• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le point sur le Brexit

Le point sur le Brexit

Brexit : des chiffres à contre-courant et des bâtons dans les roues

 

Si le Brexit amène son lot de difficultés au Royaume, l’industrie britannique engrange ses plus fortes commandes depuis 1988. À l’image de l’actuelle politique intérieure américaine, le pays veut miser sur une réindustrialisation. Ce point n’a pas échappé à la 1re puissance économique mondiale, la Chine (dette publique et privée en 2015  : 27 000 milliards de dollars, soit un endettement de 250 % à 300 %, selon Géoéconomie n° 82, juin-juillet 2017, p.62), qui privilégie des investissements sur place plutôt que dans les pays membres de l’Union européenne. Un fond d’investissement bilatéral de plusieurs milliards de dollars serait notamment prévu. L’Express confirme également que la fuite massive des capitaux de la City suite au référendum sur le Brexit est « une légende », en s’appuyant sur une étude récente du Financial Times.

Le Brexit va d’ailleurs priver l’UE de 10 Mds € de recettes par an et rapporter autant aux Britanniques selon Le Monde (28 novembre 2017). Quant au coût du retrait de la Grande-Bretagne de l’UE, il s’élèverait de 45 à 55 Mds € par an selon la presse britannique, jusqu’à 60 milliards d’euros par an selon l’institut allemand Ifo. Ce dernier a d’ailleurs produit une étude qui révèle que les États membres pourraient devoir débourser jusqu’à 44 Mds € supplémentaires par an pour combler l’absence des Anglais, qui étaient contributeurs nets de l’UE. Les pays membres contributeurs nets restant, comme la France, vont probablement pâtir de cette situation. Le Brexit implique également une réduction de 14,8 % du budget Fonds européen de développement (aide au développement à l’Afrique), Londres étant l’un de ses plus généreux contributeurs (409 M£). À partir de 2019, les intérêts britanniques se concentreront vers son ancien empire du Commonwealth. Ces chiffres toujours provisoires fluctueront selon les aléas des pourparlers.

Selon les dernières négociations, il n’y aura pas de frontière physique entre l’Irlande et la province britannique d’Irlande du Nord et les droits des 3 millions d’Européens habitant outre-Manche et du million d’expatriés britanniques dans l’UE seront conservés. Pour la suite, il est certain que tout sera fait pour que la GB soit sanctionnée durement pour sa sortie de l’UE, car dans le cas contraire, d’autres pays très eurosceptiques comme l’Italie pourraient se pencher vers un exit.

Le Royaume-Uni a atteint des records dans de nombreux secteurs économiques

 

L’article 50 du Traité sur l’Union européenne prévoit une durée de deux ans après la notification pour conclure l’accord de retrait entre le Royaume-Uni et l’UE. Avec ou sans accord, le repli interviendrait le 29 mars 2019 avec des effets immédiats.

En attendant la formalisation du Brexit, le classement Forbes 2018 a mis le Royaume-Uni en tête de son 12e classement des meilleurs pays pour les entreprises. Le renommé The Economist confirme que les pronostics pré-Brexit étaient faux : l’économie outre-Manche se porte plutôt bien, la récession n’a pas eu lieu, la croissance est de 1,9 % (en tête du G7) et les prix des logements sont restés stables. Selon le Bureau de la Statistique Nationale (Office for National Statistics), 32,2 millions d’individus ont un emploi en GB (un record) et le taux de chômage à 4,3 % est le plus bas depuis 42 ans. Les salaires ont également augmenté à leur rythme le plus élevé depuis presque un an (+ 2,4 %). L’ancien premier ministre David Cameron, principal adversaire du Brexit, avoue lui-même que la catastrophe annoncée n’est pas survenue. À noter à la marge que la relation franco-britannique est particulièrement au beau fixe dans le domaine de la défense, avec le développement d’un corps expéditionnaire interarmées conjoint et une collaboration accrue au Sahel, dans l’innovation militaro-industrielle et dans la sécurité intérieure.

De beaux éléments contrastés par le rapport de la Fondation Robert-Schuman (Question d’Europe n° 457, 08/01/18, p.27-28). L’équilibre commercial serait bien plus défavorable au Royaume-Uni qu’au marché unique. En 2015, les exportations britanniques vers l’UE totalisaient près de 45 % de ses exports (13 % de l’économie britannique), alors que la part du Royaume-Uni ne représente que 7 % en moyenne du total des exportations de l’Union européenne (environ 3 % à 4 % des économies des États membres dans leur ensemble). Le Royaume-Uni pourrait donc chercher à obtenir un statut proche de celui de la Norvège pour éviter d’être trop désavantagé commercialement. De plus, selon une note interne confidentielle du gouvernement britannique qui a fuité, le Royaume-Uni est condamné à une croissance en diminution, quel que soit l’accord conclu avec l’UE au sujet du Brexit. Une baisse de la livre sterling a également eu lieu fin avril 2018 suite à l’incertitude émise par le gouverneur de la Banque d’Angleterre au sujet d’une hausse des taux.

La Commission européenne va demander un effort pécuniaire supplémentaire aux pays membres pour combler les pertes attendues dans le budget de l’UE après le départ du Royaume-Uni. Le très philanthrope George Soros (« l’homme qui fit sauter la Banque d’Angleterre ») a investi environ 565 000 € pour que les Anglais puissent lutter contre l’imminente sortie, notamment en demandant un deuxième référendum sur le Brexit. La fondation du milliardaire a soutenu l’association Best for Britain, qui fait campagne pour mettre un terme à la procédure du Brexit et organiser ce nouveau référendum. Le 28 février dernier, l’ancien premier ministre britannique John Major a aussi défendu l’idée d’un second référendum, car, selon lui, les Britanniques ont été « induits en erreur  » sur les conséquences du leave.

 

Franck Pengam, Mai 2018.

 

Extrait de Géopolitique Profonde N°0 et N°4.

SITE : http://www.geopolitique-profonde.com 
 
FACEBOOK : https://www.facebook.com/geopolitiqueprofonde/ 
 
YOUTUBE : https://www.youtube.com/user/FranckPengam 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Sozenz 4 mai 10:22

    La Commission européenne va demander un effort pécuniaire supplémentaire aux pays membres pour combler les pertes attendues dans le budget de l’UE après le départ du Royaume-Uni.

    c est plus que cela , il vont augmenter leur racket que le brexit se fasse ou pas
    https://francais.rt.com/economie/50331-budget-europeen-ue-agriculture-pays
    ...
    Nos paysans vont crever . ils sont en train de créer la famine...
    L’ UE est une gangrène pour les ^pays européen ;
    ces technocrates de l UE s en mettent plein les fouilles alors que les peuples crèvent .


    • Emohtaryp Emohtaryp 4 mai 16:20

      @Sozenz

      Nos paysans vont crever . ils sont en train de créer la famine...

      Et ces paysans ont voté micron en 2017......vous voyez jusqu’où va se loger la bêtise et la manipulation des cerveaux ?
      Les mêmes qui viennent vomir sur les fonctionnaires alors qu’ils ne vivent qu’avec le fric de la PAC, que la France donne à l’ue qui leur reverse une petite partie.....plus fonctionnaire qu’un paysan subventionné, ça n’existe pas !
      Alors qu’ils se sortent les doigts du cul et ouvrent les yeux, ces guignols de paysans cocus, endettés à mort et content de l’être....

    • Sozenz 4 mai 18:13

      @Emohtaryp
      les aides ont ete donné pour se mettre aux « normes » et « devenir concurrentiel » . ces deux points font que les agriculteurs ont été obligés de s endetter .
      en tout cas , pour les paysans ; je préfère voir les tunes tomber dans leurs poches ;( sauf a ceux qui bouffent les petites exploitations petit à petit) que dans les caisses des ces technocrates qui nous contraignent à appliquer l austérité .
      Les paysans ont au moins l honneur de nous faire manger . contrairement à ceux de l ’ UE qui bossent pour nous faire crever ;


    • arioul arioul 6 mai 09:13

      @Emohtaryp
      Heureusement que les paysans sont là pour te nourrir , parce que sinon il y a longtemps que tu crèverais de faim.


    • Paul Leleu 7 mai 10:40

      @Sozenz


      bon... faut pas être naïf non plus sur le Brexit... (même si je suis pas contre). 

      - sur l’Euro : le RU a toujours sa Livre Sterling, mais ça change rien, ça devrait vous poser des questions. Ce qui compte, c’est de savoir au service de qui la monaie est gérée. C’est facile d’accuser « les technocrates de Bruxelles », comme si ce n’étaient pas aussi nos capitalistes locaux qui foutent la merde. 

      - sur la désindustrialisation et le sort des prolétaires britaniques, j’attends de voir ce que vont faire les conservateurs britaniques « humanitaires », qui ont massacrés leur propre peuple dans les années 80 sous Thatcher (et on était avant Maastricht). 

      - sur le droit du travail, on se régale au pays des mirifiques « jobs à zéro heures », qui font baisser artificiellement les statisiques du chômage locales... en attendant, les prolos crèvent dans l’incendie de leurs tours HLM (comme l’an passé) et tout l’establishment s’en fout... 

      - sur la finance : le RU est le pays de la finance crapuleuse et dérégulée. Pas de régulation en vue de la City, ni des paradis fiscaux anglais comme Jersey, les Iles Vierges et autres... Ce sont même les Anglais qui ont importé majoritairement en Europe continentale cette culture de la finance rapace et dérégulée. Foutage de gueule en perspective. 

      - sur l’OTAN, le RU reste un membre zélé de l’Empire : frappes en Syrie, agression contre la Russie, etc. Et un des principaux vendeurs d’armes dans le monde. 

      - quant à la culture, je crois que le massacre est toujours d’actualité, et que les conservateurs anglais n’ont pas l’intention de mettre un coup d’arrêt au maëlstrom de merde américaine (films, musique, malbouffe, mentalités, etc.). Et multiculturalisme à tous les étages... 

      bon... et pour finir en rigolant quant aux « paysans » français, je me demande si cette racaille européiste et corrompue nous nourrit ou nous empoisonne... Ils sont tellement débiles qu’ils crèvent tous de cancer et d’emprunts bancaires plutôt que de se réfléchir 2 minutes... 

    • bob14 bob14 4 mai 10:44
      Messieurs les Anglais..tirez les premiers !
      Zont quand même des couilles les mangeurs de « Poux-Dings »...et ça marche pour eux !

      • sirocco sirocco 4 mai 10:50

        Reste à savoir jusqu’où les Anglais seront prêts à aller pour défendre le choix qu’ils ont fait lots du référendum. Car les tentatives pour revenir sur le Brexit ou pour le faire échouer ne vont pas manquer, y compris de la part de la harpie Theresa May.


        • Sozenz 4 mai 18:22

          @sirocco
          les hostilités ont déjà commencé. voir l article de Christophe.
          ils ont commencés par la peur , les menaces ; et la il font carrément une loi ...


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mai 19:31

          @Sozenz
          Mais non, rien n’est décidé, la Chambre des Lords a fait une proposition d’amendement, les Députés décideront de le garder ou pas.
           
          " Jusque-là, le gouvernement conservateur de Theresa May avait indiqué qu’il laisserait le Parlement voter sur l’accord de divorce, tout en affirmant qu’en cas de rejet, la seule option resterait une sortie sans accord. Ce qu’entend empêcher ce nouvel amendement. Le texte doit toutefois revenir dans les prochaines semaines devant les députés, qui l’avaient adopté en janvier et qui pourraient donc supprimer cet amendement."


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 17:59

          @Fifi Brind_acier
          Chambre des lords - Déclaration de Paul Thomson représentant du Parti Conservateur à Paris- Vidéo : « La chambre des Lords n’a pas de pouvoir de blocage dans le système britannique »
          Car les membres de la Chambre des Lords ne sont pas élus.


        • Xenozoid Xenozoid 5 mai 19:34

          @Fifi Brind_acier
          ça c’est évident alors vous venez ici faire la même chose que font les médias dominant....
          vous donnez l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire...merci pour la leçon, il est fort l’upr


        • Ar zen Ar zen 5 mai 20:46

          @Xenozoid

          Donner des arguments ce n’est pas du tout la même chose que diffuser de la propagande. Je prends un exemple. 
          Les médias dominants claironnent que si la France sort de l’UE les économies des petits épargnants vont fondre comme neige au soleil, puisque le Franc nouveau sera dévalué par rapport à l’Euro (si l’UE survit au départ de la France bien évidemment, ce qui est peu probable). La dette française explosera parce qu’elle est exprimée en euro et qu’il faudra convertir ces euros en Franc nouveau, bien plus faible que la monnaie européenne. Ceci, c’est le discours dominant. 
          Jamais personne sur ces médias dominants, et des économistes à leur solde, ne viendront vous parler de la « Lex monetae » qui prévoit que les dettes des pays sont remboursables dans la monnaie qui a cours dans le pays. Le dette française sera donc remboursable dans sa nouvelle monnaie sans qu’il y ait de calcul de change euro/franc nouveau. 97% de la dette française est exprimée en droit français. D’ailleurs au moment du passage du Franc à l’euro, les choses se sont passées de cette manière, sans nouveau calcul en fonction du taux de change Franc/euro. 

          Tous les économistes le savent mais, sur les médias dominants ils assurent, sans rire, que la dette va exploser au cas du passage de l’euro au Franc.

          Même Wikipédia l’exprime très bien.


          Ceci n’est qu’un exemple d’un « rajustement » face à une propagande honteuse des médias. 

          Par conséquent, fournir des preuves et des arguments, ce n’est pas faire comme les « médias » qui n’apportent pas d’arguments, eux. Il faut les croire sur parole. Bachar El Assad arrose son peuple de bombes chimiques. C’est la vérité des médias qu’il nous faut avaler, même si aucune preuve n’est donnée. 

          Ecrire, dans un commentaire, que la France n’équilibre pas sa balance commerciale parce qu’elle dépense trop est une contrevérité terrible. Alors pourquoi ne pas le dire et l’écrire ?

          Si la France sort de l’UE elle perdra l’accès au marché européen. C’est d’une profonde bêtise d’écrire quelque chose comme ça, alors pourquoi ne pas apporter la preuve du contraire ? Les pays extérieurs au marché interne de l’UE paient des droits de douanes pour y vendre leurs produits. Il se trouve que ces droits de douane sont ridiculement bas, parce que l’UE porte la philosophie du libre échange, de la concurrence libre et non faussée. La Grande Bretagne, par exemple, à qui l’UE appliquera les droit de douanes sur les produits britanniques à destination du marché de l’UE sortira grande gagnante de cette affaire puisqu’entre temps le livre sterling a perdu environ 10% de sa valeur par rapport à l’euro, elle est donc plus compétitive. Les produits ont donc baissé à l’export de 10%. Si l’UE applique des droits de douane de l’ordre de 2,5% ou 3%, la GB est gagnante de 7% et peut donc, bien tranquillement, continuer à vendre ses produits dans l’UE. C’est donc une farce de dire que le marché européen sera fermé aux Britanniques ou à ceux qui voudraient sortir de l’UE. Les Argentins, les Australiens, les Chinois, les Canadiens, les Suisses, vendent bien leur produits dans l’UE, pour quelles raisons la Grande Bretagne ne le ferait pas ?

        • foufouille foufouille 5 mai 20:50

          @Ar zen
          « Le dette française sera donc remboursable dans sa nouvelle monnaie sans qu’il y ait de calcul de change euro/franc nouveau. »
          faux car la dette est en euros, vrai si l’euro n’existe plus.


        • Xenozoid Xenozoid 5 mai 20:53

          @Ar zen
          je vous parle de la capaciter a rassembler


        • Xenozoid Xenozoid 5 mai 21:01

          @Xenozoid

          car tout les commentaires upr ne vont que dans un sens, n’est ce pas
          il n’est jamais venu a l’upr que l’idée de l’europe est une idée capitalist, qui a pris ces racine dans le colonialisme/nationalisme..et qu’en plus revenir a un capitaliste d’état ne résoudrait que les problemes des frustrés d’avant....
          il serait temps pour l upr ici, de ne pas faire dans l’arrogance envers les autres, ce serait un bon départ sans propagande, et de caliméro....vous montre qu’avec des bots vous faites pire


        • Xenozoid Xenozoid 5 mai 21:05

          @arzen
          je dénonce d’ailleur cette propension de mettre une argumentation en avant quant rien n’est argumenté, sauf ce qui vous sied... on ne débat pas avec des robots


        • Ar zen Ar zen 5 mai 22:33

          @foufouille

          Vous n’avez donc pas compris ce qu’est la « lex monetae ». Si vous ne comprenez pas, il est inutile de poster des commentaires indigents. Essayez de lire le contenu du lien. Allez-y doucement, mot par mot.

          Un extrait, rien que pour vous : « En 2016, la France détient plus de 97 % de ses dettes en Lex Monetae6 ou Contrat français.7, par conséquent, si elle sort de la zone euro moins de 3 % ou les dettes devraient être payées en euros.8  »


        • Ar zen Ar zen 5 mai 22:35

          @Xenozoid

          Je vois que vous avez tout compris. La robotisation, il semblerait que cela vous connait. 

          Quel esprit de déduction ! Je peux ainsi mieux vous situer. 

        • Ar zen Ar zen 5 mai 22:41

          @Xenozoid

          Sauf que vous ne prenez pas en compte l’essentiel. Le référendum d’initiative populaire ferait que le peuple pourrait prendre les décisions qu’il jugerait adéquates, à la majorité évidemment. 

          Dans quel système le peuple suisse a t-il basculé selon vous ? Le peuple suisse est le peuple qui a le plus de pouvoir dans le monde. A t-il décidé de bannir le capitalisme définitivement ? Si le peuple qui dispose le plus de pouvoir, grâce à sa Constitution, n’entrevoit pas d’autre système que celui qui existe, capitaliste par conséquent, d’où viendra la solution ? 

          Je vous laisse réfléchir : la majorité n’est peut être pas de votre côté !

        • Ar zen Ar zen 5 mai 23:11

          @Xenozoid

          Je vous présente Fifi Brind_acier en vidéo. Une première. Elle vous dévoile le nom de la prochaine Présidente de la République. Pour de vrai !


        • Xenozoid Xenozoid 5 mai 23:23

          @Ar zen

          le pcf est mort vive le pcf


        • Xenozoid Xenozoid 5 mai 23:27

          @Ar zen
          alors je résume tout les autres sont cons sauf vous ?
          et vous voulez rassembler ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 06:59

          @Xenozoid
          c’est évident alors vous venez ici faire la même chose que font les médias dominant...

          Et bien prouvez que l’ UPR ment, allez-y ! L’UPR appuie toutes ses analyses sur des faits et des documents que tout le monde peut consulter et vérifier.


          C’est ce qui rend vos critiques dérisoires, et oblige les anti Frexit à faire des attaques aux personnes, à diffamer sans preuve et à insulter l’ UPR. Jamais vous n’avancez la moindre preuve, c’est vous qui faites comme les médias dominants, qui affirment sans rien prouver.

          Prenez le temps de regarder une conférence d’Asselineau, par exemple celle sur les monnaies et sur l’ euro, et dites ce qui est faux. Au boulot et bon courage !

        • Ar zen Ar zen 6 mai 07:31

          @Xenozoid

          Du coup je me rends compte que l’esprit de synthèse n’est pas ce qui vous caractérise le mieux.

          Pourquoi diable les autres seraient-ils tous des cons ? Pourquoi en venez vous à tirer de telles conclusions ? Cela n’a aucun sens.

          Je comprends que vous soyez contre le capitalisme. Seulement il ne suffit pas de le dire. Développez donc le sujet. Dîtes nous, par exemple, quel pays, quel régime politique, trouve grâce à vos yeux ? Quel régime politique dans le monde se rapproche le plus de votre idéal, celui qui rendrait les peuples heureux ? C’est très facile d’être « contre », mais, la difficulté est bien de proposer une organisation que serait « pour », qui envisagerait un système de gouvernance qu’il reste peut être à inventer. Mais un seul pays peut-il le proposer dans le concert mondial ? 

          Je vous l’ai dit, dans un précédent post, il s’agit d’argumenter. Est-ce que cela vous dérange de voir défiler des arguments contraires à ceux véhiculés à longueur de temps par les médias aux ordres ? Ici, sur Agoravox, je dois reconnaitre que, de loin en loin, j’ai appris pas mal de choses. En consultant les liens que les intervenants mettent à disposition. 

          Votre réaction, et ce présent post, constitue pour moi une vraie curiosité. Je ne sais pas ce qui vous a touché mais vous l’avez été. Alors, si vous êtes pour des échanges courtois et constructif, vous pouvez peut être nous le dire. 

        • arioul arioul 6 mai 08:15

          @Fifi Brind_acier
          Fifi , j’ai regardé ta vidéo sur Attali , bon je retire tous les qualificatifs malveillants à ton égard. Tu est plutôt jolie , et ne crois pas que çà me donne des idées , car à mon age ces fantasmes sont ridicules, tu t’exprimes pas mal et je pense qu’Avox est contreproductif pour toi . Tu devrais faire une chaine You Tube car l’image est plus racoleuse et tu as les atouts pour çà. Par contre on voit bien que tu es une bonne petite bourgeoise , et que comme Asselineau , ton cœur ira toujours à droite.


        • foufouille foufouille 6 mai 12:51

          @Ar zen
          je ne peut pas comprendre car n’appartient pas à ton UPQR de 3000 personnes. tous les non UPQR sont des débiles, on sait.


        • Xenozoid Xenozoid 6 mai 16:37

          @Ar zen

          il faut ajouter que les réactions sont au mots clés ,pas par hasard juste comme ça pour argumenté,cela s’aparrente a une mentalité qui cloisone tout, en fait en caricaturant vous faites dans le point labrune,lui il a des mot clés aussi...c’est honteux ce que vous faites


        • Xenozoid Xenozoid 6 mai 17:14

          @Ar zen

          et pour être précis,je ne répondrait plus a vos argumentations,car elle sont prévisibles,et je n’aime pas l’uniformité....
          bonne chance a l’upr,la compétition est votre damnation


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 18:07

          @foufouille
          La dette publique française est majoritairement rédigée en droit français, les dettes seront exprimées en Francs. « Il y a une vie après l’ euro ! » par Philippe Murer économiste, qui a travaillé avec Jacques Sapir sur la sortie de l’euro.


          Leur travail commun est publié sur le site Respublica, PDF à télécharger.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 18:12

          @arioul
          Manque de bol, j’ai toujours été à Gauche, comme un grand nombre d’adhérents à l’ UPR ! Car je suis très attachée au modèle social de répartition que nous avons depuis 70 ans.
          Seul Asselineau propose la sortie de l’ UE pour le préserver.
          Si vous en trouvez d’autres, n’hésitez pas à le faire savoir !


        • arioul arioul 6 mai 19:15

          @Fifi Brind_acier
          Bon allez , Fifi c’est pas tout çà mais faut que je retourne m’affaler dans mon canapé à regarder TF1 et BFMTV au moins là y a que des bonnes nouvelles. Je me suis bien amusé sur Avox , mais faut reconnaître que vous foutez tous la sinistrose . Je reviendrai juste pour 1 ou 2 abrutis que j’ai dans le nez. Penses à You Tube , ici t ’as pas de public et dans la vie faut voir grand , Bon vent.


        • Ar zen Ar zen 7 mai 10:36

          @Xenozoid

          Je ne sais pas pourquoi vous parlez de « compétition ». 

          Il y a une seule chose qui m’apparait : la France appartient désormais à un système supranational, des transferts de souveraineté spectaculaires ont été réalisés de la France vers Bruxelles. Le système législatif de l’UE est un système dictatorial qui fait la part belle aux puissances de l’argent. Nous vivons dans une dictature qui ne dit pas son nom.

          Tout ce que je souhaite c’est de faire prendre conscience aux gens que nous vivons dans une dictature et qu’on ne peut pas changer une dictature de l’intérieur. Il faut en sortir. Il se trouve qu’un seul candidat à l’élection présidentielle proposait un programme « sortir de l’UE ». Je soutiens cette voie. Il n’y a aucune compétition. 

          Je vous rappelle les premières paragraphes de l’article 3 de la Constitution française : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

          Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice ».


          Ce n’est plus vrai aujourd’hui. La souveraineté n’appartient plus « ni » au peuple, « ni » à ses représentants, puisque c’est la Commission européenne qui, dans l’UE, dispose, seule, de l’initiative législative. Par ailleurs, les traités eux-même fixent un cadre économique à l’ensemble des membres de l’UE, cadre duquel il est impossible de sortir. 


          Point de « compétition » Xenozoid. Vous percevez vraiment mal les messages que font passer l’UPR concernant la dictature européenne.


        • François Vesin François Vesin 4 mai 15:30

          « Article d’un anti européen béat../..etc. »


          Réaction d’un pro-européen béat
          qui ne connaît pas le prix de la liberté !!!

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mai 19:55

            La GB va sans doute se tourner en priorité vers le Commonwealth, qui est une association de 71 pays avec 2 milliards d’habitants.


            Puis elle pourra signer des accords de coopération avec les pays du monde entier, ce que la France ne peut pas faire. C’est la Commission européenne qui négocie les Traités Internationaux, au nom des 27 pays.

            Petit exemple : la Commission a signé un accord avec le Mexique.
            C’est un fromage espagnol qui va en faire les frais.

            " (..) le manchego mexicain représente presque 15 % de toutes les ventes de fromage au Mexique. Un label trop précieux pour être abandonné.

            La différence réside dans la fabrication. Alors que le manchego mexicain est produit à partir de lait de vache, le Manchego espagnol utilise du lait d’une race de brebis venant de la province de La Mancha. Par ailleurs, le fromage mexicain est fabriqué en une semaine environ alors que plus de deux mois sont nécessaire pour produire du Manchego espanol. (...)


            Ceux qui croient encore que l’ Union européenne nous protège de quoi que ce soit, se font bien des illusions ...


            • foufouille foufouille 4 mai 20:02

              @Fifi Brind_acier
              "le Manchego coute environ 14 dollars la livre (11,5 €), soit le double du produit mexicain.

              Dans le cadre de l’accord, le Mexique devra indiquer clairement que leur manchego n’a pas de lien avec l’indication européenne protégée, et les producteurs ne pourront utiliser que du lait de vache."

              il faut tout lire, aucun mexicain ou presque ne peut se le payer .............


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mai 21:36

              @foufouille
              Vous bottez toujours en touche, il ne s’agit pas du pouvoir d’achat des Mexicains, mais d’un exemple des décisions européennes qui ne nous protègent de rien du tout.

              Je ne vais pas vous refaire le topo sur les TAFTA, CETA et autres Traités signés par Bruxelles, qui vont achever l’agriculture française et vous faire manger encore plus de malbouffe, vous n’avez qu’à chercher sur Internet.


            • foufouille foufouille 4 mai 21:38

              @Fifi Brind_acier
              encore une fois, il faut tout lire et pas juste upr.


            • arioul arioul 5 mai 16:28

              @Fifi Brind_acier
              La vieille sorcière qui vient nous bassiner avec du fromage , pour défendre son crapaud de gourou. T’as vraiment que çà à foutre . Vas faire ta vaisselle et ton ménage , ta piaule doit etre une ménagerie.


            • germon germon 4 mai 21:14

              Bonsoir,

               Sans vouloir répondre à qui que ce soit, voila mon grain de sel.

               Les Français sont devenu des « filles de joie »
               Mac Rond à été désigné pour être leur « proxénète »
               Ceux qui dirigent tout cela ce sont les « caïd » de la finance.
                On peu penser la même chose des autres Européens, non ?


              • Odin Odin 5 mai 12:07

                @germon

                Je pense que Micron est une marionnette dans le rôle d’une mère maquerelle pour « la maison de passe France » les proxénètes sont au dessus, l’oligarchie financière » , et : 

                Les Français sont devenu des « filles de joie 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès