• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le miracle de la création d’emplois

Le miracle de la création d’emplois

Si l’on en croit les statistiques, les travailleurs aux Etats-Unis, au Royaume Uni et en Allemagne ont une bonne raison de faire la fête, du moins ceux qui font confiance aux statistiques. En effet, le taux de chômage y atteint un nouveau plancher historique, entre 4 et 5 %. 

Sous l’administration du président Barack Obama (2009 – 2017) l’économie américaine a crée 11,3 millions d’emplois, dont 2 mio pour la seule année 2016, une croissance ininterrompue de 75 mois consécutifs. En Allemagne, sous le règne de l’éternelle Angela Merkel, le taux de chômage a baissé de 8% à 4%.

Professeur Richard Wolff de l’université de Massachusetts compare les indicateurs économiques aux diagnostiques d’un médecin. Si le patient veut connaître son état de santé, il se laisse examiner par son médecin. Si celui-ci lui annonce que son taux de cholestérol est normal et que, par conséquent, tout va bien, le patient est en droit d’émettre quelques doutes.

Sous le titre « The rise and nature of alternative work arrangements 2005 – 2015 », les professeurs Lawrence Katz de l’université de Princeton et Allen Kruger de l’Université de Harvard publient une étude, analysant le développement du marché de travail américain pendant cette période. (The Real News) Pour la petite histoire, « alternative work arrangements » se traduirait en français à peu près par « réforme du code de travail ».

L’étude relève, entre autre, que 95% de ces nouveaux emplois crées pendant cette période aux Etats-Unis ne prévoient aucune protection légale pour l’employé, aucune protection en matière d’assurance santé, aucun plan de retraite et aucune sécurité de l’emploi à long terme.

Little Rock, Arkansas, patrie de l’ancien président Bill Clinton, (1993 -2001), une région sinistrée par deux décennies de délocalisations d’entreprises et la perte de dizaines de milliers d’emplois qualifiés et bien payés, est le théâtre d’un heureux événement, dignement célébré en présence du gouverneur Asa Hutchinson et Xu Yingxin, vice-président du « Conseil chinois de l’industrie du textile ».

En collaboration avec « Sofware Automation Atlanta » le fabricant de textiles chinois « Tianyuan Garments Company Ltd. » y établira prochainement 21 chaînes de production sur le terrain d’un site industriel délabré, censées fabriquer 800'000 T-shirts par jour, un T-shirt toutes les 22 secondes, à un coût de 33 cents par T-Shirt, pour la firme allemande Adidas. L’entreprise créera, à terme, 400 nouveaux emplois à un tarif horaire entre 14 et 15 USD. Tang Yinhong, président de « Tianyuan » est aux anges : « Même le marché du travail le moins cher ne peut pas nous faire concurrence. »

En mai, de cette année, la « Fédération chinoise du textile » avait déjà annoncé un autre investissement, d’un montant de 400 mio USD, dans une fabrique de fil de coton dans l’état d’Arkansas, utilisant la matière première locale, créant 800 nouveaux emplois.

L’Etat d’Arkansas n’est pas en reste. Il accorde à la firme chinoise un rabais fiscal pour le premières 5 années d’existence, en plus d’une allocation généreuse « pour la formation du personnel », ainsi qu’une réduction de 65% sur l’impôt immobilier.

A Four River, Massachusetts c’est une société américaine qui crée du travail. La firme de commerce électronique « Amazon » y investit dans l’entretien d’une série d’entrepôts, ce qui est récompensé par les autorités communales par la construction d’une voie d’accès pour les camions, appelée, et ce n’est pas une plaisanterie, « Innovation Way ».

Amazon cherche donc du personnel. Salaire de départ pour employés sans diplôme, 12,75 USD par heure. Pour employés juniors avec expérience d’entreposage, 14,7 USD, une licence universitaire est requise toutefois (pour deux USD de plus par heure).

Une partie des employés, engagés à titre temporaire, seront recrutés par une firme, mandatée par Amazon, du nom de « Integrity Staffing ». Elus par « Integrity Staffing » les nouveaux employés prendront donc « Innovation Way » pour se rendre au travail. Ils seront rémunérés à 12,7 USD par heure, seront toutefois appelés à travailler debout pendant 10 à 12 heures dans une température ambiante pouvant atteindre occasionnellement les 32 degrés celsius. (Richard Wolff)

Le magazine américain « Forbes », la quintessence du néolibéralisme, n’a pas tort quand il titre un de ses articles « China like wages are now part of the US employment boom ». Son auteur fait le calcul pour nous. A 40 heures par semaine au tarif de 12,75 USD l’heure le travailleur américain arrive à un salaire hebdomadaire de 510 USD ou 2'040 USD brut par mois. Le salaire hebdomadaire moyen à Beijing est de USD 330.00 ou 1'320 USD par mois.

Un appartement d’une pièce à Four Rivers, Massachusetts, se loue à USD 1’000 par mois, comparé à 930 USD par mois pour le même type d’appartement à Beijing.

Dans ce contexte, et dans une certaine mesure, le boom de l’emploi en Allemagne où le taux de chômage enregistre actuellement un plancher historique de 4%, serait donc également à mettre en perspective.

Il est devenu en vogue d’accuser la Chine de concurrence déloyale, de manipulations monétaires, de prédation économique, or ils ne font rien d’autre que copier et perpétuer le système économique néolibéral défendu par les gouvernements successives des Etats-Unis, les armes à la main, dans le monde entier depuis 40 ans, système que les européens, décidément en manque d’inspiration, adoptent faute de mieux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 août 09:55

    There Is No Alternative ... si on veut rester dans le système capitaliste !


    • gogoRat gogoRat 24 août 21:06

      court passage du célèbre ’éloge de l’otium’du logicien-philosophe Bertrand Russell  :

      «  [...] Prenons une image.
       Supposons que, à un moment donné, un certain nombre de personnes soient engagées dans la production d’épingles.
      Ils font autant d’épingles que les besoins mondiaux le nécessitent,
      travaillant, disons, huit heures par jour.
       Quelqu’un fait une invention grâce à laquelle le même nombre d’hommes peut faire deux fois
      autant d’épingles : les épingles sont déjà si bon marché que quasiment aucune
      ne pourra désormais être achetée à un prix inférieur.
      Dans un monde raisonnable, chaque personne concernée par la fabrication d’épingles se mettrait à travailler quatre heures au lieu de huit et tout le reste continuerait comme auparavant.
      Mais dans le monde réel ce serait considéré comme immoral.
      [...]  »
       !


    • bob14 bob14 24 août 10:01

      N’importe quoi cet article...De la propagande anti USA..Regardez devant votre porte avant de raconter des mensonges..votre pays est en faillite...et vous avez plus de 10 millions de chômeurs 10 millions de pauvres et une dette abyssale...aux USA c’est 4%...Cette année, pour s’acheter 1L d’essence aux États-Unis (USA) cela revient à 0.52 €. Ce tarif étant une moyenne, il peut baisser jusqu’à 0.45 € et croître jusqu’à 0.64 € selon les moments de l’année. Ce tarif pour un litre d’essence est plus bas que le coût constaté en France de 61%...L’habillement est beaucoup moins cher qu’en France, comme pour la nourriture...Les logements moins chers..etc



      • bob14 bob14 24 août 12:52

        @francois...faut pas lire la propagande démocrate de ce pays !

        avec 2.000 $, on vit beaucoup mieux dans ce pays qu’avec votre smic en France !

      • foufouille foufouille 24 août 13:49

        @bob14
        sauf pour les 20% qui vivent de food stamps.


      • foufouille foufouille 24 août 13:51

        @bob14
        2000$ est assez loin du smic ..............


      • bob14 bob14 24 août 14:47

        @foufouille...c’est un salaire de base (entre 1500 et 2000 $) dans ce pays...et souvent les gens ont un demi travail supplémentaire pour avoir la possibilité d’acheter un logement..Multiplier ce salaire par deux (mari et femme) et vous comprendrez pourquoi la vie est plus plaisante là bas qu’ici...Après on trouve des pauvres comme partout.. !


      • bob14 bob14 24 août 14:53

        @foufouille...pour un peu plus de 40 millions d’américains...soit 15% !

        En France vous avez 10 millions de pauvres et plus de 11 millions de chômeurs..un record par rapport aux USA !

      • Le421 Le421 24 août 16:24

        @bob14
        Le bonheur de travailler 60 heures par semaine...
        On a compris.


      • bob14 bob14 24 août 16:58

        @Le421...bof si après ils ont une maison, cela prouve qu’ils sont moins con que les français dans votre genre !


      • Le421 Le421 24 août 20:28

        @bob14
        Ne vous cassez pas la tête.
        J’espère à tous les cons de la Terre d’avoir ma propriété et le reste avec...
        Salutations.

        Et en plus, 60H de taf, faut espérer que « maman » y trouve son compte.
        Après, il ne faut pas s’étonner d’être cocu...  smiley


      • pemile pemile 24 août 20:36

        @bob14 « et souvent les gens ont un demi travail supplémentaire pour avoir la possibilité d’acheter un logement »

        Quelle bande de chanceux ! smiley


      • alphawave 24 août 20:45

        @bob14 Les US, le pays le plus endettés au monde qui ne doit sa survie que grâce à la corrélation entre le commerce du pétrole et le dollar, et son armée pour éviter toute décorrélation.

        Les US, le pays qui a élu Trump.

        Les US, le pays où certains emplois à 100% ne suffisent pas à obtenir le minimum vital.

        Et cetera.

        Les US sont en faillite latente. Seule la puissance de leur armée leurs évite qu’elle devienne réelle.


      • bob14 bob14 25 août 07:33

        @alphawave...C’est sans doute pour cela que ce pays est la deuxième puissance économique du monde après la Chine ?


      • bob14 bob14 25 août 07:35

        @Le421...Les américains sont des bosseurs pas comme les français qui passent leur temps à râler !


      • Le421 Le421 25 août 08:29

        @bob14
        Excellent cliché.
        Les français sont des grosses feignasses d’assistés et les gentils américains sont des héros vaillants et méritants.
        Vous regardez trop les films de Walker Texas Rangers mon ami...

        Comme dirait quelqu’un : C’est pas grave !!


      • bob14 bob14 25 août 09:03

        @Le421...ben oui, ils sont venus deux fois pour sauver vos fesses et vous permettre de relancer votre économie !


      • Spartacus Spartacus 24 août 11:06

        Quel gloubiboulga


        Et vas y que je te fasse un copié collé d’un article bidon d’un prof marxiste totalement hass been et ridicule sur USA et que d’en conclue quelque chose sur l’Allemagne...

        Sans échapper à la caricature ridicule qui voudrait faire croire que travailler pour Amazon serait un travail à la mine...

        Il n’y a pas 4% de chômage en Allemagne, mais 3.7%...
        Et 1.9% en Bavière....
        Et ça diminue encore !

        Expliquer le malheur du marché du travail en Allemagne a des Français qui ont tous un ami ou une connaissance qui envoie 100 CV et n’a pas une seule réponse et des Allemands qui n’ont qu’a choisir le job.
        C’est juste indécent...

        • francois 24 août 11:32

          @Spartacus
          Pipeau

          Comment peut-il y avoir si peu de chomage avec un taux de pauvreté 15-20 % explosif ?

          Les escrocs sont au pouvoir.


        • Spartacus Spartacus 24 août 13:03

          @francois
           Le seuil qui définit un taux de pauvreté est défini comme étant égal à 60% du niveau de vie médian de la population..

          C’est donc une mesure relative, qui dépend directement du revenu médian du pays. 
          Si vous avez 630€ en France vous n’êtes pas considéré comme pauvre en France, mais un pauvre en Allemagne...Sachant que le foncier est 2 fois moins cher et le panier moyen moins cher, et les taxes indirectes moins nombreuses (tabac, péages etc)....Sic
          Le taux de pauvreté est un agrégat. pas la définition d’un pauvre.

        • foufouille foufouille 24 août 13:52

          @Spartacus
          « Si vous avez 630€ en France vous n’êtes pas considéré comme pauvre en France, »
          en france, c’est 900€ crétin fini.


        • Buzzcocks 24 août 14:11

          @Spartacus
          Allemagne : 13% de la population a moins de 15 ans, 670 000 naissances par an pour 870 000 morts. Au bout du compte, une population active qui se réduit. C’est donc assez facile de combattre le chômage quand vous n’avez plus d’actifs à occuper.
          L’Allemagne perd 10 000 actifs par an.
          La France gagne 100 000 actifs par an qui effectivement, ne trouvent pas tous un boulot. Et donc pèse sur le taux de chômage.

          Vous butez tous les actifs, et vos problèmes de chômage sont réglés. C’est simple l’économie quand même.


        • Le421 Le421 24 août 16:27

          @Spartacus
          Les modes de calcul ne sont pas les mêmes, comme pour les fonctionnaires.
          Vous vous êtes bien gardé de répondre à ma remarque sur le fil de discussion d’hier au sujet du financement de Landers...
          Mais bon.
          C’est pas grave.
          Je ne suis pas idiot au point de vouloir vous convaincre.

          Au fait, les œillères, ça ne finit pas par gratter à force ??  smiley


        • bubu123 24 août 17:11

          @Spartacus

          ah ben c’est pas dur de faire baisser le chômage, suffit de forcer les gens à prendre n’importe quels jobs à temps partiel payé 3-4 euros de l’heure et le tour est joué,c’est pu des chômeurs

          On y arrive doucement chez nous

        • Ar zen Ar zen 24 août 18:44

          @Spartacus
           Et alors ?


          La solution est-elle de définir un pauvre en Allemagne à 500€ par mois ? Il y aurait beaucoup moins de pauvres. Ce n’est pas si compliqué. C’est simplement relatif. 


          Un individu est considéré comme pauvre en France quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 840 euros ou 1 000 euros après impôts et prestations sociales (Insee, données 2014), selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian). Depuis 2009, le seuil de pauvreté a diminué du fait de la baisse du niveau de vie médian [1]. Le seuil à 60 % a perdu 12 euros depuis 2009 ; le seuil à 50 %, 11 euros.

          Vous écrivez : « Si vous avez 630€ en France vous n’êtes pas considéré comme pauvre en France, ». L’observatoire des inégalités dit l’inverse ? 


        • Le421 Le421 24 août 20:34

          @Ar zen
          Essayez de faire boire un âne qui n’a pas soif.
          Si vous mettez Cartapus en face des réalités, il part troller ailleurs...
          C’est pour cela que je l’ai chopé sur le financement des Landers en Allemagne sur les jobs à 1€.
          Il est contre les fonctionnaires mais il est pour les compléments de salaire versé par la collectivité.
          Va comprendre Charles !!
          C’est quoi au juste un type dont les revenus sont issus du financement collectif ?
          En Allemagne, c’est un financement normal et bien.
          En France, c’est du fonctionnariat tout pourri.

          La théorie suivant Cartapus...


        • Ar zen Ar zen 25 août 09:15

          @Le421

          Je dois être très naïf, mais je n’arrive pas à comprendre le but recherché par le genre de remarques de Spartacus ? 

          Que cherche t-il à démontrer en écrivant, qu’en France, une personne n’est pas pauvre avec un revenu mensuel de 630€ ? 

        • Gorg Gorg 25 août 09:31

          @Ar zen

          « je n’arrive pas à comprendre le but recherché par le genre de remarques de Spartacus ? »

          Bof, il y a longtemps que j’ai compris...

          Spartanus est un pauvre type qui voudrait bien être, mais qui n’est pas... Il vit ses fantasmes par procuration sur AV...
          C’est dommage qu’il n’ait pas laissé son premier descriptif d’il y a quelques années... Édifiant... Le neuneu dans toute son horreur...
          Au regard de son avatar, je crains qu’il ne soit le Fou du Puy...


        • Spartacus Spartacus 25 août 15:35

          @Ar zen


          Confus j’ai pris la colonne de « très grande pauvreté » à 40%...

          Il faut donc lire à 950€ vous êtes un pauvre en Allemagne et une personne de la classe moyenne en France..

          Ce n’est pas pour cliver, mais au contraire pour démontrer que la situation de la précarité décrite par les gauchiste en Allemagne est une caricature.
          La situation des Allemand est bien meilleure qu’en France. Au moins les gens peuvent trouver plus facilement du travail. Y’a pas photo
          Et le taux de pauvreté a été cité par un tiers en objection.



        • Spartacus Spartacus 25 août 15:41

          @foufouille
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_pauvret%C3%A9


          Le crétin te répond....
          Il suffit de lire la dernière colonne... « Crétin »

          Je vous trouve tous très zélés ad personnam...

          Faut pas, je source toujours tout et sauf si la source est inexacte ou j’ai écrit trop vite. Je suis fiable.
          Confus de ne pas rentrer dans votre shéma de pensée ou la mauvaise foi est un concept.


        • francois 24 août 11:24

          Comment peut-il y avoir si peu de chomage avec un taux de pauvreté 15-20 % explosif ?

          Les escrots sont au pouvoir.


          • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 24 août 11:48

            Article complètement bâclé , vive le journalisme citoyen !


            Pas une source vérifiée ...alors qu’en 5 mn sur google ...

            Exemple : cherchez Four River dans le Massachussetts, ça n’existe pas smiley

            L’entrepôt Amazon et « Innovation Way » sont à Fall River

            Et à Fall River, on trouve des studios à partir de 500 $







            • Robert Lavigue Robert Lavigue 24 août 15:28

              @Sharpshooter - Snoopy86

              Article complètement bâclé , vive le journalisme citoyen ! Pas une source vérifiée ..

              L’auteur annonce la couleur. C’est un progressiste ! Pourquoi prendrait-il la peine de vérifier quoi que ce soit ?

              PS : L’article est non seulement bâclé, mais il est de surcroît bidonné.


            • Le421 Le421 24 août 16:28

              @Sharpshooter - Snoopy86
              J’en connais qui devraient intervenir sur les fils de discussion autant qu’ils écrivent d’articles...
              Jamais.
              La critique est facile, l’art...


            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 24 août 16:59

              @Le421


              N’étant pas né sous les chênes du Périgord je n’ai pas les formidables talents du gland bolivarien smiley

            • Le421 Le421 24 août 20:35

              @Sharpshooter - Snoopy86
              Et question gland, vous en connaissez un rayon, visiblement !!  smiley


            • Petit Lait 24 août 12:04

              Beaucoup des emplois crées sont des emplois faiblement rémunérés, admettons. Il n’empêche que, ces employés ne sont plus dépendants (ou moins) des assurances chômage et autres aides sociales, c’est bon pour les finances de l’Etat et donc pour le pays et son économie. Si Amazone ou des chinois créent des usines avec des emplois peu rémunérés, ces usines nécessitent tout de même des emplois d’encadrement mieux rémunérés. D’autre part, ces usines ont besoin de prestataires externes (communication, IT, nettoyage, avocats, fiduciaires etc etc) ce qui participe là aussi à créer des emplois dont certains sont peu rémunérés et d’autre beaucoup plus. Tous ces emplois générant au final des charges sociales pour l’état et ces usines et employés des taxes pour le même état. Et comme le chômage baisse et que l’activité augmente, les salaires augmentent... 


              Dans les faits, ça marche presque comme cela... sauf quand vous avez des syndicats ou autre gauchistes qui viennent parasiter le système ou un état par trop intrusif qui bloque le mouvement. Et certains abus du système, admettons le... 

              Les USA sont encore malades, c’est un fait, mais ils sont des chances de guérir (à moins que Trump ne fasse tout sauter...), idem pour la Grande-Bretagne, sauf effet négatifs du Brexite. Et la France ?

              • francois 24 août 12:07

                @Petit Lait
                 Et comme le chômage baisse et que l’activité augmente, les salaires augmentent... 

                hallucination ? l’inflation n’augmente pas.


              • Yaurrick Yaurrick 24 août 13:55

                @Petit Lait
                Constat très juste... et malheureusement aussi très juste sur le fait que certains préfèrent que leur concitoyens soient condamnés au chômage plutôt qu’un emploi même précaire et faiblement rémunéré.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires