• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le ridicule des mesures anti pollution

Le ridicule des mesures anti pollution

Dernièrement, suite à des pics de pollution de plus en plus réguliers, des mesures ont été prise. Et quelles mesures ! On ne plaisante plus. Oui, des messages nous conseillant de lever le pied ont été disséminés dans toute la France. « Réduisez votre vitesse », un message ne voulant pas dire grand chose. Ensuite, on l’a remplacé par « 20km/h en moins ». Et aujourd’hui, nous sommes passés à un panneau 70, faisant passer les autoroutes de 130 à 70 km/h.

A Paris et dans d’autres villes, c’est encore pire, puisque après des réductions de vitesse de plus en plus abusives, nous sommes passés aux vignettes.

 

Encore et toujours la vitesse. Comme pour les accidents de la route, tout est mis sur le dos de la vitesse.

Certes, plus on roule vite, plus on consomme, c’est un fait. Mais ce qui consomme le plus, ce n’est pas la vitesse, mais les premiers rapports, ainsi que les accélérations. Roulez de façon constante va moins polluer que d’accélérer / freiner constamment. Et pourquoi freine-t-on, souvent ? A cause de véhicules roulants à moins de 110 km/h qui dépassent des camions, nous obligeant à ralentir, voire, à freiner.

A moins que tout le monde ne roule à la même allure, cette limitation n’a pas grand sens. Ces limitations ne font que perdre un temps énorme à tout un chacun et sont une des raisons du trafic : si tout le monde se traîne, les voies vont rapidement saturer, créant des embouteillages. A ce moment, quel est l’intérêt des autoroutes ? La fonction première de ces voies de communication était d’accélérer, de fluidifier le trafic. Si on fixe des vitesses similaires aux nationales, les autoroutes n’ont plus grand sens.

 

Par ailleurs, théoriquement, il n’est pas possible de rouler à moins de 80 km/h sur la voie de gauche ; en généralisant la vitesse minimale à 70 km/h, c’est un non sens absolu qu’on nous instaure, puisqu’il devient interdit de rouler sur la voie de gauche !

Par ailleurs, même sur la voie de droite, quand des voitures roulent à 80 km/h ou moins, il n’est pas rare de voir des camions les doubler…

Les camions, justement ! Parlons en. N’était-il pas prévu une mesure pour les limiter ? Ah oui, j’oubliais : le gouvernement s’est couché pour ne pas la réaliser. Et à force de se coucher, voilà ou nous en sommes : restrictions sur tout les usagers, automobilistes en premier.

 

Parce que, des mesures anti pollution, ça existe ! Mais aucune n’a été appliqué, faute de courage politique. D’abord, l’écotaxe, honteusement annulée. Pourquoi « honteusement » ? Parce qu’elle émanait d’une demande d’élus alsaciens notamment, parce qu’en France, il n’existe aucune restriction sur le transport des marchandises en camion. Résultat : la quasi totalité des camions étrangers empruntent les autoroutes françaises, pour éviter de devoir payer les vignettes existantes en Allemagne, par exemple. Et cette conséquence a un coût, puisque le trafic étant important, les infrastructures vont forcément se dégrader plus rapidement, obligeant à refaire des portions de façon nettement plus régulière que la normale.

 

Et les péages ? A leur mise en place, on nous a fait croire qu’ils servaient à financer la construction des autoroutes, puis à leur entretien. Mais chaque prétexte est bon pour augmenter les tarifs, au point ou la Cour des comptes a dénoncé la cherté des péages, pour un résultat plus que mitigé, et surtout, des bénéfices records.

 

Mais le transport par camions n’est pas la seule solution existante. Hélas, le transport par rail est délaissé, par choix politique. Idem pour le fluvial. A quoi bon se lamenter des émissions polluantes des transports routiers alors qu’on favorise ce secteur depuis des dizaines d’années ? N’oublions pas que le diesel fait aussi partie de cette politique, que la France a favorisé pendant plus de 30 ans. Et subitement, boum, on culpabilise les acheteurs, on les oblige à acheter neuf ? Soyons cohérents.

 

Hélas, nous ne le sommes pas. Le must reste certainement la vignette et les autres restrictions qui ont récemment eut lieu, du genre la circulation alternée.

Sur la forme, c’est une bonne idée, mais sur le fond, c’est une catastrophe, à tous les niveaux. D’abord, pourquoi la vignette vient-elle si tardivement ? Ensuite, son fonctionnement même est absurde, parce qu’elle se base uniquement sur le type de moteur de la voiture, sans aucune considération pour sa consommation ni son rejet ! Ainsi, depuis quelques années déjà, si vous achetez une voiture, vous remarquerez bien vite un classement allant de A à F qui classe les voitures par rapport à leur consommation ainsi qu’à leurs rejets. Pourquoi ne pas s’être basé là dessus pour les vignettes ? C’est beaucoup plus cohérent que de classer les voitures par années de productions et par motorisation, alors même qu’une vieille petite voiture va largement moins polluer qu’un récent 4x4, par exemple.

Ces vignettes ont plus l’air d’avoir été mises en place pour favoriser l’achat de voitures neuves que celles non polluantes.

 

Et les plans de dernière minute obligeant la circulation alternée… Quelle insulte pour tout les automobilistes. On les criminalise alors qu’ils vont simplement au travail, et parce que nos dirigeants n’ont jamais pris le problème de la pollution au sérieux. Prendre cette problématique au sérieux, c’est avoir un plan de circulation cohérent, des pistes cyclables de bon sens, des transports en commun sûrs et logiques, des accès piétons intelligents.

Dans les grandes villes, c’est tout le contraire. Chaque mesure est imposée à la va vite, en réaction à une urgence qu’on veut vite régler. Le résultat est simple : le réseau est absurde, mal fait, pas adapté, pour aucun des utilisateurs. Et on subit de plus en plus souvent des pics de pollution. Pics qui sont en partie du au transport, incontestablement, mais ce n’est pas le seul secteur. Y a-t-il eu quelque chose qui a été fait pour les autres secteurs polluants ? Pas à ma connaissance, et pour cause : il faudrait avoir du courage politique pour imposer ne serait-ce qu’un début de contraintes. Ils préfèrent largement les vaches à lait que sont devenus les automobilistes, après les radars, les augmentations des taxes de l’essence (le baril de pétrole est à un niveau quasiment trois fois plus bas que la dernière crise, les prix à la pompe sont quasiment identiques qu’à cette période, il y a un souci), on passe donc aux vignettes.

 

Alors, des mesures contre la pollution, oui, clairement, oui. Mais des mesures sensées, sur le long terme, qui prennent en considération les acteurs, et pas des mesurettes discriminantes mal conçues, qui pénalisent une majorité de personnes au jour le jour. Finalement, on veut simplement une vraie politique contre la pollution, à tous les niveaux !


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • UnLorrain 1er février 2017 10:59

    A la radio, a la date environ de la mise en place des radars automatiques : le journaliste de dire que la consommation globale de carburants avait sensiblement diminu...ca doit tre vrai je crois,je crois pouvoir ajouter que depuis l apparition des moteurs hdi hpi tdci et autres i la consommation globale a tres sensiblement diminu...gros mankagagne pour El capo di tutti capi et autres caporegime de hydre mafieux etatique hihihi sont ils sots sur ces coups de pelle sur la nuque ainsi.


    • sweach 1er février 2017 15:47

      @UnLorrain
      La surconsommation est due au frottement de l’air, mais plus la vitesse est basse et moins les frottements de l’air joue un rôle.


      Avant les radars tout le monde roulaient à 150 sur les autoroutes et 110 sur les nationales, le passage forcé à 130 et 90 a donc eu un impact indéniable.

      Par contre l’impact du frottement de l’air entre 90 Km/H et 70 Km/H est bien moindre, en tout cas à des années lumière d’avoir un rôle sur la pollution global dont l’automobile ne représente qu’un pourcentage.

      Bref on emmerde des millions de gens pour même pas 1% d’écart sur la pollution.

    • Paul Leleu 1er février 2017 20:45

      @UnLorrain

      de toutes façons c’est tout un modèle économique à revoir... et des intérêts privés à frustrer...

      il faut relocaliser les familles et les travailleurs dans les centres-ville... et donc collectiviser (d’une manière ou d’une autre) une part sensible du parc immobilier privé... et donc priver de leur business les petits-propriétaires qui louent à prix d’or à des touristes et des privilégiés.

      cette mesure mettra aussi au chômage une part du bâtiment, et les supermarchés et autres betonneurs périurbains.

      en rendant moins utiles les voitures, c’est aussi les constructeurs et les garagistes qui seront touchés. Les pétroliers et les concessionnaire de travaux routiers...

      bref... ça fait beaucoup de monde.

      il faudra aussi investir dans l’isolation des bâtiments, la sobriété énergétique (genre écran pub dans le métro). etc.

      remarquez que le recul de l’économie pétrolière permettrait d’assécher le financement du terrorisme , et de l’islam en général...


    • RICAURET 1er février 2017 23:21

      @UnLorrain
      FAUX LA CONSOMMATION A AUGMENTE LES (HD)I ET AUTRES MOTEURS LA NORME UTAC
      A ÉTÉ CONTOURNE PAR EXEMPLE ON FAIT LES ESSAIS DE CONSO AVEC DES GALETTES
      DU MÈME STYLE QUE LES ROUES DE SECOURS TRÈS MINCE DONC MOINS DE RÉSISTANCE SUR LA ROUTE ET SUR CIRCUIT ET SI VOUS CONTRÔLEZ VOTRE CONSO VOUS AUREZ LA SURPRISE HA ON POLLUE MOINS LORSQUE LA VITESSE EST A 70 km/ H ET OUI REGARDEZ VOTRE LE CONTRÔLE TECHNIQUE RUBRIQUE CONTRÔLE CO2 DONC ON FAIT LE CONTRAIRE ET ON POLLUE PLUS
      TOUT EST FAIT POUR NOUS DISCRÉDITEZ SEUL LES RICHES POURRONT CIRCULER POUR NOUS LE BUS


    • Traroth Traroth 2 février 2017 01:45

      @sweach


      A 90 km/h, on est en 5ème vitesse, et à 70 km/h on n’est qu’en 4ème et on pollue plus au kilomètre. Cette limitation a l’effet inverse à celui recherché.

    • sls0 sls0 2 février 2017 12:59

      @Traroth
      Plus haut il est écrit que la puissance demandée est tributaire de la vitesse au carré du fait du frottement de l’air.
      Où il y a beaucoup de circulation on freine, on transforme de l’énergie cinétique en chaleur. E=1/2*M*V², là aussi c’est de la vitesse au carré.
      Ecrire qu’à 70km/h on est en quatrième indique que vous avez une conduite nerveuse où les coups de freins et les accélérations sont courants. C’est peut être spécialement pour les chauffeurs à conduite nerveuse que s’adresse cette limitation.


    • anomail 2 février 2017 16:22

      @Traroth

      « A 90 km/h, on est en 5ème vitesse, et à 70 km/h on n’est qu’en 4ème et on pollue plus au kilomètre. Cette limitation a l’effet inverse à celui recherché. »

      C’est ce que je croyais, mais j’ai fait une expérience qui infirme cette théorie.

      Comme à présent tous les véhicules sont munis de débimètres assez précis (injection électronique oblige) j’ai eu à suivre un camion particulièrement lent (60 Km/h) qui roulait régulièrement sur une route plate.

      J’initialise le débimètre... Verdict au bout de quelques kilomètres : 3,5 litres au 100 (au lieu de 5 à 90 Km/h)

      Donc c’est contre-intuitif, on ne consomme pas forcément plus sur un rapport inférieur.

      A la réflexion je pense qu’il faut juste s’arranger pour rester près du régime de meilleur couple du moteur.


    • Croa Croa 2 février 2017 19:47

      À Traroth,
      Si tu ne peux pas rouler en 5e à 70km/h t’as une bagnole bien trop puissante !  smiley


    • sweach 6 février 2017 10:00

      @Traroth
      Il ne faut pas confondre l’effet des frottements de l’air sur la consommation et le style de conduite.


      Rouler en 4em ou en 5em pour une même vitesse est discutable.

      Par contre 20km/h de différence a un impact, mais plus la vitesse est basse et plus il est minime.

      Entre 90 et 70 la différence est très faible et si on continue de descendre on fini par avoir l’effet inverse de celui recherché, car d’autres problèmes polluant apparaissent à basse vitesse (surrégime, sous régime, freinage, bouchon, ...) et on l’oubli parfois « accidents » car forcer à rouler à 70 sur une route qui permet les 150 vous créez un terrain favorable pour les incivilités.

      Là où c’est mal honnête, c’est qu’on demande à des millions de personne de fournir un effort qui va avoir un impact minime, là où les vrais pollueurs n’ont aucune restriction.

    • Gasty Gasty 1er février 2017 12:28

      Les véhicules roulant à moins de 110 polluent moins que ceux qui vont devoir freiner puis accélérer ensuite. Alors c’est bien la vitesse qui consomme ( donc pollue) contrairement à ce que vous dites « Mais ce qui consomme le plus, ce n’est pas la vitesse », d’ailleurs vous dites bien« Roulez de façon constante va moins polluer que d’accélérer / freiner constamment ».
      A vous entendre, ceux qui ne roule pas à 130 seraient les principaux responsables de la pollution...vous manquez pas d’air de jeter ainsi l’opprobre sur celui qui pollue le moins sur ce coup là.
      Et les embouteillages ne sont pas le fait de vitesses réduite mais d’effet accordéon entre les voitures dans un fort trafic.Une grande vitesse ne fluidifie pas un fort trafic, que ce soit à 90, 110 ou 130 c’est la même chose. smiley

      http://www.science-et-vie.com/galerie/pourquoi-la-circulation-fait-elle-laccordeon-5939


      • Doume65 1er février 2017 14:04

        @Gasty
        « vous manquez pas d’air de jeter ainsi l’opprobre... »
        C’est bien parce qu’il ne manque pas d’air que la pollution ne le dérange pas. smiley


      • vesjem vesjem 1er février 2017 19:37

        @Gasty

        « Et les embouteillages ne sont pas le fait de vitesses réduite »

        sur la rocade de rennes, la vitesse a été réduite de 90 à 70km/h, ce qui a entraîné des bouchons constants, des accidents en augmentation sensible, et une surconsommation globale importante ;
        résultat des courses, la municipalité (ps) , dans sa grande mansuétude, a rétabli la vitesse à 90km/h


      • Gasty Gasty 1er février 2017 20:02

        @vesjem

        Non ! ça n’a rien changé du tout au niveau des bouchons. Pas plus ni moins de bouchons à 70 qu’à 90. Avant il y avait des bouchons ( à 90 ), après il y a eu des bouchons ( à 70), maintenant il y a toujours des bouchons ( à 90 ). Le problème est identique à tous les périphériques aux heures de grand trafic.

        Mais les relevées ont en effet mis en évidence qu’il n’y avait pas d’amélioration niveau pollution de l’air et pas davantage d’amélioration au niveau du bruit. 70 km/h est une vitesse bien trop basse pour un périphérique. Comme il a été dit, beaucoup étaient obligés de rouler en quatrième.


      • pemile pemile 1er février 2017 20:24

        @Gasty « Mais les relevées ont en effet mis en évidence qu’il n’y avait pas d’amélioration niveau pollution de l’air »

        Il y a eu une amélioration nette dans les zones passées de 110 à 90 km/h.


      • RICAURET 1er février 2017 23:23

        @Gasty
        FAUX LORS DE VOTRE CONTRÔLE TECHNIQUE REGARDEZ LE CO2 IL EST TRES FORT A FAIBLE VITESSE ET OUI


      • vesjem vesjem 2 février 2017 14:02

        @Gasty
        bien sûr que les bouchons ont augmenté sensiblement !
        le nier relève de la mauvaise foi
        donc bouchons en hausse=>consommation en hausse
        accidents en hausse également


      • Eric F Eric F 2 février 2017 16:03

        @pemile
        oui, dans les zones passées de 110 à 90, on est dans le cas où la majorité des conducteurs sont en 5ème, et le régime moteur plus faible explique cette diminution, aussi c es zones sont resté limitées à 90. le frottement de l’air joue davantage aussi à 110 (la différence entre 90 et 110 est plus forte qu’entre 70 et 90).
        Il y a donc un optimal (90 selon l’expérimentation) -ceci étant des zones 70 là où il y a de nombreuses intersections peut se justifier pour fluidifier dans cette configuration-.

        Il en va de même pour la limitation à 30 en ville : on est entre la seconde et la troisième, au lieu de la 4ème à 50 si la circulation est fluide -là encore, des zones 30 -sans en abuser-, peuvent se justifier aux abords des écoles par exemple.


      • Eric F Eric F 1er février 2017 12:43

        A Rennes, il y a eu pendant 1 ans l’expérimentation de limiter le périph à 70 km/h.
        Résultat : AUCUNE baisse de pollution n’a été mesurée, le nombre d’accidents n’a pas diminué (même légère augmentation).
        Pour une fois, ce qui est à saluer, des pouvoirs publics ont été cohérents, la vitesse a été rétablie à 90km/h.

        Une raison technique : à 70 la plupart des usagers sont en 4ème, et à 90 en 5ème, à moindre régime moteur.

        Quant aux cartes de pollution, on voit qu’elles ne sont pas limitées aux villes (hors « cuvettes » comme Grenoble) mais à toute une aire géographique. Ainsi, on a très clairement vu il y a un mois le zone rouge venir du Nord Est (industrie et centrales à charbon de pays voisins) et recouvrir progressivement une zone plus vaste incluant la région parisienne. Il y a certes une surpollution urbaine qui s’y ajoute, les véhicules représentent 25% -et non pas la majorité- des émanations de polluants.


        • Doume65 1er février 2017 14:11

          @Eric F
          « Une raison technique : à 70 la plupart des usagers sont en 4ème, et à 90 en 5ème, à moindre régime moteur. »

          Tout à fait. Il y a un sud de Toulouse, tout une zone où l’on passe sans arrêt de 90 à 30 km/h. Je fais avec ma voiture une moyenne de 5,2 l / 100 km (j’ai une conduite économique). Ma voiture indique également la consommation sur les 20 derniers kms. Eh bien dans cette zone, dans laquelle mes accélérations sont très mesurées, je fais presque du 8 l/100 km. A 30 km/h, on passe la troisième, voire la seconde.


        • RICAURET 1er février 2017 23:27

          @Doume65
          EXACT C EST LA BOITE A VITESSE QUI FAIT QUE LES MOTEURS ACTUELS POLLUENT MOINS
          MAIS PLUS ON ROULE LENTEMENT PLUS ON POLLUE ET NON LE CONTRAIRE 


        • pemile pemile 2 février 2017 00:43

          @RICAURET « MAIS PLUS ON ROULE LENTEMENT PLUS ON POLLUE »

          Ce n’est pas en écrivant avec des majuscules que votre erreur se changera en vérité !


        • vesjem vesjem 2 février 2017 14:04

          @pemile
          l’erreur, c’est la tienne


        • pemile pemile 2 février 2017 14:29

          @vesjem « l’erreur, c’est la tienne »

          Expliquez svp, pourquoi plus on roule vite moins on polluerait ?


        • Eric F Eric F 2 février 2017 15:23

          @Eric F
          L’élément majeur, c’est le rapport entre le régime moteur et la distance parcourue. On consomme davantage à 70 en 4ème qu’à 90 en 5ème, mais par contre si on « pousse » la 4ème à 90, cela consommera davantage, de même si on « pousse » la 5ème à 110.
          Les encombrements engendrent de fréquents redémarrages, des distances parcourues sur les premiers rapports, et le moteur au ralenti lors des arrêts, c’est pourquoi la conso en ville est parfois double d’un circuit « à l’économie » sur une route peu encombrée.
          Moralité, des « contournements » de villes assurant une circulation fluide diminuent la pollution (en plus, les automobilistes sont moins tentés de prendre des « raccourcis » par le centre ville).

          C’est pourquoi j’ai salué la décision des édiles rennais, la psycho-rigide municipalité parisienne ferait bien d’en prendre de la graine (le trafic fluide des voies sur berge a été reportée sur des avenues surencombrées au ras des immeubles).


        • pemile pemile 2 février 2017 16:09

          @Eric F « On consomme davantage à 70 en 4ème qu’à 90 en 5ème »

          Cela dépend du moteur, de l’étalonnage de la boite et de son régime de couple maximum, non ?


        • vesjem vesjem 2 février 2017 22:51

          @pemile
          Parce que toutes les autos faisaient du « yo-yo »
          Pour aller de A à B comparativement à 70 et 90 km/, on met 2/9 de temps de plus à 70 qu’à 90 , en faisant , de plus, du yo-yo par de la rétrogradation et de l’accélération continuelle ;
          Par analogie aux « limites » mathématiques, suppose que les voitures ne roulent plus, ou roulent extrêmement lentement (tout en ayant le moteur en marche) ; elles consomment moins qu’à 90, mais en faisant du « sur-place » (là, la consommation est maximum)
          En réalité, il y a un « optimum » d’efficacité, pour qu’une masse de bagnoles roulant dans une certaine fourchette de vitesse moyenne , consomment un minimum de carburant ;
          C’est plutôt compliqué à calculer, je pense par stat,, mais c’est approchable ;
          Je doute que les neuneus de la municipalité ont eu cette approche ;
          Le pb principal est de lutter contre la pollution en ville (là où les bouchons saturent l’air de saletés et où il y a beaucoup de piétons), et non pas partout et même en campagne ;(mesure débile initiée par des politiques zélés)
          Les gaz à effets de serre sont un autre problème que celui de la pollution de l’air en ville 


        • Ruut Ruut 1er février 2017 13:05

          Les mesures anti pollution c’est le placebo médiatique.
          Elles sont ou les pompes H2 ?
          Elles sont ou les voitures électriques a prix accessibles a un smicard ?

          Non il faut criminaliser le travailleur ou le forcer a utiliser un moyen de transport inutile coûteux et polluant comme le bus (Diesel bien sur, car les bus sont très loin d’êtres a H2 ou électriques (Non polluants)).

          Criminels de citoyens votre TV en veille pollue, mais les éclairage des magasins allumés toute la nuit (magasin fermé, ça ne pollue pas).

          J’adore cette hypocrisie qui criminalise le citoyen juste pour justifier de le voler un peut plus.


          • Doume65 1er février 2017 14:13

            @Ruut
            « mais les éclairage des magasins allumés toute la nuit  »
            Une paille par rapport aux éclairages publics (je ne te parle bien entendu pas de Las Vegas).


          • Croa Croa 2 février 2017 20:00

            À Doume65,
            Il n’y a pas de petites économies. Les magasins fermés mais pourtant allumés c’est du gaspillage. D’ailleurs regardez : ce sont les commerçants riches qui laissent allumés (les commerces modestes non !) Par ailleurs il s’agit d’énergie nucléaire là et nous sortons donc un peu du sujet.
            *
            Pour rester dans le sujet, l’allumage des codes c’est à peu près 1/4 l au cent de plus. Nombreux sont les automobilistes qui allument avant d’en avoir vraiment besoin !


          • vesjem vesjem 2 février 2017 22:57

            @Croa
            ce n’est pas forcément du gaspillage de carburant
            les centrales électrique nucléaires (80% de l’électricité en france), continuent comme si de rien était à fonctionner la nuit ;
            c’est pour çà qu’il existe des tarifs jour/nuit, pour écluser le trop plein de production de ces centrales la nuit


          • Croa Croa 3 février 2017 08:48

            À vesjem
            C’est tout de même du gaspillage d’énergie. S’il y a trop d’électricité disponible la nuit c’est qu’il y a trop de nucléaire.


          • vesjem vesjem 3 février 2017 21:19

            @Croa
            non, parce que de jour les centrales sont aux taquets


          • Shopi 1er février 2017 15:26

            Déjà, comme dans pas mal de pays, interdire les véhicules diésel aux particuliers.


            • RICAURET 2 février 2017 00:02

              @Shopi
              LES AVIONS, LES BATEAUX ,LES BUS, LES TRACTEURS , USINES etc...
              NE POLLUENT PAS CE N EST QUE LE MOTEUR DIESEL DES VOITURES PARTICULIÈRES 
              SUR MON RENAULT ESPACE PHASE 3 LA MINISTRE SOUS LE RÈGNE DE M FRANÇOIS MITTERRAND AVEZ FOURNIE GRATUITEMENT DES PASTILLES VERTES STIPULANT QUE LE DIESEL ÉTÉ VERT QUE LES MOTEURS ESSENCE ÉTAIENT NOCIF AUJOURD’HUI C EST LE CONTRAIRE TOUT CELA PAR LA MÊME PERSONNE C EST FABULEUX COMME A CE NIVEAU LA ON OUBLI VITE


            • Shopi 2 février 2017 06:49

              @RICAURET
              Les avions, bateaux etc... polluent autant et même plus.
              Il faut faire les choses de manière raisonnée et ne pas bannir immédiatement des outils de travail. Alors que tout propriétaire de voiture peut faire un choix plus sensé et ne pas acheter de véhicule qui tue à petit feu.
              Lorsque les technologies seront au point, on pourra s’attaquer aux bateaux, avions etc...
              Chaque chose en son temps, de manière progressive.

              Quant au green washing des pastilles vertes ou filtres machin chose il n’engage que ceux assez naïfs pour y croire...
              Et j’espère qu’un jour, la justice s’attaquera à ceux qui ont encouragé le diésel au profit des industriels et au détriment des consommateurs...


            • Eric F Eric F 2 février 2017 15:36

              @Shopi
              l’interdiction du diésel dans ces pays date d’avant la généralisation des Filtres à Particules. Même s’ils ne sont pas parfaits, ils filtrent 90% en masse de poussières carbonées (*). Il y a désormais des filtres à NOx, là aussi partiels mais apportant un mieux.
              Etant cycliste et sensible aux fumées, je ressens la différence en ville en suivant un diésel avec ou sans FAP.

              Ce qu’il faudrait interdire en cas de pic de pollution, ce sont les diésel sans FAP, sans tenir compte de l’année ou du modèle (ceux du début des années 2000 à injection directe sont pires que les plus anciens). 5 ou 6 vignettes est ridicule, trois suffisaient (électrique ou hydrogène, dépollué ou hybride, pas dépollué).

              (*) un labo US avait fait fonctionné un moteur FAPé en milieu très pollué : l’air était moins pollué en sortie d’échappement qu’à l’admission d’air.


            • Croa Croa 2 février 2017 20:17

              À Eric F
               Le Filtres à Particules (FAP) c’est une solution à la Dubout !
              *
              Ce que les médias appellent particules c’est de la suie. S’il y en a c’est à cause du carburant, c’est à dire à cause du gazole parce que ce n’est pas un très bon combustible. En plus depuis quelques années c’est encore pire vu que les pétroliers ajoutent un peu d’huile végétale (!) ce qui dégrade encore plus ce carburant.
              Bref au lieu de mettre des FAP ce serait mieux de faire fonctionner TOUS LES MOTEURS à L’essence même les diesels : Il faut évidemment revoir tout le système d’injection et certains réglages (changer une bonne partie de tout ce qui est sur le moteur mais c’est possible : des camions diesel à essence ça a déjà existé.)


            • jymb 1er février 2017 16:41

              Seule motivation jamais avouée mais pourtant plus que réelle, une autophobie miltante, radicale, monomaniaque, pour laquelles tous les prétextes sont bons à bloquer, humilier, tondre et faire les poches 


              Un exemple, la N7 ( enfin l’ex N7 puisque certains ont voulu détruire ce patrimoine ) au sud d’Avignon, une quatre voie majestueuse. Prétexte a été pris de trois ronds points notés ponctuellement à 70 pour imposer une uniformisation d’obligation de lenteur à 70 sur des kilomètres ! 
              Ou bien le trés connu syndrome des Alpes Maritimes où l’on bloque sournoisement la circulation par segments avant de décréter que par souci (...) de facilité, harmonie etc on assène une obligation de lenteur..sur toute la longueur du département, rien moins ! 

              Le souci majeur est qu’à ce jour aucun politique, candidat ou équivalent ne s’engage à fermement donner un grand coup de pied dans ces délires accumulés depuis des années, et ne promets de faciliter la vie de tous au lieu de la pourrir opiniatrement. 

              • HELIOS HELIOS 1er février 2017 17:42

                NON L’ECOTAXE N’ETAIT PAS UNE BONNE SOLUTION !!!


                L’ecotaxe, caché derriere l’arbre des camions etrangers pénalisait tous les transports locaux et surtout mettait en place une infrastructure démesuré pour cette fiscalisation qui aurait pu etre réalisée simplement par un boitier GPS a usage exclusif de ces transporteurs internationaux.

                Avec les portiques, demain les vehicules particuliers auraient été « chassés » par une future taxe remplaçant la TIPP sur les hydrocarbures... les voitures electriques echappent actuellement a tout controle.... vous verrez bientot arriver le boitier enregistreur automatique de vos km pour payer une taxe.....

                REVOLTEZ VOUS, bon sang, révoltez vous... pas dans la violence, mais en mai prochain, dans les urnes....

                • pemile pemile 2 février 2017 00:46

                  @HELIOS « cette fiscalisation qui aurait pu etre réalisée simplement par un boitier GPS »

                  Vous nous expliquez comment ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

POlivier


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès