• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Viagra : une chance ?

Le Viagra : une chance ?

Nous vivons une période de progrès médicaux spectaculaires : c'est du moins, ce que l'on veut nous faire croire...

Désormais, en cas de panne sexuelle, une nouvelle molécule peut aider les hommes contre l'impuissance...

Un article paru récemment sur le journal Le Monde fait ainsi l'éloge du Viagra.

Intitulé "La découverte du Viagra est un grand coup de chance", cet article évoque avec de nombreux détails cette pilule qui aurait révolutionné la sexualité masculine...

Une façon de promouvoir ce produit, qui est cher : 20 euros le comprimé... une façon d'inciter les hommes à tester le Viagra.

Et on donne même des explications très techniques : 

"La molécule bloque l’enzyme responsable de la dégradation du médiateur qui permet l’érection. En clair, il prolonge la qualité de l’érection en permettant un meilleur contrôle du temps qui précède l’orgasme masculin. Mais si le Viagra a un effet de quatre à huit heures, cela ne veut pas dire qu’il maintient une érection aussi longue. Elle sera juste facilitée durant ce laps de temps."

L'article s'achève sur cette question :

"Y a-t-il des limites à l’usage du Viagra ?"

Avec cette réponse :

"Pourquoi mettre une limite ? Un jour peut-être, on pourra proposer une pilule qui booste pour douze heures les capacités intellectuelles… Pourquoi ne pas la prendre le jour où vous savez que vous avez plusieurs réunions ou un gros dossier à présenter ? C’est pareil pour le Viagra."

Et c'est un urologue, un médecin, Nicolas Thiounn qui le dit !

Alors là, on tombe des nues, avec ce raisonnement par analogie...

Bientôt une pilule pour renforcer les capacités intellectuelles ?

Mais, vers quel monde médicalisé à l'extrême se dirige-t-on ?

S'agit-il de médication ou de dopage ? On peut légitimement se poser la question...

Le désir masculin devrait être mû par l'amour, par la capacité d'une femme à séduire.

Vouloir le remplacer par une pilule dont les effets sur la santé peuvent être néfastes, n'est-ce pas dangereux ?

En fait, la médecine devient une vaste entreprise commerciale...

Il s'agit de vendre des produits de toutes sortes, au prix le plus juteux pour l'industrie pharmaceutique...

De plus en plus, sur internet, des publicités proposent aussi du Viagra sans prescription médicale : on imagine le danger que peut représenter la vente du Viagra hors prescription médicale...

Ce n'est pas un produit anodin : le risque d'addiction est réel et certaines contre-indications existent.

La pilule bleue : une chance ? C'est surtout un pactole et une manne pour l'industrie du médicament...

Le viagra reste une molécule chimique dont on ne mesure pas bien les effets sur la santé... d'ailleurs certains utilisateurs évoquent des "effets secondaires" dangereux : maux de tête, congestion...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/04/le-viagra-une-chance.html

 

Source :

http://www.lemonde.fr/sante/article/2018/04/01/la-decouverte-du-viagra-est-un-grand-coup-de-chance_5279259_1651302.html

Documents joints à cet article

Le Viagra : une chance ?

Moyenne des avis sur cet article :  2.06/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • jacques 3 avril 12:01

    pffffffff !


    • JC_Lavau JC_Lavau 3 avril 16:48

      @pffffffff ! 
      En féroce compétition d’incompétence avec la pimprenelle du Poitou, la sentencieuse pimprenelle des calanques nous exhibe sa galline solaire, d’autant que telle consonne et telle voyelle lui font croutch-croutch...

      Voilà-t-y pas que sa tévé et Li Mmonde lui font croutch-croutch sur le sexe mâle dont elle ignore tout ?
      Aussitôt sa Sentencieuse Incompétence inonde les lieux.

      Nous avions mis en musique sur l’air de La pince à linge :
      La pimprenelle !
      Sa route solaire !
      Lapin lapin lapin lapin lapin lapin !
      La pimprenelle !
      ...

      On peut varianter :
      La pimprenelle !
      N’fait pas bander !
      Lapin lapin lapin lapin lapin lapin !
      La pimprenelle !
      La pimprenelle
      en ses calanques !
      N’fait pas bander, n’fais pas bander...
      ...


    • Maitre Ratatouille Ratatouille 3 avril 20:20

      MATCHE NUL

      Viagra rose : le début d’une nouvelle révolution sexuelle pour les femmes ? Avec ces comprimés aphrodisiaques, elles n’auront plus à envier les hommes et leur petite pilule bleue. Certains y voient une nouvelle révolution sexuelle aux implications aussi subversives que celles de la pilule dans les années 1960.

      "Lorsque les jeunes filles de cette génération auront terminé leurs études, nous verrons plus de comportements supposés réservés aux hommes, plus de femmes draguer ces derniers, faire l’amour et quitter leurs partenaires, nouer des relations sexuelles sans envisager de former un couple  ; plus de filles devant leurs ordinateurs dans leur chambre se régalant de pornographie et se masturbant avant de faire leurs devoirs. Les hommes ont peur : si la boîte de Pandore s’ouvre, si nous perdons le contrôle, nous allons tous être cocus  !"

      Aucun jugement moral derrière cette prédiction du chaos à venir  ! Interviewé par Daniel Bergner, journaliste au New York Times et auteur de Que veulent les femmes  ? (éd. Hugo Doc, avril 2014), Jim Pfaus n’est pas un prédicateur enflammé qui annonce l’apocalypse à des ouailles terrifiées, mais un expert en neurosciences du laboratoire de l’université Concordia à Montréal, au Québec, qui collabore avec les laboratoires américains chaque fois que ces derniers désirent tester sur des rats, des rates plus précisément, un nouvel aphrodisiaque à destination des femmes.

      « Pas si certain que la société soit prête à accueillir la jouissance féminine »
      Jim Pfaus en est persuadé, le grand soir de la révolution sexuelle est bien pour demain. Lorsque la gent féminine se réveillera enfin de son long sommeil de Belle au bois dormant grâce, entre autres, aux pilules du désir permettant à leur libido de retrouver « son animalité originelle ».

      La première, l’Addyi, qui a reçu en août l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA), a été mise en vente fin octobre aux États-Unis. La deuxième, le Lybrido, devrait être disponible en 2016. Agissant sur le cerveau sexuel des femmes via ces neurotransmetteurs qui boostent le désir, l’Addyi, à base de flibansérine, joue un rôle de désinhibiteur  ; le Lybrido, mélange de testostérone et de Viagra, agit sur l’excitation : «  Un cocktail explosif », prédit le sexologue Sylvain Mimoun, auteur de Côté cœur, côté sexe (éd. Albin Michel, janvier 2014).

      Dix-sept ans après la mise sur le marché du Viagra, le petit comprimé bleu conçu pour les hommes qui ne peuvent pas, voici donc venue la pilule rose pour les dames qui ont envie d’avoir envie. Ou, comme le dit le gynécologue Andrew Goldstein, qui dirige le Center for Vulvovaginal Disorders à Washington, en évoquant le Lybrido, qui « ne veulent plus dire non à leur partenaire ».

      Il faudra attendre un peu pour juger de l’efficacité des deux potions aphrodisiaques. Mais leur existence représente déjà pour certains une révolution systémique aux implications aussi subversives que celles de la pilule contraceptive dans les années 1960 : « Il n’est en effet pas si certain que la société soit prête à accueillir la jouissance féminine », se demande Adeline Fleury, auteur d’un Petit Éloge de la jouissance féminine (Éditions François Bourin, juin 2015).

      On comprend son doute à la lecture de l’éditorial du Washington Post, qui à la sortie de l’enquête de Daniel Bergner titra : « La libido des femmes, une menace pour la société »… Une peur qui explique peut-être pourquoi il a fallu autant de temps pour qu’un Viagra au féminin soit mis sur le marché et que le produit choisi soit le plus « doux », voire celui qui obtient les résultats les plus mitigés, parmi tous ceux qui ont été testés...
      On a testé : le viagra féminin

      https://www.elle.be/fr/85646-on-a-teste-le-viagra-feminin.html/2



    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 avril 21:41

      @Ratatouille

      Manara ...le déclic...vieux fantasme masculin.


    • Maitre Ratatouille Ratatouille 3 avril 22:29

      @Aita Pea Pea
      pas trop branché BD ,mais merci pour l’info .
      mon post était plutôt d’ordre médical ,et équilibre dans les couples .
      mais comme dans le cochon tout est bon,je vais pas chipoter ,amusons nous aussi.. smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 avril 22:51

      @Ratatouille Le cul c’est très souvent du théâtre...


    • Decouz 3 avril 12:03

      Avant il y avait et il y a toujours le Yohimbe et d’autres produits végétaux :

      https://fr.solbia.com/d3_Yohimbe.php

      Mais ici aussi attention  : La yohimbine a un indice thérapeutique étroit : l’écart entre la dose minimale nécessaire et les possibles effets secondaires est faible.


      • Chourave Kent 3 avril 12:07

        @Decouz

        pourquoi prendre des risques alors que, pour retrouver la gaule, il suffit de lire un album d’Alix, de Jacques Matin ?

      • Decouz 3 avril 14:43

        @Kent
        Ha mon inculture général... c’est l’album sur le culte du Clitorix ?


      • Chourave Kent 3 avril 15:51

        @Decouz

        nan, nan, c’est dans l’album « Alix et Fleurdanus contre Cunilingus », paru en 69 chez Castréman. Epuisé, introuvable. Peut-être sur E-Bay ?

      • Le421 Le421 3 avril 19:41

        @Decouz
        Les baleines de parapluie ? Il paraît que c’est efficace aussi...


      • Chourave Kent 3 avril 12:04

        Il parait que certains prennent le viagra en suppositoires pour doubler leur plaisir !


        • Le421 Le421 3 avril 19:40

          @Kent
           smiley  smiley  smiley


        • blablablietblabla blablablietblabla 3 avril 12:26
          Bonjour, y a le « bois bandé » aussi on peut le prendre avec du thé un peu de citron sucre roux et deux gouttes de rhum et op .
          Au début on transpire beaucoup puis vient l’érection .

          • Montdragon Montdragon 3 avril 12:32

            Le viagra sur Agora, du producteur au consommateur arfff.


            • gaijin gaijin 3 avril 12:48

              oui le viagra est une chance
              une chance pour les petites filles de thailande ou d’ ailleurs qui peuvent ainsi profiter un peu plus des bienfaits de notre civilisation .........


              • Maitre Ratatouille Ratatouille 3 avril 20:02

                @gaijin
                enfoiré ,je vais te couper ton zizi,salopard de
                cynique ta mère ;presque inadmissible de ta part .grrrr. !!!! peut mieux faire 2/20,ratatouille pas content.
                plus rigolo
                https://www.youtube.com/watch?v=GtTS0lwCVGY


              • Clocel Clocel 3 avril 12:49

                Rosemar ! Mourir au champs d’honneur, merde, ça a quand même plus de gueule que remplir des couches confiance, merde ! smiley

                Un demi-viagra, un bec à Blanche Neige, et anda, on débite de la fesse jusqu’au petit matin ! smiley


                • rosemar rosemar 4 avril 09:41

                  @Clocel

                  Le viagra ne fait pas forcément mourir, mais il peut rendre malade...

                • covadonga*722 covadonga*722 3 avril 12:52

                  yep sachant que plus de 80% de ces dames sont clitoridienne un tel dopage est superfétatoire .


                  Comme disait ce bon Georges 

                  Quatre-vingt-quinze fois sur cent, 
                  La femme s’emmerde en baisant . 
                  Qu’elle le taise ou le confesse 
                  C’est pas tous les jours qu’on lui déride les fesses . 
                  Les pauvres bougres convaincus 
                  Du contraire sont des cocus . 
                  A l’heure de l’oeuvre de chair 
                  Elle est souvent triste, peuchèr ! 
                  S’il n’entend le cœur qui bat, 
                  Le corps non plus ne bronche pas .

                  • Trelawney Trelawney 3 avril 17:52

                    @covadonga*722
                    le viagra fonctionne trés bien sur la libido des femmes.

                    En effet à 20 euro le comprimé, ça laisse supposer que monsieur a des moyens financiers hors norme. Et plus que la taille, c’est quand même cela qui excite certaines femmes (enfin celles qu’on aimerait voir dans notre lit) smiley

                    Après qu’elle s’emmerde ou pas on s’en fiche un peu.

                  • cevennevive cevennevive 4 avril 10:23

                    @covadonga*722, bonjour,


                    Vous avez tout compris ! Tout à fait !

                    J’ajoute que ces Messieurs n’ont pas besoin de viagra, ils ont des doigts, des mains, une langue, et des mots d’amour et de tendresse...




                  • covadonga*722 covadonga*722 4 avril 10:33

                    @cevennevive
                     yep , ma chère je l’ai toujours dis rien ne vaut un travailleur manuel , je sais je prêche pour ma paroisse ..

                    cdtl
                    Asinus

                  • Maitre Ratatouille Ratatouille 4 avril 11:05

                    @covadonga*722
                    Et les mécanos avec plein de graisse noir sous les ongles ,c’est romantique... ?
                    si le gars en plus c’est essuyé un reste de vidange de boîte à vitesse sur le slip c"’est le top dégueux qui pu en plus.
                    remarque ,si ta femme est aveugle c’est un plus .. smiley


                  • Femme, je peux vous dire que si mon compagnon avait besoin de viagra, je serais très humiliée. Si le temps n’est plus aux performances, le compagnon doit développer d’autres astuces pour retenir sa femme aimée. Le langage, l’écrit la musique peuvent excitér d’autres organes qui éveillent l’ORgasme d’une manière bien plus subtile. U8n couple est resté uni grâce à leur amour commun du cinnéma. TRois films par jour. Le MONDE : POU PAS BELLE.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès