• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le vote RN en question

Le vote RN en question

On se désole à gauche des succès électoraux du Rassemblement national. Ne vaudrait-il pas mieux s'interroger sur les raisons de ces succès et des insuccès des diverses gauches ?

Le succès du Rassemblement national dans des territoires jusqu’alors ancrés à gauche ne doit pas seulement nous atterrer mais devrait aussi et surtout nous conduire à un examen de conscience. Nous, ou plutôt les leaders d’opinion, les chefs de partis et même les responsables syndicaux. On s’est contenté jusqu’à présent d’ostraciser le Front national devenu Rassemblement national sans prendre en compte ce qui fait son succès. Certes, le RN s’est développé à partir de racines qu’on peut qualifier de « fachos » et il reste encore dans ses rangs des individus peu recommandables. Certes Marine LP est une démago aux compétences gestionnaires limitées... Mais le langage du parti a changé et même son idéologie. Ce qui révulse les bonnes âmes de la gauche intellectuelle branchée du type Glucksmann est approuvé par le petit peuple qui trouvait autrefois ses porte parole au PCF. Les observateurs de l’opinion se rendent compte que du vote sanction on est passé de plus en plus souvent au vote d’adhésion. Le RN n’est plus antisémite ou révisionniste mais il se veut radicalement nationaliste. Plutôt que de se contenter de le dénoncer pour ce qu’il serait et qu’il se défend d’être (un parti d’extrême-droite), il conviendrait de prendre en compte sérieusement ses problématiques.

Le RN se veut patriote. Ce n’est pas une tare. J’entendais récemment des vétérans américains rescapés du débarquement en Normandie dire qu’il avaient accepté de risquer leur vie « pour le pays » (« for the Country »). La force des Américains d’hier et d’aujourd’hui, c’est leur attachement au Pays. Les volontaires de 1790 s’engageaient « pour la Nation ». La gauche socialiste, se voulant internationaliste, a placé la classe sociale avant la nation. C’était louable mais artificiel. Et aujourd’hui, confrontés à la concurrence des communautarismes issus des diverses immigrations, on ne peut pas reprocher à bien des Français de redonner une place importante au sentiment d’appartenance à une nation française dont les contours sont de plus en plus flous. Les bonnes âmes ont trouvé déplacé l’amorce d’un débat sur l’identité nationale. Il est plus que jamais indispensable et l’on a tort d’en laisser le monopole au RN. De même que le drapeau – cette « petite guenille » « de la race vile des torche-culs » que vilipendait le jeune Jean Zay au lendemain de la boucherie de 14-18 – n’aurait pas dû être laissé aux seuls nationalistes de l’univers du FN ou du PCF d’autrefois. Il faut avoir passé longtemps hors de nos frontières pour se rendre compte qu’il représente autre chose qu’un leurre pour appâter les combattants de guerres criminelles.

Quant à la « préférence nationale », si elle est moralement injuste, c’est une réponse – peut-être inadaptée – au sentiment d’abandon de trop de nos concitoyens pauvres qui constatent – ou croient constater, car il circule beaucoup de « fake news » à ce sujet – que les immigrés anciens ou récents sont mieux traités qu’eux. Ce n’est pas en les montrant du doigt qu’on les détournera du RN mais en leur démontrant qu’ils se trompent et en militant pour l’amélioration de leurs conditions d’existence. Pour ce qui est de la tonalité xénophobe des discours du RN, elle est indéniable. Mais elle est alimentée par le discours idéaliste de ceux qui voient dans l’immigration, quelle qu’elle soit, une occasion d’enrichissement de la Nation. Et par les appels à la repentance permanente des porte-parole des "indigènes de la République" qui se fabriquent trop facilement une bonne conscience et une innocence démocratique. La France s’est certes constituée par l’apport de nombreux allogènes se mêlant aux autochtones mais il n’est pas évident qu’une immigration massive de populations complètement étrangères à nos habitudes et à notre mode de vie puisse être spontanément acceptée comme un enrichissement dont bénéficieraient indistinctement la France et les Français.

À vouloir fermer les yeux sur les raisons des succès électoraux du RN et de se contenter de l’ostraciser, on risque de le conduire au pouvoir et de s’en mordre les doigts – si l’on en juge par son attitude dans les quelques municipalités qu’il contrôle. Ou alors de continuer à voter pour Macron, comme on a voté naguère pour Chirac...


Moyenne des avis sur cet article :  1.54/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Jelena Jelena 8 juin 10:14

    >> À vouloir fermer les yeux sur les raisons des succès électoraux du RN (...)

    En tenant compte des absentions, cela fait prés de 20 ans que le FN stagne aux alentours de 20%, pas de raison qu’il passe à 50% du jour au lendemain.


    • Fergus Fergus 8 juin 11:36

      Bonjour, Jelena

      Je partage totalement votre avis.

      Aux Européennes, le RN a certes progressé en voix relativement à 2014. Mais dans un contexte où l’électorat dans son ensemble a progressé. Et dans le même temps, le RN a régressé en pourcentage et en nombre d’élus.

      Pas de quoi envisager de grands succès dans l’avenir, d’autant plus que ce parti ne dispose quasiment d’aucune réserve de voix. Le plafond de verre est toujours là, et sans doute pour longtemps !


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 8 juin 11:56

      @Fergus
      Donc, étant donné l’état de la droite traditionnelle et de la gauche très-très plurielle, il n’y a d’autres perspectives que la pérénisation du macronisme aux affaires !


    • Alexis 8 juin 12:01

      @Fergus
      Difficile d’argumenter après « Monsieur Soleil » !
      On pourrait lui rétorquer à peu près la même chose qu’il écrivait à propos de LFI et Mélenchon. Si MLP était remplacée par une personne intelligente, qui veut vraiment gouverner (au lieu de se faire une rente) et s’entourer de gens capables, le RN pourrait augmenter son score. Bien évidemment, macron, la gauche, et certains LR feront leur possible pour les bloquer


    • Odin Odin 8 juin 12:38

      @Fergus

      Bonjour,

      « d’autant plus que ce parti ne dispose quasiment d’aucune réserve de voix. »

      C’est possiblement vrai pour votre région qui est la plus micron compatible mais la Bretagne, heureusement, ne représente pas la France entière.

      Mon constat est plus simple, l’abus de Chouchen est dangereux pour la santé smiley


    • Fergus Fergus 8 juin 13:16

      Bonjour, Jean J. MOUROT

      Coincée entre le marteau et l’enclume, et de surcroît pillée au plan économique par le macronisme, la « droite traditionnelle » est actuellement dans un état qui ne lui permet pas d’être une alternative crédible à Macron et ses amis. Et cela d’autant moins que les Municipales vont être l’occasion d’un chantage au ralliement des élus LR et divers droite probablement fructueux pour LREM.

      Reste la gauche, mais quelle gauche ? En l’état, on voit mal LFI assumer un leadership gagnant qui nécessiterait de toute manière une alliance avec d’autres composantes de l’électorat. Quant à EELV, une « gauche Canada Dry » comme l’a qualifiée à juste titre un militant LFI sur un autre fil, son ADN est plus probablement macron-compatible.

      Bref, oui, hélas !, en l’état, c’est bien « la pérénisation du macronisme aux affaires » qui se profile. Mais le pire n’est jamais sûr, et eu égard à la volatilité de l’électorat dans une recomposition en cours, rien ne dit que de nouvelles grosses surprises ne verront pas le jour. Mais je les vois mal venir du côté du RN.


    • Fergus Fergus 8 juin 13:22

      Bonjour, Odin

      Je ne bois ni chouchen  je déteste cela  ni whiskys ou bières bretonnes. 
      Personnellement, je suis très blanc  Alsace et sauvignons de Bourgogne —, mais je les bois avec beaucoup de modération, cela va de soi.  smiley

      Sans doute ! Mais je m’en tiens aux données nationales du vote des Européennes, et le fait est qu’elles montrent que le RN n’a quasiment pas de réserves. 


    • Odin Odin 8 juin 14:04

      @Fergus

      « le RN n’a quasiment pas de réserves »

      Il reste 3 ans pour des privatisations forcées ainsi qu’une paupérisation croissante pour « les gens de rien ». On en reparle en 2022.

      Je ne vous comprends pas, si vous êtes « très blanc » que faites vous à soutenir un parti qui est pour une immigration massive smiley


    • Fergus Fergus 8 juin 15:06

      @ Odin

      Je n’ai jamais été pour « une immigration massive », mais pour une immigration régulée. Sur ce plan-là, je ne me retrouve guère dans LFI, je l’avoue. Mais moins encore dans le RN, par trop teinté de xénophobie idéologiqque !


    • Cyril22 8 juin 21:10

      @Jelena
      Il se rapproche de 25%, mais ne peut effectivement gouverner seul, et n’a pour l’instant pas de scénario d’alliance (même avec la moitié de LR c’est insuffisant). Ceci dit, il peut se reproduire la « surprise » de 2002 vingt ans après, si Macron trébuche au premier tour.


    • Jelena Jelena 8 juin 21:25

      @Cyril22 : Comme disait votre arrière grand-père quand il avait 20 ans : « La prochaine fois ce sera le FN qui gagnera ! ». smiley


    • Attilax Attilax 8 juin 21:36

      @Jelena

      Le FN est un escabeau à tocard désormais euro-compatible dans une république qui n’en a jamais eu que le nom.


    • Jelena Jelena 8 juin 22:07

      @Attilax : Ce n’est pas à moi qu’il faut dire ça, aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours dit que le FN était un fake (un parti qui ne veut pas du pouvoir).


    • Le421 Le421 9 juin 09:10

      @Jean J. MOUROT
      Moi, je trouve que la droite « traditionnelle » a le vent en poupe, bien au contraire.
      Vous n’allez pas me sortir le couplet idiot du « ni de droite, ni de gauche » à Macron.
      Que vous preniez les gens pour des neuneus ne veut pas dire qu’ils le soient tous.
      Macron est de droite et bien de droite.
      Sinon, je suis le camérier du Pape !!
      Voyez ce que je veux dire...


    • Attilax Attilax 9 juin 10:23

      @Attilax

      Je sais, j’abondais dans votre sens...


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 9 juin 11:26

      @Le421
      La droite traditionnelle c’est effectivement désormais LREM. Mais expliquez-moi comment la gauche qui ne réussit pas faire voter pour elle aujourd’hui réussira demain ?
      Je ne prends pas les gens pour des « neuneus ». Je pense au contraire que ceux qui votent RN le font en connaissance de cause parce que c’est le seul parti qui prenne en compte l’ensemble de leurs problématiques, sans tabous idéologiques. Même si je pense que les réponses qu’il apporte ne sont souvent pas les bonnes.


    • Fergus Fergus 9 juin 11:40

      Bonjour, Jean J. MOUROT

      « expliquez-moi comment la gauche qui ne réussit pas faire voter pour elle aujourd’hui réussira demain ? »

      Son manque de réussite électorale est dû à la division. Le jour où il y aura une solide alliance des forces « de progrès », alors la gauche aura une chance d’accéder au pouvoir. Mais cela implique de mettre les ego en sommeil, et ça c’est un sacré challenge !


    • Yanleroc Yanleroc 9 juin 14:29

      @Le421
      Macron est de droite et bien de droite.
      Il n’ en a pas besoin, c’ est une notion totalement dépassée, micron est li-bé-ral comme Hollande, ça évite bien des enfermements sectaires et ça lui a réussi comme à se prédécesseurs !


    • Yanleroc Yanleroc 9 juin 14:32

      @Fergus
      forces « de progrès
      Ri-di-cu-le
      Droite comme gauche se réclament du progrès. C’ est une mauvaise option à l’ heure ou la décroissance est de mise : c’ est cela le vrai progrès !!


    • Yanleroc Yanleroc 9 juin 14:38

      @Jean J. MOUROT

      Le RN est un épouvantail et un leurre ! C’ est un parti inféodé aux puissances de l’ argent maastri-chiennes !

      Le seul mouvement politique et idéologique qui ait un sens aujourd’ hui est le mouvement des gilets jaunes, qui est loin d’ être mort !

      Onfray Branco


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 9 juin 14:50

      @Yanleroc
      J’aimerais bien savoir quel sens ?


    • Fergus Fergus 9 juin 17:59

      Bonjour, Yanleroc

      Vous faites erreur !

      Le progrès n’est ni dans la croissance ni dans la décroissance, il est dans la justice sociale, autrement dit dans une plus équitable répartition des richesses entre les actionnaires et les salariés, entre les rentiers et les travailleurs !


    • Yanleroc Yanleroc 9 juin 19:48

      @Fergus slt, oui la justice sociale est un vrai progrès, la décroissance (actuellement et dans ce monde fini) en est un autre par nécessité !
       
      Mais il faudra redéfinir ce que sont ces richesses car produire toujours plus et même en répartissant équitablement, n’ est pas une condition suffisante au bonheur !
      Vous savez que les gilets ne sont pas tous (que) des crèves-la-faim, ils sont « extraordinairement intelligents » comme entendu lors de cet entretien chez Taddéï avec Juan Branco (qui est du même jus que Boulot) - et Onfray, 
      et visent à de nouveaux paradigmes dont le RIC et la recherche d’ une « autre » démocratie, ne sont que la partie visible ! 

      C’ est cette Vision qui donne du sens au mouv’ des Citrons, Jean ! Bjr. 

      Je remets le lien de cette vidéo.  


    • Cyril22 9 juin 23:35

      @Jelena
      La relative force du FN/RN ne date que du 21è siècle, le fameux « choc » de 2002. Cela n’a pas conduit à élire le candidat FN, mais à éliminer un candidat qui était favori pour le second tour à 1 mois du scrutin.
      En 2022, Macron pourrait être « éliminé par surprise » par un même phénomène, et pour le second tour, tout dépend de qui sera en lice -notamment si Marion Maréchal représente le RN-


    • Yanleroc Yanleroc 10 juin 00:19

      @Cyril22, à savoir q’ Attali ne pensait pas M.Maréchal qd il disait qu’ il connaissait la prochaine élue-désignée.
      Au fait, le RN aurait un programme et une Vision, à part l’ immigration, pour qu’ on s’ y intéresse ?


    • kirios 10 juin 08:30

      @Jean J. MOUROT
      « expliquez-moi comment la gauche qui ne réussit pas faire voter pour elle aujourd’hui réussira demain ? »
      mais , avec ses amis écologistes , elle réussit très bien à faire avancer micron
      la gauche ? ce n’est qu’une partie de la droite appelée autrement ;
      oui micron est de droite et son électorat ,qu’il mange ou pas le caviar ,est ÉVIDEMMENT un électorat de droite


    • mmbbb 10 juin 11:52

      @Fergus lorsque l on a une gauche dont le sort des classes populaires ne l importe peu mais et tournée vers l altérité" autrement dit une immigration ; Melenchon se prend un beigne . Son parti est divise , la gauche aura du mal a se remettre avant 2022. Deux chiffres, cout de l aide medicale des personnes en situation irréguliere en france en 2018 ; pres de 970 millions d euros , fraude à la carte vitale de 200 à 600 millions d euros . Cout du sejour de la famille Leonarda en France, cas d ecole , selon l ass des contribuable de l ordre de 400 000 euros . Trouvez un pays ou la generosite confine a la cretinerie et ou l on se fait cracher a la gueule en permanence. Les francais sont des con tribuable . Qu ils paient ces cretins 


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 10 juin 13:15

      @mmbbb
      je veux bien... Mais d’où sortent ces chiffres ? Et comment peut-on évaluer la fraude à la carte vitale ?


    • pipiou 11 juin 00:28

      @Fergus Vous êtes aveugle ? Qui aurait dit il y a 20 ans que le FN deviendrait la 2ème force politique du pays ? Le père LePen n’a jamais envisagé d’être Président, sa fille si. Vous ne comprenez toujours pas pourquoi le RN continue à grignoter des voix à l’extrême gauche ? Ben tant pis


    • HELIOS HELIOS 8 juin 13:09

      Spéculation sur le vote des français !

      Voyons, voyons, si les bons raisonnements que tous les commentateurs (y compris moi) seront réalisés, il n’y a plus de raison de voter du tout, il suffit de demander leur avis aux specialistes autoproclamés.

      La réalité est bien differente.

      Les français sont divers et votent comme ils le sentent au moment où ils votent.

      Ils sont influencés par les medias dans leurs discours officiles, mais aussi par leur programmation toujours aussi tendancieuse. On montre toujours des films ou des émissions de racisme, d’antisemitisme avant les elections au cas où... aujourd’hui, ce sont des emissions de catastrophes climatiques, d’industries polluantes et et le resultat nous l’avons vu a ces dernieres elections.

      Actuellement et ce matin encore, sur notre gourou télévisuel #27, j’ai appris que la France etait le premier pollueur de la mediterranée... donc que ni l’italie, ni l’espagne ou les balkans, la grece la turquie et l’ensemble des pays du sud de cette mediterrannée .... qui jetent tout a la mer et dechargent tout sur des terrains en bord de plage... ne sont que de tout petit contributeurs.

      De qui se moque-on, hein ? on n’entend pas trop l’infox officielle.

      Donc, pour en revenir au vote... le front national a effectivement un plafond de verre du a des sensibilités differentes = une fois l’ecologie, une fois l’humanisme, une fois l’UE = mais un jour, lorsqu’un de ces sujets ne sera pas suffisament mis en valeur, le choix naturel, donc le vote, se fera normalement.

      Ce jours la, Le Pen ou pas (il vaudrait mieux Le Pen, on connait bien) nous allons nous retrouver avec une adhesion majeure des francais a leurs dirigeants... et là, on pourra alors (re)construire.

      Ce jours là, le PS, LR tous les deux re-actualisés pourrons de nouveau participer en montrer leurs differences puisqu’ils n’auront plus peur du RN... a moins qu’ils en fassent partie eux-mêmes.


      • Le421 Le421 9 juin 09:14

        @HELIOS
        J’ai encore été assesseur à ces dernières élections.
        Mon œil exercé a remarqué une fois de plus que la clientèle du bureau de vote ne devait pas avoir été, à l’exception d’une ou deux personnes (sur 763 !!), souvent ou même jamais sur les rond-points.
        La solidarité des nantis est sans faille et n’a d’égal que leur trouille de perdre leurs privilèges.
        Quand on aura compris ça, il aura été fait un grand pas en avant !!


      • Fergus Fergus 9 juin 11:46

        Bonjour, Le421

        C’est bien connu, la bourgeoisie a toujours été plus pragmatique que ceux qui souffrent des effets d’une politique antisociale !

        D’où les ralliements de plus en plus nombreux à la droite macroniste sur la dépouille en décomposition de LR !

        Macron est en passe de réussir la 2e phase de la plus grosse OPA politique de la Ve République. Et cela, c’est une très mauvaise nouvelle. 

        Or, pour tenter de lutter contre cette réalité (en marche, si j’ose dire), il faudra bien passer par une alliance de gauche. Ou se résigner à une opposition impuissante !


      • Albert123 8 juin 16:28

        si vous cherchez les raisons de l’échec de la gauche elles sont au sein même de sa matrice idéologique totalement aliénée et suicidaire.

        il faut une période heureuse où le sens critique des individus s’éteint pour que la gauche prospère, 

        en période de crise, face au réel, sa dialectique foireuse ne peut lui permettre de se développer et donc elle se meurt.



        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 8 juin 16:59

          @Albert123
          La dialectique de la droite classique est-elle moins foireuse ?
          Et quelle est celle du RN ?


        • Albert123 8 juin 18:50

          @Jean J. MOUROT

          D’une part il n’y a pas de droite classique en République et d’autre part aie je prétendu que ce que vous désignez comme « droite » avait une dialectique non foireuse


        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 8 juin 19:13

          @Albert123
          Alors, que faire ? comme l’écrivait Lénine...


        • Albert123 8 juin 19:22

          @Albert123

          Ainsi si l’on ramène le rn à son score réel il peine à représenter 12 % des 47 millions d’électeurs inscrits, environ 5,6 millions sur environ 67 millions d’individus, cad a peu près 8,5 % de la population française.


        • Albert123 8 juin 19:27

          @Jean J. MOUROT

          C’est votre souci,dans un sens, de mon coté je ne vois aucune nécessité à sauver la gauche.


        • HELIOS HELIOS 9 juin 03:43

          @Albert123

          selon le ministère de l’intérieur (pour cette derniere election) :

          Nb inscrits : total des votants « possibles » 47 345 328
          Nb votants : ceux qui ont votés « reellement » 23 730 740
          Nb exprimes : ceux qui ont vraiment choisi une liste 22 655 174 soit 47,95% des français sauf enfants.

          donc, vous dites que le RN avec ses 5 286 939 electeurs soit 23,34 des votes exprimés représentent a peine 11,17 % des français.

          Que dire alors de ceux qui sont au pouvoir, avec leurs 5 079 015 electeurs soit 22,42% des votes exprimés qui ne représentent « que » 10,73% des français.... et eux dirigent la France en oubliant qu’une fois élus ils devraient représenter TOUS les français comme le dit notre constitution !

          A peine plus de 10% imposent leur petite, toute petite volonté aux autres ! cela s’appelle la dictature de la majorité qui doit orienter notre politique mais ne doit prendre de decision sans consensus !!!!


        • Le421 Le421 9 juin 09:16

          @Albert123

          il faut une période heureuse où le sens critique des individus s’éteint pour que la gauche prospère, 

          Celle-là, je la retiens pour mon « Grand bêtisier Agoravox » !!
          Merci...  smiley


        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 9 juin 11:30

          @Albert123
          Mon souci n’est pas de sauver la gauche institutionnelle mais de sauver les valeurs qu’elle véhiculait naguère avant de remplacer les préoccupations sociales par des préoccupations sociétales (discutables souvent d’ailleurs)


        • zygzornifle zygzornifle 8 juin 17:36

          Le RN reste stable ce sont les autres qui dégringolent ....


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 8 juin 18:40

            @zygzornifle
            C’est pourquoi il faut s’interroger sur les raisons de cette dégringolade.


          • Alain Alain 8 juin 19:14

            Beaucoup de mes voisins, quelques uns de mes copains et même certains membres de ma famille se sont mis à voter Marine Le Pen.
            Pour avoir beaucoup discuté avec eux, ce ne sont pas leurs idées qu’il faut combattre. Ils n’en ont pas beaucoup d’ailleurs.
            C’est la croyance aveugle, quasi certitude, des électeurs du RN, en sa capacité à terrasser les trois fléaux, selon eux, qui les mobilisent : l’immigration, surtout maghrébine, l’insécurité, et, les politiciens tous pourris qui les affament et se gavent sur leur dos.
            Une croyance aveugle pour deux raisons. A leur avis : les autres, on les a déjà tous essayés sans succès (ce qui n’est pas entièrement faux d’ailleurs) ; désormais, dans tous les pays les autres « peuples » se tournent aussi vers ce genre de partis.
            Alors ?
            La seule chose qui pourra les dissuader : une fois mise en œuvre, l’échec lamentable de la politique du RN ou, la réussite d’une alternative.


            • Julot_Fr 8 juin 20:12

              En politique il y a 2 choix : voter pour les parasites (ultrariches et collabobos) ou voter pour le peuple (nationaliste). On n’a pas eu de president nationaliste depuis DeGaule. Cest pour ca que la classe moyenne a reculer dans la periode. Gauche et droite sont une embrouille qui fausse la realite decrite cidessus. Gauche et droite ont etes tuees par les elites a la derniere elections, decapitees de leur leader naturels. Maintenant le combat est plus clair. MLP (nationaliste) contre Macron (globaliste). Le probleme etant que MLP est le mauvais cheval pour les nationaliste.. elle refuse l’alliance a l’italienne avec la gauche ouvriere et alienne la france magrehbine


              • McGurk McGurk 9 juin 02:10

                *"que les immigrés anciens ou récents sont mieux traités qu’eux.

                « 

                C’est pourtant vrai. Lorsque les anciens immigrés gueulent qu’ils sont laissés pour contre, on leur fait un bon gros chèque (même ceux de l’autre côté de la Méditerranée) ou on met en places des initiatives »de discrimination positive« .

                On va même chercher des immigrés au Maghreb soit-disant parce qu’il »manque des travailleurs en France pour bosser alors qu’on a plus de 5 millions de chômeurs qui voudraient bien avoir un emploi...

                Bizarrement, les pauvres et chômeurs peuvent toujours crever et le gouvernement leur dit « de travailler plus parce qu’ils ne bossent pas autant que les Allemands ». Pire, il envoie les flics pour les tabasser, les arrêter ou les mutiler. On irait certainement pas tabasser du migrant en place publique.

                *« on risque de le conduire au pouvoir et de s’en mordre les doigts »

                Dans ce pays, on est totalement hypocrite, quand bien même on se croit dans une « démocratie » : on dit « ok, tous les points de vue même un peu extrême peuvent être représentés ». Mais lorsque ces partis ont du succès, on diffuse des discours moralisateurs très teintés de peur pour affoler l’électeur moyen con comme ses pieds.

                L’électeur lui-même les répercute auprès de son entourage en disant bien « que voter est un devoir et qu’il ne faut pas les laisser passer ».

                Ce qui a pour effet de le faire voter dans le sens où la « morale » doit être, càd de fabriquer son consentement par le plus vieil instrument de contrôle : la peur. Cela est conjugué avec le stéréotype bien répandu de « FN = nazi ».

                Au final, on est pas en démocratie parce que, bien qu’on « tolère » lesdits partis (au lieu de les accepter tout simplement), on ne les tolère en fait pas. Que lorsqu’on est au moment de vérité, on crie au loup pour effrayer les foules facilement manipulables. En fait, c’est un non-choix.

                Par contre, même si les autres candidats sont ultra super nuls et scandaleux, on va quand même les élire. On va jusqu’à donner sa voix au diable en personne sous les traits de Macron et sa bande d’immondices.

                Plutôt que réfléchir et ensuite d’élire, on élit par défaut. Plutôt que d’exiger de meilleurs candidats pour une nouvelle élection, on continue à voter le pire en prétextant que ceux qui sont « dans le camp de la démocratie » sont « mieux que les extrêmes ».

                La phrase de l’auteur est très hypocrite. Tout simplement parce que c’est la continuation de cette manipulation du public. Et personne ne nous dit qu’une fois au pouvoir « ce serait pire », surtout si on compare ça au règne Hollande/Macron.

                Peut-être cela servirait-il de leçon aux électeurs abêtis par la propagande officielle, càd à enfin se couper des influenceurs et réapprendre à penser par eux-mêmes.

                D’ailleurs, je ne sais pas si il a remarqué que le FN n’a pas envie de prendre le pouvoir car il fait exprès de se planter magistralement à chaque présidentielle. C’est l’ennemi utile depuis au moins Chirac pour gagner les élections à coup sûr. Etrangement, personne ou presque ne comprend que tout est planifié pour donner l’illusion du choix, de la pluralité des candidats et donc de la démocratie. Hélas, il n’en est rien...

                Quant à « ses succès », il faut surtout se demander pourquoi, au bout de 40 ans de politique anti-sociale, les partis responsables de la déchéance de la France sont toujours là bien au chaud et pourquoi ils continueront à avoir les meilleures places tout continuant de tuer notre pays.

                Pourquoi aussi les électeurs continuent cette mascarade jusqu’à être sur la paille. Pourquoi chaque année de plus en plus de personnes tombent dans la pauvreté, ne trouvent plus d’emploi, on toujours moins de droits, etc.


                • McGurk McGurk 9 juin 02:12

                  @McGurk

                  *pour compte


                • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 9 juin 11:41

                  @McGurk
                  « personne ne nous dit qu’une fois au pouvoir « ce serait pire  »
                  Sauf dans les municipalités Fn où l’on fait le ménage... Certaines proclamations peuvent parfois effrayer... Hitler est venu au pouvoir par la voie démocratique. On a vu ce qu’il afait ensuite de la démocratie allemande ! Mais il est vrai que c’est au pied du mur qu’on voit le maçon !

                   »le FN n’a pas envie de prendre le pouvoir"
                  C’était vrai avant l’avènement du tandem MLP/Philippot. Si MLP s’est crashée lors du débat présidentiel, c’est à cause de son incompétence et d’un mauvais choix tactique... En réalité, depuis que les Orban, Salvini et tutti quanti sont arrivés au pouvoir, cela la démange de faire la même chose !


                • Fergus Fergus 9 juin 11:51

                  @ Jean J. MOUROT

                  Si Le Pen est « démangée », qu’elle fasse le ménage dans ses rangs en virant les fachos qui gravitent encore dans son proche entourage, tels Châtillon et ses amis. Sans cette démarche, elle ne pourra jamais rallier des voix populaires venues de la gauche !


                • McGurk McGurk 9 juin 12:54

                  @Jean J. MOUROT

                  Ce sont deux pays radicalement différents avec des modes de pensée également différents. Et la situation de l’Allemagne du début du siècle n’a aucun rapport avec celle de la France ni de la France contemporaine.

                  Hitler n’est pas arrivé « comme ça » au pouvoir, c’est le résultat de l’incompétence crasse des homme politiques européens, de leur hypocrisie. Ils ont préféré laisser couler et même lui accorder des pans entiers de territoires étrangers plutôt que de réduire directement à néant ce qui, dans les faits, aurait sauvé des millions de gens.

                  Nous avons préféré enfoncer encore plus ce pays au lieu de lui donner la main pour se relever. Nous avons été les artisans de notre propre destruction au lieu de construire un avenir avec nos voisins, surtout par orgueil et sentiment de toute puissance.

                  Les électeurs sont libres de choisir ce qu’ils pensent être le meilleur candidat, pas besoin de rajouter de la peur à la peur. Je signale tout de même que les régions/villes qui votent FN sont généralement (à part Nice) dans une merde noire (région désindustrialisée, paumée et sans avenir, etc.).

                  Leur vote résulte moins d’une vraie adhésion aux idéaux du parti qu’un vote-sanction, d’un rappel à l’ordre, qu’un message de détresse envoyé au monde politique pour qu’il prenne enfin ses responsabilités au sérieux. Et comme ces derniers s’en moquent, les électeurs continuent à voter FN.

                  De plus, au parlement, Marine Le Pen est plus ou moins la seule à jouer un rôle d’opposition à la dictature présidentielle surtout depuis l’effondrement politique du PS et de la droite. Les Insoumis sont trop dispersés et affaiblis pour réapparaître avant longtemps. Les autres sont des députés téléguidés, aux yeux vitreux et sans vie, applaudissant lorsqu’on le leur demande, sans réaction ni jugement...et c’est ça qu’on appelle « démocratie » ?

                  Posez-vous les questions suivantes :

                  *Le Pen (par extension le FN/RN) représente-t-elle moins la démocratie que Macron avec En Marche ?
                  *Existe-t-il encore un équilibre politique ?
                  *La politique actuelle (et ce depuis Sarkozy) tend-elle vraiment à plus de démocratie et d’égalité ? Même question à propos de l’Europe.

                  *« En réalité, depuis que les Orban, Salvini et tutti quanti sont arrivés au pouvoir, cela la démange de faire la même chose ! »

                  Je n’y crois pas une seule seconde. Le FN est l’idiot utile permettant de justifier toujours le même scénario des présidentielles et de gagner à chaque coup pour le candidat s’y opposant. D’autant que le FN a été largement récompensé avec un grand nombre d’électeurs supplémentaires. Ils ont donc des intérêts communs et complémentaires, quand bien même ils font croire que tout les sépare.

                  Orban et tous les autres ne dureront pas très longtemps, le temps pour les électeurs de comprendre qu’il y a une alternative entre d’une part l’européisme/mondialisme-capitalisme débridé et d’autre part l’extrême qui promet beaucoup mais qui n’apportera rien.

                  C’est déjà le cas en Hongrie avec des projets avortés d’Orban qui ont coûté beaucoup au contribuable. Mais pour l’instant, il capte trop l’attention des foules qui sont encore aveuglées.


                • McGurk McGurk 9 juin 13:01

                  @Fergus

                  Il lui faudrait également une petite formation pour lui apprendre à prendre la parole sans agresser ses interlocuteurs, à convaincre par l’argumentation plutôt que les sentiments et les données bidon sorties du chapeau.


                • Fergus Fergus 9 juin 13:27

                  Bonjour, McGurk

                  100 % d’accord avec vous !


                • Fergus Fergus 9 juin 13:30

                  @ McGurk

                  L’arrivée de Hitler au pouvoir de Hitler est également la résultante d’un schéma politique prussien complètement dépassé, et surtout du sentiment de revanche des Allemands après l’humiliant de leur point de vue  traité de Versailles.


                • McGurk McGurk 9 juin 13:38

                  @Fergus

                  C’est vrai mais ce sentiment a été nourri par nos exigences démentielles et notre désir profond de transformer ce pays, une puissance en Europe à tous les niveaux, en monde paysan. Personne n’aurait pu accepter cela.


                • Allan Thompson Allan Thompson 10 juin 14:21

                  Si je devais choisir, dans l’isoloir, puis au plumard, entre Clémentine Autain et Marion Maréchal Le Pen, et ben je t’avoue que dans les deux cas je serai bien emmerdé pour prendre une décision…


                  • Allan Thompson Allan Thompson 10 juin 14:25

                    On a d’abord traité - moi le premier - l’électeur FN de beauf raciste. Puis, on lui a signifié qu’il était manipulé, que si la devanture avait changé, le fond restait le même, mais que bon, on allait lui apporter nos lumières pour qu’il réfléchisse un peu mieux. On l’a donc d’abord traité d’enculé, puis d’imbécile. Et ben putain, tu sais quoi ? Ni l’insulte, ni le mépris n’ont réussi à faire baisser leur nombre. Étonnant non ?


                    • Les français sont trop gentils et trop craintifs pour élire un pouvoir autoritaire, quitte à laisser les racailles faire la loi dans les quartiers et permettre à une caste de franc-macs’ de se remplir les poches. Sinon il y a belle lurette que le FN/RN serait au pouvoir !


                      • sophie 10 juin 17:34

                        @France Républicaine et Souverainiste
                        et vous croyez que quelques flics peinant à contrôler quelques GJ et BB pourront être efficaces ?


                      • karibo karibo 11 juin 10:00

                        Votre article refoule le gauchiste mal embouché formaté et endoctriné, pour ne pas dire lobotomisé par cette maçonnerie cyniquement appelée éducation nationale : de mes 1+1 !

                        La quenelle que vous cherchez jusqu’ à importer les plus friands et nous les imposer , va enfin bientôt arriver et comme vous aimez : ce sera sans vaseline !

                        Je suis tous Charlie & djack, allez tous aux bains douches !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

RN


Palmarès