• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le renoncement des honnêtes gens

Le renoncement des honnêtes gens

Deux journalistes de France Info se sont congratulées à l'antenne mercredi matin (22 janvier 2014). Ces deux professionnelles de l'information rapportaient qu'à l'apostrophe d'un député, alors qu'il lui donnait du "Madame Le président", Sandrine Mazetier, élue PS, a répondu en l'appelant "Monsieur la députée". La pirouette verbale a comblé d'aise les commentatrices de radio qui se félicitaient de la répartie : "Il l'a bien cherché" ont-elles pouffé dans leurs micros. Sous le prétexte de défendre l'égalité des sexes, on remodèle la langue française sans vergogne. En octobre 1999, alors qu'elle venait d'accepter le poste de secrétaire perpétuel de l'Académie française, un journaliste demandait à Hélène Carrère d'Encausse s'il faudrait l'appeler "Madame la secrétaire perpétuelle". Elle avait alors expliqué que la fonction détermine le titre, et qu'en conséquence la forme correcte pour s'adresser à elle serait "Madame le secrétaire perpétuel".

Y a-t-il l'écho de cette histoire dans le discours que Madame Carrère d'Encausse a prononcé le 5 décembre dernier ? Intitulé A la reconquête de la langue française, l'académicienne s'y inquiète qu'à l'école se répande le "rejet du savoir transmis". Elle dénonce avec inquiétude que la maîtrise et le goût de la langue française reculent partout. L'école s'effondre : les résultats du bac, l'enquête Pisa, tout concourt à montrer que l'école ne remplit plus son rôle... même cette femme remarquable échoue à entraîner les relais de l'information pour appuyer dans l'opinion ce qui la concerne. Les relais préfèrent ricaner dans leur micro. Ils ricanent pour justifier les pirouettes sémantiques de Sandrine Mazetier. L'élue de la République proposait en janvier 2013 de changer le nom de l'école maternelle pour " neutraliser la charge affective maternante du mot maternelle". Quand élus se répandent avec un tel décalage entre ce que la réalité leur commande et ce qu'ils proposent, l'optimisme auquel ils nous invitent ressemble à la dernière clope d'un condamné.

Faouzia Farida Charfi a été la première secrétaire d'Etat en charge de la recherche en Tunisie après le printemps arabe. Dans son livre "La science voilée", publié en 2013, elle dénonce le recul de la science et du savoir dans les écoles de son pays en particulier, et s'inquiète qu'il s'étende au-delà. "Les maillons manquants [pour une 'société du savoir' viable] sont étouffés par des idéologies, structures sociales et valeurs qui inhibent l'esprit critique" écrit-elle. Peu de pays du continent européen sont épargnés par les tentatives d'infiltration créationniste dans les écoles, comme le constatent Almut Graebsch et Quirin Schiermeier dans la revue Nature.

En Italie, le 19 février 2004, la ministre de l'enseignement et de la Recherche, Letizia Moratti, déposait un projet de loi pour supprimer la théorie de l'évolution des programmes des écoles secondaires. Une pétitionpromue par le journal La Repubblica lui fit faire machine arrière. En octobre 2006, le vice-ministre de l'éducation polonais, Miroslaw Orzechowski, attaquait la théorie de Darwin, déclarant : "La théorie de l'évolution est un mensonge, une erreur que l'on a légalisée comme une vérité courante. Il ne faut pas enseigner les mensonges, tout comme il ne faut pas enseigner le mal à la place du bien et la laideur à la place de la beauté." Les universités de Leeds et du Leicester ont programmé des cours de 'rattrapage' en 1ère année pour pallier le manque de connaissance des étudiants sur la théorie de l'évolution. Les enseignants de génétique ont constaté, depuis quelques années, un changement : sous l'influence grandissante des groupes créationnistes, les étudiants posent des questions sur le créationnisme lorsque la théorie de l'évolution leur est exposée. En mai 2011, le British center of sciences education a exprimé son inquiétude auprès du département de l'éducation, face à des groupes chrétiens qui demandent à diriger des écoles libres afin de promouvoir une interprétation littérale de la Bible.

Le rejet du savoir s'étend, dans l'indifférence. Indifférence des responsables de la diffusion de l'information qui pouffent et ricanent ; ils glorifient la méconnaissance de langue française et minimisent l'enjeu de l'enseignement pour l'avenir. Ils préfèrent se parfumer d'égalité quitte à la promouvoir à renfort d'erreurs de langage.

"Ces gens ont renoncé à penser ce qui leur arrivait. Depuis trente ans, ils n'ont pas lu un livre." Ce diagnostique lapidaire de Marcel Gauchet du 16 janvier 2014 sur la classe politique résonne dans le baromètre du Centre d'étude de la vie politique française de lundi dernier. Le directeur du Cévipof s' en est d'ailleurs alarmé : "87 % des Français considèrent que les responsables politiques se préoccupent peu ou pas du tout des gens comme eux. C'est hallucinant !" Il aurait pu ajouter que l'inquiétude de ceux qui relaient l'information est à l'image de leur savoir : nulle. Ce qui est tout autant tragique qu'hallucinant. 

La conjugaison de la bêtise et du pouvoir, de l'aveuglement et des responsabilités a toujours été un mélange dangereux. Cependant, les transformations du langage ne sont pas nouvelles et l'apathie qu'elles suscitent pas davantage. Dans le Figaro du Lundi 6 janvier 2003, Maurice Druon dénonçait la Bibliothèque de la Pléiade, qui jusqu’ici passait pour référence des grands textes littéraires. D'Aymerillot, écrit par Victor Hugo dans La légende des siècles, les lecteurs connaissent la tirade du comte de Gand :

(…) Et puis votre soleil d’Espagne m’a hâlé

Tellement, que je suis tout noir et tout brûlé ;

Et, quand je reviendrai de ce ciel insalubre,

Dans ma ville de Gand, avec ce front lugubre,

Ma femme, qui déjà peut-être a quelque amant,

Me prendra pour un Maure et

Non pour un Flamand.

 

Tel est le texte publié par Hugo en 1859, reproduit dans toutes les éditions parues de son vivant et après lui. Or, dans le volume de la Pléiade, on lit :

Ma femme, qui déjà peut-être a quelque amant,

Me prendra pour un autre et

Non pour un Flamand.

 

Ces courbures de la réalité servent les ambitions d'une poignée d'hallucinés qui rêvent une société idéale. Ils ne sont pas différents des hallucinés qui refusent la réalité du Darwinisme. Pour mémoire, les sociétés idéales, rêvées, ont accouché des goulags, des camps de redressement par le travail de Chine et de Birmanie, et ont brisé des générations d'individus pour créer leur monde. Il est tragique et angoissant qu'on place encore de l'espoir dans ces philosophies.

Courber la langue pour donner une apparence de réalité à une vie rêvée, c'est à la fois renoncer à résoudre les problèmes présents, les laisser prospérer comme l'herbe mauvaise, et en couver de supplémentaires. Ici et là on entend qualifier ces créations sémantiques de novlangue. Pour mémoire, la novlangue décrivait le parler officiel de Big Brother dans 1984. Il est bon de rappeler que George Orwell n’épargna jamais ses sarcasmes à une certaine mystique socialiste qui, disait-il, avait le don d’ "attirer par une attraction magnétique tous les buveurs-de-jus-de-fruits, les nudistes, les illuminés en sandales, les pervers sexuels, les Quakers, les charlatans homéopathes, les pacifistes et les féministes d’Angleterre." (dans The Road to Wigan Pier).

L’histoire a déjà montré à plusieurs reprises qu’il ne faut pas grand-chose pour faire basculer des millions d’hommes dans l’enfer de 1984 : il suffit pour cela d’une poignée de voyous organisés et déterminés. Ceux-ci tirent l’essentiel de leur force du silence et de l’aveuglement des honnêtes gens. Les honnêtes gens ne disent rien, car ils ne voient rien.


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • pierrarnard 23 janvier 2014 17:07

    Clairvoyant, hélas....


    • Archibald 23 janvier 2014 17:47

      Hélas, malheureusement.


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 janvier 2014 22:43

      Article complètement crétin bien en accord avec la dégénérescence de notre époque. smiley L’auteur critique l’idéologie actuelle qui fait s’effondrer notre culture, conduit à ses querelles lesbo-féministes ridicules ET il en même temps se moque des gens qui s’y opposent  ! smiley (Miroslaw Orzechowski, Letizia Moratti, etc.)

      .

      C’est totalement incohérent. Si vous êtes véritablement contre le système actuel, vous devez ne pas vous moquer de ceux (celles) qui le combattent. 

      .

      A moins, et c’est le plus probable, que vous fassiez partie de ces « honnêtes gens » qui ont « renoncer », à quoi ? à penser par vous-même. smiley


    • cevennevive cevennevive 23 janvier 2014 17:27

      Bonjour Archibald,


      Très bon article auquel je souscris totalement.

      C’est en effet comme vous l’écrivez « tout autant tragique qu’hallucinant »...

      Je ne connaissais pas la falsification du texte de V.Hugo. C’est un comble !

      Quant au créationnisme opposé au darwinisme, c’est à mon avis, comme opposer les influences de Saturne à celles de la pénicilline sur une infection...

      Cordialement.

      • Archibald 23 janvier 2014 17:46
        Bonjour et merci de votre message. Apprendre le travestissement du texte d’Hugo avait été un choc. C’était il y a onze ans... Je crains qu’on censure tout ce qui fâcherait les communautés. De la même façon que les Talibans ont détruit les Bouddhas de Bâmiyan, une police tout aussi efficace mais présentée plus agréablement se charge de censurer ce qui ne conviendrait plus. Ainsi, rapporte Revel dans ses Mémoires, "à la fin des années quatre-vingt, aux Etats-Unis, sévit dans les écoles et les Universités un nouveau genre de terrorisme moral et intellectuel, le (…) « politiquement correct » (...). En 1988, le cours d’initiation à Stanford élimine donc Platon, Aristote, Cicéron, Dante, Montaigne, Cervantès, Kant, Dickens ou Tolstoï, pour les remplacer par une culture « plus afrocentrique et plus féminine ». Les inquisiteurs relèguent par exemple dans les poubelles de la littérature un chef-d’œuvre du roman américain, le Moby Dick d’Herman Melville, au motif qu’on n’y trouve pas une seule femme. Les équipages de baleiniers comptaient en effet assez peu d’emplois féminins, au temps de la marine à voile… Autres chefs d’accusation : Melville est coupable d’inciter à la cruauté envers les animaux, critique à laquelle donne indéniablement prise la pêche à la baleine. Et les personnages afro-américains tombent à la mer et se noient pour la plupart dès le chapitre 29. A la porte, Melville ! (…) L’histoire des programmes d’éducation dirigistes (…) se fondent tous sur la mise à l’index de grands auteurs, auxquels les censeurs substituent des auteurs bien-pensants, selon leur point de vue : des serviteurs de la servitude." Nous vivons la suite de cet écrémage à travers Sandrine Mazetier, ou encore avec les partisans de la théorie du genre. Ces partisans vont à rebours de l’histoire. Toute philosophie s’est construite sur l’observation pour en déduire une pensée. Dorénavant, comme la théorie du genre le montre, c’est une pensée qui précède le réel : ce qui est impossible, à moins de courber le réel. De même, par la même méthode, on revient à justifier le créationnisme. Ainsi, comme l’Europe était entrée dans un âge noir de la pensée au Ve siècle, il est possible qu’aujourd’hui nous concourions à reproduire ces bêtises qui nous plongeraient à nouveau dans les bras de l’ignorance.

      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 janvier 2014 18:01

        Rien à ajouter ...
        Enfin si ,peut être ne plus mettre ses enfants à « l’école » .


        • oncle archibald 23 janvier 2014 19:27

          Au cours de ma carrière j’ai été amené à côtoyer beaucoup de Présidents de Tribunaux divers, compris des chefs de Cour, et j’ai vu le métier de magistrat se féminiser à la vitesse V. 

          J’ai donc connu à la Cour d’Appel comme au Tribunal Administratif les deux versions :

          Madame le Premier Président, qui me parait la seule acceptable, faisant primer la fonction sur le sexe de celle qui l’exerce,

          et Madame la Première Présidente, à l’inverse, faisant primer le sexe sur la fonction.

          Outre que je trouve cette seconde version ridicule, je me méfierai si je devais être jugé par une femme qui se revendique elle même plus femme que juge. En attendant et pour ne pas commettre de crime de « lèse majesté » en m’adressant à elles, j’ai toujours pris soin de demander à leurs greffiers quelle était la solution choisie par la dame qui se trouvait exercer cette très haute responsabilité.

          Tiens au fait, Greffier et pas greffière ... Lisez les jugements. Ils mentionnent Madame X Greffier, ou hélas plus souvent Madame Y FF Greffier (faisant fonction de ..). On fait exercer la fonction à des secrétaires de Greffe pour économiser sur les salaires .. Tout fout le camp, même dans les prétoires !

          • Inquiet 24 janvier 2014 07:32

            Je cite :

            « J’ai donc connu à la Cour d’Appel comme au Tribunal Administratif les deux versions :

            Madame le Premier Président, qui me parait la seule acceptable, faisant primer la fonction sur le sexe de celle qui l’exerce,

            et Madame la Première Présidente, à l’inverse, faisant primer le sexe sur la fonction.
            ......
            Tiens au fait, Greffier et pas greffière ... »


            Je réagit à votre juste observation, pour mettre le doigt me semble-t-il sur ce qu’est réellement LA VRAIE INEGALITE de traitement.

            Autant qu’on peut se réjouir de gommer les différences de droits entre les hommes et les femmes, autant nous ferions bien de ne pas être dupes de ce traitement.

            En réalité, nous avons une ELITE FEMINISTE qui parle aux FEMMES DE L’ELITE.

            Ce qui compte pour cette élite, c’est que les « bien nées femmes » soit traitées comme les « bien nés hommes », c’est à dire très bien.
            De même, il faut que les « mal nées femmes » soit traitées comme les « mal nés hommes », c’est à dire très mal.

            Ce glissement sémantique sur l’égalitarisme homme / femme est en fait une astuce pour faire accepter le « culte du mérite » (en fait du « bien né ») en intégrant dans les « élus » les compagnes, amies, connaissances féminines des puissants, plus par condescendance que par réelle envie.

            La vraie lutte est toujours la même : celle des inégalités sociales. Combattre les inégalités sociales, c’est aussi combattre le sexisme et le racisme, car « ventre vide n’a pas d’oreilles ». :)


          • christophe nicolas christophe nicolas 23 janvier 2014 20:25
            Vous croyez à Darwin en l’état ? Renseignez vous ! En plus, comme on a plein de preuves de l’existence Dieu, cela pose tout de même des problèmes car la sélection pousse à voir l’autre comme un concurrent matériel puisque les animaux vivent sur ce plan.
            Il y a certainement une évolution et une adaptation mais pas de la bactérie, c’est certain.Connaissez vous l’entropie ? Tout se mélange et évolue vers le désordre, pas l’inverse. Remarquez, cela à toujours posé des problèmes. Disons qu’on ne sait pas tout mais ne faites pas comme si Darwin était une évidence car il est certain que c’est faux, en plus c’était un idiot et plein de gens aiment pousser les idèes idiotes, cela occupe les gens, ça les enfume et vous les menez par le bout du nez plus facilement.

            • Xenozoid 23 janvier 2014 20:32

              aller c’est la fete au village, les primitifs comprendrons
              je concois mal l’évolution darwiniene,qui ne s’encombre ni de morale, ni de finalité,ai pu favoriser une espece aussi envahissante, nuisible, mal embouché et peu durable.....
              hahahahaha


            • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 20:33

              Si, une évolution de la première particulière matérialisée de l’univers jusqu’ici (nous premier récepteur vivant d’une conscience rationnelle dans l’histoire de l’univers) se poursuivant par le développement de l’IA.


              Le plantage de tous les raisonnements scientifiques jusqu’ici, c’est quand on omet que chaque particule puis assemblage de particule créant des organismes de plus en plus évolués portent en elles la mémoire et l’identification de leur individualité et de leur appartenance à une collectivité inanimée puis vivante, d’intensité grandissante à mesure que le corps devient plus évolué dans l’espace et dans le temps.

              Jusqu’à pouvoir conceptualiser, nommer tout cela et comprendre alors en quoi le cerveau humain est le récepetable tout autant que le transmetteur entre toute particule élémentaire ou combinée et la conscience universelle : le passage entre la pensée unifiée, totale et tout ce qui a été, est et sera matière dans l’univers.

            • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 20:36

              Bon c’était mon dernier message sérieux du jour, quel nul, je suis en dessous de tout quand je vois comment Croc mignon, t’emballe tout ça de la meilleure des façons.


              Retour dans l’absurde toute smiley smiley

            • TicTac TicTac 23 janvier 2014 20:37

              Sinon, toi, t’es Igor ou Grichka ?

               smiley

            • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 20:43

              Désolé je suis plus disponible, à cette heure-ci temps X a commencé, je loupe jamais ces émissions de particules là smiley


            • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 20:54

              Qu’est ce que tu l’aimes JCVD, tu me le places à tous les posts.

              Apprends moi la vie sinon, je demande que ça, t’as trop l’air d’un cador toi, ça va être terrible je parie smiley smiley smiley

              D’ailleurs si tu pouvais me ramener une pitite sardine, je serais épatté

              A très vite j’espèe


            • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 20:57

              En parlant de la vraie vie d’ailleurs, t’en pense quoi de cette affaire en tous points dégueulasse et injuste, puisque tu m’as l’air d’être de la partie.


            • Xenozoid 23 janvier 2014 20:38

              et bien voila Shaw parceque tu le vaux bien,combien de réponses avant d’être ?


              • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 20:41

                Aussi con qu’hier ? Bcp trop smiley smiley


                Pour le reste certifie moi que les robots ont éradiqué la mort des petits nenfans, et que ce soir je couche avec Vanessa Paradis et je t’embauche buddy smiley smiley

              • Xenozoid 23 janvier 2014 20:43

                plus cons encore, j’aurais jamais embauché des robots pour pêcher la sardine


                • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 20:46

                   smiley clair on pourrait pas lutter, gardons les bonnes et surtout ces mauvaises manières.


                  Par contre je sais pas si c’est l’eau qui est encore trouble ou si y’a eu surpêche, mais alors ça mord pas du tout du tout ce soir smiley smiley

                • Xenozoid 23 janvier 2014 20:49

                  peut etre tu fais « trop »,ca elles aiment pas,faut pas pêcher, sinon c’est l’eglise


                • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 20:50

                  Waiter and sea buddy


                • Xenozoid 23 janvier 2014 20:59

                  a mon avis ca mord pas ,parceque morice est la,mais bon,mon opinion,on pourrait essayé de mettre la quenelle dans l’appat, juste pour voire, il parait que cela marche avec tout,y a meme des sardines qui s’inscrive seulement pour ca,peut etre morice peut nous faire le coup du hollandais vollant(moi)...hahaha, vous connaissez l’histoire de la banane ?


                • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 21:14

                  Je suis tout ouïe smiley


                • Xenozoid 23 janvier 2014 21:25

                  juste pour mon ego alors, apres ca je vais cartoné des potes

                  la gôche et La droâte, bon pour commencer c’est quoi ? c, est d’abord un concept qui permet de 
                   
                  (se) diriger. genre vas a droite puis tout droit puis a gauche, bon ceux qu’y savent que le 
                   
                  droite est adroite mais pas forcément droite ,savant tous comment aller tout droit. n’est ce 
                   
                  pas ?
                  et la gauche ? c’est pareil elle est placer par rapport a la droite comme son inverse, donc
                  elle est maladroite mais pas forcément gauche,savant anant tout aller tout droit
                   
                  ils vont tout droit comme s’ils avaient vu dans les senats d’une republique qu’íls 
                   
                  défendaient a bout de soufle malgré les convulstion d’un pouvoir agonisant/renaissant, une 
                   
                  chance d’avoir la banane qu’ils leurs revient, la pauvre banane qui a vu plusieur fois des 
                   
                  por(c)(t)s ,avant d’être vendue a d’autres bânanes , .Jusqu’au jour ou elle se demande : ils 
                   
                  sont oú les chaines qu’y m’enchaines ?, elle eut beau cherchez la banâne point de chaine ici, 
                   
                  mais diantre que me veulent’ils, la banâne regarda autour d’elle et qu’elle ne fut pas sa 
                   
                  surpise de voir La droâte et la gôche dansant a l’unisson dans un carrousel 
                   
                  autourd’elle.quelle ne fut pas sa surprise de realiser la force avec laquelle les enfants 
                   
                  amaient jouer en tournant en rond, juste pour avoir la banane.....
                   
                  ceci est juste le pré lude du pouvoir, oú pourquoi on est tous des banânes
                   
                  1 photo
                   
                   
                  N’est-ce donc pas assez que vos prédécesseurs, pour la plupart d’infâme mémoire, nous aient 
                   
                  légué la monarchie, l’agiotage et la guerre, sans que vous nous léguiez la nudité, la famine 
                   
                  et le désespoir ? Faut-il que les royalistes et les modérés, sous prétexte de la liberté du 
                   
                  commerce, dévorent encore les manufactures, les propriétés, qu’ils s’emparent du blé des 
                   
                  champs, des forêts et des vignes, de la peau même des animaux, et qu’ils boivent encore dans 
                   
                  des coupes dorées le sang et les larmes de citoyens, sous la protection de la loi ?
                   
                   
                  je vous laisse faire vos recherches
                   
                   
                   
                  je sais c’est difficille a concevoir un pouvoir sans gôche et droâte, tant cela est ancré par 
                   
                  un seul fait, le pouvoir existe, et les esclaves tournent en ronds,c’est ma banane qui me le 
                   
                  dit, et moi comme tout bon slogan je la mange par les debouts..... 
                   

                • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 21:32

                  Anarchisme 3.0 et y’a pas (plus) de peau de banane, buddy. Bonne soirée

                  ps : quelle sardine ?


                • Xenozoid 23 janvier 2014 21:35

                  c’était un rêve,pas une idee


                • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 21:42

                  Pour ma part on m’a toujours dit « vis tes rêves, rêves pas ta vie », et aujourd’hui plus que jamais j’y souscris.

                  Et quand tu vois les saloperies de la vie en France en 2014, ben il faut se battre pour chnager ce monde de ouf, j’espère que tu en conviendras, ou sinon rendors toi buddy mais sans flagorner sur rien et notamment pas sur les souffrances et injustices qui arrivent aux autres (et je me sens en rien concerné, pas contre autour de toi, de nous, ouvre les yeux).

                  @+


                • Xenozoid 23 janvier 2014 21:46

                  peut etre le faite de dire ouvrire les yeux alors que rien ne le prouve, ne fait qu’ajouté la sardine


                • LEELOO Shawford43 23 janvier 2014 21:52

                  Là t’es trop aware pour moi j’avoue, à tout le moins pour mon cerveau fatigué de ce soir. Bonne soirée


                • TicTac TicTac 24 janvier 2014 08:34

                  IL est l’élu !

                  Gloire à LUI !

                  Merci de m’avoir ouvert les yeux.
                  Désormais, je lirai ses écrits comme autant d’évangiles et ses élucubrations comme des paraboles.

                  Alleluja !

                • TicTac TicTac 24 janvier 2014 08:37

                  Jésus 2.0 a dit :

                  « Et quand tu vois les saloperies de la vie en France en 2014, ben il faut se battre pour chnager ce monde de ouf, j’espère que tu en conviendras, ou sinon rendors toi buddy mais sans flagorner sur rien et notamment pas sur les souffrances et injustices qui arrivent aux autres (et je me sens en rien concerné, pas contre autour de toi, de nous, ouvre les yeux). »

                  Chnageons ce monde de ouf !
                  Dormons sans flagorner sur rien !

                  Je flagorne, tu flagornes, il/elle flagorne, nous flagornons, vous flagornez, ils/elles flagornent.

                • LEELOO Shawford43 24 janvier 2014 11:40

                  @Nico, merci, même les sarcasmes sont ici de bon aloi


                  @tic tac, tu sais, tu as juste à faire face ici à ton âme et à ta conscience. D’autant que je ne me prends en rien pour Jesus. J’ai par contre désigné effectivement qui reprenait ici ses traits et portait sous des traits absurdes son flambeau sur AV.
                  Pour ma part, que je reste aux yeux des veaux et haineux un idiot et/ou un clown, c’est presque le parfait complément de démonstration du bien fondé de ce que j’écris, et donc je le vis très bien.

                • TicTac TicTac 24 janvier 2014 12:31

                  « Je n’ai jamais lu la bible et m’en porte très bien (sans pour autant en rien la proscrire), elle fait par contre bel et bien de l’historie humaine, elle fait partie d’un tout bien tangible qui, par la colonisation des différents mois individualisés d’une conscience commune, a une grande importance. » Shawford, 24/01/2014 12h08

                  Quand on a lu ça, on peut mourir le coeur en Paix.

                • LEELOO Shawford43 24 janvier 2014 13:09

                  C’est tout ce que je peux te souhaiter en tout cas.


                • LEELOO Shawford43 24 janvier 2014 13:36

                  J’en accepte l’augure, être ni plus ni moins con que les autres, cela doit être assurément mieux en tout cas que finir seul dans son magistrat.


                • LEELOO Shawford43 24 janvier 2014 16:34

                  Je suis un véritable aimant, n’est ce pas ? Même pas besoin de me dédoubler smiley


                • soi même 23 janvier 2014 21:07

                  Franchement, es que c’est une information vital de parler des bouffonneries actuellement quand on voit comment ceux qui sont censé nous représentez nous confisque notre légitimité ?


                  • Xenozoid 23 janvier 2014 21:08

                    et puis qui sont les honnête gens jamais nommés ?franchement tout le monde un tantinait connaissant internet sait que l’honneteté n’est pas le context, et les autres de croire que c’est libre,,,ca vous ne rappelle pas quelque chose ?


                    • christophe nicolas christophe nicolas 23 janvier 2014 21:14

                      Vous savez, il faut se méfier, on a beaucoup d’idée fausse. Je viens juste de m’amuser d’identifier masse et poids sur un petit commentaires. On va me dire, horreur ! Il ne connais pas les choses élémentaires. Je l’ai fait exprès car en fait la relation fondamentale de la dynamique de newton est une erreur. On le sait depuis longtemps à cause des expérience d’antigravité et de la présence des ovnis, le §2.4 du rapport Cometa est très clair mais ce sont des choses que la plupart des scientifique rejettent parce qu’ils sont incapables d’y répondre.

                      La masse est en réalité une sorte de poids moyen ou de potentiel de poids moyen car sans interaction, il n’y a plus d’inertie et la loi fondamentale de la dynamique est fausse. L’univers n’ayant pas d’interaction avec l’extérieur par définition, son poids est nul. Si on identifie Dieu et l’Univers puisqu’ils sont Uniques tous les deux, cela signifie que tous ce qui contient l’univers n’a pas d’inertie pour Dieu. Conclusion, finalement, logique et cohérente qui rejoint sa définition de créateur de tout ce qui existe.

                      Oui je sais, c’est peu habituel pour les gens que nous sommes mais celui qui n’a que la bible au fin fond de la Sibérie le sait tandis que les derniers Nobel l’ont souvent oublié.

                      Bien sur, il faut ensuite améliorer les connaissances car Dieu veut nous faire connaître mais la 1er connaissance est d’abord celle de Dieu. Il y a donc deux « églises », celle de Pierre qui s’occupe de la connaissance de la révélation et celle de Jean qui s’occupe de la connaissance par l’observation. Jean, l’apôtre qui a suivi la crucifixion confirme Pierre, l’apôtre qui était absent, qui le précède dans l’ordre de la connaissance de Dieu.

                      You understand ?


                      • Xenozoid 23 janvier 2014 21:29

                        une sardine ,une


                      • Inquiet 24 janvier 2014 07:43

                        Autant je comprend qu’il faille s’inquiéter des billevesées des créationnistes qui se braquent contre la datation au carbone 14, qui me parait difficilement contestable,

                        autant j’ai encore plus de crainte de la manipulation de la science à des fins toutes aussi inavouables que celles des créationnistes.

                        A mon sens, le scientisme est une plaie de ce monde, encore plus grave que le révisionnisme scientifique.
                        D’une part, parce que je pense qu’on a le droit de tout remettre en cause même si le raisonnement est « béton », et d’autre part la méthodologie scientifique impose le doute perpétuel.

                        Pour moi, le darwinisme originel a dérivé dangereusement pour justifier l’injustice dans le monde en darwinisme social.
                        Ne pas y voir une manipulation des instances dirigeantes, c’est avoir de boue dans les yeux (pour rester poli :) ).

                        Avant même le révisionnisme scientifique, le plus gros danger de la science est surtout la tentation de mettre fin au Doute pour forcer l’acceptation de notre monde comme la « fin de l’histoire ».

                        Le plus gros problème du Savoir, aujourd’hui n’est pas de valider définitivement une connaissance, mais d’apprendre à raisonner.
                        Acquiescer sans remettre en cause, ce n’est pas raisonner.

                        • cevennevive cevennevive 24 janvier 2014 10:30

                          Bonjour Inquiet,


                          Très bon commentaire. Vrai et sincère.

                          Mais, si l’on accepte un tant soit peu les théories de Darwin, on est certain que notre monde n’est pas « la fin de l’histoire », et qu’il évoluera encore au cours des millénaires. Peut-être disparaîtrons-nous pour laisser place à autre chose ?

                          Vous avez raison lorsque vous dites que « le scientisme est la plaie de ce monde ». Les scientifiques veulent tout expliquer, même les phénomènes les plus impondérables ou antédiluviens, et il en sort une bouillie informe qui suscite querelles et haines entre les « spécialistes ». 

                          Bonne journée.

                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 janvier 2014 10:08

                          Concernant La Pléiade ont peut aussi se demander pourquoi, en décidant d’y faire entrer Le Coran en 1967 les responsables de la prestigieuse collection décidèrent de ne pas y faire figurer le prénom du traducteur et auteur des très riches notes, alors que le prénom du préfacier, beaucoup moins important dans l’ouvrage y est présent.

                          Qu’on aille surtout pas s’imaginer qu’on était déjà, dans les milieux les plus respectables de l’édition française de l’époque, couché devant les islamistes comme de vulgaires ministres hollandiens de 2014 !

                          En 1967, les responsables de l’Université Al Azhar du Caire firent savoir qu’ils appréciaient la publication du Coran en langue française, ce qui contribua à sa promotion.

                          Ils l’auraient sans aucun doute tout aussi bien promu si Gallimard avait osé faire savoir aux lecteurs que le traducteur, digne du respect des mâles et honnêtes savants de l’islam était... une femme, Denise Masson.


                          • le moine du côté obscur 24 janvier 2014 10:57

                            Je me demande qu’est-ce que la question du créationnisme vient faire dedans ? Oui je suis créationniste et alors ? Ce n’est pas pour autant que je ne veuille pas que les personnes qui croient en la théorie de l’évolution n’aient pas leur mot à dire. Je veux que toutes les opinions s’expriment et que leurs partisans puissent les défendre, afin que les gens informés de toutes les possibilités choisissent en leur âme et conscience. On m’a bassiné avec la théorie de l’évolution à l’école et à présent adulte, majeur et vacciné je la rejette sans pour autant denier à certains le droit d’y croire et de la défendre.
                             Je pense qu’un humain normal (opinion subjective mais que j’assume pleinement) est curieux et aime avoir diverses opinions. Je pense que le débat grandit ! Quant au savoir il devait être disponible gratuitement ! Je pense que « le savoir » s’effondre aussi parce que les gens ne sont pas curieux. Car avec le net on a une chance d’avoir accès à un grand nombre de connaissances mais les gens préfère la conne aisance du divertissement et des discussions puériles et débiles sur les réseaux sociaux. A qui la faute ? Bonne question et je le pense à nous tous.


                            • Archibald 24 janvier 2014 11:06

                              Une opinion est l’expression de l’analyse de faits. Les faits sont indiscutables alors que les opinions ne le sont pas. Prétendre que toutes les opinions sont acceptables, c’est accepter que le vrai a la même valeur que le faux. C’est par exemple accepter et reconnaître valable l’opinion selon laquelle la terre serait plate. Le créationnisme n’est pas autre chose. Libre à vous d’assumer de vous tromper. La curiosité n’a jamais été le gage de la vérité. 


                              • Inquiet 24 janvier 2014 11:49

                                On est quasiment sur du « faux » mais peut-on être vindicatif sur le « vrai » ?


                                Tout ce qui n’est pas faux n’est pas pour autant vrai.

                                Exemple d’actualité : ce n’est pas parce que la vitesse amplifie les dégâts qu’il faut en conclure que c’est le principal motif d’accident de la route, qui est rappelons-le : l’alcool suivi par l’hypovigilance.

                                Si nous ne sommes pas curieux, nous aurons tôt fait d’associer la notion « amplification des dégâts » avec « cause principale d’accidents », car ces notions reposent sur la même mise en perspective de l’accidentologie qui pourraient laisser supposer que « dégâts » équivaux à quelque chose près à « accidents ».

                                Là où je suis d’accord avec vous, ce n’est pas parce qu’on remet en cause quelque chose, que cette chose devient fausse.

                                Dans mon cas, je pense que si quelque chose est vu comme « vrai », c’est qu’en définitive il est plutôt « pas totalement faux » : rappelez-vous les théories de Newton remisent en cause par les découvertes de Einstein.

                                Heureusement, qu’il y a eu de la curiosité chez Einstein non ?

                                Mais plus proche de nous : avez-vous entendu parler de la « matière noire » et de l’ « énergie noire » ?
                                Il en ressortirait que la matière et l’énergie telles qu’on les connaît ne représenteraient que 5% de l’Univers.

                                Comment peut-on être si vindicatif avec la capacité d’observer QUE 5% de l’Univers ?

                                Ne faut-il pas davantage développer notre curiosité et notre capacité à remettre en cause même les symboles les plus inattaquables de notre sois-disant certitude ?

                                C’est malin de dire que la curiosité n’est pas un gage de vérité, puisque vos contradicteurs ne disent pas cela.
                                La vérité existe « idéalement » et nous ne pouvons jamais garantir la détenir même si on croit la détenir (cf 5% de l’Univers !!!), et l’amoureux de la vérité doit avant tout douter de sa propre vérité à charge et à décharge, en conséquence de quoi la nature de nos connaissances peut très bien conclure qu’on avait raison dès le départ après avoir été curieux à essayer de prouver le contraire -> donc on n’a pas dit que la curiosité était un gage de vérité.

                                Mais faire croire que vos contradicteurs auraient pu vous dire cela, est de la manipulation, et une tentative de falsifier ....... la Vérité CQFD smiley

                              • Hervé Hum Hervé Hum 24 janvier 2014 12:03

                                Ce commentaire ne m’est pas adressé, mais m’interpelle.

                                Toutes les opinions sont acceptables sur le principe de la libre expression. Par contre, elles sont toutes contradictoires, sur le même principe. Votre exemple de la Terre n’est pas valide car il s’oppose à votre premier affirmation où la sphéricité de la Terre est un fait, non une analyse, donc n’est pas une opinion. Par contre, l’évolution n’est qu’une théorie (qui peut être incluse dans le créationisme), non un fait établi, c’est donc une opinion valide.

                                Enfin, les faits traitent de la réalité observé, le vrai et le faux ne se distingue que si ils sont reliés aux faits, s’ils sont reliés aux personnes, le vrai et faux deviennent une question de vérité ou de mensonge. Bref, c’est un peu plus complexe que ça !

                                Sinon, la liberté d’opinion commence et s’arrête à soi même.


                              • philippe913 25 janvier 2014 10:51

                                l’évolution n’est qu’une théorie, soit, mais une théorie confortée par de trèèèèès nombreux éléments.
                                La théorie de la relativité n’est qu’une théorie, comme la théorie sur la gravité, et qui pourraient être revues dans un futur proche, ou moins proche ;o). Pourtant, on en sort de vrais applications qui fonctionnent.
                                Dire de qqchose que ça n’est qu’une théorie ne suffit pas à la décridibiliser.
                                En revanche, constatet que cette théorie ne s’appuye sur rien..., comme celle des créationnistes, est tout de suite plus parlant.


                              • Thorgal 24 janvier 2014 12:22

                                C’est quoi les « honnêtes gens » ?


                                • La mouche du coche La mouche du coche 24 janvier 2014 13:41

                                  Ce sont ceux validés par l’auteur.


                                • Archibald 24 janvier 2014 14:40

                                  Ces commentaires disent en peu de mots ce qui se cache derrière le pseudo. Un contempteur de la facilité qui s’épargne l’écriture d’articles, la lecture attentive des articles d’autrui, et la lecture d’ouvrages approfondis qui lui permettraient de s’épargner des commentaires simples et niais. Trois efforts qui permettraient de le grandir et d’envisager en s’éduquant d’éclaircir les horizons des autres. Mais la bêtise est son propre maître, et s’extraire de sa gangue confortable qui donne l’illusion d’être maître en tout lui est un acte impossible. Chaque époque a eu son vocabulaire pour les nommer, mais ils renferment la même sottise, la même fatuité, toujours aussi profonde, toujours aussi minable.


                                • Thorgal 24 janvier 2014 16:49

                                  Wow, tu aimes t’écouter et faire des conclusions faciles toi. Ça décrédibilise ton article.


                                • Archibald 25 janvier 2014 10:40

                                  Je vois. Quand on est doté de la puissance de réflexion d’une amibe, on évite de se répandre. Les moins idiots des imbéciles comprennent au minimum que le silence est leur seul camouflage. Et si le mal persiste, les commentaires seront bienvenus ailleurs. Quant au tutoiement, gardez-le en pogne, on ne se connaît pas et je ne tiens pas à ce que ça change.


                                • Thorgal 25 janvier 2014 14:30

                                  Connard toi-même.


                                • Grandloup74 24 janvier 2014 16:19

                                   Le goulag n’était pas issu d’une volonté d’uniformisation, mais le résultat d’une psychose de l’espionnage et de la trahison générée par la volonté du monde occidental d’infiltrer et de saboter toute tentative d’échapper au capitalisme (on en voit toujours la preuve avec le blocus de Cuba qui n’est ni terroriste ni va t en guerre, par ex.), ce qui a amené aux crimes en question. Mais d’autres génocides ont eu lieu dont on ne parle pas ou bien moins (20 millions de Soviétiques par les nazis, les Arméniens par les Turcs, les Viet Namiens, les Irakiens et Libyens il y a peu,etc.) La preuve est que toutes les républiques soviétiques si elles se voyaient imposer une langue commune (pour raison de facilité de communication) qui était le russe, pouvaient garder leur langue et leurs traditions d’origine. (bien sûr, l’interdiction de religion pour les mêmes craintes, et pour l’émancipation du peuple hors de mysticisme, était abusive, mais vu les dégâts qu’elles font c’était sans doute une chose compréhensible...).
                                   Quant à l’absence de lutte contre la perte de l’authenticité de la langue française, elle résulte d’une volonté de tuer tout particularisme, fondateur d’identité qui motiverait les gens à défendre qui une région, qui une langue, qui un savoir faire qui des acquis...et finalement des groupes identitaires qui seraient opposés à une uniformisation favorable au grand marché que l’on nous impose : plus d’identité = pas de défense et acceptation de la soupe insipide que l’on nous prépare. La facilité fait le reste, et la pseudo égalité des sexes (on ne devrait parler que d’égalité des droits, car en dehors de ça, personne n’est l’égal de l’autre, il y a des grands, des petites de gros des maigres, des intelligents et des moins, bref la diversité qui crée une espèce est tout sauf égalitaire de constitution de choix, de goûts etc.)
                                   Et là encore, pendant qu’on déblatère sur une égalité issue de frustrations, les gouvernants nous préparent d’autres sujets qui sont cachés derrière ces « amuse gueule ».
                                   
                                   


                                  • Gemini5 Gemini5 25 janvier 2014 16:17

                                    @Archibald
                                    vous écrivez :
                                    "Un contempteur de la facilité qui s’épargne l’écriture d’articles, la lecture attentive des articles d’autrui, et la lecture d’ouvrages approfondis..."

                                    hummm...., vous avez sans doute voulu dire : un adepte, un pratiquant, un qui se vautre dans..., etc... ?...
                                    Parce que là, vous venez de dire exactement le contraire de ce que vous vouliez dire, étant donné qu’un contempteur est quelqu’un qui méprise... qlqun qui méprise la facilité ne s’épargne pas la lecture, écriture, etc.... au contraire ! smiley

                                    Quand on veut donner des leçons à grand renfort de phrases amphigouriques et ampoulées, on vérifie d’abord sa sémantique (parce que moi aussi, je peux employer à bon compte des mots quelque peu savants pour me faire mousser... :-> )

                                    Salut Thorgal au fait... smiley


                                    • Archibald 25 janvier 2014 16:49

                                      @Thorgal

                                      Les insultes ne dénoncent que les minables qui les emploient.

                                      @Gemini
                                      Ne prenant que le temps que mérite les commentaires dont vous semblez l’adepte, de contempteur je pensais le contemplateur. Je suis heureux de vous avoir donné par lapsus un petit moment de plaisir. Notez que je ne donne pas de leçons, en revanche, donner l’occasion aux parasites de s’exprimer un peu me réjouit. J’écris des articles. Ce n’est pas votre cas. Mais puisque vous le suggérez, employez des mots que vous croyez savants, et proposez votre pensée si elle existe : à vous lire, elle doit être brillante, votre écriture sublime et vos mots superbes. Amphigourique relève par ailleurs de l’incompréhensible, il me semble que jusqu’à présent vous ayez suivi ce qui s’est dit, alors avant de continuer vos commentaires dans la discipline de ceux qui insultent, revenez après avoir suivi les conseils que vous dispersez. J’attends de vous lire avec l’impatience d’un disciple envers un maître.

                                    • Gemini5 Gemini5 26 janvier 2014 15:31

                                      Ne prenant que le temps que mérite les commentaires (...)

                                      sans commentaire....

                                      donner l’occasion aux parasites de s’exprimer un peu me réjouit. J’écris des articles. Ce n’est pas votre cas.

                                      Waouw. Chuis impressionné... je n’oserai point me mesurer à Votre Grandeur.


                                    • Archibald 26 janvier 2014 16:03

                                      C’est ce que je pensais, une petite frappe et un roquet.


                                    • Gemini5 Gemini5 26 janvier 2014 16:24

                                      En attendant, c’est bien vous qui avez la bave aux lèvres et l’insulte à la bouche...

                                      Détendez-vous, c’est dimanche ! smiley

                                      (ça me rappelle une formule plaisante : « prends un coup de vin, c’est dimanche ! »)


                                      • Archibald 27 janvier 2014 09:17

                                        L’espace du web n’est sans doute pas assez grand pour que vous jugiez nécessaire de venir pisser sur mes plates-bandes. Allez donc ruminer vos commentaires inutiles en rejoignant vos buveurs du dimanche. En gros, foutez-moi la paix. A moins que, mais je vous y ai invité et vous avez décliné, vous souhaitiez discuter en écrivant un commentaire constructif. Ce serait mieux non ? Mais il faut produire un petit effort, et distribuer des commentaires acides et fielleux vous est plus facile que d’écrire trois pages d’article. Vous préférez être un troll (individu qui entretient artificiellement une polémique à renfort de commentaires sur le web). Dire de vous que vous êtes une petite frappe et un roquet ne sont pas des insultes : prenez un dictionnaire qui vous le confirmera, il vous confirmera que vous êtes un petit individu hargneux peu redoutable, ce qui est un langage dit ’familier’ mais pas insultant, ce n’est qu’un diagnostic qui se confirme à la lecture de votre dernier jet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Archibald


Voir ses articles







Palmarès