• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le langage apocalyptique des temps que nous vivons

Le langage apocalyptique des temps que nous vivons

 

Si j’écoute ce langage qui englobe la totalité de notre monde je ne puis que constater l’avènement d’une mutation profonde qui touche toutes les sphères de la vie sur terre. Ce qui nous différencie des générations antérieures ce sont ces technologies qui nous permettent de voir et d’entendre en direct tout ce qui se dit et tout ce qui se passe dans notre univers. Ce qui nous était caché nous est révélé et le constat qui en résulte est une prise de conscience douloureuse d’un monde, manipulé et utilisé par des puissances religieuses, politiques, économiques et sociales qui en ont finalement que pour eux-mêmes. Le voile se lève sur ce monde et il nous en révèle, tout à la fois, les ambitions des uns et la profonde humanité des autres. Nous nous retrouvons dans une Humanité, devenue une véritable Tour de Babel où les mots ont perdu tout leur sens : les bons deviennent les méchants, les mauvais deviennent les bons, le vérité est transformée en mensonge et le mensonge est transformé en vérité. 

Toutes les puissances qui ont plein pouvoir sur les moyens de communication peuvent se permettre ces métamorphoses inversées des bons et des méchants, du vrai et du faux. Ils prennent ainsi contrôle d’une Humanité de bonne foi qui prend pour « parole d’évangile » ce que les médias de communication leur disent. 

https://reseauinternational.net/la-cia-avait-lhabitude-dinfiltrer-les-medias-maintenant-la-cia-est-les-medias/ 

Trois personnes, de notre époque, ont joué leur destin à lever ce voile du grand mensonge de ces puissances au visage angélique qui se paient la tête et la vie de la très grande majorité des humains. Ces trois personnes sont Julian AssangeEdward SnowdenChelsea Manning. Ils ont mis à jour et dénoncé les grands mensonges institutionnels de ces puissances, tout particulièrement de celle qui s’impose au monde comme l’envoyé de Dieu pour faire le grand ménage entre les « bons » et les « méchants », les bons étant évidemment eux-mêmes et les méchants tous ceux qui leur résistent. Il s’agit des Etats-Unis, véritable Empire qui s’impose au monde et qui décide, comme un dieu, du bien et du mal, du vrai et du faux. Il se situe au delà du droit international et se fait sourd et muet aux clameurs des peuples qui réclament justice et respect de leurs droits. L’Autorité des Nations unies n’y peut rien, par contre, certaines grandes puissances, telles la Russie, la Chine, l’Iran, élèvent la voix et font entendre à l’Empire « assez c’est assez ». 

Nous en sommes rendus là, luttant contre le virus Covid-19, sans trop savoir où cela va nous conduire, luttant également contre le virus, encore plus criminel, de la manipulationdu sens à donner aux mots « bons » « méchants, « vérité », « mensonge  ». À mon humble avis, une confrontation est devenue inévitable, l’empire, s’obstinant à demeurer le maitre du monde. 

Pour les sceptiques, je vous laisse avec ces quelques références sur les mouvements de guerre. 

https://reseauinternational.net/des-navires-de-guerre-britanniques-envoyes-en-mer-noire-sur-fond-descalade-en-ukraine/

https://reseauinternational.net/alors-qui-veut-une-guerre-chaude/ 

https://reseauinternational.net/sanctions-americaines-la-russie-releve-le-defi-avec-force/ 

Au sujet d’Assange, de Snowden et de Chelsea Manning

(https://humanisme.blogspot.com/search?q=Snowden%2C+Assange+ ) repris par Réseau international : 

https://reseauinternational.net/julian-assange-doit-etre-libere-appel-au-pape-francois/

 

Oscar Fortin

19 avril 2021


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Étirév 20 avril 10:45

    De la « CHUTE » à « BABEL », le symbolisme dévoilé :
    Quand la vie sexuelle commence à se manifester chez l’enfant, elle le fait entrer dans une phase nouvelle qui est l’adolescence.
    Les conditions physiologiques des deux sexes vont se modifier ; chacun d’eux étant régi par une polarité inverse, ils vont commencer à suivre des voies divergentes, et leur donner des caractères psychiques qu’ils n’avaient pas eu jusque-là.
    Les suites fatales de la sexualité masculine font apparaître en lui les germes des 7 faiblesses humaines dont la Théogonie fit les 7 péchés capitaux :
    - L’orgueil qui va lui insinuer des idées de supériorité vaine.
    - L’égoïsme qui lui conseillera de prendre aux autres ce qu’ils ont, leur avoir, leurs places dans la vie, leurs privilèges et les honneurs qui leur sont dus.
    - L’envie qui va lui souffler ses premières haines.
    - La colère qui le jettera dans des disputes, des violences et des crimes.
    - La luxure qui fera apparaître en lui la bête humaine.
    - L’intempérance qui altérera sa santé et troublera sa raison.
    - La paresse qui l’amollira et fera de lui un être inutile, à charge aux autres.
    Ajoutons à cela l’invasion du doute, père du mensonge, du mensonge, père de l’hypocrisie génératrice de la ruse.
    Son esprit a des éclipses, des moments de torpeur. Chacune de ses « œuvres basses » lui fait perdre une parcelle de l’étincelle de vie ; c’est une brèche par laquelle entre peu à peu la déraison, si vite envahissante.
    C’est alors qu’il commence à renverser l’ordre des idées, que son jugement perd sa droiture, qu’il se fausse. Des intérêts personnels, des entraînements sexuels commencent à le guider. C’est l’âge de la perversion qui apparaît.
    Puis sa force musculaire qui augmente lui donne de l’audace et sa sensibilité qui s’atténue le rend dur et méchant, il ne sent plus autant la souffrance des autres.
    Une évolution contraire s’accomplit chez la femme. Elle a grandi dans l’amour qui lui a fait acquérir les 7 vertus que les Écritures sacrées, notamment l’Avesta, opposaient aux 7 péchés. Mais sa force musculaire qui diminue va la rendre impropre à l’action. Son esprit s’élargit et ouvre devant Elle un brillant horizon de pensées nouvelles ; la bonté, la douceur, la gaieté, la joie de vivre s’accentuent en Elle.
    Pendant que l’homme, poussé à l’action par sa force qui grandit, veut des exercices musculaires, des luttes ou des travaux qui mettent en activité ses facultés motrices, chez Elle c’est l’Esprit qui travaille, c’est la pensée qui s’impose et la domine.
    On sait que « Le Paradis Perdu », cette composition sublime de John Milton dont le pendant est la grande œuvre de Dante Alighieri, « La Divine Comédie », a pour sujet la chute de l’homme et pour théâtre l’Éden, le ciel et les enfers.
    De cette divergence devait naître un commencement de discorde.
    Jusque-là il y avait eu accord entre ces deux êtres, harmonie parfaite et tendresse. La fille marchait plus vite que le garçon, elle était initiatrice en tout, mais il la suivait, adoptait ses idées, les faisait siennes, puisqu’elles répondaient encore à sa mentalité droite. Et c’est cet accord qui engendra « l’âge d’or ». Il dura tant que l’homme garda sa chasteté d’enfant.
    Mais les nouveaux caractères qui surgirent vinrent altérer cette harmonie. Ces deux adolescents commencent à ne plus se comprendre quand ils commencent à avoir chacun une objectivité différente dans la vie.
    Aussi, bientôt les mots n’eurent plus pour eux la même signification parce que les idées de l’homme changeaient de direction ; il allait mettre sur le plan sexuel ce qu’elle continuait à mettre sur le plan spirituel. Et c’est cette confusion que l’histoire va nous montrer dans un monument symbolique, la Tour de Babel, représentant l’évolution ascendante commencée par le genre humain, mais interrompue et inachevée parce qu’au moment de la divergence sexuelle on ne s’entendit plus. C’est cela qui est « la confusion des langues », chaque sexe voyant le monde sous un jour différent, le résultat du désir étant pour l’homme une descente dans la matérialité et pour la femme une montée dans la spiritualité.
    LIEN


