• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les dangers du numérique...

Les dangers du numérique...

Le numérique, les ordinateurs s'implantent dans la plupart des établissements scolaires : certaines régions offrent gratuitement un ordinateur à chaque élève, dès l'entrée au lycée, en seconde.
 
Les élèves sont même autorisés à prendre le cours, sur leur ordinateur : la part faite au numérique est de plus en plus importante... on peut projeter un texte sur un écran, l'étudier, en mettant en évidence certains passages.
 
Pour autant, l'outil n'est pas sans risques : dispersion, impression de facilité, envahissement des écrans qui occupent, déjà, une place importante, dans le temps de loisirs des adolescents.
 
Il est important que les jeunes utilisent, aussi, le livre papier, sur lequel on peut revenir, où l'on peut souligner certains extraits.
Travailler, sans cesse, sur des écrans ne permet pas un approfondissement : l'oeil se fatigue, se lasse.
Personnellement, je n'arrive pas à lire l'intégralité d'un roman, sur un ordinateur ou une tablette : j'ai besoin de sentir le livre entre mes mains, de tourner les pages, de souligner des mots, des phrases.
Le livre est un outil de réflexion qui reste indispensable, même si les tablettes peuvent être utilisées occasionnellement.
 
On apprend, ainsi, que Steve Jobs, fondateur d'Apple, a toujours préservé ses enfants de l'envahissement des nouvelles technologies... Ceux-ci n'ont jamais utilisé d'Ipad.
 
La plupart des pionniers de cette technologie limitent l'utilisation de ces gadgets pour leurs enfants à 30 minutes par jour pendant la semaine, alors que d'autres ne tolèrent l'usage de la technologie que pendant le week end.
En fait, les tablettes, les portables, les smartphones ont tendance à limiter et réduire la créativité, la concentration, voire même la sociabilité des enfants.
 
Face à un ordinateur, une tablette, les jeunes se retrouvent souvent isolés, coupés du monde, ils s'enferment dans un univers attractif, certes, mais trop prenant et qui ne favorise pas la réflexion.
Les écrans de toutes sortes nous envahissent : téléviseurs, tablettes, téléphone, montres connectées...
 
Si ces outils prennent le dessus dans toutes nos activités, loisirs, travail, détente, ils comportent des dangers et risquent de nous formater à l'extrême.
 
De nombreux adolescents se laissent, ainsi, dominer par ces technologies : ils se contentent parfois de faire des copiés-collés, au lieu de se livrer à une vraie réflexion...
 
Ils ont l'impression de maîtriser les connaissances, parce qu'il leur suffit d'un clic sur un ordinateur pour trouver toutes sortes d'informations sur toutes sortes de sujets...
 
Illusion trompeuse ! Pour maîtriser vraiment des connaissances, il faut les avoir assimilées, il faut du temps, de la patience, de l'attention, de la concentration !
Et les adolescents d'aujourd'hui ne savent plus se concentrer : ils sont dans le jeu permanent, la jouissance immédiate, le savoir facilement acquis...
 
Comment ne pas voir, dans cette attitude, l'influence néfaste des ordinateurs ? Les élèves pensent pouvoir accéder à la connaissance, en ne faisant aucun effort et leur attention se dilue et se délite inexorablement...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-les-dangers-du-numerique-124679481.html

 

Documents joints à cet article

Les dangers du numérique...

Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 31 octobre 2016 18:59

    Cher rosemar,


      Je sais donc que vous aimez les fleurs et leurs parfums. smiley

      Que vous le vouliez ou non, vous allez lire sur ordinateur.
      Je lis depuis les années 70 sur ordinateurs. C’était mon job.
      Aujourd’hui, comme Robert, je lis bien plus sur écran.
      Ceux qui disent qu’ils n’ont pas le toucher du papier vont rester sur leur faim.
      Steve Jobs, un con ? 
      Voilà, une erreur classique de celui qui est venu sur le tard sur la bande du numérique.

      A l’époque des débuts, sas les grands écrans comme aujourd’hui, évidemment. 
      Des écrans de 4-5 pouces.
      Aujourd’hui, les écrans sont tactiles. La souris fait ringard.
      Il n’y a pas encore le parfum qui sort de l’écran mais cela peut venir.
     On a pu remarquer que la 3D ne fonctionne pas sur grands écrans parce que cela donne mal de tête avec les lunettes. 
     Les flops, il y en aura encore.


      • moderatus moderatus 31 octobre 2016 19:20

        Bonsoir rosemar,

        Inquiétude partagée

        Rabelais écrivait « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».
        Nos jeunes sont complètement avalés par tous ces nouveaux outils, téléviseurs, tablettes, ordinateurs et les Ipad.
        L’école au lieu de les informer et de les protéger des dangers d’une mauvaise utilisation de ces
        nouvelles technologie les introduit dans les écoles

        les dangers sont évidents il suffit d’observer le comportement de notre jeunesse. Une addiction nuisible à leur santé, ils passent de longues heures à jouer la plupart du temps, et tardivement.
         ils croient communiquer avec le monde entier et en réalité sont dans le virtuel et se coupent de leur environnement ; ils s’isolent, ils ne communiquent plus avec leur entourage.

        Il y a quelques jours, , une trentaine d’élèves sortant d’un Lycée prenait place dans un bus et s’asseyait pas terre au fond. Je me disais tiens, ils vont mettre un peu d’ambiance. Eh bien non, chacun a sorti son smartphone ou téléphone, et ils n’ont pas échangé une parole de tout le trajet.

        Au lieu de les apprendre à être les maitres de ces technologies, on les laisse en être les esclaves.
        dans quel but, avec quel projet ?
        J’avais écrit sur ce même sujet

        « Salut à toi l’homme nouveau »

        Cordialement
        je suis allé découvrir votre article en instance de parution, merci pur ce cadeau, la redécouverte de Lamartine


        • tf1Groupie 31 octobre 2016 20:50

          @moderatus

          Et je vous parle pas de la calculatrice, ma bonne dame, maintenant ils ne savent même plus compter !

          Au moins les adultes ne perdent pas leur sur des blogs fumeux : ils apprennent plein de choses, les complots, les illuminati, tout ça.


        • Bernie 2 Bernie 2 31 octobre 2016 20:52

          @moderatus

          je suis allé découvrir votre article en instance de parution, merci pur ce cadeau, la redécouverte de Lamartine

          Pfff, comment il nous a spoiler la suite des aventures de rosemar. Vous êtes pour Lamartine ? Ce ne serait pas plutôt Martine ?

          Parce qu’on a eu Martine et les pokemons, Martine et les iphone, Martine avec les écrans, Martine et les pannes informatiques...


        • chantecler chantecler 1er novembre 2016 09:33

          @tf1Groupie
          Effectivement avec vous au niveau connerie nous sommes servis .
          Pareil pour la caractérielle qui vit je crois à Genève .
          Quant à la lecture , l’avantage c’est de pouvoir transporter un livre n’importe où et dans une simple poche .
          Revenir en arrière , si on le souhaite .
          Lire dans son lit si insomnie ou désir d’avancer une lecture .
          l’entreposer ou le retrouver facilement sur une étagère, etc , etc ...
          Rosemar : ne dites pas que les enseignants n’en font pas assez .
          Ils sont impuissants sur les effets de mode et de la « modernité » .
          Dans les écoles , dans les collèges , les enseignants sont obligés de menacer de sanctionner , de confisquer les smartphone et autre objet transitionnels qui sonnent en cours .
          Et même en fac les profs doivent rappeler que laisser allumer un i phone qui peut appeler c’est interdit !
          Les « adultes » ne sont pas en reste : ils vont chez le médecin par exemple et ne sont pas gênés de répondre à tout sollicitation .
          C’est un symptôme de plus que notre société se barre en c....
          C’est pas « cétémieuavant » c’est « moije-moije » et les autres je les emmerde .
          Et plus ils sont cons plus il sont arrogants , voire menaçants , voire violents .
          Société de schizos , de zombies .
          Mais facile à manipuler .
          Sauf qu’au moindre choc ils ne savent plus réagir , leur monde s’écroule ...
          Alors si : ils en font des tartines avec les copains/copines joignables .
          Blabla .


        • rosemar rosemar 1er novembre 2016 11:44

          @moderatus

          Merci pour ce message : la plupart des jeunes sont équipés d’un iphone et ne le quittent pas...

          C’est un danger réel et il faut les mettre en garde contre ce nouvel « esclavage », oui.

          Bonne journée

        • Bernie 2 Bernie 2 31 octobre 2016 20:22

          Toujours les mêmes rengaines. C’est d’un lassant !

          La technologie c’est mal, plus le goût de l’effort des élèves, blablabla.........

          Si vous pensez vraiment que les jeunes générations sont foutues, fainéantes et violences, un conseil :

          Plaquez tout, laissez tomber ces idiots qui ne vous méritent pas, et partez vous réfugier dans la garrigue. Vous parlerez en grec anciens aux papillons tout en fumant du mélilot.

          Et deuxième effet kisscool, vous nous lacheriez la grappe avec vos niaiseries.  smiley


          • Leonard Leonard 31 octobre 2016 20:51

            Sans le numérique... plus d’article insipide comme celui ci...


            Il pourrait donc y avoir du bon !

            • mmbbb 31 octobre 2016 20:58

              toujours les memes poncifs, un peu empruntes au philosophe Fiekl .. J’appartiens a une generation ou Internet n’existait ou l’environnement culturel etait pauvre et je fus interne A cet epoque je ne rencontrais que tres peu de pedagos ou autre pour s’ occuper de cette jeunesse ( il est vrai que nous n’avions pas coutume de pisser dans les couloirs de cracher a la gueuel des profs ou de bruler des voitures, moeurs desormais habituels ) et nous nous emmerdions un peu ete meme beaucoup . C’est le milieu social qui importe, Internet n’est qu un outil comme les autres outils de communication . Je trouve les jeunes d’aujourd hui pas plus con que ceux de ma generation D’ailleurs les personnes culivees d’alors qui asseyaient leur « petit pouvoir » mesquin sur nos faible esprit tenaient le meme langage Alors je dis a ces biens pensants un seul mot « fuck » . .


              • Aristide Aristide 31 octobre 2016 23:27

                Elle est parfaite Rosemar, elle est un peu comme les boussoles qui pointent au sud.


                Nul besoin de sa fatiguer à la recherche des arguments ou des observations, nul besoin de réflexion, de prendre du recul ou de confrontation d’opinions.

                A coup sur, vous prenez le contre pied et surprise vous avez la meilleure solution, la carrière d’enseignant est délaissée qu’elle dit, pan, une statistiques tombe et démontre l’inverse, l’école fabrique des ignares et voilà que notre formation est vanté par toutes les entreprises qui viennent s’installer chez nous, enfin ...

                J’attends avec patience sa prochaine anti-contribution ...


                  • rosemar rosemar 1er novembre 2016 10:29

                    @sarcastelle

                    Mais votre intelligence et votre expérience font que vous ne vous laissez pas prendre aux pièges des algos.... Mais les jeunes sont beaucoup plus malléables : avez-vous lu mon article ???

                  • rosemar rosemar 1er novembre 2016 10:32

                    @rosemar

                    Ou peut-être, sarcastelle, avez-vous lu seulement le TITRE ??

                  • Aristide Aristide 1er novembre 2016 12:09

                    @rosemar

                    Le jour ou vous ne prendrez plus les enfants pour des ignares sera un grand progrès pour vous. 

                    Comment vous dites « les jeunes » ? Allons, ils sont beaucoup moins dupes de ces techniques de « marketing » ou de « ciblage » que vous ne croyez. Ils sont beaucoup plus que vous confronté à ces pratiques et savent les utiliser quand cela les arrange pour télécharger un clip qui leur plait, une chanson offerte ou autre dispositif publicitaire.

                    Ils ont des messageries, et comme vous, ils savent faire « sélectionner tout » et mettre à la poubelle après avoir choisi.

                    Si vous êtes enseignante, je vous conseille de « perdre » une heure à les laisser vous parler de leurs habitudes sur le web, vous serez surprise et vous changerez d’avis sur les alarmistes su « danger que courent nos enfants ».



                  • abcd 1er novembre 2016 12:56

                    @Aristide

                    Oui et non, en même temps il y a un temps d adaptation sociale a une technique nouvelle, ce qui fait que les jeunes intègrent facebook comme une image sociale ou leurs parents peuvent regarder et chercher d autres plateformes et des codes pour garder un peu de vie privé. Et en même temps le contrôle de l attention (qu’on illustre avec la vidéo du singe parmi les basquetteurs) ça marche, la pub on y est moins dupe qu’on ne le croit et internet est un miroir, plus vous êtes cultivés ouvert s et curieux plus internet est riche et l inverse est aussi vrai (alors effectivement c était pas mieux avant tu naissais catholique communiste ou anarchiste et ton environnement social n était pas plus ouvert, mais on a espéré faire mieux entre deux,)


                  • rosemar rosemar 1er novembre 2016 08:59

                    Ainsi peut-être, les moutons seront moins « moutonniers »...

                    • rhea 1481971 1er novembre 2016 10:32

                      Un ordinateur c’est un boulier électronique, ce que vous obtenez à l’écran c’ est l’intelligence du développeur ( programmeur ) qui n’a rien d’artificiel et qui souvent n’a aucun rapport avec la vôtre
                      c’est un bon outil de formatage, il faut le savoir.


                      • Aristide Aristide 1er novembre 2016 12:01

                        @rhea 1481971
                        c’est un bon outil de formatage, il faut le savoir.

                        C’est ce que l’on peut vérifier el lisant votre message. Allons, le servitude volontaire, vous connaissez. Rien ne vous permet de vous échapper ? Vous avez des milliers de sites alternatifs, d’informations, d’analyse, des moteurs de recherche ou on peut faire des requêtes de plus d’un mot, ...


                        C’est bizarre cette mode assez simplette à se sentir prisonnier d’une technologie qui au contraire laisse la place à la diversité. Une toute petite condition, y mettre un minimum de soin et ne pas se contenter de cliquer à la mode du client qui cherche le meilleur prix.Je suppose que vous n’avez aucun logiciel de blocage de pub et que vous cliquez dès l’apparition d’une belle bagnole ou d’un prix remisé. 

                        Essayez la distance, la réflexion, de la patience et de la persévérance, vous allez trouver des sites qui vous conviennent, 

                      • Parrhesia Parrhesia 1er novembre 2016 12:43

                        Il semble presque impossible, actuellement, de convaincre le plus grand nombre que l’informatique constitue un pas de géant dans tous les domaines et qu’il peut donc s’agir le cas échéant d’une arme incroyablement dévastatrice lorsqu’elle se trouve entre les mains de mégalos/paranos tels que ceux que nous ne sommes même plus en mesure de contrôler politiquement aujourd’hui-même !!!

                         Dans 10 ans, et sans doute avant, si nous ne faisons rien contre les malfaisants actuellement à l’œuvre, des publicités et autres interventions encore plus perfides de formatage intellectuel et politique viendront de façon incongrue solliciter notre attention alors même que nous serons en train de plancher sur les thèmes les plus difficiles, les plus intéressants, et les plus honorables, au moyen de tablettes, logiciels et autres formes d’ordinateurs conçus dans ce but !

                         Sans doute alors, une partie des victimes commencera-t-elle à réaliser l’étendue du désastre, mais il sera trop tard. Constater que nous aurions dû être plus prudents et donc infiniment plus sévères vis-à-vis non seulement de l’informatique mais surtout de ses concepteurs de haut niveau et de certains de leurs patrons (genre philanthrope Bill Gates !!!), ne servira plus à rien. Tout et tous seront déjà entre les mains des détenteurs de tous les pouvoirs !

                         D’un autre côté, comme les Français, bien que manipulés et embrigadés, ne se trompent plus jamais, c’est bien connu, nous trouverons encore à coup sûr des inconditionnels d’une informatique débridée, sans frontière et sans autre contrôle que celui des informaticiens de haut niveau, eux-mêmes sous contrôle d’une oligarchie indéfendable.

                        Ces derniers, bien que manipulés et embrigadés, réagiront probablement comme d’habitude, pour bien montrer combien ils sont, eux, intelligents et comme ils ont bien su rester, eux, à la pointe du progrès technique. Ainsi, et pour sauver leur place au soleil mondialiste, soutiendront-ils l’insoutenable et collaboreront à l’élaboration d’une société dignes de la société d’Orwell.

                        Et que l’on ne m’objecte pas que tout ceci n’est qu’élucubrations !

                        Ce système est en place depuis je ne sais quand et je l’observe pour ma part depuis 1970 (ou à peu près), la belle époque des IBM 40 !

                        C’était aussi la fin de l’époque de la vaine tentative informatique nationale sabordée comme le reste, pour les mêmes raisons que le reste, et par les mêmes que le reste !!!


                        • rosemar rosemar 1er novembre 2016 18:54

                          @Parrhesia


                          Merci pour toutes ces réflexions...

                          En effet, l’informatique constitue un progrès considérable : toutes les informations sont accessibles, mais c’est certain : nous laissons sur internet des données qui sont utilisées à des fins mercantiles.
                          Les jeunes ne font pas bien le tri dans les infos et beaucoup vont sur ce que l’on appelle des « réseaux sociaux », comme Facebook.
                          Internet favorise la dispersion et la concentration est moins bonne.




                        • Doume65 1er novembre 2016 17:22

                          « On apprend, ainsi, que Steve Jobs, fondateur d’Apple, a toujours préservé ses enfants de l’envahissement des nouvelles technologies... Ceux-ci n’ont jamais utilisé d’Ipad. »
                          C’est pas pour ce que tu crois. C’est que Steve Jobs est bien placé pour connaitre les portes dérobées et logiciels espions que contient l’OS de ces machines. Il ne tient pas à ce que la NSA connaisse tout sur sa petite famille.


                          • Christian Ratatouille 2 novembre 2016 10:09

                            by by le prof d’anglais
                            Microsoft crée une intelligence artificielle aussi précise que les humains.L’intelligence artificielle des chercheurs de Microsoft obtient le même taux de réussite pour reconnaître les mots prononcés à haute voix que les humains. Une réussite historique, d’après la firme.

                            Avec Siri, Cortana et Google, parler à son smartphone est devenu une pratique courante. Mais encore faut-il que le logiciel déchiffre correctement les phrases émises par l’utilisateur, ce qui implique d’avoir un système de reconnaissance vocale performant. Les chercheurs de Microsoft se sont penchés sur le problème et viennent d’annoncer une nouvelle technologie... aussi efficace qu’un être humain.

                            « Nous avons atteint la parité avec les humains. C’est un exploit historique », a précisé Xuedong Huang, le chef de l’équipe dédiée à la parole. Avec cette technologie qui utilise les (très à la mode) réseaux neuronaux convolutifs, Microsoft annonce un taux d’erreur de reconnaissance des mots de 5,9 %, le même score que celui obtenu par un traducteur humain, qui, contrairement à ce que l’on peut imaginer, n’est pas parfait !

                            .

                            la suite

                            http://hightech.bfmtv.com/epoque/reconnaissance-vocale-microsoft-cree-une-ia-aussi-precise-que-les-humains-1049727.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1476891732


                            • biquet biquet 2 novembre 2016 17:02

                              Le secret de la dictature douce c’est abrutissement des masses. La télé ne suffit plus, place à l’ordinateur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité