• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le tort des élites

Le tort des élites

Autant le préciser d'emblée, mon titre est tristement ironique. Il est provoqué par la réponse d'une personne qui justifie la destruction du Fouquet's par sa fréquentation par "l'élite" (sic), à qui je demandais des précisions, et qui m'a répondu laconiquement qu'elle n'avait pas versé de larmes, juste émis quelques rires. Et cette femme fait partie de l'éducation nationale.

Réunir l'élite signifie digne d'anéantissement ? Car, en somme, l'élite correspond à la crème, au meilleur. Et comme l'affirmait Gustave Le Bon : "Le véritable progrès démocratique n'est pas d'abaisser l'élite au niveau de la foule, mais d'élever la foule vers l'élite" (Hier et demain). Apparemment, cette exigence présente un caractère trop ardu à comprendre pour certains.

Rejeter l'élite relève du populisme. C'est, ni plus, ni moins, s'opposer agressivement à ce qu'on voudrait atteindre sans se l'avouer. 

On est loin du temps où les habitants de Koenigsberg passaient sous les croisées de Kant en baissant la voix pour ne pas le déranger.

Lakis Proguidis (1) dit : "Aussi longtemps qu'à l'intérieur d'un groupe humain les liens sociaux sont solides, le fameux fossé entre le peuple et les élites dont on parle tant aujourd'hui n'existe pas". Et effectivement, le lien social est actuellement dissolu et, pire, il semble que certains le détruisent à plaisir. Nous pataugeons dans une repoussante démagogie. Et Proguidis d'ajouter : "Un peuple digne de ce nom est attentif à son élite". Il sait, ainsi, qu'il fait partie d'une société créatrice. Et il renforce son texte d'un titre resplendissant : "Sans élite, pas de peuple"- (1) www.revueargument.ca

Mais, les petits balbutieurs soucieux de balayer l'élite d'une phrase creuse confondent l'élite dirigeante et l'élite culturelle. Les deux groupes sont en principe dominants, mais, la médiocrité des destructeurs, démunis de tout autre proposition, ne laisse plus sa juste place aux faiseurs de culture. Il est vrai que, souvent, ils y sont aidés par l'élite politique dirigeante ! Las, on s'est éloigné de "La République" de Platon et de ses élites politiques. Et pourtant ... et pourtant ... les démocraties ont besoin d'élites, comme l'indique Frédéric Mion dans les Echos.fr. Si elles étaient plus entendues, on baignerait indubitablement moins dans le simplisme et les réactions irréfléchies. On voterait moins extrémiste, on gueulerait moins pour agir mieux, on débattrait et on ne casserait pas tout.

Françoise Beck


Moyenne des avis sur cet article :  1.34/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Jean Guillot lee oswald 18 mars 18:49

    Bonjour Madame Beck , vous confondez l’élite avec des mafieux , comme dit Juan Branco qui a fait partie de l’élite : « ils ne sont pas corrompus , ils sont la corruption ! » .


    • Attila Attila 18 mars 19:14

      "Rejeter l’élite relève du populisme. C’est, ni plus, ni moins, s’opposer agressivement à ce qu’on voudrait atteindre sans se l’avouer.« 

      De la part des classes populaires, la critique de l’élite concerne l’élite sociale, ceux qui détiennent les clés du Pouvoir et de l’Argent. Personne chez les »gueux« n’a envie d’atteindre le degré de crapulerie d’un Macron ou d’un Castaner.

      Par contre, un Étienne Chouard jouit d’une grande estime. Contrairement à vous, les gens de rien ne confondent pas les vraies élites avec les petits marquis poudrés du palais de l’Élysée.

      L’accusation de »populisme" vous disqualifie.

      .


      • baldis30 19 mars 13:27

        @Attila
        bonjour,
         « L’accusation de »populisme » vous disqualifie."

         Bien au contraire .... seul le savoir partagé permet d’éviter le populisme : on ne sort pas un phrase de l’importance de celle que vous citez de son contexte ( phrase que par ailleurs je reprends pour mon compte, avec mes commentaires )


      • Attila Attila 19 mars 15:53

        @baldis30
        Dans la bouche des gens d’en haut, le « populisme » est un sophisme de la catégorie attaque ad personam, une attaque contre les personnes pour les disqualifier. On agit ainsi lorsqu’on n’a plus d’argument contre les idées. L’imbécilité de ce type de réponse est que cela se voit : donc, en tentant de répondre en s’attaquant aux personnes plutôt qu’aux idées on se disqualifie soi même à l’insu de son propre plein gré.
        CQFD


      • Pere Plexe Pere Plexe 19 mars 18:31

        @Attila
        Rejeter l’élite relève du populisme.

        Admettons
        Mais est ce que « l’élite qui rejette ouvertement le peuple » peut continuer à se présenter comme garante de la démocratie ? les propos de cette élite sur le RIC est révélatrice.


      • Attila Attila 19 mars 18:39

        @Pere Plexe
        Heueue . . . je ne comprend pas votre message. Je vous signale que la phrase « Rejeter l’élite relève du populisme  » est en italique et entre guillemets : c’est une citation de l’auteur de l’article.

        .


      • cétacose2 18 mars 20:16

        .....et pourtant c’est à cause de nos « élites » que notre société se délite....


        • Attila Attila 19 mars 10:51

          @cétacose2
          Comme ce Jean-Claude Juncker qui se délite de whisky.

          .


        • Sozenz 18 mars 20:31

          Le véritable progrès démocratique n’est pas d’abaisser l’élite au niveau de la foule, mais d’élever la foule vers l’élite" (Hier et demain). Apparemment, cette exigence présente un caractère trop ardu à comprendre pour certains.


          le jour où les élites se montreront comme des modèles et ne chercheront pas à garder les privilèges à leur seul petit groupe alors les populistes pratiqueront peut etre le principe de se mettre à la hauteur des élites . pour l instant je ne pense pas qu’ ils soient les meilleurs représentants pour l humanité . je préfère l image (possiblement d épinal) du moine bouddhiste comme modèle.


           


          • Attila Attila 19 mars 11:49

            @Sozenz
            Une étude californienne sur les liens entre une position sociale élevée et des comportements contraires à la morale :
            Lien vers l’article

            .


          • pipiou 18 mars 20:42

            Discours malheureusement peu accessible à beaucoup de contestataires à poil dur présents sur Agoravox.

            Ces gens se seraient engagés sans faillir dans les gardes rouges Maoïstes qui ré-éduquaient les intellectuels, jusqu’à la mort, et en étant persuadés de faire le bien.

            "Les intellectuels, de même que les cadres du parti, sont publiquement humiliés, les mandarins et les élites bafoués, les valeurs culturelles chinoises traditionnelles et certaines valeurs occidentales sont dénoncées au nom de la lutte contre les « quatre vieilleries ». "


            • Pere Plexe Pere Plexe 19 mars 18:37

              @pipiou
              Vous voulez vraiment qu’on regarde le comportement des zélites au cours de l’histoire ?
              De l’antiquité à nos jours ceux d’en haut ont, avec une belle constance, soutenus les pires saloperies, les pires dictatures.
              Alors vos pseudo cours....


            • Tcharl 18 mars 21:57

              Permettez moi de citer cette phrase de South Park, s ?rie d ?di ?e a un publique d’ ?lites s’il faut encore le d ?montrer.

              « We have three level of membership at thegreedy : te’greedy base, te’greedy premium and te’greedy elite, but noone wants to be elite, because elite ’got no te’greety »


              • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 18 mars 22:59

                Le tort de Françoise Beck, nous pondre des tonnes des narticles qui vont tout le temps dans le sens de l’idéologie dominante avec le même procédé hautain et orgueilleux que ses mentors et qui consiste à mépriser les petites gens ayant une pensée différente.


                • gaijin gaijin 19 mars 06:51

                  « il semble que certains le détruisent à plaisir. »

                  oui ! enfin une qui a compris

                  reste a ce qu’elle comprenne pourquoi et comment on en est arrivé là ....

                  ( mais là va falloir réfléchir et pour une élite culturelle c’est pas gagné .....)


                  • L'Astronome L’Astronome 19 mars 08:43

                     

                    Hé oui, les élites se délitent.

                     


                    • JL JL 19 mars 08:58

                      Il ne faut pas confondre richesse matérielle, richesse intellectuelle et valeur morale.
                       


                      • ZenZoe ZenZoe 19 mars 10:29

                        Je viens de plusser tous les commentaires (enfin, presque) smiley


                        • eddofr eddofr 19 mars 11:53

                          Simple erreur de vocabulaire. On dit « élite » là où l’on devrait dire « caste dominante ».

                          Si une personne prétend faire partie de « l’élite », alors vous pouvez être à peu près certain qu’elle ne fait pas partie d’une élite, une vraie celle là, changeante et relative, qui se compose des meilleurs parmi les meilleurs, d’un genre ou d’une discipline.

                          Ce qui, soit dit en passant, n’a rien à voir avec l’âge du capitaine (comprenne qui pourra).


                          • baldis30 19 mars 13:22

                            bonjour à l’auteur

                             Rien que pour cette phrase j’ai mis cinq étoiles :

                             « Rejeter l’élite relève du populisme. C’est, ni plus, ni moins, s’opposer agressivement à ce qu’on voudrait atteindre sans se l’avouer.  »

                            Le nivellement par le bas n’a jamais été une solution mais constitue un problème propre à toute dictature : quelques exemples bien documentés, de Savonarole au nazisme et , en étant sûr d’en choquer beaucoup et de me faire traiter de tous les noms de reptile , l’exemple inverse qui confirme la règle : l’union Soviétique qui garda de Lénine (*) un magnifique précepte :

                             « Le premier devoir d’un pays est l’éducation, le deuxième devoir d’un pays est l’éducation .... »

                             Et c’est par l’éducation des foules que tous les pouvoirs, y compris celui du parti communiste de l’URSS, ont vacillé puis se sont effondrés .... sous le propre poids du savoir.

                             (*) En cela il transposa un aphorisme de Lincoln  :

                             « L’éducation coûte cher ? essayez l’ignorance ... ! »


                            • gaijin gaijin 19 mars 15:40

                              @baldis30
                              tout ça serait vrai si l’élite était véritablement une élite .....et pas simplement une ploutocratie.
                              personne de censé ne rejette des gens réellement supérieurs* , plus compétents , plus efficaces ...( a part dans les entreprises ou les administrations victimes du syndrome de peter )
                              le problème ( si on veut en trouver un a ça ) c’est précisément que les gens commencent a sortir ( grace a l’éducation et l’information ) des fictions sociales imposées par une classe dominante ( qu’elle qu’elle soit ) qui veut les prendre pour des moutons ...
                              les sans dents ont les dents qui poussent ...
                              voilà tout .....
                              * et les gens vraiment supérieurs ne méprisent pas les autres au prétexte de leur supériorité ....le mépris de classe est la marque d’individus peu cultivés et attachés aux marqueurs sociaux ( des bourgeois ...)


                            • julius 1ER 20 mars 10:30

                              Et c’est par l’éducation des foules que tous les pouvoirs, y compris celui du parti communiste de l’URSS, ont vacillé puis se sont effondrés .... sous le propre poids du savoir.

                              @baldis30
                              ton assertion est fausse camarade et Lenine avait raison car l’URSS de 1920 a sa fin a produit des savants et des ingénieurs à la pelle et le pays s’est développé comme jamais dans l’histoire etc ...malgré 2 guerres mondiales et 1 guerre civile qui lui ont coûté cher tant en vies humaines qu’en destructions matérielles !!!! tu veux des noms Yakolev, Kalachnikoff, Illiouchine, etc... voici un lien
                              https://studyinrussia.ru/fr/why-russia/traditions-of-education/scientists-and-discoveries/

                              ce qui a provoqué la fin de l’URSS, c’est la paranoïa de Staline et comme corollaire le rétrécissement du pouvoir à une minorité et surtout la débauche de moyens financiers dans la course à l’armement voulue et provoquée par les USA qui a usé la société russe au détriment du social et du sociétal car reconstruire un pays ravagé par la guerre en assurant un développement militaire irraisonné ne peut se faire qu’au détriment du bien commun social et sociétal d’ailleurs on pourrait tenir le même raisonnement avec les USA coupables d’avoir 100 millions de pauvres mais aussi d’avoir dépensé au moins 7000 milliards de Dollars en dépenses militaires depuis l’invasion de l’Afghanistan et çà ce sont des faits et des chiffres pas des assertions sentimentales .... (et regarder aussi la Corée du Nord qui dépense plus en armements qu’en biens communs civils, parfait anti-modèle )

                              le militaire tue le civil aussi sûrement financièrement que physiquement !!!!
                              Qu’on se le dise §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


                            • gaijin gaijin 19 mars 15:45

                              «  on débattrait »

                              et ben alors l’autrice elle vient pas débattre ?

                              c’est pourtant le lieu

                              c’est vrai que débattre avec des gens pas d’accord c’est plus dur que de se retrouver dans l’entre soi a réciter « gloire a macron , gloire a macron ...... »


                              • tiers_inclus tiers_inclus 19 mars 16:44

                                « Car, en somme, l’élite correspond à la crème »

                                Bien meilleure fouettée ! De quoi vous plaignez vous ? 

                                Article consternant de naïveté, à recycler dans les étagères de la bibliothèque rose des écoles fabriques de ces pseudo élites, pour la plupart déterminées par la méthode Coué, le réseautage, le dynastisme, et le népotisme.


                                • julius 1ER 19 mars 17:06

                                  C’est drôle comme les mots sont utilisés à tort et à travers,et vidés de leur sens ... on parle du Fouquet’s comme d’un symbole du Capitalisme alors que c’est surtout un symbole du Cosmopolitisme mais alors que dire des autres magasins et autres bâtiments plus ou moins détruits et endommagés ...

                                  toute cette avenue des Champs Elysée pourrait-être considérée comme symbole de richesse et d’opulence ... mais que dire de ce kiosque à journaux carbonisé où là clairement l’acte perpétré relève plus de l’autodafé que d’un combat anti-capitaliste !!

                                  en fait ce mouvement Gj’s faute d’avoir une vision claire de son devenir et du combat à mener pour des objectifs précis et mobilisateurs est en train de se fourvoyer pour ne pas dire qu’il a entamé son autodestruction car il n’ a pas réussit à se situer sur l’échiquier politique à force de renier toute alliance avec des syndicats ou des mouvements progressistes ... il est désormais seul et en perte de vitesse car pour durer il faut innover et trouver d’autres supports de lutte et manifestement l’imagination (hormis le coup du gilet jaune ) n’est plus au rendez-vous et c’est dommage car cela aurait pu être un souffle nouveau dans cette société droitisante !!!!


                                  • tiers_inclus tiers_inclus 19 mars 17:31

                                    @julius 1ER

                                    Les GJs ont de l’humour. Ainsi pouvait on lire le tag « Sarko a tout cassé » sur les ruines du Fouquet’s. Voila pour la symbolique. De toutes façons ils n’ont jamais su faire de bonnes crêpes flambées, celles de son voisin l’Alsace étant bien plus savoureuses. Des progrès possibles après cette expérience ?

                                    Si vous cherchez un symbole pour le kiosque, vous pouvez considérer que c’est un dealer de la « pressetitution ». 

                                    Donc tout ça semble cohérent bien que contestable pour certains et pas pour d’autres. 


                                  • lloreen 19 mars 22:26

                                    @tiers_inclus
                                    "De toutes façons ils n’ont jamais su faire de bonnes crêpes flambées

                                    "...
                                    Le coupable est trouvé:c’est le cuisinier.


                                  • julius 1ER 20 mars 08:59

                                    @tiers_inclus
                                    Bon sans vouloir te flatter, toi aussi tu ne manques pas d’humour ,,, ???
                                    et c’est plutôt rassurant ..... mais il n’en reste pas moins vrai que le kiosque qui brûle c’est un autodafé et c’est sinistre (sans jeu de mot ) et pour la mémoire car lorsque l’on brûle les livres c’est que l’on a dépassé le stade de la raison !!!
                                    moi je ne trouve pas cela anecdotique !!!!


                                  • Taverne Taverne 19 mars 17:14

                                    Etes-vous sûr que le peuple déteste les élites ? N’est-ce pas plutôt la reproduction des élites, la cooptation, le copinage et les héritages de sinécure qui mettent le peuple à bout ? Si les élites émanaient en bonne partie du peuple « commun », il y aurait moins de haine et de jalousie.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 19 mars 19:04

                                      @Taverne
                                      Bonsoir Paul,
                                       Les élites émanent du peuple « commun », mais ils en sortent par quelques artifices personnels que l’on n’apprend pas dans les écoles.
                                       Je ne connais ni haîne ni jalousie et encore moins l’envie, mais cette dernière existe bel et bien.
                                       « J’aime pas les gens heureux » chante Eddy Mitchell.
                                       Un peu moins dans les grandes villes où cela est et reste très impersonnel, mais sinon tu auras certainement des gens qui diront à qui veulent l’entendre ;
                                      T’as vu, il a une nouvelle bagnole. Je me demande où il a cherché l’argent. 


                                    • baldis30 19 mars 19:50

                                      @Taverne

                                      bonsoir,
                                       « Si les élites émanaient en bonne partie du peuple « commun », il y aurait moins de haine et de jalousie. »
                                       Là je vous suis .... car vous rejoignez Lénine et Lincoln que j’ai cités plus haut ...
                                       Où est m’égalité devant l’éducation ?
                                      pardon.... pas l’éducation ...mais  l’instruction publique
                                      Dans une autre discussion j’ai mis en évidence l’inégalité frappante devant l’enseignement des langues ... et la prise en compte de ce critère dans bien des aspects parce qu’elle montre que le postulant est « de bonne famille » .... qui a pu payer des séjours à l’étranger ...
                                      Quant aux bibliothèques universelles , pas seulement littéraires, ouvertes à toutes les classes combien y-en-at-il actuellement ...

                                      Combien de théâtres construits parallèlement au nombre de stades ...
                                      La nostalgie de Nuremberg  opposée à la crainte de « La Muette de Portici »
                                      Comprenne qui voudra ...


                                    • julius 1ER 20 mars 09:59

                                      @Taverne
                                      je crois que le discours « tous riches, tous milliardaires comme devenir » ....a trouvé ses limites et c’est l’écologie responsable qui fait prendre conscience que ce n’est même pas « une Utopie réaliste » grave oxymore, aggravé par le fait que le même jour la plus grosse manif qui avait lieu à Paris concernait le climat et subséquemment notre mode de vie ..... est-ce le plus grand des hasards ?????????
                                      à mon avis, non, il n’y a pas de hasard mais le début d’une prise de conscience que l’avenir de certains n’assure plus le devenir des autres ....

                                      je m’explique, les riches s’enrichissent en vendant le rêve de l’individualisme forcené ......et tous les objets qui vont avec cad villas avec piscines dans des lieux où l’eau( et toute sa problématique devient cruciale n’est pas Branson qui veut ) !!!

                                      ils se déplacent en Jet alors que l’on est à vouloir taxer le kérosène ( et les réserves de pétrole ne dureront pas éternellement et à ce jour ni avion électrique ni autres vecteurs sont disponibles pour le transport de masse ????
                                      donc ce genre d’idéal à appliquer et généraliser est mort dans l’oeuf si je puis dire !!!

                                      je n’ai pris que 2 exemples assez emblématiques, mais je pourrais ajouter les « yachts » qui se déplacent avec du fuel et qui balancent leurs déchets en pleine mer.... là aussi la symbolique peut-être forte, consommation forcenée de pétrole + pollution de la mer ... tout cela pour une famille ????? 

                                      est-ce raisonnable ???? donnez -moi la réponse mais celle-ci je la connais déjà !!
                                      la liste est longue, mais à bien y réfléchir on peut se dire aussi que tout cela existe au détriment du bien commun et là cela devient beaucoup plus grave car transports en commun en voie de sous-développement , services publics en berne .... etc !!!
                                      de pas grave, le fossé s’agrandit entre possédants et possédés si je puis dire !!!

                                      à l’heure où des familles américaines aisées se créent des des équipements sportifs qu’une petite ville leur envierait pour leurs rejetons dans des demeures suréquipées et sur dimensionnées sous prétexte qu’il faut leur donner les moyens physiques pour assurer leur développement harmonieux physique et intellectuel ????
                                      cherchez l’erreur ????et c’est une tendance de fond qui s’appliquera à d’autres pays et continents .... les yankees ayant toujours 10 ans d’avance !!!!

                                      où est l’égalité et surtout où est l’équité sur les chances de chacun dès l’enfance, sans même parler de la sociabilisation des humains/ citoyens .... ce genre de réflexion prouve que l’on a une « Elite »complètement hors-sol et c’est peu de le dire !

                                      l’ironie de cela, c’est qu’en 2000 j’avais noté qu’à Leningrad il n’y avait pas moins de 124 patinoires (vous me direz tout le monde ne va pas patiner ) mais ce qui est étrange c’est que la France n’atteignait même pas ce nombre sur l’entité de son territoire .... cherchez l’erreur ????
                                      là aussi les équipements collectifs sont importants car il participent au vivre ensemble et au bien commun et là le constat est accablant .... je ne crois pas que l’on aille dans la bonne direction, le fossé et les inégalités se creusant c’est une bombe à retardement qui se met en place et les Gj’s sont loin d’avoir abordé cette problématique, et je ne parle même pas des populistes qui sont aux antipodes de toutes ces questions .... aussi wait and see !!!!! 


                                    • Taverne Taverne 20 mars 10:55

                                      @baldis30

                                      La faillite de l’éducation ne permet pas l’émergence de suffisamment d’élites d’origine populaire. Je salue néanmoins les quelques effort de notre ministre Blanquer. C’est un début. Il manque une grande école de citoyens qui ferait pendant à l’ENA mais sans son formatage spécifique ou bien une chambre de citoyens qui seraient aussi formés à la politique par alternance (présence tantôt aux travaux et débats de cette assemblée, tantôt en formation continue). Il manque enfin un brassage social nécessaire pour parfaire l’éducation civique de tous et favoriser le « vivre ensemble » comme on dit aujourd’hui.


                                    • Taverne Taverne 20 mars 11:03

                                      @L’enfoiré

                                      Salut Guy

                                      Il faut des élites mais il faut que le (vrai) mérite soit favorisé et récompensé. Or, aujourd’hui en France, c’est « hérite ! » plus que « mérite ! » On hérite le meilleur comme le pire : on hérite la pauvreté pour plusieurs générations ou la grande fortune ad vitam aternam. Le mérite se juge à l’aune de la situation sociale et du compte en banque. Quelle autonomie et quelle espérance reste-t-il à l’individu ?

                                      « J’aime pas les gens heureux ». Mais c’est la Journée du bonheur en ce 30 mars 2019 et tout le monde est heureux ! Doit-on détester tout le monde et se détester soi-même ? Je blague, ce n’est que rhétorique...


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 22 mars 16:33

                                      @Taverne
                                      Puis-je te conseillé la lecture du livre « La Guerre des intelligences »,
                                      Tout y est très bien expliqué


                                    • Xenozoid Xenozoid 22 mars 16:41

                                      @L’enfoiré

                                      c’est une affaire de sex


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 22 mars 18:57

                                      @Xenozoid,

                                       Cela pourrait mais cela n’a ni le goût ni l’odeur...


                                    • Albert123 19 mars 17:19

                                      après un article ouin ouin, un article de suce boules.


                                      c’est vraiment la misère la macronie et les macronistes





                                      • George L. ZETER George L. ZETER 19 mars 18:08

                                        ahah ! votre article ? comme une mauvaise prise de beck ! 


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 19 mars 18:32

                                          Bravo pour l’article.

                                          Comme je l’écrivais dans l’article récent « Vive le politiquement-correct ? » («  ? » est important)

                                          Au lieu de haïr les riches et les élites, peut-être serait-il plus intéressant de comprendre comment ils sont arrivés à cette position.

                                          C’est un sentiment typiquement français.

                                          Il y a le travail de l’éducation judéo-chrétienne qui s’y cache, que cela ne m’étonnerait pas.


                                          • gaijin gaijin 19 mars 19:00

                                            @L’enfoiré
                                            « peut-être serait-il plus intéressant de comprendre comment ils sont arrivés à cette position »
                                            quelle position ?
                                            https://www.lovesita.com/files/uploads/5b6dcf5a48b6f.jpg
                                            celle là ?
                                            on sait comment ils y arrivent mais tout le monde n’a pas la vocation , question d’éducation en effet .....
                                            et du reste il serait faut de croire que les gueux veulent faire partie de l’élite ce n’est pas vrai ils ne sont pas dans les rues pour ça ..ils voudraient juste vivre dignement mais a priori c’est trop demander ....


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 19 mars 19:10

                                            @gaijin,
                                             J’ai regardé ton jpg.
                                             Je l’ai déjà dit plusieurs fois, je répète : il y a trois choses qui mènent le monde : le pouvoir, l’argent et le sexe. Ton jpg m’en donne une preuve de plus.
                                             Qu’est ce que cela veut dire dignement et qui est trop demandé ?
                                             Qu’est-ce qui te manque ?
                                             T’as ta connexion sur Internet. T’as ton portable. Tu vis pas dans ta camionnette comme quelques Américains, mais qui n’avaient plus les dollars pour la faire fonctionner.
                                             Comme tu dis et confirme l’éducation crée des vocations... 


                                          • gaijin gaijin 19 mars 19:56

                                            @L’enfoiré
                                            ce qui me manque ? matériellement rien
                                            pour le reste je voudrait bien vivre dans un monde qui ne soit pas dominé par des singes sapiens .....( le pouvoir l’argent le sexe ....c’est un peu réducteur pour fonder une humanité non ? )
                                            pour les gj c’est autre chose le frigo est vide .....et ils sont traité comme des merdes ( allez demander a une aide soignante ce qui lui manque .....)


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 08:33

                                            @gaijin,

                                             Ce que je retiens « matériellement rien »
                                             Ne pas être dominé par des singes sapiens ?
                                             Ben, on peut devenir des mollusques, mais même eux savent chercher où ils trouveront à manger dans la fraîcheur et l’humidité.
                                             Ce qui est marrant dans ta réponse, c’est que tu m’envoies demander à une aide soignante ce qui lui manque, c’est à dire quelqu’un d’autre que tu n’auras peut-être pas à rencontrer avant longtemps alors que tu ne sais pas dire ce qui te manque, toi.
                                             Est-ce un spleen qui a toujours existé dans l’histoire, un mal-être chronique, qui nécessiterait alors vraiment une aide soignante ?
                                             Désolé d’être aussi direct, mais il faut parfois se regarder dans un miroir avant d’aller voir ailleurs.



                                          • gaijin gaijin 20 mars 10:49

                                            @L’enfoiré
                                            " que tu n’auras peut-être pas à rencontrer avant longtemps

                                            « 
                                             ???
                                            j’en rencontre ....comme je rencontre des camionneurs , des caristes , des enseignants en burn out ( quand ce n’est pas des étudiants ) , des femmes de ménage, des chefs de pme , des indépendants ....
                                             » tu ne sais pas dire ce qui te manque, toi."
                                            je vous l’ai dit ...mais je n’ai visiblement pas été assez clair ce qui me manque c’est un monde ou le système serait au service de l’humain ( et je n’y peux rien si vous ne comprenez pas la différence entre un singe sapiens et un humain ) et pas l’humain au service du système , considéré comme une variable d’ajustement
                                            c’est plus clair ?


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 12:47

                                            @gaijin,
                                             Plus clair ? Peut-être
                                             Je vais t’apprendre ma méthode.
                                             Je suis bien quelque part, je reste.
                                             Je ne suis pas bien quelque part, je m’en vais ou je change ma vie pour m’adapter à la nouvelle situation.
                                             C’est aussi clair ?


                                          • gaijin gaijin 20 mars 12:53

                                            @L’enfoiré
                                            «  je m’en vais »
                                            pour aller ou ? toute alternative civilisationnelle a été éradiquée depuis le milieu du 19ème siècle
                                            «  je change ma vie »
                                            c’est ce que j’ai fait et d’une autre manière c’est ce que font les gilets : ils travaillent a changer leur vie ....vous devriez donc être d’accord


                                          • covadonga*722 covadonga*722 20 mars 13:09

                                            @gaijin
                                            ’est ce que font les gilets : ils travaillent a changer leur vie .

                                            c’est absolument vrai quoi de plus intrinsèquement révolutionnaire que de brisersur les champs élysés la stèle d’un policier abattu par un djihadiste !
                                            a moins qu’une convergence des lutte vas nous expliquer gaijin 


                                          • gaijin gaijin 20 mars 16:48

                                            @covadonga*722
                                            y z ont brisé une stèle ?
                                            les salauds .....
                                            non sans dec vous avez pas trouvé un autre arbre derrière lequel tenter de cacher la forêt ?
                                            ( en plus le nom le sur la stèle il aurait été juif...mais même pas... c’est pas de bol )
                                            trrrremblez bourgeois
                                            https://www.youtube.com/watch?v=xJGdNVAG4gY


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 21 mars 09:27

                                            @gaijin

                                             « Mon pseudo c’est parce que j’ai souvent l’impression de m’être trompé de planète » est-il indiqué dans ton « à propos »
                                             C’est exactement, ce que je pense.
                                             Il faut te présenter comme candidat pour aller sur la planète Mars.
                                             Sais-tu ce qu j’ai posé comme question à un grand ponte Américain ?
                                            Savez-vous pourquoi on cherche à savoir pourquoi il y a de la vie sur Mars ?
                                             ???
                                            --- Parce que cherche à savoir s’il n’y a pas d’être vivant qui pourrait travailler pour moins cher.  smiley


                                          • gaijin gaijin 21 mars 14:39

                                            @L’enfoiré
                                            pas besoin d’aller sur mars votre espèce est enfermée dans une impasse évolutive et va bientôt se collapser ensuite nous pourrons peut être reprendre la marche vers une véritable humanité .........


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 22 mars 16:37

                                            @gaijin
                                            Impasse évolutive en effet, où il y aura des gagnants et des perdants.
                                            Mon cher galijn l’humanité ne varie qu’en apparence avec le darwinisme.
                                            Et avant l’homme qui n’est sur Terre que depuis très peu de temps, il a pu comprendre des vérités qui ne s’évaporent pas aussi rapidement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès