• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le « Moscou Paris » arrive : EDF en surtension, alors risques de coupure de (...)

Le « Moscou Paris » arrive : EDF en surtension, alors risques de coupure de courant possibles, le point sur les chauffages d’appoint !

 

Le « Moscou Paris » arrive : EDF en surtension, alors risques de coupure de courant possibles, le point sur les chauffages d'appoint !

 

En novembre 2017, les médias nous informaient que des coupures de courant pouvaient intervenir cet hiver ; Résultats : Google.

Sur la page du Figaro.fr économies, il y avait en titre : « EDF alerte sur les risques de coupures cet hiver »

Ensuite on pouvait lire : Les élus du comité central d'entreprise (CCE) d'EDF ont alerté mercredi sur les "risques" de coupures électriques cet hiver du fait notamment d'une capacité réduite des moyens "pilotables", qui servent à ajuster la production en cas de forte demande, et du manque d'investissements »....( je vous laisse le soin de découvrir les raisons) : La suite.

Depuis hier toutes les météos des différents médias annoncent l'arrivée d'un flux d'air glacial venu de Sibérie nommé "Moscou-Paris". Ce dernier va provoquer une chute du thermomètre avec des températures ressenties allant jusqu'à -15 voire -20 degrés sur l'Ile-de-France et même -25°C ressentis sur les Alpes.Voir les différentes sources dans les résultats Google.

 

Qui dit froid, dit consommation accrue d'énergie surtout électrique !

 

Sur le web, j'ai trouvé ces infos :

1 Chiffres & statistiques n° 534, juillet 2014, Le parc des logements en France métropolitaine, en 2012 : plus de la moitié des résidences principales ont ... l'énergie pour le chauffage principal. (en euros) énergie ensemble des résidences principales part des résidences principales utilisant l'énergie en chauffage principal. La part de l’électricité dans la consommation d’énergie est plus importante dans les logements récents : de 30,2 % pour les logements construits avant 1919 à 56,2 % pour les logements construits en 2006 ou après Source. .. alors vu la capacité ( réduite ) de production de nos centrales nucléaires, fait qu'avec cette vague de froid qui arrive,des délestages ou autres disjonctions sont possible :là,.,...alors comme beaucoup de types de chauffage ( gaz, fioul, granulés ) fonctionnent et oui avec de l'électricité, et bien un chauffage d'appoint pourra peut être vous rendre la vie plus confortable !

 

Les différentes sources d'énergies pour chauffer son logement !

 

Pour chauffer nos logements, plusieurs énergies sont disponibles, ces dernières sont : bois, fioul, charbon, tourbe, lignite, électrique, gaz, et pétrole.Nous noterons que les appareils qui fonctionnent avec les cinq premières énergies

( bois, fioul, charbon, tourbe, lignite ) doivent impérativement être raccordés à un conduit de cheminée,de plus pour pouvoir fonctionner, certains de ces modèles doivent être raccordés au réseau électrique, ... ce qui fait que ces appareils sont obligatoirement classés dans la catégorie « chauffage principal », et non en « chauffage d'appoint » !

 

Attention, pour les poêles à bois, à granulés ou pellets, la fausse idée c'est que ces dernier peuvent fonctionner sans électricité !

 

Le bois, est l'énergie la plus ancienne,( et la moins chère ), autres résultats ) en brûlant dans des appareils comme les poêles, et les inserts, ( dans la moindre mesure les cheminées ) le bois est l'énergie que l'on peut utiliser comme chauffage principal. ( attention, ceux qui utilisent comme chauffage principal des chaudières ou des poêles à granulés ou à pellets, méfiez-vous, car certains appareils nécessitent pour fonctionner du courant électrique ( pompe de circulation pour les chaudières, et ventilateurs et vis sans fin pour l'apport des granules ou de pellet, et d'un ventilateur pour évacuer le fumées : schéma.

Attention certains inserts à ventilation intégrée ne fonctionnent pas en cas de coupure d’électricité, la chauffe normale risque donc de brûler la ventilation (dans la majorité des cas, les sondes de protection thermique ne peuvent pas se déclencher donc le refroidissement des ventilateurs n’est plus assuré »,voir le bas de cette page , et également : celle-ci. Néanmoins pas de panique certains modèles de poêles à granulés fonctionnent sans : ;Résultats Google, et également :ici.

Les premiers chauffages centrales fonctionnaient sans pompes de circulation, ces derniers étaient installés à un niveau inférieur à celui ou étaient placés les radiateurs, la section des tuyaux où circulait l'eau était plus importante que ceux qui sont utilisés actuellement , et la circulation d'eau se faisait uniquement par le principe que l'eau chaud à tendance à monter, refroidie par les radiateurs cette dernière redescendait, c'est le principe du thermosiphon., A noter qu'il est possible d'adapter sur les installations modernes ce principe ( intéressant car il fonctionne sans électricité ) : Résultats Google.

 

Le point sur les chauffages d'appoint !

 

En général, l'hiver, nous aimons bien notre petit confort, et si pendant cette période surviennent les coupures de courant électrique, et bien l'idée d'un chauffage d'appoint nous vient à l'esprit.

Comme son nom l'indique le chauffage d'appoint et un chauffage qui vient en complément au chauffage principal. Ce dernier peut être utilisé lorsque par grand froid le chauffage principal et insuffisant, ou quand ce dernier ne peut pas fonctionner lorsque se produit des coupures de courant électrique !

 

En cas de coupures de courant électrique, les appareils que l'on peut classer comme étant des chauffages d'appoint !

 

Ce qui nous semble logique, c'est d'entrée d'éliminer tous les appareils qui pour fonctionner doivent utiliser du courant électrique, alors, il reste le poêles qui fonctionnent au : pétrole, et ceux fonctionnant au gaz bouteille..

 

Les appareils d'appoint fonctionnant au gaz !

 

Le gaz bouteille ( butane ) est utilisé pour alimenter des appareil mobiles, les appareils qui fonctionnent avec cette énergie utilisent plusieurs techniques 

 

  • Le chauffage mobile au gaz infrarouge.

Ce modèle permet d’obtenir une température ambiante agréable tout en ne dégradant pas la qualité de l’air. La chaleur produite est douce et bien répartie et la santé des habitants est préservée car ce système ne dessèche pas l’air. 

  • Le chauffage d’appoint infrableu.

Le chauffage infrableu chauffe instantanément à l’allumage. La pièce gagne quelques degrés rapidement mais également d’humidité. Prévoir une aération pour utiliser ce type de chauffage au gaz est conseillé.

 Le chauffage d’appoint au gaz à catalyse.

Cet appareil est doté d’une grande autonomie. C’est un appareil qui fonctionne avec une combustion du gaz à basse température, sans flamme. Le catalyseur utilisé limite la création d’humidité : c’est un appareil performant qui permet de chauffer son intérieur de façon homogène :source.

Parmi ces modes de fonctionnement, je pense que les appareils fonctionnant à catalyse sont à privilégier, car nettement moins polluants ( absence de dégagement d'oxyde de carbone) : source. Il y a une vingtaine de jours, ee demeurais dans un logement chauffé à l'électricité, ce dernier n'avait pas de conduit cheminée, prévoyant d'éventuelles coupures de courant, et étant assez frileux, ( peut-être dû à l'âge, ben oui, car dans moins de 4 mois j'appartiendrais à la classe des octogénaires ), alors par précaution j'ai récemment j'ai acquis un modèle à catalyse ( Notons qu'en février 2006, sur Agoravox Mibkk a publié cet article : La combustion catalytique : ’une combustion sans flamme’)

Depuis, j'ai déménagé, si mon logement est toujours chauffé à l'électricité, j'ai par contre un bon poêle à bois, et j'ai récemment fait rentrer 3 stères de bois, … et la plupart du temps, je me chauffe au bois, donc question chauffage,... et avec ma cuisinière qui fonctionne au butane, ben en cas de coupure pas de problème, le plus inquiétant sera celui du congel !

 

Les poêles à pétrole !

 

Ces appareils fonctionnent sans cheminées , leurs points forts la puissance de chauffe, mais hélas ces dernier ont de gros inconvénients : odeurs, et émissions de gaz pouvant être dangereux sur certains modèles, à éviter en marche prolongée : ,et ici, attention certains modèles dits « poêle à pétrole électronique » pour pouvoir fonctionner nécessitent un branchement électrique !

 

Perso, j'ai utilisé pendant plusieurs saisons un poêle à pétrole. Je me suis bien rendu compte que ces derniers ( même les plus performants ) dégageaient à l'allumage et également lorsqu’on les arrête des mauvaises odeurs. Ma « tactique » le mettre en route et l'arrêter devant une porte qui donne sur l'extérieur !

Attention cette manœuvre présente quand même un risque, c'est celui de trébucher, que le poêle se renverse en rependant son pétrole, et que se dernier s'enflamme au contact de la mèche qui brûle !

 

Le poêle à sciure ou à copeaux !

 

Pour ce chauffer, il existe également un système assez économique qui est le poêle qui fonctionne avec de la sciure ou avec des copeaux : . Il faut noter que ce moyen nécessite de la place pour stocker au sec la quantité de sciure nécessaire pour ce chauffer la saison d'hiver , et également trouver une scierie qui entrepose sa sciure à l’abri, et qui veut bien donner cette dernière gratuite, ou pour comme ont dit « trois fois rien ».

Dans le commerce, il est assez dur de se procurer un poêle à sciure ou à copeaux neuf, en général les modèles qui sont en vente, sont plutôt réservés pour des surfaces assez importantes, ces modèle sont dit « poêles d'atelier », .. et le premier modèle coûte au moins 2.000€ : , et : ici,... néanmoins sur le web,il est possible de trouver des poêles d'occasions.

Sur la sciure, copeaux poêles à quelques liens La construction artisanale d'un poêle à sciure : , et : ici. Astuce pour brûler de la sciure dans un poêle à bois « normal ». Pour faire soi-même ses briquettes : vidéo. Infos sur les poêles à sciure ou à copeaux résultats : Google.

 

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Alren Alren 22 février 18:08

    Pour ceux qui ont la chance de posséder une cheminée dans le séjour susceptible par convection à travers les cloisons de chauffer les pièces environnantes - pas de cheminée sur une mur extérieur, donc - il existe un modèle sans électricité avec un rendement de 74% bien supérieur aux 15% des inserts traditionnels en fonte.

    Les parois sont en vermiculite, un composé de type réfractaire capable de supporter de très hautes températures. Le secret est une alimentation en air par la paroi du fond (air primaire froid et air secondaire de recyclage brûlant).
    Cela permet que le bas du four (oui on peut parler de four car le concept est une copie des fours industriels) soit lisse : les charbons de bois non brûlés une nuit, le sont le lendemain. Ce fond est très chaud ne recevant pas d’air frais. Le volume des cendres est minimisé.

    Mais le vrai secret d’un tel bond de rendement est le réflecteur situé au-dessus du foyer : c’est une plaque légèrement oblique que les flammes balaient avant de s’évacuer par le conduit. C’est cette plaque qui empêche la chaleur de filer à l’extérieur.

    Il y a peu de marques semble-t-il qui développent ce produit. Ceux qu’un chauffagiste a installé chez moi est fabriqué pour la SAS Benoist.

    Naturellement je ne fais aucune publicité : si tout le monde avait une cheminée avec un rendement de 74% au lieu de 15, la demande en bois serait réduite pour un même nombre de calories produites. C’est l’intérêt du pays. l’investissement est vite amorti.


    • foufouille foufouille 22 février 18:16

      @Alren
      manifestement, tu n’as jamais entendu parler du label flamme verte.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 18:38

      @Alren

      Salut Alren,

      J’ai cherché sur le web les cheminées Benoist, et j’ai trouvé celui-ci :

      http://www.benoist.fr/Produit?id_produitCategory=1


      … mais vu le nombre de modèles, peux-tu stp nous en dire plus.



      @+ P@py




    • pemile pemile 22 février 18:47

      @Alren "Mais le vrai secret d’un tel bond de rendement est le réflecteur situé au-dessus du foyer : c’est une plaque légèrement oblique que les flammes balaient avant de s’évacuer par le conduit. C’est cette plaque qui empêche la chaleur de filer à l’extérieur."

      Il s’agit plutôt d’un système de post-combustion des gaz non ? (avec arrivée d’air)


    • Alren Alren 23 février 12:35

      @pemile

      Effectivement on peut régler feux arrivées d’air : l’air primaire puisé dans la pièce ou mieux par une conduite donnant sur l’extérieur et l’air secondaire dont le mécanisme n’est pas explicité sur la notice mais qui sort brûlant de fentes situées sur le fond du foyer.

      Mais la chaleur de cet air secondaire vient aussi balayer la plaque du dessus, dont les infrarouges radient dans la pièce : ma chatte en sait quelque chose ayant compris qu’avec la vitre toujours transparente (pyrolyse) et fermée, le feu est prisonnier !


    • Alren Alren 23 février 12:36

      @Alren

      Effectivement on peut régler deux arrivées d’air.


    • Alren Alren 23 février 12:42

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Le modèle qui est installé chez moi est le SCAN 1001.


    • Le421 Le421 23 février 20:08

      @foufouille
      Et alors ??


    • Le421 Le421 23 février 20:10

      @kelenborn
      C’est vrai qu’au niveau CM2, on est encore très « pipi-caca ».


    • Le421 Le421 24 février 08:50

      @kelenborn
      Je m’étonne toujours que « Bousecrotte » ne vous ai pas appelé « Kelleburne »...
      Ça serait dans le ton... Niveau CM-CM2.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 18:28


      Je remercie la modération pour la validation de mon article.


      Ceci étant dit, j’ai préparé un autre article qui évoque les différents problèmes que va poser ce froid polaire, a savoir, son impact sur les humains,...et sur les conditions de circulation ! ( surtout que cet épisode aux dires des météorologiste risque d’être assez long, il est évoqué .. la mi-mars)


      J’ai un autre dans mon tiroir, il évoque lui l’impact sur les animaux sauvages !


      … et encore un autre sur la construction d’une mangeoire automatique et d’un abreuvoir automatique pour oiseaux , et ceci avec peu de matos et surtout gratos ( ciseau, ficelle éventuellement fil de fer, et quelques bouteilles plastique )

      En ce moment mes « fabrications » sont pleinement opérationnelles !!


      @+ P@py


      • Dzan 23 février 12:22

        @Gilbert Spagnolo dit P@py
        -6°= froid polaire ?
        Moouaaaaaaaaahhhhhhhhhh !!!
        - 20° à Moscou ce matin.
        J’ai vécu 1956 où j’étais au collège. Eau gelée dans les lavabos.
        Plus près de nous hiver 2010/2011 : - 18° en Charente Limousine.


      • lautrecote 22 février 18:46

        euh bonjour P@py


        article intéressant, surtout pour la nouvelle de la vague de froid. Comme je ne regarde pas la boite à images (et pour cause), je ne risquais pas d’être au courant.
        Cela étant, heureusement, il existe des poêles à bois qui fonctionnent sans électricité. J’ai notamment, chez moi, un poêle de masse, prévu justement pour les (rares) cas où il n’y a plus de jus, et je peux vous assurer qu’e je n’ai même pas besoin de pédaler pour le faire fonctionner. 
        Néanmoins, je vais de ce pas rentrer un peu de bois smiley

        • foufouille foufouille 22 février 19:18

          @lautrecote
          un poêle de masse demande plusieurs jours au minimum pour devenir utile.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 19:35

          @lautrecote

          Salut lautrecote,

          Les poêles de masse, ouf ! la bestiasse

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Po%C3%AAle_de_masse


          .. même pour les petits ici :,.. mais une fois parti, et lorsqu’il n’est plus alimenté ben ça continue à dégager sec, et ce pendant un sacré bon moment,


          @+ P@py



        • lautrecote 22 février 21:50

          @foufouille
          mais bien sûr

          Le mien est chaud en 4h00, parfois 2h00 suivant le bois que je mets dedans. Il ne fait pas non plus 2tonnes, c’est un petit poêle de masse.
          Mais il y en a qui savent toujours tout...

        • lautrecote 22 février 21:52

          @Gilbert Spagnolo dit P@py
          Il existe des petits poêles de masse, de 500kg, vore un peu moins. Une fois chauds, ils rayonnent pendant 10h00 ; je fais deux flambées par jour.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 février 13:00

          @lautrecote

          Salut lautrecote,

          article intéressant, surtout pour la nouvelle de la vague de froid.

          Merci pour ton soutien, pour faire cet article, j’ai fais pas mal de recherches, et au final c’est que j’aime, comme j’adore également les échanges constructives qui m’apprennent de nouvelles choses, c’est mon coté curieux de la vie !. D’ailleurs hier dans l’après-midi, après la parution de mon article pour répondre sur j’ai de nouveau cherché sur le web, et j’ai découvert qu’il existaient des poêles mixtes, c’est à dire bois et granulés,( voir ma réponse plus bas ) le top quoi !


          @+ P@py


        • foufouille foufouille 23 février 15:52

          @lautrecote
          ben, j’en ai jamais entendu de ce type là. on parle plus d’un poêle à accumulation.


        • lautrecote 24 février 17:25

          @foufouille

          Bonjour

          Un poêle de masse est un poêle à accumulation, c’est même sa définition, voir wikipedia


        • foufouille foufouille 24 février 17:42

          @lautrecote
          dans ce cas tous les poêle récent le sont car tous sont flamme verte. un petit poêle avec de la vermiculite va chauffer aussi quelques heures sans recharger.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 février 19:43

          @lautrecote

          Salut lautrecote,

          Il y a une vingtaine d’années le radiateur électrique à accumulation était à la mode, .. outre son poids certains jusqu’à 400 kgs, puis la différence entre le tarifs des heures creuses et celui des heures pleines, s’est réduite comme une peau de chagrin,.. et je pense les installation également !


          @+ P@py


        • lautrecote 24 février 21:33

          @foufouille
          C’est fatiguant, les gens qui veulent avoir toujours raison...


        • lautrecote 24 février 23:20

          @Gilbert Spagnolo dit P@py

          Un vrai radiateur de masse !


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 19:26

          Je suis locataire, dans la maison en plus des radiateurs électrique, j’ai aussi un poêle à bois avec un ventilateur ( d’ailleurs en ce moment c’est mon système de chauffage )

          Je me demande,en cas de coupure d’électricité comment va se comporter ce ventilateur.

          Le poêle sans ventilateur lui peut continuer à chauffer, le ventilo ( qui est en bas de l’appareil ) lorsqu’il fonctionne je pense que l’arrivée de l’air froid l’empêche de chauffer.... mais que deviendra-t-il si mon poêle fonctionne sans courant ,..mystère !!!


          @+ P@py



          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 19:52

            Je viens de découvrir à l’instant sur le web, qu’il existe des poêles mixtes bois et granulés !


            https://www.invicta.fr/fr/les-poeles-a-bois/poeles-hybrides-buches-et-granules


            .. mais le moins chère coûte quand même 1500€

            @+ P@py



            • vesjem vesjem 22 février 21:36

              j’ai un petit poêle à bois (8kW) qui chauffe (presque toute la maison (90m2)
              2 cordes par ans (6m3 de bois) soit 400€ livré
              le top !


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 22:42

                @vesjem

                Salut vesjem,

                T’as du pot question prix, 6 stères pour 400 € ( avec ma calculatrice cela donne moins de 70€ le stère.

                Chez moi, dans la région de Fréjus 2 stères livrés ( l’un de 50, l’autre de 30 ) m’ont coutés 190€.

                De toute façon question chauffage, le bois est le moins chère, et question chaleur, rien de comparable avec l’électricité ; .. puis l’odeur du feu de bois, et le spectacle de ses flammes font oublier toutes les contraintes liées au chauffage au bois !


                @+ P@py


              • popov 23 février 02:57

                @Gilbert Spagnolo dit P@py

                 
                Bonjour
                 
                Pour optimaliser le rendement du chauffage à bois, il faut aller couper le bois et le rentrer soi-même. 
                 
                Vous aurez chaud non seulement en le brûlant.

              • nono le simplet nono le simplet 23 février 03:48

                @popov
                Vous aurez chaud non seulement en le brûlant.

                tout à fait smiley

              • vesjem vesjem 23 février 09:17

                @Gilbert Spagnolo dit P@py
                200€/corde : prix courants en bretagne ; de plus coupé en 35cm
                bien sûr, plus de télé, le réconfort du fonctionnement du poêle (supra avec vitre , h=70, l=55, p=45, payé 500€ il y a 6 ans) est un spectacle et une odeur incomparables (une bûche de tourbe irlandaise de temps en temps) ; çà sert aussi de vmc par l’aspiration d’air naturel


              • nono le simplet nono le simplet 23 février 09:44

                @vesjem
                200€/corde en bretagne

                 smiley
                ici en vendée deux-sévres 70 € maxi, en 33 livré, rangé ...

              • nono le simplet nono le simplet 23 février 09:49

                @vesjem
                ahhhhh j’avais pas vu, chez vous une corde vaut 3 stères .... alors 200 € ça va smiley


              • Dzan 23 février 12:25

                @vesjem
                Ouff !
                La corde en Limousin est de 4 stères, et vaut 200 euros


              • nono le simplet nono le simplet 23 février 03:42

                mon chauffage est un poêle à bois avec petits radiateurs électriques pour les chambres à l’étage ...

                10 stères environ de bois qui me reviennent environ à 0 €, plutôt moins même ... cette année Moins 500 € environ si je compte les bénéfices de vente et si j’enlève les frais de tronçonneuse, de gazole pour le transport et la fendeuse, de casse croûte et moins 300 € si je compte le surcoût d’électricité pour les radiateurs des chambres ...
                on peut rajouter 40 € de pétrole pour le petit poêle que j’utilise au minimum si je m’absente longtemps et qu’il fait froid pour maintenir 15° dans la maison ...
                en résumé, mon chauffage me rapporte 250 € chaque hiver 

                • pemile pemile 23 février 10:16

                  @nono le simplet « 10 stères environ de bois qui me reviennent environ à 0 € »

                  Moi j’ai épousé une frileuse qui tremble dès que la température descend en dessous de 22° et je consomme entre 15 et 20 stères par an smiley

                  Avec une chaudière buche qui alimente 8 radiateurs fontes et le ballon d’eau chaude, montée en thermosiphon donc qui peut fonctionner sans accélérateur (mais dans ce cas les radiateurs sont à 80°)

                  0€ euro aussi car je fais mon bois, mais quel boulot !


                • Nestor 23 février 12:34

                  Salut Nono ! Salut Pemile !

                  Ben moi aussi j’ai une frileuse ...

                  Niveau chauffage Poêle déom turbo numéro cinq ! Plus une vieille cheminée que j’allume parfois ...

                  Pour le bois en principe entre deux et trois brasses par an mais ça dépend du temps, ça m’est déjà arrivé de monter jusqu’à quatre brasses → (une brasse = 4m3 (4 stères)) ...
                  Je coupe que du bois mort encore sur pied et essentiellement du châtaigner (côdre) ...

                  Tracteur bennette au cul et les deux tronçs (une Husqvarna turbo (. smiley .) de guide 45 et une vieille McCulloch qui doit peser pas loin des 12 kilos avec un guide de plus de 60 ... Pas les McCulloch de merde qu’on trouve maintenant dans les grandes surfaces, non celle-là c’est une vrai de vrai à l’ancienne !) et là c’est parti mon Kiki ...

                  Je coupe les châtaigniers morts encore sur pieds, les débite à 1m50 et les enquille dans la bennette ... Quand celle-ci est archie pleine je redescendant vers la maison et là je recoupe tout en 30 et 40 cm au pif faut que ça dépote, pas le temps de branler à mesuré pile poil tout à l’identique ! 

                  Pour les gros morceaux je les fini à la hache, le châtaigner ça se fend comme du beurre, bon des fois il y a quelques nœuds qui font leur récalcitrant, mais en principe pas besoin de coin et merlin, c’est pas du chêne, le chêne quand il est sec et qu’il a des nœuds, ben là mon petit comme le dit Popov ça te réchauffe ! là faut muler grave ! Une misère à fendre le chêne quand il est sec ...

                  Puis enfin je stock pour l’hiver ...

                  Salut Papy !

                  Tu vois du coup, je l’attends de pieds ferme ton Moscou/Paris ! Qu’il y vienne ! Il va voir de quel bois je me chauffe ! smiley

                   

                   


                • vesjem vesjem 23 février 14:02

                  @Nestor
                  là je recoupe tout en 30 et 40 cm au pif faut que ça dépote
                  moi, je fais çà au pied à coulisse, ou au palmer, c’est plus précis


                • Le421 Le421 23 février 20:17

                  @Nestor
                  L’acacia et le frêne, dans leur genre, c’est assez fabuleux !! Pas trop secs quand même, sinon, c’est de l’allumette. A deux ans, c’est formidable.
                  Faut dire qu’en Périgord... Le bois...


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 février 20:36

                  @Nestor


                  Salut Nector,

                  Regardez cette page, il est indiqué les meilleurs bois pour faire du feu.

                  Quel bois utiliser dans une cheminée

                  Mais de toute façon depuis que l’homme fait du feu, en général, c’était par force du bois local, ( faute de grives, on mange des merles )

                  J’ai chauffé au bois du coté de Seyne les Alpes (( 04 ) et dans le coin, c’est des résineux, donc, c’est le bois que je brûlait, .. sur qu’il faut ramoner bien plus souvent !

                  @+ P@py

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès