• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le miracle démocratique français. Un regard indiscret

Le miracle démocratique français. Un regard indiscret

Les classes dirigeantes ne renoncent jamais. Si minoritaires, si accablées par leurs erreurs soient-elles, elles font front, elles font des compromis, des alliances, elles s’unissent, elles se battent avec énergie, détermination, développent des stratégies, appliquent des tactiques éprouvées afin de conserver leurs pouvoirs et privilèges.

JPEG

Elles ont de la réserve, du souffle, de l’expérience et de gros moyens, des conseillers de talents et des observateurs de l’opinion aguerris qu’elles paient bien, une presse privée dans leurs mains à 90%, le service public de l’information aux ordres en grande partie par le biais des directions et des services politiques et des éditorialistes qui ne s’en cachent pas vraiment. Et pour le reste, des journalistes dont l’autonomie est mesurée et bientôt un cadre qui sera encore plus balisé dans une nouvelle réforme qui arrive. Chaque pouvoir impose sa réforme ce qui montre bien où sont les enjeux.

A écouter le flux d’informations dominants ces derniers temps, je me suis amusé à imaginer les coulisses dans lesquels les troupes qui nous veulent du bien se préparent à nous apporter la bonne parole.

 

 Chers collaborateurs et soutiens de la LREM, examinons ensemble ce schéma d’argumentation à propos du sommet européen clos le 21/07/20 et son intégration dans la campagne pour la présidentielle. C’est une occasion à ne pas manquer mais attention nous allons avoir besoin de toutes nos capacités de persuasion.

 

Cibles, méthodologie

 

Eléments de contexte général :

Une campagne électorale n’est pas une démarche citoyenne pas plus qu’une campagne publicitaire n’est une démarche d’éducation à la consommation.

 L’enjeu est le pouvoir qui se gagne et se légitime de nos jours encore et toujours par des élections. Légitimité formelle par la légalité institutionnelle qui fait encore barrage .De plus en plus difficilement car les populations ont commencé à mettre en doute l’efficacité des économies fondées sur le libre échange pilotées par des responsables privés qui déterminent les moyens et les directions des politiques publiques (économiques, sociales, sanitaire, éducatives, culturelles etc..) et donc bien sûr la conception et l’évolution de l’UE.

 Difficilement aussi du fait d’une aspiration à de nouvelles formes de démocratie plus accomplie en lien avec l’élévation du niveau socioculturel du pays. Nous assistons à une défiance par le retrait, l’abstention maintenant structurelle et heureusement aussi par beaucoup de divisions, de confusions, d’exaspérations identitaires, qui freinent la construction de véritables propositions alternatives. L’abstention conduit à une segmentation plus nette du corps électoral ainsi plus facile à travailler.La médiatisation des problèmes liés à l’écologie, sa capacité fédératrice notamment auprès des jeunes générations et son pouvoir d’occultation des enjeux économiques profonds est aussi une donnée importante. Des atouts à saisir à chaque opportunité dans notre jeu.

C’est une bataille de l’opinion qui se fabrique pour que prioritairement notre bulletin et ceux de nos alliés déclarés ou potentiels soient choisis en plus grand nombre le jour du premier tour de l’élection.

Opérationnalisation :

La cible principale est celle des potentiels électeurs peu informés et indécis, déçus par les affiliations politiques et les syndicats qu’il faudra continuer de diviser, déstabilisés par le confinement, le chômage ou sa menace, sensibles aux effets de répétition et d’explications simples chargées de déclencheurs d’émotions comme dans le couple inquiétude/rassurance, exposés aux médias de masse qui sont largement nos relais.

Cette approche devra être complétée par un travail de ciblage fondé sur la segmentation de l’électorat par groupes d’intérêts. Attention de ne pas mélanger les deux actions, risque de dévoilement et d’annulation du travail de persuasion.

Tout débat de fond doit être ramené à des idées simples, binaires, clivantes selon les clivages que nous installons.

Éviter autant que faire se peut l’échange d’arguments de fonds et le recours à des explications élaborées qui de fait nourriraient l’idée d’une voie alternative conséquente susceptible de provoquer un rassemblement d’opinions et d’idées en dehors de nos clivages. Ceci serait de nature à engendrer dans l’électorat des réflexions autonomes et contre-productives pour nos intérêts.

Installer au maximum nos adversaires dans la contestation de nos projets et idées au détriment du développement des leurs.

Penser à récupérer l’aura du souverainisme par les éléments de langage (conquête d’une souveraineté moderne, nouvelle souveraineté, souverains à 27, faire de l’UE un pôle souverain etc..). Cette thématique sera à développer lors d’un travail ultérieur.

 Attitudes à adopter :

Surtout, être sûr de soi sans agressivité, aimable et montrer que l’on est déterminé. Pas de doute ni d’hésitations perceptibles, pratiquer uniquement la concession partielle pour réaffirmer la validité de l’argument à imposer. Au besoin renvoyer le sujet à un approfondissement ultérieur.

Exposez-soi-même les points délicats afin de désamorcer leur charge et les reconfigurer dans notre argumentaire.

Parler d’évidence comme si cela allait de soi et relever du bon sens partagé, user d’affirmations et de répétitions pour créer et imposer le cadre du débat ou de la communication. User de formules fortes comme par exemple " nous avons besoin d’une France forte pour une Europe forte pour une France forte etc.. ". Vous pouvez compter sur les médias dominants pour faire rouler et obliger nos adversaires à se situer par rapport à ce cadre et donc à le souligner.

 

Dynamiques de communication

 

Effacer nos responsabilités vis-à-vis de la récession induite par notre gestion mal adaptée de la crise sanitaire, les effets négatifs des politiques publiques structurées par l’UE et notamment celles de santé et combattre les doutes qui se développent concernant le fonctionnement de l’UE. Recourir à la mise en scène de la restauration de la solidarité européenne grâce aux contributions déterminantes d’Emmanuel Macron (lier discours de la Sorbonne de 2017 et accord du 21 juillet 2020.)

  Construction d’une posture de président tournée vers l’avenir afin de changer la tonalité du bilan qui ne pourra pas être simplement escamoté. E Macron, arbitre de la discorde européenne et leader charismatique, restaurateur du couple franco-allemand, garant pour l’Europe et le pays de la gouvernance et de la démocratie. E Macron, une chance pour la France. Associer progressivement l’image médiatique d’E Macron à celle de Delors, Monet puis (en même temps) à une posture gaullienne versus gaullisme social et homme de la situation rassembleur . Un travail continu et progressif est ici requis. Un traitement graphique inspiré des techniques d’Andy Warhol serait bienvenu.

Règles d’engagement :

  • Inscrire toute argumentation et toute proposition d’évolution strictement dans la cadre actuel de L’UE toujours présenté comme incontournable et le seul à être fiable.
  • Insister sur le respect des autres pays et la solidarité, le montant des engagements, associer dette/investissement/rigueur du contrôle, gains pour la France et pour chaque état.
  • Eviter ou écarter rapidement toute sémantique associée à : développement par la dette du pilotage supranational - accentuation de la dépendance et du contrôle budgétaire des états -création d’un mécanisme de double dépendance (états et UE) aux marchés financiers et réduction de marges de manœuvre -recul de l’autonomie des politiques publiques nationales- mise en relation plan de relance et contribution annuelle de la France au budget de l’UE- réforme de la BCE – instauration de la souveraineté territoriale, économique et technologique de l’UE par le levier de la réforme du droit de la concurrence en Europe-enclenchement non démocratique par effet d’aubaine d’une évolution institutionnelle par les responsables de l’aggravation de l’état sanitaire du pays et d’une crise -référendum de 2005- stratégie du choc et tentatives d’évolution institutionnelle-comment la dette sera-t-elle payée, directement ou indirectement et par qui.
  •  Associer la sémantique de dépassement du passé, de progrès, de sécurité et de puissance géopolitique à l’augmentation du budget de l’UE (avec prudence car il s’agit potentiellement de nouveaux transferts Etats/UE)
  • Associer initiatives d’E Macron, pilotage responsable de l’économie, solidarité, respect de la dette, protection de la démocratie dans l’UE (Hongrie) et en France, RN et LFI pour à la fois dans un premier temps disqualifier ces mouvements, les amalgamer et les désigner comme l’alternative dangereuse à la compétence du président.

Bien entendu soyons souples et adaptables en fonction des évolutions de l’actualité. Comme d’habitude, surveillez bien votre boîte mail pour les mises au point intermédiaires. Bonne chance et bon courage à tous.

 

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou des circonstances réelles sont le fruit de l’observation mais aussi de l’imagination d’un citoyen lambda qui cherche à comprendre comment les classes dirigeantes actuelles en jouant depuis maintenant 30 ans au chat et à la souris avec leurs concitoyens arrivent encore à se maintenir au pouvoir par le biais du suffrage universel, en tenant à distance leurs responsabilités directes dans la gestion économique du pays et leurs choix tout en se posant comme toujours et encore porteurs de solutions incontournables pour demain.

C’est vrai, cette petite fiction n’éclaire qu’un mince aperçu de leurs talents et méthodes comme vu et entendu par un regard et une oreille indiscrets à travers un rideau à peine entrouvert. Malgré tout, si cela vous a un peu distrait et vous fera à l’occasion dresser l’oreille et regarder de plus près, je n’aurai pas perdu mon temps. Sinon, tant pis. .


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 25 juillet 10:30

    La dictature gagne encore du terrain.

    J’allais souvent sur Yahoo pour voir les infos et regarder les commentaires qui vous donnent un état de l’opinion.

    Aujourd’hui, pas de commentaires mais un questionnaire qui vous demande si vous êtes favorable aux commentaires.

    Déjà que les merdias soumis comme l’Immonde et autres ne réservent la lecture des commentaires aux abonnés, je ne lis alors que le titre qui est en général de la désinformation

    Donc j’ai répondu au questionnaire en cochant la case :’Si il n’y a plus de commentaires, je ne regarderai plus Yahoo"

    On verra par la suite si Yahoo se plie aux exigences de nos dictateurs.

    J’invite ceux qui vonr sur ce site à donner leur opinion


    • berber 26 juillet 08:42

      @troletbuse

      Idem pour moi …..de plus je partage complètement votre commentaire

      Oui la dictature gagne encore du terrain et , malheureusement,le pire est à venir….. et en toute impunité pour nos politicards qui ont modifié les lois en leur faveur… à commencer par  le « très futé !! » sarkozy qui « a organisé son impunité pénale » en modifiant « l’article 68 de la Constitution alors applicable,….. le président de la République bénéficiait d’une immunité pénale pour les actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions, sauf cas de haute trahison qui relevait de la compétence de la Haute Cour de justice. »…. « Au système en vigueur fut substituée une forme de procédure d’impeachment, fondée non plus sur un manquement à la loi pénale du président de la République, mais sur un "manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat"…….Voilà donc le système tel qu’il devrait fonctionner, et voilà pourtant le système tel qu’il ne peut pas fonctionner depuis 2007. »(le monde)...et tout à ,l’avenant..

       


    • nono le simplet 26 juillet 08:51

      @berber
      et en toute impunité pour nos politicards qui ont modifié les lois en leur faveur

      j’avoue ne pas en avoir le souvenir exact mais il me semble qu’une loi a été voté il y a une quinzaine (?) d’années avec impunité rétroactive pour des magouilles faites par certains députés ... je sais, c’est vague mais quelqu’un aura peut être un souvenir plus précis que moi ... sous Chirac, je crois ...


    • zygzornifle zygzornifle 25 juillet 11:03

      Le miracle démocratique français

      Le pays le plus taxé au monde , le voila le miracle démocratique avec bientôt un radar et un mouchard par habitant ….


      • Le421 Le421 26 juillet 14:05

        @zygzornifle
        Le plus taxé ? Pas sûr du tout.
        Par contre, le « pognon de dingue » est gaspillé pour n’importe quoi, et pas dans l’intérêt du peuple.
        Les GJ l’ont dit et ça a continué...


      • zygzornifle zygzornifle 25 juillet 11:04
        Dis, papa, c’est qui, Macron ?
        Ce n’est pas compliqué fiston...
        La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.
        Si la lumière va plus vite que Macron, c’est qu’elle a peur de lui.
        Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.
        Macron n’essaie pas. Il réussit !!
        Quand Macron scrute l’horizon, il voit son dos.
        Quand Macron va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.
        Quand Macron s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.
        Macron est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.
        Macron peut encercler ses ennemis. Tout seul.
        Macron a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
        Certaines personnes portent un pyjama Superman, Superman porte un pyjama de Macron.
        Macron ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
        Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et Macron répondit « on dit s’il vous plaît »
        La seule chose qui arrive à la cheville de Macron… c’est sa chaussette.
        Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Macron.
        Macron fait pleurer les oignons.
        Macron sait parler le braille.
        Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre.
        Macron et Superman ont fait un bras de fer, le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
        Un jour, au restaurant, Macron a commandé un steak. Et le steak a obéi.
        Macron connaît la dernière décimale de Pi.
        Macron peut taguer le mur du son.
        Quand la tartine de Macron tombe, la confiture change de côté.
        Dieu voulait créer l’univers en 10 jours. Macron lui en a donné 6.
        Macron est capable de laisser un message avant le bip sonore.
        Une larme de Macron peut guérir du cancer, malheureusement, Macron ne pleure pas.
        Si Macron dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.
        Le Big Bang était la première éjaculation de Macron.

        • caillou14 rita 26 juillet 10:18

          Le miracle déco-pratique français ?

          La secte politique Française cherche le bout du tunnel en puisant dans les comptes du peuple..pas folle la guêpe ?

           smiley


          • Le421 Le421 26 juillet 14:02

            La solidarité des nantis est sans faille.

            Ils filent comme pas deux aux urnes avec des procurations plein les poches, voter pour ceux qui assurent leurs arrières.

            En même temps, ils répètent intelligemment aux imbéciles de la rue la petite sérénade du vote inutile et de la règle du « tous pourris ».

            Et c’est devenu tellement plus intéressant de passer la journée sur Whats’App que de dépenser du temps pour aller voter...

            Alors ?

            Les gens n’ont que ce qu’ils méritent.

            Et la campagne 2022 est belle et bien entamée.


            • arthes arthes 26 juillet 14:13

              @Le421

              La solidarité des nantis est sans faille.

              Ils filent comme pas deux aux urnes avec des procurations plein les poches, voter pour ceux qui assurent leurs arrières.

              Et....t’as vu ça dans notre belle ville ?
              Comment ça s’est passé pour que Perrette gagne in extrémix un nouveau mandat ?
              Avec l’aide des EEVL socialos ? Et son ex démissionnaire qui se présente contre lui , se gamelle au premier tour et se rallie à lui au dernier moment , avec pour tous l’ennemi désigné étant qui tu sais ?
              Et comme d’hab, c’est le réveil avec la g. de bois...Pour ceusses qui y ont cru....Aux promesses de JJ de P.

              Au pays de celui qui a écrit le discours sur la servitude volontaire, c’est comique, un comble même !


            • Le421 Le421 26 juillet 14:27

              @arthes
              J’ai constaté.
              J’avais expliqué par A+B à François, comment JJDP allait gagner de fait.
              Un certain Gérard V ( que tu connais bien sûr !!), frère de Michel V, m’avait fait une démonstration sur le système sarladais tout à fait édifiante.
              J’ai été embringué au dépouillement et je peux te dire qu’aucune trace de déception ne s’est vu sur mon visage. C’était écrit.
              Mais une triangulaire avec deux candidats de droite et un (légèrement) à gauche, un résultat pareil, c’est parlant...
              Et puis, tu sais, je suis à la retraite, alors...
              Le bonjour à Domi.


            • arthes arthes 26 juillet 14:56

              @Le421
              J’ai compris que tu avais capté, c’est bien de se le dire.. Quant au jeu des alliances et endoctrinements, C’étais gros comme une maison...JJ n’est pas vraiment de droite, il l’a prouvé assez , il n’a aucune patrie et si ce n’est sa g., cacher ses maguouilles, et c’était le pire....Mais, apparament, il a une vraie opposition en face, et ce n’est pas F. C , c’est la droite , because, c’est bien la droite, fédérée autour d’un seul, qui est arrivée juste derrière les fesses de P. au deuxième tour, et c’est bien Basile qui le magne , j’en dit pas plus, si tu suis un peu, t’aura capté (les têtes essentielles qui tombent) .


            • arthes arthes 26 juillet 14:57

              Arf, je transmettrai le jourbon smiley


              • arthes arthes 26 juillet 16:37

                @arthes

                PS : En mm temps, si tu avais compris...Certaines choses.....C’est que de toutes manières tu préférais que cela se fasse....Ainsi....Et c’est fait.
                T inquiètes que JJ , ce vieux briscard, il savait aussi que la partie la plus gauchisante resterait à la maison, tout fut très prévisible, sauf peut être l’excellent score de mon poulain et sa délicieuse hargne.


              • Le421 Le421 26 juillet 18:24

                @arthes
                Ben oui, je pense que Sarlat, de toute façon, ce sera à droite ou à droite, un peu comme la France. C’est ce qu’on appelle « la démocratie ».
                Toujours les mêmes, les magouilles permanentes et le dégoût de ceux qui devraient voter et qui n’y vont pas.
                Entre nous, ma situation personnelle pourrait me ranger du côté des nantis.
                Mais il y a des façons de faire qui ne me conviennent pas.
                Maintenant, défendre des causes dont les principaux concernés n’ont rien à faire...
                Tu vois ce que je veux dire !!  smiley

                Quand à Basile, c’est un garçon qui a compris que faire de la politique pouvait (bien) nourrir son homme sans trop se fatiguer.
                Un fils Dutronc dans l’âme...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité