• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le miracle de Nemours !

Le miracle de Nemours !

JPEG

Le 20 septembre 2021, une femme handicapée en fauteuil, son mari et leur nièce sont expulsés de leur logement à Nemours.

Smina Kernoua militante des colibris solidaires de Fontainebleau et du DAL 77 s'intéresse à cette histoire.

Cette expulsion d'une personne handicapée, jetée à la rue sans hébergement est un acte grave.

Il y a, en plus, dans cette triste histoire, des zones d'ombre.

La famille avait signé un bail avec le locataire de bâtiments comprenant une laverie et un petit logement .

Personne semblait connaître cette situation ! Ce qui est étonnant à plus d'un titre.

 

Nous avons reçu ultérieurement une petite note des autorités préfectorales

« Concernant la SARL SEDES, nous l'avons traité comme un bail commercial comme indiqué dans le jugement, en aucun cas, le nom des sous-locataires apparaît dans les documents que nous avons. »

 

Ces personnes expulsées se sont réfugiés dans un box et ont alterné des nuits là au froid et d'autres dans la famille proche. C'était une situation intolérable, c'est pourquoi elles ont contacté des associations pour qu'elles leur viennent en aide.

 

Cherchant une issue humaine, Smina Kernoua a mené une enquête approfondie.

 

La DDETS ( Direction départementale de l'emploi, du travail et des solidarités ) et le Préfet ont diligenté une mise à l'abri mais la solution trouvée n'était pas adaptée.

 

Le 27 janvier au matin, nous nous sommes rendus en délégation pour rencontrer l'agent immobilier de Century 21, un homme navré et désireux de trouver une solution honorable pour cette famille.

Oui, il y a eu des erreurs....

Il n'est pas le seul mais lui prend sa part, l'huissier de « justice » est absent.

 

Ce n'était pas une simple SARL que l'huissier a eu en face de lui mais une famille disposant d'un bail délivré par le locataire de l'ensemble : entreprise et appartement.

Beaucoup d'acteurs ont été rencontrés ou joints par téléphone :

La directrice du CCAS de Nemours a accompagné cette femme afin qu'elle obtienne l'AAH .

L'agent immobilier a proposé un logement au centre ville et le vice-président du Conseil Départemental nous a informé qu'un logement social adapté était recherché et qu'un accompagnement social et d'aide à l'autonomie était mis en place.

 

Après quelques aller et retour téléphoniques et une discussion avec les intéressés, le projet s'est mis en place : le logement du centre ville constituera une passerelle.

 

ENSEMBLE NOUS AVONS OEUVRE ET TROUVE UNE SOLUTION !

 

La prochaine fois, mettons nous autour de la table, ce qui évitera ces souffrances humaines et psychologiques et des incompréhensions.

Il y a 9 ans quand le DAL et les Familles laïques alertaient la Direction de la Cohésion Sociale et le Préfet, il fallait de longs échanges.

Aujourd'hui presque toutes les demandes de mise à l'abri ou d'autres interventions donnent lieu à des échanges par SMS qui aboutissent à une solution.

Nous avons appris à nous connaître.

Nous souhaitons faire de même avec le Département et d'autres partenaires.

Un échange utile en Mairie de Nemours a déjà eu lieu ce 27 janvier entre Smina Kernoua et le vice président chargé des Solidarités au Conseil Départemental.

 

Ces relations partenariales permettent créer des convergences, de gagner du temps et d'éviter des tensions inutiles et des incompréhensions réciproques.

 

Jean-François Chalot

 

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 29 janvier 12:46

    « Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. » (De Gaulle)


    • Sergio Sergio 29 janvier 13:09

      @Daniel PIGNARD

      Un peu de mixité génétique ne nous fera pas de mal, à force d’entre-soi nous allons devenir con-sanguins. Le saviez-vous que c’est une réalité, un exemple : Les Rois Mages !


    • Fergus Fergus 29 janvier 13:27

      Bonjour, Daniel PIGNARD

      Certes ! Mais en disant cela De Gaulle n’est pas allé aux origines, ô combien composites et pas du tout « chrétiennes », de notre « peuple ».


    • Aristide Aristide 29 janvier 14:30

      @Fergus

      La remarque de Pignard est assez ... sujette à discussion à la seule vue de la personne. Comme si la loi devait se voir appliqué chez nous en fonction de la couleur de peau. 

      e ne sais si ces personnes sont françaises, et d’ailleurs peu importe sur le sujet traité : le problème assez « rare » d’un bail commercial avec logement. Une expulsion plus que contestable mais heureusement des services sociaux, des assos et même l’agent immobilier ont démontré leur 

      Mais pour votre remarque, elle serait aussi mal venue. Même si on va aux origines, comme vous dites, on peut dire : « L’Algérie, le Maroc, la Tunisie, ... sont des pays africains et arabes de culture arabo-musulmane et de religion musulmane ».

      En quoi accepter ce que disait De Gaulle est faux !!! Cette volonté assez médiocre de renier le fond même de nos origines est incompréhensible.
      Le dire n’est pas être d’extrême droite.
      Le dire n’esp as être raciste.
      Le dire n’est pas xénophobe.

      Il y a des français de différentes origines, européennes et autres plus lointaines, cela n’enlève rien au fait que notre pays et l’Europe a une histoire ...


    • Fergus Fergus 29 janvier 14:38

      Bonjour, Aristide

      Je ne dis pas que le propos de De Gaulle est « faux », mais le fait est qu’il est incomplet.


    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 29 janvier 20:08

      @Daniel PIGNARD
      Les races n’existent pas dans l’espèce humaine. Homme cultivé, De Gaulle devait le savoir. Reconnaître l’existence de races, c’est être raciste. Ce n’était tout de même pas le cas de De Gaulle ?


    • Aristide Aristide 30 janvier 09:13

      @Fergus

      En quoi, le propos de De Gaulle est incomplet, il parle des racines de l’Europe !!! Et pas seulement si on cite ce que De Gaulle aurai dit à Peyrefitte :

      « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. »

      De Gaulle est très clair sur ce sujet. 

      Vous vous remettez en cause, ces propos : « De Gaulle n’est pas allé aux origines, ô combien composites et pas du tout « chrétiennes », de notre « peuple ». » te c’est cela qui est assez symptomatique de cette haine de ce soit dont Mélenchon est particulièrement friand pour satisfaire, et récolter les voix, ce qu’il croit être les nouveaux damnés de la terre... 


    • Fergus Fergus 30 janvier 09:15

      Bonjour, Danièle Dugelay

      Désolé, mais vous faites un mauvais procès : les races n’existent certes pas au plan biologique, mais à l’époque de De Gaulle le mot était utilisé par quasiment tout le monde, et dans la plupart des documents administratifs, comme une convention de langage pour désigner des humains présentant des caractéristiques physiques différentes et évidentes, la principale étant la couleur de la peau. De Gaulle était, sur ce plan, à l’unisson des militaires, des magistrats et des policiers de son temps. 


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 30 janvier 10:22

      @Danièle Dugelay

      « De Gaulle devait le savoir. Reconnaître l’existence de races, c’est être raciste. Ce n’était tout de même pas le cas de De Gaulle ? »

       

      Citations de De Gaulle pour vous permettre d’en juger :

      http://www.contreculture.org/AG%20De%20Gaulle%20id%E9es%20directrices.html


    • Aristide Aristide 30 janvier 13:02

      @Danièle Dugelay

      Anachronisme assez évident quand on sait que notre constitution contient encore ce mot dans son premier article.

      Le texte est là


    • quijote 31 janvier 19:46

      @Danièle Dugelay

      Contes et légendes : les races n’existent pas. Bien sûr, bien sûr... Le pire des racismes étant l’antiracisme de principe. Le tien, donc.

      S’il n’y a pas de races, pourquoi tous les champions olympiques du 100 mètres sont noirs ? La culture, peut-être ? Nan, hein ? Ta soumission à la doxa pourra quand même pas aller jusque là... Y a des limites au ridicule. Voilà. Là on avance.

      Les muscles des noirs comportent une plus grande proportion de fibres courtes que ceux des autres races ( qui n’existent pas... ). Ce sont celles qui favorisent l’explosivité. Voilà pourquoi les noirs courent plus vite en moyenne que les autres. C’est comme ça et c’est pas autrement. Tu veux qu’on cherche d’autres différences entre les races qu’existent pas ?


    • quijote 31 janvier 19:50

      @Danièje Dugelay

      De Gaulle était plutôt un type bien. Le politiquement correct n’était donc pas sa tasse de thé.


    • Fergus Fergus 29 janvier 13:24

      Bonjour, Chalot

      Excellentes nouvelles, tant pour cette famille que pour d’éventuels cas similaires qui pourraient émerger dans l’avenir. 

      Un grand merci au DAL pour son action opiniâtre et à ceux qui sont sortis de leurs routines pour trouver une solution et envisager de rendre les processus de concertation pérennes.


      • Aristide Aristide 29 janvier 14:36

        @Fergus

        Le DAL est aussi souvent impliqué dans ces affaires de conseil aux squatteurs qui entrainent des difficultés assez considérables aux propriétaires. Par exemple, changer les serrures et quelques autres conseils qui légalisent une occupation contestable. Tous ces logements ne sont pas la propriété de vendeurs de sommeil ou de groupes financiers ...

        Cela n’enlève rien au rôle primordial de telles associations pour le droit au logement ... 


      • CHALOT CHALOT 29 janvier 16:39

        @Aristide

        Nous avons envisagé de reloger cette famille dans le logement d’où elle a été expulsée, nous avons réfléchi et décidé d’aller au dialogue et utilisant les médias et en allant voir les acteurs....Cela a payé.


      • Aristide Aristide 30 janvier 08:57

        @CHALOT

        Je ne critique en rien la méthode, qui je serais pour me le permettre. J’ai simplement mis en exergue que le DAL n’est pas clair sur tous les sujets qui touchent au droit au logement.

        Il me semble que leur soutien sans aucune nuances aux squatteurs de bien immobilier de personnes privées n’est pas le choix le plus judicieux pour deux raisons :
          le squat de ce genre de bien se fait au détriment des personnes privées qui ne disposent donc plus des revenus. Des personnes qui ont investi pour leur retraite par exemple.
          la deuxième raison est à mon sens la plus contreproductive, elle permet d’exonérer les pouvoirs publics de leurs responsabilités pour le respect du droit au logement. La situation des organismes publics en charge du logement est assez confortable, ils voient ces squats souvent insalubres en place de se remuer pour fournir des logements sociaux décents.


      • nono le simplet 29 janvier 14:03

        c’est en lisant un article comme celui là que je me trouve inactif envers les autres ...même si j’ai aidé quelques personnes par ci par là ...

        chapeau bas Mr Chalot pour ton engagement !


        • Aristide Aristide 29 janvier 14:31

          @nono le simplet

          On ne manque aucune occasion de se faire mousser !!!


        • nono le simplet 29 janvier 16:42

          @Aristide le roi de la daube
          et toi aucune de dire des conneries ...chacun sa spécialité ... smiley


        • Aristide Aristide 30 janvier 08:50

          @nono le simplet

          Neuneu et modeste !!!


        • nono le simplet 30 janvier 08:54

          @Aristide le roi de la daube
          ouaip !
          mais je sais cuisiner moi ! smiley
          je parie que c’est ta femme qui cuisine, vu ton niveau ...


        • Aristide Aristide 30 janvier 08:59

          @nono le simplet

          Et toi c’est ta femme ou ta chèvre ?


        • Aristide Aristide 30 janvier 09:02

          @Aristide

          J’oubliais !!! Ta pas de femme, c’est bien les chèvres ?

          Et ta daube au Kiravi, elles doivent aimer, elles ne sont pas difficile ...


        • nono le simplet 30 janvier 09:15

          @Aristide
          Et toi c’est ta femme ou ta chèvre ?
          ha mais c’est que le vernis craque quand on te prend la main dans le sac de gros mensonges  smiley
          je n’ai plus de chèvre depuis 2016 ... la pauvre mimi s’est étranglée avec un morceau de bois pendant que je travaillais ... elle ne cuisinait pas mais était très gourmande ... connard smiley


        • Aristide Aristide 30 janvier 09:39

          @nono le simplet

          connard. Enchanté, moi c’est Aristide !

          C’est sur que depuis la méthode manuelle vaut pas ta chèvre chérie.

          Quels gros mensonges, abruti ?


        • pemile pemile 30 janvier 16:48

          @nono le simplet « ha mais c’est que le vernis craque quand on te prend la main dans le sac de gros mensonges »

          l’aristide est grognon le dimanche matin ? Il digère pas son bourguignon ?


        • confiture 29 janvier 15:02

          et ils eurent plein d’enfants.


          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 29 janvier 20:11

            C’est une belle victoire et un bel exemple de solidarité qui réchauffe le cœur.


            • quijote 1er février 13:07

              Tiens, je vais casser l’ambiance...

              Femme, noire, pauvre et handicapée : carré d’as !

              Si en plus elle est étrangère, alors là... Alors là... Totem absolu de la bien-pensance ! Priorité des priorités ! Extase mystique des gens bien !

              Ouais, je sais : c’est pas sympathique ! C’est que je ne suis pas sympathique et la vérité ne l’est pas non plus. Quand un pays ou un continent importe depuis 40 ans des pauvres par millions pour qu’ils viennent concurrencer les pauvres dudit pays et dudit continent, comme si ceux du pays et du continent en question ne suffisaient pas, on commence à se demander quelle saloperie il y a derrière cette politique du « Bien ». Hein ? Y a quoi, derrière ce « Bien » qui veut toujours plus de pauvres ? Surtout s’ils viennent d’ailleurs...

              Question :

              Que deviendraient les associations d’aide aux « pauvres » si y avait plus de pauvres en France ? Elles disparaîtraient.

              Ouais... C’est pas sympa ! Voir ci-dessus.

              Pour régler le problème de la pauvreté en France, il faut commencer par fermer le robinet à pauvres venus du tiers-monde.

              Aaaargh... Crise cardiaque des gens bien... « Nos pauvres ! Nos pauvres ! On a besoin de nos pauvres ! Surtout les étrangers ! On peut se sentir bien grâce à eux ! ». Suggestion : partez en Afrique les aider là-bas.

              Les gens « bien » sont devenus minoritaires en France. C’est pas dommage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité