• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le professeur Samuel PATY, le sacrifié de la République ...

Le professeur Samuel PATY, le sacrifié de la République ...

 

Wahhabisme, Islamisme, Frères musulmans, Pétromonarques, Laicité

C’est la phobie du communisme qui a fait le lit de l'islamisme, cet islam politique. Les EU & l'UE ont favorisé l'expansion du wahhabisme qui le fonde pour faire barrage au communisme. Or le wahhabisme est l'ennemi de la République, de la Laïcité, de la Démocratie, de la Liberté d'expression, de la Liberté de conscience, des Droits de l'homme ... Toutes ces valeurs, il les combat au nom de l'obscurantisme sacré qu'il véhicule, quand il invoque l'illicite, le sacrilège jusqu'à l'apostasie qui légitime la mise à mort de ses ennemis ! 

Les tunisiens ont découvert le wahhabisme et son fascisme depuis l'arrivée au pouvoir des Frères musulmans. Malheureusement leur combat contre Ghannouchi était inaudible par la France qui a fait le choix de soutenir les Frères musulmans pour, nous dit-on, leur islamisme modéré et compatible avec la démocratie ! 

On se souvient des responsables politiques français de droite comme de gauche, qui se rendaient en Tunisie pour vendre ce discours aux tunisiens qui manifestaient des mois durant pour dégager Ghannouchi et ses Frères !

Combien de Samuel Paty faudra-t-il encore aux français pour que leurs responsables politiques cessent cette honteuse hypocrisie de déclarer la guerre à l'islamisme sans nommer le wahhabisme le véritable ennemi et sans mettre un terme à l'activisme des pétromonarques qui le diffusent dans le monde à travers les centres culturels/cultuels qu'ils font pousser comme des champignons partout et à travers leurs TV "nationales/personnelles" qui le diffusent par voie satellitaire qui ignore les frontières ?

Emmanuel Macron aura-t-il enfin l'intelligence politique de soutenir Abir Moussi qui combat les Frères musulmans en Tunisie, pays devenu premier exportateur de jihadistes/terroristes dans le monde et qui se trouve aux portes de l'Europe, c'est à dire à 2h de Paris ? 

Avec la chute du mur de Berlin, commençait le déclin du communisme. La nature ayant horreur du vide, les pays "musulmans" de l'ex-URSS, après 70 ans d'athéisme imposé par la Russie Soviétique, sont devenus le nouveau berceau du wahhabisme que se sont empressés d'y implanter les Ibn Saoud. La Tchétchénie en est le parfait exemple. Et les tchétchènes contents de recouvrer leur islam, ne savent pas qu'à la place de leur soufisme ancestral, les Ibn Saoud leur ont exporté un autre islam, celui de l'obscurantisme et de la violence : le wahhabisme !

La France ainsi que l'UE sont désormais cernées par le wahhabisme : au nord, celui des tchétchènes et au sud, celui des Frères musulmans Erdogan & Ghannouchi !!

La France tout comme l’UE ont choisi de soutenir les Frères musulmans et leur islamisme. Ils paient dans leur chair le prix de ce choix. Faut-il rappeler le rôle de la France dans l’expansion de l’islamisme ? Cela avait commencé avec Valéry Giscard d'Estaing, qui avait soutenu Khomeiny avec le résultat qu'on sait : une dictature théologique inspirée du wahhabisme s'est abattue sur l'Iran dont les iraniennes ne savent plus à quel saint se vouer pour s'en débarrasser. Puis les présidents qui l'ont suivi, de droite comme de gauche, se sont acoquinés avec les pétromonarques : Chirac ayant pour « grand ami » le roi Ibn Saoud et Sarkozy ayant fait de l'émir du Qatar le « grand ami de la France » !!

Les pétromonarques pour mieux exporter leur wahhabisme, ayant compris qu'il suffisait de corrompre les hommes politiques de droite comme de gauche, sensibles à l'argent et au mirage des bédouins, n'hésitaient pas à jouer la politique du chéquier, déversant des milliards de leurs pétrodollars pour tout acheter jusqu'à la conscience des responsables politiques en faisant tourner l'industrie de l'armement, faisant de la France une des premières exportatrices d'armes !

Et si l'islamisme s'implante en France , c'est bien la faute aux responsables politiques de tous bords, de droite comme de gauche, qui le soutiennent par populisme électoraliste ; les couvrent en minimisant leur activisme dans la fonction publique ; cèdent à leurs revendications communautaristes ; acceptent leurs coups de butoirs incessants dans la laïcité, cette règle du vivre ensemble française ; ne veulent pas faire de vague à chacune de leurs actions terroristes et trouvent toujours des excuses droit-de-l'hommistes aux islamistes, qui se foutent royalement des droits de l'homme, décrivant le terroriste de loup isolé ou de détraqué mental pour ne pas stigmatiser les musulmans de France. Résultat : les français voient de jour en jour leur mode de vie menacé par les islamistes et leurs espaces publics envahis de leurs étendards que sont les idiotes utiles voilées et burqatées. Pourquoi tout ce laxisme ? Pourquoi refusent-ils de nommer le mal qu'ils prétendent combattre, en jouant sur les mots "islamisme", "rigorisme", "salafisme", "intégrisme", "islam politique", "jihadisme", ... alors que la doctrine de tous les islamisme est le wahhabisme ? La réalité est qu'ils ne veulent pas froisser leurs "amis" pétromonarques qui diffusent leur poison wahhabite en France, sans parler de ceux qui se sont laissés corrompre par des pétromonarques qui achètent tout, leur conscience politique comprise !

Le plus étonnant, est d'entendre ces responsables politiques de tous bords, se rejeter la responsabilité du laxisme qui a permis l'installation et l'expansion du wahhabisme en France, pour accabler Emmanuel Macron de toutes leurs bêtises ; alors que chacun a sa part de responsabilité dans sa diffusion, ne voyant pas plus loin que le bout de leurs intérêts électoralistes !

Les français ne diront pas merci à ces responsables, tout comme les tunisiens, pour leur avoir imposé Ghannouchi et ses Frères musulmans. Naïveté ou manque de clairvoyance, que les iraniens et les tunisiens n'ont pas fini de payer. Il aura fallu un retour de bâton et que le wahhabisme qu'ils ont soutenu leur revienne comme un boomerang, pour qu'ils se réveillent.

Les Ibn Saoud, ces bédouins qui veulent ramener la terre entière au moyen âge, après avoir répandu le wahhabisme dans toute la péninsule arabique grâce aux "Frères wahhabites", que le roi Ibn Saoud a fini par dissoudre et massacrer leurs chefs qui commençaient à menacer son trône. Et depuis que les américains se sont servis de ce monarque et de son wahhabisme pour contrer la progression du communisme en Afghanistan, les Ibn Saoud cherchent à conquérir le monde en diffusant par tous les moyens leur wahhabisme.

Le wahhabisme leur ayant réussi, d'autres vont s'en inspirer comme Hassan El Banna (grand-père maternel de Tariq Ramadan) qui va l’adopter pour prendre le pouvoir. 

L'émir du Qatar, ce pays minuscule dont l'émir est le crapaud de la fable, qui veut être aussi gros qu'un bœuf, en manque de reconnaissance internationale, va se servir lui aussi du wahhabisme en s'achetant les Frères musulmans, pour exister sur la scène internationale !

Et voilà comment des bédouins à peine sortis de leur âge de pierre grâce aux hydrocarbures, comme tout nouveau riche, veulent acheter le monde entier pour y répandre leur wahhabisme et le model sociétal qui va avec. Malheureusement pour les peuples, les pétromonarques surfent sur la foi des hommes pour l'implanter ; et grâce à leurs pétrodollars, ils arrivent à diffuser leur poison aussi bien chez les "arabes" qu'en Occident.

 
Mais comment combattre l'islamisme et faire des affaires avec les pétromonarques qui diffusent le wahhabisme qui le fonde ? Il faut aux responsables politiques français faire un choix et avoir le courage politique de leur choix !

A Dieu Monsieur le professeur ...

Blog de l'auteur : https://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.com/2020/10/le-professeur-samuel-paty-le-sacrifie.html


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 octobre 11:36

    Bonjour et merci pour cette analyse lucide et pertinente pour tout ce qui concerne la stratégie des anciennes métropoles pour leurs anciennes colonies (le communisme a été combattu autrement sur leurs propres territoires, en particulier par la corruption).

    Un seul bémol, si vous permettez.

    Vous écrivez : « a France tout comme l’UE ont choisi de soutenir les Frères musulmans et leur islamisme. Ils paient dans leur chair le prix de ce choix. » 

    Or, je suppose que vous voulez dire : « Les gouvernements français qui se sont succédés comme les commissaires européens qui coordonnent les intérêts des grands lobbies, ont choisi de soutenir les Frères musulmans et leur islamisme. La population paie dans sa chair le prix de ce choix. »

    Ca va peut-être sans dire, mais ça irait encore mieux en le disant.



    • Rachid Barnat Rachid Barnat 20 octobre 16:11

      @Séraphin Lampion : Bien évidemment, il s’agit des représentants officiels de la France : ses présidents et ses gouvernements.


    • charlyposte charlyposte 20 octobre 16:58

      @Rachid Barnat
      Et tutti-quanti aux quatre vents.


    • V_Parlier V_Parlier 20 octobre 21:15

      @Rachid Barnat
      Ces officiels qui ensuite nous jettent en pâture à tous ceux qui se proclament (souvent en tant qu’imposteurs) vengeurs de leurs crimes. Nous sommes les moutons qui doivent expier les crimes de nos grands démocrates « républicains ».


    • chantecler chantecler 21 octobre 09:58

      @ l’auteur
      Très bon article .
      Rappel : pourquoi ont ils laissé assassiner Massoud ?
      Et pourquoi les leaders laïcs du MO sont éliminés préférentiellement ?


    • Rachid Barnat Rachid Barnat 21 octobre 10:16

      @chantecler
      Très bonnes questions !


    • Aristide Aristide 20 octobre 11:55

      J’ai toujours apprécié la manière dont les musulmans, les vrais a entendre ce personnage, ose se dédouaner de toutes les responsabilités. Pire il accuse nos dirigeants de complicité. Quid des tunisiens, 

      Ce n’est pas la première fois que cet auteur désigne la France comme responsable : « D’abord au nom du respect de leur culture et pour ne pas se faire traiter de racistes, les autorités françaises vont tolérer, voire fermer les yeux sur ce que certains des immigrés vont importer de leur mode de vie en France : comme l’excision des fillettes, le mariage forcé des adolescentes, la polygamie jusqu’à trouver des logements séparés pour les épouses sur un même palier sinon dans le même immeuble pour permettre au père de surveiller sa nombreuse marmaille. Et jusqu’au crime d’honneur qui ne semble pas émouvoir plus que ça la justice française .. »

      Voilà désigné le responsable La France et ses dirgeants, l’islam n’a rien à voir la dedans, les musulmans en France pas plus, les imans venus de Tunisie non plus, ...

      Recevoir des leçons de la part d’un citoyen tunisien et français est assez savoureux. Français ? Il étale la bio de son papa, qui a lutté contre la colonisation, et le voilà a accepter la nationalité d’un pays qu’il déteste ... ...





      • Rachid Barnat Rachid Barnat 20 octobre 14:06

        @Aristide : 

        Si les islamistes de toutes nationalités ont pu prospérer en France, c’est parceque les dirigeants l’ont bien voulu. Ils ont fermé les yeux sur la doctrine qui les anime !

        Le reste n’est qu’une polémique pour disculper les responsables politiques qui croyaient que les Frères musulmans sont bons pour les pays du fumeux printemps arabe et qu’ils épargneront la France !

        Or tout le monde découvre qu’ils se sont fourvoyés gravement.

        Quant à mon père résistant, il a toujours distingué la France et sa culture des Lumières de ses responsables politiques qui ont souvent trahis les idées des Lumières. Tout en combattant leur politique colonialiste, il a donné à ses enfants le goût et l’amour de la France et de ses valeurs républicaines universalistes.

      • laberniaire laberniaire 20 octobre 23:20

        @Rachid Barnat
        .
        Bonsoir Rachid
        N’insistez pas .
        La mauvaise foi et l’acharnement malveillant d’Aristide sont au delà de l’argumentation.
        Son ignorance est bien connue et l’honnêteté intellectuelle ne fait pas partie de son équipement.
        Il ne faut pas chercher longtemps pour trouver les alliances avec Rabat ou La Mecque
        Mais pour cela il faudrait vouloir apprendre un peu d’Histoire.


      • Rachid Barnat Rachid Barnat 21 octobre 07:18

        @laberniaire :

        Cet Aristide, serait-il de ces nouveaux convertis au wahhabisme, adepte des Frères musulmans qui ont dénaturé l’Islam malékite de l’Afrique du nord ?

        Ce qui expliquerait qu’il n’ait pas apprécié ma critique de Ghannouchi et de ses Frères qui ont détruit la République tunisienne et mis à genoux la Tunisie, depuis qu’il s’est accaparé tous les pouvoirs, soutenu par les EU, l’UE .... dont la France !

        Mon père a sacrifié sa jeunesse pour libérer la Tunisie, que Ghannouchi s’empresse à ramener au statut de colonisée et remettre sa souveraineté au plus offrant : Erdogan, Al-Thani ... 


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 20 octobre 12:01

        Khomeiny [...] une dictature théologique inspirée du wahhabisme 

        Certainement pas. Si la République Islamique d’Iran est effectivement une nouveauté formelle, le pouvoir « théocratique » est une tradition remontant à la Perse antique, pré-islamique. Khomeiny a surtout lutté contre l’américanisation forcée de la nation-civilisation perse. Beaucoup en France se lamentent de la disparition de la culture nationale (ce qui est une réalité), au profit de la sous-culture américaine ou d’une supposée islamisation... On ne peut pas reprocher à Khomeiny qu’avoir lutter pour conserver leur culture.



        D’accord avec le fond de l’article, sinon.



        • Rachid Barnat Rachid Barnat 20 octobre 14:08

          @Opposition contrôlée : 2videmment en remontant aux origines et civilisations et à la nuit des temps tous les peuples ont connu l’ère que vous cherchez à coller aux iraniens d’aujourd’hui !


        • Rachid Barnat Rachid Barnat 20 octobre 14:14

          @Opposition contrôlée

          Evidemment en remontant aux origines des civilisations et à la nuit des temps, tous les peuples ont connu l’ère que vous cherchez à coller aux iraniens d’aujourd’hui !


        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 20 octobre 14:33

          @Rachid Barnat
          Non, la continuité de la philosophie du mazdéisme au chiisme duodécimain est très bien établie. Il n’y a pas eu de rupture philosophique comme l’occident en a connue avec les dites « lumières ». Vous excuserez l’expression, mais dire que Khomeiny s’est inspiré du wahhabisme est une hérésie. Il s’est inspiré de la tradition iranienne qui était et demeure toujours vivante.


        • charlyposte charlyposte 20 octobre 18:25

          @Opposition contrôlée
          Un avatar qui en dit long sur la soumission des opposants !!!


        • Jelena Jelena 20 octobre 13:55

          >> Et si l’islamisme s’implante en France (...)

          Il faut admettre que parfois cela rend service aux politicards et journaleux. Tenez par exemple ce prof, il est mort le premier jour du couvre feu... En voila un sujet en or pour faire diversion.


          • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 20 octobre 14:10

            @Jelena
            En plus les exécutants sont systématiquement... exécutés par la police. Pas de procès, pas d’interrogatoire, pas d’instruction, donc pas de révélations...


          • charlyposte charlyposte 20 octobre 16:56

            @Opposition contrôlée
            Et donc : circulons car il n’y a rien à voir.... comme toujours... présent et avenir sans oublier les fleurs et les bougies... ouf.


          • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 20 octobre 18:08

            @charlyposte
            L’important, c’est l’émotion... pas l’explication... Un ache-tague « #Je suis blabla »... Une « marche blanche »... Pourquoi s’emmerder à se poser des questions ? C’est un manque de respect pour les victimes et ça frise le complotisme, en plus de gâcher l’ambiance de « recueillement »...


          • charlyposte charlyposte 20 octobre 18:19

            @Opposition contrôlée
            C’est exactement le but recherché... sans oublier les bougies qui font moins fureur en 2020.


          • zygzornifle zygzornifle 20 octobre 15:21

            Une caissière d’hyper aurait été égorgée on en aurait pas fait tout un drame ...

            Le gouvernement manipule bien l’info grâce aux journalopes ....


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 20 octobre 15:22

              @ l’auteur

              Je trouve justifiées vos remarques sur les « Pétromonarques ».

              Mais votre invitation à choisir, en France et en Tunisie, entre les diverses formes d’islam ne le sont pas.

              C’est l’islam, pas une de ses composantes, qui fait monter la France dans l’horreur depuis des années.


              • charlyposte charlyposte 20 octobre 17:01

                @Pierre Régnier
                On a vu le résultat en Libye... une démocratie de rêve à ce jour !!! hum.


              • Jeekes Jeekes 20 octobre 15:42

                ’’Emmanuel Macron aura-t-il enfin l’intelligence politique’’

                 

                Là c’est mort.

                 

                Macaron n’a aucune intelligence.

                Macaron n’est qu’une putain au service d’une certaine oligarchie.

                Macaron n’est qu’un taré psychopathe.

                Macaron n’est qu’un gérontophile.

                Macaron n’est rien !

                 

                Ce sont ses maitres, ceux qui le tiennent en laisse qu’il faut interroger, interpeller, arrêter, juger, condamner.

                La bande d’ordures qui, soit-disant, n’existe pas.

                Suivez mon regard...

                 


                • pierrot pierrot 20 octobre 16:17

                  @Jeekes
                  C’est tout ?
                  C’est un peu court, jeune homme, on pourrait dire bien d’autres choses ....


                • Jeekes Jeekes 20 octobre 16:34

                  @pierrot
                   
                  ’’C’est un peu court, jeune homme’’
                   
                  Jeune homme, c’est flatteur.
                  J’veux dire, pour quelqu’un qui approche la soixante-dizaine...
                   
                  Bon, sinon, si vous trouvez ça court, vous pouvez peut-être compléter ? Vous savez, je ne me sentirais pas vexé...
                   


                • charlyposte charlyposte 20 octobre 16:53

                  @Jeekes
                  On peut rajouter flamby le ténor en culotte courte à la table de bibi ! hum.


                • Amanite phalloïde 20 octobre 16:29
                  Abdelhakim Sefrioui, l’une des 11 personnes placées en garde-à-vue dans le cadre de l’enquête sur la décapitation de Samuel Paty a tout d’un « intouchable » de la radicalisation salafiste.
                  A la pointe de tous les combats islamistes depuis 20 ans, ce Marocain naturalisé par mariage a milité contre les lois sur le voile intégral ou le port du voile à l’école comme il a soutenu, avec son collectif Cheikh Yassine, un groupuscule « pro Hamas », l’antisémite Dieudonné.
                  Il a beau être « fiché S » et inscrit au FSPRT (Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste, qui recense, comme son nom l’indique, des radicaux susceptibles de passer à l’acte et compte environ 11 000 noms) et être un « sujet d’intérêt » majeur pour le renseignement intérieur, il a toujours échappé aux rigueurs de la loi, prenant soin de rester à l’extrême limite de ce qui est autorisé et de revendiquer de cette liberté d’expression qu’il niait à Samuel Paty.

                  Son rôle, en amont de l’assassinat de Samuel Paty, est essentiel puisqu’il a été le fer de lance de l’opération de diabolisation du professeur après que celui-ci ait montré des caricatures du prophète en cours et qu’il est plus que probable, à minima, que cette campagne ait été un élément déclencheur du passage à l’acte d’Abdoullakh Anzorov.


                  • charlyposte charlyposte 20 octobre 16:51

                    Ils mangent souvent à la table du micronos avec brigitte, la serveuse en mini jupe ! islam radical un jour, islam radical toujours.


                    • Yann Esteveny 20 octobre 18:23

                      Message à tous,

                      Je cite l’auteur : « Le professeur Samuel PATY, le sacrifié de la République ... »

                      Le sacrifice occasionnel d’un « Charlie » détournera l’attention de la dictature sanitaire et financière en cours et servira de prétexte au renforcement de l’état d’urgence permanent.

                      Devinez le culte auquel se rattache ce genre de sacrifice ?


                      • charlyposte charlyposte 20 octobre 18:29

                        @Yann Esteveny
                        Viva vigie pirate et l’agonie de la vraie liberté ... la vérité d’expression.


                      • xana 20 octobre 20:37

                        Je suis bien d’accord sur la responsabilité écrasante des gens au pouvoir aux USA et en Europe. Ils ont vraiment TOUT fait (et le font encore) pour provoquer la chute des pays communistes, et celle de la Russie, de la Chine et d’autres pays qui résistent à leur influence.

                        Je ne partage pas par contre votre assimilation entre l’Iran et les wahabbites. Mais c’est un détail dans votre article.


                        • agent ananas agent ananas 21 octobre 00:19

                          C’est la phobie du communisme qui a fait le lit de l’islamisme, cet islam politique.

                          Exact.

                          Pour endiguer le panarabisme et marxisme, alors très en vogue dans le monde arabe durant la guerre froide, les USA font alliance avec les islamistes.

                          La première visite officielle des Frères Musulmans à la Maison Blanche a eu lieu en 1953, où Saïd Ramadan (le père de Tariq) a rencontré le président Eisenhower avec sa délégation.
                          2ème personnage à droite sur la photo.

                          Cette date est le point de départ de l’alliance entre les Etats-Unis et les islamistes, qui ne s’est jamais vraiment démentie depuis.

                          Le soutien des moudjahidines contre les soviets en Afghanistan est l’exemple le plus connu. Plus récemment la Libye et la Syrie ... même qu’ils font du « bon boulot » pour reprendre la formule de Lolo, l’ex-alcoolo du Quai !


                          • zygzornifle zygzornifle 21 octobre 09:14

                            On va apprendre l’arabe a l’école et quoi d’autre comme conneries ?

                            Le petit Français pourra dire en arabe pitié Mr le terroriste , ne me faite pas de mal et celui ci lui coupera la langue pour avoir oser parler l’arabe avant de l’égorger ..... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité