• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Législatives 2022 : Un nouveau départ

Législatives 2022 : Un nouveau départ

Suite de : « Malaise démocratique, économique et social. » (23/05/2022)

Repères concernant le circuit de production et de partage des richesses. Autrement dit, un bon budget bien équilibré dans l’entre-soi des initiés. Année après année.

La règle d’or.

"La politique ça consiste uniquement à savoir à qui on va prendre du fric et à qui on va le donner." Abbé Pierre.

 

Indicateurs de démocratie.

Les inégalités ne sont pas, ne sont jamais une fatalité, c’est le résultat de décisions ou de non décisions politiques. Comme disait Vincent Auriol, ministre des Finances du Front Populaire, « On ne peut pas fonder la prospérité des uns sur la misère des autres. »

Les données et les chiffres que nous allons parcourir sont des indicateurs d’effectivité de la démocratie. Ce sont aussi des signaux d’alerte voire dans certains cas des signaux de détresse qui sont adressés à chacun d’entre nous et à toute la société. Le plus souvent ces signaux clignotent faiblement dans le brouillard médiatique et suscitent fatalisme, colère ou déni de la part de celui qui est dérangé et ne veut pas voir. C’est tellement énorme et en décalage avec l’idée officielle qu’il y aurait un intérêt général qui serait poursuivi qu’on se demande, quand un éclair de lucidité nous traverse, comment cela tient encore et continue de se perpétuer. Derrière ces signaux, ce sont nos vies qu’entr’aperçoivent et dont parlent furtivement le gros des journalistes (ceux que l’on entend le plus dans les canaux médiatiques) et spécialistes de l’économie chargés d’entretenir la façade démocratique du meilleur des mondes possibles où chacun est à sa place selon ses mérites. C’est aussi le bridage du dynamisme économique, social et politique d’une société qui aspire à la confiance en elle-même et au partage des responsabilités qu’apporte le travail quand il n’est pas considéré comme un coût à comprimer mais une ressource à développer et un sens à donner.

Situation particulière, les sortants font des promesses calibrées sur les fluctuations de l’opinion publique auxquelles ils n’ont pas l’air eux-mêmes d’y croire et cela se voit. Cela sent la fabrique, mimiques et mots choisis bien répétés. La droite conservatrice tente de dissimuler son autodissolution en cours et l’extrême-droite est dans la phase délicate où elle tente de dissimuler sa réussite à perpétrer le second sauvetage de la macronie en espérant quelques mandats afin de sauver les apparences et préserver le casse-croûte. Tout ce petit monde fait semblant de ne pas voir le pourrissement démocratique qu’ils entretiennent de concert et dont ils sont responsables. La musique du film revient comme il se doit à nos merveilleux journalistes qui en écrivent au quotidien la partition chargée de couvrir ce que l’on ne veut pas voir quoiqu’il en coûte. Ces gens savent qu’à ce jeu, déceptions, mauvaises surprises, colères, violences froides ou chaudes et tensions sociales seront au rendez-vous mais ne veulent surtout pas en tirer les conséquences comme la vieille marquise de la chanson. Mais ce n’est pas un jeu, c’est nos vies. Le scrutin qui arrive est crucial alors la tendance dominante une fois de plus est de le banaliser des fois que trop de gens en prendraient pleinement conscience. Ils font comme si de rien n’était parce que tout ce qu’ils redoutaient et dont ils disaient que c’était des chimères est arrivé. Malgré une puissance et une concentration médiatique jamais vues et un cynisme politique exceptionnel au moins à la hauteur de l’abstention qu’il cultive si bien.

Travailler plus pour mieux partager ? 

- La valeur travail :

« Pour une offre d’emploi vacante, il y a 13 chômeurs dans notre pays. » (Laurent Berger CFDT, interview France-Inter). Cela s'appelle remettre les pendules à l'heure.

♦ Chômage, bilan 2021 (source Elucid/INSEE).

→Tous les inscrits à Pôle emploi 22.5%

→Total inactifs catégorie A12%

→Taux de chômage au sens du Bit 8.2%

A quoi ont servi et où nous ont menés les politiques de l’emploi, les aides financières accordées aux grands groupes et le recul des droits des salariés ?

♦ Le PIB (rapporté en milliards d’euros) est passé de 1259 à 2296 de 1996 à 2021.Regardons les offres d’emploi collectées par pôle Emploi chaque mois : 1997= 200 000, 2008= 315000, 2021= 300 000 (source Elucid, Dares).

Sans hausse significative d’emplois sur le territoire national alors que le PIB a presque doublé ? Où sont passés les emplois et comment s’explique la concentration de richesses observée au profit d’une minorité ? 

- Fraude et fraude : Fraude au RSA 800 millions d’ Euros / Non recours au RSA par méconnaissance 5.6 milliards d’euros par an/ Fraude aux impôts sur les société 27 milliards d’euros par an. (Par Séverine Burel - Mis à jour le 11 octobre 2021) 

https://www.aide-sociale.fr/infographie-fraude-sociale-particulier-entreprise ).

L’impôt et la redistribution des richesses

- La fraude fiscale :

♦ le syndicat Solidaires finances publiques évalue la fraude fiscale ente 80 et 100 milliards d'euros par an. De son côté, la Cour des comptes a dénoncé en 2019 une mobilisation gouvernementale insuffisante et un manque de moyens humains pour lutter contre cette fraude, alors que les outils juridiques, eux, existent désormais.

♦ Bercy a jugé alors "très sévère" le constat de la Cour des comptes et a affirmé que la transformation du contrôle fiscal fait son chemin, avec notamment les outils de la loi anti-fraude votée en 2018 et les investissements dans de nouveaux systèmes d'information.

♦ Pointons au passage que la fraude fiscale annuelle est le fait des classes supérieures au détriment de toutes les autres couches sociales. Au total, le montant des impôts éludés et réclamés par le fisc aux particuliers et aux entreprises s’est élevé à 13,4 milliards d’euros en 2021 selon les données de la direction générale des finances publiques (DGFiP), contre 8,7 milliards d’euros en 2020 et 11,4 milliards en 2019. Pas de panique chez les fraudeurs. Mais parlez-moi de l’immigration et du grand remplacement.

https://www.vie-publique.fr/rapport/272110-la-fraude-aux-prelevements-obligatoires-rapport-de-la-cour-des-comptes

Fraude et évasion fiscale en France : 200 milliards par an ?

Une provocation ? Peut-être mais cela mériterait d’être regardé de très près et de considérer le raisonnement tenu dans cette analyse.

https://blogs.alternatives-economiques.fr/gadrey/2017/06/28/fraude-et-evasion-fiscale-en-france-200-milliards-par-an

♦ La suppression de l’ISF : coût pour l’Etat 3,44 milliards d’euros, gains en moyenne de près 10 000 euros par an aux ménages qui en bénéficient.

♦ La baisse de 5 euros des APL : l’économie pour l’Etat a été calculée : c’est 1,3 milliard pour 2021. Bigre, on dirait qu’on a pris 1,3 milliards aux bénéficiaires de l’aide au logement et qu’on a redistribué presque trois fois plus aux plus riches des français.

- Patrimoine :

♦ " Les Français paient trop d’impôts ?" Merveilleuse formule rassembleuse primée par ceux qui préfèrent qu’on évite d’entrer dans les détails.

→ Répartition des recettes fiscales : TVA 38.1%, sur le revenu 23.7 %( 1 français sur deux le paient), Impôts sur les sociétés 16 %.

Il est plus juste de dire que tous les Français paient l’impôt et les plus modestes en proportion la plus grande par le biais de la TVA. Moins on a de revenus, plus la TVA pèse lourd notamment pour les dépenses contraintes, loyer, nourriture, transports, énergie. Au bout de la chaîne, la répartition du patrimoine en est une preuve éclatante : 10% possèdent 50% du patrimoine.

♦ l’économiste Thomas Piketty rappelle qu’en France la succession est la première cause d’inégalité avec des héritages en moyenne 180 fois plus élevés pour les plus riches que pour les Français moyens. 25% des ménages français possèdent 60% des logements du pays.

♦ Le virus des inégalités, rapport Oxfam, zoom sur la France.

Les milliardaires français ont retrouvé leur niveau de richesse pré-pandémie en à peine 9 mois.La France compte actuellement 43 milliardaires, c’est 4 fois plus qu’après la crise
financière de 2008. Leur richesse cumulée s’élève à 510 milliards de dollars, c’est 8 fois plus qu’après la crise financière. Réjouissons-nous, la France est un pays performant. Sur les 43 milliardaires, plus de la moitié ont hérité de leur fortune, et seules 5 sont des femmes : on est bien loin de la méritocratie et de l’égalité des chances.

https://www.oxfamfrance.org/wp-content/uploads/2021/01/Rapport_Oxfam_Davos_Zoom_France_2021.pdf

♦ Le patrimoine financier de soixante-trois milliardaires français émet autant de gaz à effet de serre que la moitié des Français les plus pauvres, d'après Oxfam et Greenpeace. Mais il y eut des conseillers du prince pour recommander la taxation du gasoil. Bien élevés, ils voulaient éviter l’incongruité qu’il y aurait eu à déranger nos 63 grands méritants premiers de cordée.

 Dans notre beau pays, au fil du temps, nos représentants et les soutiens de l’économie libérale et ses différentes versions ont trouvé électoralement et financièrement rentable de créer des ghettos de pauvres et d’immigrés avec les conséquences que l’on sait tout en jouant avec les chiffres de l’insécurité, de l’immigration et l’affaiblissement des services publics comme l’école, la santé, les effectifs de police, de justice, les services sociaux, les transports et en pratiquant gaillardement la politique du yoyo. Promesses et coups de pouce aux alentours des élections tout en gardant la même ligne d’horizon en comptant sur notre mémoire supposée de poisson rouge. Noms de code, "Fracture sociale", "Travailler plus et pas touche à mon identité", "Mon ennemi c’est la finance", "En même temps". Maintenant il y a des gens qui tremblent en mettant un bulletin dans l’urne tellement ils redoutent la caution apportée à une mauvaise surprise et d’autres qui restent chez eux en grand nombre. 

Les communes les plus touchées par la pauvreté (24/01/21)- Le palmarès des villes françaises les plus inégalitaires (8/06/ 2021)- Le sur-chômage des quartiers prioritaires (5/02/21). Une forme de rente électorale universelle pour la charnière droite-extrême-droite qui dénonce les effets sans remonter aux causes ni aux responsables. Si on regarde de près les évolutions législatives, ces gens-là ont mené un combat historique et mesquin contre un peu plus de mixité sociale. Compliments pour les résultats.

https://www.inegalites.fr/Les-communes-les-plus-touchees-par-la-pauvrete-2086

https://www.inegalites.fr/Le-palmares-des-villes-francaises-les-plus-inegalitaires?id_theme=25

https://www.inegalites.fr/Chomage-QPV?id_theme=25

En sortir.

Tout ceci n’est qu’un témoignage partiel mais nécessaire à propos de notre société aux réalités régulièrement artificialisées par le voile des apparences médiatiques qui a la puissance d’imposer sa présence et d’influencer bon nombre d’entre nous. Les difficultés durables d’un bon nombre de nos concitoyens sont trop souvent présentées comme le résultat de la faute à pas-de-chance, le fruit d’une fatalité diffuse en témoignant de la compassion et poussant en avant le dévouement d’initiatives personnelles et associatives venant à la rescousse. En escamotant ainsi la responsabilité des politiques publiques et leurs effets ainsi que le nécessaire bon fonctionnement de la solidarité nationale qui est censée être un levier et un principe directeur. Et qui, faute d’un impôt (et de rémunérations équitables), transparent, correctement appliqué au regard de l’ensemble des patrimoines et revenus se dissout peu à peu comme une de nos références du volontarisme politique et de nos valeurs républicaines. Par cynisme et perversité politique, il s’agit alors d’entretenir comme une pseudo pomme de discorde divisions et confusions au sein des classes populaires et moyennes afin de cacher les véritables intérêts en jeu et leurs articulations et manipuler ainsi les élections grâce à des institutions qui ne répondent plus aux aspirations démocratiques de nos concitoyens.

Je répète ici encore une fois comment on nous mène par le bout du nez en pensant que cela va durer le plus longtemps possible puisque nous nous sommes bien souvent déjà fait avoir. Combien de fois nous a-t-on promis une dose de proportionnelle, la prise en compte du vote blanc comme suffrage exprimé, la possibilité aussi généreuse que floue du référendum d’initiative citoyenne, une réflexion sur le fonctionnement (déontologie et financement) des médias et de la presse, une réglementation encadrant l’usage des sondages, un financement juste des partis qui dépendent essentiellement de ceux qui en ont les moyens et qui du coup empochent une remise d’impôts pour ce qui concerne la contribution personnelle, la nécessité d’un casier judiciaire vierge pour un élu ? Les gens qui sollicitent nos voix et voudraient bien être la majorité présidentielle sont directement responsables de cet état de fait ou le cautionne et feront tout ce qu’il faut pour que nous restions leurs obligés soumis et résignés autant que possible.

Un triple malaise et sa solution.

On comprend mieux l’attachement de certains à une organisation sociale sans véritables contre-pouvoirs opposables aboutissant à 50 % des richesses concentrées dans les mains de 10% d’entre-nous, intouchables.

Ces 10% avec leurs vénérés 1% de champions si admirés et admirables ont commencé en réalité à faire les poches des classes moyennes pour prévenir le scandale des plus pauvres et les calmer avant les émeutes, étant entendu qu’elles doivent continuer de s’enrichir par intérêt supérieur bien sûr. Ce sont là les véritables enjeux de ces élections pour elles. Et elles ont bien l’intention que tout cela continue.

Reprendre le pilotage politique de l’économie ce n’est pas s’attaquer à la propriété privée mais à l’excessive concentration des richesses qui pénalise l’emploi, l’aménagement du territoire, le fonctionnement des services publics et toutes les politiques publiques dont nous avons urgemment besoin. Avec bien entendu l’enjeu redoutable de l’écologie et du réchauffement climatique qui risque d’être un multiplicateur et amplificateur des inégalités, des conflits et de l’insécurité engendrant un vrai risque politique autoritaire dont les germes et les mauvais plis sont déjà à l’œuvre. Qui a envie, en pleine connaissance de cause et par authentique adhésion de reconduire ces gens-là ? Peu d’entre-nous en fait.

Ces gens ont une martingale cynique qui leur sert de boussole. Pratiquer une forme de redistribution entretenant une tension sociale perverse qui met en concurrence pour le partage du reste les groupes sociaux de la classe moyenne jusqu’aux plus démunis au nom de la solidarité. Jusqu’à imaginer à l’occasion un revenu universel pour sanctuariser cette partition et détourner l’attention.

Reprenons donc les choses en mains nous-mêmes puisqu’il n’y ni bonne volonté ni bienveillance chez ces gens qui ne représentent que leurs intérêts et la préoccupation d’obtenir et entretenir notre consentement. Le mouvement social qui aspire à plus d’équité, de solidarité effective et de démocratie et qui traverse toutes les couches de la société comme on pouvait s’y attendre (le gros des médias a fait semblant de ne pas le comprendre afin de tenter de contrarier le cours des choses et les prises de conscience successives) a fini par accoucher d’une solution politique qui se décline dans la NUPES. L’union populaire en est le chemin et son balisage. S’abstenir dans cette situation exceptionnelle, c’est consentir et se résigner. Consentir à se mordre les doigts très très vite si on laisse le feu vert aux champions des faux-semblants et des belles histoires. Citons pour mémoire l’allocution de Macron le 7 mai. « Ce peuple nouveau, différent d’il y a cinq ans, a confié à un président nouveau un nouveau mandat ». Avec cette majorité, cette fuite en avant verbeuse d’apprentis sorciers et d’aventuriers, nous vivons en permanence aux aguets dans le malaise et l’inquiétude d’une comédie et d’une tragédie indémêlables.

L’idée du 3ème tour, c’est la réponse politique salutaire quand les installés de la sphère politico-médiatique font semblant de ne pas voir qu’un mouvement social traversant toutes les couches de la société s’apprête à mettre fin à 20 ans d’essoufflement et de détournements de la démocratie autour d’un programme où chacun a son mot à dire et sa part à faire. Soyons-nous mêmes. Ni des militants, ni des clients, ni des assujettis, quémandeurs, obligés ou flagorneurs, simplement des citoyens éclairés et responsables qui n’en peuvent plus de cette asphyxie morale, politique et économique . Arrêtons de perdre du temps, c’est maintenant que les choses se jouent. Si nous voulons être respectés en tant que citoyen, aucune voix ne doit plus se perdre hors de l’union populaire dès le 1er tour qui sera déterminant. Les voix de 12.5% des inscrits sont nécessaires pour participer au second tour. C’est un vote de portée nationale qui transcende les accointances locales qui peuvent exister, un vote pour un programme et une coalition politique en capacité de s’opposer et de gouverner. En raison des triangulaires possibles dans ce type de scrutin, la concentration sans faille des voix au 1er tour dans l’UP est indispensable. La force des régimes qui produisent des macrons, c’est la ruse et discipline de vote des nantis qui cherchent à se protéger derrière une démocratie d’apparences. Pas d’éparpillement des voix ou vote blanc ou nul qui profiteraient directement ou indirectement au maintien au pouvoir de la macronie et de sa clientèle.

Pas une voix pour ceux qui assoient leurs pouvoirs sur une concentration des richesses jamais vue, l’entretien des ghettos de pauvres et d’immigrés, le refus de la mixité sociale concernant l’accès au logement et à la diversité des parcours scolaires et professionnels, l’affaiblissement vertigineux des services publics, l’insécurisation des trajectoires d’emploi, la concentration de la propriété des médias, la comédie et l’irresponsabilité de promesses écologiques jamais tenues. Pas une voix pour l’extrême-droite qui récupère cette misère et cette colère en en faisant l’appoint électoral de la division et la confusion dont la démagogie du pouvoir a besoin pour se maintenir.

L’enjeu majeur indissociable des autres, c’est que nous devons résolument rendre irréversible la mise en place de processus démocratiques nous impliquant en tant que citoyens dans l’élaboration des politiques publiques et leur évaluation, du local au national, ou alors nous serons toujours plus ou moins vite contournés et abusés. Et nous attendrons de 5 ans en 5 ans de nous faire à nouveau rouler dans la farine.

Balises pour compléter notre réflexion.

Les sondages sont encourageants et montre une réalité que la chape médiatique a un court instant tenté de faire croire impossible. N’oublions pas que sans le jeu pervers auquel se sont adonné la macronie et l’extrême-droite s’appuyant sur un scrutin dévoyé par ces deux compères, nous aurions eu (il a manqué 6 voix par bureau de vote) un véritable débat et arbitrage démocratique. Merci Bolloré, Zemmour, Marine le Pen, Macron, Darmanin et compagnie. Donnons donc encore plus de profondeur à la tendance que capte les sondages. Nous les citoyens, si nous en prenons pleinement conscience et que nous le voulons, nous sommes les maîtres du jeu. Un rassemblement qui dérange est en cours, une authentique alternative se prépare et un nouveau départ est en train de se mettre en place. Ce n’est pas le moment d’hésiter.


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • Philippulus Séraphin Lampion 5 juin 18:33

    « Mon adversaire, c’est le monde de la finance »

    C’était il y a dix ans que ce menteur professionnel a trompé l’électorat de gauche.

    Chat échaudé craint l’eau froide.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 juin 19:16

      @Séraphin Lampion

      C’était il y a dix ans que ce menteur professionnel a trompé l’électorat de gauche.

      Chat échaudé craint l’eau froide.

      Et ce n’est pas fini, car rien n’a changé, nous sommes toujours dans l’UE.
      F.Hollande appliqué les feuilles de route de Bruxelles. Exemple pour 2014/2015. Des économies budgétaires, la réforme des retraites et la réforme du droit du travail. Page 7.
      Hollande a fait les économies budgétaires et la Loi El Khomri pour réformer le droit du travail. Et il a laissé la patate chaude de la réforme des retraites à Macron.

      Le programme pour la France en 2022 / 2023 a été publié par la Commission européenne en Mai dernier, dans la plus grande discrétion des médias et de la classe politique !
      La rigueur budgétaire (les services publics et les hôpitaux attendront)
      La réforme des retraites et la fin des régimes spéciaux.
      La politique de cohésion jusqu’en 2027.
      L’apprentissage
      Les énergies.


    • Yaurrick Yaurrick 6 juin 19:57

      @Captain Marlo
      La « rigueur budgétaire » relève du fantasme avec un budget déficitaire chronique, des prélèvements obligatoires parmi les plus élevés de la planète.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 juin 20:16

      @Yaurrick
      La « rigueur budgétaire » relève du fantasme

      Allez demander aux soignants dans les hôpitaux publics, si la rigueur budgétaire est un fantasme ! Je vous souhaite de rester en bonne santé !


    • Yaurrick Yaurrick 6 juin 20:42

      @Captain Marlo
      Que le fonctionnement de l’hôpital public soit bancal voire dégradé, personne le conteste. Mais ce n’est pas un problème de moyens financiers, c’est entièrement un problème de gaspillage et de gabegie administrative, parce que personne n’a le courage de remettre de l’ordre dans ce foutoir où Kafka lui-même prendrait peur.
      Et la situation est à l’avenant dans bien d’autres secteurs : c’est exactement pareil dans l’administration territoriale, dans l’éducation nationale. Par contre, le trésor public n’a pas son pareil pour pondre des taxes et des impôts...


    • chantecler chantecler 6 juin 20:50

      @Yaurrick
      Et de filer des ronds aux entreprises privées ...
      Y compris pour le blabla et la communication lobbyisée.


    • @Séraphin Lampion

      Macron a échaudé qui  ?

      Il y a des générations d’abrutis qui votent pour Macron et se croient intouchable . Là ça craint gravement car le plus débile, certains et certaines ont des enfants qu"ils mènent à l’abattoir.

    • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

      Les lapins, cochons, poules, coqs et autres têtes de singe de la ferme aux animaux
       n’ont comme bagage que leur jalousie, leur haine , leur duplicité .

      Journalistes , politiciens ou fainéants congénitaux sont les premiers actionnaires de la connerie officielle médiatique....

      Des, moi « je sais tout » , « j’ai tout vu », « j’ai tout lu », « j’ai tout entendu » mais je laisse faire . 
      Les eaux noires de La France en écoulent des millions de tonnes chaque jour par l’intermédiaire de Jacob Delafon, le seul fabricant de machine à voter sécurisée contre la fraude .



    • Octave Lebel Octave Lebel 8 juin 11:58

      @chantecler

      De quoi défriser ceux qui prétendent nous donner des leçons d’économie :

      Histoire populaire de l’impôt. 2 documentaires de 52 mn chacun, la partie UE est dans le second (Réalisation :Xavier Villetard-France-2022)

      Incontournable pour comprendre les ressorts et les intérêts qui ont modelé et prévalu à la configuration politique, économique et sociale de L’UE. Et qui en ont été les spoliés et les gagnants. Une réflexion décapante sur la finalité de cet outil géopolitique qu’est aussi l’UE et une belle illustration de ce qu’est un vaste contournement démocratique. Une rétrospective révélatrice. Quand on a vécu les choses, c’est intéressant de voir comment certains révèlent avec candeur ce qu’ils ont fait .

      https://www.arte.tv/fr/videos/099709-002-A/histoire-populaire-des-impots-2-2


    • Joséphine Joséphine 5 juin 18:48

      Il y’a encore des gens qui croient au vote et en la démocratie....c’est dingue ! 


      • Philippulus Séraphin Lampion 5 juin 18:53

        @Joséphine

        l’illusion est une foi démesurée


      • Joséphine Joséphine 5 juin 18:54

        @Séraphin Lampion

        Je vais en citer une petite de Céline :

        « Je n’ai jamais voté et ne voterai jamais, mais si cela devait m’arriver, je voterais pour moi. Je prétends être le seul qui sache me diriger. »

        Louis-Ferdinand Céline


      • Philippulus Séraphin Lampion 5 juin 18:58

        @Joséphine

        Une plus surprenante (quoique !) :

        “Plus personne, ou presque, ne pense que voter peut changer significativement sa condition, a fortiori celle du monde.” - Jacques Attali - La Voie humaine


      • Joséphine Joséphine 5 juin 20:17

        @Séraphin Lampion

        Ah ah ah ! Jacques Attali et Céline sur le même fil...


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 21:04

        @Joséphine

        La comédie continue.

        Vous ne disiez pas cela quand vous souteniez avec persévérance le vote d’extrême-droite il y a peu.

        Seriez-vous un commentateur de circonstances, un brin opportuniste et filou ?

        Remarquez vous n’êtes pas seul à naviguer dans ces eaux troubles, c’est le moins que l’on puisse dire.


      • Joséphine Joséphine 5 juin 21:33

        @Octave Lebel

        Vous devez confondre, je n’ai jamais fait de prosélytisme pour un quelconque parti. J’ai toujours dit que j’aimais des trucs chez Marine Le Pen, d’autres trucs chez Mélenchon, chez Dupont Aignan, ainsi que chez Philippot. Nous sommes en démocratie et je n’ai de comptes à rendre à personne. Je vote, ou pas, ça me regarde. Le délit d’opinion est interdit par la loi, alors ne soyez pas plus fasciste que les « fachos » ! Virez moi si vous ne supportez pas la pluralité des idées , je m’en fous ! 

        Bye....


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 21:42

        @Séraphin Lampion

        C’est du Attali craché, pompeux et se voulant définitif. Il s’attend à ce que nous soyons abasourdis et que nous nous inclinions devant le grand homme ?

        C’est malin comme formule, parce que à ce petit jeu là, personne n’est responsable de rien et on escamote les moyens du pouvoir et ceux qui les actionnent et leurs responsabilités.

        Le vote est personnel, mais il exprime une volonté générale précédée d’une réflexion nourrie d’expériences personnelles et collectives et porte sur des enjeux où des intérêts s’affrontent.

        Que signifie parler de vote en général si ce n’est brasser de l’air ?

        Il ya des gens qui font tout ce qu’ils peuvent pour que nous nous sentions de moins en moins citoyens. Vous ne vous êtes aperçu de rien ?


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 21:55

        @Joséphine

        « Virez moi si vous ne supportez pas la pluralité des idées, je m’en fous ! »

         

        Vous savez, j’ai été viré définitivement par un de la famille qui ne supportait pas la contradiction (ce n’est pas le cas de tous). Au fond cela me repose. Je pense que c’est un aveu de faiblesse mais peu importe. Pas la peine de vous victimiser. Vous ne craignez rien.

        J’avoue que j’admire votre habileté, ténacité et culot. Sans être dupe pour autant.

         


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 21:57

        @Octave Lebel

        Condorcet vaut bien Attali

        « Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre ...même sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. »
        Condorcet - 1743-1794 - Cinq Mémoires sur l’instruction publique, 1791-1792.

         


      • Joséphine Joséphine 5 juin 22:03

        @Octave Lebel

        Vous avez été viré par qui ? Un auteur du site peut être viré ? Pour info, je ne vote pas aux législatives, parce que les dernières élections m’ont dégoûtées, probablement à vie. Comme un goût de merde dans le fond de la gorge. J’ai cru que la guerre des égos n’aurait pas lieu, j’ai cru à des alliances folles qui ne se sont pas faites, et aujourd’hui ils me font tous gerber ! Votre candidat, la « mienne » aussi (même si j’ai pas voté pour elle), tous, ils n’en ont rien à foutre de la souffrance des français. Ils ont tout fait pour que Macron gagne. Tous !


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 22:24

        @Joséphine

        « Ils ont tout fait pour que Macron gagne. Tous ! »

         Habile et persévérant, vous ajoutez une petite variante à l’argumentation habituelle.

         

        La chèfe a dit et les petites mains perroquent en cœur en faisant le concours du plus nul en arithmétique.

        " C’est pas moi, c’est les autres, les méchants.« … »Alors s’il vous plaît, ne nous laissez pas tomber, à votre bon cœur, quelques mandats pour le casse-croûte"

         

        Votes LFI estimés : 42% Macron+17% MLP+ 41% blancs et abstentions

        Donc en réalité, 58% au détriment de Macron et 25% de solde positif en faveur de Macron.

        Arithmétique de base : les 42% ou plus exactement les 25% sont pris sur les 21.95 % des votes exprimés de JLM (= 5.72%). Inutile d’aller plus loin.

         

        Et ces gens là, impriment sur les documents qu’ils mettent dans nos boîtes aux lettres ce genre de fadaises. Je parie qu’aucun n’a jamais le rouge au front.


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 22:32

        @Octave Lebel

        42%, c’est l’estimation Ipsos avec une méthodologie limite que j’ai déjà expliquée par ailleurs mais peu importe. Cluster a fait un pointage à 38%.Mais bon, il faut bien trouver quelque chose à servir à ceux que l’on prend pour des imbéciles.


      • Joséphine Joséphine 5 juin 22:34

        @Octave Lebel

        Qu’est ce qui est « habile et persévérant » ? Eux sont très habiles en tout cas quand il s’agit de faire gagner Macron : 

        -Marine Le Pen n’a rien fait pour gagner le débat, on a l’impression que cette femme ne veut pas du pouvoir.

        -Pécresse, parlons en , je ne peux pas croire ce qu’il s’est passé lors de ses meetings tant elle était nulle.

        -Mélenchon appelle carrément à voter Macron le soir même de sa défaite ...

        Oui, ils ont tout fait pour qu’on se prenne 5 ans de Macron dans la gueule. Tous ! Vous devez être l’un des rares en ce bas monde à croire que quelque chose va changer par les urnes. Et ne vous faites pas d’illusion sur le peuple français, il votera Macron haut la main lors des législatives. La bêtise des foules est une ressource illimitée pour les oligarques démocrates. Je regarderai ça de loin car je ne serai pas en Fronsse à cette date. Dieu m’en préserve. 


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 23:26

        @Joséphine

        Décidément.

        « Mélenchon appelle carrément à voter Macron le soir même de sa défaite ... »

        Pas une voix pour MLP signifie voter Macron chez vous ? + la petite invitation à déserter les urnes qui favorise la macronie comme il se doit.

        J’enlève habile et je garde persévérant.

        Dites-donc, à l’extrême-droite on est quand même sacrément « emmerdé » que de plus en plus de nos concitoyens ne soient plus dupes de la manœuvre on dirait. Eh oui, cela va être dur de se voir offrir un mandat pour buller pendant 5 ans.


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 23:33

        @Octave Lebel

        Surtout si nos concitoyens ont un peu de mémoire :

        Le palmarès : La machine à perdre, le supposé meilleur opposant qui fait gagner la droite son supposé meilleur adversaire, Chirac, Sarkosy,Macron puis Macron.

        Marine Le Pen au pied du mur, c’est là qu’on juge le maçon.

         Marine Le Pen à l’Assemblée  :

        - Réforme des retraites : absente !

        -  Impôt sur la fortune : absente !

        -  Nationalisation des autoroutes : absente !

        -  RSA pour les 18/25 ans : absente !

        -  Parcoursup : absente !

        -  Endométriose : absente !

        -  RIC : absente !


      • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 00:06

        @Octave Lebel

        « + la petite invitation à déserter les urnes qui favorise la macronie comme il se doit. »

        Attention, la partie se joue essentiellement au 1er tour, dispersion des voix chez LR ou à l’extrême droite ou abstentions, nuls ou blancs, tout cela ce sont des voix comme de l’eau jetée dans le sable et Macron pourra parader. Il faut que l’on se débarrasse de ces gens et du type de scrutin qui empêche de véritables arbitrages démocratiques et un authentique contrôle du travail des élus.

        Rappel : 2017.

        - Abstentions, nuls et blancs lors des législatives 2017 : 62%

        - LREM avec 14.5% des inscrits au 1er tour a obtenu 350 députés

        à l’issue du second tour (AN= 577 députés).

        - LREM avec 32% des voix au second tour, majorité absolue à l’AN.


      • Fergus Fergus 6 juin 09:20

        Bonjour, Joséphine

        Ce qui est remarquable chez vous, c’est votre force de proposition. smiley
        Que proposez-vous pour remplacer la « démocratie », aussi imparfaite soit-elle ???


      • Aristide Aristide 6 juin 13:14

        @Octave Lebel

        Rappel : 2017.

        - Abstentions, nuls et blancs lors des législatives 2017 : 62%

        - LREM avec 14.5% des inscrits au 1er tour a obtenu 350 députés

        à l’issue du second tour (AN= 577 députés).

        - LREM avec 32% des voix au second tour, majorité absolue à l’AN.

        Et avec les mêmes données de participation, de nombres de voix, si la majorité état Nupes, Mélenchon revendique d’être le premier ministre et d’appliquer le programme de la Nupes !!! En toute légitimité !!! 

        PS : Comme a son habitude l’auteur amalgame abstentions et votes blancs et nuls, donne des % sur les inscrits, ... traitement qu’il n’applique jamais à LFI.
        Exemple de Mélenchon à Marseille :
          1er tour 14,17 % sur les inscrits 
          2éme tour 19,96 % et le voilà élu seul représentant pour les 60.000 inscrits !!!


      • Joséphine Joséphine 6 juin 13:43

        @Fergus

        Nous avons un point commun Fergus, « nos » candidats ne gagneront jamais. Le vôtre, comme les miens (j’en ai plusieurs des candidats) . Il leur manquera toujours un point pour atteindre les 51% et vaincre. Pour cesser de perdre il faut cesser de jouer. C’est ça ma proposition. Cesser de jouer. Je crois à une révolution antipolitique, vous verrez, cette idée nouvelle fera son chemin. Elle a déjà été cristallisée dans un livre qui s’appelle Game Over. 


      • suispersonne 6 juin 16:29

        @Joséphine
        Une réalité bien différente.
        Le bloc bourgeois a sacrifié pécrasse parce que l’élimination de l’éborgneur giflé -qu’ils viennent me chercher- était très possible.
        Les racistes enragés ont sacrifié le crapaud pour bloquer la qualification très possible de jlm. => bien joué !
        Après, la trahison du pc fut décisive. Que dire ? Ils ont choisi, ils en avaient le droit, les faire changer d’avis était insurmontable.
        Celle de jadot (mr 50.8%) était inévitable, mais on ne l’entend plus, ignoré par les écolos entrés à nupes.
        Il existe pourtant une bataille décisive les 12 et 19 juin.


      • Joséphine Joséphine 6 juin 17:04

        @suispersonne
        Hé bien cette bataille de bétail se fera sans moi. C’est toujours le diable qui sort des urnes de toutes façons. On se fait toujours baiser à la fin. 


      • Captain Marlo Captain Marlo 6 juin 19:29

        @Octave Lebel
        Il ya des gens qui font tout ce qu’ils peuvent pour que nous nous sentions de moins en moins citoyens. Vous ne vous êtes aperçu de rien ?

        Vous en faites partie, depuis Maastricht en 1992, vous ne vous êtes pas aperçu que les décisions essentielles ne sont plus prises à Paris, mais à Bruxelles !
        Depuis 30 ans, « il n’y a plus de politiques intérieures nationales ».

        Mais je voterai quand même pour le candidat NUPES, je tiens à voir la suite du feuilleton Mélenchon !


      • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 23:19

        @Captain Marlo

        « Mais je voterai quand même pour le candidat NUPES, je tiens à voir la suite du feuilleton Mélenchon ! »

         

        Je ne compte plus le nombre de ceux ou celles qui jouent à ce petit jeu, pleins d’amertume. Je les comprends. Mais ils sont quand même beaucoup moins nombreux ici que n’étaient visibles ceux qui disaient que JLM était l’obstacle de l’union des forces de gauche. Et je leur répondais à l’époque que ce n’était pas les états majors qui décidaient ni les médias mais nous les citoyens qui allions nous rassembler dans une union populaire. Vous faites ce que vous voulez comme chacun d’entre nous.


      • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 13:17

        @Aristide

        Prière de ne pas vous déranger ni déranger l’ordre des choses.

        Vous croyiez être à l’abri dans votre bulle sans avoir à vous préoccuper de la société, de ses problèmes et difficultés que vous niez, minimisez ou dont vous rendez responsables le plus grand nombre qui l’a bien cherché. Prière de ne pas vous déranger ni déranger l’ordre des choses.

        Alors vous agressez tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous en maniant l’insinuation, l’interpellation agressive, la caricature, en répandant avec aplomb de fausses affirmations comme des faits, contestant tout ce qui vous dérange avec la mauvaise foi du charbonnier. Vous jouez les anguilles. Vous servez la messe sans jamais dire quelle est votre paroisse tout en sermonnant les pauvres ou dangereux pêcheurs que nous sommes, censés être impressionnés ou apeurés par le camp du bien que vous incarnez. La vieille ruse que se transmet de génération en génération, la bonne vieille droite bien conservatrice qui fait comme si en défendant jalousement ses propres intérêts elle défendait l’intérêt général.

        Nous vivons dans le meilleur des mondes possibles. Merci à nos gouvernements qui font un travail difficile dans un monde compliqué et qui sont mal compris par des gens malhonnêtes qui ne travaillent ni assez bien ni assez tout court en se plaignant et en demandant la lune. Et puis quoi encore ?

        Alors quand un mouvement social qui traverse toutes les couches de la société finit par déboucher sur une solution politique qui parle de plus d’équité économique et sociale, de véritables arbitrages démocratiques afin de décider du fonctionnement de la société et des politiques publiques et qu’il s’agit de prendre à bras le corps sérieusement les dimensions écologiques qui nous concernent tous et qui comme d’habitude vont pénaliser les plus faibles, vous faites une crise d’urticaire permanente parce que cela ne vous convient pas du tout dans votre meilleur des mondes possibles.

        Bon courage à vous. Tout va bien se passer, vous allez voir.Il ne faut pas avoir peur de la démocratie.


      • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 23:39

        @Joséphine

        Plutôt que de décourager les gens et les inciter à se fourvoyer dans des impasses qui servent les pouvoirs en place, donnons leurs l’occasion de s’instruire et de se faire leur propre opinion.

        L’élection qui détermine en réalité ce qui va se passer ces 5 prochaines années.

        Législatives  : ces élections que les Présidents veulent vous faire oublier (9.mai.2022 // Les Crises , 18 mn).Impertinent et instructif. " décrypter cette pratique du pouvoir « à la française », ce décalage entre une constitution potentiellement équilibrée, parlementaire et collégiale et une pratique démente, présidentialiste et autocratique."

        https://www.les-crises.fr/legislatives-ces-elections-que-les-presidents-veulent-vous-faire-oublier


      • mmbbb 8 juin 21:02

        @Octave Lebel il y a beaucoup d auteurs de ce site qui m ont vitre , le dernier Dugenet avant Cabanel la série est grande ,
        Je ne lis plus leurs articles , c est aussi simple Cabanel un ecolo obtus

        Mais je m en contrefous , en revanche cela me donne une idée sur la pensée tolérante de ces personnes de gauche . Des auteurs trés chatouilleux !
        qui aiment avant tout les thuriféraires plus prosaiquement les leches culs


      • Octave Lebel Octave Lebel 9 juin 10:07

        @Octave Lebel

        Semer les graines du découragement et de l’abstention, c’est inviter les gens à se piéger eux-mêmes. L’abstention favorise toujours le pouvoir en place. Avec un effet pervers en prime. Parce qu’en ensuite, non seulement les gens doivent subir mais ils sont ensuite encore plus découragés et moins enclins à réagir parce qu’ils savent qu’ils portent la responsabilité de leurs difficultés et ont du mal à le reconnaître ce qui ne facilite pas une analyse lucide de la situation. Nous le savons parce que nous sommes tous à un moment ou un autre passer par là.

        Méfions nous des prophètes du désenchantement qui s’ils étaient vraiment découragés eux-aussi ne seraient pas un peu partout pour semer ces graines. Ils ne nous veulent pas du bien, ils cherchent à nous engluer dans l’impuissance.

        Je trouve quand même fort de café de voir tous ces conseilleurs qui ont toujours quelque chose à dire, une référence à citer, un exemple à donner pour nous inviter à nous piéger nous-mêmes.


      • Octave Lebel Octave Lebel 9 juin 10:09

        @Octave Lebel

        En ce moment, c’est une des cartes que joue l’extrême-droite afin de continuer de nuire comme elle peut, pressée de cacher sa réussite à avoir fait élire une seconde fois Macron en créant divisions et confusion dans les classes populaires et la classe moyenne et torpillant dès le 1er tour les élections et la possibilité d’un véritable débat démocratique.

        Elle n’a rien à proposer mais elle peut nuire et devinez au profit de qui ?


      • Octave Lebel Octave Lebel 5 juin 22:02

        Elections Danger. Heureusement, il y a des antidotes.

         Christophe Castaner, président sortant du groupe LREM à l’Assemblée nationale, député des Alpes-de-Haute-Provence, candidat à sa réélection, invité de "Questions Politiques" émission présentée par Thomas Snegaroff avec Yael Goosz, Nathalie Saint-Circq et Françoise Fressoz.(5/06/22-53 mn).

        Un morceau d’anthologie qui servira à l’édification des futures générations si le vent de la démocratie souffle du bon côté. Si vous voulez savoir à quel point ces gens se paient notre tête, à quel point ils inversent la réalité de leur bilan, le sens des mots et les réalités du scrutin qui vient d’avoir lieu, jusqu’à quel niveau de contre-vérités ils sont capables d’aller, si vous voulez vous délecter de leurs petites astuces de communication par lesquelles ils s’accaparent de références prestigieuses de notre histoire afin d’emballer leurs pauvres combines de politiciens pratiquant l’art de la godille électorale sans pouvoir s’empêcher de laisser transparaître leur suffisance, cynisme et autosatisfaction, infligez-vous la « master class » involontaire d’un grand professionnel de l’esbroufe. Comme antidote.

        La très bonne nouvelle, c’est qu’ils n’arrivent plus à donner le change devant leurs concitoyens.

        Qu’ils ne regardent plus depuis longtemps comme des concitoyens d’ailleurs.

         

        https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-du-dimanche-05-juin-2022

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         


        • zygzornifle zygzornifle 6 juin 08:31

          @Octave Lebel

          Il est venu a l’émission avec un sachet d’yeux et de mains de GJ .....


        • amiaplacidus amiaplacidus 6 juin 09:36

          @zygzornifle
          Castaner, le roi du poker, l’homme qui, aux USA, au 19em siècle, aurait fini enduit de goudron et de plumes.

          Et c’est ÇA qui veut donner des leçons de morale ...


        • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 6 juin 13:09

          Bonjour à tous,
          Toutes nos discussions sont, hélas, stériles : car nous, le peuple, n’avons pas le pouvoir.
          Depuis notre plus jeune âge on nous a expliqué que les élections c’était la démocratie (je simplifie). Or ce n’est pas vrai.
          Stricto sensu la démocratie, c’est le gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple.

          Or chacun de nous aura un député le 19 juin prochain. Et ce dernier fera ensuite ce qu’il voudra pendant cinq ans. Sans nous demander notre avis.
          On appelle ça « la démocratie représentative ».

          Sans nous demander notre avis, voire en s’en fichant comme d’une guigne !
          On a vu en février 2008 comment les « représentants » se comportaient en approuvant un texte (le Traité de Lisbonne) copie conforme — dixit Giscard, le père du TCE — du texte qui avait été refusé le 29 mai 2005 par 54,5% des Français.

          Autrement dit et comme le dit fort bien Étienne Chouard : « élire c’est renoncer à voter. »

          La première étape serait déjà d’obtenir le RIC en toutes matières. Ou bien une assemblée constituante tirée au sort, et surtout pas élue.
          Surtout pas, car si élue, elle apportera un progrès, certes, mais bien moindre que ce que feraient des citoyens tirés au sort.

          Mais bien entendu, jamais nos « représentants » ne nous l’accorderont, et c’est bien humain.

          Si un temps on a eu de vrais hommes d’État, pour qui le souci du bien commun était quelque peu présent dans leur esprit, de nos jours, ce serait plutôt Le gouvernement du peuple, par le peuple les riches, pour le peuple les riches.

          Alors... ?

          Bien cordialement.

          Thierry Saladin

          NB : le RIC en toutes matières ? c’est-à-dire constituant, abrogatoire, révocatoire et législatif.


        • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 6 juin 13:35

          @Thierry SALADIN
          Je constate que logiciel d’AV m’a trahi :
          Par deux fois « le peuple » était rayé. Je réécris donc autrement :

          (...)ce serait plutôt Le gouvernement du peuple, par les riches, pour les riches.


        • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 17:20

          @Thierry SALADIN

          Le monde ni la vie ni la démocratie ne sont un éternel recommencement. Nous pouvons nous arrêter fatigués, désabusés ou inquiets, c’est humain. Mais d’autres êtres humains différents, dans une autre phase de leur vie peut-être, mus par d’autres intérêts continueront de s’occuper de leurs affaires qui sont sur le plan de l’organisation des sociétés et de la politique nos affaires aussi qui pèseront sur nos vies. Le monde change tout le temps et de plus en plus vite en raison de l’ampleur et de la vitesse des interconnexions et du pouvoir que cela donne à certains que nous contrôlerons démocratiquement ou pas. Ce n’est plus le temps des états-majors politiques, c’est le temps de la concentration des pouvoirs de plus en plus anonymes et inaccessibles ou des citoyens impliqués. Ce n’est ni incongru ni une utopie. C’est le prochain pas nécesaire à mon avis qui paraît pour certains aussi incompréhensible ou illusoire que la notion de citoyen pour un paysan du XVIII°.

           


        • Captain Marlo Captain Marlo 6 juin 19:41

          @Octave Lebel
          Ce n’est plus le temps des états-majors politiques, c’est le temps de la concentration des pouvoirs de plus en plus anonymes et inaccessibles ou des citoyens impliqués.

          Vous avez raison, ceux qui décident n’ont de comptes à rendre à personne, et en plus, ils sont nommés, et jamais élus !
          Les dirigeants de la BCE.
          Les Commissaires européens.
          En particulier d’Ursula Cruella, élue par personne.
          Et des dirigeants de l’Otan, pour la Défense et la politique étrangère.

          Il ne peut pas y avoir de démocratie dans uns système supranational.
          Où les gens qui décident ne sont élus par personne.
          Comme du temps de l’URSS.
          « J’ai vécu dans votre futur et ça n’a pas marché » Boukovsky.


        • ETTORE ETTORE 5 juin 22:13

          Ce que je constate ( comme tout un chacun ) c’est le trou NOIR et béant de la communication, creusé par le candide-at....( bis repetitas)

          Il nous ressert son mysticisme électoral à deux balles, le genre Motus et bouche cousue( mais certainement pas le reste, ni les poches ) pour ses plans foireux, dont il ne dévoileras la martingale, qu’après la Bérézina des candides-Rats, a(n)ffiliés

          « renaissance », Parti pris, qui semble de plus en plus, être en odeur de crémation, pour tous les étiquetés, apparentés, re-nez-sens des affaires louches, du touche pipi, au touche pognon....

          Alors c’est vrai, finalement, pourquoi en faire tout un plat, si cette « rOt-naissance » n’est que résultat d’un Frankensteinisme, qui récupère les membres déjà bien corrompus, pour en faire un cyborg, aux ordres de la Machine US ?


          • zygzornifle zygzornifle 6 juin 08:30

            Il est déjà dur de subir ses chefs il est encore plus stupide de les élires ......


            • lecoindubonsens lecoindubonsens 7 juin 08:51

              @zygzornifle
              Même si beaucoup se prennent pour des chefs, un élu n’est pas un chef, mais juste un gestionnaire désigné, pour un temps donné, pour gérer les affaires courantes, en principe dans le sens indiqué dans le programme proposé.
              C’est pour cela que quand on n’est pas content de la gestion d’un élu, il ne suffit pas de raler, mais il faut agir pour qu’il ne soit pas réélu smiley


            • Fergus Fergus 6 juin 09:30

              Bonjour, Octave

              Dès lors qu’elle a été effectivement constituée, je pronostiquais entre 150 et 180 députés pour l’alliance de gauche.

              J’espère que ce sera le cas, ce qui donnera aux élus de gauche plus de temps de parole, plus de quotas de proposition de lois, et des postes plus importants dans les commissions, à commencer par celle des Finances.

              Cela dit, la macronie n’a pas de raisons d’être trop inquiète : elle sera majoritaire. La seule question qui se pose est : aura-t-elle la majorité absolue ? Si tel n’est pas le cas, les députés LR pourraient devenir les arbitres de la mandature, ce qui ne manquerait pas de sel, eu égard aux efforts de Macron pour envoyer ce parti aux oubliettes.


              • Fergus Fergus 6 juin 09:35

                Petite question annexe : que se passerait-il en termes de leadership de gauche à l’Assemblée si les socialistes obtiennent plus de députés que les insoumis ?
                En outre, quid de l’alliance si  comme cela se murmure ici et là le PS se reforme en fusionnant ses élus de la Nupes et ses dissidents élus ?
                Je crois que ces messieurs et ces dames à écharpe tricolore n’ont pas fini de nous étonner.


              • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 10:57

                @Fergus

                On va dire que ce sont des questions que l’on peut se poser notamment si on aime la politique fiction qui est utile à la réflexion. C’est aussi un moyen de combattre les évidences contradictoires que les propagandes tentent d’imposer à notre réflexion et d’entretenir notre vigilance et lucidité. En fait, beaucoup de choses peuvent arriver. Le mouvement LFI en a annoncé beaucoup reçues avec ironie ou un tollé général et pour l’essentiel elles se sont passées.

                Pas grâce au saint esprit mais à l’opiniâtreté, au travail, à la réflexion du mouvement et de l’ensemble de la société qui a bougé qui vit les problèmes et cherche des solutions contrairement à la majorité des médias qui pour l’essentiel avec de plus en plus de difficulté tentent de sauver les apparences d’un pouvoir en difficulté mais plutôt du côté de la raison indépassable dont il serait le garant.

                C’est un raisonnement d’état-major qui est plutôt celui de ceux qui, sur la défensive, soutiennent plus ou moins ouvertement la macronie et tous les petits ruisseaux qui y conduisent et ne comprend pas la poussée culturelle, sociale, économique et démocratique qui travaille le pays depuis un moment déjà avec de très bonnes raisons.

                 



              • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 10:58

                @Octave Lebel

                En attendant, il me semble qu’il y a des choses à faire notamment mettre hors d’état de nuire ceux qui d’une manière ou d’une autre dans des mutations plus ou moins spectaculaires comme aurait dit Debord ont joué inconsidérément avec notre démocratie, nos institutions et notre économie. Et aussi surtout nous donner les moyens de ne plus nous faire dessaisir de nos arbitrages démocratiques en saisissant l’occasion de mettre en place des processus démocratiques nous impliquant en tant que citoyens dans l’élaboration des politiques publiques et leur évaluation, du local au national.


              • Le Panda Le Panda 6 juin 11:46

                @Fergus
                Pour la 1ere fois de ma vie je ne voterai pas, j’attends la révolution


              • PascalDemoriane 6 juin 12:01

                @Octave Lebel
                Oui et concrètement, pratiquement on fait quoi pour « mettre hors d’état de nuire », « pour nous donner les moyens de ne plus nous faire dessaisir de nos arbitrages »  ?
                On se fait vaxxiner, masquer, reconfiner, télésurveiller, surtaxés et on attend une alliance de gauche aux législatives tous les cinq ans ayant pris soins de faire barrage avant en bon castor discipliné ?

                Ces élans rhétoriques qui sont des tautologies déployées n’ont hélas aucune réalité sociale de terrain, aucun relais subsidiaires locaux actifs entre deux campagnes électorales, c’est à dire entre deux mises sur le marché lucratifs

                de produits de boutiques politiques.

                Tous vos propos sont ni faux ni mal inspirés, mais ne restent que des argumentaires de vente, absolument pas des appels à des entreprises sociales, transversales et métapolitiques de combat !


              • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 12:35

                @PascalDemoriane

                Visiblement on fait sans vous et depuis un moment déjà, vous et vos éternelles leçons. Je crois que personne n’a oublié votre aventure baroque au second tour et au bras de Marine le Pen, savez-vous.


                Ce qui a de gênant avec l’extrême-droite, ce ne sont pas nos concitoyens de bonne volonté abusés ou égarés un temps qui comme chacun d’entre-nous continuent de réfléchir et tirent partie de leurs erreurs, ce sont ceux qui sciemment les trompent et les entraînent dans des aventures contre leurs intérêts.

                 


              • Aristide Aristide 6 juin 13:01

                @Octave Lebel

                 ce ne sont pas nos concitoyens de bonne volonté abusés ou égarés 

                Les deux faces d’une même pièce : le populisme ! 


              • Fergus Fergus 6 juin 13:14

                Bonjour, Le Panda

                « j’attends la révolution »
                Dans une société composée de citoyens de plus en plus frileux et individualistes, tu risques d’attendre très longtemps !


              • Aristide Aristide 6 juin 13:22

                @Fergus

                Dans une société composée de citoyens de plus en plus frileux et individualistes, tu risques d’attendre très longtemps !

                Je vous croyais raisonnable !!! Et vous voilà à traiter tous ceux qui savent que les révolutions sont des drames avec leur cortège de meurtres, de vengeance, d’exactions, de ressentiment, ... enfin de souffrance pour tous, vous voilà à insulter ceux qui le savent d’être frileux et individualistes.

                Je tombe de ma chaise en lisant cette tirade assez idiote et irresponsable, votre lucidité vous abandonne !!! 


              • Fergus Fergus 6 juin 14:05

                @ Aristide

                Je n’insulte personne, je constate simplement que nous tous, collectivement, sommes « de plus en plus frileux et individualistes ». Certes, à des degrés divers, et fort heureusement une partie de nos compatriotes résiste à cette évolution de la société.

                Pour ce qui est des « révolutions », je suis d’accord sur le fait qu’elles « sont (souvent) des drames avec leur cortège de meurtres, de vengeance, d’exactions, de ressentiment ». Raison pour laquelle j’ai toujours eu un positionnement très prudent par rapport à ce concept, résumé le plus souvent par « il peut en sortir le meilleur comme le pire ! »

                Ne vous emballez pas dans l’exégèse de mes propos !!!


              • Aristide Aristide 6 juin 14:14

                @Fergus

                Vous n’assumez pas comme d’habitude vos propos !!! 

                Voilà donc que nous collectivement serions frileux et individualistes !!! Individualiste : alors que notre pays est dans les pays qui redistribue le plus !!! Frileux, en gros des pétochards repliés sur eux !!! Et vous n’assumez même pas que ce sont des insultes !!!

                 


              • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 15:19

                @Aristide

                La propagande macronienne abondamment relayée par les médias répand ce genre de contre-vérité. C’est faux .

                1. Que veut dire au dessus de la moyenne européenne ou de l’UE ? Peut-on faire une moyenne qui ait du sens entre des pays de taille, de caractéristiques démographiques tellement diverses, de types de comptabilité nationale et de PIB tellement disparates où l’on ne compte pas les mêmes choses ? C’est scandaleux de raconter cela à nos concitoyens. Ras le bol de cette technocratie au service du mensonge. Là, on est en plein dans le sujet de la démocratie et de l’information du citoyen.

                2. La France redonne 6.5% d’aides aux entreprises les plus grandes comptées comme de la redistribution sociale sans fléchage ni véritable évaluation des résultats. Cet article y fait allusion. Sans cela, nous nous retrouverions déjà dans la moyenne qui de toue façon ici est un mauvais indicateur.

                3. Notre singularité est la part de 20% pour la retraite « redistribuée » (en fait de l’argent épargné - cotisation salariale et initialement patronale- et provisionnée dans le temps de budget en budget quand les politiques font sérieusement leur travail).Nous sommes à peu près les seuls à avoir conservé ce dispositif qui pour le pensionné est plus sûr que les autres systèmes reposant largement sur les fluctuations du marché et une part publique. Bien entendu, les salariés doivent alors épargner dans des dispositifs privés avec plus de risques et cela n’est pas compté dans la redistribution.

                Pour mémoire, j’ai déjà expliqué cela dans un article. A ceux qui racontent n’importe quoi, j’ai envie de dire qu’un peu de cohérence ne nuit pas.


              • Fergus Fergus 6 juin 16:04

                @ Aristide

                Je n’entends pas « frileux » au sens de « pétochard » mais plutôt prudent ou méfiant., ce qui est parfaitement compréhensible, eu égard aux risques inhérents à une « révolution ».

                Et je rapporte ce mot à la situation de la grande majorité des Français qui, comme vous et moi, disposent d’un logement, d’une voiture, d’un ordinateur, d’une chaîne-hifi, d’un téléviseur et de quasiment tous les équipements électroménagers les plus courants. Un confort  aussi relatif soit-il parfois  qui n’est pas de nature à doper les vocations révolutionnaires !

                « notre pays est dans les pays qui redistribue le plus »*
                Oui, et alors ? Cela relève de la gouvernance, rien à voir avec le fait que nous sommes globalement une nation composée d’individualistes !


              • Le Panda Le Panda 6 juin 16:10

                @Fergus

                Oui tu as rasion c’est une des raisons essentielles pour laquelle la France se noie, car à priori sur un dicton que tu connais « La grenouille ne sera jamais aussi grosse que le boeuf » et je préfére le Saint Nectaire. Tous les politiques sont à moindre valeur que les « péripatéticiennes » Je n’ai jamais eu à faire avec ces dames de petites vertues qui valent bien plus que l’ensemble de nos politiques. Au moins ceux qui les paient ont ont pour leur « argent »
                Le Panda


              • Captain Marlo Captain Marlo 6 juin 19:53

                @Fergus

                je pronostiquais entre 150 et 180 députés pour l’alliance de gauche.

                J’espère que ce sera le cas, ce qui donnera aux élus de gauche plus de temps de parole, plus de quotas de proposition de lois, et des postes plus importants dans les commissions, à commencer par celle des Finances.

                Le programme de Bruxelles pour la France, pour 2022 (et pour certains points, jusqu’en 2027), vient d’être publié. Merci quand même de continuer à faire croire que les décisions essentielles sont prises à Paris !

                Vous savez à quoi servent les élus nationaux ? A recopier mot à mot les directives européennes pour les intégrer au Droit français.


              • Captain Marlo Captain Marlo 6 juin 20:00

                @Octave Lebel
                Ce qui a de gênant avec l’extrême-droite, ce ne sont pas nos concitoyens de bonne volonté abusés ou égarés

                C’est le brillant résultat de la Gauche ! Ils votent FN, puisque la Gauche a abandonné les classes populaires pour les minorités !
                Ils pensent que voter FN est le moyen d’enquiquiner n’importe quel gouvernement, et la Gauche en particulier, qui les abandonnés.


              • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 23:03

                @Captain Marlo

                De la part de quelqu’un qui a appelé à voter Le Pen ( le post est toujours à votre dispostion ), je me demande comment vous vous retrouvez dans vos histoires.Ou alors vous êtes plusieurs.Il faudrait vous concerter.


              • chantecler chantecler 7 juin 06:42

                @Octave Lebel
                Te casse pas !
                Capt. Marlo vote tout sauf UPR , son parti préféré pour lequel elle a consacré 60 000 commentaires .
                Elle prédit à LFI un avenir à la Syriza ...
                Elle veut voir , contempler la justesse de ses analyses .
                Elle dénigre tout parti de gauche , tape en permanence sur la gauche , mais votera à gauche .
                Elle est masochiste et un peu paumée .


              • Captain Marlo Captain Marlo 7 juin 07:21

                @Octave Lebel
                De la part de quelqu’un qui a appelé à voter Le Pen

                Je m’y retrouve très bien, ça s’appelle « le votre utile ».
                Pour moi, Macron est l’adversaire à dégager.
                J’ai voté le Pen au 2e tour pour qu’il nous débarrasse de Macron.
                J’aurais voté pour n’importe quel candidat pour qu’il nous débarrasse de Macron.
                Evidemment, vous ne comprenez pas, puisque vous avez voté pour Macron ou nul ou abstention.


              • Captain Marlo Captain Marlo 7 juin 07:31

                @chantecler
                Elle dénigre tout parti de gauche , tape en permanence sur la gauche , mais votera à gauche .
                Elle est masochiste et un peu paumée .

                C’est sans doute de ma faute si nous avons une Gauche bourgeoise depuis la Révolution !? Elle s’est épanouie dans l’européisme et le mondialisme. au service du capitalisme. Balayez un peu devant votre porte. Vous voulez un exemple ?

                « 24 janvier 1984 : les socialistes inaugurent la dérégulation bancaire mondiale »"
                Le 24 janvier 1984, le PS votait la première loi bancaire au monde – qui mettait fin à 40 ans de séparation des activités bancaires en France.
                10 ans plus tard, ses effets commenceraient à se faire sentir, avec le début de la constitution des mégabanques universelles.Mais ce n’était que le début du processus de dérégulation massive du système financier français, déjà étudiée dans ce billet. N’oublions jamais…"
                .
                Cf « Le livre noir de la Gauche Française »
                "La Gauche française prétend depuis son apparition sur la scène politique française à la supériorité morale non seulement sur une droite conservatrice rarement représentée mais sur le peuple français en tant que tel. Elle en serait le guide vers un meilleur des mondes progressiste. Pourtant lorsque l’on regarde les accomplissements de la Gauche depuis 1792, on y perçoit sur l’essentiel qu’une succession de crimes et de trahisons dont à aucun moment elle n’a eu l’intention de s’amender."


              • Laulau Laulau 7 juin 08:03

                @Fergus

                Ce qui est surprenant c’est votre obstination à faire des pronostics,vos déboires successifs dans ce domaine devrait pourtant vous rendre prudent !
                Et puis, plus d’élu PS que LFI, vu le nombre de candidat de chacun des parti, c’est vraiment une hypothèse très très très audacieuse.


              • Fergus Fergus 7 juin 09:17

                Bonjour, Laulau

                Quels « déboires » ???

                « vu le nombre de candidat de chacun des parti, c’est vraiment une hypothèse très très très audacieuse »
                Certes !
                Mais vous oubliez que le PS dispose de sortants en nombre plus important que LFI, ce qui n’est pas forcément anodin.
                Il est vrai que certains sont en situation de dissidents de la Nupes. Mais, comme d’autres analystes, je ne serais pas surpris que tous se réunissent dans le même groupe à l’Assemblée.
                Car il faut savoir  et nombre de personnes semblent l’ignorer  qu’il n’y aura pas de groupe Nupes : chacun des partis composant l’alliance reprendra se billes au Palais Bourbon.
                A suivre...


              • Joséphine Joséphine 7 juin 10:10

                Je m’y retrouve très bien, ça s’appelle « le votre utile ».

                Ce que je vais dire est grave et je ne vais pas me faire que des amis, mais je tombe des nues quand je lis les propos de l’auteur qui veut nous intimider sur la question de notre vote. En France, on n’a pas à dire pour qui on a voté. Le vote en démocratie est une chose intime qui ne regarde que nous. En France nous n’avons pas à justifier pour qui on a voté. On voit déjà sur ce fil à quoi ressemblerait une société mélenchoniste : « Pour qui tu as voté ? Et toi là bas pour qui t’as voté ? Tu n’as pas voté Mélenchon ? Tu es un traitre en mission commandée ? » 

                Cela rappelle les heures les plus sombres du Trotskysme. Qu’est ce qu’ils vont faire de ceux qui ont voté Marine ? Les mettre contre un mur ou quoi ? Je trouve que c’est assez hallucinant de se voir reprocher notre vote en ce lieu. On vote pour qui on veut. Dans un environnement normal, on a pas à justifier son vote. Les commissaires politiques n’existent pas encore en France, même si la Police de la pensée n’est plus très loin. 


              • Aristide Aristide 7 juin 10:24

                @Octave Lebel

                Que veut dire au dessus de la moyenne européenne ou de l’UE ? Peut-on faire une moyenne qui ait du sens entre des pays de taille, de caractéristiques démographiques tellement diverses, de types de comptabilité nationale et de PIB tellement disparates où l’on ne compte pas les mêmes choses ?

                Effectivement on ne peut le faire mais l’Insee (statistiques 2019)  et d’autres le font, ils savent faire. Jean foutre toujours !!!


              • Aristide Aristide 7 juin 10:35

                @Fergus

                 rien à voir avec le fait que nous sommes globalement une nation composée d’individualistes !

                Vous oubliez que nos concitoyens pour la quasi totalité sont pour notre système de protection sociale, pour la place de l’état, ... L’acceptation de l’impôt et des cotisations est un fait.

                Encore une fois vous attribuer, « globalement une nation » un caractère présent chez une minorité !!! Les français ne sont pas individualistes, au contraire ils approuvent pour la grande majorité notre système basé sur la redistribution.

                Que le système soit imparfait est incontestable, que l’impôt soit douloureux aussi, mais il n’empêche qu’il est accepté !!!


              • CATAPULTE CATAPULTE 7 juin 11:06

                @Captain Marlo
                .

                C’est sans doute de ma faute si nous avons une Gauche bourgeoise depuis la Révolution !?


                .
                Non, ça, c’est la faute de Xavier Moreau... ce qui n’exclut pas la faut de l’avoir lu et d’avoir pris ses écrits au pied de la lettre...

              • CATAPULTE CATAPULTE 7 juin 11:10

                @Le Panda
                .

                car à priori sur un dicton que tu connais « La grenouille ne sera jamais aussi grosse que le boeuf » et je préfére le Saint Nectaire.


                .
                Un argumentaire audacieux et ce qu’il faut de mystère pour clouer le bec à n’importe quel interlocuteur... Y’a pas à dire, c’est du grand art !

              • Octave Lebel Octave Lebel 8 juin 00:08

                @Aristide

                Eh oui, bien vu, le populisme qu’incarne la charnière droite/extrême droite qui a été une fois de plus le meilleur atout (d’extrême justesse) pour faire gagner votre champion.Cela sent le roussi maintenat on dirait.

                Revenons aux fondamentaux.

                https://melenchon.fr/2022/06/07/conference-de-presse-des-economistes-sur-le-programme-de-la-nupes/


              • suispersonne 8 juin 12:10

                @Fergus
                vos propos généralement très prudents, ménageant la chèvre et le chou, n’avaient pas encore autant trahi votre détestation de lfi / vos pronostics carrément désobligeants ne montrent qu’une chose : vous n’avez pas de place à prendre ou conserver chez nupes, tant pis pour votre nostalgie du ps.


              • Claude Courty Claude Courty 6 juin 09:47

                « La politique ça consiste uniquement à savoir à qui on va prendre du fric et à qui on va le donner. » Abbé Pierre.

                Compassion et naïveté sont des sentiments inséparables, mais elles ont ici l’avantage d’affirmer l’utilité de la richesse et de ceux qui se soucient de la créer, car à qui la prendre ?

                Reste à concevoir que richesse et pauvreté sont structurelles ; qu’elles existent l’une par l’autre dans leur relativité ; que les inégalités sociales – qui ont l’âge de l’humanité –, se creusent inexorablement depuis, avec la croissance de l’indissociable binôme économie-population, à l’initiative de pouvoirs moins soucieux du bien-être, ici et maintenant, que du nombre de ceux sur qui ils se sont fondés et prospèrent depuis, à commencer par le religieux avec son dogme surnataliste.

                Il en découle que la solution est elle-même d’ordre structurel.

                Pour en savoir plus :

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2015/03/schema-sans-commentaire.html

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2022/04/condition-humaine-demographie-pauvrete.html?zx=6d3b7f05942ed596

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2022/04/causes-premieres-de-la-pauvrete-dans-le.html?zx=7e257a1fb3f94b66

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2022/01/eradiquer-la-pauvrete-profonde.html

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2022/03/le-rumi-revenu-universel-minimum-et.html

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/05/lettre-ouverte-aux-partisans-de.html

                http://economiedurable.over-blog.com/2022/01/surpopulation-toujours-d-actualite.html

                Introduction à la pyramidologie sociale

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2022/01/la-pyramidologie-sociale-quest-ce-que.html

                Méthodologie

                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/01/pyramidologie-sociale-methodologie.html

                En cas de lien inactif, le copier-coller dans la barre d’adresse de votre navigateur


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 12:18

                  @Claude Courty

                  La citation de l’abbé Pierre est évidement une provocation et cela marche. Cela dit on peut trouver maints exemples pour l’illustrer.

                  C’est à dessein que j’ai pris des paramètres économiques qui relèvent en fait du débordement un peu honteux, du dérapage (visiblement bien contrôlé par certains), le genre de choses que l’on ne peut pas complètement cacher et dont on ne se vante pas, qui sitôt révélées sont mises sous le paillasson de l’oubli. Autrement si cela faisait l’objet d’une prise de conscience profonde qui mènerait à la recherche de solutions politiques, certains trembleraient sérieusement mais ils font tout pour que cela n’arrive pas.

                  Malgré tout au fond, ces paramètres sont de fait par leurs répétitions, leur permanence, leur persistance, structurels ou renvoient à des fonctionnements structurels. J’aurai pu parler aussi de l’optimisation fiscale qui existe au cœur même de l’UE (Irlande, Malte, Luxembourg,Pays-Bas et ailleurs bien sûr, Delaware aux Etats-Unis etc…).Optimisation qui est juste une des mutations de la structure de fond qui préside au fonctionnement de l’ensemble. En gros, c’est le capitalisme libéral qui a fait son temps et qui nous oblige à assumer autrement nos responsabilités.


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 12:19

                  @Octave Lebel 

                  La question de fond, c’est le pilotage économique par le politique dans un cadre authentiquement démocratique. Autant dire que cela n’existe pas et qu’il s’agit de le mettre en place et que cela concerne le monde entier à travers la diversité géographique, économique et culturel qui le caractérise et que cela dépasse aussi le cadre de nos vies mais enfin, tout a commencé un jour et beaucoup de choses sont déjà en route ou en gestation. Autant dire que ce ne sera ni simple ni merveilleux, ni définitif et qu’il faudra se garder des forces contradictoires qui toujours travailleront à s’imposer. Il me semble cependant que nous avons individuellement et collectivement plus à gagner qu’à perdre.

                  Ce n’est pas juste une fantaisie personnelle. Thomas Piketty (encore un qui n’oublie pas de préparer les nouvelles générations, il s’inscrit dans tout le savoir humain accumulé évidemment et se nourrit et alimente l’intelligence collective) entre autres avec ses équipes a déjà fourni un travail considérable sur le sujet, difficile à mettre en cause. Il y a du travail qui nous attend mais tous ceux qui le peuvent veulent travailler pour gagner leur vie et y trouver du sens. C’est une ressource inestimable qui a fait de nous des êtres humains.

                  Dans ce processus, la démographie est une variable parmi les variables structurelles de nos sociétés qui a ses rythmes lents par définition à l’échelle d’une vie mais au fond comme toutes les autres variables structurelles des sociétés qui sont en interdépendance. Ressources et capacités de les exploiter, potentiel scientifique et technologique, type d’organisation politique et culturelle. Ce n’est pas une variable surdéterminante.


                • Aristide Aristide 6 juin 12:55

                  @Octave Lebel

                  La question de fond, c’est le pilotage économique par le politique dans un cadre authentiquement démocratique. Autant dire que cela n’existe pas et qu’il s’agit de le mettre en place et que cela concerne le monde entier à travers la diversité géographique, économique et culturel qui le caractérise

                  Le premier ministre de la France va s’y atteler et il n’y a aucun doute que le nouveau Bolivar va réussir !!!

                  Allons, le programme de la NUPES ne prône aucunement « le pilotage économique par le politique dans un cadre authentiquement démocratique »,  il n’est en rien anticapitaliste mais le Bolivar de carnaval dit le contraire « Je suis écologiste et anticapitaliste ».




                • Joséphine Joséphine 6 juin 13:29

                  @Aristide

                  NUPES....Quel nom atroce, moche et mal choisi ! NUPES va très vite devenir DUPES. 


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 14:37

                  @Aristide

                  Pour me mettre à votre niveau, si Jean-Luc Mélenchon est Bolivar, vous , comment doit-on vous appeler ?


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 14:46

                  @Joséphine

                  Voilà ce qui reste de la charnière droite/extrême-droite qui en plus joue à cache-cache avec ses « convictions » quand on a démonté leurs pseudos arguments.

                  Qui veut financer quelques mandats ? Ici on cherche des présumés couillons avec insistance.



                • Joséphine Joséphine 6 juin 15:04

                  @Octave Lebel

                   Vous pensez que tous ceux qui ne sont pas LFI sont en mission commandée ? Lol, ça va faire beaucoup de monde  ! C’est le problème du militantisme forcené. Qu’ils soient mariniste, mélenchonistes ou autres, vous restez sourds à toutes les critiques et vous ne vous écoutez que vous mêmes, dans votre petit entre-soi de militants aveuglés. . C’est peut être pour ça que ces deux partis sont des machines à perdre. 


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 15:40

                  @Joséphine

                  - Va falloir vous mettre à jour. J’ai toujours dit ici avec bien d’autres que LFI n’était pas la solution mais faisait partie de la solution. Que c’était la démocratie. Ricanements à l’époque. On y est et c’est bien.

                  - Intelligence collective+ démocratie, cela dérange et suscite de l’inquiétude chez certains. C’est très bon signe.

                  - Machine à perdre. Belle trouvaille comme un lapsus quand on reproche aux autres ce que l’on veut cacher de soi.

                   

                  La vocation de la charnière droite/extrême-droite. Etre la machine à faire perdre des classes populaires et de la classe moyenne en semant divisions et confusion, en torpillant les campagnes électorales, le débat public qui devait être le socle d’un arbitrage démocratique, en permettant grâce à un scrutin anachronique et la complaisance des médias et en jouant l’opposant de paille que l’on consume dans le débat du second tour de faire élire une minorité qui dans une véritable démocratie siégerait sur les bancs de l’opposition.

                  Au 3ème tour, ne lui reste que son rôle de nuisance. Pourrir le débat avec la provocation habituelle contre ses boucs émissaires préférés et lancer des promesses ou des affirmations acrobatiques sans risques puisque leur rôle ici est quasi exclusivement de détourner des voix comme on jette de l’eau dans le sable. 


                • Joséphine Joséphine 6 juin 17:12

                  @Octave Lebel

                  Croyez le ou non mais je vous souhaite bonne chance et je souhaite évidemment une cohabitation qui serait un empêchement constitutionnel, Macron n’aurait dès lors plus le droit de faire ce que bon lui semble... Maiis je n’y crois pas une seconde. Les français je les vois , ils sont timorés, ils ne veulent pas de changement, ils se sont tous fait piquer sans broncher. En réalité, c’est au peuple de France que je ne crois plus. C’est pour ça que j’en ai plus rien à foutre de cette démocrassie. Elle n’apporte que déceptions et espoirs perdus, car au bout du compte, c’est la bêtise du peuple qui parle dans les urnes. 


                • Joséphine Joséphine 6 juin 18:13

                  @Aristide

                  Vous n’avez pas tout à fait tort de parler de Bolivar... Une info vient de tomber. 

                  Le candidat mélenchoniste Léon Thébault a l’air d’apprécier Bolivar. Voici la révolution bolivarienne en marche avec la cocaïne du Sentier Lumineux : 


                  Damien Rieu sur Twitter : « Bonsoir @LeonThebault c’est bien vous sur cette vidéo ? #Nupes #Aveyron #Rodez https://t.co/UEusYVVLzb » / Twitter


                • Claude Courty Claude Courty 6 juin 20:35

                  @Octave Lebel

                  Manière de noyer le poisson, ou de botter en touche.


                • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 6 juin 20:53

                  @Joséphine

                  • Maiis je n’y crois pas une seconde. Les français je les vois , ils sont timorés, ils ne veulent pas de changement, ils se sont tous fait piquer sans broncher. En réalité, c’est au peuple de France que je ne crois plus.

                  C’est absolument pas obligatoire d’y croire, c’est même mieux, croyez en vous, familles, amis... Le pays est une machine, une institution, un outil. Les machines sont faites pour être utilisées pas ceux qui y arrivent. Il ne faut les pas croire. Perso je me fout totalement de qui se retrouve élu. C’est juste tant mieux pour son portefeuille. De toute façon, c’est une tendance qui décide, une tendance orientée par ceux qui tiennent la machine.

                • Joséphine Joséphine 6 juin 21:48

                  @Le bébé de Macon

                  C’est à ce jeu maudit de la démocratie que nous avons tout perdu, nous le peuple n’avons plus rien. Nous n’avons même plus de pays, la démocratie a signé notre crépuscule. Une maison peut être, mais aucune situation, aucun projet d’avenir. On n’a plus qu’à tirer son plan et à se souhaiter bonne chance, car nous allons en avoir besoin. Le plus important pour moi en ce moment, c’est de passer entre les gouttes (de Pfizer). 


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 22:13

                  @Joséphine

                  Je crois que c’est trop tard. La charnière droite/extrême-droite a fini d’hypnotiser une partie des classes populaires et moyenne et l’argument de la dernière chance ( tout est foutu qui sert bien entendu le pouvoir en place) qu’elle tente toujours quand elle n’arrive plus à canaliser les voix ne prend plus non plus. Ne vous fatiguez plus.

                  La donne a changé, il y a une alternative politique et un rassemblement. On vous laisse vous expliquer maintenant avec la macronie en coulisse. Bon courage.

                   


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 22:29

                  @ Joséphine

                  Ouah, rebondisement de dernière minute.
                  On a du métier quand même.Ne jamais lâcher la balle.Vous avez raison, au point où en est la charnière droite/extrême droite autant s’amuser maintenant.Même si c’est un peu crapoteux.Vous n’avez plus grand chose à perdre de toute façon.


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 22:48

                  @Claude Courty

                  Je vous prie de m’excuser, je ne savais pas que vous possédiez indiscutablement la vérité. J’espère que cela ne vous encombre pas trop.

                   

                  «  Compassion et naïveté sont des sentiments inséparables, mais elles ont ici l’avantage d’affirmer l’utilité de la richesse et de ceux qui se soucient de la créer, car à qui la prendre ? »

                   

                  J’aurais pu expliquer d’emblée le sophisme bien pratique de qui ne crée pas assez de richesses au point d’être pauvre étant donné que les deux ne seraient pas reliés mais vous auriez trouver aussi à redire.

                  Pas grave, mon commentaire n’est pas perdu pour tout le monde.

                   

                   


                • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 22:54

                  @Joséphine de 17 : 12

                  " Croyez le ou non mais je vous souhaite bonne chance et je souhaite évidemment une cohabitation qui serait un empêchement constitutionnel, Macron n’aurait dès lors plus le droit de faire ce que bon lui semble... Maiis je n’y crois pas une seconde."

                  S’il vous plaît, arrêtez avec ce genre d’astuce. Vos copains ici-même en ont abusé depuis un moment déjà. Cela fait maintenant gag à répétition. Bonjour la crédibilité. Du coup, chez vos supporters en déconfiture, tout le monde perd son temps et plus personne ne fait confiance à personne. Après tout cela vous regarde .


                • Joséphine Joséphine 6 juin 23:51

                  @Octave Lebel

                  Cher Monsieur, que les choses soient bien claires, je ne suis pas d’extrême droite. Pour moi l’extrême droite c’est Thatcher, et je ne suis pas de ces gens là. Vous n’honorez pas votre candidat, et je ne vous autorise pas à m’insulter de la sorte. 

                  A bon entendeur. 


                • Captain Marlo Captain Marlo 7 juin 07:38

                  @Octave Lebel
                  la charnière droite/extrême droite

                  Macron, c’est l’Extrême-Droite au pouvoir ! La fin des libertés publiques, « l’état de guerre », McKinsey, Pfizer, la vaccination, tout en interdisant aux médecins de soigner avec des traitements efficaces et pas chers, l’exclusion des soignants non vaccinés et le soutien à l’Otan, il vous faut quoi de plus ?


                • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 10:36

                  @Captain Marlo

                  Arrêtez votre comédie.

                  Vous êtes devenu le petit valet de l’extrême-droite (belle trajectoire avec vos amis) qui , pour détourner d’urgence l’attention du tour de passe-passe qu’elle vient de réaliser en détournant quelques voix des classes populaires et moyenne et faisant gagner pour la seconde fois Macron, a besoin de surjouer dans l’outrance l’opposant de service avec des formules à la noix pour diaboliser le prince qu’elle vient de servir.

                  A mon avis vous aller avoir du mal à trouver des couillons de service pour vous payer quelques mandats. Et ce sera bien fait.

                   


                • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 10:38

                  @Joséphine

                  Chère Joséphine, arrêtez votre comédie à répétition.


                • CATAPULTE CATAPULTE 7 juin 11:03

                  @Captain Marlo
                  .

                  il vous faut quoi de plus ?


                  .
                  Peut-être nous faudrait-il une loi qui punisse d’une peine d’emprisonnement l’usage du mot « guerre »... A ce moment là, on pourrait y croire...

                • Captain Marlo Captain Marlo 7 juin 17:27

                  @Octave Lebel
                  Vous êtes devenu le petit valet de l’extrême-droite (belle trajectoire avec vos amis)

                  On a l’habitude, tous ceux qui ne sont pas d’accord avec la Gauche bourgeoise sont d’extrême-droite. C’est pratique, ça ferme tout débat. C’est Mitterrand qui a poussé le FN dans les médias pour en faire l’épouvantail à moineaux au 2e tour.

                  Vous avez oublié que Mitterrand est le mentor de Mélenchon ?


                • Louis Louis 6 juin 10:09

                  Quoi qu’est-ce que j’apprends sur la page d’accueil de yahoo :

                  Manuel VALLS (ce qui se fait de mieux en politique) a été battu dès le premier tour des législatives des Français de l’étranger (qui se déroulent une semaine avant les nationales)

                  Battu par le candidat des DUPES et un dissident de la REM

                  Du coup il se retire de twitter et appelle à faire barrage à la NUPES

                  * Cinquième circonscription des Français de l’étranger, qui regroupe l’Espagne, le Portugal, Monaco et Andorre et compte environ 120 000 électeurs inscrits.


                  • sirocco sirocco 6 juin 13:28

                    @Louis
                    « Manuel VALLS ... a été battu dès le premier tour des législatives des Français de l’étranger... » 

                    Cet étron comprendra-t-il qu’il est conchié partout et qu’il ferait mieux de se réfugier en Israël où il retrouvera tant d’autres rebuts de l’humanité ?


                  • Joséphine Joséphine 6 juin 13:32

                    @sirocco

                    Même à Barcelone personne n’a voulu de lui. On n’oubliera pas qu’il a supporté avec ardeur le dispositif policier contre les indépendantistes catalans, il y’a eu des violences inouïes lors du référendum, ces fascistes espagnols ont jeté les urnes et ont tiré à balles réelles sur les catalans, sous les applaudissements de Valls. C’est un traitre à la nation catalane. 


                  • Fergus Fergus 6 juin 13:51

                    @ Joséphine

                    « tiré à balles réelles sur les catalans »
                    N’importe quoi !
                    Certes, la répression a été très violente (du genre de celle contre les Gilets jaunes en France, avec là aussi des yeux crevés) mais les flics ont utilisé des balles en caoutchouc, certainement pas des balles réelles. Résultat : des centaines de blessés, mais fort heureusement aucun mort !!!


                  • lacerta itzi bitsy 6 juin 14:49

                    @Fergus

                    mais si fergus exactement comme a rotterdam contre les antivaxx
                    l’ europe ne s’ en vente pas mais elle fait comme les israelien et considere certain manifestant pacifique comme des terroriste .

                    on as beau jeux de critiquer pôutine apres ce genre de chose .


                  • Laulau Laulau 7 juin 08:17

                    @Louis
                    Il n’empêche qu’il a fait un score remarquable .... à Monaco. lI a vraiment la cote chez les évadés fiscaux.


                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 6 juin 12:01

                    Tant que vous croirez toutes ces conneries, pas de changement .. ^^


                    • Aristide Aristide 6 juin 12:44

                      Et pendant ce temps « la police tue ».


                      • Fergus Fergus 6 juin 13:21

                        Bonjour, Aristide

                        Il s’agit là d’un nouveau dérapage de Mélenchon.
                        Non qu’il n’y ait pas matière à dénoncer certains comportements policiers. Mais il est évident que cette accusation est aussi choquante que scandaleuse dans la mesure où elle cible de facto l’ensemble de la profession. 
                        Sur ce sujet, Mélenchon aurait dû dire, en ciblant les excités de la détente : « Trop souvent La police tue ! »


                      • Aristide Aristide 6 juin 13:27

                        @Fergus

                        Et vous allez voter pour ce jean foutre, capable de tout pour récupérer quelques voix chez les excités et les truands !!!

                        Sur ce sujet, Mélenchon aurait dû dire, en ciblant les excités de la détente : « Trop souvent La police tue ! »

                        Il aurait du la fermer et attendre ce que notre loi impose à tous, le respect de la présomption d’innocence !!! Je sais que votre tendance à juger avec les juges mais tout de même, l’enquête, l’instruction, le jugement, le verdict : ce ne sont pas des détails !

                        Et il veut être premier ministre !!! 


                      • Fergus Fergus 6 juin 13:37

                        @ Aristide

                        Pour la énième fois je ne vote pas pour Mélenchon mais pour LFI !!!

                        La réaction de Mélenchon est d’ordre général et ne porte donc pas sur cette affaire de tirs dont effectivement nul ne sait encore s’ils relèvent de la légitime défense ou d’une nouvelle bavure.

                        « il veut être premier ministre »
                        Soyez sérieux : il sait parfaitement qu’il n’a pas l’ombre d’une chance de l’être. Il s’agit là d’une posture électoraliste visant à éviter le démobilisation des électeurs de gauche (en 2017, LFI avait obtenu 11 % des voix au niveau national alors que Mélenchon avait fait une score de 19,56 % lors de la présidentielle).


                      • Aristide Aristide 6 juin 14:28

                        @Fergus

                        Pour la énième fois je ne vote pas pour Mélenchon mais pour LFI !!!

                        Assumez, vous votez pour un parti dont le leader incontesté est Mélenchon et qui revendique d’être premier ministre !!! 

                        La réaction de Mélenchon est d’ordre général et ne porte donc pas sur cette affaire de tirs 

                        Celle-là il faudrait l’encadrer tellement est symptomatique de vos manipulations !!! Allons, il twitte sur cette affaire, c’est clair pour tous, il faut être complètement idiot pour ne pas constater ce fait objectif !!!! Et comme vous ne l’êtes pas, c’est la démonstration de votre manipulation grossière ...

                        Et comme je l’ai dit, il n’aurait du rien dire et se contenter de rappeller le droit, la présomption d’innocence, enfin ....


                      • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 16:41

                        @Aristide

                        Les chiens aboient et la caravane passe.

                        Bravo, je me demandais si un jour vous atteindriez l’abjection. Juste avec une allusion et une élision en forme de mensonge, on y est.

                        Mélenchon ne se cache pas et parle à propos non pas de la police mais du syndicat Alliance de dérives syndicales préoccupantes vers l’extrême-droite. À juste titre. Si des syndicalistes en pleine campagne électorale font passer une sorte de petit examen de passage à des politiques en contestant la loi sans même dire qu’avant tout la Justice manque de moyens et que vous ne voyez pas le problème, vous êtes encore plus inquiétant que ce que je pensais.

                         

                        Parlons-en.

                        Le fond de l’affaire c’est le double discours de la droite qui a exploité électoralement l’insécurité (Sarkosy et son karcher qui finance ensuite les faveurs fiscales accordées aux plus riches en supprimant des postes de fonctionnaires dont 11000 dans la sécurité) et qui finit par mettre plus tard sous Macron entre ses responsabilités vis-à-vis des politiques publiques économiques et sociales et son absence de dialogue la police devant les mouvements sociaux qui n’ont plus que la rue pour s’exprimer.

                        Pour corser un peu l’équation, elle a depuis 20 ans, entretenu l’existence de ghettos de pauvres et d’immigrés. Et en bout de chaîne, cette incurie et ces conséquences pèsent chaque jour sur les épaules de nos policiers qui se sentent incompris, exploités et qui sont surmenés et désorientés. Si on rajoute malgré les promesses largement diffusées dans les médias, la non satisfaction des besoins de formations, les heures supplémentaires imposées payées avec retard, tout est fait pour que des dérives au sein du corps surgissent .C’est cela que la FI dénonce ainsi que les dérives individuelles que les policiers sont les premiers à déplorer.

                        Voilà le monde que vous soutenez de toutes vos forces. Et les petits jeux électoraux de la charnière droite/extrême-droite.

                         


                      • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 18:27

                        @Octave Lebel

                        Je rajoute qu’il devient urgent de sortir de cette impasse. A l’évidence on ne peut compter ici ni sur Macron, ni sur Darmanin.


                      • Aristide Aristide 7 juin 10:03

                        @Octave Lebel

                        Mélenchon ne se cache pas et parle à propos non pas de la police mais du syndicat Alliance de dérives syndicales préoccupantes vers l’extrême-droite.

                        Vous êtes un jeanfoutre incapable d’assumer les propos de son patron !!! Le tweet de Mélenchon est clair !!!

                        La police tue et le groupe factieux Alliance justifie les tirs et la mort pour ’refus d’obtempérer’. La honte c’est quand ?« 

                        Vous êtes incapable d’assumer ce propos ignoble, l’affaire est en cours, on ne sait rien et lui non plus, il vocifère : »La police tue", comme Poutou qui lui assume le propos !!!

                        Vous êtes malhonnête ... mais comme le propos est inacceptable il faut nier qu’il ait été tenu, pour à la fois satisfaire la frange extrémiste de ses électeurs et les quelques délinquants ...

                        Et pour ajouter à votre ignominie, vous voilà à désigner toutes les populations des quartiers pauvres et d’immigrés !!! Alors que la quasi totalité de ces populations est honnête, travaille, essaie de s’en sortir, ... et vous voilà à les désigner comme la source de la violence alors qu’ils en sont les premières victimes !!!! 


                      • zygzornifle zygzornifle 6 juin 16:06
                        Les hommes politiques comme les couches des bébés doivent êtres changés régulièrement et cela pour les mêmes raisons .

                        • zygzornifle zygzornifle 6 juin 16:07
                          Depuis 40 ans

                          Voter n’a jamais amélioré les retraites
                          Voter n’a jamais donné plus de pouvoir d’achat
                          Voter n’a jamais permis de payer moins de taxes ni d’impôts ni autres prélèvements
                          Voter n’a jamais créé d’emplois
                          Bien au contraire a chaque élection on y perd .....

                          Voter est une illusion entretenue par ceux qui veulent le pouvoir....

                          • Captain Marlo Captain Marlo 6 juin 20:13

                            @zygzornifle
                            Voter est une illusion entretenue par ceux qui veulent le pouvoir....

                            Le modèle social français a été obtenu à la Libération grâce à de Gaulle et au programme du CNR, mais aussi grâce au PCF qui faisait 24% des voix.


                          • titi titi 6 juin 16:37

                            @L’auteur

                            « Un nouveau départ » ?

                            Avec des vieilles recettes, et de vieux politiciens ?

                            Bah vous avez de l’espoir.


                            • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 17:58

                              @titi

                              Bah, c’est quand même une formule passe-parout que vous employez là, une vieille formule si j’ose dire.

                              Questions vieilles recettes, lisez donc Thomas Piketty (je reconnais que cela prend du temps), il fait une mise à jour concernant les vieilles approches qui ressemblent diablement à ce que certains qui se croient éternels appellent la startup nation et le nouveau qui est déjà en gestation.

                              Vous ne vous êtes pas aperçu que ceux qui nous font volontiers la leçon aujourd’hui en nous regardant de haut et nous parlant de vieilles recettes reconnaissent quand on les interrogent sur leurs résultats qu’ils avaient raison de se tromper hier étant donné ce qu’ils savaient (et malgré ce qu’on leur disait ) et que c’est pour cela que nous devons leur faire confiance aujourd’hui quand ils dénigrent ce qu’ils désignent comme de vieilles recettes.

                               



                            • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 18:37

                              Élections législatives : Anticor propose 7 engagements pour un député exemplaire 20 mai 2022.

                              Nous vivons dans le paradoxe politique permanent. Ces 7 engagements devraient aller de soi (on pourrait d’ailleurs allonger la liste) et ne pas devoir relever d’un serment solennel. Et pourtant combien ils sont d’actualité. En même temps, ceux qui en charge du pouvoir devraient être exemplaires traitent volontiers leurs adversaires les plus résolus et constants d’extrémistes tout en oubliant de donner l’exemple en s’occupant sérieusement de corriger et améliorer les processus permettant à la démocratie de vivre et de s’exprimer.

                               

                              https://www.anticor.org/2022/05/20/elections-legislatives-anticor-propose-7-engagements-pour-un-depute-exemplaire 

                               


                              • Aristide Aristide 7 juin 11:24

                                @Octave Lebel

                                Ces 7 engagements devraient aller de soi (on pourrait d’ailleurs allonger la liste)

                                Là, cela se corse, allonger la liste mais la raccourvir surement pour vos petits copains de LFI !

                                6 — Je ne ferai pas plus de deux mandats : afin de favoriser un renouveau démocratique, je limiterai mes mandats de député à deux mandats consécutifs. Je m’interdirai également d’exercer tout autre mandat électif.


                                Oups, là c’est déjà trop difficile, et puis laisser sa place à des « ouvriers, employés » non mais, ...

                              • Rera 6 juin 21:27

                                @ Fergus le Macroniste et @ tous,

                                je cite Fergus « Dès lors qu’elle a été effectivement constituée, je pronostiquais entre 150 et 180 députés pour l’alliance de gauche »

                                Mais qu’est ce que vous en savez ??? Personnes je dis bien personnes ne peut dire ce que va être le résultat final des prochaines législatives.

                                Votre parti LREM ne doit pas être si confiant que cela …


                                • Rera 6 juin 21:46

                                  @ Octave Lebel, vous avez beaucoup d’intervenant comme Fergus le Macroniste qui trace des plans sur la comète et surtout il fait des prédictions sur le vote des français.

                                  Foutaise.


                                  • L'apostilleur L’apostilleur 6 juin 21:58

                                    @ l’auteur 

                                    Vous qui parliez récemment de « malaise démocratique », vous devez être comblé avec votre champion de la gaffe.

                                    Après son soutien au gilet jaune boxeur de gendarme, « l’état c’est moi », maintenant « la police tue »...

                                    Mélenchon n’a plus besoin d’opposants


                                    • Octave Lebel Octave Lebel 6 juin 22:18

                                      @L’apostilleur

                                      Allez voir plus haut l’adresse faite à votre compère, cela vous va comme un gant.

                                      @Aristide 6 juin 16 : 41

                                      Les chiens aboient et la caravane passe.


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 7 juin 00:10

                                      @Octave Lebel
                                      Vous pourriez être un peu fairplay et reconnaître que votre « caravane » a encore dérapé 


                                    • chantecler chantecler 7 juin 08:29

                                      @L’apostilleur
                                      Une caravane qui dérape c’est assez rare !


                                    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 10:18

                                      @L’apostilleur

                                      La partie de cache-cache.

                                       

                                      Et vous vous pourriez reconnaître qu’avec vos amis vous ne jouez jamais fairplay.

                                      Ce serait pourtant plus simple de dire que vous soutenez quoiqu’il arrive la macronie et tous les petits ruisseaux qui l’alimentent et les faux opposants qui égarent nos concitoyens dans leurs voies de garage et que ce dévoilement de la réalité qu’elle défend et génère vous donne de l’urticaire.

                                       

                                       


                                    • Aristide Aristide 7 juin 11:16

                                      @Octave Lebel

                                      Vous mettre le nez dans vos bouses serait donc soutenir Macron ... 


                                    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 23:54

                                      @Aristide
                                      « mettre le nez dans vos bouses »

                                      Je vois que mon article a bien fonctionné parce que avec ce dévoilement c’est exactement ce que j’ai fait en l’honneur de tous ceux, déguisés ou non qui soutiennent la macronie et l’extrême-droite dans son rôle de trublion d’appoint dont sans le vouloir vous vous faites le porte-parole involontaire ici par vos réactions d’agacement mal contrôlées.
                                      « mettre le nez dans vos bouses » pour vous citer.


                                    • suispersonne 8 juin 16:12

                                      @L’apostilleur
                                      celui que vous appelez avec mépris « boxeur du gendarme » n’a fait que réagir à une scène insupportable : une femme traînée au sol par les cheveux / ce n’était pas un gendarme, mais bien une bande de fdo en roue libre, qui votent rn à plus de 50% (source ifop) en hurlant « dans ta face » au moment de tirer leur lbd.


                                    • Joséphine Joséphine 8 juin 19:33

                                      @L’apostilleur

                                      Bonjour l’Apostilleur,

                                      Je ne suis pas contre une percée de Mélenchon et je vais vous expliquer mon point de vue surprenant. La France deviendrait un Venezuela sans papier cul, mais avec l’islam en plus, voilà quelque chose qui est de nature à clarifier l’affrontement politique. C’est bien préférable au lent pourrissement actuel sous l’égide de Macron, c’est-à-dire de la bourgeoisie fossilisée de ce pays.

                                      Avec Mélenchon, les racailles auraient carte blanche, l’université française deviendrait un grand centre de recrutement du Wokisme LGTBQ . Rokhaya Diallo serait ministre de la Culture et Taha Bouhafs, préfet de police de Paris. Et l’économie de la France s’effondrerait sur elle-même.

                                      Alors en avant pour Jean-Luc Mélenchon !



                                    • Soucougnan Soucougnan 6 juin 23:30

                                      @Octave Lebel

                                      « les chiffres que nous allons parcourir sont (...) des signaux d’alerte voire dans certains cas des signaux de détresse qui sont adressés à chacun d’entre nous et à toute la société. »

                                      _______________


                                      Oui et moi je vous invite à vous intéresser à un autre chiffre, celui du nombre de personnes qui participent à votre fil et celui du nombre de personnes qui participent à des fils sur la Russie et la guerre. Croyez-vous que l’on nage dans l’insouciance quand on se trouve comme vous dites dans une situation de détresse ? Car il faut vraiment que les lecteurs d’Agoravox nagent dans l’insouciance pour se désintéresser à ce point des affaires économiques de leur pays et se consacrer presque exclusivement à celles des Russes.

                                      Je dirais plutôt que ça baigne pour les lecteur d’Agoravox.


                                      • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 10:20

                                        @Soucougnan

                                        Comme diversion, vous devriez pouvoir faire mieux.


                                      • Octave Lebel Octave Lebel 8 juin 09:23

                                        @Octave Lebel

                                        Comment nous sommes entretenus dans une compréhension infantilisante de l’économie et donc de la politique et de la démocratie. Pour nous ramener sur le véritable sujet de mon l’article, une lecture enrichissante :

                                        Myret Zaki : « Les citoyens sont victimes de désinformation économique. » par Laurent Ottavi (09/05/2022) »

                                        Extraits :

                                        «  Quel seraient les moyens ou les méthodes pour améliorer les choses et quels acteurs devraient être mobilisés pour cela ? »…..

                                        « Les citoyens en général pourraient se mobiliser pour réclamer plus d’intégrité et de représentativité des chiffres. Demander que des indices comme l’inflation et le chômage n’excluent pas des facteurs aggravants mais les incluent pour prendre la véritable et honnête mesure de nos économies. C’est une question hautement démocratique : les chiffres doivent renseigner le citoyen, conserver leur utilité sociale et non pas devenir des instruments de marketing. »….

                                         

                                        https://elucid.media/democratie/myret-zaki-les-citoyens-sont-victimes-de-desinformation-economique/?mc_ts=crises


                                      • zygzornifle zygzornifle 7 juin 07:40

                                        Une partie de ceux qui ont élus Macron sont les premiers a couiner, bien fait fallait pas voter contre vos idées, vous êtes ridicules, maintenant allez manifester en chialant et vous faire défoncer par les CRS ....


                                        • chantecler chantecler 7 juin 08:38

                                          @zygzornifle
                                          Fallait voter pour M LP ?
                                          Elle ne désirait pas être élue !

                                          Beaucoup ont préféré s’abstenir devant ce choix idiot , impossible.

                                          Il y a des députés qui font carrière, élus depuis plus de 40 ans .
                                          Et il y a des « personnalités » carriéristes qui se présentent systématiquement aux présidentielles sans avoir envie de l’emporter .
                                          Pour le « fun ».
                                          Ca remplit leurs caisses jusqu’à a fois suivante .

                                          Et il y a des attardés qui ne comprendront jamais le processus , l’entourloupe de base ..
                                          Qui se font trouduculter ..

                                          Pourtant tout le monde a été mise en garde :
                                          voter M LP au premier tour , c’est avoir un Macron au second .
                                          Tout est prévu, organisé pour ça .
                                          Et ça fonctionne à donf .
                                          Et après ils reprochent indéfiniment aux Français leur connerie .
                                          Fastoche !


                                        • zygzornifle zygzornifle 7 juin 08:59

                                          @chantecler

                                          Alors il ne faut plus voter .....


                                        • chantecler chantecler 7 juin 09:04

                                          @zygzornifle
                                          Il faudrait d’abord que les mougeons récupèrent leur cervelle ...
                                          Sortent de leur léthargie .
                                          Coupent leurs médias ...


                                        • Aristide Aristide 7 juin 11:14

                                          @chantecler

                                          Il faudrait d’abord que les mougeons récupèrent leur cervelle ...

                                          Et cela se prétend de gauche ? 


                                        • L'apostilleur L’apostilleur 7 juin 08:43

                                          Renvoi d’ascenseur à Tulle avec ce titre de l’Obs :

                                          « Hollande frondeur de la Nupes »


                                          Un chien de sa chienne à l’extrême gauche et son ancien frondeur favori qui n’étonnera pas.




                                          • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 10:44

                                            @L’apostilleur

                                            Vous aimez les formules ?

                                            « Un hommage du vice à la vertu. »


                                          • Aristide Aristide 7 juin 11:18

                                            @Octave Lebel

                                            Que Hollande ait été un piètre président ne fait pas de Mélenchon un saint laïque !


                                          • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 13:05

                                            @Aristide

                                            La partie de cache-cache. (bis)

                                            Cela n’était pas pour vous mais finalement cela vous va comme un gant aussi.

                                            Ce serait pourtant plus simple de dire que vous soutenez quoiqu’il arrive la macronie et tous les petits ruisseaux qui l’alimentent et les faux opposants qui égarent nos concitoyens dans leurs voies de garage et que ce dévoilement de la réalité qu’elle défend et génère vous donne de l’urticaire.


                                            Du coup, vous vous payez une partie de fléchettes smiley


                                          • Aristide Aristide 7 juin 16:43

                                            @Octave Lebel

                                            Moi, la macronie !!! Vous êtes un jeanfoutre et de plus mal inspiré.

                                            Allez, cherchez, je l’ai déjà dit et répété. Une piste : un réformisme réaliste qui ne trouve plus sa place face à la démagogie des deux cotés et le libéralisme effréné ... Donc je m’abstiens de participer à ce jeu de démagogues de gauche et de droite et de libéraux plus ou moins droitier !

                                            C’est clair pas une voix pour ces charlots !

                                            PS : Moi, je n’égare personne contrairement à vous qui vendez sans retenue un programme établi par des comiques : la sortie du nucléaire en démonstration éclatante !!! 2025 , 2030 mais plus tôt serait mieux !!! Ah ben non, cela change maintenant c’est 2040, euhhhh ou 2045 ou ... comiques !!!

                                            Et la limitation de mandats ? ah, non par question, il faut des ouvriers et des employés mais pas à nos postes réservés !!! Et vous avez le culot de poster les préconisations d’Anticor !!!!


                                          • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 17:59

                                            @Aristide

                                            « Et vous avez le culot de poster les préconisations d’Anticor !!!! »

                                            J’avoue qu’il m’arrive d’avoir du culot. Pensez, cela fait 4 ans que je défends ici LFI contre toutes les avanies, vilénies et caricatures qui lui ont été infligées.

                                            Mais rassurez-vous avec d’autres qui défendent bien d’autres choses et le plus souvent courageusement sans montrer leur vrai drapeau, vous êtes une troupe imbattable.


                                          • Joséphine Joséphine 7 juin 19:56

                                            @Octave Lebel

                                            Parce que vous vous prétendez vertueux ? Vous vous comportez en véritable petit tyran ici , traitant d’extrême droâte ceux qui écrivent sous votre article. Alors sous prétexte de ne pas avoir voté extrême gôche, nous serions d’extrême droâte ? Allons ressaisissez-vous et tâchez d’honorer celui que vous prétendez défendre. Vous avez pondu un texte dans l’arène d’Agoravox, , les contributeurs ont le droit de venir dire ce qu’ils pensent de Mélenchon , ne vous en déplaise. Quelle mauvaise publicité vous faites à Mélenchon....Le fascisme, c’est vous ! 

                                            Moi j’aime Mélenchon quand il défend les Gilets Jaunes face à la police du régime, mais je n’aime pas Mélenchon quand il s’allie aux indigénistes et à Houria Bouteldja, j’ai le droit ? Non ? Hé bien tant pis pour vous, ce droit je me l’arroge. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité