• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le patronat et la révolution

Le patronat et la révolution

JPEG

 L’immigration de masse est le phénomène historique principal qui est en marche pour bouleverser en France les rapports sociaux, rapports économiques, politiques et culturels.
On sait par la permanence des sondages que les Français sont exaspérés par l’existence de ces flux migratoires eu égard au chômage, au communautarisme à la nouvelle religion qui s’impose partout, et aux conflits de mœurs et de valeurs.

Deux camps s’affrontent : les partisans de la régulation des flux (RN) et (UDI) et les immigrationistes forcenés, de Larem, FI, PS, PCF, à Asselineau et les divers gauchistes (trotskystes et anarchistes).

Les immigrationistes bien que minoritaires dans les masses, environ 30%, sont majoritaires à l’assemblée et dans tous les partis. Aucun président n’a, depuis Giscard d’Estaing, initiateur du regroupement familial, dévié de cette voie : tous ont été plus ou moins immigrationistes.

Pourquoi ?
Parce que c est le vœu du patronat, de Bouygues à De Bésieux en passant par Gattaz, et son arme principale dans sa lutte de classe pour casser le salaire ouvrier par le dumping économique, et la division sociale depuis l’usine jusqu’à l’isoloir. Cf P. Artus « Marx is back » qui démontre le lien entre chômage et maintien du taux de profit.
Pierre Gattaz : l’accueil des migrants est « une opportunité pour notre pays un impératif moral, écrit le président du Medef. » LE MONDE | 08.09.2015

C’est en effet le patronat qui trace la feuille de route de tous les présidents sans exception après De Gaulle, dont la volonté d’indépendance s’est brisée contre le mur de l’argent (F. Mauriac).
D ailleurs F. Fillon n a-t-il pas déclaré à P. de Villiers en désignant Davos : « c’est eux qui nous gouvernent ». C'est à dire le patronat des multinationales franco-anglo-saxonnes. Attali ne dit pas autre chose en pointant l’impuissance des états devant le pouvoir de ces mastodontes qui ont par exemple pour nom : facebook, google, microsoft, Nestlé, Amazon, les fonds de pension (Black Rock notamment), les compagnies d’assurance, les banques enfin. Au conseil d’administration de ces groupes on retrouve toujours les mêmes milliardaires qui détiennent la plus grande banque du monde occidental : la FED.

C’est pourquoi les politiques suivies depuis 1983 ont fait la part belle aux plus riches ( actionnaires et gros salaires) qui voient leurs revenus s’accroître d’année en année avec en corollaire la paupérisation des masses.

Qui peut changer cette situation ? Comme tous les partis sont peu ou prou immigrationnistes il ne faut pas compter sur eux pour faire cesser définitivement les flux migratoires.
Reste le mouvement spontané des Masses qui se sont levées contre la dégradation de leur pouvoir d’achat et (non-dit), opposées à l’immigration massive exprimé dans les sondages. D’ailleurs les immigrés n’ont pas manifesté avec les gilets jaunes exprimant ainsi leur ralliement à un pouvoir qui les favorise pour complaire au Medef. Le salut ne pourra venir que d’un mouvement national populaire, une levée en masse spontanée, à l’exemple des gilets jaunes, et à sa transformation en mouvement révolutionnaire.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • titi 18 juin 18:48

    @L’auteur

    Mettre l’immigration sur le dos des employeurs c’est un peu facile.

    Nos retraites, notre assurance maladie que l’on appelle pudiquement des système sociaux « par répartition », où les cotisants en bonne santé paient pour les inactifs ou les malades, sont, en vérité, des chaines de Ponzi.

    Il faut des entrants pour payer les intérêts de ceux qui sont déjà dans la chaîne depuis des années. Une « cavalerie » permanente.

    Et comme toute réforme de ces chaines de Ponzi conduit invariablement la gauche dans la rue, elle est co-responsable de cette immigration


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 19:43

      @titi
      Nos retraites, notre assurance maladie que l’on appelle pudiquement des système sociaux « par répartition », où les cotisants en bonne santé paient pour les inactifs ou les malades, sont, en vérité, des chaines de Ponzi.

      Le patronat aime beaucoup les migrants sans papiers, qui ne payent aucune cotisation à la Sécu et aux caisses de retraite !


    • foufouille foufouille 18 juin 19:46

      @titi
      les migrants sont sans papiers, uber ou smicards au mieux ........


    • titi 18 juin 20:39

      @foufouille @capitain
      « les migrants sont sans papiers »
      Ils ne restent pas longtemps sans papier.
      Un mariage plus ou moins arrangé, et hop !


    • titi 18 juin 22:22

      @Captain Marlo

      Sauf que vous avez pas lu l’article en lien... car à la fin il y a une réponse de Big Mama...
      Et c’est asse logique... un restau comme Big Mama, le restau pour bobo branchés, il doit tellement exciter les nostalgiques de Staline qui bossent à l’Ursaaf qu’il doit être contrôlé au moins 2 fois par an.

      Et cette réponse rejoint tout à faire deux cas que j’ai en tête.
      Grâce à des mariages plus ou moins bidon, il est très facile d’obtenir un visa « long séjour » qui donne le droit de travailler tout à fait légalement.
      A la suite de ce visa « long séjour » si on a travaillé assez longtemps on est automatiquement régularisé.
      Alors vous allez me dire que des emplois y’en a pas.

      Sauf qu’il existe des systèmes d’entraide dans les diasporas pour obtenir cet emploi.
      Avez vous déjà vu un serveur « blanc » dans un restau vietnamien ? ou chez un spécialiste du couscous ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 19 juin 06:42

      @titi
      Alors vous allez me dire que des emplois y’en a pas.

      Si, il y en a en Allemagne, et dans une moindre mesure, dans les pays de l’ Est, où le taux de chômage est bas. Mais comme nous sommes pacsés à 27, ce qui arrange l’Allemagne devient la norme applicable aux 27 pays.

      Et ce n’est pas fini, l’Allemagne a mis ses hommes liges aux postes les plus importants des Institutions européennes, et elle va essayer de nous niquer aussi sur les questions énergétiques.
      Cf Document de l’Ecole de guerre : Comment l’Allemagne tente d’affaiblir durablement la France sur la question de l’énergie


    • titi 19 juin 13:09

      @Captain Marlo

      Des emplois il y’en a aussi chez nous.

      Mais quand on a fait le choix il y a 20 ans de donner le bac à tout le monde, bah forcément ça motive pas les troupes qui finissent toutes à accrocher un niveau bac +2 spécialisé en rien du tout à faire la plonge. Et comme elles sont incapables de faire une soudure bah elles ne peuvent pas non plus trouver du boulot dans les métiers qualifiés de l’industrie.

      Les Allemands ont, eux, fait le pari de l’apprentissage. Des filières courtes qui mènent leurs jeunes à l’emploi.

      C’est un peu facile de les accuser de tous nos maux.
      Nos conneries d’il y a 20 ans, on les paie aujourd’hui. Les allemands n’y sont pour rien.


    • Attila Attila 19 juin 15:10

      @titi
      Le bac, c’est très utile pour faire la plonge.

      .


    • foufouille foufouille 19 juin 18:43

      @titi
      tu nous montre tes 6000 000 d’offres d’emplois au smic minimum ?


    • titi 19 juin 21:19

      @foufouille

      >tu nous montre tes 6000 000 d’offres d’emplois au smic minimum ?

       
      Si les immigrés viennent c’est qu’ils trouvent des jobs... eux.

      Et le discours « ils sont sans papier, pas déclarés » c’est juste un énième bobard pour justifier que vous préfériez rester à glander, plutôt que d’occuper ces jobs.

      Allez vous promenez dans Paris. Tous les vendeurs des boutiques des centres commerciaux, tous les vendeurs des sandwicheries, ou les fastfood ce sont tous des émigrés. Et même les boutiques un peu plus hipes.
      Et vous pensez vraiment que Burger King, Zara, Mango, Séphora, Starbuck, Calzedonia ne les déclarent pas, et les paient au noir ?

      La bonne blague.

      Soyez heureux que certains acceptent ces jobs que, vous, vous refusez.


    • foufouille foufouille 20 juin 08:57

      @titi
      ben oui.
      tous les uber trucs sont sous le smic. les livreur de colis.
      de nombreux serveurs, etc à moitié au black.
      les boutiques de réparations toujours vides, etc.
      certains vendanges, 600€ brut par mois pour des roumains.

      tu découvres l’eau chaude ?


    • titi 20 juin 14:02

      @foufouille
      « tous les uber trucs sont sous le smic. les livreur de colis.
      de nombreux serveurs, etc à moitié au black. »

      Jusqu’à présent on parlait des employeurs qui soit disant abusent des gens sans papier.

      Sauf que pour être chauffeur Uber il faut pouvoir créer une société donc avoir un titre de séjour. Donc dire, non, Uber n’abuse pas des sans papiers.
      Et en plus ...
      https://www.bfmtv.com/economie/emploi/uber-devoile-combien-gagnent-ses-chauffeurs_AV-201901270022.html
      Non ils ne sont pas sous ls SMIC.

      Vous ne faites que ressortir des poncifs qui sont faux.
       
      Arrêtez de vous trouver des excuses...


    • foufouille foufouille 20 juin 18:10

      @titi
      ils ont des sous traitant pour livrer les repas et sans papiers. embauchés par des avec papiers.
      un chauffeur est sous le smic horaire et le brut en auto entrepreneur .........

      tes 6000 000 d’offres !!


    • titi 20 juin 20:23

      @foufouille

      « ils ont des sous traitant pour livrer les repas et sans papiers. embauchés par des avec papiers. »
      Sur le site Uber, pour devenir Uber il a préciser qu’il faut fournir un KBIS.
      Donc pas de sous traitant.
      Après il y a sans doute des « faux gérants » de ces sociétés.
      Ca c’est possible, mais ce n’est pas Uber qui est alors en cause.

      « tes 6000 000 d’offres !! »
      Tu n’as pas besoin de 6000000 d’offres pour trouver du travail.
      Sauf que tu te caches derrières ce chiffre pour ne rien foutre.


    • foufouille foufouille 20 juin 20:38

      @titi
      uber permet le partage de compte.
      montre tes 6000 000 d’offres de boulanger etc.
      tu es un payé à rien foutre.
      si je pouvais travailler je me serais tirer.


    • titi 20 juin 21:00

      @foufouille

      « montre tes 6000 000 d’offres de boulanger etc. »
      Tu es 6000000 ?

      En plus tu parles d’offres ? Mais y’a plus aucune offre.
      Comme il y a 50 ans, tu attends que l’ANPE te trouve un job ? Grâce à ton « code ROME ».
      Bah tu vas attendre les 50 prochaines années alors. 


    • foufouille foufouille 21 juin 09:15

      @titi
      en 80, 3 pages de boulots sans encadrés de pubs dans le journal.
      j’ai mon pain tous les jours et pas dans 6 mois.
      je bossais le dimanche car payé double et pas roumain.
      pas 6 000 000 d’offres = peu de boulots.


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 18 juin 19:05

      Bonjour ouvrier (moi aussi j’ai été OS un temps) c’est gentillet votre article mais ça mérite une sérieuse mise à jour.

      Nous sommes passés au XXIème et comme dit Monique Pinçon Charlot (qui n’est pas charlot) dans le film HOLD UP ; « Les riches n’ont plus besoin des pauvres »

      En effet ils ont les robots et l’intelligence artificielle et plus besoin d’immigrés illétrés pour servir de chair à canon et à usine !

      Donc faut vacciner massivement (oui oui ça fait partie du plan du NWO) pour diminuer drastiquement toutes ces bouches inutiles consommatrices de carbone.

       smiley

      Quant à votre mouvement spontané des masses LOL

      Ah peut’ete ben que si on gagne l’eurocup les moutons vont bêler fort juste une nuit.


      • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 19:40

        @Bendidon
        Quant à votre mouvement spontané des masses LOL

        Exact, on a vu que les Gilets jaunes étaient parfaitement capables de se suicider politiquement, en refusant de s’organiser. Mais ce n’est pas tout.

        Pour qu’une révolution réussisse, il faut bien d’autres conditions :
        un Parti si possible non divisé, une organisation, un projet accepté par le plus grand nombre, et surtout, que le peuple soit armé :
        « Un peuple désarmé sera toujours vaincu » Bruno Guigue.


      • titi 18 juin 23:53

        @Captain Marlo

        Les gilets jaunes ne sont pas suicidés.
        Ils ont simplement été récupérés par LFI, qui après les avoir traités de « chemise brunes » a totalement transformé les slogans.
        A partir de là la gilets jaunes sont devenus un habillage des idées moisies de LFI... idées dont personne ne veut... à par LFI


      • Captain Marlo Captain Marlo 19 juin 06:00

        @titi

        A partir de là la gilets jaunes sont devenus un habillage des idées moisies de LFI... idées dont personne ne veut... à par LFI

        Vos preuves ??


      • troletbuse troletbuse 19 juin 10:21

        @Bendidon
        Le foot est l’opium du peuple.
        Karl Marx  smiley


      • titi 19 juin 13:49

        @Captain Marlo

        Bah quand on passe de revendications sur le prix de l’essence, à réclamer une nouvelle constitution, il ne fait aucun doute que le mouvement est récupéré par la gauche.

        Et la soit disant « nouvelle constitution », ses institutions ressemblent comme deux gouttes d’eau à celle de la IVè république.... ça sent le moisi.



      • titi 19 juin 20:46

        @Attila

        J’ajoute que le fait que les leaders de la première heure, aient été menacés dès qu’ils ont émis l’hypothèse de se présenter à des élections, ça correspond aussi aux pratiques d’une certaine gauche.


      • L'apostilleur L’apostilleur 18 juin 19:13

        @ l’auteur

        « L’immigration » ne suit pas nécessairement une répartition droite/gauche, sauf chez les politicards sclérosés. On trouve des français anti-immigration à gauche.

        Le PCF de Marchais était contre l’immigration, c’est le parti qui a changé, pas les anciens sympathisants qui se retrouvent au RN.


        • Attila Attila 18 juin 22:02

          @L’apostilleur

          « Tout ce que la morale humaine réprouve avec force, l’inégalité, l’injustice, le mépris, la cruauté, nous le repoussons, nous le combattons. C’est pourquoi, dans les entreprises et les cités, nous invitons les travailleurs immigrés et français non pas à se combattre entre eux, mais à unir leurs forces contre leurs vrais ennemis communs, les exploiteurs et ceux qui les servent. Nous les appelons à tracer ensemble le sillon, à l’élargir sans cesse, pour libérer tous les hommes et toutes les femmes de la servitude et de la haine. C’est le sens de notre lutte pour la justice. De très nombreux prolétaires musulmans la comprennent et la soutiennent. »

          Georges Marchais.

          .


        • L'apostilleur L’apostilleur 19 juin 10:16

          @Attila

          Georges Marchais - PCF : immigration et laïcité" sur YouTube
          https://youtu.be/LG2BA9SxClM


        • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 19:34

          et les immigrationistes forcenés, de Larem, FI, PS, PCF, à Asselineau et les divers gauchistes (trotskystes et anarchistes).

          Classer Asselineau dans les immigrationnistes forcenés est un gros mensonge.

          Mais on a l’habitude avec les staliniens, fussent -ils au PCF ou au PRCF, pour qui « la fin justifie toujours les moyens ».

          Peu importe la méthode pour tacler l’ UPR, le seul Parti politique français qui milite depuis 14 ans pour la sortie légale de l’ UE, de l’euro & de l’ Otan !

          L’UPR est très claire sur cette question qui divise les Français :

          Après la sortie de l’UE, avec des médias libres d’organiser des débats contradictoires (Cf le programme de Libération nationale de l’ UPR), organisation d’un referendum, pour que les Français décident quelle immigration ils souhaitent.


          • Attila Attila 18 juin 23:47

            « D ailleurs F. Fillon n a-t-il pas déclaré à P. de Villiers en désignant Davos : « c’est eux qui nous gouvernent ».

            Petite erreur : ce n’est pas Davos.

            TF1 en 1977 Yves Mourousi parle du groupe de Bilderberg

            .


            • Captain Marlo Captain Marlo 19 juin 06:32

              @Attila
              TF1 en 1977 Yves Mourousi parle du groupe de Bilderberg


              Je ne crois pas que le traité de Rome ait été envisagé dans les années 50, comme il est dit dans cette vidéo. La construction européenne a été mise en route en 1948 au Congrès de la Haye, auquel participait d’ailleurs, François Mitterrand.

              Mais l’idée des Etats Unis d’Europe remonte à Victor Hugo, fervent colonialiste, qui voulait que les pays européens s’unissent pour aller piller le reste du monde.

              Côté banquiers et industriels, il faut remonter aux causes de la guerre de 14.
              Cf « Aux origines du carcan européen » par Annie Lacroix Riz.

              Et après la 2e guerre mondiale, les Américains ont profité d’une Europe détruite et exsangue pour appliquer ce qui était le projet économique européen d’Hitler et coloniser l’Europe.

              "(...) Une zone économique européenne
               sans frontières
               sans barrières douanières
               un marché unique,
               une politique agricole commune,
               la relocalisation des usines au plus rentable,
               un taux fixe entre les monnaies,
               et l’idée que plus cette zone économique de libre échange est large et plus elle aura de poids pour négocier dans le commerce international.


              Voilà donc le plan nazi pour l’économie d’après guerre en Europe ! Il est nul besoin d’un fort esprit critique pour se rendre compte que chacune de ses propositions ont été entreprise et mise en application aujourd’hui et que cela s’appelle maintenant l’union européenne.etc


            • loulou 19 juin 00:13

               Et ...ça piapiate, ça discutaille, ça fait la fine bouche ça veut jouer dans la finesse, dans le compliqué. Ta raison, mon gars. ton article est clair, net et précis.

              Les braves gens qui croient faire le bien, se mettent la corde qu’on leur tend autour du cou.

              Sauver les pauvres demandeurs en les accueillant tous est ingérable. Il y aurait d’autres solutions.


              • Captain Marlo Captain Marlo 19 juin 06:06

                @loulou
                Sauver les pauvres demandeurs en les accueillant tous est ingérable. Il y aurait d’autres solutions.

                Oui, il y a la solution la plus simple, se rassembler provisoirement pour sortir de l’UE, de l’euro & de l’Otan.

                1/ L’Otan nous entraîne vers des guerres sans fin au Moyen Orient, pourvoyeuses de vagues migratoires.

                2/ L’UE impose les Traités qui gèrent l’immigration : Traité d’Amsterdam, Schengen, directives sur les travailleurs déplacés, accords de Marrakech etc.

                Mais pourquoi faire simple quand on préfère la haine et la guerre civile ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité