• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les guerres de Mammon

Les guerres de Mammon

CE QU’EN CONCLUT L’APOCALYPSE 

 

 

 

 

 

 

 

Le diable des temps modernes n’a rien à voir avec ces images d’un diable portant des cornes, des griffes aux doigts et aux pieds, tenant dans sa main une lance pour vous transpercer le cœur et vous transformer en une ordure. Celui que nous rencontrons a plutôt belle-allure et tout ou à peu près tout pour convaincre et émerveiller. Il est un charmeur de premier plan.

Derrière cette belle allure, il y a l’hypocrisie, le mensonge, la manipulation et une ambition de pouvoir sans limites. Il a un peu l’allure de ce vendeur aimable, plein d’attention à votre égard, vous mettant en garde contre une crise monétaire, de quoi vous faire perdre tous vos biens. Il a pour vous une alternative qui vous mettra à l’abri de ces risques plus que probables. Vous lui faites confiance et vous lui laissez vos avoirs que malheureusement vous ne reverrez plus.

Ce personnage, aux fines allures, a entre ses mains tout ce qu’il faut pour transformer le vrai en faux, le faux en vrai, le bon en méchant et le méchant en bon. Ses ennemis seront toujours, inévitablement des « diables », des pas bons, des méchants à éliminer de la surface de la Terre. Ses objectifs « officiels » ne pourront qu’être « le mieux-être de l’Humanité », soumise et reconnaissante de ses interventions dans notre monde. Les « méchants » seront éliminés et les « bons » auront la voie ouverte pour jouir de tous les biens et pouvoirs de la terre. C’est là l’image du personnage et du grand rêve qu’il transmet en soutien à ses guerres de conquêtes et de domination.

Cette présentation met bien en évidence ces guerres qui surgissent d’un peu partout depuis le début de ce siècle. Elles sont toutes amorcées sur la base du mensonge et de la diabolisation de ceux qui dirigent les pays à conquérir. C’est le cas de l’Irak avec ses armements de destruction massive, ce l’est également de Libye, dirigée par un « Tyran » qui massacre son peuple, de Syrie, victime d’un dictateur qui maltraite ses propres citoyens. Au moment d’écrire ces lignes, c’est également le cas du Venezuela, victime d’un régime politique qui transforme le peuple en esclave. Son président, Nicolas Maduro, bien qu’élu avec 68% des électeurs et électrices, n’en est pas moins un dictateur, un tyran à éliminer par tous les moyens. 

Il est évident que ces prétextes, de ce diable authentique, sont de pures créations visant à conquérir l’appui de l’opinion mondiale dans ses guerres de conquêtes et de domination. Ce maitre chanteur peut compter, à tous les niveaux, sur la grande majorité des moyens de communication pour assurer la diffusion de ces bonnes nouvelles venant de ce sauveur d’humanité. On se souviendra des « bombardements humanitaires » en Libye qui ont fait des centaines de milliers de morts. Faire de ces bombardements des actes humanitaires, c’est plus que spécial. En Syrie, ce fut le terrorisme qui servit de couverture, lequel allait se révéler un allié de premier plan pour combattre le régime de Bachar-el-Assad. Il en fut de même avec l’aide humanitaire que les casques blancs faisaient parvenir aux terroristes par des voies qui donnaient toujours l’impression d’avoir été victimes d’attaques terroristes. Tout ce beau monde marchait sous les ordres du dieu de la guerre. Le Venezuela de Chavez et de Maduro n’échappe pas à cette lignée d’interventions de celui qui se croit le dieu du monde. À ses yeux, Chavez devait disparaitre tout comme Maduro doit également disparaitre. 

Derrière ces guerres de pouvoir et de domination se cache la conquête des immenses richesses que représente chacun des pays, plus haut mentionnés. Le pétrole est l’une de ces richesses qui se retrouvent dans chacun de ces pays. Au Venezuela, il faut y ajouter l’or, le gaz, le diamant entre autres. 

Si tel est le cas de ce qui y est décrit plus haut, l’humanité en est rendue à une confrontation finale entre ce pouvoir impérial dominant le monde et cet autre pouvoir, celui des peuples, réclamant leur indépendance, leur souveraineté, l’usage de leurs richesses. Le cas du Venezuela illustre bien les avenants et aboutissants de ce combat final. L’ensemble des peuples de la terre se reconnait davantage dans la lutte que mène le peuple vénézuélien que dans celle de l’Empire qui cherche à se soumettre les peuples et à s’emparer de leurs richesses. 

Le voile sur ses mensonges est levé, ses ambitions sont connues, ses crimes sont dénoncés, son humanité n’est qu’écran de fumée. Il n’a que faire de la condition humaine des humbles de la terre, des victimes de ses guerres, du cri des peuples à leur indépendance, à leur souveraineté et au choix de leur régime politique, économique et social. Il n’a que faire des libertés individuelles et collectives. La seule liberté qui compte est celle qu’il s’attribue lui-même : être, en tout, le maitre du monde.

Comment se terminera cette histoire des guerres de l’Empire contre les peuples et les peuples contre l’Empire ?

Dans le livre de l’Apocalypse des croyants chrétiens, il y a la narration de ce que seront, selon l’auteur de ce livre, le déroulement de ce dernier combat et le sort qui sera réservé à ces maitres du monde....

…les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l`étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. Apoc.21,8

Apocalypse 22:15 ^

Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge !

Voilà ce qui attend les maîtres du mensonge, de la manipulation, de l’illusionnisme. 

Dans un article antérieur sous le titre l’Armageddon ou la dernière des guerres, je développe davantage cette seconde partie de l’Apocalypse. Vous pouvez y accéder par ce lien. Vous y trouverez également le sort réservé aux peuples de la terre.

 https ://humanisme.blogspot.com/2012/01/armageddon-ou-la-derniere-des-guerres.html

 

Oscar Fortin

Québec, le 27 février 2019


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    



    • gaijin gaijin 28 février 09:40

      et oui si le diable ressemblait au diable tout serait plus simple .....

      parfois le diable ressemble même a dieu .....





        • JL JL 28 février 10:46

          Quelqu’un a dit : la plus grande ruse du diable c’est de nous faire croire qu’il n’existe pas. Erreur ! Il ruinerait son fond de commerce ! Non, la plus grande ruse du diable c’est de nous faire croire que le diable c’est l’autre.


          • JPCiron JPCiron 28 février 23:03

            @JL

             la plus grande ruse du diable c’est de nous faire croire que le diable c’est l’autre.>

            Peut-être... mais la chose se complique quand je me regarde dans la glace  : l’autre, lequel est-ce ?

             smiley


          • Le Sudiste Le Sudiste 28 février 10:57

            Aaaah... ça rappelle les heures lumineuses : GW Bush parlant de l’axe maléfique que constituait l’Iran, l’Irak, la Corée du Nord et... tous leurs alliés terroristes...

            En cherchant une traduction du discours de Bush devant le congrès quelques mois après le 11 septembre, je suis tombé sur un truc génial : des extraits de ce discours utilisés pour un devoir dans une classe de terminale appelé « Les Etats-Unis et le monde en 2002 ».

            Et le truc génial c’est qu’il y a la correction.

            Ou comment on intoxique une génération avec une histoire qui n’existe pas.

            « Les Etats-Unis et le monde en 2002 ».

            Au passage, c’est pour ça que les jérémiades régulières des enseignants me dégoutent autant que l’est leur travail de destruction.


            • Gollum Gollum 28 février 11:03

              Ce qui est amusant c’est que l’empire de Mammon ne voit nulle contradiction a être la nation élue par Dieu lui-même afin d’apporter la lumière au monde. Une vraie schizophrénie. Les évangélistes proclament à qui veulent les entendre que les signes de la fin sont là (retour d’Israel sur sa terre, et bien d’autres) et ne s’aperçoivent pas qu’ils sont sur l’échine même du Dragon.

              C’est assez cocasse quand même.


              • zzz999 28 février 14:12

                @Gollum

                Tout dépend de quel Dieu on parle et de quelle lumière il s’agit.


              • oncle archibald 28 février 11:29

                Damned ! Mais c’est bien sûr ! Satan sur A.V. n’a qu’un nom et lui aussi se désigne par ses initiales : U.S.A. Je l’aurai juré !


                • Michel Maugis Michel Maugis 28 février 15:58

                  @oncle archibald

                  Toujours votre supposée ironie pour défendre les crimes des USA.

                  Il faudra bien vous y faire : Vous êtes absolument incapable d’écrire un article ou même un commentaire défendant les USA, non par manque d’intelligence, bien sûr, mais tout simplement parce que c’est impossible.

                  Votre mauvais foi est abyssale, c’est la foi en votre dieu du marché.
                  Pourtant, je suis certain qu’un article de vous serait accepté en modération ; je voterais pour, et beaucoup d’autres modérateurs. Je ne suis pas certains que les admirateurs des USA pour leurs crimes voterons pour.

                  Je crois, hélas que vous allez m
                  ourir idiot.
                  Votre mauvais foi est abyssale, c’est la foi en votre dieu du marché.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 février 12:21

                  Si l’enfer est pavé de bonne intentions, j’espère que le paradis sera celui où pourra s’épanouir l’amour, même sans un radis.


                  • Julien S 28 février 12:57

                    Brave Oscar, quand même. 


                    • oscar fortin oscar fortin 28 février 17:02

                      @Julien S
                      Je vous félicite pour votre humour et cette manière non offensive de me répondre. Vous êtes un gentleman. Merci


                    • zzz999 28 février 14:13

                      L’Eglise en particulier catholique sera dans les premiers rangs du grand nettoyage !


                      • Reiki 28 février 17:06

                        Le problème avec la fin du monde, c est qu elle n arrive jamais ...  enfin vu le couinement de nos élites , il ont surtout peur de la mort du Dieu Capitalisme. 



                          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 21:42

                            @Xenozoid
                            @tous

                            si tu as firefox 
                            tape ceci dans ta barre d’ url <about:mozilla>


                          • JPCiron JPCiron 28 février 23:20

                            Dans le livre de l’Apocalypse des croyants chrétiens, il y a la narration de ce que seront, selon l’auteur de ce livre, le déroulement de ce dernier combat et le sort qui sera réservé à ces maîtres du monde....> 


                            L’architecture de l’Eschatologie chrétienne est la même que celle, 10 siècles plus ancienne, du Zoroastre originel. Avec le Sauveur qui viendra éradiquer ce qui reste de mal dans notre monde ’’mélangé’’ avant qu’il ne soit dissout. Avec lui, aussi l’Enfer sera dissout, car Dieu est bienveillant, et aucune punition ne saurait être éternelle. Tout le monde finira au Royaume de Dieu, humains et animaux, et chacun sera doté d’un corps spirituel (puisque le monde physique aura disparu dans l’apocalypse, et que le Royaume de Dieu est uniquement spirituel).

                            L’avantage de cette eschatologie de Zoroastre est qu’elle a une cohérence interne raisonnable, qui n’a rien d’effrayant pour le croyant vertueux. Les Chrétiens ont reçu l’histoire de Zoroastre par l’entremise de plusieurs religions précédentes qui ont apporté des distorsions. 


                            • moebius 1er mars 00:13

                              le diable dans la tradition biblique n ’a pas de cornes et de sabots . Il n’est pas effrayant bien au contraire C’est un ange tombe rudement sur notre sol .C’est celui qui regne ici partout sur terre et nous gouverne tous sans exeption C’est le mensonge qui nous seduit et qui fait de nous des etres doubles par nature en proie au mime et qui ne peut desirer que ce qui peut sembler se satisfaire l’autre cet etre complet .  C’est l’humain et sa condition miserable. C’est le Hans du trou a moustique qui ne peut vouloir que ce qu’il n’a pas et ne peut jamais pas vouloir ce qu’il a et qui dechaine notre hilarite stupide parce que nous humain avons le sens de l’humour et de celui notre dechéance fondamentale 


                              • pepe 1er mars 06:56

                                il faudra un jour que le zoomanoide arrete de rejeter ses fautes et esprit voir adn tordu sur le diable il a bon dos d ailleurs si l homme est a l image de dieu on peut serieusement s interroger sur sa nature sinon la mafia politique made in usa a propablement un seul tord son budget d armement les autres sont pas meilleurs

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès