumer en quelques lignes. Il est tout aussi évident que les dirigeants actuels ne sont ni sots ni foncièrement malfaisants, ils connaissent donc cette alternative et seraient prêts à l’appliquer si ils la pensaient possible et efficace. Mais ce qui est possible en Corée ne l’est pas forcément en France.

 La capacité décisionnelle d’une Nation dépend principalement de la cohésion de sa population et de son acceptation du destin qu’on lui propose. Le FN est-il capable de rassembler une très large majorité de Français afin d’emprunter une autre voie que celle actuellement prise ? On peut largement en douter si l’on maintient un cadre démocratique. Le fascisme associe populisme, nationalisme et totalitarisme au nom d'un idéal collectif suprême. Il est plus qu’incertain que les Français acceptent très majoritairement les thèses du FN pour créer cet « idéal collectif ». Par voie de conséquence, soit que le FN abandonnerait tout ou partie de ses propositions qui représentent une véritable alternative aux axes actuellement empruntés, soit qu’il s’achemine vers un état autoritaire, voire totalitaire.

 Cependant de trop prégnantes références au passé ne doivent pas cacher que, de nos jours, la politique menée (ou plutôt subie) conduit à sacrifier une classe sociale, celle de personnes prétendument peu qualifiées, en fait celles qui n’ont pas suivie une scolarité longue et laborieuse. C’est elle qui est en concurrence avec les personnes en provenance d’autres pays, c’est elle qui ne se sent pas représentée par les élus, c’est elle qui ne veut pas être humiliée à coup d’allocations, de subsides ou de secours. Elle veut avoir la possibilité de travailler de ses mains sans pour cela devoir en être honteux. Incidemment, les plus grandes découvertes ont été faites par des Hommes se livrant au travail manuel. Mais ceci est une autre histoire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 17 décembre 2014 16:40

    Monsieur l’auteur, toutes mes félicitations.

    Vous cumulez donc
    - chercheur au CNRS
    - professeur à l’ESPCI
    - auto-entrepreneur

    et vous vous en vantez...


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 16:46

      Ni la fonction de Directeur au CNRS, ni celle d’autoentrepreneur ne sont rétribuées.


    • robert 17 décembre 2014 18:11

      benvoyons, quel commentaire stéril et irrespectueux


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 18 décembre 2014 13:25

      Bonjour,

      Ce n’est pas comme le votre... lol... tout à fait constructif, vous avez fait bondir le débat.
      .
      Faciste = faisceau = 3 fusils au-moins posés debout.
      .
      Un régime fasciste, on sait à peu-près ce que c’est, c’est défini au-dessus : Un régime autoritaire et totalitaire gouvernant son peuple comme un général son armée, la solde en moins. Discipline et soumission par la force.

      Alors un parti fasciste (au delà de l’anachronisme sémantique), je le définirais comme un parti qui traite ses militants comme des soldats et l’opposition comme des ennemis.

      Il n’y a qu’à voir la façon dont les sympathisants du FN me traitent sur ce site et les insultes diverses et variées qu’ils adressent et dont il serait assez long de faire la compilation pour répondre aisément à cette question vraiment facile.


    • Jean 18 décembre 2014 18:47

      Emmanuel, toujours préciser, votre post se rapporte à ben_voyons


    • Jean 18 décembre 2014 18:49

      Emmanuel , toujours préciser, votre post se réfère à celui de ben_voyons.


    • Garance 19 décembre 2014 11:22

       Manu


      Ne te sens pas important : les Fachos« comme tu les appelles , t’ignorent

      Ils en ont rien à secouer de ce que tu penses et écris

      Aller vas gratter ta gratte et te prend pas le chou : t’en as pas

      Revenons à l’Auteur : 

       » Le véritable désaccord entre le FN et les partis de gouvernement..... " 

      Que penser de cela ?

      Que l’Auteur est un bon facho qui s’ignore ?

      Ben oui....forcement

      Que c’est laid d’être un fâcho et encore plus de ne pas le savoir

      Maintenant il le sait ; ce sera mon cadeau de Noél  smiley 

    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 21 décembre 2014 10:48

      Vos définitions ne sont pas différentes des miennes. Toutefois, j’essaie de décrire une situation plus que des mots.


    • colere48 colere48 17 décembre 2014 16:43

      Oui ! si on admet que le fascisme est un système politique qui associe populisme, nationalisme et totalitarisme (tout par l’État, rien hors de l’État, rien contre l’État) au nom d’un idéal collectif suprême. smiley


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 16:47

        le chat semble quelque peu en colère.


      • izarn izarn 18 décembre 2014 01:16

        Pourquoi admettre des termes approximatifs, emplis de philosophie de bazard (Nouveaux philosophes) et autres conneries ultra-libérales ?
        Populisme ? Hollande n’est pas populiste lors de ses meetings ? « J’ai un ennemi qui n’a pas de visage ; la finance ! » Désolé, Macron a un visage. Les « sans dents » apprécient...
        Nationalisme ? Oui, il faut etre quoi alors, européiste ? Americaniste ? « Citoyen du Monde » ?
        Totalitarisme ? Oui le traité TAFTA discuté en secret et qui passera grace à une assemblée de zombies aux ordres du président. Un référendum en 2005 bafoué de la meme manière. Les médias qui racontent n’importe quoi sur la Libye, la Syrie, l’Ukraine, la Russie, le Venezuela, mais aussi sur l’économie. Le chantage qui se profile en 2017 : Sarkollande ou la pseudo « fachiste » Marine !
        Hé MERDE !


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 18 décembre 2014 13:28

        merci Izarn, votre véhémence illustre mon propos, plus haut.
        CQFD.


      • Cassiopée R 17 décembre 2014 16:50

        « Le véritable désaccord entre le FN et les partis de gouvernement est d’ordre économique. »

        Il est d’ordre racial surtout le mépris de la vie et vouloir hiérarchiser les couleurs de peau, font partie intégrante du Front National.

        Qui est un parti raciste.


        • Onecinikiou 17 décembre 2014 16:57

          Cassiopée, c’est la fieffée raciste qui ne trouvez redire que le peuple français soit dissout, désintégré par les flux migratoire occasionnée par une mondialisation économique qui ne tombe pas du ciel, mais ô combien entretenue et suscitée, planifiée devrais-je dire, par les oligarchies financières et bancaires internationales - soit le Capital apatride !


          Et evidemment vous êtes de gôche !

        • Onecinikiou 17 décembre 2014 16:57

          errata : « c’est vous »


        • Jimmy 17 décembre 2014 17:11

          FN : mépris de la vie ?
          pourquoi ?
          seraient-ils pour l’avortement ?

          ils sont pour hiérarchiser les races au FN ?
          vous avez une déclaration qui le prouve à citer ?


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:04

          C’est probable mais ça n’est pas exprimé ... et c’est d’ailleurs réprimé par la loi.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:05

          C’est probable mais ce n’est pas exprimé.


        • reptile cyrus 17 décembre 2014 21:00
          Aymeric Chauprade : « Face à la barbarie de l’EI, il faut rappeler la hiérarchie des civilisations »

          on est pas loin quand même ;)


        • reptile cyrus 17 décembre 2014 21:01

          en réponse a @jimmy


        • Laurent 47 17 décembre 2014 23:49

          Si c’est réprimé par la loi, le FN a donc été condamné ! On peut savoir quand ?


        • izarn izarn 18 décembre 2014 01:21

          Yaya ! Mein General !


        • non667 18 décembre 2014 11:24

          à cassiopée
           Le véritable désaccord entre le FN et les partis de gouvernement est d’ordre économique. »

           Le véritable désaccord est que les partis de gouvernements sont au ordres du complot juif mondial quadrimillénaire, (le judaïsme est un complot !, voir genèse ch XVII , )(N.O.M. )
          et le F.N. non (pas encore ! ) tout le reste (l’article ......... )n’est qu’enfumage !


        • reptile cyrus 18 décembre 2014 15:09

          le fait que ce ne soit pas condamner , n’ implique pas que ce ne soit pas illégale.
          En droit francais , si l’ on ne peut prouver un manquement avec certitude , la loi est favorable a l’ accusé , on prononce donc « un non lieu » = « pas de fait etablis » , ou une relaxe « impossible d’ imputer un fait a une personne physique ou morale » tout en reconnaissant le fait . ces deux decision , ne sont donc pas « des caution légale » contrairement a la rehabilitation qui revient sur une erreur judiciaire et etablit l’ innocence du « mit en cause ».

          le droit , s’ il se veut égalitaire n’ est pas forcement équitable , je ne comparerais pas un avocat commis d’ office a une équipe de « ténor du barreau ». Autre probleme , l’ indépendance de la justice est souvent très difficile a obtenir sur le terrain , il faut vraiment etre un juge d’ une trempe morale exceptionnel pour laissé de coté nos préjugé.

          ce qui bien sur selon les procès va intervenir en faveur du fn ou contre lui , selon les disposition du juge.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 21 décembre 2014 10:50

          @cyrus. D’autres barbares sont seulement plus discrets.


        • Onecinikiou 17 décembre 2014 16:53

          On ne sait toujours pas quelle est la thèse de l’auteur : Front National, parti fasciste ou non ?


          • robert 17 décembre 2014 17:02

            L’auteur voudrait surement que vous même y répondiez, moi je dirais populiste certainement surfant sur ses grand thèmes migration etc etc, fasciste cela vient après le pouvoir donc non , pas encore mais aucun danger de ce côté. Merci de votre article


          • Jimmy 17 décembre 2014 17:32

            fasciste : cela vient après le pouvoir
            on attend la démonstration
            d’abord c’est quoi un fasciste ? on s’est tellement accusé de fascisme depuis que les allemands ont perdu que le mot a perdu son sens
            et puis : cela vient après le pouvoir, en France, avec nos institutions, on aimerait savoir de quelle manière
            quand il s’agit du FN les gens se croient autorisés à dire n’importe quoi


          • robert 17 décembre 2014 18:09

            Jimmy, le fascisme au sens littéral est ce qui a été appliqué par mussolini, une union autour de pensées simples (populistes) et des obligations, derrière le conducator il n’y a que des oies qui défilent au pas, deux ou trois idéologues et voilà. Toute tête qui dépasse est coupée, c’est simple non ?


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:06

            Je n’ai pas de thèse. J’essaie seulement de donner quelques faits avérés.


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:08

            C’est aussi ce que je pense : populiste qualifie bien le FN.


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 09:51

            C’est à peu près cela effectivement, mais il faut accéder au pouvoir.


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 18 décembre 2014 13:35

            A l’auteur (« je n’ai pas de thèse... ») :
            .
            lol... Celui-là de faux-cul... pas de thèse... juste une obsession !
            .
            ( excusez-moi, c’est sorti tout-seul... smiley )


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 décembre 2014 17:35

            «  »Le FN est-il capable de rassembler une très large majorité de Français afin d’emprunter une autre voie que celle actuellement prise ?«  »

            Laquelle, celle déjà empruntée conjointement par la Droite et la Gauche ? Dans ce cas pourquoi un parti, pourquoi une opposition, pour voir ailleurs ? La différence entre le Front National et les autres partis de France, n’est pas économique comme vous le supposez, elle est profondément idéologique ! Alors que les deux poids du Pendule Gauche-Droite s’élancent périodiquement vers les objectifs lointains et inaccessible que miroitent le miroir de Bruxelles et le ciel sombre de la mondialisation, le Front National par contre résiste et conserve sa foi en les capacités réelles du pays à vivre par lui-même ... simplement et naturellement ! L’UMPS rêve de dominer l’Europe et les alentours, le FN sait que c’est le contraire qui se produira, si jamais la France ne change pas son cap en urgence !

            Pourquoi enfin vous employez des mots que vous ne pouvez pas justifier ? Fasciste, le FN ? L’est-il vraiment comme le sont les autres du Pendule ? Et pourquoi alors l’UMPS court-circuite le FN en lui dérobant son programme et ses idées de toujours : La nation souveraine, le contrôle de l’immigration et tout le reste ?

            Qu’ont il à présenter ce Hollande et ce Sarkozy aux Français qui ne rêvent plus les yeux ouverts ?


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:13

              Il y a bien au moins deux voies distinctes selon que l’on laisse les « marchés » diriger l’ensemble de la société ou non. Dans ce cadre les différences UMP-PS sont plus liées à des postures électorales qu’à des différences d’idéologies.


            • Jelena 17 décembre 2014 18:47

              PS, UMP ou FN, tous les partis qui soutiennent la politique de Bruxelles sont fascistes.


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:17

                C’est un énoncé un peu brutal mais je crains qu’il ne soit vrai. J’y reviendrai.


              • Onecinikiou 17 décembre 2014 21:09

                Hilarant Jelena, le Front National soutiendrait la junte pro-impériale en Ukraine maintenant ? Vous n’en avez pas marre de désinformer aussi grossièrement ?


                Dois-je rappeler ici que des membres du Front National furent observateurs internationaux lors du referendum de Crimée, et qui était le souhait de la partie russe ?

              • Jelena 17 décembre 2014 22:56

                Mon but n’est pas « désinformer », c’était par rapport aux votes à Bruxelles que je disais cela, pour le referendum de la Crimée, j’ignorais...


              • Pere Plexe Pere Plexe 17 décembre 2014 19:01

                Le FN est-il un parti fasciste ?

                Avant de répondre encore faut il être d’accord sur le sens des mots.Les politiques et leurs pro de la com’ ont trop souvent dévoyé le sens commun de mots pourtant simple.

                Ainsi « assiter » n’est pas le fait d’aider une personne mais le fait de lui donner une aumône.Le RMiste est (un) assisté, le PDG avec trois secrétaires une bonne et un chauffeur ne l’est pas.L’acte est devenu suspect voir immoral : assisté c’est mal.

                Le FN n’est pas en reste de ces inversions de sens.

                Il affiche, par exemple, haut et fort défendre la laïcité alors qu’il défend le christianisme et l’islamophobie.

                Ainsi donc mettons nous d’accord sur le fascisme.Le sens habituel désigne un pouvoir nationaliste autoritaire voir dictatorial usant de la force si nécessaire.

                On peut sincèrement penser que le FN veut se genre de régime.

                Le nationalisme est sa vitrine revendiquée.L’autoritarisme ne fait guère plus de doute quand son égérie justifie l’usage de la torture,vielle tradition familiale il est vrai.Cela après des déclarations appelant au rétablissement de la peine de mort mais aussi à la carcéralisation massive.

                Accessoirement les magistrats verraient leurs droits fondre au soleil.Et surtout leur responsabilité personnelle serait engagée ! (toutes ces infos sont vérifiable sur le site officiel du FN).

                Et pour ne pas être emmerdé par le droit il à prudemment prévu « un système de nullité de procédure qui n’entraine pas la libération d’un accusé ».

                Dit autrement le droit on s’en branle si on décide de t’embastiller on t’embastille et le Dalloz on se torche avec !

                (toutes ces infos sont vérifiable sur le site officiel du FN).

                Au vu de ces faits on peut affirmer

                OUI le FN est un parti fasciste

                 


                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:20

                  Je voulais montrer que le FN si il applique sa politique deviendra forcément ultra-autoritaire voire pleinement fasciste.


                • Pere Plexe Pere Plexe 18 décembre 2014 08:43

                  Si j’ai pris soin de préciser le mot « fasciste » c’est que, paradoxalement, le FN assume voir revendique autoritarisme et nationalisme, affiche sa conception de la justice et du droit...mais pousse des cris d’orfraie à l’usage du qualificatif.... 


                • Julien30 Julien30 18 décembre 2014 09:45

                  Pere plexe, votre commentaire n’est fait que de déclarations et n’est en aucun cas une démonstration, par ailleurs pensez-vous réellement que 25% des électeurs soient fascistes ?


                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 09:55

                  @PerePlexe : il faut effectivement que les mots aient un sens.


                • Baasiste 2 20 décembre 2014 15:01

                  mais mon pauvre pere plexe tu vois pas que le nouvel ordre mondial et mondialisme dont tu lèches le fion détruit et bafoue les libertés de plus en plus depuis un certain temps et nous mène vers pire que ce que tu énonces en matière d’autoritarisme et violation des libertés ? la surveillance généralisé, les camps FEMA, la peine de mort et l’obligation d’implants autorisé par la constitution euro : http://www.syti.net/ConstitutionAnnexes.html, la censure, le filtrage du net, la justice au côté du pouvoir, la torture par w bush, indect, hadopi, loppssis 1 et 2,les lois ultra-liberticides sarkozystes et « anti-terroristes » tu oublies tous ça ?


                  et la puce rfid avec les implants neurologiques prévus pour toute la population ?

                  tu vois pas le totalitarisme c’est le NOM (avec la tv, le consumérisme, les divertissements, etc...) qui transformera totalement le monde en 1984/le meilleur des mondes. tu vois pas que le fascisme c’est le NOM correspondant au monde eschatologique antichristique prophétisé dans les texte religieux ?

                  tu vois pas que le NOM est facho en respectant pas les référendums (2005), en organisant des attentats pour justifier des guerres, en faisant du néo-colonialisme, en faisant des guerres impériales partout, en soutenant l’etat sioniste nazi et en exterminant aussi la race blanche ainsi que les peuples, nations, identités, ethnies... via pilule, immigration, contraception, produits chimiques dans les aliments, avortement, travail de la femme, fin de la famille, sans compter que 80 % de la population réduite c’est le but du NOM.

                  la démocratie est respecté quand tous les pouvoirs sont à la commission ue, la trilatérale, le bilderberg, l’onu, l’otan, l’omc, l’oms, les banques centrales, le siècle, etc... que des organisations non-élues. tu crois que la démocratie est respecté avec tous les médias aux mains de la ploutocratie ?

                  tu vois pas que ton fascisme c’est ton progressisme fanatique pro NOM adepte de l’homme nouveau« et de la refondation totalitaire totale de l’humanité : genre, fin de la famille et du patriarcat, lutte contre la religion, lutte contre tous ce qui est vieux et ancien...
                  au nom de l »’émancipation" comme clamait staline, lénine, et les rouges totalitaires. 
                  et pour faire dominer l’individualisme marchand.

                  tu es facho avec toute ta bande. tu dénonces jamais le vrai fascisme car tu en es l’allié avec tous gauchiste.

                • Georges 23 décembre 2014 20:55

                  Oui c’est bien, les antifas sont des fascistes.
                  Et ça change quoi dans ton histoire de NOM ?
                   
                  Parce qu’à part la Corée du nord, il n’y a pas vraiment d’état isolé, quelque soit son régime politique.
                  Il y a, entre puissances et alliances, quelques différents de forme, quelques embargos, mais c’est marginal.
                  Du Venezuela, rouge écarlate, à la Hongrie, bleue Marine, tout pays est parfaitement intégré à ton NOM.

                  Désolé donc, le FN gouvernant la France, fasciste ou non, sera partie prenante au NOM.


                • juluch juluch 17 décembre 2014 19:14

                  On est tous le facho de quelqu’un, suffit de ne pas être d’accord avec lui.


                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:21

                    En effet « fasciste » est plus une insulte qu’un comportement politique.


                  • Pere Plexe Pere Plexe 18 décembre 2014 08:48

                    Non le désaccord ne fait pas le facho.

                    Fort heureusement.
                    Ce qui caractérise le facho c’est sa volonté d’imposer, par la force et la menace au mépris de la justice et de la démocratie... 

                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 18 décembre 2014 14:13

                    Tout-à fait, Père-plexe et comme vous dites « fort heureusement »...
                    .
                    Il y a tellement à dire sur le concept véhiculé par l’auteur et ses ouailles. Voici le fascisme ramené « dans la vraie vie » au rang d’insulte. On valide démagogie et populisme en requalifiant et ainsi en disqualifiant le terme. Bref en banalisant à la fois le fascisme et la dialectique FN.
                    .
                    Cher auteur sans opinion (pardon, sans « thèse ») sur le sujet, l’insulte n’est pas fasciste, c’est le contraire, et ce fascisme n’est pas une finalité ou un programme politique, même s’il a bien failli le devenir avec Benito, ni même une couleur politique, mais un moyen autoritaire d’arriver à des fins diversement définies par des individus diversement compétents. Exactement ce qui se passe avec le FN et ses histoires d’Europe, d’euro ou d’immigration, le muscle avant la tête, le discours sur mesure et l’invective méprisante, genre « umps » auquel on serait fondé à répondre « fndg »... le vide... le vide sidéral ! les cerveaux en décomposition.
                    .
                    Le fascisme ukrainien est-il fasciste ? est-il de gauche, de droite ? Et Kim Jong Un ? Sans opinion, évidemment, motus. On nous prend pour des cons, c’est tout... Le FN est fasciste au moins parce qu’il ramène l’homme à ce qu’il a de plus vil en flattant les uns au détriment des autres, ceux qui par essence portent le mal en eux, car ce mal, bien entendu cher auteur, il ne peut être en nous, pas vrai ?
                    .
                    Le FN se plaint de la disparition d’une civilisation dont il est l’artisan le plus effroyablement destructeur. Auto-contraint dans ce registre étriqué, chaque discours transforme un peu plus la crainte en angoisse. Cet article itou. En nous rapprochant un peu plus de l’animal.
                    Super.
                    .
                    Demain, nouveau sujet :
                    « Le FN est-il un parti d’extrème droite ? »
                    ben voyons... attendez... laissez-moi réfléchir... Ah, c’est vrai ! pratique : « je n’ai pas de thèse », vous voyez, j’apprends vite : mûr pour l’écrire, l’article de demain, comptez sur moi.


                  • Baasiste 2 20 décembre 2014 15:07

                    comme on a dit les bobos : critiquer le nazisme mondialiste détruisant notre peuple et identité ainsi que le progressisme sociétal=fasciste, tous ce qui n’est pas gauchiste et mondialiste=facho merci de le confirmer les gauchos coillabos du NOM facho. et ça permet de justifier « pas de liberté » en traitant tous le monde de facho.


                    toi tiu es vil mon pauvre en soutenant ce que soutient le NOM c’est à dire en soutenant comme un collabo anti fr l’anéantissement globaliste de ta race, de ton peuple et de ton identité ainsi que de ta nation, remplacement colonisateur de population :  http://www.fdesouche.com/481589-dre...
                    aucune peuple n’a jamais accepté ça aucun.

                    ensuite populisme c-à-d proche du peuple=fascisme ? on voit de quel côté tu es collabo du NOM.

                    sinon lol le muscle avant la tête avec vu votre cervelle comment elle est délabré à l’umps et au fdg avec vos positions cata ?

                  • Laurent 47 17 décembre 2014 19:15

                    Je croyait que les fascistes étaient ceux qui, comme Laurent Fabius et Bernard-Henri Lévy, s’étaient rendus à Kiev pour féliciter les néo-nazis qui avaient pris le pouvoir par la force, lors du putsch du Maïdan ? Je comprend tout-de-même qu’ils n’aient pas été choqués par les drapeaux à croix gammée de Pravy Sektor, ou du bataillon Azov qui défilaient dans les rues de Kiev, puisque ce sont aussi des socialistes, plus exactement des nationaux-socialistes ( définition du mot nazi ). Le fascisme ( li fasci : les faisceaux en italien ), étant une idéologie nationale-socialiste, ne peut s’appliquer à un parti qualifié ’ d’extrême-droite " comme le FN. Etant prétendument antisémite, ce parti a donc la même idéologie que celle des dirigeants israéliens, qui oppressent les sémites de Cisjordanie ( les palestiniens ) depuis 1967 ! Pour moi, le tort du FN et de sa présidente, est de ne pas avoir mis les pieds dans le plat dans l’affaire ukrainienne, en démontrant l’implication des Etats-Unis, ces spécialistes des coups fourrés, qui essayent depuis des mois de détruire les liens commerciaux entre l’Europe et la Russie, même au prix d’une guerre régionale, afin d’éliminer leur principal adversaire économique ! N’importe qui doté d’un minimum d’intelligence a compris cela ! Et je rappelle que ça n’est pas Fabius qui est allé à Moscou pour féliciter Poutine pour sa retenue et son sang-froid dans la guerre civile ukrainienne, c’est Marine Le Pen !

                    Vous les voyez de quel côté, les fascistes ?

                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:25

                      Les Américains mènent clairement une politique impérialiste, ce qui implique maintes exactions du Vietnam à l’Irak.
                       La Russie se sent menacée plus par le mode de vie américain que par son armée. La France a déjà choisi sa façon de vivre.


                    • reptile cyrus 17 décembre 2014 20:21

                      le FN a lui même par son logo permis des amalgames , il as en effet été copier sur le parti néofasciste italien , en toute connaissance de cause ...

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Front_national_%28parti_fran%C3%A7ais%29#mediaviewer/File:Italian_Social_Movement_logo_%281972-95%29.png

                      source la : https://fr.wikipedia.org/wiki/Front_national_%28parti_fran%C3%A7ais%29#Le_r.C3.B4le_fondateur_d.27Ordre_nouveau


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 17 décembre 2014 20:26

                        C’est parfaitement exact.


                      • reptile cyrus 17 décembre 2014 20:50

                        ceci dit , il sont pour l’ instant dans les clous « du jeu républicain » , pas de tentative de putsch , pas d ’attentat . Ce qui va les déterminer va être leur comportement si MLP est élu en 2017 . Le fascisme est par essence totalitaire (et rejoint par la le communisme stalinien) puisque qu’ il s’ agit toujours de stigmatiser , de deporter ou de tuer des opposant.

                        le RBM (rassemblement bleu marine) est un peu la nouvelle vitrine « du fn modéré » , le « fn » se cantonnant a surfer sur le plus porteur (l’ islamophobie) , é&r (soral) aspirant les force les plus noir de l’ antisémitisme sous couvert d’ antisionisme ...

                        je constate quand même que ce la fait un joli « faisceau » de parti ;) c’ est certainement moins insultant en le formulant a l’ humour ;)


                      • Pere Plexe Pere Plexe 18 décembre 2014 09:08

                        ...il faut tout de même relativiser ce républicanisme.

                        L’anti parlementarisme et aussi le mépris du résultat des urnes qui prévalent au FN ne sont pas dans l’esprit de la république. 

                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 09:59

                        @cyrus : je ne fais pas le parallèle entre le stalinisme et le nazisme. Les soviétiques ont eu 25 millions de morts pour nous débarrasser du nazisme et sans cela ces derniers gagnaient la guerre.


                      • reptile cyrus 18 décembre 2014 13:05

                        on parle souvent de « masque » républicain ... un masque ça s’ enlève.
                        Rassure toi il n’ auront pas ma voix.


                      • reptile cyrus 18 décembre 2014 13:43

                        @jacque-robert , je n’ ai rien contre le soldat soviétique , bien au contraire , il ont jouer le jeu et occuper les nazi sur le terrain , ils ont meme ensuite réussit le tour de force de les repousser sur berlin. sans eux et les resistant , le débarquement eut-il été possible , c’ est peu probable. Oui ça leur a coûter 25 million de mort , des destruction inimaginable , et beaucoup de souffrance pour le peuple russe/soviétique que les nazi traitait moins bien que des bête ...
                        il est en effet très maladroit de comparer deux idéologie dissemblable , Marx nous emmène dans une fraternité qui souhaitait transcender la lutte des classe , essayer de gérer un pays pour en partager a la fois le travail et ses fruit entre tous.

                        Mein kampf et le nazisme nous emmene au contraire , dans le mythe du surhomme « aryen » et le mythe de l’ infériorité des autre etnie et dans un anticomunisme primaire (ils furent les premier massacré , les S.A le furent a leur tour car jugé « pas assez extrême » , puis vint le tour des juif , l’ histoire s’ arrête la , mais devant la folie nazi , ça aurais continuer j’ usqua une aryennisation totale de la planète.

                        Mon parallèle se faisait uniquement sur les methode violente utilisé pour imposer un nouveau modèle de société .a mon sens , pour le moment aucune société n’ as atteint l’ idéal de marx , il y a quelquechose dans la nature humaine qui refuse cet idéal et le pervertis exactement comme notre nature pervertis le capitalisme en le poussant justement vers le nazisme (dépendance a l’ économie , compétition pour avoir la plus grosse part car on s’ estime meilleur que les autres , stigmatisation des plus pauvre comme étant sans valeur pour la société , stratégie du bouc émissaire , retrait des liberté fondamentale sous couvert de démocratie , ...)

                        Le totalitarisme semble irrémédiablement attiré la nature humaine.

                        nous somme nos propres bourreau . Voila qui je pense est bien plus clair pour expliquer ma comparaison personelle entre les trois système..


                      • Baasiste 2 20 décembre 2014 15:16

                        « ...il faut tout de même relativiser ce républicanisme.

                        L’anti parlementarisme et aussi le mépris du résultat des urnes qui prévalent au FN ne sont pas dans l’esprit de la république. »

                        tu es vraiment un larbin pauvre mec ? ton gros tas de hollande a été élu avec 33 % des français au 2nd tour la majorité vs, ton scrutin n’est même pas proportionnel, le ps a 60 % des sièges malgré qu’il ait eu à peine 30 % des voix au niveau national. les français sont à 90 % anti-hollandistes.

                        bref tu es un larbin qui ne sait pas ce qu’est la démocratie qui confond république bourgeoise-démocratie bourgeoise avec vraie démocratie.

                      • Vipère Vipère 17 décembre 2014 20:37



                        A l’auteur 

                        Malgré tous vos titres et cursus prestigieux, il est étonnant que vous n’ayez pas vu en Sarkozy, un redoutable fachiste, ainsi que son ministre D. de Villepin, l’un a changé, le non à l’Europe en Oui, et l’autre a vendu nos autoroutes payées avec nos impôts à des capitalistes-amis ?





                        • Pere Plexe Pere Plexe 18 décembre 2014 09:15

                          Les deux faits que vous citez sont regrettables mais ne constituent pas des actes fascistes.

                          Si moralement ils sont condamnables,entre autre parce qu’ils ne respectent pas la volonté nationale, ils respectent le droit et n’ont pas étés imposés par la force mais avec le consentement d’une majorité élue.
                          Tout les actes néfastes ne sont pas nécessairement fascistes...

                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 10:01

                          @Vipère : Mon cursus ne m’aide en rien pour commenter des faits politiques.


                        • reptile cyrus 18 décembre 2014 13:57

                          @vipere , je vois plus une « confiscation de la volonté du peuple » , que du fascisme dans ces monumentale connerie ( j’ inclus également hollande dedans ).

                          Il manque deux chose a notre république , un engagement clair et juridique de la promesse electorale qui eviterais l’ effet girouette et la soumission aux puissant (betencourt , nestle , carlyle (le frere de sarko y travaille n’ y as t’ il pas conflit d’ intérêt ?) , les bankster , les lobby ,etc )

                          la deuxième chose est une révocation des élus , sur manquement aux promesse électorale , ou en cas de nécessite économique de redresser le bateau face a des événement inattendu.

                          Il y a aussi de notre part a nous citoyen , un laxisme qui nous empêche « d’ effectuer un troisième tour social » , c’ est aussi aux peuples de se lever pour exiger leurs droit , sinon nous risquons fort de choisir un « leader » qui ira a l’ encontre de nos interets et de ceux du pays.


                        • Baasiste 2 20 décembre 2014 15:12

                          ne pas respecter un référendum est une violation de la volonté démocratique et du droit, facho d de plus le droit que tu lèches je te rappelle est à tendance facho, le NOM dont tu lèches le fion change en permanence le droit pour que son fascisme soit légal.


                        • Phoébée 17 décembre 2014 21:55

                          « Le FN est-il un parti fasciste ? »

                          .

                          J’espère bien, sinon quel intérêt ?


                          • Pere Plexe Pere Plexe 18 décembre 2014 09:20

                            Je pense qu’effectivement le FN mais aussi une grande partie de ses électeurs assument voir revendiquent l’instauration d’un régime autoritaire voir dictatorial.

                            Même si, le plus souvent, ils s’indignent plus ou moins sincèrement que le mot « fasciste » soit utilisé.

                          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 10:04

                            @Phoebée : Votre article est court, mais je ne suis pas certain de dire autre chose.


                          • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 17 décembre 2014 22:32

                            " Chimiste, Chercheur au CNRS, Professeur à l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la ville de Paris (ESPCI). Devenu auto-entrepreneur"

                            Y fait la plomberie aussi ?


                            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 10:06

                              @Le Corbeau : Non, mais ma femme le regrette.


                            • marauder 18 décembre 2014 08:07

                              Texte pauvre, qui veut tout dire et rien dire. C’est rempli de phrases toutes faites et pire, ca ne dit pas vraiment ou ca veut aller ...

                              Devenu auto-entrepreneur afin d’éditer des textes scientifiques en Français et des commentaires politiques sans a priori militant.

                              Donc tu fais de la politique mais tu ne fais pas de politique ?
                              Tu as envie de t’expirmer sur des sujets qui nous concerne tous, mais tu n’es pas militant ?

                              A oui, c’est vrai, tu es auto-entrepreneur.

                              Militant, c’est une belle entreprise .....

                              Bref, c’est bon, on trouve facilement du quel coté tu es.

                              Retourne a tes paillasses !


                              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 10:10

                                @marauder : on peut faire de la politique sans être militant.


                              • reptile cyrus 18 décembre 2014 14:34

                                le sens de politique originel , n’ est t’ il pas les réglé édicter pour la gestion de la cité (polis=ville/cité) , le sufixe tique désignant un mécanisme basé sur des règles ?

                                on peut donc dans cette définition , faire de la politique sans tomber forcement dans un « parti » politique , sans non plus adhérer , a un esprit de groupe qui souvent dans le clivage gauche droite , nous rappelle justement les supporter d’ une équipe de foot .

                                l’ esprit originel de la politique était bien plus synthétique ,et l’ on ne démontais pas systématiquement ce qu’ on avais approuvé hier simplement parce-que c’ est l’ autre « équipe » qui le fait :)

                                 


                              • marauder 21 décembre 2014 08:23

                                Faut etre completement débile pour écrire cela.

                                Etre militant, c’est conduire des actions a vocation politique.

                                Faire de la politique, c’est militer.

                                BREF !!!!

                                Y’a encore beaucoup de boulot ou bien il vous est impossible de devenir plus intelligent ?


                              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 21 décembre 2014 10:53

                                @cyrus. Merci d’être sensé et raisonnable.


                              • Le p’tit Charles 18 décembre 2014 08:38

                                Se basant sur la mauvaise réputation du mouvement fasciste, la gauche en France a souvent eu recours au terme « fasciste » pour disqualifier un adversaire : l’organisation des Croix-de-feu en a fait les frais, ainsi que le général de Gaulle. De même le Parti communiste français a aussi utilisé l’insulte à l’encontre de ses concurrents à gauche...Le FN est à notre époque la nouvelle tête de turc de cette gauche décérébrée...Ne pas oublier que les insulteurs ont été au pouvoir pour mettre la France en faillite..ce qu’ils omettent de dire bien sur.. !


                                • Pere Plexe Pere Plexe 18 décembre 2014 09:58

                                  ...dissoudre un parti politique dont le projet était la prise du pouvoir par un putsch serait donc une basse manœuvre ?Le qualifier de fasciste serait abusif et insultant ?

                                  Quant à l’usage de l’insulte le FN n’est pas en reste

                                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 10:12

                                  @Le p’tit Charles : c’est exact le mot « fasciste » est très souvent utilisé comme la suprême insulte sans contenu politique.


                                • Le p’tit Charles 18 décembre 2014 10:13

                                  En politique l’insulte est une notion de base pour en faire..vous devriez le savoir..


                                • reptile cyrus 18 décembre 2014 14:39

                                  chez les gamins aussi dans les cours de récré , cela veut t’ il forcement dire que l’ on ne peut jouer qu’ en s’ insultant sans se respecter , je ne croit pas.
                                  Il y a des manière plus mure et plus intéressante de jouer le jeu politique.
                                  je t’ accorde en tout cas que c’ est a lors actuel , la seule façon de jouer dans la politique médiatique.


                                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 21 décembre 2014 10:54

                                  @@Zip : Non


                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 décembre 2014 08:48

                                  C’est le Pendule français Gauche-Droite qui est fondamentalement fasciste et il l’ a prouvé pendant des décennies et des décennies de pouvoir ! Quant au Front National que peut-on retenir contre lui sachant qu’il n’ a jamais gouverné ? Ou bien selon vous on peut être fasciste sans avoir le pouvoir politique et sans même le montrer par des actes ? La France politique est absurde, elle raisonne par l’absurde et elle restera dans l’absurde !


                                  • Pere Plexe Pere Plexe 18 décembre 2014 09:33

                                    ...ben voyons.

                                    Gauche-Droite qui est fondamentalement fasciste
                                    ne restez pas dans la déclaration.Démontrez.Donnez nous des éléments...
                                    Quant au Front National que peut-on retenir contre lui
                                    ...a part son attitude ses déclarations et son programme fasciste (je le démontre plus haut) pas grand chose en effet.Les Français et la démocratie ont eu la sagesse de ne pas lui confier la conduite du pays.
                                    on peut être fasciste sans avoir le pouvoir politique ?
                                    Oui.Un fasciste qui n’a pas réussi à prendre le pouvoir reste un fasciste.Son pouvoir de nuisance et certes diminué.
                                    Un communiste (Sarkozyste,Libéral,Royaliste...) qui n’est pas au pouvoir cesse t il d’être communiste ?

                                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 10:14

                                    @Madjour : le monde qu’on nous propose est absurde et les partis politiques ne reflètent que très partiellement cette absurdité.


                                  • Robert GIL Robert GIL 18 décembre 2014 10:08

                                    voici aussi une question interressante : un tigre est-il vegetarien ?
                                    .
                                    voir : LE FASCISME AVANCE TOUJOURS MASQUÉ


                                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 10:16

                                      @Robert GIL : parce que vous croyez que les autres partis n’accèdent pas au pouvoir masqués ??


                                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 18 décembre 2014 14:22

                                      Il n’est pas écrit « le FN avance masqué », cher auteur, ne vous emballez pas, mais, « le fascisme avance masqué », ce qui est évidemment vrai, et je suis heureux qu’en l’occurrence cette confusion vous ait fait assimiler le fascisme au parti qui en est effet la taupe, consciente ou non.


                                    • reptile cyrus 18 décembre 2014 14:51

                                      @emmanuel , je préfère le terme de totalitarisme , le terme fasciste est souvent devoyé depuis mussolini pour etre appliqué a tout et n’ importe quoi qui présente une volonté totalitaire (islamo-faschisme , faschisme vert , ... etc) , ainsi meme les nazi n’ etait pas fasciste , il était national-socialiste issu du NSDAP (parti ouvrier allemand) ... mussolini ou franco si je ne m’ abuse se base plutôt sur une extreme-droite nationaliste .

                                      a fortiori , tout les gouvernement de la planète ont la tentation du totalitarisme pour se maintenir au pouvoir , ce que l’ on dénonce souvent comme etant la base du NWO.


                                    • Baasiste 2 20 décembre 2014 15:08

                                      bon je vais faire un c/c :

                                      au lien de robert gil

                                      politique socialiste de mussolini : « Le programme économique du fascisme à son origine est très social. Si la volonté de Mussolini de transformer le fascisme en parti politique et d’accéder au pouvoir le conduit à rassurer les milieux patronaux, il parvient néanmoins dans les années vingt à mettre en place une politique sociale avancée : la journée de travail de huit heures et la semaine de quarante heures sont adoptées en 1923, le travail de nuit est interdit aux femmes et aux mineurs. En 1927, l’État fasciste contraint les entreprises à des mesures d’hygiène beaucoup plus strictes. Avec l’INFIL, Institut national fasciste pour les accidents du travail, chargé de la prévoyance et de l’assistance sociale, le régime met en place un vaste programme de santé publique. Enfin, la multiplication des colonies de vacances et des centres sportifs sont des éléments clés d’un ambitieux programme de loisirs, notamment pour la jeunesse, existant bien avant les réformes sociales apportées par le Front populaire en France. Toutes ces avancées ont pour conséquence une amélioration réelle du quotidien des couches sociales urbaines1. »

                                      travail de nuit interdit aux enfants et femmes, 40h, couverture maladie universelle, assurance pour les accidents de travail, colonies de vacances et centres sportifs et programmes de loisirs pour les pauvres, mesures d’hygiène dans les entreprises...

                                      « Mussolini décide de rompre avec les idées de la classe dirigeante traditionnelle, qui l’a trahi, afin de revenir aux idéaux révolutionnaires de la naissance du fascisme15. Le manifeste anti-bourgeois en 18 points adopté par le Parti fasciste républicain en novembre 1943 fonde sa politique15. Le régime décide notamment :

                                      • la politique économique est la « socialisation » sur la base de l’abolition du travail employé ;

                                      • la propriété n’est garantie qu’assortie de réserves15 ;

                                      • la nationalisation de secteurs clés de l’économie15 ; la nationalisation des entreprises de plus de 100 employés16 ;

                                      • l’expropriation partielle des terres15.

                                      Au terme de l’application de son programme, la République ne laisse que le fruit des efforts du travail aux propriétaires : il est ainsi prévu la reprise par les ouvriers agricoles des terres laissées à l’abandon17.

                                      La politique de socialisation et la propagande sociale de la RSI ont particulièrement été incarnées par la personnalité de Nicola Bombacci, ancien cofondateur du Parti communiste italien, qui avait rompu avec le Parti communiste entre 1927 et 1930 avant de rejoindre progressivement le fascisme à partir de 1933. En 1945, La République Sociale nationalise un certain nombre d’entreprises lombardes, dont la Fiat18. »


                                      en gras : nationalisation de toutes les entreprises dans un secteur important pour mussolini et des entreprises de plus de 100 salariés, les gros bourgeois ont leur entreprises prises par l’Etat.

                                      expropriation partielle de certaines terres, rien de bien pour les proprios fonciers.

                                      les gens n’ont même plus leur propriété garantie. du quasi-bolchevisme.

                                      mussolini refuse de rembourser la dette publique : http://www.dailymotion.com/video/x1...

                                      http://www.les-annees-noires.fr/persos-axe/mussolini-pouvoir.html

                                      mussolini a fait les allocs familiales, les allocs chômage et la retraite par répartition(http://italie.blog.lemonde.fr/2013/...).

                                       »Benito Mussolini, en partie fidèle à son passé socialiste, entreprend d’importantes réformes sociales en faveur des classes défavorisées. La journée de travail est limitée à huit heures et la semaine à quarante heures. Le travail de nuit est interdit à toutes les femmes et aux garçons de moins de 18 ans. De nombreuses dispositions sont prises concernant l’hygiène du travail dans toutes les entreprises. L’assurance contre les risques du travail est mise en place, ainsi que les allocations familiales, celles du chômage et l’assurance contre les maladies. Dans le cadre de la Santé publique, Mussolini crée les premières colonies de vacances pour les enfants pauvres, les terrains de camping et de jeux, les vacances populaires. La dépense annuelle des allocations familiales est fixée à 344 millions de lires, dont 215 millions sont à la charge des patrons. Cette politique sociale très avancée est appréciée par toute la population.« 

                                      avec tous ça mussolini est un ultra libéral capitaliste peut être, tu rigoles ? sinon le capitalisme est de gauche à la base, il n’est pas de droite.

                                      mussolini est plus social que le cnr et le front populaire.



                                    • julius 1ER 18 décembre 2014 11:27

                                      On peut largement en douter si l’on maintient un cadre démocratique. Le fascisme associe populisme, nationalisme et totalitarisme au nom d’un idéal collectif suprême.

                                      @ pereplexe,

                                      il faut ajouter la coercition et c’est dans l’ADN du fascisme, et là on entre dans le manichéisme de leurs idées, tout ce qui n’est pas avec eux est contre eux, de l’invitation, on passe rapidement à l’obligation, et aux pressions sur l’entourage ou les proches etc....
                                      il faut correspondre à l’image qu’ils veulent donner et là on rentre dans l’arbitraire, cela voudra dire qu’il faudra tout faire comme eux sinon on sera exclus et là ce sera le moindre mal, car la violence sera vite utilisé pour mettre tout le monde au pas .....
                                      au delà de la justification de la torture par MLPen, le problème de fond de cette affaire n’est pas un problème de mots ou sémantique, c’est qu’au delà des mots c’est le concept de fond « que la fin justifie les moyens » !!!!!!!!en période démocratique
                                      cela fait un « buzz » on parle de dérapage verbal etc.... mais dans un régime autoritaire qui devient rapidement totalitaire, cela mène vite aux pires dérives........ bien sûr on n’en est pas encore là mais comme la crise s’aggrave, qui peut dire honnêtement ce 
                                      qui va se passer demain.............. ???????????????? 

                                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 11:54

                                        En fait si vous souhaitez faire quelque chose de profondément différent de ce qui existe, vous serez forcément obligé d’employer la coercition tant les intérêts remis en cause sont nombreux et puissants.


                                      • reptile cyrus 18 décembre 2014 14:58

                                        pensée tout a fait intéressante , mais qui me heurte dans le principe .
                                        ne peut t’ on y opposer , une autre solution qui serait de se regrouper par communauté d’ intérêt et de pensée pour ensuite faire sécession , et vivre comme on l’ entend ? ne peut t’ on trouver la liberté sans opprimer celle des autres ?

                                        On s’ expose bien sur a une invasion , si la sécession n’ est pas accepter « par l’ etat père »


                                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 21 décembre 2014 12:20

                                        @cyrus une sécession à l’échelle internationale et aidée par les moyens du net est, à mon avis, la seule alternative possible.


                                      • Georges 23 décembre 2014 21:15

                                        « [...]« que la fin justifie les moyens » !!!!!!!!en période démocratique »
                                        Je suis désolé. La démocratie bien évidemment peut amener à la torture ou la peine de mort.


                                      • joelim joelim 18 décembre 2014 11:41

                                        Les partis fascistes sont avant tout ceux qui ont du sang sur les mains.


                                        A ce titre le FN n’est qu’un enfant avec plein de potentiel.

                                        Peut-être un jour arrivera-t’il à égaler ses ainés, PS-EELV-FG et UMP-UDI ?...

                                        Mais restera-t’il encore des pays faciles à piller et égorger ?

                                        Rien n’est moins sûr, les temps vont devenir durs...

                                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 11:57

                                          @joelim : oui, les temps qui s’annoncent seront extrêmement durs surtout pour les plus démunis. Les autres, diplômés et parlant l’anglais, pourront partir à l’étranger, ce qu’ils font d’ailleurs déjà.


                                        • Georges 23 décembre 2014 21:17

                                          Le pouvoir rend fou disait l’autre.
                                          Bien sûr que le FN égalerait le PS-EELV-FG et UMP-UDI !


                                        • Crab2 18 décembre 2014 16:10

                                          Régions
                                          - Racisme – immigration

                                          Sur l’immigration, François Hollande défend le système actuel, refusant par exemple de remettre en cause le fameux espace Schengen, mais avec des gardes-fous : " la libre circulation, acquis fondamental de l’Europe, ne peut pas être détournée pour mettre nos salariés dans une concurrence déloyale ". Il défend aussi la réforme de l’asile examinée par les parlementaires, un "droit constitutionnel qui est au cœur du pacte républicain "

                                          Suites :

                                          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/regions-racisme-immigration.html

                                          ou sur :

                                          http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/18/regions-racisme-immigration-5515647.html


                                          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 21 décembre 2014 12:18

                                            @crab2 : il faudra donc des changements.


                                          • Claude Simon Gandalf 19 décembre 2014 16:32

                                            Avec le bouclage du plan Juncker, donc une décision politique de grands travaux à l’échelle de l’Europe, il n’est sans doute pas nécessaire de surcharger le dirigisme économique que le FN ajouterait.


                                            Et puis, on ne vote pas pour un politique dont le sujet principal est l’immigration. Etant donné le budget actuel de cette question (5 milliards), c’est voter pour un éléphant politique qui accouche d’une souris.

                                            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 21 décembre 2014 12:08

                                              Le plan Juncker scelle un choix politique : la planète entière sera à terme dominée par les idéaux messianiques américains.


                                            • fannydesto 29 avril 2017 15:11

                                              Telle est la question : le Front national est-il un parti fasciste ? Je recommande cet article pour se faire une idée : http://wikidebats.org/wiki/Le_Front_national_est-il_un_parti_fasciste_%3F

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article

FN


Palmarès



Publicité