    • @Étirév
       Proche de l’entourage des Philippe Roberts-Jones, désolé de vous apprendre que tous les hommes ne sont pas des brutes épaisses. Qui éduque en premier l’enfant. Qui lui donne accès à la beauté, la culture et l’art ? Quant aux brutes épaisses : ben : qui construira la maison dans laquelle vous habitez ??? Tout est question de mesure,...Non que vous ayez en partie raison. La délicatesse est le propre du féminin (en général)... Tu seras un homme mon fils. En relisant le teste, je ne vois aucune forme de brutalité. L’avis d’Assouline sur Kipling : nuancé : https://www.babelio.com/livres/Assouline-Tu-seras-un-homme-mon-fils/1189064


    • karim 20 avril 10:58

      Georges W Bush avait désigné la Corée du Nord, l’Irak et l’Iran comme axe du mal, alors que pour les sans voix l’axe du mal c’est Washington-Tel Aviv.


      • sylvain sylvain 20 avril 20:07

        @karim
        Du coup l’axe du bien ce serait la corée du nord, l’irak, l’iran ?? Parce que si il y a un axe du mal il faut bien un axe du bien, non ???


      • V_Parlier V_Parlier 20 avril 21:30

        @sylvain
        Vous ne trouveriez donc que deux manières d’orienter un axe dans un espace en trois dimensions ? Et pour ce qui est de l’Iran, remontez dans l’histoire pour savoir quels sont les pays qui ont soutenu les deux coups d’états, le pro-shah puis l’anti-shah...


      • karim 21 avril 00:09

        @sylvain
        Pour l’instant, c’est l’axe du mal qui mène le jeu, parce qu’il est en situation de force. 


      • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 20 avril 11:02

        Ce qui nous était caché nous est révélé

        Ne faites pas de nos cas une généralité, beaucoup ont la révélation à portée de main sans prendre la peine de la distinguer.


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 avril 11:04

          Rappelons que Luc 17 nous dit ce qui doit arrivé : Une sorte de déluge et une sorte de destruction de Sodome et Gomorrhe. Ces deux cataclysmes, La Russie parmi d’autres a les moyens de les provoquer : Le déluge par une bombe provoquant un tsunami sur les côtes, la destruction d’une ville par une bombe éclatant au-dessus d’elle.

           

          « Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit : Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.

          On ne dira point : Il est ici, ou : Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous.

          Et il dit aux disciples : Des jours viendront où vous désirerez voir l’un des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez point.

          On vous dira : Il est ici, il est là. N’y allez pas, ne courez pas après.

          Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour.

          Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération.

          Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme.

          Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; le déluge vint, et les fit tous périr.

          Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient ;

          mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de souffre tomba du ciel, et les fit tous périr.

          Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme paraîtra. » (Luc 17 :20-30)


          • @Daniel PIGNARD Dans le Tétramorphe. Saint Luc, c’est le signe du Taureau. 

            Le tétramorphe, ou les « quatre vivants », ou encore les « quatre êtres vivants », représente les quatre animaux ailés qui tirent le char de la vision d’Ézéchiel (Ez 1 ; 1-14). D’abord décrit dans le Livre d’Ézéchiel, il est repris dans l’Apocalypse attribuée à saint Jean (Apoc 4 ; 7-8). Plus tard, les Pères de l’Église y ont vu l’emblème des quatre Évangélistes : le lion pour Marc, le taureau pour Luc, l’homme pour Matthieu et l’aigle pour Jean. Ils accompagnent souvent les représentations du Christ en majesté.

            • L’homme est Matthieu : son évangile débute par la généalogie humaine de Jésus.
            • Le lion est Marc : dans les premières lignes de son évangile, Jean-Baptiste crie dans le désert (« un cri surgit dans le désert »).
            • Le taureau est Luc : aux premiers versets de son évangile, il fait allusion à Zacharie qui offre un sacrifice à Dieu, or dans le bestiaire traditionnel, le taureau est signe de sacrifice.
            • L’aigle est Jean : son évangile commence par le mystère céleste.

            et pour le Moment : Uranus est dans le signe du TAUreau (ou vache : le féminin entre autre), uranien. Définition d’uranien : Homme homosexuel.

            • C’était un malotru [Shakespeare], un uranien, un ivrogne et un illettré. — (Alexandre Arnoux, Le Chiffre, 1926, page 179).

            Le Taureau est en face du scorpion. Le stade où l’enfant entre dans le complexe d’Oedipe et la castration. Parce qu’il est le premier à sortir de la confusion.....GARE A PLUTON....Le scorpion,c’est l’aigle : Saint Jean.....L’AIGLE, celui qui a une excellente vue pour plonger sur sa proie.... L’AIGLON. 


          • V_Parlier V_Parlier 20 avril 21:32

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Je ne sais pas où vous allez chercher tout ça mais c’est plutôt marrant...


          • @V_Parlier Marrant, je ne sais pas... de toutes façons tous le monde y pense un peu. Déjà on Belgique on garde des ADN (Arche De Noe) dans une boîte pour préserver un souvenir de la biodiversité. raison pour laquelle j’écris,...pour laisser une trace du passé, pour les annales akashique.... Question qui suppose. Notre civilisation (ou ce qu’il en reste,...) ayant atteint la limite. L’intelligence artificielle, le transhumanisme, la robotisation sont l’ennemi de l’humanité au sens où l’entendait Vinci dans l’Homme de Vitruve..... Aller trouver de la vie sur d’autres planètes ? Encore faudrait-il aller très loin, et nous avons tout ce qu’il faut sur terre. Pourquoi aller chercher ailleurs ??? je reviens à ma question. imaginons qu’une nouvelle civilisation renaisse dans quelques années... Va-t-on recommencer EXACTEMENT les mêmes progrès et erreurs. Quel intérêt ??? Je ne sais pas. Peut-être que des civilisation anciennes était plus avancées que nous...(Atlantide, Arcadie, Cité d’YS)... En quoi se juge le niveau le plus élevé d’une civilisation : Bach, Léonard de Vin, Monteverdi...les Pyramides ??? la technique fut une régression qui amena la catastrophe actuelle : la surpopulation...plus quantitative que qualitative...


          • Oui...on vient de me mettre sur la liste des personnes à éliminer. Parce que j’ai OSE dire que le Principe du « tu ne tueras point », n’était plus valables quand il s’agissait d’aller en guerre contre les nazis...


            • Némésis ou Les Erinyes interviendront pour couper le fil de la confusion (deux cons qui fusionnent, il faut trancher vif). Elles étaient les déesses de la justice , Pas sympa j’avoue, mais étaient justes, condamnaient l’hybris, la démesure, l’orgueil, le mensonge, l’arrogance). Peut-on reprocher à la brique de tomber sur votre tête juste au moment où vous passer.... Séparant l’épais du subtil...La confusions est lourde et épaisse comme la choucroute.....Raison pour laquelle à un moment, il faut séparer ce qui est le bien du mal....ET Y VOIR CLAIR...


              • karim 20 avril 11:39

                Les crises et les conflits au sein des sociétés ou entre pays ont pour cause principale la défense ou la recherche d’intérêts matériels, et c’est pour cette raison que le bon devient méchant et que l’adversaire potentiel est diabolisé pour mettre de son côté la population ou pour convaincre la communauté internationale afin de justifier ses agissements.


                • V_Parlier V_Parlier 20 avril 21:37

                  @karim
                  Traditionellement c’est comme ça. Mais quand des régimes n’agissent plus en prétendus pourfendeurs de méchants dans le but de rechercher les intérêts de leurs pays ; quand ils agissent ainsi pour trahir au profit d’un maître inavoué et contre les intérêts de leurs nations (ça se trouve quelque part en Europe...), ça n’en est que plus consternant.


                • Et qui est un véritable plutonien : POUTINE. Docteur je n’ai plus D’UTERUS, mais Madame, prenez du thé à la menthe.... Le 7 du 7. Sept : SETH,en forme de FAUX. 

                  mardi 7 octobre 1952 à 09h30à :Saint-Pétersbourg (Russie)Soleil :13°56’ BalanceAS :3°12’ ScorpionLune :2°55’ GémeauxMC :21°16’ LionDominantes :BalanceLionScorpion
                  PlutonMercureNeptune
                  Maisons 121011 / AirFeu / FixeAstrologie Chinoise :Dragon d’Eau. Numérologie : chemin de vie : 7... 

                  DRAGON d’EAU

                  PLUTON....ium




                  • La femme a l’équivalent du phallus, c’est l’uraeus. Le serpent de la bible est rampant, attaché à la terre. Mais il y a aussi le serpent Ailé. « L », douzième lettre de notre alphabet. 12 (nombre de signe dans le Zodiaque, le serpentaire est la roue qui cercle et permet au char d’avancer. Le pendu au Tarot parce qu’il est en position contemplative et se détache de ses liens à la terre. C’est ainsi que dans le nom : IS RA EL. Nous retrouvons : la divinité (Isis), le soleil, et EL (aile). Car dieu est volatil. LUraeus et est l’équivalent du Quetzoca « EL ». Nous retrouvons la même symbolique qu’en Egypte : Maïa, mère de Mercure (l’HERMES). Les Mayas. sur le caducée d’Hermes, le haut se termine par des ailes. Vinci était obsédé par le « vol ». Il a spiritualisé, sublimé ses pulsions animales et terrestres. Actuellement, notre civilisation (homo-oeconomicus) et rampante. Soumise à ses instincts animaux. Ce n’est pas la première fois qu’une espèce animale disparaît... Si c’était pour revenir à la case départ, d’avant la civilisation (qui s’lève), je ne voit pas l’intérêt de poursuivre...Sur le bâton d’Asclépios, le serpent est blanc certes, purifié. Mais le bâton n’a pas d’ailes. Il faut pourtant savoir que pour s’élever selon les Lois physiques, il faut deux courants inversés. Raison pour laquelle, tous les anges ou presque ont un nom qui se termine par EL. Toru El, le dieu Taureau. ETERNEL....BAB EL. BAbil ; La tour de Babel qui voulait se prendre pour Dieu est tombée dans le Babil : Bavardage enfantin où le plaisir passe avant la volonté d’être compris. On ne se comprend plus. Et IL, n’est pas EL. 


                  • Tous les reptiliens (nazis, pervers-narcissiques) sont condamnés à disparaître. Bien sûr, certains reptiliens ont survécu : tortues, crocodiles,...Lors de la révélation liminaire de sa mission, Moïse se voit ordonner de jeter son bâton sur le sol pour constater que celui-ci se change en serpent. D’abord effrayé, Moïse s’entend intimer l’ordre de ramasser ce serpent par la queue, lequel redevient alors bâton. le bâton qui permet de se relever. Symbole d’Autorité...Important : si un être entre dans le serpent par la bouche, il chute en sortant à l’arrière. C’est en commençant par l’arrière que l’être peut atteindre le divin. 


                  • 1952 : 17.... les éléments du 17e groupe forment la famille des halogènes.


                    • Poutine est d’origine juive : Vladimir : Vladimir dérive du proto-slave Володимѣръ (Volodimer), qui signifie littéralement « qui dirige le Monde »


                      • Nous rentrons dans le signe du TAUreau. L’uranien en chute et prisonnier de sa mère originelle : mais c’est de la dictature. HITLER : TAUREAU…. El Nath, l’étoile sur la Corne du Taureau. Ahura Mazda, celui qui détruit le taureau. Personnage de sauveur appelé aussi le tueur de taureaux. Les Grecs voyaient en Jason le héros qui devait dompter le taureau cosmique pour conquérir la Toison d’OR. Vaccin, vacca…vache. Variole. Faut-il se méfier du nouveau variant. Venant d’INDES. Le pays où les vaches sont sacrées…entrée en Taureau un mardi. Jour de mars...


                        • Captain Marlo Captain Marlo 20 avril 20:13

                          Salut Oscar,

                          Tu as mis en lien cet article : « La CIA avait l’habitude d’infiltrer les médias… Maintenant, la CIA est les médias. »

                          En Europe aussi, les journalistes des grands journaux sont cornaqués par la CIA. « Révélations d’Udo Ulfkotte, ancien grand reporter allemand ».

                          Je crois qu’il faut ajouter une précision, c’est que l’état profond américain rassemble tous les va-t-en guerre qui essayent d’ouvrir un conflit avec la Russie via l’Ukraine.

                          Il s’agit de la CIA & des médias, des multiples agences publiques et privées de surveillance & du complexe militaro industriel, tout ça soutenu par les Démocrates.

                          De l’autre côté il y a Trump et ses soutiens, opposés à cet état profond.

                          "(...) Son plan général se dégage d’une de ses devises préférées : « Nous redonnerons le pouvoir au peuple » , parce que les États-Unis et leur toile impérialiste tissée à travers le monde ont été entre les mains de quelques banquiers mondialistes, industriels militaires et des multinationales depuis plus d’un siècle. Pour accomplir sa mission, il doit mettre fin aux guerres à l’étranger, ramener les soldats à la maison, démanteler l’OTAN et la CIA, prendre le contrôle de la Réserve Fédérale, couper tout lien avec les alliés étrangers, abolir le système financier Swift, démolir le pouvoir de propagande des médias, drainer le marais de l’État Profond qui dirige les agences d’espionnage et neutraliser le gouvernement parallèle qui se tapis dans les bureaux du Conseil des Relations Étrangères et de la Commission Trilatérale. Bref, il doit détruire le Nouvel Ordre Mondial et son idéologie mondialiste. La tâche est immense et dangereuse, c’est le moins qu’on puisse dire. Heureusement, il n’est pas seul etc.


                          • oscar fortin oscar fortin 21 avril 00:19

                            Merci pour l’information, laquelle me laisse un peu incrédule sur ce que Trump a vraiment en tête. tout au long de son règne à la maison blanche, il a poursuivi et acentué, dans certains cas, comme le Venezuela, les sanctions et les coups bas qui ne ressemblent pas à ce que vous en dites. À vrai dire il n’a pas pris ses distances de l’état profond dans sa politique internationale.L’esemple du Venezuela parle par lui-même.


                            • Captain Marlo Captain Marlo 21 avril 08:24

                              @oscar fortin
                              L’exemple du Venezuela parle par lui-même.


                              Le grand malheur du Venezuela c’est de dormir sur les plus grosses réserves pétrolières du monde. On peut difficilement savoir si les ordres de Trump sont exécutés, ou si le Pentagone & la CIA ont pris leur indépendance ?

                              Par exemple, en Syrie, Trump voulait faire rentrer à la maison l’essentiel des troupes, James Jeffrey, l’envoyé spécial en Syrie, lui a menti pendant 2 ans.
                              "Il atteste avoir menti durant deux ans avec des généraux du Pentagone sur le nombre de soldats présents. Alors que Trump n’avait concédé que 200 soldats pour prévenir une attaque des puits de pétrole, lui et le Pentagone en ont maintenu 900 dans différents postes sur tout le territoire."


                            • Captain Marlo Captain Marlo 21 avril 10:35

                              @oscar fortin
                              ça chauffe en Ukraine, les va-t-en guerre de l’état profond (dont l’Otan, que j’avais oublié dans la liste des nuisibles) provoquent la Russie !
                              « Conseil aux Ukrainiens : ne pas chatouiller l’ours russe ! »

                              Ils doivent être un peu masos..., ils ont oublié comment la Russie les a mis KO en Syrie, sans même tirer un missile ! « Echec et Obamat en Syrie »...


                            • simir simir 21 avril 10:52

                              @Captain Marlo
                              « Le grand malheur du Venezuela c’est de dormir sur les plus grosses réserves pétrolières du monde »
                              Vu comme ça.....
                              Vous avez sans doute oublié les attentats et sabotages contre les installations pétrochimiques menées par Guaido comme les 2 fin Octobre, début Novembre 2020 avec des dégats considérables.
                              Oublié ,aussi que début mars 2019 , des réservoirs de stockage contenant du diluant (qui est essentiel pour les raffineries de pétrole lourdes du pays) ont mystérieusement brûlé et début avril, un pipeline a explosé.
                              Oublié la confiscation des avoirs de CITGO aux Etats-Unis d’Amérique (30 milliards d’actifs)
                              Oubliées les pannes d’électricité au Venezuela qui sont le résultat du travail de saboteurs ainsi que d’attaques cybernétiques américaines planifiées depuis longtemps, le tout aggravé par des sanctions affaiblissantes et un manque de pièces de rechange.
                              Oubliées les pressions sur les autres pays pour nr pas acheter de pétrole du Vénézuela : https://www.reuters.com/article/us-venezuela-politics-india-envoy/u-s-pressing-india-to-stop-buying-venezuelan-oil-envoy-idUSKBN1QR0DC
                              En Mars 2019 aussi le Venezuela a été victime d’une nouvelle vague de sabotages, la plus importante de l’histoire du pays, contre la centrale hydroélectrique de Guri à l’aide de virus informatiques mais aussi de bombardements électro-magnétiques contre la téléphonie notamment. Tout cela a privé d’électricité au moins 80% de la population. Même le magazine états-unien Forbes considère comme hautement probable que cette attaque soit l’oeuvre des Etats-Unis.

                              Et aussi sans oublier, sous Chavez, les grèves à PDVSA, payées par la CIA dans la droite ligne des grèves de camionneurs sous Allende au Chili.

                              Alors oser dire qu’ils dorment sur leurs réserves de pétrole...Voyez un peu plus loin que le bout de votre nez. Caramba !!


                            • Captain Marlo Captain Marlo 21 avril 21:29

                              @simir
                              Alors oser dire qu’ils dorment sur leurs réserves de pétrole..


                              Mon commentaire ne portait pas sur les agressions dont le Vénézuela est victime, je suis au courant, merci de ne pas me prendre pour une truffe.

                              Mais sur la question de la responsabilité de Trump. Ou bien sur la responsabilité d’une partie de l’état profond américain contre l’avis de Trump ?

                              Questions auxquelles vous ne répondez pas.


                            • QAmonBra QAmonBra 21 avril 11:07

                              Merci @ l’auteur pour le partage.

                              Salut Oscar !

                              Nous vivons effectivement les temps de la révélation, en premier lieu celle du grand Mal, dans tous les sens du terme, régissant l’humanité depuis plusieurs siècles et dont les adeptes, au nombre et la diversité n’ayant d’égal que leur fascination pour ledit mal, voulant obscurément accélérer les évènements, font feu de tout le bois humain dont ils disposent dans une folle et finale (fatale ?) fuite en avant.

                              Histoire de varier les angles d’observation et loin de moi toute religiosité, je signale que l’eschatologie musulmane, essentiellement soufie, dont Imran Nazar Hosein est le représentant le plus médiatisé, nomme cette période « Waqt Dajjal », signifiant temps ou moment de la grande tromperie en belle et bonne langue françoise, c’est tout dire et nous y sommes !

                              En outre et hélas, d’après ce représentant de l’islam mystique, peu d’entre nous, quelle que soit leur confession ou philosophie, serons encore de ce monde pour voir la fin positive, j’en suis certain, de cette terrible phase de l’Histoire que traverse déjà l’humanité.

                              Mais suivons les conseils du poète, également soufi sur les bords et ayant vécu voici plusieurs siècles, en considérant comme un privilège historique le fait d’y assister, même partiellement, en le vivant joyeusement ! Champagne !! :

                              « Dans cette parade de foire, un ami ne le cherche pas. —
                              Écoute ma parole, un refuge ne le cherche pas ; — accepte
                              la douleur, un remède ne le cherche pas. — Vis joyeux dans
                              les malheurs sans attendre qui te plaigne. »



                              Omar Khayyam — Quatrain XIII

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité