• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le samaritain n’est plus estimé

Le samaritain n’est plus estimé

Michel Serres qui vient de nous quitter a écrit un essai : Bonaparte, Darwin et le samaritain, une philosophie de l’histoire.

Il y porte attention au fait que les hommes sont des animaux qui s’entretuent, dans des proportions incomparables par rapport aux autres espèces.

Dans la plupart des espèces animales, les combats sont des simulacres de combats, des parades belliqueuses ou des débuts de combats. Dans la plupart des espèces, quand les mâles se battent pour la fécondation des femelles, le combat ne va pas jusqu’au bout. Tout se passe comme si les combattants se mesuraient et quand ils étaient certains de la supériorité de l’un sur l’autre, celui qui apparaît le plus faible se retire, sans quoi il mourrait, ce qui n’est guère avantageux pour lui, et il infligerait peut-être des blessures au vainqueur qui le tueraient plus tard, après une longue agonie. Le « vainqueur » ne le poursuit pas, comme font les humains (voir par exemple le combat des Horace et des Curiace).

Les hommes, quand ils ont gagné la bataille, menée jusqu’à la mort du plus grand nombre de soldats ennemis, sont capables d’aller dans les maisons rechercher les civils sans armes et les faire souffrir, les tuer et les tuer parfois au terme de longues souffrances. On le voit tous les jours, malheureusement.

Michel Serres se demande comment, avec une telle passion pour la destruction de l’autre, l’humanité a survécu. Comment les hommes, avec de tels mœurs, ne se sont-ils pas anéantis ?

Il oppose ce qu’il appelle le dur, qui retient l’attention et la mémoire et dont font partie les armes, au doux, qui agit plus fortement encore mais en souterrain, en douce, si j’ose dire. Le doux est constitué du langage et de ses échanges, et grosso modo de la médecine, du soin, (qu’on a tendance à appeler le care en globish).

Il en donne deux exemples dans l’histoire récente :

  • Turing, dnt les travaux sont à l’origine de l’invention des ordinateurs, à tel point que tout ordinateur peut être dit machine de Turing, Turing donc, a créé un système de décryptage des messages de l’Allemagne nazie. On a évalué que ce système écourta la guerre d’au moins deux ans. Cette méthode douce a donc évité bien des morts. Le fait ne fut connu qu’en 1970. Entre temps, Turing fut condamné pour homosexualité et se donna la mort en 1954. La reine Elizabeth le reconnut héros de guerre et l’amnistia à titre posthume en 2013.
  • En 1939, Hrward Florey et Norman Heatley réussissent à synthétiser la pénicilline, reprenant des travaux d’Alexander Fleming de 1928. En période de guerre, les soldats et les civils meurent d’infections par milliers, du fait, entre autres, des pénuries alimentaires. Bien informé, Churchill réquisitionna les stocks de pénicilline, diminuant les souffrances des civils et des soldats alliés, leur conservant une force qui aida à la victoire.

Michel Serres écrit : « Assassins, nous n’aurions pas survécu, géniaux et inventifs, au milieu du champ de carnage où gisaient, hurlant de souffrance, maitres et esclaves mêlés, confondus, aussi ensanglantés les uns et les autres, un tiers, rarissime et bouleversé, ne s’était incliné sur les plaies ouvertes. (…) Nous devons la continuité de l’homme, oui, sa sauvegarde, oui, son évolution originale vers le culturel, à ce médecin principiel, aussi originel que le péché ainsi qualifié, porteur sain de santé. » Bonaparte, Darwin et le samaritain p 107

Il semble que cette configuration de l’humanité, qui, si elle n’est guère heureuse, évite le pire, n’ait plus cours. Le samaritain n’est pas aimé, il est poursuivi, il est agressé.

Quelques exemples :

Les navires et les associations qui secourent les migrants sont pourchassés, car leur secours aide au départ. Diminuant la dangerosité de la traversée, ils sont considérés comme complices des passeurs.

Celles et ceux qu’on appelle les street medics, qui vont au secours des blessés dans les manifestations ont été attaqués par des CRS comme des manifestants… des journalistes, des observateurs de la ligue des droits de l’Homme inquiétés par la justice. Pour la même raison.

Mardi 15 octobre, une manifestation de pompiers et de personnels soignants à Paris, pour réclamer conditions décentes pour celles et ceux qui sauvent des vies a été réprimée par la police : grenades, canons à eau, matraquages et arrestations, grenades explosives…

Les forces de l'ordre ont été envoyées frapper celles et ceux qui secourent, qui soignent, qui sauvent.

Plus loin et nous et cela ne nous a guère intéressés, Bachar El Hassad et la Russie, son alliée, ont bombardé des hôpitaux en Syrie.

C’est sans doute la première fois que de tels agissements de l’Etat se produisent (s’en prendre aux soignants) et cela représente un renversement de l’histoire. Un événement au sens propre, qui met fin à des millénaires de valeur accordée au samaritain.

JPEG - 45.1 ko
L’Europe et l’ONU condamnent l’usage « disproportionné » de la force par la police

Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 4 novembre 21:20

    Bienvenue dans le Néo Libéralisme, cette secte où la morale et la gentillesse sont des faiblesses.

    Trop bon trop con en Macronie.

    Partout où le néo libéralisme passe, le chaos s’installe et le peuple souffre.


    • Old Dan Old Dan 5 novembre 05:04

      Merci à vous pour ce rappel de M. Serres.

      J’vous propose aussi L’entraide, l’autre loi de la jungle de Servigne et Chapelle(+++)

      = L’entraide plus que la force, ds l’évolution biologique jusqu’à l’Homme actuel...

      .

      [... mais seulement pour les gens qui ont + de 3 neurones. Héhé ! ]


      • Orélien Péréol Orélien Péréol 5 novembre 12:15

        @Old Dan Merci pour ces références, que je vais lire... 


      • berry 5 novembre 11:58

        "Plus loin et nous et cela ne nous a guère intéressés, Bachar El Hassad et la Russie, son alliée, ont bombardé des hôpitaux en Syrie."

        D’où il sort celui-là, c’est Fabius qui nous l’envoie ?



        • Odin Odin 5 novembre 12:25

          @Orélien Péréol

          Bonjour,

          « Bachar El Hassad et la Russie, son alliée, ont bombardé des hôpitaux en Syrie »

          Mode de pensée binaire, l’auteur devrait mieux s’informer sur les réalités de ce conflit, notamment sur les lieux que les djihadistes acculés aimaient et aiment toujours occuper. 

           

          https://francais.rt.com/international/30230-moscou-regrette-silence-occident-apres-bombardement-hopital-russe-syrie

           

          https://francais.rt.com/international/31507-pentagone-reconnait-frappe-hopital-pres-mossoul-craint-victimes-civiles

           

          https://francais.rt.com/international/66858-hopitaux-pris-pour-cible-syrie-moscou-regrette-new-york-times-ait-ete-manipule


        • Orélien Péréol Orélien Péréol 5 novembre 12:46

          @Odin Hors sujet


        • JC_Lavau JC_Lavau 5 novembre 12:32

          Totalement asservi par la propagande.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès