• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le scorpion et le choléra

Le scorpion et le choléra

L’alitement forcé et prolongé pour cause de sciatique, m’a éloigné quelque peu de la chose politique. Aujourd’hui que je me sens plus ou moins en forme, plus ou moins d’aplomb, je reprends mon clavier - quoique cette position assise soit déconseillée par les neurologues et les neurochirurgiens- pour donner mon point de vue sur un certain nombre de points.

En fait, le peu de choses que j’ai lu ça et là dans les différents titres de la presse nationale ou sur des sites électroniques ne m’incite guère à la réflexion. 

Mais commençons d’abord par cette histoire de choléra et son cortège de commentaires et de réactions des « autorités compétentes » frisant parfois le ridicule. Heureusement que le ridicule ne tue pas, dit le dicton. Deux hauts responsables en particulier ont provoqué l’ire de la blogosphère et des réseaux sociaux. Il s’agit en l’occurrence de l’ex wali de Blida qui a été filmé alors qu’il implorait un infirmier de ne pas ouvrir « la cage » dans laquelle étaient enfermés les malades du choléra. Sa panique n’avait d’égale que son cynisme envers ces citoyens qu’il était pourtant censé servir. Il avait peur d’être contaminé alors que le commun des mortels sait que la contamination du cholera est due plutôt à l’ingestion d’aliments ou d’eau souillés par le vibrio cholerea. Le wali n’ayant probablement aucune notion de médecine, on retient ce fait comme étant un élément à sa décharge. Nous ne pouvons qu’être compréhensifs et indulgents à son égard. Mais, l’image des malades enfermés dans une cage comme des bêtes féroces est là ; elle est gravée à jamais dans la mémoire de tous ceux qui l’ont vue. Ce fait n’et pas banal. Ce fait n’a aucune circonstance atténuante. De ce fait, ce wali mérite amplement son limogeage.

Le deuxième personnage de l’Etat qui a été haut en couleur, qui a brillé comme un astre haut dans le ciel, par ses déclarations parfois contradictoires, n’est autre que le Ministre de la santé. Ce qui rend ses déclarations incompréhensibles, face à ce fléau des temps anciens, ce qu’il annonce le matin est vite remis en cause le soir même par l’apparition d’autres cas de choléra dans d’autres régions. Et même la source de cette contamination s’était avérée fausse et sans fondement. Pendant plusieurs jours, on a pataugé dans les marres nauséabondes de Sidi El Kébir et d’ailleurs. Par ailleurs l’incrimination de certains fruits, la pastèque en particulier, dans l’apparition de cette infection gastro intestinale, sans fondement ni preuve bactériologique sérieuse, a ruiné les commerçants des fruits. Vont-ils être indemnisés, les pauvres ? Pas que je sache. Comme un malheur ne vient jamais seul, quelques jours après la soi-disant éradication du choléra, une jeune enseignante universitaire est morte, à Ouargla, à la suite d’une piqure de scorpion. Ce fait divers a encore enflammé la Toile. En guise de réponse à la plèbe qui commençait à se mettre en colère et qui risquait même de se soulever, notre ministre n’avait pas trouvé mieux que d’étaler ses « connaissances en matières de zoologie et d’écologie » pour dire, in fine, que la faute incombait à la défunte qui, par son comportement irrationnel, a dû provoquer « l’animal ». Des propos indignes d’un Ministre qui plus est professeur en médecine.

Voilà ce qu’on peut dire de l’actualité de ces derniers jours. Mais cela ne fait que commencer. La rentrée sociale risque d’être très chaude et très perturbée d’autant plus que les partis au pouvoir (FLN, RND et d’autres micro partis) sont déjà entrés dans une sorte de campagne électorale avant l’heure en faveur du président Bouteflika et que, de l’autre partie, le mouvement « Mouwatana » appelle à des marches à Constantine pour contrer cette initiative. 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • O Azard 6 septembre 2018 22:00
    Quand je lis ce genre de texte j’ai l’impression que rien n’a changé depuis le 19e siècle : https://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k5789406j/f54.image.r=%22robert%20houdin%22marabouts?rk=214593 ;2


    • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 6 septembre 2018 22:27
      @O Azard
      je ne vois pas le rapport. 

    • OMAR 7 septembre 2018 19:32
      Omar9
      .
      Bonjour @Ghedia Aziz
      .
      J’ai apprécié votre article qui encore une fois, fait tomber les masques de ceux qui sont aux commandes de l’Algérie.
      .
      Mais à un wali qui prend une attitude lâche, méprisante et humiliante envers ses propres administrés et concitoyens, et un Ministre de la Santé dont l’incompétence, la fourberie et l’irresponsabilité ont été étalées au grand jour, il faut y ajouter la récupération de ce fléau par l’imam de Télémny qui, toute honte bue, déclara :
      « Le choléra est un don de Dieu. Car Dieu, quand il aime un peuple, il l’accable ; »
      .
      Autrement dit, le choléra, la corruption, la fitna, l’obscurantisme, sont tous une bénédiction divine...
      .
      Voila où est arrivée l’Algérie après 56 ans d’indépendance.


      • popov 9 septembre 2018 02:06

        @OMAR

         
        Voila où est arrivée l’Algérie après 56 ans d’indépendance.
         
        Ben oui, l’Algérie retombe dans l’islam. 
         
        Votre problème, c’est le QI moyen de la population qui est très bas. Il n’est pas impossible qu’un génie naisse parmi vous, mais c’est beacoup plus improbable que dans une population où le QI moyen est plus élevé. Et il serait incompris, probablement égorgé par la masse des tarés.
         
        Votre capital génétique a été endommagé de façon probablement irréversible par cette coutume de Bédouins apportée par l’islam : un taux élevé de mariages consanguins sur 50 générations. C’est un cercle vicieux : les mariages consanguins produisent des idiots qui sont plus réceptifs à la propagande islamique qui à son tour les abrutit encore plus.
         
        Je ne dis pas cela pour vous humilier, mais c’est la triste réalité. Le peu de gens réellement doués qui naissent au Maghreb ne pourront jamais s’y épanouir


      • OMAR 9 septembre 2018 14:40
        Omar9
        .
        @popov :« Je ne dis pas cela pour vous humilier.. ».
        .
        Traiter les algériens d’idiots et avancer qu’ils ont un QI très bas et tout sauf du mépris et de l’insulte, n’est-ce-pas ?
        .
        Eh @popov, c’est tout ce que ta frustration d’énergumène cloitré dans sa isba a pu produire comme débilité ?

      • popov 10 septembre 2018 19:20

        @OMAR

         
        Traiter les algériens d’idiots et avancer qu’ils ont un QI très bas et tout sauf du mépris et de l’insulte, n’est-ce-pas ?
         
        C’est un simple constat statistique. Je vous ai donné les références. Le QI moyen en Algérie est à 83. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de gens doués, cela veut dire qu’ils sont plus rares que dans une population où le QI est plus élevé et que les idiots y sont plus nombreux.
        Encore une fois, cela ne dit rien d’un individu particulier. Mais sur le grand nombre, cela a des conséquences qui finissent par se voir (combien de prix Nobel en sciences, combien de livres lus par ans par habitant, etc.)
         
        Au fait, d’où vous vient cette obsession que je vis dans une isba ?


      • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 9 septembre 2018 04:52

        Bonjour Omar. Non, ce n’est pas une question de QI. Je vais être un peu vulgaire. Excuses-moi. L’expression est un peu salée à mon goût mais je la prononce. C’est plutôt une question de CUL. Je m’explique. En Algérie, actuellement, Les gens ne sont préoccupés que par deux choses : remplirl la panse et vider les couilles. La plupart d’entre- nous sont devenus comme des zombies. Ils sont abrutis par les questions métaphysiques, les questions d’ordre existentiel et sont très réceptifs aux discours religieux. Ils sont à mille lieues de la chose politique, ce qui, évidemment, arrange le pouvoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès