• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les dilemmes algériens

Les dilemmes algériens

   "Il faut que tout change, pour que rien ne change !" Cette réplique extraite du roman de l'écrivain italien Giuseppe Tomasi di Lampesdusa, et, ayant donné lieu, par la suite, à l'adaptation cinématographique "Le guépard", du réalisateur Luchini Visconti, semble coller parfaitement à réalité algérienne. Accusé de tous les maux de la terre par ceux qui l'ont encensé, jusque même la veille du Hirak, voire après, le clan Bouteflika, voué aux gémonies par toute l'Algérie, semble reprendre, aujourd'hui, du poil de la bête. Le secret ? Derrière la récente visite du président Tebboune à la grande mosquée d'Alger, nombre d'observateurs y décèlent une tentative de réhabilitation sournoise de l'oeuvre bouteflikienne, sur fond d'un climat liberticide, dont les contours restent encore flous. L'affaire Khaled Drareni, cristallise, à elle seule, tous les ingrédients d'une contre-révolution, que même la réouverture du Club des Pins au public, après plus d'une vingtaine d'années de fermeture, n'est pas parvenue à cacher.

Khaled Drareni

   Il semble que la soldatesque médiatique, auparavant mise au service du président déchu, se mobilise désormais pour forger le profil-type du "journaliste modèle", servile de l'éthique imposée par la dictée officielle. En face, la société civile et les défenseurs du Hirak craignent un retour à la case départ, avec le redéploiement des même méthodes d'intimidation contre la presse indépendante et les activistes politiques, la censure via la régulation de la manne publicitaire, l'achat des consciences et la séduction rentière. En toile de fond, l'annonce de l'inauguration de la grande mosquée, le 1er novembre prochain, participe d'une double opération de diversion. D'abord, d'une part, l'exécutif donne l'impression de se revendiquer, en quelque sorte, de l'héritage bouteflikien, pourtant entaché aux yeux de la majorité des Algériens de corruption. Ce qui est en soi une aberration dans la mesure où, très en colère, ces derniers peuvent adopter une position radicale, contre cette exploitation démagogique "médiatisée", d'une réalisation d'une "époque honnie". De l'autre, l'équipe Tebboune est en train de jouer, semble-t-il, sur l'affect religieux des masses, pour ressouder les liens distendus de la confiance avec la base. Une opération à haut risques, vu que les attentes des Algériens, sortis dans la rue un certain 22 février 2019, dépassent de loin l'horizon d'une mosquée, fût-elle la deuxième plus grande au monde ! En vérité, après l'attente "vaine" du changement, les effets du confinement sur une société appauvrie par la mauvaise gestion et le verrou autoritaire tombé sur le secteur de la presse, il y a une déception populaire palpable dans la rue algérienne. En témoigne le nombre croissant de tentatives d'immigration clandestines avortées ces derniers mois. La jeunesse formule des craintes sérieuses quant à une réinstallation "systématique" des fondations de la dictature, avec en plus, l'illusion perfide qu'il y a changement. Ce qui est, psychologiquement, plus pesant sur les consciences. 

 

Kamal Guerroua. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • binary 3 septembre 13:54

    On ne crée pas un pays d’un trait de plume sur un tas de sable, même (surtout) s’il y a un puits de pétrole dessous. Ce sont des peuples qui petit à petit se construisent un avenir commun appelé pays. Patientez un bon millénaire, et peut être que cela ira mieux.


    • OMAR 3 septembre 22:51

      Omar9

      .

      C’est très juste @binary.

      .

      On crée un pays en allant conquérir des contrées proches (Algérie, Tunisie, Maroc, Mali, etc..) ou lointaines (la Guyanne, la Nouvelle-Calédonie, St ;Pierre et Miquelon, la Martinique, etc..).

      Et même au bout de la terre ... Adélie...

      .

      @binary, le 10 mai 1940, les allemands attaquent la France...

      Le 22 juin, il n’y avait plus d’état français, sauf celui des collabos...

      .

      Alors, au lieu de donner prétentieusement des leçons de patriotisme et de nationalisme, commence relis l’histoire et renseigne-toi comme la France s’est constituée...

      .


      • abadon Cyrus 4 septembre 00:50

        @OMAR

        Bonsoir OMAR , 

        On est tres loin d’ etre pote , c’ est justement pour cela que je t’ invite a venir nous rejoindre dans une discussion sur l’ avenir d’ agoravox .

        Meme si on est pas d’ accord , ton avis compte aussi 
        je te propose de lire cela et de venir parlementer si tu le souhaite 
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/revivifier-agoravox-226781

        Tout les auteurs musulman et/ou maghrebin sont également les bienvenus ca nous concerne tous et je ne veut pas vous laisser de coté .

        PS : c’ est du sérieux , on aura encore l’ occasion de se quereller pour des connerie ici sur d’ autre sujet , mais je te garantie que tu sera le bienvenue dans cette discussion sur l’ avenir d’ agoravox .

        c’ est une sorte de trêve pour un objectif commun , je crois que les harcèlement culturel ou religieux mutuel entre également dans le débat que l’ on espère mutuellement courtois .

        A+ 
         


      • OMAR 4 septembre 12:24

        Omar9
        .
        Bonjour @Cyrus :«  je t’ invite a venir nous rejoindre dans une discussion sur l’ avenir d’ agoravox .. »


        .
        J’apprécie du fond du cœur ta démarche que je salue et que je trouve très constructive.
        .
        J’ai lu l’article de @Philippe Huysmans qui, d’emblée, exclue les intervenants :
        « Cet article s’adresse avant tout aux auteurs ... ».
        .
        Pire, il fait l’apologie de @moderatus et lui accordant une place de choix dans cette étude, alors que ce « contributeur », excelle dans la démonstration de sa haine (cf son article : j’irai cracher sur vos tombes..) et ne se gène nullement pour mentir et insulter ses contradicteurs..
        Autant inviter un loup dans une bergerie...
        .
        Je ne prétends nullement que mes commentaires sont des exemples de sagesse, de pureté et de bonté, les raisons, tu les connais.
        .
        Alors, qu’en Agora permettait à un @Amaury Grangil de publier des torchons racistes, mensongers et appelant à la violence, tout le monde acquiessait, et cette vermine avait même le droit de « moderer » des articles et de bannir des intervenants.
        .
        Oui, l’initiative de @Philippe Huysmans

        est constructive.
        Oui, j’ai des propositions et suggestions à formuler.
        .
        Mais pas dans ces conditions où les dés sont à l’avance, pipés....


      • abadon Cyrus 4 septembre 15:55

        @OMAR

        Et je te remercie également de ta réponse franche et courtoise .
        J’ ais également transmit une invitation a abdelkrim 
        et je la transmet aussi a Kamal GUERROUA.

        Ce sont des invitations visant a rassembler justement toute les opinions autour d’ une table .Le sujet des injures raciste sera évoqué , il faudra ensemble trancher ce qui est injure raciste et ce qui est liberté d’ expression .

        Djam , njama , viendrons peut etre aussi , j’ attend de les croisé sur le site .

        Concernant moderatus , ce n’ est pas une apologie , mais il n’ aurais pas été honete de notre part de ne pas dire que nous avions repris une partie de ses idées .
        Il ne s’ est pas inscit ca ,n’ as pas l’ air de l’ interesser pour le moment .

        Oui j’ ais bien compris tes raison , on est souvent adversaire , mais je te comprend aussi un petit peut .

        Amaury grandgil , j’ ais participer a lui mettre le nez dans sa merde a cause de ses mensonges .

        Puis te demander , de prendre le temp d’ y reflechir , et peut etre de venir voir ce qui se dit sur le forum , ca ne t’ engage absolument pas a rester , et lire ce qui est ecrit n’ est pas cautionner .Il n’ y as que le vote final , et mettre son nom sur la petition transmise a avox qui le sera , personne ne metra ton nom a ta place et on est loin d’ etre au bout de l’ assemblé .

        Au plaisir OMAR
         


      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 septembre 10:22

        «  »Il faut que tout change, pour que rien ne change !«  »


        Devise utilisée par le régime algérien qui est aujourd’hui bien assis...

        Et c’est justement à cause de la complicité collective des intellectuels, des faux opposants, des journalistes, de toutes sortes de scribouillards, d’opportunistes, d’hypocrites, que le régime algérien vient de changer lui-même en devenant plus homogène (il a éliminé ses Bach-Aghas-Gérants des fortunes diaboliques et des généraux ambitieux), en renouvelant ses effectifs dans l’ensemble des administrations et en encadrant plus qu’étroitement Tebboune qui obtempère sans même chercher à savoir ce qu’il signe...


        Depuis de longues années j’avais cherché, puis trouvé, puis analysé, puis conclu, puis réalisé la meilleure synthèse et proposé les meilleures solutions afin de construire la nation algérienne « dans le cadre Nord Africain ».

        Au lieu de m’écouter les hors la loi algériens avait préféré suivre les recommandations de l’Elysée (Mes écrits de 2001, 2003 sont toujours dans les Tiroirs de Marianne qui sait qu’elle ne pourra jamais les dépasser). Plus encore, voyant l’impérieuse nécessité d’un changement, ils avaient suivi quotidiennement mes écrits pour mieux les plagier hypocritement mais surtout pour les utiliser à leur profit...

        Les journalistes algériens , les plus assimilés et les plus soumis à l’idéologie de Marianne avait décidé l’embargo et le silence le plus opaque sur l’ensemble de mes écrits, même ceux qui étaient au début destinés à commenter leurs brouillons quotidiens... plus tard ils m’ont même bloqués sur leurs sites.


        Résultat : L’Algérie qui est devenue depuis 1980 un « cadavre historique » est aujourd’hui ensevelie sous des montagnes d’amalgames enrichis chaque jours par le foisonnement des histoires à dormir debout dans un pays de somnambules...


        L’avenir du pays est dans mes écrits : Les « Algériens » ont le choix entre le meilleur et la déchéance.

        -----------------------------


        RAPPEL : CHANGEONS L’ORGANISATION SOCIALE ET POLITIQUE...



        • abadon Cyrus 4 septembre 15:56

          @Mohammed MADJOUR

          Bonjours mr madjour ,
          ce que j’ ais ecrit a OMAR vous concerne aussi , 
          tout le monde est le bienvenu au debat , meme sans invitation personalisé .

          Au plaisir 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité