• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le terrorisme : un monstre à trois têtes

Le terrorisme : un monstre à trois têtes

 

À force de ne pas condamner l’ennemi, l’ennemi nous tuera

Une fois de plus, l’information dans nos médias se limite à ce que la bien-pensante propose. Pour nos premiers ministres canadiens Justin Trudeau et Philippe Couillard l’islamisme intégriste n’existe pas. Ils parlent de terrorisme, jamais d’islam. Il est préférable de pleurnicher que d’intervenir. Mon but est de comprendre le terrorisme actuel, ce monstre à trois têtes.

Suite aux attentats qui se multiplient, je me suis posé les questions suivantes. Qui sont le ou les terroristes qui font des attentats un peu partout dans le monde, en particulier en Occident ? Comme personne ne naît terroriste, il y a donc quelqu’un quelque part (une organisation) qui éduque des gens au djihad, qui les finance et qui les engage à faire le sale boulot en se faire sauter sous les babouches d’un sultan ou d’un calife ? Qui est prêt à tuer tous les non musulmans et établir un califat mondial pour permettre aux musulmans de vivre leur religion en paix ? Sont-ils Saoudiens, Qataris, Émiratis ou Magrébins ? Sont-ils chrétiens, juifs, orthodoxes, bouddhistes, hindouistes, etc ? Non ! Ils appartiennent tous à la mouvance islamiste issue de l’islam. Certains me dirons, ok, et que dire des guerres et des massacres causés par le christianisme, l’hindouisme et quoi encore ? Arrêtez-moi votre baratin et parlons de la réalité d’aujourd’hui.

Comme je l’ai énoncé un peu plus haut, le terrorisme est un monstre à trois têtes : une idéologique, une financière et une autre exécutrice. Voici comment ?

L’idéologie salafiste de l’Égypte

Le seul pays musulman du Moyen-Orient capable d’avoir une pensée idéologique, intellectuelle, structurée, est l’Égypte avec son université Al-Azhar au Caire. Au fil du temps, son enseignement des études islamiques s’est enrichi de cours de littérature et de langue arabe. Au XIX siècle la branche chiite a été éclipsée par la branche sunnite. On voit apparaître une multitude de cheikhs, avec leur longue barbe et leur bonnet blanc, étalant leurs connaissances scientifiques et/ou religieuses, c'est-à-dire la connaissance du Coran et de la Sunna. De cet islam sunnite va surgir un mouvement vers la fin du XIX siècle appelé salafisme triptyque : quiétiste, politique et djihadiste. Cette dernière facette va servir de base idéologique à la création de la confrérie des Frères musulmans en 1928 à Ismaïlia, au nord-est du Caire, sur les rives du canal de Suez. Cette organisation sunnite, fondée par le cheikh Hassan Al-Banna, se veut réformiste et se fixe deux objectifs précis : libérer l’Égypte du joug britannique et prendre le pouvoir. Son plus grand ennemi a toujours été l’armée égyptienne et cette dernière a pu chasser du pouvoir le premier président Frère musulman Mohamed Morsi, dans un bain de sang qui a coûté la vie à 928 victimes civiles en une semaine. Les Frères musulmans rayonnent en s’infiltrant un peu partout dans les pays du Golfe. Ce sont de grands motivateurs et idéologues. Cependant ils ne possèdent pas de grandes ressources financières, pas plus que l’Égypte qui n’a pas de pétrodollars pour financer le terrorisme islamiste.

Le financement du terrorisme islamiste vient des pays du Golfe

Alors, d’où vient l’argent ? Des pays du golfe ? Il provient des pétromonarchies éminemment riches comme l’Arabie saoudite, le Qatar et les Émirats, etc. Ces pays veulent étendre l’idéologie djihadiste au-delà de leurs frontières sur tous les continents. Ils enseignent cette idéologie djihadiste à tous leurs enfants, de la maternelle à l’université. Ils veulent l’implanter partout dans le monde, ce que l’on nomme poliment l’islamisation. Ils l’exportent via leurs mosquées et les médias sociaux. Voilà pourquoi nous voyons pousser des mosquées un peu partout. C’est une de leurs armes les plus redoutables pour recruter des jeunes et laver des cerveaux. Attendez-vous à voir des mosquées du Pôle Nord au Pôle Sud. Cependant qui choisi de devenir terroriste et mourir sous les babouches d’un sultan ou d’un calife ? Des saoudiens, des qataris, des émiratis ? Non, ces gens aiment trop fêter, voyager, vivre dans le luxe, dans de grands hôtels, acheter des palaces, des véhicules de collection, etc. Leurs imams prêchent cette idéologie djihadiste, mais sont loin de la mettre en pratique ainsi que leurs fidèles adeptes. Or, ils cherchent une main-d’œuvre soumise et l’ont trouvé dans les pays du Maghreb.

Le sale boulot djihadiste est fait par des Maghrébins

Les pays du Maghreb sont des pays qui ont été arabisés alors qu’ils étaient des tribus berbères pratiquant le judaïsme ainsi que le christianisme. Ils ont subi, à leur corps défendant, l’islamisation. Jusqu’à aujourd’hui, ces pays arabo-musulmans cherchent toujours une identité et la trouve en s’opposant à tout signe et trace de colonisation. Allez comprendre, par exemple, les Algériens qui en veulent encore à la France, et non à la Turquie qui les a colonisés bien avant la France ? Nourris de la haine envers l’Occident, que peuvent apporter au djihad islamique, les pays du Maghreb… leur chair à canons ? Imbibés de la culture islamiste de la mort, ils donnent un sens à leur existence en devenant des soldats martyrs de l’éventuel califat mondial. La plupart des terroristes n’ont pas lu un seul livre, ne connaissent que quelques versets du coran ou certains hadits du prophète Mohammed. Leur « Allahou akbar » est un cri guerrier les identifiant. Ils se perçoivent comme des « croyants » fervents. Ces gens ont grandi dans la haine et le culte des hommes de pouvoir, même si ces derniers ont été des assassins, des violeurs, des crapules, ont fait des razzias, des déportations, des nettoyages ethniques. Les musulmans, en particulier les maghrébins, cherchent leur raison de vivre, leur unique salut en se soumettant au « clergé » des hommes de pouvoir. Ils désirent mourir pour eux en conquérant le monde. Les imams, leur disent qu’Allah dort sous les souliers de leurs califes.

Le musulman ordinaire, décérébré et ignorant des réalités politiques internationales, croit en un complot contre les musulmans du monde. C’est ça le « djihad » tuer le plus de monde possible chez les mécréants (tant chez les musulmans que les non-musulmans). Il voit dans le djihad une forme de rédemption, d’adhésion à une communauté protectrice et unie. Les jeunes désœuvrés dans nos pays, obnubilés par Internet et les médias sociaux, se bricolent seuls devant leur écran une cause erronée, celle du sacrifice. Ce culte de la mort empêche d’entrevoir l’avenir, de créer des industries, de faire des découvertes, d’améliorer la santé, l’éducation, etc. Les sociétés arabo-musulmanes sont sclérosées et regardent vers le passé d’il y a mille quatre cents ans. La pierre angulaire de l’identité djihadiste est posée par la famille, la deuxième par la mosquée, la troisième par l’école, la société environnante et ainsi de suite. Le terroriste ne se construit pas en un moment ou à un endroit déterminé, mais par des pierres qui s’ajoutent les unes aux autres jusqu’à en faire un égorgeur et un tueur. N’oublions pas que nos journaux, il y a quelques années, glorifiaient Daesh, Al-Qaida, Al-Nosra comme faisant « du bon boulot », selon le ministre français Laurent Fabius. Quel aveuglement !

La société arabo-musulmane, seule, n’aurait jamais pu créer un monstre aussi puissant que Daesh, ces dernières années, sans l’aide de l’Occident (en particulier les États-Unis et l’Europe) avec leur apport financier, leur logistique et leurs armes. Conséquemment nous, les pays occidentaux, sommes en train de créer des djihadistes en herbe sur notre propre sol, en ne combattant pas localement et mondialement les terroristes islamistes (issus de l’islam). Comment pouvons-nous être tonitruants contre les attentats et silencieux sur l’idéologie qui les cause ? Et cette idéologie est promue par le salafisme et le wahhabisme propre à l’islam et non au christianisme, judaïsme, bouddhisme, hindouisme ou toute autre idéologie religieuse. Il est temps que nos pays occidentaux se réveillent et nettoient ce véritable merdier.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Massada Massada 21 août 09:29

    Appelons un chat.... un chat.

     
    L’Islam dans ses textes fondateurs doit etre remis en cause et pas seulement le salafisme et le wahhabisme 

     
    Avec une équipe de chercheurs, la Danoise Tina Magaard a analysé minutieusement les textes des 10 plus grandes religions du monde, en recherchant des liens possibles avec la violence. La conclusion de Tina Magaard est claire : « Les textes religieux de l’Islam demandent à ses partisans de commettre des violences et de se battre à un degré beaucoup plus élevé que toute autre religion.
     
    Les textes en Islam sont nettement distincts de ceux des textes d’autres religions dans la mesure où ils accordent un appel beaucoup plus important à la violence et à l’agression contre les adeptes d’autres religions. Il y a aussi des incitations directes à la terreur. Cela a longtemps été un tabou dans la recherche sur l’Islam, mais c’est un fait qu’il nous faut reconnaître » explique-t-elle.
     
    Au cours de leurs recherches, Tina Magaard et son équipe ont trouvé dans le Coran des centaines d’appels à la lutte contre les adeptes d’autres confessions. « S’il est vrai que beaucoup de musulmans considèrent le Coran comme les paroles de Dieu qui ne peuvent être ni reformulées ni interprétées, nous avons un problème », constate Tina Magaard.



    • Pere Plexe Pere Plexe 21 août 10:07

      @Massada
      Ces textes fondateurs ne sont ils pas, pour partie, ceux du christianisme et du Judaïsme ?

      Tirez en les conclusions vous même...

      Pour ce qui est des « scientifiques » il est notable qu’ils prouvent toujours tout et son contraire.
      Au gré de ce qu’on lui demande.
      La suprématie de l’homme blanc celle de l’aryen, la génération spontanée, l’héliocentrisme...
      Et encore l’infériorité du juif du noir ou de la femme les bienfaits du tabacs ou des radiations.

    • Massada Massada 21 août 10:55

      @Pere Plexe
       

      « Ces textes fondateurs ne sont ils pas, pour partie, ceux du christianisme et du Judaïsme ?

      Tirez en les conclusions vous même... »


      C’est tres différent, la bible est un texte mythologique.
      Le fait que la Bible raconte certaines histoires très violentes de guerres et de massacres entre des peuples passé qui n’ont aucune réalité historique démontre bien que ces histoires sont pures mythologies.

      Le Coran est très différent, il contient de véritable appel au meurtre.
      Les infidèles sont combattus et tués uniquement à cause de leur religion et de leur refus de se convertir à l’islam .
       
      Le Coran ordonne de combattre et de tuer les infidèles sans qu’ils aient commis la moindre agression contre les musulmans.
      (S5, V5) : « Après que les mois sacrés expirent, tuez ceux qui associent d’autres divinités au seul Allah, où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. »

      (S5, V29) : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager (Mahomet) ont interdit et qui ne professent pas l’islam religion de la vérité, parmi « les gens du Livre » (c’est-à-dire les juifs et les chrétiens), jusqu’à ce qu’ils versent la capitation de leurs propres mains, en s’étant humiliés. »

      C’est très clair, pas besoin d’interprétation compliquée pour comprendre ces textes.

      Enfin si on compare la vie de Mohamed véritable chef de guerre qui participa à de nombreux massacre et celle de Jésus qui n’a tué personne. On comprend vite ou est l’erreur.

      J’en tire donc les conclusions très facilement.


    • Crab2 21 août 12:04

      @Massada

      ctures comparées

      Coran
      - Ancien Testament - Nouveau Testament - Réforme de l’École et du collège

      Un athée, bien souvent, ayant dans sa prime enfance « baigné » dans un milieu religieux, s’il admet la critique athée et féministe des religions aura toujours un peu de mal à souscrire au blasphème, c’est un peu surprenant dans la mesure où en principe blasphémer ne concerne que les religieux entre-eux
      - cela dit, dans l’actualité tout se dit, tout se lit, tout se débat sur le coran dans …. suites :

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html



    • Pascal L 22 août 00:26

      @Pere Plexe
      « Ces textes fondateurs ne sont ils pas, pour partie, ceux du christianisme et du Judaïsme ? » NON. Il n’existe aucune citation de la Bible dans le Coran. L’Islam est dérivé d’une secte juive qui n’existe plus et que nous pouvons qualifier d’hérétique. Les références à la Bible sont subliminales et fausses la plupart du temps. L’Islam s’est adressé dans un premier temps aux Juifs et aux Chrétiens pour les convertir, ce qui justifie ces références, mais le contenu est complètement différent. L’Islam est un messianisme qui prévoit un royaume de Dieu sur terre, ce que ne revendiquent pas les autres religions et cette revendication justifie à elle seule la purification de la planète par la destruction de ceux qui s’y opposent. Les grandes idéologies mortifères du XXème siècle (nazisme, maoïsme...) procédait de la même manière.


      « Pour ce qui est des « scientifiques » il est notable qu’ils prouvent toujours tout et son contraire. »
      Vous êtes fâché avec la science ! En fait, ce n’est pas la science qui vous pose un problème mais « l’illusion de la science ». Les résultats scientifiques sont publiées et la possibilité de les contester est la première qualité de la science. Mais contester des résultats scientifiques demande un travail d’analyse et non un argument d’autorité. Ce sont les politiques et les médias qui se permettent de faire parler la science en lui faisant dire n’importe quoi. Pour un scientifique, il est assez facile de trouver ce qui est de la science et ce qui n’en n’est pas pas, mais cela demande un peu de méthode. Quand vous voyez une statistique publiée sans intervalle de confiance (une marge d’erreur), vous ne devez faire aucune confiance au résultat. Il se trouve que la presse ne diffuse jamais les intervalles de confiance et rien que cela justifie pleinement votre méfiance. Les publications réellement scientifiques n’ont pas ces travers mais sont souvent plus difficile à lire.

      A propos de la suprématie de l’homme blanc, son principal défenseur et théoricien en France est un dénommé Jules Ferry qui n’était pas un scientifique : "Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. [...] Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures. […] De nos jours, je soutiens que les nations européennes s’acquittent avec largeur, grandeur et honnêteté de ce devoir supérieur de la civilisation. 
      ( Jules Ferry, Discours devant la Chambre des députés, 29 juillet 1885)

    • OMAR 22 août 11:24

      Omar9

      @Massacrada

      Pas la peine de perdre son temps à lire le Talmud ou la Torah et encore moins la constitution de cet état-voyou de Israël.
      Tous les jours vous massacrez des enfants palestiniens, froidement et en toute impunité.
      http://www.lefigaro.fr/international/2014/07/18/01003-20140718ARTFIG00078-mort-de-quatre-enfants-palestiniens-tsahal-reconnait-une-erreur.php
      Assassins !!!


    • Massada Massada 22 août 11:31

      @OMAR
       

      Oh comme vous y allez, c’était une erreur.


    • antiireac 22 août 18:13

      @HOMO

      Tu montres là la bêtise incommensurable de l’organisation criminel hamas qui préfère une politique de terreur plutôt qu’e trêve apaisée avec Israël ce qui aurait évité tous ces victimes.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 23:36

      @OMAR
      Commentaire antisémite


    • Crab2 21 août 12:03

      Oui, ces islamistes avant de se radicaliser étaient bien intégrés -«  vivaient plutôt bien », et pourtant...

      Suites  :

      https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/radicalises-en-2017.html


      • GAZAOUI 21 août 12:09

        Encore un neuneu , ujn de plus en mal de reconnaissance qui veut se faire connaitre sur le dos des musulmans.
        Les attentats n’ont d’autres but que celui de caché les massacres de la population palestinienne
        et de punir la municipalité de Barcelone d’avoir autorisé les le boycott des produits importés des colonies juives en Palestine occupé.

        http://www.panamza.com/190817-barcelone-israel/


        • zak5 zak5 21 août 15:09

          @GAZAOUI

          Les attentats n’ont d’autres but que celui de caché les massacres de la population palestinienne
          et de punir la municipalité de Barcelone d’avoir autorisé les le boycott des produits importés des colonies juives en Palestine occupé

          tout ce qui est exagéré devient insignifiant, c’est pas dit dans le Coran, mais crois moi, c’est une vérité.


        • Pascal L 22 août 00:33

          @GAZAOUI
          D’où vient la notion de « Dar al-Harb » ?


        • covadonga*722 covadonga*722 22 août 06:36

          @GAZAOUI
          mots pour mots un texte de propagande de Daech !



          ce qu’il y a de bien avec ces cons c’est qu’ils se signalent eux mêmes 




        • zak5 zak5 21 août 15:06

          Il n y a qu’une seule tète avec le terrorisme islamiste, c’est l’idéologie et donc ses idéologues qui savent dire bonjour et être tout à fait charmants avec les koufars quand il faut (double discours). Tant que nos dirigeants n’ont pas le courrage de s’attaquer à l’idéologie et ses idéologues, le terrorisme islamiste non seulement de faiblira pas mais se renforcera


          • Marius Morin Marius Morin 21 août 17:19

            @zak5 Vous avez en partie raison, mais l’idéologie seule, sans des pieds et des mains (au sens figuré) ne va pas très loin.


          • OMAR 21 août 23:16

            Omar9

            @Marius Morin :"Arrêtez-moi votre baratin et parlons de la réalité d’aujourd’hui.

            Oui, parlons-en de la réalité d’aujourd’hui.
            Quels sont les pays réduits à l’âge de pierre ou qui sont en train de bruler ?
            L’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Somalie, le Soudan, le Yémen, la Libye, le Pakistan.
            Sans parler des massacres épisodiques en Tunisie et l’Égypte.
            Et la décennie noire qu’ connue l’Algérie...
            Par la seule volonté et les bombes de l’OCCIDENT...
            .
            C’est cela la vraie réalité.
            Comme celle aussi qui vous permet de tenir un langage totalement décomplexé de haine et de mépris envers l’Islam et les musulmans.
            Pitoyable.....


            • Pascal L 22 août 00:54

              @OMAR
              Quand on me dit que l’Islam est une religion de paix et que j’ouvre le Coran, j’ai des doutes. Effectivement la paix à l’intérieur de l’oumma est largement promue, mais quand ont le lit en étant à l’extérieur de cette oumma, l’effet n’est plus le même. En gros, on nous donne trois choix : se convertir, payer la jizya (l’impôts des non Musulmans) ou mourrir. En fait, aucun de ces choix ne m’agrée. L’étude des sources extérieures à l’Islam nous montre une réalité bien différente de ce qui est écrit dans la Sunnaʰ. Les exégèses scientifiques du Coran nous montrent un texte qui n’a pas arrêté d’être modifié pendant deux siècles et certaines de ces modifications sont encore parfaitement visible. L’Islam est donc très loin de la religion parfaite qu’on essaie de vous persuader. Je respecte infiniment les Musulmans que je croise, mais à cause de ce respect, j’essai de les faire réfléchir sur leur foi car il ne me semble pas possible de les laisser se soumettre à ce qui ressemble à un mensonge.


            • Marius Morin Marius Morin 22 août 02:10

              @OMAR « Par la seule volonté et les bombes de l’OCCIDENT... » par ton discours-raccourci, tu es un troll ou tu connais mal ce qui se passe au Moyen-Orient, en particulier en Syrie et au Maghreb. 


            • OMAR 22 août 10:56

              Omar9

              @Pascal L : " En gros, on nous donne trois choix : se convertir, payer la jizya (l’impôts des non Musulmans) ou mourir

              Qui vous donne ce choix et ou ?
              Avez-vous réellement vécu cette situation au Maghreb ? en Asie ou au Sahel ?
              Maintenant, si vous me parlez de ce wahhabisme, je serai d’accord avec vous. Sauf qu’il n’est représentatif que de cette secte de bédouins qui vivent en Arabie-Saloprie.
              Avez-vous côtoyé les iraniens ou les indonésiens, les sénégalais ou encore les ouzbeks pour généraliser de la sorte ?
              L’Islam ne vous montre qu’un livre, le Coran ;
              Lisez-le sans décontextualiser.
              Ce sont les prédicateurs de merde et leurs chiens de djihadistes qui font étalages de leurs paroles diaboliques et leurs méfaits barbares, pas les musulmans comme ceux que vous croisez.


            • OMAR 22 août 11:10

              Omar9

              @Marius Morin

              Oui, à tes trous, je suis un troll.
              Surtout quand j’affirme que ce sont les Bush pere&fils qui ont anéanti l’Irak et l’Afghanistan.
              Quand ce minable Sarko et cette chiure de BHL avaient dévasté la Libye.
              Quand les USA et la Russie massacrent la Syrie.
              Quand les USA avaient ratatiné la Somalie et d’autres pays..
              Même les hôpitaux ne sont pas épargnés
              http://www.lefigaro.fr/international/2015/10/03/01003-20151003ARTFIG00049-afghanistan-un-hopital-de-medecins-sans-frontieres-bombarde-par-erreur.php
              Honte à vous qui, telle une hyène, utilisez le sang d’innocentes victimes de terroristes de merde, pour verser votre fiel, votre haine et votre anti-Islam sur les musulmans.


            • Pascal L 22 août 16:49

              @OMAR
              « L’Islam ne vous montre qu’un livre, le Coran »

              C’est ce que me disent tous les Musulmans que je rencontre, mais si je leur lis un de ces versets violents, ils font un bon en arrière et me disent que ce n’est pas le Coran. Hamidullah se serait-il trompé en traduisant ? En fait leur foi n’est pas basée sur le Coran, mais sur le Fiqh, la tradition et cette tradition s’est construite avec la sîrah ou les hadîths et non le Coran. Par ailleurs les prescriptions sur le voile ou la lapidation ne sont pas dans le Coran. Y aurait-il d’autres sources ?

              « Lisez-le sans décontextualiser. » Mais qui a décontextualisé le Coran ? Il n’y a aucun contexte dans le Coran, il faut lire les exégètes pour trouver des « causes » qui justifient ces versets. Ces causes sont largement postérieures à l’écriture du Coran et beaucoup sont contestables.

              Même si elle n’est pas appliquée partout, la Jizya est justifiée par deux verset du Coran : s9:29 qui dit : « Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et son envoyé ont interdit, et ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux auxquels le livre fut donné, jusqu’à ce qu’ils donnent le tribut (jizya) par une main, et en état de mépris. »
              et s9:5 : « Une fois écoulés les mois interdits, tuez les associateurs où que vous les trouviez, prenez-les, assiégez-les, et restez assis contre eux [dans] tout aguet. Mais s’ils se repentent, élèvent la prière, et donnent la dîme, alors dégagez leur voie. Dieu est pardonneur, très miséricordieux. »
              De ces verset Al-Tabari dit lui-même que la Jizya est due par les Juifs et les Chrétiens, « Le dhimmi doit venir lui-même en état d’humiliation et de mépris, à pied, et payer debout alors que le recevant est assis. » et que le but du jizya imposé aux non-musulmans est en contrepartie de leur maintien en vie et pour ne pas être asservis. 
              J’en déduit que la Jizya n’est payée que dans les pays où les Musulmans sont en position de force.

              Par ailleurs, comme Musulman, vous payez la zakat/l’aumône qui est un des piliers de l’Islam. Si vous passez par un organisme collecteur, il y a de forte chance pour que vous financiez le terrorisme sans le savoir. La zakat est régie par le verset s9.60 « Les aumônes ne sont que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à rallier, l’affranchissement des esclaves, les surchargés de dettes, la voie de Dieu, et le voyageur. C’est une imposition de la part de Dieu. Dieu est connaisseur et sage. » La voie de Dieu est pour presque tous les exégètes le combat contre les non-Musulmans. Ici Al-Tabari n’est pas plus soft que la majorité de ses confrères « La catégorie de la voie de Dieu désigne les dépenses dans le soutien de la religion de Dieu en razziant les mécréants ». Cela nous rappelle qu’à une certaine époque, les sarrasins, comme nous les appelions faisait des razzias sur toute la côte de la Méditerranée et réduisait les habitants qu’ils trouvaient en esclavage. C’est pour cette raisons que les villes anciennes de la côte ne sont pas sur le bord de mer, mais sur des pitons fortifiés. Un autre point du verset 9,60 nous pose un problème : « ceux dont les cœurs sont à rallier » peut financer la corruption et est donc illégale en France. 
              La Zakat étant gérée par le Coran, je vois mal comment on peut interdire à un organisme collecteur de ne pas financer le terrorisme, sinon en interdisant ces organismes collecteurs. C’est d’ailleurs la solution mise en place dans beaucoup de pays musulmans où l’Etat n’accepte pas la concurrence. Il est quasiment impossible de contrôler ces organismes quand ils prennent la forme d’une ONG avec une activité internationale.

            • Jonas 21 août 23:21
              Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
              Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite : http://islamineurope.unblog.fr/

              • OMAR 22 août 11:12

                Omar9

                @Jonas

                Encore une fois, tu présente l’Islam à travers ces connards de prédicateurs que les autorités françaises, curieusement, laissent faire...


              • zak5 zak5 22 août 21:20
                @OMAR
                les autorités françaises, curieusement, laissent faire...

                c’est toujours la fautes des autres, vous ne pouvez pas changer de disque frère Omar ?
                Quand il s’agit d’un prêche, c’est aux musulmans de ne pas laisser faire


              • covadonga*722 covadonga*722 22 août 06:44

                yep .


                le cancer islam est tellement métastasé que sauf un traitement de choc ,


                1/ramener la géhenne des sables d’ou est né ce cancer a l’age de pierre.
                2/ proposer la hijra aux musulmans ne prêtant pas allégeance aux lois de la république
                3/ la seule dé radicalisation possible est au mieux la relégation aux Kerguelen
                  au pire une balle dans la tète .
                4/ne pas oublier d’inclure dans le lot les politiques , les industriels ,banquiers 
                 et les intellectuels nous ayant mis dans ce merdier 

                sinon , préparez vous a aimer la guerre car leur pais islamique sera terrible 

                • FreeDemocracy FreeDemocracy 22 août 21:01
                  bonsoir,

                  le terrorisme c’est une guerre contre toutes organisations, non plus simplement des nations, mettant en péril l’intérêt des Etats Unis,c’est george w bush qui l’a prononcé le 21 septembre 2001 à l’attention du congrès et des américains et bien sur du monde :



                  Our war on terror begins with al Qaeda, but it does not end there. It will not end until
                  every terrorist group of global reach has been found, stopped and defeated.


                  pas de fin jusqu’à l’éradication des mouvements qualifiés de « terroristes », la guerre froide revisitée car sans ennemi identifiable

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires