• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le procès de Ghislaine Maxwell, rabatteuse de Jeffrey Epstein, débute dans (...)

Le procès de Ghislaine Maxwell, rabatteuse de Jeffrey Epstein, débute dans un silence médiatique assourdissant

Ghislaine Maxwell est enfin jugée, mais ne vous attendez pas à grand-chose, la dissimulation a déjà commencé !

Par Philip Giraldi

Source : Ureview.com

Traduction : lecridespeuples.fr

La rabatteuse de Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell, est enfin devant le tribunal qui passe en revue le processus de sélection des jurés et les plaidoiries d'ouverture après un séjour de 17 mois au Metropolitan Detention Center de Brooklyn. Compte tenu du départ quelque peu suspect d'Epstein de cette terre dans ce qui aurait pu être un meurtre plutôt qu'un suicide, Maxwell a été emprisonnée sous un régime un peu plus intrusif, avec une surveillance constante et une capacité limitée à faire autre chose que s'asseoir sur sa couchette en béton et réfléchir sur ce que l'avenir lui réserve. Elle s'est souvent plainte de son isolement, des mauvais traitements infligés par les geôliers et de la mauvaise nourriture. Elle avait sans aucun doute raison à propos de la nourriture. Son offre de payer jusqu'à 28 millions de dollars de caution en échange de sa liberté en attendant son procès a été rejetée par le juge qui a observé que Maxwell avait plus de quinze comptes bancaires ou d'investissement distincts ainsi que plusieurs passeports. La juge a suggéré que Ghislaine pourrait avoir beaucoup plus d'argent et d'autres actifs en dehors des États-Unis, ce qui ferait d'elle une personne risquant de prendre la fuite, vraisemblablement vers Israël, qui n'a pas d'accord d'extradition avec les États-Unis.

Voir Affaire Malka Leifer : Israël refuse l’extradition des pédophiles

Il y a une histoire importante à considérer lors de l'examen de la saga Ghislaine Maxwell/Jeffrey Epstein. Le soupçon qu’Epstein travaillait pour l’agence de renseignement externe israélienne Mossad ou pour son homologue du renseignement militaire Aman est basé sur des preuves considérables, et le fait qu’il était « protégé » a également été confirmé par des sources israéliennes et américaines. En effet, il existe déjà des preuves qu'Epstein a bénéficié d'une clémence inhabituelle lorsqu'il a été reconnu coupable en Floride de crimes sexuels en 2008 impliquant 19 filles mineures et a reçu une peine qui n'était guère plus qu'une tape sur le poignet. Après coup, le procureur américain de Miami, Alexander Acosta, qui était impliqué dans l'affaire, a rapporté que l'arrestation et la condamnation étaient décidées bien au-dessus de son niveau de rémunération, qu'on lui avait dit qu'Epstein « appartenait aux services de renseignement », et qu'il devait le « laisser tranquille », un commentaire qui n'a apparemment jamais intéressé les enquêteurs.

Voir L’impossible suicide : enquête exclusive de CBS sur les circonstances du décès d’Epstein

En outre, un livre récent intitulé Epstein : les morts ne parlent pas, écrit par Ari Ben-Menashe, l'ancien officier des renseignements israéliens qui prétend en fait avoir dirigé l'opération Epstein, décrit notamment comment Epstein faisait chanter des politiciens éminents au profit des services de renseignement israéliens. Epstein travaillait directement pour le gouvernement israélien depuis les années 1980 et son opération, qui était financée par Israël et aussi par d'éminents Juifs américains, était un « piège à miel » classique qui utilisait des filles mineures comme appât pour attirer des politiciens bien connus du monde entier, une liste qui comprenait le prince Andrew et Bill Clinton. Clinton aurait volé au moins 26 fois sur le 727 privé d'Epstein, le « Lolita Express », vers un manoir en Floride ainsi que vers une île privée appartenant à Epstein dans les Caraïbes. L'île était surnommée par les habitants « l'île pédophile ». Les politiciens étaient photographiés et filmés durant leurs ébats avec les jeunes filles. Ensuite, ils étaient approchés et invités à faire des faveurs à Israël.

Ghislaine Maxwell est en fait la fille du grand espion israélien Robert Maxwell, qui a reçu des funérailles d'État en Israël après sa mort mystérieuse en 1991, auxquelles ont assisté le Premier ministre ainsi que tous les anciens et actuels chefs des services de renseignement du pays. Ghislaine est présumée avoir participé activement à l'opération Epstein en tant que proxénète de jeunes filles et à au moins une occasion, elle a laissé entendre qu'elle savait où étaient cachés les films sexuels réalisés par Epstein. Elle a également affirmé que les vidéos montraient à la fois Bill Clinton et Donald Trump.

Voir Bill Clinton a bénéficié des ‘faveurs’ de Jeffrey Epstein, et le FBI en était informé mais n’a rien fait. Qu’en est-il de Trump ?

Il ne faut pas grand-chose pour rassembler ce qui est déjà connu et poser la question « Qui parmi les célébrités et les politiciens de haut niveau qu'Epstein a entretenus étaient en fait des espions israéliens ? » Et, bien sûr, il y a une intrigue secondaire. En supposant qu'Epstein était en fait impliqué dans le recrutement et/ou la gestion d'agents américains de haut niveau dans une « opération d'influence » qui pourrait avoir impliqué du chantage, il est plausible de conclure qu'il a été tué en prison et que l'histoire du suicide n'était qu'une couverture pratique. L'affaire Epstein reste techniquement « ouverte » et fait l'objet d'une enquête bien qu'il ne semble pas que quoi que ce soit se passe réellement, le signe certain que quelqu'un de puissant dans l'establishment s'assure que rien d'incriminant ne fait surface. C'est ce qu'on appelle parfois une dissimulation gouvernementale.

http://www.twitter.com/lecridespeuples/status/1466423496960098308

Donc, compte tenu de tout le drame et des possibilités, on pourrait vraisemblablement se demander pourquoi la couverture du procès de Maxwell, malgré tout son attrait de sexe déviant combiné à un possible espionnage, est tellement moins sous les projecteurs des médias que les récents procès Rittenhouse et Arbery ? Et encore moins que le procès en cours d'Elizabeth Holmes. Eh bien, la réponse est en fait assez simple, même en ignorant le désir des médias libéraux d'enflammer les passions raciales autant que possible. Nous sommes dans une ère de contrôle gouvernemental de l'information et assistons à une gestion sélective de ce dont Maxwell est accusée pour éliminer toute éclaboussure sur les hauts responsables politiques américains ou sur Israël.

Voir Le pédophile Jeffrey Epstein travaillait-il pour le Mossad ?

Malgré les drames télévisés habituels dans les salles d'audience, le fait est que les gens ne sont jugés devant les tribunaux qu'une fois qu'ils ont été inculpés à l'avance de crimes spécifiques. Et les crimes dont ils sont accusés dépendent de ce qui ressort des enquêtes de la police et des autres forces de l'ordre. Le résultat va ensuite à un procureur de district souvent politiquement partial qui, s'il accepte qu'il y ait une affaire, transmet le dossier à un juge élu ou nommé politiquement pour lancer le procès. Cela signifie en pratique que les procès devant jury passent par un processus de triage avant d'atteindre la salle d'audience et que ce qui ressort à la fin n'est souvent que ce que le système de justice pénale considère comme « gagnable » ou souhaitable en termes de points de vue politiques dominants.

Voir L’accusation d’antisémitisme, arme ultime des complices d’Epstein

Ou pour le dire autrement à propos de Maxwell et d'Epstein, malgré des preuves considérables suggérant l'espionnage, il n'y a absolument aucune suggestion que la police de la ville de New York ou le FBI aient jamais sérieusement interrogé l'une ou l'autre des parties sur leurs relations avec Israël et avec le renseignement israélien. Rien n'indique non plus que des « célébrités » qui auraient pu être ciblées comme Bill Clinton aient même jamais été interrogées. Ce n'est pas une coïncidence, car Israël évite presque toujours tout examen minutieux. En effet, Israël, malgré son histoire démontrée et bien documentée d'espionnage massif aux États-Unis, ne sera probablement jamais confronté à un tribunal car il existe un consensus bipartite selon lequel un tel embarras pour la plus grande amitié du monde entre Tel-Aviv et Washington ne devrait jamais être soumis à un examen sérieux. C'est pourquoi Maxwell n'a été inculpée que d'avoir aidé le prédateur sexuel condamné Epstein à trafiquer et agresser sexuellement quatre femmes, dont trois étaient mineures, ainsi que d'avoir menti dans une action civile. Elle a nié les accusations et bénéficie de la meilleure défense, qui impliquera probablement de démystifier la nature et la proximité de sa relation avec Epstein. Une négociation appropriée après quelques semaines de joutes en salle d'audience est une issue probable.

http://www.youtube.com/watch?v=OwOi2OxLBPA

L'acte d'accusation de Maxwell pour huit chefs d'accusation a été publié le 29 mars. Si sa défense ne parvient pas à convaincre et qu'elle est reconnue coupable de tous les chefs d'accusation liés au trafic sexuel et au complot de trafic sexuel, Maxwell pourrait écoper d'une peine pouvant aller jusqu'à 80 ans de prison. Epstein n'était également accusé que de trafic sexuel et d'abus de mineurs lors de son arrestation et de sa mort en attendant son procès, et non d'être impliqué avec un pays étranger dans des activités d'espionnage dirigées contre les États-Unis ainsi que d'autres nations. Il existe d'ailleurs des lois contre de telles activités, notamment la loi sur l'espionnage de 1918 et la loi sur l'enregistrement des agents étrangers (FARA) de 1938, cette dernière ayant récemment été appliquée contre les médias russes. Si quelqu'un s'attend à ce que l'angle de l'espionnage fasse surface, même implicitement, pendant le procès Maxwell, il sera terriblement déçu parce qu'Alison Nathan, la juge nommée par Obama du tribunal de district des États-Unis pour le district sud de New York, qui est par ailleurs lesbienne, ne le permettra pas, le procureur ne le demandera pas et les avocats de la défense ne l'utiliseront pas dans leurs arguments.

Voir Ehud Barak, ancien Premier ministre israélien, accusé d’abus sexuels par des victimes de Jeffrey Epstein

Ne vous attendez donc pas à ce que quelque chose de dramatique se produise dans la salle d'audience de New York. On doit soupçonner qu'une histoire qui implique le Mossad dirigeant un important réseau d'espionnage aux États-Unis et utilisant un pédophile et des jeunes filles pourrait être trop difficile à tolérer pour certaines personnes au pouvoir, et elles se sont assurées que cet aspect de l'histoire ne verra jamais le lumière du jour. C'est la vraie histoire qui est commodément dissimulée. Israël espionne encore et encore, et Washington ferme les yeux.

Voir notre dossier sur l'affaire Epstein

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur TwitterFacebookYoutube et VKontakte.


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Louis Louis 6 décembre 2021 18:53

    BRAVO pour cet article qui sort du commun monsieur mon cher

    Mais vous savez sur ce merveilleux site c’est plutôt les articles neuneus sans aucun intérêt qui passionnent les agoravoxiens

     smiley

    Combien sur ce site ont déjà entendu parler de EPSTEIN, un, deux ... ???

    Et pour apporter du vent à votre moulin DEUX interrogations

     Quand le jeffrey a été arrêté pourquoi Ghislaine ne s’est-elle pas tirée immédiatement des USA (pour aller en France dont elle possède la nationalité ou mieux en Israel) ????

     Ce EPSTEIN passait la moitié de son temps à Paris dans son hotel particulier du 22 avenue Foch (c’est en revenant de Paris avec son jet privé qu’il s’est fait gauler aux USA)

    Qui à Paris est venu tremper sa kékette dans le pot de confiture et se faire filmer ????

    Si on le savait on comprendrait mieux pourquoi nombre de politicards font tout ce qu’on leur demande (par exemple imposer des vaccins qui n’en sont pas)

     smiley

    Le Q toujours le Q monsieur mon cher


    • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 2021 09:17

      @Louis

       Combien sur ce site ont déjà entendu parler de EPSTEIN, un, deux ... ???

      il y en a qui confondent Epstein avec Einstein ....


    • ETIENNE 7 décembre 2021 10:52

      @Louis
      Peut être faut il chercher parmi les politiciens français les défenseurs les plus zélés d’Israël ? Et il y en a, qui pensent que la retraite des français est moins importante qu’Israël, qui affichent ostensiblement le drapeau Israélien sur le fronton de leur mairie pendant les frappes sur Gaza ou la répression des marches du retour....
      Qui sait ?


    • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 2021 12:19

      @ETIENNE

      Peut être faut il chercher parmi les politiciens français les défenseurs les plus zélés d’Israël ?

       Crif, crif, crif hourra 


    • sirocco sirocco 6 décembre 2021 19:13

      "Le soupçon qu’Epstein travaillait pour l’agence de renseignement externe israélienne Mossad ou pour son homologue du renseignement militaire Aman est basé sur des preuves considérables, et le fait qu’il était « protégé » a également été confirmé par des sources israéliennes et américaines."

      C’est pourquoi j’ai la faiblesse de penser que ce criminel n’est pas mort (avez-vous vu beaucoup de photos de son cadavre ?...) mais qu’il a été exfiltré vers le pays qui donne refuge à tous les monstres de la Terre et qu’il y coule des jours tranquilles, avec pour seule obligation de ne plus faire parler de lui.


      • Garibaldi2 7 décembre 2021 07:25

        @sirocco

        Il n’est pas mort mais il a pourtant été autopsié ! Seuls les morts ne parlent pas.


      • sirocco sirocco 7 décembre 2021 12:38

        @Garibaldi2
        « ...il a pourtant été autopsié ! »

        Bien sûr... Bien sûr... Il suffit de croire que le Mossad + les protections dont bénéficiait ce criminel aux USA ont été incapables de produire une fake autopsie...


      • Garibaldi2 11 décembre 2021 07:27

        @sirocco

        Les commanditaires de J Epstein n’avaient aucun intérêt à ce qu’il reste en vie. C’est le même scénario qu’avec Robert Maxwell qui est tombé ’’bêtement’’ de son yacht, sans témoin, et dont le corps a été découvert flottant sur l’océan le 5 novembre 1991 au large des Canaries.

        Ne pas prendre pour argent comptant toutes les déclarations des autorités ne signifie pas qu’il faut tomber systématiquement dans des explications abracadabrantesques. Une liquidation du gars est beaucoup plus crédible qu’une fausse mort.


      • samy Levrai samy Levrai 6 décembre 2021 20:55

        A l’ouest rien de nouveau.


        • Lynwec 6 décembre 2021 21:06

          Vous remarquez à juste titre le silence « assourdissant » des médias dans tout ce qui touche aux affaires de pédocriminalité organisée .

          Le mandat de Trump a été marqué par une remarquable chasse aux pédocriminels ce qui a probablement contribué à la levée médiatique à son encontre, le marigot n’aimant pas les vagues .



            • placide21 7 décembre 2021 07:55

              « Jeffrey Epstein n’aurait jamais pu faire tout cela sans avoir le soutien inconditionnel d’un groupe socio-économique puissant.« Et j’ai la faiblesse de croire que  »l’opération covid« a été lancée , pour détourner l’attention du » bétail " ,par un vaste réseau TRÉS puissant. 


              • Clocel Clocel 7 décembre 2021 08:25

                Ne dit-on pas ; Heureux comme un pédophile en France, on en fait des Ministres nous autres, et, des succès littéraires...

                Quand je vous dis que ce pays est à vomir.


                • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 2021 09:10

                  @Clocel

                   La France est devenue la Rance tellement elle pue ....


                • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 2021 10:45

                  @Clocel
                   

                  Le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays ; c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer.

                  Edgard Quinet 

                • Lynwec 7 décembre 2021 09:06

                  Ce n’est pas complétement le pays qui est à vomir mais la classe dirigeante infâme qu’il s’est peu à peu laissé imposer sans s’en rendre compte . A l’opposé, j’approuve votre jugement en ce qui concerne le suivisme et l’absence totale de lucidité d’une bonne partie des Français qui refusent d’ouvrir les yeux alors que tout est maintenant exposé .

                  Quand au « silence assourdissant » qui est considéré par certains comme n’importe quoi, si les médias ne consacraient que 10% de l’énergie déployée pour monter l’arnaque covid-vaccins, vous seriez submergés sous les enquêtes.

                  Bien sur, il est possible de sortir 3 articles du lot afin de pouvoir prétendre que l’information existe , procédé qui est pourtant systématiquement reproché par exemple quand quelqu’un annonce 3 décès de sportifs récemment vaccinés.

                  Il semblerait que la tolérance dans l’argumentation soit elle aussi à géométrie variable .




                    • Louis Louis 7 décembre 2021 15:42

                      Une vidéo sur cette affaire vient d’être publié sur SUD RADIO avec Karl Zéro

                      https://youtu.be/-GF2SNlcLz8

                      OUI on sait ce n’est pas neuneu, ça ne parle pas du cocovide ni de zorro zemmour mais quelques rares agoravoxiens perspicaces qui restent encore ici sauront apprécier

                       smiley


                      • OJBA 7 décembre 2021 17:08

                        En même temps qu’ls doivent serrer les fesses, ils serrent les lèvres !


                        • ddacoudre ddacoudre 7 décembre 2021 17:24

                          Bonjour

                          Rien de nouveau sous le soleil sauf pour ceux qui croient que la justice existe.

                          La prévarication par le sexe 8000 ans d’existence.

                          Cordialement

                          ddacoudre overblog


                          • GerFran 7 décembre 2021 18:24
                            Karl Zero -« Les médias ne parlent que d’Omicron mais pas du plus grand réseau pédophile du monde »

                            https://www.youtube.com/watch?v=_XatlGL1uZI

                            7 déc. 2021

                            Affaire Epstein : le procès de Ghislaine Maxwell, sa compagne, a débuté la semaine passée, Pour en parler, André Bercoff reçoit Karl Zero.





                            • Samson Samson 7 décembre 2021 19:06

                              De fait, et comme le souligne @ddacoudre juste avant moi, rien de bien nouveau sous le soleil.

                              En Belgique, carrefour diplomatique abritant tant le siège de la Commission €uropéenne que l’état-major et le Centre opérationnel de l’OTAN, il y a plus de 37 ans qu’on cherche vainement les responsables des tueries du Brabant.

                              Lors de la Commission parlementaire d’enquête qui y avait alors été consacrée, des rumeurs de ballets roses impliquant divers politiciens et magistrats avaient émergés, mais sans jamais déboucher sur l’ombre d’une preuve. Et les soupçons étayés portant sur l’implication de réseaux secret de l’OTAN type Gladio avaient eux aussi été balayés sous la moquette.

                              12 ans plus tard, rebelote avec l’affaire Dutroux, finalement condamné avec ses complices directs comme « prédateur solitaire », quand tout indique qu’il n’était tout au plus qu’un homme de main ne s’occupant que de se procurer et fournir la « marchandise », et que certains indices laissent aussi très sérieusement penser qu’il était aussi la créature de services de renseignement militaire non officiellement identifiés !
                              Trois ans après le début de l’affaire, une amie travaillant alors dans la magistrature belge m’expliquait que pas moins de 17 témoins clefs dans l’affaire étaient déjà discrètement « décédés » des causes les plus diverses, et le plus généralement avant leur audition.

                              Quant aux déclarations des fameuses « témoins X » confirmant avoir été les victimes de réseaux de prostitution de mineurs sévissant dans la haute bourgeoisie du Plat Pays, l’enquête avait été sabordée et enterrée, et ses enquêteurs blâmés à tort pour être mis hors-jeu.

                              Rien de tel - et plus encore pour une nation aussi puritaine que les U$A - que la possibilité d’une divulgation (photos, enregistrements, ...) des preuves de l’implication d’un homme public dans une affaire de mœurs impliquant des mineurs ou des enfants pour qu’il vous mange docilement dans la main.
                              Quel service de renseignement, quel lobby resterait insensible à un tel moyen de pression ???

                              Questions subsidiaires : à quel ordre ou injonction le Prince Andrew a-t-il bien pu très imprudemment refuser de se soumettre pour être un des rares à avoir vu son nom jeté publiquement en pâture à l’opinion ???

                              Et à qui d’autre cela aurait-il bien pu servir d’« exemple » ???


                              • agent ananas agent ananas 12 décembre 2021 19:48

                                @Samson

                                Excellent résumé. (à lire ou relire « Les armées secrètes de l’OTAN » de l’historien Daniele Ganser).
                                Quant à votre question subsidiaire, il est possible que se soit qu’un avertissement pour faire chanter la Couronne. La CIA aurait en sa possession les vidéos secrètes d’Epstein montrant le Prince Andrew avec des mineures. Et celles ci pourraient inopinément être fuitées et rendues publiques si par exemple Julian Assange n’est pas extradé !
                                A cette lumière on peut mieux comprendre l’acharnement judiciaire contre Assange qui ne repose sur rien. God Save The Queen (et la monarchie) ?


                              • Montdragon Montdragon 7 décembre 2021 19:20

                                Dans le monde du renseignement, on sait que tout juif est un sayanim en puissance, il suffit pour cela de l’intéresser, ou de le manipuler.


                                • Edmond 7 décembre 2021 22:09

                                  Svp ne pas stimatiser les pratiques socio-culturelles de l’Empire du bien. Il ne vous veux que du bien. C’est pour cette raison qu’il ne veut pas que vous vous pertubiez avec les questions d’espionnage et de manipulations dans ses rangs. Aussi, toutes informations dont vous traiterez qui touche aux pays anglo-saxons ou du levant seront soit bienveillantes et admiratives, ou automatiquement mise au ban, puisque fausses - pour votre propre bien.

                                  Lorsque vous en parlerez aux gens du quotidien, vos propos seront accueillis par un regard opaque. Ceci signifie que votre propos est hors-sujet et irrecevable. Svp vous conformer aimablement aux sujets du jour, interchangeables au besoin par les bienveillants

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité