• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le portable à la main...

Le portable à la main...

Hier, j'ai pu profiter d' un petit tour dans le parc de la ville, le temps doux permettait de prendre l'air agréablement : un léger mistral en cette journée d'automne et de nombreux promeneurs étaient là pour se détendre et s'aérer.
 
Sur les bancs de pierre, de nombreux visiteurs étaient installés et, à ma grande stupéfaction, chacun d'entre eux tenait à la main un portable.
C'était une consultation fiévreuse et silencieuse de cet objet qui fascine le regard.
Aucun d'eux ne s'attardait pour contempler les recoins du jardin, pour admirer la flore, les arbres, les oiseaux.
 
Curieusement, on percevait une sorte de mimétisme dans le comportement : tous penchés sur leur écran, avaient la même attitude.
Pourtant, le jardin offre de belles occasions de découvertes : des promenades, des reflets sur l'eau, les cygnes, les teintes moirées du plan d'eau, toutes les couleurs de l'automne...
 
Les êtres qui se trouvaient sur ces bancs avaient l'air de misérables pantins, statiques, inertes, comme pétrifiés face à leur portable.
On se serait cru dans un film de science fiction, où les êtres humains, devenus des robots, adoptent tous invariablement la même attitude.
Le silence qui régnait était, lui-même, impressionnant.

Pas un mot ne sortait de la bouche de ces humains, obnubilés par leur machine.
Pas un regard porté sur le paysage environnant : une impression glaçante d'un monde où les objets priment sur tout le reste.
Une impression d'autant plus glaçante que deux rangées complètes de bancs étaient occupées par ces êtres qui semblaient sortis d'un autre monde.
 
Plus loin, sur la pelouse, des jeunes gens écoutaient de la musique, au lieu de profiter de l'environnement sonore du jardin : le bruit du vent dans les pins, des claquements d'ailes, le chant des oiseaux...
 
Tous ces gens éprouvaient un besoin irrépressible d'être connectés et ce, même dans un jardin, en pleine nature, au milieu des arbres.
 
Pourtant, les gens devraient ressentir le besoin de retrouver un contact avec les éléments naturels, surtout lorsqu'ils vivent en ville.

Il n'est pas rare, aussi, de rencontrer dans la rue, des passants, les yeux rivés sur leur portable, en train de lire des messages.

De plus en plus, notre monde devient un monde d'objets connectés : montres, vêtements, chaussures...
Nous devons nous défier de cette invasion d'écrans, de gadgets, car bientôt nous risquons de perdre le contact avec les réalités les plus simples, les bonheurs les plus tangibles et les plus accessibles.
 
Le portable à la main : c'est comme si les humains ne pouvaient se passer, désormais, de ce prolongement technologique envahissant...
 
 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2016/08/le-portable-a-la-main.html

 

Documents joints à cet article

Le portable à la main...

Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    



    • rosemar rosemar 18 octobre 19:17

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Certains humains sont déjà robotisés, et ce n’est que le début...

    • Croa Croa 19 octobre 09:42

      À Mélusine ou la Robe de Saphir.,
      Sur ton smartphone le film ?


    • @Croa


      Ma seule concession à l’électronique est l’OR-dit-moi qui je suis,.... Plus de télé-réception. Les seules émissions que je regarde sont : France-info et le JT belge. Pas de smartphone. J’en ai reçu un comme cadeau suite à l’achat de,...mais je ne m’en sers jamais.

    • @rosemar


      Robots et en plus : manipulateurs pervers (cerise sur le gâteau).. Belle époque !. Mais la précédente n’était pas mieux. Juste une illusion d’optique. Perso, je suis plus heureuse aujourd’hui (question de maturité). Un écrivain vu hier sur un journal d’info regrettait les années : Emmanuelle, Peace and Love (Flower Power). C’était aussi les années : défonce à mort avec la drogue et d’autres horreurs. La femme était perçue comme un objet à posséder et rien n’a changé. La seule différence : les individus avaient le sentimentt de pouvoir se reposer sur le politique et les Lois, ce qui n’est plus du tout le cas aujourd’hui.

    • le film est espagnol et comme par un de ces hasards auquel je ne crois pas : la révolte vient de Catalogne,...A méditer.


      • foufouille foufouille 18 octobre 13:57

        "Sur les bancs de pierre, de nombreux visiteurs étaient installés et, à ma grande stupéfaction, chacun d’entre eux tenait à la main un portable."
        tu ne sort pas assez, tu es donc juste tombée sur un tas d’accros.


        • baldis30 18 octobre 14:13

          bonjour,

          excellent article , mais .. mais... mais ....

          Mais semble-t-il l’auteur a oublié que toutes les personnes rencontrées étaient déboussolées par la teneur des propos politiques dont elles sont abreuvées tous les jours.

          Aussi cherchent-ils la pierre philosophale pour leur cerveau et à défaut la localisation GPS de leur postérieur : il n’est donc pas charitable de les fustiger ....


          • Fergus Fergus 18 octobre 15:06

            Bonjour, baldis30

            « toutes les personnes rencontrées étaient déboussolées par la teneur des propos politiques dont elles sont abreuvées tous les jours. »

            C’est assez largement faux : les jeunes et les bobos parmi lesquels se rencontrent les plus accrocs sont les plus déconnectés des médias mainstream ; la plupart n’ont même pas de téléviseur. Par conséquent, rien à voir entre l’usage compulsif du smartphone et la politique !


          • Fergus Fergus 18 octobre 15:17

            Bonjour, Rosemar

            Mon fils, ma belle-fille et leurs deux enfants sont rentrés début septembre de Hong Kong où ils ont passé 10 semaines. Bien qu’étant eux-mêmes de gros usagers de leurs smartphone (je parle des adultes), ils ont été effarés par l’usage qu’en font les Hong-Kongais : du matin au soir, et même en déjeunant au restaurant, ils sont rivés à leur téléphone et ne s’adressent pas la parole.

            C’est très impressionnant à observer sur les photos et les vidéos ! Un jour, mes petits-fils ont été littéralement fascinés par un Hong-Kongais d’une trentaine d’années qui avait déployé dans ses mains et sur ses genoux 3 portables pour faire la chasse aux Pokémons !

            Tout cela pour dire que même si l’on est accro en France, il y a encore une marge avec l’Asie, et notamment la Chine, la Corée ou le Japon. Le pire est que les spécialistes scientifiques sont à peu près tous d’accord pour souligner les dangers inhérents à ces usages compulsifs, particulièrement chez les jeunes qui courent un risque réel de désocialisation


          • rosemar rosemar 18 octobre 19:20

            @Fergus

            Avec la rapidité de la révolution industrielle que nous vivons, il est probable qu’on va assister à une accélération de l’influence des portables et des objets connectés.


            Bonne soirée

          • Eric F Eric F 18 octobre 21:28

            @Fergus
            j’ai vu la même chose en Asie, des jeunes jonglant avec plusieurs smartphones et tablettes, ayant chacun semble-t-il un usage spécifique (messages, jeu qui tournent en boucle, réseaux...)


          • Bernie 2 Bernie 2 18 octobre 23:08

            @rosemar

            La révolution industrielle ?

            Vous rendez vous compte que ce concept date du XVIII éme siécle. C’est terrible comme aveu. Vous n’avez pas mieux dans les cartons ? Est ce sur cette base que vous appréhendez le présent ?

            Depuis ce temps là, le secteur primaire a été réduit à néant vers 1900 en France, le secondaire est en mort cérébrale depuis 1980, même si on continue à nous faire croire que la lutte continue. Le tertiaire, il se détricote avant même d’avoir rayonné. Le phagocytage n’en est que plus rapide, loi de l’exponentielle (voir l’article de nono).

            Et vous pensez que l’on aura un avenir ultra connecté ? Je pense plutôt à une formidable régression, un moyen âge, au mieux. Si nous ne détruisons pas tous.

            Humez les parfums de la vie avant le chaos, et si d’aventure, le chaos ne devait pas advenir, vous aurez profité de l’insouciance du mistral qui viendrait vous caresser la joue en ce mois d’octobre. Il aurait effacé de son souffle, l’incongruité de cette chaleur.

            Gardez prégnant dans votre rétine ces fous, ces inconscients qui ne mesurent pas leur chance. Si tel doit être leur futur, de n’apprécier ce monde que par sa virtualité. Qui êtes vous ? qui sommes nous ? qui suis je ? Bientôt poussière. Ce sont l’avenir, et nous n’y pouvons rien.

            Il vous déplait, je peux le concevoir, au poker, il y a des moments, il faut dire passe !


          • clodius clodius 18 octobre 15:03

            Bon article 

            Ils sont sur FB... déroulement infini 

            • rosemar rosemar 18 octobre 19:22

              @clodius

              En effet, beaucoup de jeunes sont branchés sur Facebook et ils ne peuvent y échapper...

            • marmor 18 octobre 15:27
              chez les jeunes qui courent un risque réel de désocialisation
              Ah, l’abbé Fergus a découvert l’eau tiède et il nous affirme péremptoirement que ces jeunes se désocialisent ! 
              Et bien non, au contraire, ils se parlent, s’écrivent, échangent, avec leur smartphone. Ils vivent avec leur époque, tout simplement.
              En ce moment, ma fille communique tous les jours avec sa copine partie un mois en Guadeloupe, ne serait-ce que pour lui transmettre les cours .

              • Fergus Fergus 18 octobre 16:45


                Bonjour, Marmor

                Toujours aussi agressif !  smiley smiley smiley

                Contrairement à ce vous écrivez de manière manipulatrice, je n’affirme rien de manière « péremptoire », je rapporte seulement les inquiétudes émises par des scientifiques – inquiétudes d’ailleurs partagées par ma belle-fille, elle-même chercheuse à l’Institut Pasteur–, et relayées dans de nombreux médias. A toutes fins utiles, voici deux articles que je viens de trouver sur le web (lien 1 et lien 2), et sans doute y en a-t-il beaucoup d’autres qui soulèvent les mêmes questions.  

                Cela dit, il faudrait être un abruti pour dénier l’intérêt du smartphone dont les différentes applications sont un « plus » aisément accessible qui peut rendre de réels services (nous en avons d’ailleurs un mon épouse et moi). Ce qui est en cause, c’est l’usage compulsif qu’en font notamment certains jeunes, devenus addicts à la manipulation de ces téléphones portables, parfois plusieurs heures dans la journée.


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 18 octobre 16:58

                @Fergus

                Que vos inquiétudes soient partagées par votre belle-fllle, tout le monde s’en fout ! Je partage bien certaines inquiétudes de ma boulangère, sans être meunier pour autant.

                J’ignorais qu’il y avait des chercheurs en sciences sociales à l’Institut Pasteur ! A quand une fusion avec l’École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales ?

                Si d’aventure votre belle-fille est chercheur dans un autre domaine, votre prétendue argumentation n’est qu’une de ces manoeuvres d’enfumage dont vous êtes coutumier.


              • Fergus Fergus 18 octobre 17:43

                Bonjour, Robert Lavigue

                Ma belle-fille n’est effectivement pas spécialisée dans ce domaine, mais elle est en revanche lectrice de revues scientifiques. Qui plus est, avec deux garçons de moins de 10 ans, elle est particulièrement sensibilisée à cette question, tout comme vous le seriez vous-même si tel était le cas !

                Mais ce n’était évidemment pas à elle que je faisais allusion : donnez-vous la peine de chercher, et vous trouverez de nombreuses mises en garde de la part de scientifiques spécialisés dans les addictions aux nouvelles technologies et soucieux des effets d’un usage compulsif extensif chez les plus jeunes porteurs de Smartphones.


              • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 18 octobre 23:14
                @ Lavigue

                Très très important l’avis éclairé de la belle-fille de Fergus, Le Panda et FreeDemocracy devraient vous le confirmer

                Il est aberrant que l’on puisse remettre en cause une autorité si établie

                La belle-soeur du Panda a quant à elle écrit un ouvrage intitulé « l’art de la pipe citoyenne »

                D’après Rocla + elle inspire de nombreuses auteurs smiley

              • Bernie 2 Bernie 2 18 octobre 23:43

                @ Lavigue

                Oui, mais votre boulangère, elle maitrise pas la baie de Morlaix, Dinan ? Connait elle toutes les ruelles de Paris ? A t’elle un beau frère auvergnat qui fait les foins comme avant ? Un autre cousin, corse qui traite le cochon comme nos aïeux ? Sont ils tous des insoumis bien heureux, comme l’ai notre Colombo qui partage son smartphone avec sa chère et délicate épouse ?

                Finalement, j’aimerais bien avoir l’avis de l’épouse, depuis toutes ces années de m’as tu vu. Pas facile à supporter, j’imagine. Mais c’est aussi notre quotidien, les vérités absolues de Fergus, Cabanel, Gruni, rosemar, nabum et les satellites à venir.

                Finalement un entre soi de validation qui permet de se parler en rond. Et toujours les mêmes à commenter. Je comprends pas ce que l’on nous reproche. Du trollage ? ah oui pardon, on adore tout ce que vous dites, désolé.

                Même soupe égal même commentaire.


              • pallas 18 octobre 15:54

                rosemar

                Bonjour,

                Actuellement est mise en œuvre la santé connectée, les expérimentations pour les derniers projets sont en cours, mais déjà opérationnel dans les secteurs hospitaliers dans les pays à haute valeur technologique, tel Le Japon, Chine, Corée du Sud, Singapour et quelques autres.

                Le téléphone portable est devenu un objet intrusif pour le besoin quotidien, mais une fois la santé pris en compte et le système administratif médical modernisé et automatisé, vous n’aurez plus du tout de vie privée.

                Arrive aussi la lentille de contact connecté et son autre version greffer à l’œil, n’est ce pas merveilleux smiley.

                Toutes les formes dystopie sont en cours de réalisation en ce monde, pas une seule ne manque.

                Salut


                • Christian Labrune Christian Labrune 18 octobre 17:07

                  @pallas
                  On ne devrait pas tarder à pouvoir miniaturiser le téléphone au point de pouvoir le greffer quelque part entre la peau et la boîte crânienne, directement interfacé avec l’encéphale. Beaucoup de recherches actuelles vont dans ce sens qui serait celui de la suppression des interfaces externes. Un processeur analyse les ondes cérébrales, les filtre, et sait reconnaître celles qui signifient un ordre particulier. Des tétraplégiques, par exemple, peuvent déjà commander ainsi certains appareils dans leur entourage. On n’en est qu’au début, mais les résultats sont prometteurs. Dans moins de vingt ans, tout cela sera devenu extrêmement banal. Beaucoup d’organes défaillants seront progressivement remplacés par d’autres réalisés sur imprimante 3D et nous serons ainsi devenus des cyborgs. L’homme au téléphone portable dont parle Rosemar n’est déjà plus tout à fait l’homme naturel que côtoyais quand j’avais vingt ans. Moi-même - et je ne dois pas être le seul-, si j’étais privé d’ordinateur pendant une semaine, je ne sais même pas si je pourrais survivre. Ce serait pire que de se retrouver tout d’un coup, après un accident, amputé des deux jambes ou paralysé.

                   


                • mmbbb 18 octobre 18:42

                  @Christian Labrune " Dans moins de vingt ans, tout cela sera devenu extrêmement banal. Beaucoup d’organes défaillants seront progressivement remplacés par d’autres réalisés sur imprimante 3D" tempérez votre enthousiasme nous savons a peine elaborer un cour artificiel qui marche. les organes ont un fonctionnement complexe je doute que l on puisse vous greffer un foi directement de votre imprimante 3 D Chirac avait lance un plan cancer en passant vaincre cette maladie, j ai une collegue décédee bien qu ayant recu les derniers protocole. Non pas que je porte une vision negatative sur les progres de la science mais je reste plutoit circonspect sur certaines promesses .
                   


                • rosemar rosemar 18 octobre 19:24

                  @pallas

                  C’est un véritable danger, en effet : et c’est bien expliqué par Harari dans son ouvrage Homo Deus.



                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 octobre 19:37

                  @rosemar

                  GAFA(M) Ah oui, les nouveaux 4 ou 5 fantastiques ^^


                • pallas 18 octobre 20:20

                  @bouffon(s) du roi

                  En ce monde seul le plus fort survie et le plus faible disparait, vous être un troll indigne du nom, voulez vous faire une danse avec moi ?

                  Une proie que je souhaiterai à mon diner, ça me donne faim, on ne refrène pas ces instincts, les miens sont vivaces.

                  Ah oui, je vous lis sur les différents forum, donc je sais ou vous êtes smiley et comment vous réagissez.

                  Je vais bien m’amuser.

                  Salut


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 octobre 21:33

                  @pallas

                  Amusez-vous, je n’y vois aucun problème smiley


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 octobre 21:52

                  @Shaw

                  How is it possible ? ^^


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 octobre 22:03

                  @Shaw

                  Le portable à la main et t’es déjà baisé, tu vois, donc bon ... you troll ?
                  journée mondiale des trolls, respect ^^


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 octobre 22:15

                  @Shaw

                  Chevalier trollant il est tard, je m’en vais préparer votre couche, et de ce pas regagné les écuries. Que votre nuit soit tendrement bien accompagnée ^^


                • Robert Lavigue Robert Lavigue 18 octobre 16:09

                  de nombreux promeneurs étaient là pour (...) s’aérer.

                  Parce que sinon ils sentent le renfermé ?


                  • Le421 Le421 18 octobre 16:29

                    Entre petites parenthèses, cette addiction est voulue et organisée.
                    Devinez par qui ??


                    • Christian Labrune Christian Labrune 18 octobre 16:45

                      @Le421
                      Si on créait une sorte d’impôt supplémentaire pour financer les recherches sur l’intelligence artificielle, cela ferait un véritable scandale et personne ne voudrait payer. Les téléphones qu’on fait aujourd’hui et qu’Apple vend très cher, qui ne sont pour ainsi dire d’aucune utilité à la plupart de ceux qui les utilisent servent à financer ces sortes de recherches. Rien ne vous interdit de vous contenter, comme moi, d’un téléphone tout à fait rudimentaire.
                      Le plus drôle, c’est probablement que ceux qui ne comprennent rien à l’informatique et à l’intelligence artificielle (il suffit de voir les sottises énorme qu’on peut lire sur AgoraVox concernant cette question) seront les premiers à s’enchanter de ces gadgets. C’est assez comique, mais les hommes sont libres, ils font ce qu’ils veulent, ils ne sont pas des gamins qu’on oblige à obéir. S’ils veulent être cons, c’est bien leur droit, et ils seraient mal fondés à incriminer je ne sais quel tentateur, le diable probablement, comme vous paraissez être en train de le faire.


                    • Bernie 2 Bernie 2 18 octobre 22:28

                      @Christian Labrune

                      @ nenette

                      Je sais plus à qui répondre. C’est du haut niveau. Quand un insoumis islamo compatible et complotiste tombe d’accord avec un droitard sioniste poussiéreux, ça mérite une capture d’écran.

                      Finalement, dans leurs combats surannés, y a bien quelque chose qui les fédère : Après moi ? Tous des cons !


                    • Bernie 2 Bernie 2 19 octobre 00:03

                      @Shaw

                      Entre l’insoumis de Dordogne qui vient nous pleurer, photos à l’appui, que sa pauvre Citroën avec laquelle il se fait du fric, c’est un scandale de prolétaire capitaliste. Faut comprendre, insoumis, mais pas trop. Je te jure, un vrai crève cœur,un insoumis dans une telle galère, mes yeux se sont embués, vraiment.

                      Et que finalement, il se lie avec notre islamophobe pseudo intellectuel parisien, sioniste certifié. Je tombe des nues, je suis comme un admin de meetic qui verrait son premier couple improbable se former devant ses yeux. Euh, juste une chose, promis, pas de petits ? Ou alors vous les noyez ?


                    • Christian Labrune Christian Labrune 18 octobre 16:31

                      Sur les bancs de pierre, de nombreux visiteurs étaient installés et, à ma grande stupéfaction, chacun d’entre eux tenait à la main un portable.

                      @Rosemar
                      Le fait que vous parliez du mistral me donne à penser que vous êtes très au sud de Paris !
                      Mais il y a déjà des années qu’il n’est plus possible de monter dans une voiture du métro sans voir dans un rayon de trois mètres quatre ou cinq portables au minimum, chacun accompagné de son voyageur, lequel ne s’en sert pas toujours pour téléphoner et nous faire partager ses conversations les plus intimes, voire la musique infecte qui déborde généreusement de ses écouteur et qui le rendra sourd (il paraît que ça rend sourd !). Non, la plupart se contentent de tripoter l’objet divin, sans même lever les yeux quand le métro s’arrête à une station.

                      Une autre chose qui me paraît aussi extravagante et qui va dans le même sens que vos observations : je suis à moins de dix minutes des Buttes-Chaumont, le plus beau jardin public de paris. Or, il devient de plus en plus difficile de s’y promener tranquillement en fumant un cigare : des dizaines d’athlètes, à certaines heures, tournent en courant du lac. Quand je dis « athlètes », c’est évidemment pour rire : très peu savent courir comme j’avais appris à le faire à l’époque où l’on m’imposait des cours de gymnastique, c’est-à-dire en déplaçant le moins possible le centre de gravité du corps. Beaucoup, même obèses, s’épuisent à perdre leur énergie dans une course sautillante et ridicule. On voit des corps tordus, des jambes panardes, des pieds plats, des jeunes, des moins jeunes et même des vieux plus vieux que moi qui courent moins vite que je ne marche, etc.
                      Tous ont l’écume aux lèvres, la mine enfiévrée, le souffle court, et regardent droit devant eux sans voir les arbres dont la couleur change d’un jour à l’autre, le vol des grandes perruches à collier, les reflets de l’eau sur le lac dont le tour doit faire un demi-kilomètre. Ils comptent les tours. Certains, au bras, ont une espèce d’autre gadget électronique qu’ils regardent périodiquement avec l’air sérieux et angoissé du directeur d’un centre de lancement de satellites à quelques minutes de la mise à feu du propulseur.
                      J’en ai vu qui claudiquaient ainsi pendant des heures, le visage tordu par d’indicibles souffrances. Il y a très longtemps que je n’ai pas relu Dante, mais il me semble bien que dans l’un des cercles de l’enfer, il a vu à peu près le même spectacle.


                      • Fergus Fergus 18 octobre 16:55

                        Bonjour, Christian Labrune

                        « Tous ont l’écume aux lèvres, la mine enfiévrée, le souffle court (...) J’en ai vu qui claudiquaient ainsi pendant des heures, le visage tordu par d’indicibles souffrances. (...) Il me semble bien que dans l’un des cercles de l’enfer, il a vu à peu près le même spectacle. »

                         smiley N’avez-vous pas l’impression d’être un tantinet excessif ? A moins qu’il ne s’agisse de propos humoristiques. Certes, il y a des « sportifs » qui ressemblent à cela aux Buttes-Chaumont (où il m’arrive d’aller de temps à autre), mais ces joggeurs subclaquants ne constituent pas la majorité du genre. Une info : on trouve les mêmes au Parc Montsouris ! smiley


                      • mmbbb 18 octobre 18:44

                        @Fergus Vous n allez pas courir dans le 9 - 3  ?


                      • rosemar rosemar 18 octobre 19:26

                        @Christian Labrune

                        Merci pour ce tableau amusant de la vie parisienne...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires