• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le temps des cerises

Le temps des cerises

 

Il y a, nous dit l’Ecclésiaste, un temps pour chaque chose. « Un temps pour naître et un temps pour mourir. Un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté. Un temps pour tuer et un temps pour guérir. Un temps pour démolir et un temps pour construire. Un temps pour lancer des pierres et un temps pour en ramasser. Un temps pour embrasser et un temps pour s'éloigner. Un temps pour chercher et un temps pour perdre. Un temps pour garder et un temps pour jeter. » (Ecclésiaste 3.1-15).

Le temps, assurément, n’est plus aux embrassades. Dans l’Occident décati de ce début de millénaire, la Bible n’a plus voix au chapitre. Pas plus que les peuples. Pas plus que les institutions. Pas plus que les familles. Pas plus que les amis. Embrasser son prochain, en 2020, c’est lui donner le baiser de Judas, celui qui conduit tout droit à l’enfer des services de réanimation congestionnés tous les automnes par des virus saisonniers dont la reine mère est la grippe et dont on nous dit sur le site de Santé Publique France qu’elle « peut être grave, voire mortelle, en particulier chez les personnes fragiles, comme les personnes âgées, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques ou les personnes souffrant d’obésité. » Comment s’en prémunir, nous rappelle l’Evangile ? « En portant un masque jetable en cas de contact avec des personnes âgées et des personnes qui ont une maladie chronique » et « en se lavant régulièrement les mains. »

 

Et pourtant. Il fût un temps aujourd’hui très lointain où le magazine Sciences et Avenir titrait dans un article choc qui fit l’effet d’une bombe dans la population : « La mortalité en France en 2017 bat un record depuis l’après-guerre ». Les révélations et les explications qui s’ensuivent, d’une froideur révoltante, sont presque insoutenables :

« En 2017, 606 000 personnes sont décédées en France, soit 12 000 de plus qu'en 2016, conséquence du vieillissement des baby boomers nés après 1945 et d'une épidémie de grippe particulièrement meurtrière, selon une étude publiée lundi 15 octobre 2018 par l'Insee. Le phénomène n'est pas nouveau : en dix ans, (ce) nombre a augmenté de 14%, souligne l'Institut national de la statistique, rappelant que 531.000 décès avaient été recensés en 2007. Après le bond constaté en 2015 (+34.000), celui de 2017 conforte une tendance qui devrait durer du fait de l'arrivée des générations nombreuses du baby-boom (nées entre 1946 et 1974) à des âges de forte mortalité. »

 

La députée Martine Wonner, du haut de ses 56 ans, aurait dû comprendre, comme le roi Salomon, qu’il y a un temps pour tout. Le moment n’est pas venu de prendre de la hauteur – même dans un hémicycle – et d’asséner aux fanatiques de la Ripoublique en Marche que le gouvernement avait déclaré l’état d’urgence face à une « énorme grippe » (session parlementaire du 24 octobre). Ou bien alors, pour mieux assurer ses arrières, eût-elle dû venir accompagnée de Christophe Prudhomme, porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France qui déclare au soir du 27 octobre sur RT France :

« Aujourd’hui, nous avons 2800 malades en réanimation, ce qui n’est pas un chiffre catastrophique en soi. C’est catastrophique parce que nous avons trop peu de lits de réanimation et que rien n’a été fait. C’est une crise de l’hôpital mais il n’y a pas de crise sanitaire majeure. (…) Il y avait 7 300 malades en réanimation au pic de la crise, au mois d’avril. On devrait être en capacité de pouvoir gérer ces malades. Il faut qu’on s’en donne les moyens, avec un certain nombre de mesures ciblées sur les populations les plus fragiles. Il faut savoir que plus de 90% des morts ont plus de 60 ans. Bien sûr il y a quelques jeunes en réanimation, mais avec une mortalité relativement faible. Nous ne sommes pas face un virus hyper virulent. »

Un peu plus curieuse, elle aurait même pu pousser le bouchon plus loin et faire observer aux parangons de vertu qui la conspuaient vertement qu’en Suède, à la date du 6 octobre, le nombre total de morts en 2020, toutes causes de décès confondus, s’élevait à 71 647, contre 88 766 en 2019, 92 185 en 2018 et 91 972 en 2017 (statista.com). A ce rythme-là et compte-tenu que nos vigoureux Vikings ne comptent quasiment plus aucun mort du coronavirus depuis la fin juillet, il se pourrait bien que le royaume scandinave ait moins de morts en 2020 que les trois années précédentes.

La pauvre Martine, il est vrai, connaît des jours difficiles. Son masque visière transparent vient d’être retoqué par Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, qui se passerait bien de voir sa gueule à défaut de pouvoir la faire taire.

 

Pendant ce temps, le président du Bundestag allemand Wolfgang Schäuble, cité par Vincent Held, nous qualifie la crise du corona de « grande chance pour l’Europe : la crise réduit les résistances au changement. Nous pouvons faire aboutir l’Union économique et financière que nous n’avions pas réussi à mettre sur pied politiquement jusqu’ici. » Son copain Macron, notre épicier de quartier, pérorait, lui, le 22 septembre à la tribune des Nations-Unies : « La crise, l'effondrement de nos cadres de coopération nous imposent de rebâtir un nouvel ordre et imposent à l'Europe de prendre toute sa part de responsabilité ».

 A quoi on pourrait lui répondre qu’effectivement il y a un temps pour détruire et un temps pour bâtir. Détruire des lits d’hôpitaux (4200 suppressions en 2018, 3400 en 2019) par exemple, dans le respect des sacro-saintes directives européennes. Mettre sous tension permanente le personnel hospitalier, aussi, par la généralisation du lean management (« gestion au plus juste » ou « gestion allégée ») et la tarification par actes (la fameuse T2A implémenté par le père Castex). Détruire pour rebâtir, mais en précisant bien que si le château de cartes s’est écroulé, c’est la faute à la deuxième vague, bien sûr, encore plus haute que la première. Car comme nous l’explique si justement, le soir de l’annonce du reconfinement, notre épicier national : « Ce n'est pas en quelques mois que nous pourrons créer une stratégie différente. Quand bien même nous pourrions ouvrir plus de lits, qui peut sérieusement vouloir que des milliers de compatriotes passent des semaines en réanimation ? »

 

Question savoureuse, en effet. Surtout quand l’on apprend par l’APHP (Journal Les Echos du 22 avril 2020) que la durée moyenne du passage en réanimation pour les patients Covid est de 7 jours, tandis qu’on lit dans un rapport de la FHP-MCO remontant au mois d’août 2017 : « la durée moyenne d’un séjour en unité de réanimation est de 9 jours à l’hôpital et de 8 jours en clinique. » Où l’on apprend d’ailleurs, à la même occasion, qu’il y a eu pour l’année 2015 la bagatelle de 241 092 séjours en réanimation avec une moyenne d’âge « de 68 ans dans les cliniques et de 60 ans à l’hôpital ».

Le 19 février de cette même année, le journal Le Point titrait dans un article, au-dessus d’une carte de France totalement barbouillée de rouge : « Epidémie de grippe : hôpitaux surchargés, les urgentistes s’alarment. » Pour ce qui est des chiffres, on connaissait (déjà) la musique : « 600 000 nouveaux cas pour la semaine du 9 au 15 février pour une moyenne nationale de 940 cas / 100 000 habitants. » A la seule différence qu’on ne parlait pas encore, à cette époque reculée, de couvre-feu, de confinement ni de taux d’incidence, lequel se monte pour notre cher coronavirus à la date du 28 octobre à… 390 cas / 100 000 habitants.

 

Puis tant qu’à rebâtir après avoir tout cassé, autant emprunter, et si possible à de bons amis. Les dizaines de milliards investis rien que pour faire passer le bulldozer sur le village France en appelleront le quintuple, probablement, pour transformer le cercueil en quelque chose de présentable au prochain vide grenier de l’ex-Europe des nations.

Les banques ne prêtent qu’aux riches, dit-on, mais aussi aux pauvres qu’elles se sont choisies. « Confinez-moi tout ça et on en parlera plus tard », assurent en chœur le FMI, la BCE et tous les lobbies qui attendent depuis si longtemps cette fameuse mutualisation de la dette qui permettra de mettre dans le même sac le Manneken-Pis, la Tour Eiffel, le palais de l’Alhambra et le Colysée de Rome. Un marché captif et indifférencié imposé à la source, sans retour possible vers la souveraineté, sauf à subir le sort des mauvais payeurs dans les films de gangsters. Le trouble-fête Loukachenko ne l’aurait, apparemment, pas entendu de cette oreille, lui qui déclarait durant l’été : « [La Banque mondiale] est prête à nous financer dix fois plus qu’ils ne nous ont offert initialement en guise d’éloge pour notre lutte efficace contre ce virus. Pendant ce temps, le FMI continue de nous demander des mesures de quarantaine, l’isolement, un couvre-feu. Ça n’a pas de sens. Nous ne danserons sur l’air de personne. » Quoiqu’on pense du personnage et de l’architecture de Minsk, les Biélorusses, au moins, ne seront pas tombés dans le panneau. Avec leurs 1000 morts du Covid pour 9 millions d’habitants et leurs 113 lits d’hôpitaux pour 10 000 habitants (la France en a 64, l’Espagne en a 31), ils auraient tort, surtout, de se croire plus moches qu’ils ne sont.

 

Il y a un temps pour les mensonges, et un temps pour la vérité. Rien n’interdit, bien entendu, de préférer les mensonges, et les beaux rivages de la Méditerranée aux rigueurs de la Baltique. Mais un jour viendra – il vient toujours – où les créanciers sonneront à la porte. Mais à ce moment-là, bien sûr, notre épicier sera déjà loin, la caisse sous le bras et le sourire en coin.

 

https://www.fhpmco.fr/wp-content/uploads/2017/08/DataMCO-reanimation-finalWEB.pdf

https://www.lepoint.fr/societe/epidemie-de-grippe-hopitaux-surcharges-les-urgentistes-s-alarment-19-02-2015-1906447_23.php


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • Bendidon Bendidon 29 octobre 08:08

    BRAVO merveilleusement triste 

    Bon ben HAPPY HALLOWEEN quoi smiley


    • Bendidon Bendidon 29 octobre 08:11

      @Bendidon
      Ah j’ai oublié,, je vais profiter de ce dernier jour de liberté (avant de retourner en taule) et me taper la cloche dans un bon resto à mdi dans la campagne profonde et ce soir biture at home LOLLE smiley



    • Bendidon Bendidon 29 octobre 08:51

      @Séraphin Lampion
      sauf que maintenant c’est boire tout seul à la maison smiley


    • Francis Francis 29 octobre 08:58

      @Bendidon
       
      ’’sauf que maintenant c’est boire tout seul à la maison’’
       
       A ce propos, Macron a dit que pendant le confinement, il fallait porter un masque à la maison en famille.
       
       Question : est-ce que, comme au bistro ou au restau, on a le droit de le retirer ?


    • Bendidon Bendidon 29 octobre 09:01

      @Francis
      Tiens je viens de répondre au simplet nono et à pénible sur l’article de cabanou
      Putain ils bandent fort, ils ont eu ce qu’ils voulaient les deux trolls smiley


    • I.A. 29 octobre 10:42

      @Francis

      Non, malheureux, sinon vous allez tous mourir !

      Donc on boit à la paille, et on mange pareil, du mixé, des soupes...


    • Patrick Samba Patrick Samba 29 octobre 16:44

      @I.A.
      La dernière nouvelle c’est que quand on est vieux, à ce qu’il parait, on peut mourir.
      Je me demande si ça serait pas du complotisme.
      Les Inconnus - La dernière chance aux chansons - YouTube


    • Patrick Samba Patrick Samba 29 octobre 17:22

      Bon, mais ce n’est tout ça, on n’est pas là pour rigoler :

      Couvre-feu - YouTube


    • Nicolas Cavaliere Luigi Cavaliere 29 octobre 21:00

      @Patrick Samba

      On peut chanter tout de même !

      https://www.youtube.com/watch?v=xVOJla2vYx8


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 octobre 08:29

      Le « temps des cerises » de la chanson, c’était Semaine sanglante de fin mai 1871 qui, pour certains comme moi, reste une « plaie ouverte », un « souvenir que je garde au cœur », de « cerises d’amour [...] tombant [...] en gouttes de sang »La chanson est belle et l’image nostalgique, « Mais il est bien court le temps des cerises », par rapport au long épisode de « Nacht und Nebel » qui a commencé en Mars et s’éternise, ponctué de spasmes nauséabonds.


      • Pierre Chazal Pierre Chazal 29 octobre 11:49

        @Séraphin Lampion
        La guerre est déclarée, très clairement, avec une OPA mondialiste massive sur les peuples. Comment en voyez-vous l’issue ? Difficile de prendre les paris...


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 octobre 11:51

        @Pierre Chazal

        Difficile de prendre les paris...

        Bonjour Pierre, il ne faut pas être trop pessimiste, le 0,01% ne sera jamais en mesure de contrôler la masse restante si celle-ci secoue le joug.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 octobre 13:19

        @Philippe Huysmans

        si...


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 octobre 13:28

        @Séraphin Lampion

        si...

        Oui disons que le « si » est important et que c’est pas gagné pour l’instant, mais ne désespérons pas smiley


      • Pierre Chazal Pierre Chazal 29 octobre 16:54

        @Philippe Huysmans
        Je me demande simplement si le grand chaos qui s’annonce joue en leur faveur ou en leur défaveur. Qu’en penses-tu ?


      • Patrick Samba Patrick Samba 29 octobre 17:37

        @Pierre Chazal
        C’est pas à moi que vous le demandez, mais à priori les BRAV’ sont sous le contrôle de Darmanin, et c’est pas un rigolo, et l’armée sous celui de Jupiter...

        Bref le rapport de force n’est pas très en faveur des désarmés...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 octobre 19:41

        @Patrick Samba

        à part leur nombre


      • Montdragon Montdragon 29 octobre 19:50

        @Séraphin Lampion
        Justement, la purge fût une bénédiction.
        Les primo-bobos, ouvriers qualifiés et commerçants à tendance gauchisante ont tout fait pour aller contre la volonté populaire.
        Le vrai contraire de la révolution, Paris matée par le peuple.
        Ouf..
        Quelques années plus tard, la gauche moraliste colonisait l’Afrique avec les sous de mes ancêtres.
        Merci pour eux.


      • Patrick Samba Patrick Samba 29 octobre 21:27

        @Séraphin Lampion
        « à part leur nombre » : certes, mais actuellement vous parvenez à voir, vous, une masse potentielle comme fut celle des gilets jaunes en novembre 18

        (qui sont les plus courageux de la population actuelle quand même), déferler vers l’Elysée ? Et alors même que la majorité de la population, y compris les GJ, ont une terrible frousse du virus ? Et quand le reste des GJ non délirants ont subi la répression qu’ils n’ont pas vraiment envie de revivre ?
        Je veux bien que vous me disiez où vous la trouvez la masse.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 octobre 08:24

        @Patrick Samba

        on est bien d’accord : ni masse, ni, surtout, organisation, ni structure qui fasse du nombre une force
        c’est la raison pour laquelle l’image du troupeau n’est pas mauvaise : un berger et quelques chiens bien nourris et caressés dans le sens du poil suffisent à contrôle un ensemble soumis dont même les « moutons noirs » ne constituent pas un danger, mais que l’on supprime parce que ça « fait » désordre (sans l’être vraiment), et ça dépare le tableau.
        si on jouait sur les mots, on pourrait dire que la « masse » existe, mais qu’elle est amorphe, atone et grégaire.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 octobre 08:31

        @Patrick Samba

        On peut aussi stocker une masse 2700 tonnes de nitrate d’ammonium dans le port de Beyrouth sans qu’il se passe quoique ce soit pendant des années, jusqu’à ce que…


      • Francis Francis 30 octobre 08:33

        @Séraphin Lampion
         
         le problème c’est qu’il n’y a plus assez d’herbe, c’est sainte Greta qui l’a dit.
         
        « La planète compte suffisamment de ressources pour répondre aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire le désir de possession de chacun. » Gandhi.


      • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 octobre 12:12

        @Francis
        Très jolie citation, et très pertinente.


      • BA 29 octobre 08:45

        Jeudi 29 octobre 2020 :


        Covid-19 : plusieurs pays européens imposent désormais un confinement ou un couvre-feu.


        La France est loin d’être la seule à en revenir au confinement ou à imposer un couvre-feu. Petit tour d’horizon en passant par l’Irlande, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne ou la République tchèque.


        Il y a d’abord les pays où le confinement national est de retour. C’est le cas en Irlande et en République tchèque, deux pays où le taux d’incidence du Covid-19 a flambé début octobre.


        En Irlande, pays de cinq millions d’habitants, le confinement est de retour depuis le mercredi 21 octobre, et pour au moins six semaines, donc jusqu’au 1er décembre. Il est interdit de sortir de chez soi, sauf pour faire ses courses ou faire de l’exercice dans un rayon de 5 km. Il est aussi interdit de se réunir avec des membres d’un autre foyer. Tous les commerces non essentiels sont fermés. Les bars et restaurants ne peuvent proposer que de la vente à emporter. Et même les rassemblements religieux (très importants dans le pays) sont désormais virtuels. Seules exceptions, les mariages (limités à 25 personnes) et les écoles qui sont restées ouvertes.


        C’est à peu près la même chose depuis le jeudi 22 octobre en République tchèque, 11 millions d’habitants, mais là en plus les écoles sont fermées.


        Il y a un confinement partiel également au Pays de Galles et aux Pays-Bas, et des confinements locaux en Italie.


        Un confinement régional est aussi à l’étude en Catalogne, en Espagne.


        Quant aux couvre-feux, ils se multiplient un peu partout : en Italie dans plusieurs régions, en République tchèque, en Belgique, avec des horaires qui varient légèrement d’un pays à l’autre, de 21 heures ou 22 heures jusqu’à 5 ou 6 heures du matin. 


        La situation évolue également mercredi en Allemagne. Le pays reste beaucoup moins touché que la plupart de ses voisins, dont la France, puisque l’Allemagne ne déplore « que » 11 000 morts, trois fois moins que chez nous. Sauf que le nombre de cas est en forte hausse depuis quelques jours. Angela Merkel a donc réuni les dirigeants des 16 régions, les Länder, afin de s’entendre sur des mesures communes au niveau national. Ce qui est à l’étude, ce n’est pas un confinement drastique, mais tout de même un durcissement des mesures : fermeture des bars, des restaurants, des salles de sport, des cinémas ou des salles de spectacle. Les Allemands envisagent aussi l’interdiction des rassemblements publics, la  limitation des sorties avec des proches. Une sorte de "confinement light", les écoles et les crèches vont rester ouvertes. 


        En France, on sent que le plan des pouvoirs publics ne fait pas l’unanimité, mais ce n’est pas une spécificité française. En Allemagne, il y a un relatif consensus mais c’est aussi la conséquence de la bonne gestion de la première vague de l’épidémie. En revanche, chez plusieurs de nos voisins, c’est très tendu. Il y a beaucoup de controverse politique au Royaume-Uni, de tension entre le Nord et le Sud du pays. Il y a une vive controverse aussi en Espagne, où les médecins du service public, épuisés et en manque de reconnaissance, ont entamé une grève nationale mardi 27 octobre.


        Le pire est en Italie où les nouvelles restrictions décrétées par le gouvernement Conte, ont déclenché des protestations violentes ces derniers jours. Avec des incidents multiples à Naples, et surtout dans le nord : à Turin ou à Milan, des villes particulièrement touchées par la première vague de l’épidémie. Lundi 26 octobre au soir, lors de brèves émeutes, apparemment organisées par des mouvements néo-fascistes, des commerces ont été dévalisés et des tramways vandalisés. La France est donc tout sauf une exception, presque partout en Europe, les restrictions se multiplient et le risque de tension sociale existe.


        https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/un-monde-d-avance/covid-19-plusieurs-pays-europeens-imposent-desormais-un-confinement-ou-un-couvre-feu_4140447.html


        • Bendidon Bendidon 29 octobre 08:49

          @BA
          Bon ben arrête to char Ben Hur BA
          A partir de ce soir minuit on est tous en taule, t’es content hein le troll de big pharma
          J’espère que t’es bien payé pour ce travail de MERDE
          Allez astique toi bien
           smiley


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 29 octobre 09:37

          @BA
          "La France est loin d’être la seule à en revenir au confinement ou à imposer un couvre-feu."

          Mais la France a été la seule à dire que le blasphème était autorisé et ça, ça passe très mal devant le Dieu des chrétiens qui est vivant, lui.
          Rendez-vous en novembre une fois, des fois et la moitié d’une fois. Non mais.


        • I.A. 29 octobre 10:43

          @Bendidon

          Je plusse...


        • Djam Djam 29 octobre 11:40

          @BA

          Et vous pensez avoir éclairer le monde avec votre long commentaire ?
          On cherche entre vos lignes un peu de courage, de l’audace, un éclair même discret de pensée stimulante... et bien non ! Vous vous contentez de lister ce que la presse (à purée) pisse depuis l’annonce du psychotique pervers narcissique Macron.

          On comprend mieux pourquoi ça ne bougera plus dans l’ex-France....


        • osis 29 octobre 11:47

          @Daniel PIGNARD

          Que vous le vouliez ou non, j’ai le droit de penser et de dire ce que je veux de vos superstitions.
          Et comme je n’aime pas la grossièreté je vous laisse deviner...


        • roby roby 29 octobre 13:46

          @Daniel PIGNARD
          Un peu comme vos croyants au croissant à Nice ?


        • roby roby 29 octobre 13:47

          @roby

          « aux croissants » mes excuses


        • Bertrand Loubard 29 octobre 20:27

          @BA
          Vous dites :
          « .... plusieurs pays européens imposent désormais un confinement ou un couvre-feu.....
          La France est loin d’être la seule à en revenir au confinement ou à imposer un couvre-feu....
           » Est-ce réellement une raison que la raison comprend ? Il est vrai que, depuis que les régimes d’exception, les soi-disant états d’urgence sanitaires suspendent les constitutions des Etats de Droit, ce sont les marionnettes, les vils serviteurs de l’état profond et des républiques bananières qui décrètent « à la va comme je te pousse », qui condamnent, répriment sans communes mesures et enclencheront l’escalade de la violence. C’est eux qui, actuellement, gagent et gagneront puisqu’ils disposent simultanément et alternativement des vaccins et des virus,des psychopathes lyssenkiens-fergusoniens ..... « Monsieur le Président, si vous nous poursuivez, prévenez vos gendarmes que nous n’aurons pas d’armes, et qu’ils pourront tirer » (Boris Vian) « Le bien-être du peuple en particulier a toujours été l’alibi des tyrans, et il offre l’avantage supplémentaire de donner aux serviteurs de la tyrannie une bonne conscience." (Albert Camus). Bien à vous.


        • troletbuse troletbuse 29 octobre 09:26

          Je l’avais signalé au mois de mars. Le nombre de décès croît car la tranche des gens âgés de 75 ans et plus, augmente fortement. Et l’évolution du nombre de décès suit l’augmentation de cette tranche d’âge. Covid ou pas, on doit mourir et ceci surtout dans les pays occidentaux qui ont la plus forte espérance de vie.

          Si on fait la moyenne d’age des décès, elle est au-dessus de l’age moyen de durée de vie.

          Le N.O.M. s"est servi de ces statistiques pour trouver une raison de justifier tous les effondrements, financiers, bancaires, ... qui se seraient produits inéluctablement.

          Il peut compter sur une majorité de mouille-culs qui croit encore à l’état providence

          alors que ce dernier est devenu une dictature pédérastique bien représentée par notre damoiseau.

          Retour aux Ausweis.


          • chantecler chantecler 29 octobre 09:41

            Ce matin Ferrand,sur FI , pour justifier le confinement , a parlé de 600 morts Covid 19 par jour ....


            • sylvie 29 octobre 09:41

              Avec toutes ces données on aura bientôt les caisses de retraite en positif.


              • troletbuse troletbuse 29 octobre 09:50

                @sylvie
                Bien sur avec des retraites raccourcies au point de vue montant, si on peut dire.


              • Léon 29 octobre 09:57

                Ce sont les bienfaits des théories de Schumpeter https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Destruction_créatrice


                • Arogavox Arogavox 29 octobre 10:20

                  juste une remarque, (en pensant aux élèves maîtrisant mal le français :

                   « ... aux pauvres qu’elles se sont choisies ... »

                     peut-on écrire : ’Les banques se sont choisies des pauvres’ ?


                • Pierre Chazal Pierre Chazal 29 octobre 11:47

                  @Arogavox
                  Vous avez raison, je me suis trompé. « Les banques se sont choisi », la particule pronominale « se » est COI et non COD. Bien vu !


                • Arogavox Arogavox 29 octobre 10:03

                  « ... des services de réanimation congestionnés tous les automnes par des virus saisonniers ... »

                  Bis repetita :

                   Le confinement nouveau instauré n’est ni le fruit d’une analyse sanitaire éclairée, ni celui d’un arbitrage,

                  et encore moins l’exercice d’un ’courage’ politique : 

                  c’est tout bonnement le plus facile coup à jouer froidement au vu de l’opportunité qui se présente. 

                  Sachant que chaque année se produit, début novembre, une phase de surmortalité globale, peu importe de savoir si vraiment Covid-19 sévit et sévira plus fort.

                  La phase de surmortalité a une durée probable limitée ; donc la part de surmortalité habituelle faiblira !

                  Capite ? 

                  A la fin de cette phase de surmortalité habituelle,

                  que le virus soit affaibli ou pas,

                  le Gouvernement pourra finement chanter cocorico en imputant cette amélioration à son new confinement !


                  • La suite, qui peut la connaître ? Sauf qu’il y a une très grande différence ente le virus de la grippe et le Covid. La grippe quand c’est terminé on est comme avant. Pour le Covid : encore six mois de cauchemars avec probablement des arrêts maladie en série : https://www.lalibre.be/planete/sante/une-autre-vague-risque-de-deferler-celle-de-syndromes-post-soins-intensifs-5f99b6ab7b50a6525b9df419. Dépression, relâchement musculaires,...Autre différence : de nombreuses personnes qui ont des responsabilités et étaient en bonne santé, sont atteintes... 


                    • Arogavox Arogavox 29 octobre 10:27

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                       ... par contre ça ne fera pas une grosse différence pour les nombreuses personnes qui ont des responsabilités et étaient en bonne santé, mais déjà mentalement atteintes par d’autres handicaps que le virus couronné ... 


                    • Arogavox Arogavox 29 octobre 10:33

                      cf, dans https://www.youtube.com/watch?v=80WPki6GtmA :

                      Jiji


                      « En fait la France , l’Europe, sont malades, ce n’est pas la covid ! c’est la corruption, les lobby... »


                    • Adèle Coupechoux 29 octobre 11:01

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      « 80% des personnes infectées guérissent en quelques semaines sans devoir être hospitalisées, mais une minorité, souvent des personnes âgées et des personnes à risque (hypertension, surpoids, notamment). »



                    • AlLusion AlLusion 30 octobre 10:04

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                       Vous avez tout compris. smiley


                    • Francis Francis 30 octobre 10:26

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      @AlLusion
                       
                       ’’Pour le Covid : encore six mois de cauchemars avec probablement des arrêts maladie en série’’
                       
                      Séquelles du Covid ? Ou des soins inadaptés ?

                       Bizarrement, la page relative aux syndromes post soins intensifs que vous mentionnez n’existe plus.
                       
                       Alors je vous propose cette autre qui fera aussi bien :
                       
                       « Nous avons tué des patients, et dans toute cette histoire, les médecins, aussi mes collègues, nous nous sommes transformés en instrument de mort. »
                       
                       Ils ne mouraient pas tous, les survivants ne s’en tiraient pas beaucoup mieux.


                    • Adèle Coupechoux 29 octobre 10:54

                      Combien ce crime va rapporter à l’industrie pharmaceutique ?

                      Un test à 54 € remboursé par la sécu, multiplié par un peu moins de 66 millions de consommateurs...Sans compter les masques et autres gels. Pas remboursés mais obligatoires en toute circonstance.


                      • AlLusion AlLusion 29 octobre 11:48

                        Tout vient à point à qui sait s’en servir dans ce monde de pognon.

                        C’est peut-être ça la résultante de notre monde.

                        Il ne faut pas penser que ceux qui ont de beaux yeux feront tout pour ouvrir ceux des autres.

                        La Bible sert aussi à tout comme on le voir chez les évangélistes aux Etats Unis


                        • I.A. 29 octobre 12:29

                          Cette lecture nous confirme que les médias n’en étaient pas à leur coup d’essai...

                          Ils nous préparaient ce scénario depuis longtemps, les irresponsables !

                          Sans doute avec la complicité de quelques médecins en manque viscéral de reconnaissance, qui n’auraient finalement pas dépareillés auprès d’Heinrich Himmler.


                          • AlLusion AlLusion 29 octobre 13:35

                            @I.A.
                             Arrêtez... vous me faites pleurer de rire.
                             Les Heinrich Himmler sont partout et pas nécessairement plus présent dans les médias officiels.
                             Avant de publier, ils se doivent d’être validés par une équipe de concertation de spécialistes.
                             Sur les réseaux sociaux, par contre, il n’y a pas de validation.
                             Une médiation sans aucun spécialiste. 
                               


                          • AlLusion AlLusion 29 octobre 13:38

                            Regardez comment on devient modérateur sur cette antenne.
                            Vous avez passé la rampe par l’écriture de 4 articles et vous le devenez.
                            C’est aussi simple que cela.


                          • I.A. 29 octobre 17:19

                            @AlLusion

                            ... Oui, on les voit et on les entend, vos spécialistes, merci ! À tel point que depuis l’ère Covid, ces médias-là ne m’intéressent plus !

                            Quant aux articles des réseaux sociaux, bien qu’ils n’aient rien à envier à ceux des grands médias, je n’appelle pas ça de la « publication », vous m’excuserez. Pourquoi ne lisez-vous pas exclusivement ces « grands journaux » faits pour les « grands hommes » ?

                            Par ailleurs, quel rapport avec la modération ? On entend de la rancoeur, dans cette remarque gratuite. Si un de vos articles ne passe pas, ce n’est pas de ma faute, je valide quasiment tout (sauf l’extrême nullité...)


                          • AlLusion AlLusion 29 octobre 17:59

                            @I.A.
                            Vous êtes tout excusé de prendre parti.
                            Je ne suis pas sur cet antenne pour plaire la galerie en applaudissant par le populisme qu’on y trouve. Vous m’excuserez aussi, j’espère.
                            Quels grands journaux voulez-vous que je lise et que je n’aurais pas lu d’un œil critique ?
                            Parce que c’est ça qu’il faut avoir : un oeil critique et mécréant de tout sans en avoir la preuve.
                            Oui, je sais on n’aime les élites. Cela a été le cheval de bataille de Trump pour obtenir ses voix alors qu’il en avait profité lui-même bien avant.
                            La modération, c’est avoir l’esprit critique dans tous les domaines. Une mécréance qui n’a rien de gratuit.
                            J’ai eu mon époque pour publier des articles sur cette antenne sous un autre pseudo. J’ai beaucoup hésité pour y venir, il y a 15 ans. Mais j’ai même fait bien plus avant que publier avant que vous apparaissiez sur cette antenne. Aujourd’hui, j’hésite encore plus à proposer quoi que ce soit. Je l’ai écrit. Il n’en aura plus que si, il y a un événement qui casse vraiment la baraque ou qui soit dans « la catégorie parodie ou humour ». Je ne sais si j’ai été assez clair.
                            Capito ? smiley 

                             
                             


                          • Bertrand Loubard 29 octobre 21:41

                            @AlLusion
                            Personnellement, je voudrais avoir votre avis lors de la « troisième vague ». Car actuellement, c’est bien encore et toujours d’une deuxième vague dont on parle, non pas d’une seconde vague. Les mesures actuelles sont magiques....Si il n’y a pas de troisième vague....c’est qu’elles auront été efficaces. Si il y une troisième vague c’est que les citoyens n’ont pas respecté les mesures. CQFD. Il y aura une troisième vague pour que les citoyens, lassés, soient amenés à préférer « risquer de crever » du vaccin plutôt que de « risquer de mourir » du covid ....
                            Il y aura une troisième vague et les vaccins seront obligatoires comme tout acte administratif (sous peine de suppression de la sécu), puisque en état d’urgence « on » décrète ... plus besoins de Lois, plus besoin d’Assemblée, plus besoin de Peuple..... Puisque le gouvernement n’aura plus la confiance du peuple il suffira d’en changer ... de peuple....


                          • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 octobre 12:14

                            @Bertrand Loubard
                            Il y aura une troisième vague, elle est déjà programmée pour janvier/février. C’est l’application stricte du « stop and go » de Neil Ferguson jusqu’à la vaccination générale... 


                          • Bertrand Loubard 30 octobre 14:04

                            @Pierre Chazal
                            Merci pour votre réaction. Il semblerait que la vaccination, en tant qu’acte médical rendu obligatoire, devrait avoir fait l’objet, pour cela, d’une loi dans les Etats dit de Droit. Sauf à ce que la vaccination n’étant pas curative mais bien préventive elle ne devrait plus être considérée comme un acte médical mais bien comme une formalité administrative nécessaire pour pouvoir émarger à la Sécu, aux emplois, aux Transports en Commun, à la libre circulation en dehors des zones confinées, etc., etc.
                            L’objection de conscience ne pourrait être invoquée puisqu’il ne s’agit pas d’une guerre contre un ennemi, mais bien contre un « chose » naturelle encore non identifiée complètement. Cependant la résistance des bactéries aux antibiotiques est reconnue. La sur vaccination entraînera-t-elle une diminution de l’immunité naturel de nos organismes ? .... Tout profit pour le complexe militaro industriel, car dans cette « guerre » marchandisée, un patient guéri est un client perdu ... Bien à vous.


                          • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 octobre 14:36

                            @Bertrand Loubard
                            Ils n’iront pas, je pense, jusqu’à la rendre obligatoire. Ce serait suspect et rencontrerait trop de résistances. Par contre, par un bon conditionnement ils peuvent arriver à 60/70%, ce qui leur rapporterait pas mal.
                            D’autant qu’ils pourraient implémenter une vaccination saisonnière, comme pour la grippe...


                          • pierrot pierrot 29 octobre 20:01

                            La santé prime sur l’économie.

                            Protégeons nous contre l’obscurantisme de tous bords.


                            • Bendidon Bendidon 29 octobre 21:15

                              @pierrot
                              MEILLEUR COMMENTAIRE de l’année CHAPEAU pierrot tu es le messie smiley
                              Quand il y aura 20 MILLIONS DE CHOMEURS et encore plus de pauvres, il n’y aura plus de santé du tout mais ché pas grave on ira tous au paradis !
                              Bonne nuit pierrot et garde ton masque dans le lit (ya des couillonovirousses taquins la nuit)
                               smiley


                            • pierrot pierrot 29 octobre 22:53

                              @Bendidon
                              Il me semblerait stupide de privilégier l’économe au détriment de la santé.

                              Car si un grand nombre de patients de la pandémie covid décède ou est hospitalisé, l’économie s’affaissera.

                              Par contre si la pandémie régresse l’économie redémarrera, c’est aussi simple que cela.

                              Que proposez vous ?


                            • totof totof 30 octobre 02:29

                              @pierrot

                              C’est une blague ou c’est sérieux ? J’ai bien peur que ce soit sérieux... Dire qu’il y en a qui en sont encore là... En tout cas, les rassemblements anti-confinement démarrent un peu partout en France ! Branle bas de combat ! Tout le monde sur le pont ! Contre la dictature sanitaire !


                            • izarn izarn 30 octobre 10:59

                              @pierrot
                              Oui, en ce moment c’est la finance qui se sert de la santé....
                              Demandez à Sanofi et Gilead.


                            • pierrot pierrot 30 octobre 12:09

                              @totof
                              Ces rassemblements peu nombreux sont essentiellement des adeptes de l’extrême droite et les ignorants qui s’instruisent uniquement sur les réseaux sociaux calamiteuX

                              Que proposez vous en alternative à la politique sanitaire européenne et française ?
                              Le placebo de zinc pour tous, l’absorption d’eau de Javel ? ?.


                            • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 octobre 14:39

                              @pierrot
                              D’où sortez vous cette légende d’ « eau de javel » ?


                            • pemile pemile 30 octobre 14:48

                              @Pierre Chazal « D’où sortez vous cette légende d’ « eau de javel » ? »

                              Du type le plus intelligent des USA !


                            • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 octobre 16:20

                              @pemile
                              Il a vraiment dit ça ?


                            • pierrot pierrot 30 octobre 17:28

                              @Pierre Chazal
                              C’est la préconisation du grand virologue qui préside actuellement les USA et méprise la science.


                            • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 octobre 18:05

                              @pierrot
                              Est-ce que vous pouvez me fournir une source pour que je me renseigne ? Merci.


                            • pemile pemile 30 octobre 18:11

                              @Pierre Chazal
                              Pourriez faire un effort, moteur de recherche : trump covid javel


                            • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 octobre 19:29

                              @pemile
                              J’ai vérifié. Pas de doute. A quel jeu joue-t-il ?


                            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 octobre 19:44

                              @Pierre Chazal

                              J’ai vérifié. Pas de doute. A quel jeu joue-t-il ?

                              Il adore se faire passer pour l’imbécile qu’il n’est pas pour un sou. En général les (vrais) idiots d’en-face se fond un plaisir de tomber dans le panneau, le sous-estiment, et finissent mat en 5 coups.


                            • pierrot pierrot 31 octobre 12:16

                              @Pierre Chazal
                              Je l’ai lu dans les journaux LE MONDE et le Figaro ?
                              Mais beaucoup de médias l’ont repris.
                              Recherchez vous-même vous devriez en êtes capable.


                            • Pierre Chazal Pierre Chazal 31 octobre 12:48

                              @pierrot
                              Deux très grands journaux d’information,à n’en point douter.


                            • izarn izarn 30 octobre 10:42

                              Les chiffres officiels sont du mensonge, et c’est trés facile à démontrer. Mais les gens ne comprennent pas, complètement halluciné par une propagande digne du Dr Goebells.

                              Au total en 9 mois, pas plus de morts toutes raisons confondues, que les années précedentes, à quelque 300 personnes prés. Ou est passée la surmortalité ? Ha oui, grippe= 72 morts !

                              Qui peut croire cette absurdité ?

                              Les « cas » : Avec dix fois plus de tests ont trouve 10 fois plus de cas.Normal !

                              Et alors ? 99% ne développent pas la moindre maladie !

                              Les courbes faussées, même celles de Raoult : Comment on peut mettre sur une même courbe la comptabilité des cas il y a 6 mois, avec celle d’aujourd’hui avec dix fois plus de test ? C’est de l’escroquerie scientifique !

                              C’est comme comptabiliser le nombre de champignons récoltés sur un hectare, avec ceux récolés sur 10 hectares, et dire que c’est la même chose !

                              Les test PCR : Leur validité est jugée de 70% à 50%

                              Bref scientifiquement c’est du n’importe quoi !

                              Vos tests messieurs Veran,Raoult, ça ne vaut pas tripette !

                              Un bon généraliste sait diagnostiquer une grippe sans test !

                              Refusez le test PCR. Votre santé est en jeu ! Si vous avez en fait une grippe, vous ne serez pas encore soigné ! Ce test est mortel !

                              Refus de la chloroquine : Une histoire de dingue, 5 milliards de gens se soignent avec sans problèmes, et ils guérissent !

                              Vaccin : Aucun vaccin n’est au point, de plus les vaccins anti-viraux ont une efficacité très médiocre, certains disent nulle, voire dangereuse !

                              On ne sait pas encore quel séquence virale à choisir ; le virus mute tout le temps !

                              Macron ne raconte que mensonges et absurdités.

                              Curieusement cette pseudo deuxième vague, qui ne va couvrir que les maladies respiratoires les plus courantes chaque année, arrive au moment de la réélection de Donald Trump.

                              Et Macron est carpette de l’Etat Profond américain, qui a la haine contre Trump.

                              Chine et Russie : Pas de deuxième vague. Et de plus une première vague complètement minable.

                              Suède : Pas de confinement, pas de masque : Pas plus de morts en 9 mois que les années précedente, et pas de deuxième vague...Sauf des cas mesurés avec le test PCR bidon. Exception car :

                              Tous les pays de l’OTAN ont une pseudo deuxième vague fondée sur des tests pipeaux. Curieux non ? Plus vous êtes allié des ricains (Etat Profond), plus vous avez du Covid...

                              Gladio ? Coup monté ? Ca y ressemble de plus en plus...

                              Sortons de l’OTAN, sortons de l’UE. Alliance mortelle !

                              Votez Phillipot, votez Asselineau.

                              Voyez vos pauvres députés qui rampent dans le caniveau de la peur et de leur médiocrité, voire de leur crétinisme insondable. Comme en 1940 ; leurs grand-pères avaient voté les pleins pouvoirs à Pétain !



                              • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 octobre 12:15

                                @izarn
                                Tout est dit. Les cartes étaient cachées, elles sont maintenant sur la table.


                              • pierrot pierrot 30 octobre 12:11

                                Asselineau devrait éviter les actes d’agression.


                                • Kongzi17 30 octobre 12:34

                                  Bonjour

                                  pouvez-vous svp nous mettre le lien pour ce qui concerne les morts en Suède car je ne trouve pas l’information sur le site statista ?



                                    • YvesD. 31 octobre 10:52

                                      @Pierre Chazal
                                      OU l’on voit que le nombre de décès sur 2020 en totalité sera supérieur de + de 3000 morts par rapport à la moyenne des 10 dernières années et de plus de 6000 environ par rapport à 2019, invalidant de fait votre discours...


                                    • pierrot pierrot 31 octobre 12:20

                                      @Pierre Chazal
                                      La comparaison la plus pertinente serait le nombre de décès et cas positifs en Suède , en Norvège et en Finlande, voire au Danemark.

                                      Vous observerez que la politique sanitaire suédoise a été calamiteuse au début en refusant de prendre des mesures de prévention.

                                      Le taux en Suède est plus de 10 fois supérieur à celui en Norvège et en Finlande.


                                    • Pierre Chazal Pierre Chazal 31 octobre 12:43

                                      @YvesD.
                                      où voyez-vous ça ?


                                    • pierrot pierrot 31 octobre 17:15

                                      @Pierre Chazal
                                      Le MONDE


                                    • Taverne Taverne 30 octobre 16:51

                                      Le temps des cerises ? On est plutôt au temps des crises en thème.


                                      • pierrot pierrot 31 octobre 12:20

                                        @Taverne
                                        Merci très fin.


                                      • ETTORE ETTORE 1er novembre 13:50

                                        Le temps de cerises ?

                                        • On nous retire l’échelle sous les pieds !
                                        • On nous crache les noyaux à la gueule !
                                        • Et nous laissent que les queues de cerises !

                                        Avec tout cela....certains pensent encore naïvement que cet état nous veut que du bien ?

                                        Devraient essayer la camomille du soir, cela aide à rêver, les yeux fermés, bien plus fort, sur la réalité de ce pays, sur quoi, et sur quel chemin on nous engage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité