• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le « Lemeurland », Daniel Schneidermann et AgoraVox

Le « Lemeurland », Daniel Schneidermann et AgoraVox

Le « Lemeurland » (j’ai bien aimé l’appellation de Daniel Schneidermann, même si elle englobe des gens que j’aime bien lire) déçoit après la grand-messe de l’UMP à Marseille. Depuis de nombreux mois, le débat sur les « vertus » des blogs vs la presse traditionnelle fait débat. On nous donnait des exemples de sujets traités différemment, du caractère libre des blogs, de la liberté d’expression, de la multiplicité des sujets traités... Bref, on nous ressort tous les arguments de 1981 sur les radios libres. Quand on voit la merde que c’est devenu, avec les publicités omniprésentes, la musique répétitive, les animateurs racoleurs, les émissions concours débiles, bref, à de trop rares exceptions, une grosse daube... on se fait un peu de soucis....

Pour les blogs, nous sommes sur la même voie. Les publicités foisonnent sur les blogs, on parle désormais de blogueurs influents et il faut être dans leurs petits papiers, comme en radio ou à la télé, le but désormais est de faire monter l’audimat, quitte à raconter la même chose que son voisin, à courir le scoop... et désormais à couvrir les évènements médiatiques, à savoir, dans le cas présent, la couverture du SarkoShow à Marseille.

Daniel Scheidermann, dans son Big Bang Blog, ouvre les hostilités contre ce qu’il appelle « le Lemeurland », ou, si vous préférez, un groupe d’une douzaine de blogueurs « influents » (je n’aime décidément pas ce terme d’autoproclamation) qui ont été invités, frais payés, à cet événement (la plupart avouant d’ailleurs qu’ils ne seraient pas venus sinon).

J’ai été également déçu par la plupart des comptes rendus. Le principal reproche ? Pratiquement aucune différence entre les infos des blogueurs invités et les infos de ceux qui ne l’étaient pas. Quelques blagues de potache qui m’ont amusé et... rien ! Je n’ai pas retrouvé le ton sarcastique, la façon de « casser » de certains, pas de coup de gueule. A croire qu’ils se sont automodérés, subjugués par l’organisation du show, par la « ferveur » des militants, sans se pincer afin de sortir du cocon dans lequel ils ont été mis.

Dans SarkoShow, il y a « show », et ce genre d’évènement s’organise, se conçoit pour plaire et créer une atmosphère qui, si elle est compatible avec la ferveur des supporters d’un stade de football, ne l’est pas avec le fait de vouloir relater un évènement de l’intérieur, objectivement et avec le sarcasme qu’on leur connaît habituellement. Sauf erreur, et pour les blogueurs concernés par cette critique, c’était leur première fois... En ce sens, l’article de DS les met au pilori sans tenir compte de l’inexpérience. J’espère donc bien qu’ils retourneront au front, car les chants des sirènes ne vont pas manquer dans l’attente des futures élections, et cette fois-ci, j’espère également les voir moins consensuels...

Faites-vous une petite idée, avec la lecture des échanges à la suite de l’article de DS sur le site Big Bang Blog, car ce sont (pour moi) les tout premiers qui se basent sur une expérience commune : relater un évènement politique de l’intérieur.
Bon, sinon, je suis et reste lecteur de certains blogueurs du « Lemeurland »  ;-) allez aussi voir leur point de vue, comme celui de
Thomas (ça fait pas trop mal, un dépucelage politique ? :-D), MRY ou Loic.


NDLR : Deux autres blogueurs d’AgoraVox, également présents à Marseille mais curieusement oubliés dans les propos de Daniel Schneidermann, ont souhaité réagir au billet publié sur Big Bang Blog

1- Réponse de AB :

Une dernière note pour clore de mon côté le débat sur les blogueurs accrédités. Une dernière note également pour faire croiser des points de vue contradictoires relatifs à la blogosphère, et plus particulièrement sur les blogueurs accrédités à l’université d’été de l’UMP.

Durant cette même université d’été, le sénateur (UMP) de l’Orne, ancien ministre, M. Alain Lambert, lançait spontanément sur son blog : "La blogosphère n’est pas sectaire !". L’approche était surprenante, car je ne voyais pas au départ la chose sous cet angle.

La démarche du sénateur semblait, en tout cas, sincère. Soulignant que certains blogueurs accrédités (dont votre serviteur) n’étaient pas encartés UMP, il en concluait : "Que les inquiets restent zen, les blogueurs ne sont pas des journalistes et sont d’abord complètement bloggeurs !".

Une vision intéressante, même si aucun blogueur accrédité (dont votre serviteur, qui avait pourtant repéré la note du sénateur depuis Marseille), n’avait vraiment suivi la consigne d’Alain Lambert.

Malheureusement, deux points de vue (contestables) viennent remettre en cause la vision optimiste du sénateur de l’Orne. Deux points de vue émanant de personnes à l’influence réputée sur le Net et dans les médias.

- Un journaliste d’abord, Daniel Schneidermann : dans une note caustique, le journaliste considère que "Nicolas Sarkozy a neutralisé les blogueurs du Lemeurland". A ses yeux, les douze blogueurs accrédités sont des « industriels du blog ». Raté, l’un d’entre eux au moins est à l’ANPE, devinez lequel... Jugeant l’équipe des blogueurs envoyée à Marseille, le journaliste moque leurs récits de bobos parisiens, obéissant aux consignes, dont, notamment, celle de ne pas filmer la rencontre « off » entre le président de l’UMP, les journalistes et les blogueurs en salle de presse. Tous, sauf votre serviteur qui n’avait pas les moyens de filmer la rencontre et, pire, fut averti au dernier moment de la rencontre « off » qui s’achevait.

Daniel Schneidermann s’est plu, voire amusé à chambrer les blogueurs accrédités. Mais il a omis le petit inconnu du groupe. Le journaliste n’a donc pas vérifié ses informations. Ou alors je ne l’intéressais pas, ce que je comprendrais parfaitement. Néanmoins, le journaliste donne la vision d’un groupe fermé de blogueurs, heureux d’être entre eux et de découvrir le métier merveilleux de reporter, sans pour autant faire de vrais reportages journalistiques.

Daniel Schneidermann contredit donc la vision optimiste du sénateur. La blogosphère est sectaire, M. Lambert...

- Un blogueur, ensuite, « Versac » (pas d’identité précise) : dans une note relative à cette couverture, le même blogueur relativise la réputation de l’équipe accréditée. Il distingue ainsi les blogueurs professionnels (les trois quarts de l’équipe) et écarte trois autres blogueurs (dont votre serviteur), jugés suffisamment amateurs pour décrédibiliser l’impact escompté au départ par les organisateurs UMP. Les blogueurs professionnels, bien que performants à ses yeux dans la couverture, n’étaient pas suffisamment accrocheurs dans l’analyse politique. Ils n’avaient pas, en comparaison, usé des méthodes rigoureuses de leurs homologues américains. Malgré cela, le blogueur juge que "leur blogging ne s’est pas arrêté à de la déconnade [...] ou à du relais de vidéo". Il contredit donc sur ce point la vision précédente de Daniel Schneidermann.

Mais le blogueur renouvelle sa pensée en estimant que l’UMP s’est trompée en n’invitant que des blogueurs, raillant une vision fascinée du blogueur de la part du politique. Il estime que les blogueurs professionnels avaient leur place, mais que l’UMP aurait dû ouvrir ses accréditations à des internautes plus axés sur l’analyse politique. Le blogueur déplore ainsi que les trois autres blogueurs, les amateurs, ne fussent pas "des cadres actifs dans l’Internet et la communication (et, sauf deux, n’ont pas un blog typepad). Peu parlent de politique de manière spécialisée ou courante. Et leur potentiel de couverture de « l’Internet vivant » (la blogosphère) reste réduit, comme l’est leur autorité pour commenter le fond d’un événement politique". Et comme Daniel Schneidermann, le blogueur se trompe : l’un des trois amateurs est bien un féru de politique et ses modestes diplômes peuvent le prouver. Plus féru de politique que blogueur. Les textes publiés pour AgoraVox et Election-présidentielle.fr viennent également le prouver. Comme Daniel Schneidermann, le blogueur n’a pas vérifié ses informations. Mais après avoir séparé le bon grain (les blogueurs professionnels) de l’ivraie (les blogeurs amateurs), le blogueur réduit la sphère des blogueurs compétents à ceux ayant un blog sur Typepad, fournisseur des services de blogging pour l’UMP. En somme, si vous n’êtes pas Typepad, vous ne valez rien. Je suis sur Haut et fort, mince alors...

Finalement, le blogueur contredit la vision optimiste du sénateur. La blogosphère est sectaire, M. Lambert... Oui, M. Lambert. Malgré toute la bonne volonté de votre démarche, beaucoup ont une vision simpliste, méprisante et hautaine de la blogosphère. Allez, je le ferai rien que pour vous, M. le Sénateur : la blogosphère n’est pas sectaire ! (Juste un peu...)


2 - Réponse de Nicolas Voisin :

"Donc, le big bang n’aura pas lieu. Pas en France. Pas tout de suite. Pas avec ces blogueurs ni ces politiques-. Sarko a mis les blogueurs dans sa poche. Ca lui a coûté plus cher que pour les journalistes encartés : il a fallu leur offrir un billet d’avion et des nuits d’hôtel. Aussi simple que ça."

Monsieur Schneidermann, votre billet est d’une bêtise crasse. Et vous ne l’êtes (l’étiez) pourtant point !

Me voilà donc « tricard », comme vous dites, chez vous. Vous voyez, Daniel, les blogueurs, quand on les emmerde, ils vous dise merde ! Même pas peur...

"Daniel Schneidermann est aussi un grand donneur de leçon cathodique", écrit Jules chez lui en réponse à Daniel. "Voilà bien un systémien que ce Schneidermann, paniqué à l’idée de voir son monopole du prêt-à-penser craquer de partout", rajoute Antifada en commentaire.

"Un autre critique n’est, lui, pas journaliste, mais blogueur, j’ai nommé Versac, dont ce billet (NDLR : billet celui-ci afflige les blogueurs présents du sobriquet d’industriels du blog- bien vu de la part d’un conseiller politique ?) fournit à Daniel Schneidermann l’occasion de sa première pique", précise Koz dans un excellent article dont je vous recommande la lecture. "Il n’y a paslieu de le regretter, ce sera une carte à soulever (avec la carte Autheuil) pour souligner que les blogueurs ne sont pas nécessairement béats.[...]Je suis en désaccord aussi sur le ton employé, que je trouve inutilement sarcastique et agressif. OK, Daniel, t’as des couilles et t’as pas peur d’être vilain avec les blogueurs-stars, mais bon, en même temps, qu’est-ce que tu en as à f... ? Faut-il y voir de l’animosité envers des blogueurs qui n’ont pas adopté l’angle qu’il aurait souhaité ? Qui se sont montrés insuffisamment critiques envers ce Sarkozy à son goût ? Ou seulement, comme veulent nous le faire penser son intro et la conclusion, une amère déception devant un big bang souhaité, annoncé, et qui ne serait pas produit ? Je m’tâte."

Avançons... Soit dit en passant, cher Daniel, le Podcast sur l’université d’été du PS est en ligne dans la nuit de demain, celui sur l’UE de l’UMP dans dix jours, celui sur l’assemblée de Cap21 ensuite, et enfin celui sur la réunion, dimanche, de l’Alternative unitaire. Les regarderez-vous ? Nous réalisons ces contenus à nos frais, pendant nos nuits et week-ends (ceux mêmes que vous et vos chroniqueurs ne prenez pas pour couvrir si brillamment ces évènements), et cela par passion de cet exercice pluraliste, Monsieur. Mais vous dénigrerez sans doute longtemps encore l’enthousiasme et la volonté de création et d’expression citoyenne. Vous, le chantre du Big Bang informationnel. C’est navrant. J’avais aimé votre travail. Jusque-là. Faut-il lire dans vos piques une frustration plus qu’un agacement ?

"Alors effectivement, répond Vinvin (fournisseur officiel de commentaires scintillants), il reste quelques questions. A quoi cela a-t-il servi ? A faire du bruit, certes. Et ce qui vous énerve est peut-être que ce soit la droite de Sarko qui en ait eu l’idée, et pas Ségolène ou Bayrou. A démontrer que les blogueurs ne sont pas journalistes ? Je répète que pas un seul d’entre nous l’a jamais prétendu. Que lorsqu’on paie l’hôtel, on nous a dans la poche ? Je n’ai pas de mots pour répondre à la légèreté (je suis toujours courtois) d’une telle affirmation. Que nous ne sommes pas plus acides que quiconque face à un ministre ? Eh oui. C’est fou, non ? Nous ne sommes que des civils jetés dans un monde de dingues (journalistes) avec des codes, des hiérarchies, des bousculades, des privilégiés. En me rendant à ces universités, je m’étais dit que je raconterais l’histoire de Paf le chien à Sarkozy si je le croisais. Pour voir ses réactions - humaines ou pas
en cas de question non formatée. Quand j’ai eu l’occasion de le faire, il y avait 300 personnes, 12 gardes du corps, 50 caméras. J’ai gardé la blague dans mon slip et puis c’est tout. Quel scandale, je n’ai pas eu la Big Bang attitude...
"

Le Big Bang dont vous rêvez, Daniel, n’est pas celui des médias libres. Ou ne cherchez plus ; que cela vous plaise ou non, la « révolution » que vous quêtez entre deux rapports d’audience est bien là, le "bon peuple (in)soumis" a obtenu son droit de réponse. Voilà... J’ai ce soir retiré votre blog de mon agrégateur. Une peccadille. A la hauteur de vos accusations. Je ne voterai pas Nicolas Sarkozy, cher Daniel. Vous n’y êtes pour rien, pas plus que ces 48 heures marseillaises. Je n’aurai en revanche plus la curiosité de vous lire. Et de cela, vous avez seul la responsabilité. A juger ainsi les uns et les autres à l’emporte-pièce, vous y gagnerez cependant en audience. Je n’ai aucune crainte pour vous. Peut-être en éprouverez-vous une demain pour votre crédibilité, à vous en prendre ainsi en masse et sans distingo à ceux que vous draguez par ailleurs ?

"J’ai encore plus de mal à mesurer les vertus de votre texte", écrit Calamo à la suite de cette note. "Ce qui fait (ou pourrait faire, à terme) la force des blogs politiques est avant tout leur existence - et l’accessibilité de leur contenu - plutôt que la participation d’une poignée de leurs auteurs à tel ou tel événement politique : il paraît que l’Internet est vaste et, de toute façon, il incombe à chacun de séparer le bon grain de l’ivraie, quelle que soit la source de l’information. Or, et pour autant que vous ayez souhaité railler les « accrédités » dans votre billet, n’avez- vous pas l’impression, ce faisant, de dévaloriser plus largement les blogueurs... dont vous attendez votre Big Bang ?

«  J’ai prévu de continuer », conclut Thomas dans son commentaire. Moi aussi.
Et cette bulle-là a le savon coriace, cher Daniel.

Au plaisir de vous croiser ;)


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (103 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • dagom (---.---.21.80) 9 septembre 2006 13:46

    Voila la difference de ses nouveaux espaces....lire des post sans aucun sens comme ce dernier.


  • Duc de Grenouille (---.---.166.138) 7 septembre 2006 14:15

    Demian West a-t-il été invité à l’une des universités d’été des partis politiques ?

    Si oui, à laquelle ?

    Sinon, à laquelle aurait-il voulu aller ?


    • versac (---.---.43.43) 7 septembre 2006 14:20

      Vous n’avez rien compris à mon billet, je n’ai pas du être clair. Je note juste que la petite équipe de blogueurs présents était en très large majorité des professionnels de la com, en aucun cas dédiés à la politique, et qu’il est logique qu’ils s’en tiennent à des sujets superficiels. Vous lisez à l’envers ?

      Je n’ai pas dit qu’aucun blogueur n’avait d’autorité sur la chose politique, mais « peu ». Par contraste avec la campagne américaine et l’invitation de blogueurs, pundits reconnus dans cet espace, disposant de forts arguments et d’une réelle autorité dans le domaine.

      Quant aux plate-formes, je déplorais justement la diversité, en regrettant l’absence de personnes des commnautés de hautetfort, skyblog, etc...

      Il faudrait arrêter de déformer mes propos. Vous n’avez rien compris à mon billet, et vous enservez pour étayer votre thèse...


      • Nico (---.---.229.210) 7 septembre 2006 15:00

        @ Versac > tu deviens parano ?! Nul ne déforme tes propos je crois. Je me suis même permis de ne pas y faire particulièrement référence (je fais allusion ici à mon billet repris dans ce papier) tant cela aurait dérapé en réglement de compte... T’as une rancoeur qui justifie ce manque d’objectivité ou je me trompe ?!

        j’avais pris l’habitude, de ta part, d’un travail éditorial plus sérieux. Peu importe. Voilà bien des goutes dans un verre d’eau.


        • versac (---.---.43.43) 7 septembre 2006 16:01

          Nico :mon commentaire est titre : réponse à AB !!! Pas à toi.


          • borneo (---.---.55.113) 7 septembre 2006 16:06

            Le blogger influent celui qui comme Etienne qui ? au fait ? Celui qui fera la différence

            Nous ne le connaissons pas encore.

            Celui qui crak, boum, hue exprimera le moment venu le sentiment d’une partie des citoyens électeurs.

            Pour l’heure, nous en sommes au café littéraire. C’est gentil ce que tu as écrit sur ton blog, tiens je t’échange un lien..

            Pipo.

            Celui qui en une semaine, 15 jours tout au plus fera exploser l’auditblog, c’est peut-être vous qui me lisez..

            Alors, a votre clavier et plus vite que ça..


            • sixrepublique (---.---.102.41) 7 septembre 2006 17:26

              contact ici « répondre »pour m’aidez

              recherche soutients : pour les recherches des promesses des 500 signatures d’élu-es pour 2007 ( est- ce vraiment Démocratique !? )et me faire connaître avec ce blog en utilisant votre PC pour Votre sixiéme République en 2007 Merçi ! www.appdd.org pour une démocratie directe.

              l’affaire EADS ; le marchant d’Armes déstabilise la Politique entrainant les citoyen-es vers le Vote du FN , pour que la France Achéte Ces Armes.mon gouvernement donnera l’orientation à EADS tout ce qui concerne le développement du tourisme spatial et une ville luméaire,et robotique www.automatesintelligents.com .

              Création en 2007d’une chaîne TV et radio publique pour les débats de référendums , associations, syndicats et politiques.

              M.chirac ne fait pas de faute d’orthographe mais l’une des ces fautes ; il n’a pas résolue le chômage définitivement et ont le prend aux sérieux, MOI !! c’est le contraire ! Les états ont les pouvoirs qu’ils se donnent.

              question ; est ce un acte de guerre des pays, qui laisse leurs citoyen-es d’être des clandestins ? .

              http://blogs.aol.fr/sixrepublique/sixiemeRepublique2007


              • sixrepublique (---.---.102.41) 8 septembre 2006 16:24

                La Démocratie directe est la Véritable Démocratie !!

                bien ! 76% des Français disent que la notion gauche droite est dépassé.

                bon ! la sixiéme République est prête à fonctionné, Proposez et votez électroniquement vos lois avec des référendums,à la majorité simple du scrutin.

                Tout vos opignions seront Respectés car ces vous qui Votez !.

                Avec ce systéme plus de Gréves, de Bloccages, de Manifestations , car Tout le monde Votes les lois ( les votes ne sont pas obligatoires). Pour que les citoyen-es proposent et votes les lois, c’est la République qui donne les PC et la conexion est gratuite.

                Le dernier président de la République en 2007, supprimer le poste de président de la République (c’est le peuple le président de la République),le parlement, le sénat .

                les ministres gérent la République avec les lois des référendums citoyen- es,ils sont tiré au sort sur la liste électoral ( ceux qui votes et volontaire pour servirent 2ans) comme les jurés d’assise (ils ne peuvent pas reffusé, sauf maladie) .cet un systéme puissant pour Atteindre l’objectif d’une Vie Républicainne. L’âges pour les ministres de 30 à 50 ans,le salaire est le même que les autres citoyen-es.

                la Majorité civile sera établi à 16 ans ,en 2007.

                Tout politiques sont responsables pénalement et adminitrativement pendant leurs mandat devant une cour de justice Républicainne.

                Les lois doivent avoir ; une introduction,un sujet détaillé,et une conclusion.

                Les lois ne sont pas définitivent ni amendés, elles peuvent être remise en cause apré un ans par une nouvelle lois ,toujour par Référendum citoyenne.

                Les communes, départements sont remplacer par 4 grandes régions ;nord-est ,nord-ouest, sud -est, sud-ouest, les dom-toms aussi en régions. Les régions sont géré par des Ministres soumis à la même gestions que la sixiéme République.www.appdd.org

                Définition de ma sixiéme République ; Fraternité =le non profits de ses voisins Egalité = des Devoirs en vers la République et Droits à son bien être ; Liberté= choisir sa vie.

                les SDF doivent votez dans les associations hummanitaire.

                Les états ont les pouvoirs qu’ils se donnent.

                http://blogs.aol.fr/sixrepublique/sixiemeRepublique2007


              • tchoo (---.---.123.37) 7 septembre 2006 17:48

                Vous pouvez me dire où on peut obtenir un diplôme de bloggeur politique, parce des voyages en avion, repas et hotel payé par l’UMP, je veux en être........http://agoravox.fr/smileys/mort_de_rire.png http://agoravox.fr/smileys/mort_de_rire.png


                • Marc Bruxman 7 septembre 2006 23:46

                  Il y a une différence entre la FM et les blogs. Sur la FM le nombre de fréquence est limitée. Vous pourrez difficilement créer une nouvelle radio.

                  Si vous n’êtes pas content de la couverture des univs d’été de l’UMP ou des autres blogs libres à vous de créer le votre et d’y ramener une certaine audience.

                  Enfin l’erreur est d’avoir pensé que des blogguers « accrédités » feraient franchement mieux que des journalistes. La compréhension des univs de l’UMP nécéssite une connaissance du millieu qui est probablement abrupte pour qui n’a jamais mis les pieds chez les JP. Et il doit en être de même au PS.

                  On trouvait par contre à certaines époques de trés bons blogs tenus par des militants UMP ou l’on apprenait pleins de choses qui se passait en coulisses. Mais la vraie info est toujours cachée.


                  • EricM 8 septembre 2006 22:54

                    Oui. Mon erreur est probablement d’avoir trop attendu de ces douze « apotres » de la blogosphere... Je n’attendais pas des specialistes politiques, mais des blogueurs insolents, insoumis, irrévérentieux, ou simplement attaché à une particularité de l’évennement, Ils se sont dispersé, ont perdu la plus grande partie de leur inspiration devant l’exercice imposé consistant à relater un évennement...

                    Pour le comparatif avec les radios, je ne trouve pas que cela soit vraiment différents. Ou que vous alliez en france vous tombez finalement sur les mêmes.. qu’ils squatent les frequences ou les moteurs de recherches... Après, comme vous dites ils faut savoir chercher.


                  • La Taverne des Poètes 8 septembre 2006 00:23

                    Vous espériez donc trouver de la pensée dans les blogs sarkozystes !


                    • Marc Bruxman 8 septembre 2006 00:29

                      a) Je ne vois pas pourquoi les sarkozystes seraient forcément plus con que les autres.

                      b) Tous les UMP ne sont pas sarkozystes.

                      c) Avec ce genre de raisonnement on trouve de la pensée nulle part vu que je pourrai remplacer Sarkozyste par Villepiniste, par Segoliste ou par le nom de tout homme politique.

                      e) Un média peut être informatif sans fournir de pensée. Parfois la bétise est une information qu’il vaut mieux connaitre avant de mettre un bulletin dans une urne.


                    • La Taverne des Poètes 8 septembre 2006 08:00

                      a) Je ne vois pas pourquoi les sarkozystes seraient forcément plus con que les autres. ==> La pensée unique rend con.

                      b) Tous les UMP ne sont pas sarkozystes. ==> J’ai un ami qui est à l’UMP et qui est chiraquien. Il me dit que la rhinocérite s’est largement étendue et qu’il vaut mieux s’abstenir de contester l’empereur.

                      c) Avec ce genre de raisonnement on trouve de la pensée nulle part vu que je pourrai remplacer Sarkozyste par Villepiniste, par Segoliste ou par le nom de tout homme politique. ==> J’ai effectivement vu des militants socialistes complètement gagnés par le crétinisme idéologique.

                      e) Un média peut être informatif sans fournir de pensée. Parfois la bétise est une information qu’il vaut mieux connaitre avant de mettre un bulletin dans une urne. ==> Le medium qui ne sert que lui-même, magnifique ! Mac-Luhan était encore loin de la réalité.


                    • (---.---.24.159) 8 septembre 2006 07:11

                      Je crois que l’auteur de cet article avait rêver de bloggeurs posant des questions plus « aggressives » que les journalistes « officiels ». Il est normal qu’il soit décu : Les bloggeurs ne sont pas des journalistes. il n’y a aucune raison qu’ils fassent semblant de l’être.

                      Pourtant une video de Vinvin posant une question à des homos UMP m’a semblé tout à fait réussie...


                      • EricM 8 septembre 2006 10:53

                        C’est justement parce que les blogueures ne sont pas des journalistes (du moins pas ceux concernés par les propos) que j’attendais autre chose, d’ou ma déception. Il me semble qu’autant ils cherchent à se démarquer sur leur blog sur d’autres sujets et ce avec très souvent de bonnes idées, autant la plus grande majorité d’entre eux s’est trouvé en panne d’inspiration quand il a fallu parler de l’evenement...


                      • (---.---.241.63) 9 septembre 2006 13:58

                        Là EricM, nous sommes très exactement à la limite du système citoyen. Si pour faire « démocratie participative », vous faites parler n’importe qui sur un sujet qui ne l’intéresse pas, vous avez forcément un résultat faible, rigolo parfois mais faible. Nous étions dans ce cas ici, Vinvin, Loic par exemple, n’ont jamais caché qu’ils ne s’intéressaient pas plus que cela à la politique.

                        Dans le fond il aurait fallu "accrediter’ Cristophe Grebert qui lui a quelque chose à dire sur la politique mais ce n’était pas possible : Parce que justement Christophe s’y intéresse, il est déjà dans un partis politique(PS). On se mort la queue.

                        La bonne solution à mon avis est Agoravox, où chaque rédacteur est par définition intéressé par le sujet de son article puisque personne ne le lui a demandé. ( chère équipe d’Agoravox, après une telle phrase de ma part, pourriez vous remettre ma conversation avec Louÿse que vous m’avez squizer ? Je vous embrasse)


                      • (---.---.241.63) 9 septembre 2006 13:59

                        Comme toujours des fautes d’orthographe que je n’arrive pas à retirer. Désolé. smiley


                      • eric (---.---.68.65) 8 septembre 2006 09:48

                        « Deux autres blogueurs d’AgoraVox, également présents à Marseille mais curieusement oubliés dans les propos de Daniel Schneidermann » :

                        Daniel Schneidermann n’a pas parlé d’AgoraVox :honte à lui. Comment peut-il oublier ce monument de la culture blog.

                        Et les gas, faut pas vous prendre pour le centre de la blogosphère ! qd je vois votre manque d’humilité, je me dis qu’effectivement, vous feriez de bon « vrai » journaliste.


                        • Christian (---.---.151.6) 8 septembre 2006 09:56

                          Bonjour : juste une petite remarque sur les radios libres ; toutes ne sont pas devenues commerciales. Il reste en France un tissu de radios associatives animées par des bénévoles et des salariés (quand il y en a). Elles font un travail d’information et d’animation tout à fait valable, parfois depuis plus de vingt ans. Dans mon département, j’en comptabilise trois, dont la seule radio bilingue (breton-français) du Morbihan, Radio Bro Gwened (Pontivy). De ce point de vue, heureusement qu’il y a des radios libres car les médias publics ne sont pas en pointe en ce qui concerne le bilinguisme... Par contre une radio associative, M. Radio, vient de fermer à Lorient. Le bilan des radios libres est donc à nuancer, comme celui de la blogosphère. Kenavo Christian


                          • EricM 8 septembre 2006 13:36

                            Merci de parler enfin de la partie comparatif avec les radios libres. Si je l’ai fait, c’est parce qu’à l’époque de l’émergeance de ces radios, elles représentaient l’aternative « libertaire » aux grandes radios nationnales, tout comme les blogs aujourd’hui vis a vis des TV et des grands journaux nationnaux. Or 25 ans plus tard et vous avez raison, quelques radios associatives persistent (pour encore combien de temps), mais avec très peu d’audience, la plupart des cannaux ayant été récupérés par de grands groupes nous offrant en très grande majorité la daube que l’on connait tous... Pour les blogs, c’est un peu la vue que j’en ai, ils y a eu d’abord une grande liberté de ton, puis l’émergeance d’influenceurs, et désormais la couverture du sarkoshow avec des commentaires extremement modérés (comparé aux articles usuels sur les même blogs) et dont la couverture en de l’évennement occulte le reste. En résumé, le « lemeurland » va-t-il finir de la même façon que des NRJ, FunRadio, Europe 2 et autre leader de la bande FM (C’est peut-etre leur intention) ou vont-ils réagir .... J’attends la suite du feuilleton.


                          • boronali boronali 8 septembre 2006 18:49

                            « blogueurs influents » ... Peut-être, mais surtout blogueurs influents qui ?

                            Il y aurait-il un spécialiste des médias en mesure de répondre à cette question ?

                            Que l’on taxe Glen Reynolds (Instapundit), Corry Doctorow (Boing Boing), Régine Debatty (We Make Money Not Art) et d’autres pointures de cette envergure d’être des blogueurs influents dans leur domaine d’expression respectif, je le conçois sans équivoque ...

                            Mais ceux cités dans cet article, hormis être d’une quelconque influence dans le choix d’un nouveau téléphone portable ou d’une webcam ... Franchement, je ne vois pas ...

                            « Lemeurland », c’est quelque peu grinçant pour Loïc le Meur, qui n’a certainement pas mérité cette appellation péjorative.

                            En revanche, « Clochemerle 2.0 », cela serait bien plus flambard pour la soit-disant blogosphère influente française, non ?


                            • Sam (---.---.219.22) 8 septembre 2006 22:12

                              Daniel Schneidermann en Monsieur Loyal...On aura tout vu. Je conseille aux blogueurs « accrédités » ou pas de ne pas véritablement tenir DS comme oracle incontournable, ni comme baton de justice infaïllible...Si l’on se souvient des belle courbettes que l’ami pencha pour le patron de Vivendi. Rapporté par l’ami Pierre Carles, elles valent leur pesant de courtisanerie et mettent le donneur de leçons dans sa véritable posture. Mais la mémoire fluctue et s’abime dans le flux informationnel...Pas pour tout le monde, cependant.


                              • Le Blog de Christophe Carignano (---.---.64.19) 9 septembre 2006 20:54

                                Quand je vois ça, qui s’apparente à une campagne de dénigrement honteuse visant Ségolène Royal par le biais d’un photomontage avec un slogan qui rappelle les heures les plus sombres de notre République, je suis scandalisé. Curieusement, depuis ce ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->