• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le seul régime qui marche

Le seul régime qui marche

Pour calmer sa fringale frénétique, le boulimique doit lire Frédéric Lenoir et son formidable livre LE MIRACLE SPINOZA. Il y trouvera la recette après laquelle il court depuis si longtemps.

Il y apprendra que le plaisir qu'il recherche et trouve en se gavant de cochonneries - qui sont aussi des saloperies, qui lui détruisent son cœur, son foie et ses reins - n'est pas unique et qu'il peut éprouver, à la seule condition de les rechercher, avec en prime, la disparition de sa silhouette éléphantiasique, des plaisirs encore plus grands.

Je m'adresse maintenant à vous. Même avec votre volonté lilliputienne, le transfert est possible dès lors que l'Alzheimer n'a pas encore frappé. Le risque est faible à votre âge non canonique. En admettant que Spinoza vous ait convaincu et que vous soyez décidé à opérer le changement, je vous vous offre quelques pistes à emprunter si l'envie se confirme.

La solution la plus glamour est celle qui vous rendra plus intelligent. Elle n'a que des avantages - c'est pourquoi je la mets en pôle position -. Dans le même temps où vous vous allégerez autour de la taille, vos cases vides se rempliront. Pour ce faire, il vous suffit de remplacer les pizzas et les King burgers par des nourritures spirituelles que vous trouverez : 

- dans les livres qui sont sur les rayons des librairies (les libraires vous conseilleront).

- en écoutant de la belle musique en allant aux concerts, chez les disquaires. 

Cerise sur le gâteau que vous ne mangerez pas, le temps que vous passerez à lire, à applaudir les musiciens, vous révélera peut-être le plaisir d'écrire ou de jouer du piano.

D'autres options sont disponibles. Je vous suggère, si la place n'est pas prise :

- de tomber amoureux de la plus belle fille du monde ou du quartier. Pour avoir une chance d'être prisé, puis adulé, il faudra que vous deveniez l'homme de ses rêves, elle qui soupire devant la photo de BRAD PITT et certainement pas devant le pachyderme que vous êtes devenu.

- si vous êtes une grosse dondon, tomber amoureuse d'un adonis. Il ne succombera à votre siège que si vous pouvez concurrencer la dernière égérie de Chanel.

Votre obsession à tous les deux ne doit plus être de vous empiffrer, mais de retrouver la forme et les formes de celle et de celui que vous voulez harponner.

En devenant le longiligne ou la curviligne de vos fantasmes, vous deviendrez un objet de désir, de convoitise et votre attention sera de ne pas vous faire avaler.

Si vous ne vous sentez pas d'appétit pour la littérature ni pour les do ré mi, si votre cœur est déjà pris, vous commencez à m'énerver et j'ai bien envie de vous laisser retomber dans votre mauvaise soupe. Parce que c'est moi et parce que c'est vous, je fais un dernier effort pour vous convaincre et je m'adresse à votre esprit de contradiction. C'est lui qui vous a fait devenir ce que vous êtes en ne suivant aucun des conseils que votre bon sens et les médecins ne vous ont pas épargnés et que vous n'avez jamais suivis plus de deux heures. Je vous demande de réaliser un exploit impossible, surtout pour une personne de votre qualité (qui a montré jusqu'à présent qu'elle n'était bonne qu'à pas grand chose, pour ne pas dire à rien).

Vous pourriez ainsi, par ordre croissant de difficulté :

- préparer le marathon de Paris ;

- vous entraîner à une traversée de la Manche à la nage ;

- remonter la Loire en pédalo de Nantes au Mont Gerbier des Joncs ;

- traverser le pôle nord en vélo-ski ou le Sahara en patins à sable,

- faire Paris-Marseille en poussant une voiture.

Les autres possibilités sont sur demande avec un timbre pour la réponse.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 janvier 2018 13:46

    Je confirme. J’avais pris quelque kilos après la mère de ma mère. Je me suis mise dans mon lit quelque jours et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps en hurlant. Debout : dix kilos de perdus. Merci maman. Même morte tu m’es encore utile. 


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 janvier 2018 13:46

      après la mort de ma mère s’entend.


      • Dancharr 6 janvier 2018 19:43

        Vous avez raison, le malheur peut marcher, mais seulement un temps. Dès que la tristesse s’atténue, que le travail de deuil progresse, les habitudes reviennent avec les kilos. Spinoza enseigne qu’il faut rechercher la joie qui apporte le bonheur plutôt que la tristesse qui débouche sur le malheur .


        • jjwaDal jjwaDal 6 janvier 2018 20:07

          Article de lecture agréable. J’ai croisé Spinoza à travers cette conférence et ai eu la surprise de constater que j’avais fait les mêmes constatations que lui à travers mon parcours. La conférencière se limite néanmoins à une partie des travaux de recherche de Spinoza et donc je vais voir si l’ouvrage mentionné me permet d’approcher ce philosophe quand même décrit comme difficile d’approche directe. Elle même (psychologue) décrit son ouvrage principal comme « imbuvable » .


          • Raoul-Henri Raoul-Henri 6 janvier 2018 20:57

            Je ne vois pas de contradiction à se laisser devenir gros, voire obèse, dans un monde qui prône la cupidité et ne retient que la croissance comme seul modèle. Je soutiens même qu’il y a adéquation entre les deux.


            • Dancharr 6 janvier 2018 21:29

              La lecture du livre de Fréderic Lenoir a le grand mérite de faire une analyse claire et digeste de Spinoza et donc de nous en faire comprendre la pensée et admirer le génie. Vous ne serez pas déçu.


              • Ciriaco Ciriaco 8 janvier 2018 09:49

                Ce que je me demande avec Spinoza, c’est s’il ne faut pas d’abord mieux avoir un bon feu de cheminée avant d’entamer sa lecture.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès