• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les méthodes totalitaires de l’Opus Dei dénoncées par 165 de ses (...)

Les méthodes totalitaires de l’Opus Dei dénoncées par 165 de ses anciens membres dans la revue Golias

C’est pour comprendre comment un génocide pouvait être perpétré que Stanley Milgram a  étudié la relation à l’autorité dans des expériences réalisées entre 1960 et 1963 et devenues célèbres pour les enseignements inattendus et jugés scandaleux qu’elles ont livrés : les acteurs d’un génocide, et donc de toute autre besogne administrative a fortiori simplement criminelle ou délictueuse, ne sont pas du tout des monstres comme il serait rassurant de le croire, mais, au contraire, des agents loyaux, disciplinés et d’une conscience professionnelle irréprochable, au demeurant bon époux et bon parent (1).

La soumission aveugle à l’autorité, une menace pour la survie d’une société
 
 C’est donc la soumission aveugle à l’autorité qu’il faut incriminer : elle menace ni plus ni moins que la survie d’une société. Elle est, en effet, de tous les réflexes socioculturels conditionnés qu’un groupe social entend faire adopter à ses membres, la plus systématiquement et continûment inculquée. Ainsi l’individu en vient-il 
 
1- à limiter son champ sensoriel à la parole de l’autorité,
2- à la faire seule juge du Bien et du Mal, 
3- et à abandonner toute responsabilité dans l’exécution scrupuleuse des ordres reçus sans songer à en discuter la légitimité.
 
Cela ne pose aucun problème quand l’autorité est bienveillante. Mais ne lui arrive-t-il pas d’être malveillante ?
 
On aurait pu penser que les désastres de la Seconde Guerre mondiale auraient conduit à une réflexion sur les dangers d’une soumission aveugle à l’autorité. On y a cru lors du procès de Nuremberg en 1945/1946 quand, du kapo à l’officier SS, tous se disaient « non responsables » des crimes qui leur étaient imputés : « J’ai obéi aux ordres ! » répondaient-ils invariablement. La condamnation de Maurice Papon par la cour d’assises en 1998, pour n’avoir pas désobéi aux ordres de déportation des Juifs de Gironde en 1942 et s’être rendu ainsi coupable de complicité de crimes contre l’humanité, a offert une nouvelle occasion de réévaluer la relation à l’autorité. En 2008 aussi, la cour de cassation, en confirmant l’arrêt de la cour d’appel de Paris, a reproché aux coupables des « Écoutes téléphoniques de l’Élysée » de n’avoir pas désobéi aux ordres illégaux du Président Mitterrand. Mais on ne voit toujours rien venir qui organiserait une éducation à une soumission réfléchie à l’autorité.
 
L’Opus Dei, fer de lance d’une reconquête ?
 
 Bien au contraire, il existe des groupes à vocation hégémonique où la soumission aveugle à l’autorité est la vertu cardinale exigée de leurs adhérents. Un témoignage de 165 anciens membres et responsables de l’Opus Dei, paru dans la revue Golias (2), révèle, par exemple, les méthodes proprement totalitaires qu’applique cet ordre religieux agréé voire chéri par l’appareil eccclésiastique de l’Église catholique : son fondateur, Josemaria Escriva de Balaguer, a, en effet, en un temps record, été canonisé en 2002 par le pape Jean-Paul II, soit vingt-sept ans après sa mort. Il semble qu’à la façon des Jésuites créés par un autre espagnol, Ignace de Loyola, et employés par la papauté pour lutter contre la Réforme protestante à partir du XVIème siècle, l’Opus Dei soit aujourd’hui le fer de lance d’une reconquête intégriste. Sa particularité est de coloniser les centres de direction d’une société, tant économiques que polititiques et culturels, pour en infléchir le cours selon ses vœux.
 
On mesure, en tout cas, à la lecture de ce terrible témoignage, comme la laïcité républicaine est un bonheur qui n’est pas négociable. On frémit à l’idée qu’une pareille engeance puisse un jour venir la supprimer pour imposer son ordre sociétal tyrannique pour autoritariens (3).
 
Les six piliers d’une destruction de la personne
 
L’Opus Dei recrute tant des célibataires que des couples mariés. Les 165 signataires du témoignage décrivent les méthodes totalitaires auxquelles sont soumis les laïcs célibataires. 
 
1- La dépendance économique entière
L’individu qui travaille dans les entreprises relevant de l’Opus Dei, ne perçoit pas de salaire. Il est donc entièrement dépendant économiquement des directeurs, même pour ses menues dépenses (téléphone, déplacements, sorties, etc.). On ne saurait mieux asservir un individu.
 
2- L’insécurité juridique
Si, il y a pis. Aucun contrat de travail écrit ne lui est délivré ; aucun certificat n’atteste d’éventuels diplômes ou d’une activité. Tout se fait pas oral. Il n’est donc pas possible de prouver son appartenance à l’Opus Dei par un document écrit. Aucune procédure ne peut donc être engagée contre l’Opus dei devant un tribunal en cas de préjudice allégué. « Verba volant, scripta manent ». L’Opus Dei craint donc comme la peste l’écrit compromettant qui reste.
 
3- Le contrôle de l’individu par isolement social, voire déracinement par déplacements constants
L’individu est progressivement écarté de sa famille et de son réseau d’amis : la participation à des événements familiaux est chichement accordée. Les relations sont sévèrement contrôlées. Des déplacements constants provoquent un déracinement, voire une désorientation pour exiger une disponibilité entière de l’individu.
 
4- La délation institutionnalisée, appelée correction fraternelle
Cela ne suffit pas. Il faut encore surveiller sa conduite. Au sein même de l’Opus Dei, chacun épie son prochain. Sous prétexte d’un devoir de correction fraternelle, la délation est institutionnalisée : les conduites d’autrui jugées déviantes doivent être rapportées à la direction qui dicte la procédure corrective à suivre. Aucune critique de la direction n’est tolérée. Et, quoique ainsi rendues déjà difficiles par ces méthodes, les relations interpersonnelles sont étroitement contrôlées.
 
5- La censure de l’information
Il va de soi que toute information est soumise à une censure préalable de la direction : livres et autres médias doivent faire l’objet d’autorisation spécifique de la part de la direction. Les bibliothèques sont expurgées de tout ouvrage interdit. On songe à l’ « Index librorum prohibitorum  » décidé en 1559 par le Concile de Trente qui recensait les livres impies interdits aux fidèles (4). Émissions de télévision, films, spectacles sont a fortiori passés au crible avant d’être éventuellement permis.
 
6- L’exigence d’une soumission aveugle à l’autorité
- Enfin, une soumission aveugle à l’autorité est exigée de l’individu ; elle caractérise ce qui est appelé « le bon esprit » par opposition « au mauvais esprit ».
- La direction est seule juge du contenu de ces formules arbitraires à souhait : collégiale, elle s’organise selon une hiérarchie stricte ;
- à la base, l’individu se voit imposer une double tutelle. Deux surveillants, un directeur spirituel laïc et un confesseur, l’observent au cours d’ entretiens hebdomadaires, le soumettent à un interrogatoire en plus de la confession à laquelle il est astreint. Ses révélations confidentielles sont consignées par écrit à son insu et adressées à l’échelon collégial hiérarchique supérieur qui, en retour, adresse ses observations et les directives à appliquer.
 
Selon les 165 signataires de ce témoignage ahurissant, il existerait donc sur le sol une association religieuse encouragée par l’appareil ecclésiastique de l’Église Catholique, l’Opus Dei, dont les méthodes porteraient atteinte aux droits de la Personne en violant délibérément les lois de la République. Comment ne pas y voir, en effet, des violations délibérées de la liberté de conscience, du droit du travail et des agissements répétés et réfléchis constitutifs du harcèlement moral. Si, comme le dit Gandhi, « la fin est dans les moyens comme l’arbre dans la semence », elle est jolie, la société dont rêvent ces gens de l’Opus Dei.
 
Aucun compromis ne peut être envisagé avec de pareils destructeurs des personnes. Comme au temps des partis fascistes et communistes, Islamisme et Opus Dei exigent la même soumission aveugle à l’autorité au profit de cliques différentes certes mais aussi illuminées l’une que l’autre. Ne retrouve-t-on pas, du reste, déjà certaines de ces méthodes de « management » dans des entreprises et des institutions républicaines, comme l’Éducation nationale ? Décidément la défense intransigeante de la laïcité et des droits de la Personne est redevenue aujourd’hui un combat quotidien si on veut tenir en lisière tous ces illuminés. Paul Villach 
 
(1) Stanley Milgram, « Soumission à l’autorité  », Éditions Calmann-Lévy.
(2) Golias Magazine N° 129, novembre/décembre 2009, bimestriel, 8 euros.
(3) Selon Milgram, est « autoritarien » l’individu qui trouve son équilibre psychologique dans la soumission aveugle à l’autorité.
(4) « Index des livres interdits ». D’où l’expression « mettre à l’index  » qui signifie interdire.
Nombre de génies ont eu cet honneur : Galilée, Descartes, Pascal, Montesquieu, Diderot, Voltaire, etc.
Après le Concile Vatican II, en 1966, l’index aurait cessé d’être alimenté en œuvres nouvelles.
Le Canard Enchaîné a tiré de cette censure, dans les années 60, un joli jeu de mots : « Le pape n’a rien compris au préservatif. La preuve, il le met à l’index !  »
 
 

Documents joints à cet article

Les méthodes totalitaires de l'Opus Dei dénoncées par 165 de ses anciens membres dans la revue Golias

Moyenne des avis sur cet article :  3.68/5   (109 votes)




Réagissez à l'article

191 réactions à cet article    


  • Paul Villach Paul Villach 5 janvier 2010 12:56

    @ Papy

    Merci d’avoir corrigé la coquille ! Vingt sept ans ! Avouez que c’est court pour cette procédure de canonisation ! Paul Villach



  • Prêtresse Prêtresse 5 janvier 2010 16:14

    On se trouve dans l’obligation de créer un ordre.


  • sorro el manolo sorro el manolo 10 janvier 2010 15:38

    respecté les femmes svp un e a la fin d’une phrase.
    CDT


  • ZEN ZEN 5 janvier 2010 11:47

    Article nécessaire
    Des témoignages que j’ignorais...
    On ne doit pas oublier les liens étroits entre le franquisme (dont Pie 12 a salué la victoire) et Jose Maria Escriva de Balaguer, et la tendresse de B16 pour cette institution vouée à la « reconquista »
    L’OD noyaute aussi (contrôle ?) plusieurs universités espagnoles et sud-américaines
    Son but (comme pour les Jésuites) est de toucher d’abord les élites


    • Romain Desbois 6 janvier 2010 13:28

      Deux choses m’ont beaucoup amusé. Lors de l’élection du dernier pape, il a été dit que la décision avait été prise d’élire un pape plus âgé que le précédent afin qu’il ne reste pas aussi longtemps que son prédécesseur. Très class !

      La deuxième est toute récente, entendue à la radio :
      « la personne qui s’est jetée sur le Pape voulait simplement montrer sa dévotion, le Vatican a annoncé qu’il s’agissait probablement d’une déséquilibrée »
      CQFD ;o)

      Une déséquilibrée dévote qui déséquilibre son Pape. C’est pas l’effet Papillon (contraction de pape et de nazillon), c’est l’effet domino....

      Désolé c’est plus fort que moi, faut que je fasse des jeux de mots, bon à ma décharge mon goût pour le bouffage de curés ne m’aide pas à me corriger.


    • ZEN ZEN 5 janvier 2010 11:51

      Cette institution pratique habilement l’entrisme
      Même au coeur de la République !


      • Dzan 5 janvier 2010 12:35

        Le sabre et le goupillon, les 2 fléaux de l’humanité.

        Et on parle d’intégrisme Musulman.

        N’a-t’on pas vu notre Zébulon se dépécher d’aller faire allégeance à B16, accompagné du pétomane national !

        République tu es en danger !


      • morice morice 5 janvier 2010 12:38

        l’extrême droite fait la même chose : c’est étrange, hein.... 


      • Shaytan666 Shaytan666 5 janvier 2010 11:56

        On dirait de nouveau que certains viennent de découvrir le fil à couper le beurre  smiley
        Tout qui s’intéresse un peu aux religions sait que l’Opus Deï est une secte dans la mouvance catholique, si les jésuites sont les « soldats » de Jésus les membres de l’OD en sont les généraux.


        • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 12:19

          Article très pertinent qui pousse à en savoir d’avantage sur cette secte faschisante et ces activités.......

           1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Opus_Dei

           2) http://www.prevensectes.com/opusdei.htm

           3) http://pagesperso-orange.fr/jccabanel/th_faits_et_mefaits_de_lopusdei.htm

           d’où est tiré ce bref passage éloquent :

          RÉSEAU FASCISTE

          L’ Opus Dei protège les anciens SS en fuite depuis 1945, ce dans le monde entier, comme l’ancien recteur de l’Université d’Aix-la-Chapelle, en fait un SS proche collaborateur d’Himmler.

          En France, l’abbé Wenceslas Munyeshyaka criminel contre l’humanité, responsable de massacres et de viols à Kigali en juin 1994 a obtenu l’asile en France grâce à Mgr. Joseph Duval, président de la Conférence épiscopale de France, qui aurait couvert sa fuite en lui offrant en prime un ministère sacerdotal.

          L’Église de France réédite la soustraction à la Justice d’un criminel contre l’humanité, malgré le précédent scandaleux de Paul Touvier (c’est dans un cloître proche de Nice que l’on retrouvera l’ancien milicien du régime Pétainiste).

          Un haut prélat d’Amérique du sud laisse 4 religieux se faire torturer (car opposant au pouvoir en place). Ce digne personnage sera reçu avec faste par Mr Gaudin maire de Marseille, membre de l’ Opus comme Mr R. Barre. La femme de l’actuel Président de la République serait pour la reconnaissance des associations catholiques d’extrême droite de Mgr Lefèvre et pour légaliser l’occupation de leurs lieux de culte.

          RÉSEAU ECONOMIQUE

          L’Œuvre, comme toute bonne secte ne recrute que chez les grands décideurs  : en Espagne, se sont d’anciens Franquistes. Chez nous se sont entre autre :
          • M. Claude Bébéar, le patron du groupe des assurances AXA et député européen
          • M. Michel Albert, patron des assurances AGF
          • M. Didier Pineau-Valencienne, PDG du groupe Schneider
          • M. Louis Schweitzer, patron de Renault

          Ce joli monde donne des conférences dans les salons de l’Opus. La firme L’Oreal traine dans le coin... D’un autre coté la haute jeunesse bourgeoise catho est également hautement sollicitée : des futurs PDG ?

          RÉSEAU POLITIQUE

          La droite en France : D’anciens ministres et premier ministre de droite sont sympathisants voir membres de l’Œuvre. La plupart des conseillers de Jacques Chirac font parti de l’Opus Dei. Depuis sa nomination en tant que chef d’État ils sont tous au pouvoir.

          Dans le premier gouvernement Juppé par exemple :
          • une femme ministre se dit "chrétienne et pour l’éducation à la vie",
          • une autre écrit « Les Aventurières de Dieu »,
          • une autre est la fille du fondateur du mouvement anti-avortement « Laissez-les vivre », nommé par Jean Paul II au Conseil pontifical pour la famille et membre de l’Opus Dei.

          Les liens de l’Œuvre avec « la trêve de Dieu » de Claire Fontana (dont les membres s’enchaînent dans les hôpitaux dans des commandos anti-IVG) sont connus.

          Le Président Jacques Chirac , lui-même , appartient à l’Association des amis du Professeur Lejeune ( principal instigateur des commandos anti-avortement aux États-Unis et en France et à l’origine de Laissez-les-vivre, Les femmes et les enfants d’abord, Secours aux futures mères, L’attestation des défenseurs de la vie etc.).

          Les assassinats de médecins (pratiquant l’IVG) aux USA par les commandos anti-avortement sont fait avec la bénédiction du Pape !

          Le 20 janvier dernier, visite d’État de Jacques et Bernadette Chirac sont au Vatican (la première d’un président français depuis 1959). Un Président d’une République laïque (président de TOUS les Français ?) qui rassure le pape sur « la fidélité de la France à son héritage chrétien », parlant des valeurs communes de la France et du Vatican. Rappel de l’article premier de la Constitution : "la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale". Le premier magistrat de France semble peu préoccupé de sa propre constitution !


          • morice morice 5 janvier 2010 12:37

            Article très pertinent qui pousse à en savoir d’avantage sur cette secte faschisante et ces activités.......


            une religion c’est une secte qui a réussi
            une secte c’est une religion qui n’a pas réussi...

          • Shaytan666 Shaytan666 5 janvier 2010 12:55

            Comme beaucoup de personnes vous confondez l’Opus Deï et l’Oeuvre.
            Si en français le mot « opus » veut bien dire « oeuvre » quand on parle de secte ce mot n’est pas traduisible, en effet « l’Oeuvre » est également une secte d’obédience « catholique » mais qui n’a rien à voir avec l’OD.
            Si vous avez du courage, je vous invite à lire ceci
            http://users.skynet.be/wihogora/r-sectes.htm
            http://www.dekamer.be/FLWB/pdf/49/0313/49K0313008.pdf

            En Belgique, il n’existe aucune liste « légale » reprenant toutes les sectes, en effet la commission parlementaire sur les mouvements sectaires avait établi un rapport (voir les liens) à la fin de celui-ci se trouvait une liste de toutes les sectes connues en Belgique, y figurait entre autre l’Opus Deï. Quand ce rapport a du être voté au Parlement (Assemblée nationale) certains députés membre de l’Opus DeÏ ou d’autres sectes d’obédience catholique ont demandé la suppression du nom de ces sectes dans la fameuse liste, s’en est suivi un compromis à la belge, tout le monde ou personne et c’est personne qui a gagné.


          • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 13:49

            D’autres ont pris la place , mais l’idéologie reste...http://www.abadennou.fr/euthanasie/opus_dei.html


          • snoopy86 5 janvier 2010 14:26

            Charles Pasqua à l’Opus Dei ? smiley smiley smiley



          • iris 5 janvier 2010 15:06

            plus raymond barre


          • french_car 5 janvier 2010 16:38

            Pire Haleine vos références datent un peu, aucun de ces PDG n’est plus en place.
            Louis Schweitzer étant protestant il est douteux qu’il fût mêlé à l’Opus Dei.
            On l’a même dit de Michel Drucker qui est juif.
            En fait toutes ces personnalités citées ont un jour participé à une réunion - sans rapport avec la religion - au centre Garnelles qui appartient à l’Opus Dei.
            Information tronquée ? Leurre de poisson ?


          • karpediem karpediem 22 janvier 2010 18:20

            @pyralène

            pardon mais votre intervention ne tient pas la route et – outre des mélanges avec la Conférence Episcopale de France ou le Vatican – vous avancez des noms sans le moindre sens.

            Avec vos ombres, vos fantômes et vos macchabées sans patronyme , avec ces intellectuelles, ces industriels ou ces ministres (Mme Boutin par ex.)  qui n’ont jamais rien eu à voir avec l’Opus Dei ,…. là c’est du total n’importe quoi et de la diffamation la plus vulgaire et malhonnête.


          • karpediem karpediem 22 janvier 2010 18:40

            @pyralene
            du n’importe quoi en effet .... 

            Jacques Chirac proche de l’Association « des amis du Pr Jérôme Lejeune » donc de l’Opus Dei  ?
            Et feu ce découvreur du génome de la trisomie 21 .... promoteur universel de commandos d’assassins aux USA ???
            ou
            Jacques Chirac, Président de la République française en janvier 2009 ?
            ou
            Mme Bernadette Chirac installant des ponts entre la Fraternité Saint Pie X et l’Opus Dei ?
            ou
            Mr Raymond Barre membre de l’Opus Dei alors qu’il était franc maçon et acteur de la Trilatérale  ?…comme nombre de ministres de ces années-là.

            De qui parlez-vous ... ?
            C’est aussi délirant que l’article de base !


          • Yann Amare 5 janvier 2010 12:32

            Il faut savoir aussi que l’Opus Deï a investi le Vatican sous JP2 en renflouant les saintes caisses vidées par une éminence indélicate (ils fréquentait des cercles de jeu et louait les services des + belles et + chères callgirls de Rome), et bien sûr c’est eux qui ont fait élire Benoit16 leur marionnette...


            • french_car 5 janvier 2010 16:40

              @Yann : et la marmotte emballait le chocolat ?


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2010 12:33

              Ben non , on doit à Ignace de Loyola l’ invention du chant tyrolien .

              Loyola itou .


              • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 12:37

                Il reste une place à l’asile pour toi , ils t’attendent !!


              • morice morice 5 janvier 2010 12:39

                le garderaient même pas !


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2010 13:21

                Je discute uniquement avec les personnes munies d’ un entonnoir en guise de chapeau .


              • morice morice 5 janvier 2010 12:35

                enfin la vérité sur cette turpitude !


                Ce qui donne un éclairage savoureux sur toutes les belles consciences des chrétiens dits de gauche et qui se retrouvent à la tête de nombreuses organisations politiques et syndicales...

                propos profondément débile... : ce n’est pas que mossieu furtif est de bonne vieille droite qu’il doit tout ramener les malheurs du monde entier à la gauche....

                ça devient symptomatique ici... ces propos antigauches dignes du XIX eme !! 

                au fur et à mesure, ici, le dit furtif se révèle quelqu’un plus proche de l’extrême droite anticommuniste digne de la guerre de froide qu’on ne pensait au départ... comme quoi il ne fait pas que cacher sa tronche ici...

                • JL JL 5 janvier 2010 12:50

                  Pas mieux ! Comme quoi, il suffisait de gratter un peu pour que le vernis furtif se délite.


                • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 13:00

                  Furtif, de droite ?
                  Mort de rire !
                  Lumière du Poitou, tu nous avais soigneusement caché ça !

                  Les ténébres du Poitou pas à droite ? c’est vrai ! c’est l’extrème , pluto...comme Léon , d’ailleurs...


                • lord_volde lord_volde 5 janvier 2010 13:34

                  Tiens, j’ai cru voir un renard déguisé en oiseau de mauvaise augure !!! sapristi, faut que j’aille consulter un ophtalmologue de toute urgence.


                • JL JL 5 janvier 2010 15:09

                  Allons furtif, c’est pas bien de déformer des propos et les sortir du contexte.

                  A mal nommer les choses, outre qu’on ajoute aux malheurs du monde, on finit par ne plus savoir où on en est. Faut pas confondre Médoc et médocs ! lol.

                  Quoique, pour le tamiflu, il paraît que ça fait tourner la tête ! Le squalène je n’sais pas ! Pas de pot, ce sont les vaccins sans adjuvants qui sont décommandés !

                  furtif de droite ? rho, et gna gna gna, !

                  Ben s’il n’est pas de gauche, s’il n’est pas du centre, il est où le toutou ? Il est furtif, voilà tout !


                • claude claude 6 janvier 2010 17:22

                  je me joins à mes amis fascistes de droite, léon, le furtif, philippe r. et autres ignoble penseurs... ( à qui je renouvelle mes très saints voeux de bonne année...)

                  l’opus déi est une secte, parmi les plus dures, créée pour faire opposition et combattre l’influence des lumières dans la vie plublique, la séparation de l’église et de l’état, la laïcisation de la société occidentale ; ainsi que l’ouverture aux autres mouvements spirituels et de pensées, à l’athéisem, l’agnostisme...

                  contrairement aux délires (un de plus) du clown infernal inculte qui semble faire de l’amalgamme, un système de pensée, en compensant ses lacunes et son manque de bon sens par des inventions aussi sottes que grenues. l’opus déi ne représente que lui et certainement pas la foi de la grande majorité des catholiques.

                  l’op, c’est une secte, comme les témoins de jéhova, les moonistes, la Congrégation pour la doctrine de la foi, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X ...

                  quand on sait cela, il n’y pas de quoi en faire un fromage.

                  la foi catholique conte suffisament en son sein, de courants progressisistes, ouverts sur le siècle, ne s’interéssant qu’à l’essentiel de la foi,
                   il y a aussi des érudits athés, pour contrer ces fous de dieu, et éviter que des néophites se laissant emporter par leur délire anticlérical et religieux ne viennent tenter d’essayer de démolir ces lobbys religieux et leurs dérives, sans être armés intellectuellement. ils ne feront que renforcer des groupes 


                • alberto alberto 5 janvier 2010 12:37

                  Oui, mais voir ceci...


                  • ZEN ZEN 5 janvier 2010 12:40

                    Salut Alberto

                    Mais les « cadavres » se portent bien smiley


                    • alberto alberto 5 janvier 2010 17:08

                      Salut, Zen, oui et certains sont exquis !

                      Bien à toi.


                    • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2010 12:41

                      L’église catholique romaine, et ses suppôts, sont la pire monstruosité de tous les temps. Ayant plongé l’humanité dans l’obscurantisme pendant 2000 ans, pratiqué l’inquisition au nom du bien, confisqué tous les livres qu’ils trouvaient sur leur passage, en se vantant en plus aujourd’hui de posséder la plus grande bibliothèque du monde (d’ouvrages volés), ils poursuivent aujourd’hui leurs oeuvres sataniques selon des modes sournois dignes de la Stasi, dont cet article ne montre qu’un des aspects tentaculaires (Merci à l’auteur).

                      Je ne souhaite qu’une chose, c’est que la prophétie des 111 papes se révèle exacte, que ce pape, issu de la congrégation pour la doctrine de la foi, la dernière chambre inquisitoriale, soit bien le dernier avant Pierre le Romain qui mettra la clé sous la porte, que leur bibliothèque soit saisie et placée là où elle doit être, en bien public, et que le Vatican soit aménagé en musée des horreurs.


                      • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2010 13:22

                        Il est vrai que l’exercice est trop subtil pour toi, Léon, pour l’instant, contente toi de tout mettre dans le même sac, ça te permettra d’occulter que tous tes maîtres à penser, les plus grands diplomés de France, traînent tous dans les milieux les plus obscurs et les plus suspects qui soient, tu sais, ceux qui sont apparus au XVIII°, pour faire contrepoids aux « lumières », dans lesquelles tu fondes ce qui te sert de pensée.


                      • lord_volde lord_volde 5 janvier 2010 13:24

                        Salut vieille Buse, t’es toujours en train de hanter les lieux en tentant de débusquer les perdrix qui sortent du bois en lâchant des bouses fumantes au dessus de ta tête de faucon. Faudrait que tu prennes la peine de délaisse tes ornières pour mieux voir les lignes d’horizons au delà desquelles la vérité t’échappe infiniment sans que tu puisses jamais t’en approcher. 


                      • lord_volde lord_volde 5 janvier 2010 13:30

                        L’individu que j’ai interpellé se nomme Léon la Buse qui vole à basse altitude et ne capte à peine que le 1/4 de la réalité. Sa vue perçante est définitivement troublée par le voile de la bêtise qu’il porte nuit et jour comme on porte le fardeau d’un passé douloureux.


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 janvier 2010 17:43

                        A ce propos, on ne pourra que leur suggérer de mettre un cadre électronique avec la photos des futurs pâpes, histoire de calmer les trouillards !

                        Une réponse technologique au manque de place !

                        Encore un prophète qui n’avait pas prédit le futur !


                      • Lapa Lapa 5 janvier 2010 17:46

                        JL « [...]Il est vrai que l’exercice est trop subtil pour toi,[...] »

                        Vous subtil ?

                        Plus c’est gros plus ça vous plaît. Un bilan de vos interventions, imprécations, affirmations et prédictions en tout poil qui sont généreusement offertes au tout venant par ce site serait très pédagogique et une base immense où puiser pour qui voudrait une démonstration de la bêtise humaine.


                      • oncle archibald 10 janvier 2010 16:38

                        @ John Lloyds : une devinette. Qui a dit : « Il ne peut y avoir de violence au nom de Dieu. On ne peut pas penser l’honorer en offensant la dignité et la liberté de nos proches. Les institutions politiques et religieuses doivent assumer leurs responsabilité »....


                      • oncle archibald 10 janvier 2010 16:44

                        @ John Lloyds : une autre. Qui a dit : « Chaque migrant est un être humain, différent du fait de son origine, de sa culture et de ses traditions, mais une personne qui doit être respectée et qui possède des droits, particulièrement au travail, où la tentation d’exploiter est facile. La violence ne doit jamais, pour personne, être le moyen de régler des différends ».


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 janvier 2010 12:41

                        Vous avez oublié de dire que ceux qui bossent ailleurs que dans leurs communautés sont priés de reverser 10 % de leur revenus à l’OD : vu leurs rémunérations ça ne doit pas leur faire spécialement plaisir !

                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                        Il paraît aussi - selon des personnes qui en sont parties ( pas hyper contentes d’ailleurs ) - que quand on est marié on est prié d’avoir un enfant à peu près chaque année sous peine de sanctions !

                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                        Je me demande bien ce qui peut pousser des personnes à rejoindre ce genre d’organisation qui vous POURRIT totalement la vie ...


                        • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 12:48

                          Je me demande bien ce qui peut pousser des personnes à rejoindre ce genre d’organisation qui vous POURRIT totalement la vie ...

                          Les mêmes raisons que certains pour adhérer au sionisme , islamisme ,...... ou tout autre mouvement sectaire....


                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 janvier 2010 13:02

                          Okay mais dans le cas présent il n’offrent RIEN d’intéressant pour leus membres me semble t il !

                          Il n’ont même pas de camaraderie puisqu’ils sont priés de s’espioner mutuellement !

                          Je n’ai pas non plus l’impression qu’ils cultivent la haine d’autrui contrairement à d’autres organisations !


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2010 13:26

                           genre la secte du Moricisme , elle a pas l’ air de réussir celle-là... smiley

                          2 apôtres

                          Djanel du Vicking- Chaise

                          Pyralène Sanchez .

                          Enfin de quoi remplacer l’ âne de la crèche ...


                        • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2010 13:04

                          L’Islam a au moins eu le mérite de conserver toute une littérature scientifique, médicale, philosophique, qui, sans les musulmans, aurait été perdue. Si l’on connaît les écrits d’Aristote, c’est grâce à eux, au XII° siècle, tous les chrétiens cherchaient à faire des pélerinages à Tolède, et probablement grâce à eux que l’Europe n’a pas sombré dans une inculture préhistorique, due précisemment au Vatican. Tolède où ces écrits étaient disponibles, car interdits dans le reste de l’Europe, même après la création de l’université parisienne.

                          Raison pour laquelle je ne place pas l’Islam en premier. Mais il est clair qu’aujourd’hui, les 3 monothéisme sont de véritables dangers publics, car les potentiels d’interprétation sont tellement suspects que même la manipulation de la nitro est plus rassurante.


                        • Talion Talion 5 janvier 2010 21:02

                          "Raison pour laquelle je ne place pas l’Islam en premier. Mais il est clair qu’aujourd’hui, les 3 monothéisme sont de véritables dangers publics, car les potentiels d’interprétation sont tellement suspects que même la manipulation de la nitro est plus rassurante.« 

                          [Mode »anarchiste breton«  ON]

                          Je m’insurge !... La nitroglycérine est parfaitement sans danger pour qui sait l’utiliser !

                          [Mode  »anarchiste breton" OFF]


                        • Shaytan666 Shaytan666 5 janvier 2010 12:58

                          Tout le monde sait ici que lloyds est encore un de ces fameux athées-islamophile, toujours prêt à pourfendre la juiverie ou la chrétienté mais jamais un mot sur l’islam.


                        • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2010 13:14

                          @AI

                          Vous mélangez dogme religieux et croyances métaphysiques. De nombreuses prophéties se sont déjà réalisées, par exemple celle du roi du monde, popularisée par St Yves d’Alveydre. ça ne s’appelle plus de la superstition, mais de l’empirisme. Vous mélangez, probablement pour vous arranger, des notions très distinctes, et participez, par là-même, ce que vous dénoncez, l’obscurantisme.

                          @Shaytan

                          Un voeu pieux de votre part, vos suppositions débiles concernant mes croyances ?


                        • furio furio 5 janvier 2010 12:56

                          En somme, cela éclaire sur les méthodes utilisées pour rationaliser le génocide du peuple irakien par les coaliSéS en 2003 et plus proche encore le génocide du peuple de GAZA par les iSraélienS. Et ceux appuyaient sur les boutons pour exterminer à distance des peuples sans défense arrivent encore à se raser le matin devant leur miroir ! Etonnish nein ?


                          • dup 5 janvier 2010 13:13

                            il faut pas en avoir pitié . on choisit d’entrer dans la sainte mafia pour des questions oportunistes ou par une ignorance crasse .Le peur de penser soi même et de croire qu’on aura un billet prix réduit pour le ciel. Parcontre les tenants d’une soiété laique ont tout à craindre


                            • leréveur 5 janvier 2010 13:20

                              Allez Villach , tu nous prépare la même chose sur Kolyma, Solovki et Andrej Vichinsky ?

                              Voilà le genre de types qui a été enseignant ...


                              • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 13:39

                                Et toi , aurais-tu été cancre dans ton jeune temps ? ..d’où cette haine pathologique du corps enseignant...


                              • Alexeï 7 janvier 2010 03:05

                                Il s’agit de LA Kolyma, l’ARCHIPEL des Solovki et Andreï Vichinski. Étaler sa culture comme on étale de la confiture, c’est bien, transcrire le russe convenablement, ça c’est la classe.

                                Je ne suis pas toujours d’accord avec l’auteur quant à son idolâtrie de ce site immonde qu’est AV mais voyez dans la liste de ses articles ceux consacrés à la STASI et à l’analyse du film La vie des autres (avec ou sans métonymies et intericonicités, je ne souviens plus).


                              • robin 5 janvier 2010 13:37

                                Cette question de la soumission STUPIDE (sans réflexionà à l’autorité est inculquée par toutes les sociétés modernes en général, l’exemple le plus caricatural étant le véritable terrorisme intellectuel qui a été mené contre les gens qui n’ont pas voulu se faire vacciner par exemple contre la grippe A, et combien d’autres domaines encore ou l’Orwellisation des foules est devenue reine.


                                • Alexeï 7 janvier 2010 03:10

                                  Il s’agit moins d’une soumission aveugle à l’autorité dans le cas de la vaccination que de la pression de groupe décrite par Solomon Asch.

                                  Je ne conteste pas les observations de l’auteur mais, ici, nous sommes dans le domaine de la foi qui s’oppose nécessairement à la raison.

                                  La soumission aveugle à l’autorité s’accorde davantage au politique qu’à la religion : prenez les fonctionnaires nazis qui sont passés ensuite au service de l’État totalitaire qu’était la RDA. Milgram a bien montré dans son livre que les sadiques ne constituent pas les pires bourreaux : les gens qui commettent des actes monstrueux sont des individus ordinaires.


                                • Talion Talion 5 janvier 2010 13:38

                                  Ne pas oublier également que l’Opus Dei gère plusieurs foyers étudiants en France et en Europe afin de pouvoir recruter de nouveaux membres au sein de certaines classes cibles de la société.

                                  Futurs médecins, avocats, ingénieurs, etc... Trouveront au sein de ces foyers un bon moyen de se loger a peu de frais durant leurs études... Mais cela au prix d’un prosélytisme quelque peu présent et passablement sournois :
                                  -Encadrement par une équipe de prêtres,
                                  -Noyautage du groupe de jeunes du foyer par des « numéraires » chargé de rendre compte régulièrement des progrès/opinions/etc de leurs potentiels futurs camarades,
                                  -Participation aux messes et confessions fortement « encouragée »,
                                  -Réunions de groupe obligatoire en soirée avant le repas, ceci afin de « partager ensemble » opinion et points de vue sur certains sujet bien « choisis »,
                                  -Repas collectifs avec prière avant de « rompre le pain »,
                                  -Etc...

                                  Bref... Tout est fait pour accentuer votre sentiment d’appartenance et de dépendance vis à vis du groupe.

                                  Ceux qui ne rentrent pas dans le moule son rapidement éjectés... Quant aux autres... Soit il rentrent dans le moule, soit ils se font discrets le temps de s’extirper de ce « si merveilleux endroit » (humour)...

                                  Pour précision, je parle d’expérience : J’ai subi un an d’Opus Dei au sein d’un de leurs foyers durant mes études.

                                  Au moins la bouffe et le loyer n’étaient pas chers... Pour le reste, j’y réfléchirai avant d’y retourner... Ou d’y envoyer un de mes proches...


                                  • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 13:54

                                    Il y a aussi ceux qui ne savent rien mais qui l’ouvrent pour faire taire ceux qui savent......


                                  • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 14:28

                                    Oh , Papy , je n’empêche personne de s’exprimer.......
                                     « Je ne suis pas forcément d’accord avec ce que vous dites , mais je ferais tout pour que vous puissiez le dire »....
                                    Tout le contraire des Léons , Furtifs , Renève... et consors


                                  • Pyrathome pyralene 5 janvier 2010 14:46

                                    Avec de la cendre de bulot , on peut booster son intellect.....mais ça marche pas sur Fufu ! .... smiley


                                  • clostra 5 janvier 2010 19:49

                                    @pyralène

                                    C’est bête, j’ai jeté tous mes bulots en réduc : ils avaient trois fois la taille d’un bulot ordinaire. J’aurais du me méfier !


                                  • docdory docdory 5 janvier 2010 14:19

                                    Cher Paul Villach


                                    Ces méthodes inqualifiables de l’Opus Dei démontrent , s’il en était encore besoin, que la liberté religieuse ne saurait être sans imites , contrairement à l’opinion qui prévaut outre-Atlantique .
                                    Il est bon à ce sujet de rappeler la déclaration des droits de l’homme ( la meilleure , celle de 1789 ) qui stipule :
                                    Article X
                                     « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. »
                                    Les règlements internes de l’opus dei constituent un trouble manifestement illicite à l’ordre public et ne sauraient être acceptés dans une République laïque.
                                    Il est curieux de constater que , là encore , on tolère de la part de religions, sous prétexte de liberté religieuse, des exactions que l’on ne tolérerait de la part d’aucune autre association . 
                                    Karl Marx disait , non sans raisons , que la religion est l’opium du peuple. Des officines comme l’opus dei sont une variante particulièrement dure de drogue , du type héroïne sous forme concentrée !

                                    • Paul Villach Paul Villach 5 janvier 2010 14:36

                                      @ Cher Docdory

                                      C’est bien le problème qu’il convient de poser.
                                      Peut-on, sous couvert de croyances religieuses, violer les lois de la République ? La laïcité, c’est d’abord le respect des lois de la République, quelles que soient les croyances.
                                      Les droits de la Personne s’arrêtent-ils à la porte de ces factions qui préparent la ruine de la République sous couvert de liberté religieuse ? Paul Villach


                                    • Shaytan666 Shaytan666 5 janvier 2010 18:31

                                      Karl Marx disait , non sans raisons , que la religion est l’opium du peuple.

                                      Bonsoir docdory,
                                      Cette fameuse phrase de Karl Marx est toujours reproduite hors contexte, en effet elle fait partie d’un chapitre de son livre « Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel ».
                                      En voici un court extrait :
                                      ...La misère religieuse est tout à la fois l’expression de la misère réelle et la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature accablée, l’âme d’un monde sans coeur, de même qu’elle est l’esprit d’un état de choses où il n’est point d’esprit. Elle est l’opium du peuple.
                                      Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c’est exiger son bonheur réel.......etc
                                      (je vais quand même pas recopier tout le bouquin  smiley )


                                    • oncle archibald 5 janvier 2010 18:55

                                      @ Paul Villach : vous écrivez un article en vous retranchant derrière la revue Golias dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle est elle même carrément « sectaire » . A cette dose l’athéisme revendiqué devient une espèce de religion, beaucoup plus intolérante et dangereuse que la religion catholique à laquelle vous reprochez de l’être, sans avancer le moindre argument . 

                                      Vous écrivez ci-dessus : «  Peut-on, sous couvert de croyances religieuses, violer les lois de la République ? » La réponse étant bien évidemment non, je ne saurai trop vous conseiller de constituer une asociation avec les rédacteurs de la revue Golias et de porter plainte en justice après avoir revu votre copie pour argumenter, car à part du fiel, il n’y a pas grand chose dans votre article.

                                    • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 14:23

                                       ATTENTION ATTENTION
                                      ici la police de la pensée sarkozienne
                                      INTERDICTION !!!
                                      de critiquer la religion de la race blanche
                                      ELLE est verité comfirmé par le saint père benoit XVI
                                      envoyer sur terre par notre dieu « YESWECANOVAH »
                                      vous ne devez que critiquer les arabes et seulement les arabes
                                      et peut être les juifs en temps de crise monétaire....
                                      nous vous facilitons les chose et montrons vos ennemis
                                      soyez reconnaissant de notre bonté
                                       VEUILLEZ ne plus sortir de la ligne de conduite svp
                                      sinon risque de vaccination anal et sans vaseline dans un camp de vacance de la FEMA selon la loi x2012587744....... du11/09/01
                                      avertissement terminée.......
                                      ------message sponsorisée par HADOPI et ta série préféré Plus belle la vie----------


                                      • Dujnou Dujnou 11 janvier 2010 09:58

                                        Que c’ est bon de plaisanter sur nos intégristes !!!


                                      • Nobody knows me Nobody knows me 5 janvier 2010 14:26

                                        1- à limiter son champ sensoriel à la parole de l’autorité,
                                        2- à la faire seule juge du Bien et du Mal,
                                        3- et à abandonner toute responsabilité dans l’exécution scrupuleuse des ordres reçus sans songer à en discuter la légitimité.

                                        Ne retrouve-t-on pas, du reste, déjà certaines de ces méthodes de « management » dans des entreprises et des institutions républicaines, comme l’Éducation nationale ?

                                        M’sieur, moi j’en ai d’autres, j’en ai d’autres !! L’armée, la police, les partis politiques, ...
                                        Article intéressant. Merci. Je ne puis cependant pas disserter métaphysiquement sur l’article du fait de mon bulbe rachidien restreint.

                                        Cdlmt


                                        • Paul Villach Paul Villach 5 janvier 2010 14:41

                                          @ Nobody knows me

                                          Vous avez raison de regarder vers d’autres institutions.
                                          Je pose le problème non pas de l’insoumission à l’autorité, mais d’une soumission réfléchie à l’autorité, que les plus hautes instances judiciaires, depuis 1946, ont exigé en condamnant ceux qui avaient exécuté des ordres criminels par soumission aveugle à l’autorité.
                                          Mais qui se préoccupe de cette nouvelle éducation-là ? Paul Villach


                                        • Nobody knows me Nobody knows me 5 janvier 2010 14:42

                                          A noter que si l’Autorité en question, c’est le peuple qui a donné ses ordres de manière démocratique... Ben on fait comment alors ?


                                        • Nobody knows me Nobody knows me 5 janvier 2010 14:45

                                          Mais qui se préoccupe de cette nouvelle éducation-là ?

                                          Très juste. A ce propos, on doit pouvoir trouver des trucs intéressants chez Baillargeon et compagnie.

                                          Cdlmt


                                        • Paul Villach Paul Villach 5 janvier 2010 15:15

                                          @ Nobody knows me

                                          « Nobody is perfect » !
                                          Qu’est-ce que le peuple ? La majorité qui s’exprime et écrase la minorité ?
                                          L’histoire nous apprend que la majorité s’est souvent trompée. « Le peuple est juge récusable, dit La Fontaine dans Démocrite et les Abdéritains, / En quel sens est donc véritable / Ce que j’ai lu dans certain lieu / Que sa voix est la voix de Dieu ?  »

                                          La démocratie est le seul système qui ménage des pondérations et des contre-pouvoirs pour que le pouvoir ne soit pas confisqué, même par une majorité : les droits de la Personne, la liberté d’expression et, avec elle, le droit d’opposition sont ces contre-pouvoirs principaux.
                                          L’article 28 de la loi du 13 juillet 1983, par exemple, autorise la désobéissance du fonctionnaire. Mais les conditions de son application sont pour l’instant quasi inapplicable.

                                          Et pourtant, « les écouteurs de l’Élysée mitterrandien » ont bien été condamnés pour n’avoir pas désobéi aux ordres illégaux de nature à compromettre gravement un intérêt public !

                                          Chaque citoyen, Monsieur, est appelé à prendre ses responsabilités en démocratie. Paul Villach


                                        • snoopy86 5 janvier 2010 14:38

                                          Il est sympa Paulo, il renvoie bien l’ascenseur à son éditeur ....

                                          http://golias-editions.fr/spip.php?article3162

                                          Enfin, si les chrétiens de gauche se mettent à apprécier les nichons de Béa c’est quand même un gros progrés ....

                                          Quoique :

                                          L’état d’esprit comme les procédés employés par cet organe de presse, notamment ses fréquentes attaques contre les activités et les responsables de l’Église, conduisent, au jugement des instances de la Conférence des Évêques, à se demander en quel sens cette revue peut prétendre au titre de catholique.

                                          Père Olivier de La Brosse, o.p.
                                          Porte-Parole de la Conférence
                                          des Evêques de France
                                          1998

                                             Alors cul-béni ou pas cul-béni ?  

                                          • je passe 5 janvier 2010 14:47

                                            Snouppy

                                            Snouppyy intermittent chez chez Disney, se met toujours sur la file de droite proche du sein de Béa.

                                            Encore un 4 ème âge qui pense emporter la planète Terre dans son tombeau.


                                          • Paul Villach Paul Villach 5 janvier 2010 14:59

                                            @ Snoopy86

                                            À l’aporie, l’âme pleine de fiel, il ne vous reste évidemment que le leurre de diversion ! Cela permet de ne pas parler du sujet de l’article qui est en fait l’éducation à une soumission réfléchie à l’autorité !

                                            Quant à Golias que vous attaquez lâchement, c’est une maison d’édition qui mérite le respect.

                                            Mon point de vue est le suivant : « celui qui croit au ciel » et « celui qui n’y croit pas » doivent s’entendre pour que la vie sur terre ne soit pas un enfer.

                                            Les animateurs de Golias qui « croient au ciel » partagent ce point de vue, à la différence des croisés illuminés (genre Opus Dei ou islamistes ) qui, comme au temps des partis fascistes et communistes, sont prêts à organiser l’enfer sur terre sous prétexte de préparer des lendemains ou un au-delà qui chantent. Paul Villach


                                          • je passe 5 janvier 2010 15:06

                                            Papy

                                            Papy un homme qui a raté sa vie, on lui à la raflé l’invention de la colle, peut-être un romain.


                                          • snoopy86 5 janvier 2010 15:12

                                            Répondez-donc à la question Paulo

                                            Cul-béni ou pas ?


                                          • french_car 5 janvier 2010 16:53

                                            Villach vous le dit : en acceptant de publier les Tétons de Béa et autres immenses oeuvres de l’auteur Golias démontre de son ouverture d’esprit.


                                          • french_car 5 janvier 2010 17:50

                                            @Léon, y a des saisons comme ça. La saison du leurre de diversion, la saison du Milgram, la saison des cerises ...

                                            Je relis le post de snoopy et je me marre de plus belle : il y associe les « nichons de Béa » à un « organe de presse » !


                                          • Charles Martel Charles Martel 6 janvier 2010 09:29

                                            «  sujet de l’article qui est en fait l’éducation à une soumission réfléchie à l’autorité ! »

                                            Non le sujet de l’article est, et reste les pratiques dictatoriales de l’OD. Ou alors vous ne savez pas choisir un titre et encore moins étayer un sujet par plus d’un exemple avec une référence ultra connue vite éludée. Et beau renvoi d’ascenseur effectivement, plus la une d’AV en solo toute une journée. Ca va finir par se voir. D’ailleurs, même Dugué vous demande comment mieux passer dans les médias (que vous décriez tant).

                                            Le poisson ne mord pas toujours à l’appât


                                          • Paul Villach Paul Villach 6 janvier 2010 09:58

                                            @ Charles Martel

                                            Vous avez l’air de savoir lire !
                                            1- Le titre a été choisi pour attirer l’attention sur un sujet qui ne l’attire pas : la soumission aveugle à l’autorité et la soumission réfléchie à l’autorité.
                                            2- L’Opus Dei est un exemple de cette soumission aveugle à l’autorité. J’associe cet ordre à l’islamisme, aux partis fascistes et communistes. Mais vous n’avez pas dû lire l’article jusqu’au bout.
                                            3- Je ne vois pas la raison de votre animosité contre les Éditions Golias, sauf votre intégrisme probable.
                                            Alors, oui, il n’y a pas de compromis possible avec l’intégrisme, d’où qu’il vienne ! Paul Villach
                                             


                                          • Frédéric 11 janvier 2010 09:05

                                            Cher Monsieur Vilach,

                                            Si votre souhait est la défense des libertés, il me semble important de ne pas tomber dans la caricature d’une réalité telle que l’Opus Dei. Vous parlez de soumission réfléchie à l’autorité. Je précise que l’incorporation complète à l’Opus Dei prend 7 années, qui sont 7 années de réflexion pendant lesquelles le candidat découvre de manière toujours plus approfondie ce à quoi il s’engage. L’objectif visé est la sainteté de vie : celle-ci n’a jamais été un danger pour l’humanité, bien au contraire. Faire l’amalgame avec des régimes totalitaires réclame une certaine dose de mauvaise foi.

                                            Au long de ce cheminement, certains membres découvrent que ces engagements ne correspondent pas à leur personnalité, ou plus surnaturellement, à ce que Dieu attend d’eux. Ou simplement ont-ils idéalisé l’Opus Dei et ont-ils été déçus par la réalité qu’ils ont découvert. Ils décident alors de quitter l’Opus Dei.

                                            Parmi ceux qui quittent l’Opus Dei, certains rejettent cet échec personnel sur l’institution. Ils cherchent donc des raisons d’expliquer le fait qu’ils n’aient pas réussi à persévérer. Ils ôtent la dimension spirituelle qui les avait conduits à adhérer, et décrivent la simple réalité humaine qui, sans perspective de sainteté, n’a en effet aucun sens. D’autres quittent l’Opus Dei apaisés et reconnaissants des années passées dans cette institution, qui les ont aidés à construire leur route.

                                            L’Opus Dei n’est pas une institution parfaite, comme toute institution humaine. Comme cette « excellente » revue Golias - selon vos dires - qui, à l’instar de tous ces journalistes qui se prennent pour Zorro, se charge de distribuer les bons et les mauvais points. L’intelligence exige que l’on ne parle que de ce que l’on connaît bien, et que l’on ne prête pas le flanc trop facilement à 165 anciens membres face aux 80 000 membres actuels de cette institution. Mais, la société d’aujourd’hui consacre le règne de l’émotion, et la vérité n’est plus démontrée dans le fond des articles, mais créée de toute pièce par la forme. Vous êtes vous aussi tombé dans ce piège.

                                            Je vous laisse à cette réflexion : lorsque l’on pense légitime de combattre une institution, il est essentiel de garder une certaine mesure et de faire une analyse objective, et aussi proche que possible de la situation réelle. La caricature ne sert pas votre combat. Au contraire, elle disqualifie l’article : si l’opus dei était ce que vous décrivez, il n’y aurait pas 80 000 personnes pour s’y engager à vie, dont une bonne partie n’est pas aussi stupide que vous l’imaginez. Je précise que l’absence de papier, comme vous dites, et la réduction de l’engagement à un simple contrat oral, permet aussi de quitter l’Opus Dei du jour au lendemain, sur simple décision de l’intéressé. Est-ce cela pour vous le comble de l’absence de liberté ?

                                            Intéressez-vous donc au totalitarisme de la société de consommation sur les jeunes - et moins jeunes - esprits. L’évangile peut libérer de ce conditionnement et permettre à chacun de sortir de soi-même, et de l’assouvissement immédiat de ses pulsions. C’est une vraie libération que la société laïque que vous vénérez semble bien incapable d’apporter. Les jeunes ont besoin de savoir ce qui compte vraiment dans la vie. L’évangile le leur montre, et l’Opus Dei aussi, à sa façon.

                                            Cordialement

                                            Frédéric

                                            Pour ceux qui n’ont pas peur de se laisser influencer par un site internet, voici une autre manière de décrire l’Opus Dei. A chacun de faire la part des choses : www.opusdei.fr


                                          • Paul Villach Paul Villach 11 janvier 2010 15:26

                                            @ Frédéric

                                            Je comprends que, par patriotisme interne, vous défendiez votre boutique.

                                            Le problème est que vous ne réfutez pas les 6 piliers d’une destruction de la Personne que ces 165 anciens membre de l’Opus Dei ont décrits dans le texte publié par GOLIAS Hebdo.

                                            Vous n’opposez que deux arguments.

                                            1- l’argument du nombre : 80.000 membres qui restent à l’Opus Dei vous paraissent être plus fiables que 165 qui s’en vont.
                                            Je vous renvoie aux travaux de Solomon Asch sur la pression que le groupe exerce sur l’individu, auxquels je me reporte souvent sur AGORAVOX, car le leurre de la pression du groupe est constant en publicité et ailleurs (déjà 1 millions de spectateurs, 200.000 exemplaires vendus, etc.) : le groupe n’est pas une référence de fiabilité de l’information. Il se trompe très souvent. L’Histoire est une succession d’erreurs commises par les goupes. C’est même souvent les dissidents qui se sont révélés les porteurs de lumière dans l’obscurantisme que font règner les groupes !

                                            2- L’absence d’écrit  : vous estimez que l’absence de « papier » est un gage de liberté.
                                             Voilà qui nous renvoie à l’âge des cavernes. Nous vivons dans une civilisation de l’écrit, Monsieur, et non plus dans la civilisation de l’oral.
                                            Il n’est de contrat qu’écrit, sans lequel aucune preuve ne peut être apportée en cas de manquement d’une des parties à son engagement. Et quand un individu est face à un groupe et à une institution, inutile de faire un dessin pour savoir qui est le plus fort et qui est le plus faible qu’affaiblit encore plus l’absence de contrat écrit.

                                            Ce type d’institution comme toute les avant-gardes fait froit dans le dos. Et je ne souhaite pas qu’elle puisse exercer un jour une influence telle que nos libertés en seraient menacées.
                                            Paul Villach


                                          • Frédéric 18 janvier 2010 08:58

                                            Je reviens par hasard sur cette page et suis venu voir si vous aviez répondu. Vous voudriez que je conteste les six points de ces opposants mais ce serait à vous de faire ce travail en faisant une étude (croiser des sources), et éventuellement, une enquête sérieuse (rencontrer des personnes de l’Opus Dei, et vérifier par vous même le degré de soumission de ces personnes : vous risqueriez d’être surpris). Vous n’en avez pas le temps : et bien, arrêter de faire votre Zorro, ardent défenseur des masses stupides et ignorantes, qui n’ont droit qu’à votre mépris, celles-là même qui rejoignent des institutions comme l’Opus Dei. Heureusement, éclairé comme vous êtes pas votre science innée, et d’une intelligence devant qui chacun devrait plier les genoux, vous ne vous laissez pas berner, certain de la véracité de ce qu’exposent ceux qui ont des comptes à régler avec l’institution. C’est comme si vous demandiez aux divorcés de faire l’éloge de la fidélité : ils auront quelques difficultés et cela peut se comprendre. Il ne s’agit pas de les juger mais simplement de se demander s’ils ne sont pas, eux aussi, en train de défendre leur boutique.

                                            Puis-je, moi-même, défendre et réfuter ces six points. Bien sur que non puisque vous me considérez de parti pris. Je ne peux être en aucun cas crédible à vos yeux, ni à ceux qui bouffent du curé au petit déjeuner. Seul vous pouvez exposer la vérité et éventuellement dénier vos affirmations, mais cela vous demanderait un travail d’approfondissement que, par principe, et certainement manque de temps, vous laissez aux autres, à ceux qui forcément seront de parti pris puisqu’ils en arriveront à dire peut-être du bien de l’Opus Dei. Dans votre logique, ne pourront être crédible que ceux qui disent du mal de l’institution. Contentez-vous de lire Golias et vous ne serez jamais déçu à ce sujet.

                                            Je ne sais pas qualifier ce genre de comportement, d’autant plus qu’il est partagé par bon nombre des informateurs officiels et journalistes : il suffit de bien connaître un sujet, fut-ce la reproduction des crevettes sur les côtes normandes, pour se rendre compte qu’ils n’ont aucun complexe pour affirmer n’importe quoi. On aurait pu penser qu’Agora Vox serait un moyen de donner la voix à quelques personnes qui, en raison d’une honnêteté intellectuelle revendiquée, se sont vues refuser l’expression libre dans des journaux officiels. Et bien non : la même médiocrité se retrouve sur Agora Vox. C’est bien dommage même si, je l’admets, rien ne m’oblige à vous lire. Mais bon, quand on aime la vérité, on se laisse parfois piéger par une soudaine envie de la défendre. A quoi bon...


                                          • Paul Villach Paul Villach 18 janvier 2010 10:25

                                            @ Frédéric

                                            Votre réponse est l’exemple même de la malhonnêteté intellectuelle !

                                            Je ne vous demande pas de défendre ces six piliers de la destruction de la personnalité, mais de confirmer ou d’infirmer si oui ou non ces six méthodes sont en vigueur dans votre confrérie.

                                            Le reste n’est que leurre de diversion qui ne fait que confirmer implicitement ces six méthodes totalitaires !
                                            Paul Villach


                                          • Frédéric 19 janvier 2010 14:47

                                            Je reviens cette fois ci exprès.

                                            Ce qui est en cause, ce n’est pas le contenu qui est en partie vrai - en partie seulement - mais l’interprétation qui en est faite, et qui exclue toute décision libre de la part des intéressés, comme s’ils n’étaient que des zombies au service d’une institution totalitaire. Et vous convaincre de cela est absolument impossible. Donc, à quoi bon essayer.

                                            Dois-je vous convaincre qu’il est logique et normal qu’un père de famille se prive librement de certains plaisirs pour s’occuper en priorité de son épouse et de ses enfants. Pensez-vous que le don de soi à une cause ne peut être qu’un acte de folie ? Si vous pensez ainsi, alors vous ne comprendrez jamais les institutions à caractère spirituel et vous verrez des sectes à tous les coins de rue.

                                            C’est tout ce que je voulais vous dire : rencontrez des personnes de l’Opus Dei et vous pourrez ainsi attester ou infirmer vos certitudes. Sans cela, votre discours n’étant pas crédible, et même assez burlesque, je vous conseille simplement de le garder pour vous. Vous faites ce que vous voulez car vous, vous êtes libre smiley sauf de vos préjugés smiley)... mais bon, comme nous tous, sauf que je ne me mêle pas de ce que je ne connais pas personnellement. C’est un principe qui est peut-être malhonnête, mais qui permet d’éviter les faux procès en sorcellerie. Et notamment de se ridiculiser.


                                          • Paul Villach Paul Villach 19 janvier 2010 15:27

                                            @ Frédéric

                                            Je retiens donc de votre dernier courriel ceci.

                                            1- « Ce qui est en cause, écrivez-vous, ce n’est pas le contenu qui est en partie vrai - en partie seulement ». La protestation des 165 témoins, anciens membres de l’Opus Dei, est donc fondée sur des données dont vous reconnaissez l’existence « en partie »’.
                                            Pour clarifier les choses, ne vous gênez pas, dites-moi quelles sont, parmi ces six méthodes de destruction de la personnalité, celles qui ne seraient pas clairement établies, selon vous.

                                            2- Elle a bon dos la spiritualité quand une clique impose à ses membres la violation des droits de la Personne et du droit du travail ! Rien n’autorise qu’on puisse abuser de la confiance d’une personne fragile ! Car il faut être très fragilisé quand on se prête à de pareilles manipulations.

                                            3- Je comprends que vous trouviez « (mon) discours burlesque », car le vôtre est sinistre  : vous défendez des méthodes totalitaires, Monsieur. Paul Villach


                                          • Frédéric 19 janvier 2010 22:29

                                            Indécrotable. J’abandonne.


                                          • Frédéric 19 janvier 2010 22:51

                                            Je me ravise car je précise quand même que vous avez quelques difficultés à distinguer les faits de l’interprétation qui en est faite.

                                            1) Le fait que les engagements ne soient pas écrits rend libre la personne de s’en aller si elle ne souhaite plus les respecter. Ce n’est quand même pas bien compliqué à comprendre. Quelqu’un fait partie de l’Opus Dei s’il en a envie. S’il n’a plus envie, il part. Basta.

                                            2) A part quelques exceptions, tous les membres de l’Opus Dei ont une activité professionnelle. Alors, l’idée que personne ne travaille, et que les membres sont exploités pour faire des basses besognes de l’Opus Dei, est une idée parfaitement étrangère à cette institution. Si besoin est, le droit du travail y est respecté : je vous rassure. Même si c’est très éloigné de la réalité de l’Opus Dei, où je le répète tout le monde ou presque a une activité professionnelle, demandez-vous un instant si les religieux ont un contrat de travail avec leur communauté pour récolter le raisin de leurs vignes. Je vous laisse trouver la réponse.

                                            Pour le reste, c’est du même calibre. Et je n’ai vraiment pas envie d’essayer de vous convaincre.

                                            Vous interprétez comme vous l’entendez les racontars qui sont arrivés jusqu’à vos oreilles, qui sont eux-mêmes le résultat d’une interprétation, sans avoir une seule seconde l’idée d’aller vérifier par vous mêmes, ou en croisant vos sources. Je le répète une dernière fois : ce serait cela l’honnêteté intellectuelle qui semble tant vous manquer.

                                            Quand à m’accuser de défendre une institution totalitaire, que voulez-vous que je vous dise ? C’est vous qui avez décidé qu’elle l’était. C’est votre problème et je ne peux vraiment plus rien faire pour vous. Je vous laisse le dernier mot, c’est promis. Mais si des lecteurs passent par là, ils feront la part des choses. Le fanatique, c’est vous, et vos réactions le montrent bien.


                                          • Paul Villach Paul Villach 20 janvier 2010 11:18

                                            @ Frédéric

                                             "1) Le fait que les engagements ne soient pas écrits rend libre la personne de s’en aller si elle ne souhaite plus les respecter. Ce n’est quand même pas bien compliqué à comprendre. Quelqu’un fait partie de l’Opus Dei s’il en a envie. S’il n’a plus envie, il part. Basta."

                                            Vous vous réjouissez donc de revenir à un âge archaïque de l’humanité qui ne connaissait que la tradition orale et les contrats sur parole. Joli progrès pour la protection des plus faibles ! Basta ! Comme vous dites !
                                             

                                            "demandez-vous un instant si les religieux ont un contrat de travail avec leur communauté pour récolter le raisin de leurs vignes. Je vous laisse trouver la réponse. « 
                                            Vous ne vous êtes jamais posé le problème que crée ce fonctionnement à ceux qui sont amenés à quitter »leur communauté". Cette méthode est, en revanche, efficace pour dissuader tout indocile de quitter la communauté pour se retrouver démuni.

                                            "Pour le reste, c’est du même calibre. Et je n’ai vraiment pas envie d’essayer de vous convaincre.«  »

                                            C’est votre problème et je ne peux vraiment plus rien faire pour vous.« 

                                            Vous êtes, en effet, imperméable à l’évidence, au bon sens et à l’honnêteté intellectuelle. C’est sans doute le résultat des manipulations mentales hebdomadaires que vous subissez.

                                            Je vous renvoie aux travaux de Stanley Milgam sur la soumission aveugle à l’autorité, auxquels mon article fait référence. Mais j’imagine qu’il doit figurer sur »l’index librorum prohibitorum" de votre confrérie.

                                            Voilà comment on fabrique des braves gens de votre espèce qui abandonnent toute contrôle personnel de la légitimité des actes prescrits par l’autorité et toute responsabilité personnelle. Les plus grandes catastrophes de l’Histoire sont perpétrées par ces braves gens, bien sous tout rapport, rendus incapables de refuser d’exécuter un ordre d’une autorité malveillante !

                                            Sachez en tout cas que vous offrez de votre religion l’image la plus répulsive qui soit. Ce n’est pas pour me déplaire, figurez-vous !

                                            Paul Villach

                                             


                                          • jerome 5 janvier 2010 14:47

                                            Bonjour M.Villach
                                            vous me décevez ! d’habitude assez d’accord avec vos idées, et vos manières
                                            courtoises de les défendre, je me demande comment vous osez vous appuyez
                                            sur Golias pouir attaquer l’ OD.
                                            Vous devez savoir que Golias sue la haine de l’ Eglise et des chrétiens ...
                                            Il eut mieux valu pour vous étudier en profondeur les actions de l’ OD ... , mais là c’était
                                            un gros boulot ! et aller en plus contre vents, modes et marées médiatiques !
                                            Bon, je ne vous en veut pas, mais vous demande plus de circonspection à l’avenir svp !


                                            • Paul Villach Paul Villach 5 janvier 2010 15:25

                                              @ Jérôme

                                              Votre tour de passe-passe ne marche pas !
                                              Comment pouvez-vous soutenir pareille horreur sur Golias, sauf à appartenir aux sectateurs intégristes qui répandent de pareilles calomnies.
                                              Regardez l’Histoire. Restez au 19ème siècle : quels sont ceux qui ont le mieux défendu les idéaux de la religion chrétienne ? Pie IX et son « Syllabus » de 1864 pourfendant le libéralisme politique et la démocratie ou des familles de pensée qui les soutenaient au contraire, et dans lesquels s’est illustrée une figure comme Félicité de Lamennais ? Il n’y a pas photo !
                                              Aujourd’hui Lamennais, selon moi, c’est Golias. Paul Villach


                                            • french_car 5 janvier 2010 17:00

                                              Villach, Golias c’est la boutique de Meyssan, qui commit d’ailleurs un ouvrage sur l’Opus Dei dont vous avez tiré quelques éléments pour éructer votre article ! Golias une maison sérieuse ? Allons !


                                            • Voris 5 janvier 2010 14:51

                                              Bonjour Paul Villach,

                                              Le thème de l’autorité est très récurent voire obsessionnelle dans vos articles mais il me semble que c’est la première fois que vous traitez de l’autre problème de l’autorité : celui de de son abus du moins à cette échelle. Habituellement, vous évoquez plutôt le problème de non respect de l’autorité des adultes ou de sa mise en cause ou de sa difficulté à s’exercer sereinement. Bref, vous avez retourné la médaille.

                                              Pour moi, c’est simple : je ne reconnais aucune autorité divine ni a fortiori religieuse. L’autorité autre, je la respecte, mais que l’on tente de me l’imposer de manière autoritaire et c’est alors comme un chiffon rouge que l’on agiterait imprudemment devant un taureau.


                                              • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 15:00

                                                ca me fais vachement croire en dieu la deuxième photo de l’article coupe de cheveux facon IIIieme reich
                                                c’est qui la statue ???
                                                ca se voit qui a de l’amour et de la compassion sur ce visage
                                                suuuurrrrr dieu est en lui


                                                • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 15:01

                                                  sérieux elle viens d’où la deuxième photo ???


                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2010 15:02

                                                    Moi je reconnais l’ autorité , j’ ai une C3 citroën comme autorité...


                                                    • je passe 5 janvier 2010 15:04

                                                      Rocla comme raclée

                                                      Pour vous sûrement un sextant comme pois chiche.


                                                    • clostra 5 janvier 2010 19:53

                                                      un pois chiche comme sextant ? (on dit un « blibli »)


                                                    • mokhtar h 5 janvier 2010 15:08

                                                      A l’auteur, M. Villach
                                                      Bonjour

                                                      « Islamisme et Opus Dei exigent la même soumission aveugle à l’autorité au profit de cliques différentes certes mais aussi illuminées l’une que l’autre. »

                                                      Faux pour ce qui concerne l’islamisme. En Islam, il n’y a que le Prophète qui est considéré comme infaillble. tncore, il est arrivé à ce dernier de se tromper et de dire humblement : « Je ne suis qu’un humain ».
                                                      Sinon, toute autorité est considérée comme faillible, donc criticable, à fortiori par les milieux religieux quand ils constatent une déviance du Prince, même s’il a le soutien de quelque chose qui ressemble à un clergé officiel (quelques muftis et quelques imams). Cela fait fait toute la vitalité de l’islam où il n’y a pas d’église, chacun pouvant se considérer comme le vicaire d’Allah (Dieu).
                                                      S’il s’agit dans votre intervention de groupes intégristes, et à la limite terroristes, passe. Mais l’Islam véritable, lislam Coranique et celui enseigné par le Prophète, n’a rien à voir avec ces gens-là.

                                                      Ce n’est pas parce des légionnaires et parachutistes français ont torturé à tour de bras dans l’Algérie en guerre contre le conialisme qu’on va généraliser et dire que les français sont des tortionnaires.


                                                      • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 15:08

                                                        L’Opus Dei dirige 150 écoles de formation professionnelle, 200 résidences universitaires et 5 universités. Le mouvement reçoit environ 30.000.000$ par mois en dons et revenus. Parmi ses amis et bienfaiteurs, on compte les patrons d’Axa, des AGF, de Schneider.

                                                        Quelques autres nouveaux mouvements font également problème par leurs méthodes musclées : le chemin Néo-catéchuménal, Communion et Libération, les Focolari, l’œuvre, Marie-Jeunesse et certaines composantes du Renouveau. 

                                                        l’ex-Pape Jean-Paul II les avait rassemblés tous (500.000 personnes) à Rome à la Pentecôte 1998 et il les considérait comme le fer de lance de sa nouvelle évangélisation. 

                                                        Le plus inquiétant est que le Pape actuel, anciennement cardinal Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, ancienne Inquisition, estime depuis longue date que ces mouvements sont l’unique évolution positive de l’Église post-conciliaire.



                                                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 janvier 2010 17:53

                                                          Je me disais aussi qu’il y avait une subite amélioration du style ...


                                                        • mokhtar h 5 janvier 2010 15:10

                                                          A l’auteur, M. Villach
                                                          Bonjour

                                                          « Islamisme et Opus Dei exigent la même soumission aveugle à l’autorité au profit de cliques différentes certes mais aussi illuminées l’une que l’autre. »

                                                          Faux pour ce qui concerne l’islamisme. En Islam, il n’y a que le Prophète qui est considéré comme infaillble. Et encore, il est arrivé à ce dernier de se tromper et de dire humblement : « Je ne suis qu’un humain ».
                                                          Sinon, toute autorité est considérée comme faillible, donc criticable, à fortiori par les milieux religieux quand ils constatent une déviance du Prince, même s’il a le soutien de quelque chose qui ressemble à un clergé officiel (quelques muftis et quelques imams). Cela fait fait toute la vitalité de l’islam où il n’y a pas d’église, pas de clergé régulier ou séculier, ou institutionnalisé, chacun pouvant se considérer comme le vicaire d’Allah (Dieu).
                                                          S’il s’agit dans votre intervention de groupes intégristes, et à la limite terroristes, passe. Mais l’Islam véritable, lislam Coranique et celui enseigné par le Prophète, n’a rien à voir avec ces gens-là.

                                                          Ce n’est pas parce des légionnaires et parachutistes français ont torturé à tour de bras dans l’Algérie en guerre contre le conialisme qu’on va généraliser et dire que les français sont des tortionnaires.


                                                          • L'enfoiré L’enfoiré 5 janvier 2010 15:13

                                                            Dans un monde de metro-boulot-dodo, rien ne changera dans un monde que j’ai appelé « le Zombie land » dans mon dernier article. L’autorité qu’elle soit privé ou étatique, sait comment faire tourner « sa machine ». « L’affaire Maupas » n’est qu’une manière de montrer l’exemple. Pour la petite histoire : Jospin avait, à son époque, voulu réhabilité les déshonorés de la guerre. Il a été remis très vite sur le droit chemin par Chirac. Les réhabilitations ont été très peu nombreuses.

                                                            Quand on passe à l’Opus Dei, aux sectes, on passe à la vitesse supérieure, par le spirituel. On casse l’ego d’abord et on maintient la pression par la peur ensuite. Rien de nouveau sous le soleil. Le processus est classique et marche encore.
                                                            La résistance, appeler cela « Res publica », peut-être.
                                                            Je pourrais mieux appeler cela d’instinct de conservation que l’on a perdu. Darwinisme diraient certains ? Peut-être aussi.
                                                            Même avec le bon droit, il y a longtemps, que j’ai compris que le succès n’était pas garanti sur facture. La solidarité, c’est du domaine de la théorie.


                                                            • roblin 5 janvier 2010 15:23

                                                              Une fois de plus, paul villach nous pond un article sur ses confusions, ou il mélange obéissance, autorité et même respect et responsabilités.

                                                              L’expérience de milgram à démontré que l’on obéissait à l’autorité ou ce qui représente l’autorité, mais curieusement, on oublie que ce sont en premier les parents qui font obéir l’enfant, l’expérience de milgram est superficielle et n’est que la reproduction de l’obéissance de l’enfant aux parents parce qu’il en a besoin pour survivre.

                                                              La religion n’est aussi que la reproduction du contrôle exercé par les parents sur l’enfant.

                                                              On oublie toujours que l’origine de beaucoup de chose est l’enfance est ce qu’on fait subir les parents à l’enfant.

                                                              "Selon les 165 signataires de ce témoignage ahurissant, il existerait donc sur le sol une association religieuse encouragée par l’appareil ecclésiastique de l’Église Catholique, l’Opus Dei, dont les méthodes porteraient atteinte aux droits de la Personne en violant délibérément les lois de la République. "

                                                              Et oui, c’est même le principe de base de toutes les religions....


                                                              • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 15:26

                                                                une erreur sur la deuxième photo
                                                                a rappeler

                                                                Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ;
                                                                car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.
                                                                ils vont s’en prendre plein la tronche arrivé au prgatoire
                                                                 loupéeeee

                                                                • Shaytan666 Shaytan666 5 janvier 2010 18:44

                                                                  Il fallait juste comprendre que la religion catholique autorise et même encourage les représentations de dieu, de jésus, de marie et de tous les saints (vous voulez une image pieuse).
                                                                  C’est le judaïsme, qui lui interdit même d’écrire le nom de dieu et l’islma qui interdisent la reproduction d’images de dieu, pas des saints bien entendu vu qu’ils n’en existent pas.


                                                                • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 15:27

                                                                  source
                                                                  lui même la haut
                                                                  allez lui demander


                                                                  • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 15:29

                                                                    j’imagine pas le bouchon pour l’enfer
                                                                    combien j’en vu s’agenouiller devant un crucifix


                                                                    • Reinette Reinette 5 janvier 2010 15:56


                                                                      Bonjour Paul Villach


                                                                      après lecture de votre article, on reste sur sa faim... et votre article manque de liens


                                                                      1) Un témoignage de 165 anciens membres et responsables de l’Opus Dei
                                                                      Comment ces 165 personnes ont pu témoigner après avoir subis ... Les six piliers d’une destruction de la personne ?
                                                                      Ont-elles été aidées par des gens extérieurs ? par exemple



                                                                      2) Selon les 165 signataires de ce témoignage ahurissant, il existerait donc sur le sol
                                                                      Vous parlez bien de la France ?

                                                                      3) je ne trouve pas cette secte dans la liste officielle info-sectes (ou peut-être est-elle cité sous un autre nom ?

                                                                      http://www.info-sectes.org/masques/sectes.htm






                                                                      • Reinette Reinette 5 janvier 2010 16:01


                                                                        pour bien commencer l’année 2010, un livre à offrir d’urgence aux p’tites têtes porteuses de croix, de voiles, de kippa...

                                                                        Sébastien Faure, Les 12 preuves de l’inexistence de Dieu, éditions Libertaires. 10 euros
                                                                        http://www.lemague.net/dyn/IMG/cache-198x300/arton1482-198x300.jpg



                                                                      • foufouille foufouille 5 janvier 2010 17:54

                                                                        @ reinette
                                                                        les sites anti-sectes sont amis avec les super cathos pour lesquels harry potter est satanique
                                                                        normal donc pas opus dei


                                                                      • L'enfoiré L’enfoiré 5 janvier 2010 18:27

                                                                        Reinette,
                                                                         
                                                                         « après lecture de votre article, on reste sur sa faim... et votre article manque de liens »

                                                                        Absolument, mais quand on écrit un article à la vitesse de l’éclair, tous les jours, il y a peu de chance de s’armer de liens pour justifier ses dires.
                                                                        Je trouve aussi, que ce sujet aurait pu être bien plus fouillé et élargi à des domaines annexes.
                                                                        Mais comme dit l’auteur « ... acceptez que je décide de ce qui m’est propre dans ma sphère privée. Mes articles vous plaisent ou non. C’est normal. Quand on écrit, on s’expose et je ne m’en plains pas. Quant aux trolls, leur ridicule est si achevé qu’il n’est pas nécessaire d’y ajouter quoi que ce soit. »

                                                                        Incontestable...
                                                                         


                                                                      • Shaytan666 Shaytan666 5 janvier 2010 18:46

                                                                        Salut Reinette,
                                                                        Tiens moi pour mon petit noël  smiley j’ai reçu le livre de Christopher Hitchens « Dieu n’est pas grand » et en sous-titre « comment la religion empoisonne tout ».
                                                                         smiley


                                                                      • Reinette Reinette 5 janvier 2010 19:33


                                                                        Shayton666, bonsoir

                                                                        merci pour l’info, je ne connaissais pas cet écrivain (à suivre donc)
                                                                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Christopher_Hitchens



                                                                      • Reinette Reinette 5 janvier 2010 21:12


                                                                        L’enfoiré, bonsoir


                                                                        d’accord avec vous,

                                                                        et puis cette référence à Golias Magazine ...

                                                                        je ne connaissais pas mais j’ai trouvé ça :


                                                                        Christian Terras, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire catholique progressiste Golias 

                                                                        http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-12-30/sondage-la-croix-interview-christian-terras-il-faut-une-grande-reforme-institution/920/0/409514



                                                                         


                                                                      • docdory docdory 5 janvier 2010 17:09

                                                                        Cher Paul Villach 


                                                                        Avez-vous lu par curiosité morbide le post de 13 h 14 écrit par John Lloyds ?

                                                                        Il y déclare la chose suivante , je le cite : « De nombreuses prophéties se sont déjà réalisées, par exemple celle du roi du monde, popularisée par St Yves d’Alveydre. ça ne s’appelle plus de la superstition, mais de l’empirisme. »

                                                                        N’ayant jamais entendu parler de la « prophétie du roi du monde » , ni de Saint Yves d’Alveydre qui l’a « popularisée » , j’ai pris la peine de me documenter ici sur ce personnage :

                                                                        http://erenouvelle.nous-les-dieux.org/dossagarroid.htm

                                                                        On apprend dans cette monographie que :

                                                                        « Écrivain et érudit français de la fin du XIXème siècle, le marquis de Saint-Yves d’Alveydre possédait la faculté de se dédoubler et de se projeter dans l’astral. ( sic ! ) Dans son livre ’’ la Mission de l’Inde’’, il révèle comment, sous la conduite de son Guide, il a pu lui même pénétrer dans la Terre Creuse, en Agartha. Il donne des détails extraordinaires sur ce royaume souterrain éclairé par un soleil intérieur, sur ses habitants, son gouvernement d’initiés et son mystérieux Chef, celui qui doit apparaître à la fin du Kali Yuga et instaurer l’Ère Nouvelle. »

                                                                        Concernant le « roi du monde » et sa « prophétie » qui d’après john Lloyds , s’est indiscutablement réalisée , on lit ceci :

                                                                        "Le palais du Roi du Monde est donc entouré de temples où siègent les Gourous, qui contrôlent les forces visibles et invisibles du monde, et qui tiennent entre leurs mains la vie et la mort des hommes. 

                                                                        Si notre folle humanité ne met pas un terme à ses guerres, ils sont capables de transformer la surface de la Terre en un vaste désert. Ils peuvent assécher une mer, faire d’un continent un océan, réduire une montagne à sa plus simple expression. Un mot, un signe, un commandement, et les arbres, les herbes, les buissons se mettent à pousser, des hommes vieux et faibles redeviennent jeunes et vigoureux, les morts ressuscitent. Dans d’étranges véhicules, inconnus de nous, ils franchissent à des vitesses incroyables les tunnels souterrains qui séparent une ville d’une autre. " 

                                                                        Très sagement , l’auteur de cette monographie admet que : "Les pontifes d’Ourga et de Lhassa ont envoyé à plusieurs reprises des ambassadeurs auprès du Roi du Monde, mais il leur fut impossible de le découvrir. ’’ Ceci n’étonnera probablement pas grand monde parmi les lecteurs d’Agoravox !

                                                                        Je crois que le navire de la pensée de John Lloyds est en train de sombrer corps et biens ( espérons pour lui qu’il est assuré...à la Lloyds ! ) . Je dois avouer qu’il a une conception singulièrement élargie de ce qu’est l’empirisme, conception qui ne serait pas reconnue par les épistémologues ordinaires ...

                                                                        Je me permets à son sujet une prophétie : s’il continue ainsi, il va devoir consulter d’ici peu un des continuateurs de l’oeuvre de Pinel !



                                                                        • Philippe D Philippe D 5 janvier 2010 17:37

                                                                          J’espère que vous avez noté qu’il est quand même second dans les commentaires les plus appréciés avec 18 votes !!!


                                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2010 17:46

                                                                          normalement celui qu’ on appelle second c ’est Morice ...


                                                                        • Gavroche Gavroche 5 janvier 2010 17:48

                                                                          @ John : Eh, tu ne vas laisser dire cela sans donner l’estocade : J’attends du grand Lloyds, du qui fouette bien.


                                                                        • docdory docdory 5 janvier 2010 17:53

                                                                          @ Papy 


                                                                          Peut-être faudrait-il « le purger avec quelques grains d’éllébore » ?

                                                                        • lord_volde lord_volde 5 janvier 2010 18:00

                                                                          Pauvre doc en stock, tu as épuisé ton sujet à coups de marteau pillon et de dynamite sans jamais épargner le moindre chapître concernant les gens du livre sacré qui ont décidé d’adopter le chemin menant à la mecque et à médine. Tes postures d’intellectuel réfléchi et de chantre de la république sonnent faux tout comme le serment d’hypocrite que tu as prêté sans vraiment y croire devant tes pairs et l’ordre sectariste à qui tu dois obéissance et fidélité. Tu es et restera un ignare de bonne facture qui a porté l’habit des prélats partis en croisade en terre sainte pour conquérir un lieu habité fort éloigné de leur terre ancestrale. Tu es un précheur du dimance, un va-t-en guerre de la sombre heure, un faux derche victime de ses erreurs et des ses tourments familiaux. Tu devrais prendre le chemin de l’hospice et y demeurer jusqu’à ta dernière inspiration. 


                                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2010 18:11

                                                                          L’ est fort en bla-bla-plats le Lord au manteau d’ hiver .

                                                                          Si votre enfumage ressemble à votre plume-rage vous êtes la maison phénix de la parole préfabriquée .


                                                                        • lord_volde lord_volde 5 janvier 2010 18:28

                                                                          Je trouve que le gentleman John Lloyds est un homme brillant et ouvert qui se donne sans compter pour faire éclore la vérité et la divulguer au plus grand nombre de manière non-intéressée et neutre. En revanche, je n’en dirais pas autant d’un docdory ou d’un vil vache qui ont la vue so coourte qu’ils ne sauraient faire la différence entre un crétin et un idiot. Je pense qu’à eux-deux, ils réunissent tous les critères de la bêtise humaine autaine, prétentieuse et pathétique. 


                                                                        • ZEN ZEN 5 janvier 2010 18:31

                                                                          Quoi ! vous n’êtes jamais allé à Agartha ?
                                                                          Nouvelles Frontières a pourtant ce circuit dans son catalogue
                                                                          Ce sera mon prochain voyage !
                                                                          Merci John ! smiley


                                                                        • John Lloyds John Lloyds 5 janvier 2010 18:55

                                                                          @Doc et ses teckels

                                                                          Vous venez de faire la diférence entre la Netculture, et la culture ; la même qu’entre le fast food MacDo et le gastronomique Lasserre. Vous vous imaginiez peut-être maître de la connaissance avec votre souris et votre WIFI ? Vous venez d’apprendre que sur le net, on trouve .... que dalle, à part quelques généralités, sur lesquelles se ruent tous les beaufs, comme vous, et espèrent rattraper leurs lacunes abyssales en 3 clics.

                                                                          Pas de bol, elle n’y figure pas, sur le net, la prophétie du roi du monde. Elle prévoyait la première et seconde guerre mondiale. Popularisée par St Yves, puis rééditée par Ossendowski, vous la trouverez facilement. En temps normal, avec des interlocuteurs civilisés, j’aurais fait l’effort de vous la reproduire ici, d’autant qu’Ossendowski est libre de droit. Mais il est évident que devant une meute de bouffons, vous irez vous faire foutre, vous chercherez ou vous ne chercherez pas, c’est votre affaire, votre volonté ou non de connaître l’exactitude des faits, et, personnellement, c’est pas moi qui vais m’emmerder à instruire des cancres devant lesquels j’ai rien à prouver. Je vous laisse à votre culture fast food.

                                                                          Dernière chose : le terme « Astral » vous choque ? Vous semblez donc ignorer que tous vos maîtres, ceux que vous avez élu et leurs valets, devant lesquels vous êtes au garde à vous H24, pratiquent dans les loges des rites où l’astral préfigure en symbolisme majeur. Que croyez-vous que sont les colonnes Jakin et Boaz dans le RER ? Vous croyez, comme Léon, vivre dans un monde rationnel ? Que la science est venue parfaire les balbutiements des lumières ? Vous vivez dans un monde où vous êtes les objets d’organisations ésotériques si discrètes et si puissantes que vous n’en n’avez même pas conscience. Pire qu’ignorants, vous êtes des oui-oui.


                                                                        • ZEN ZEN 5 janvier 2010 19:03

                                                                          John
                                                                          Pour ce qui est de « culture » (?),je préfère Notre-Dame de Fatima :
                                                                          « La Russie se convertira »...
                                                                          C’est fait ! smiley


                                                                        • docdory docdory 5 janvier 2010 19:09

                                                                          @ Lord Volde 


                                                                          Va t-en guerre , moi ??? Certainement pas : j’ai manifesté naguère contre la première guerre du Golfe , j’ai milité contre l’invasion de l’Irak par W. Bush , et j’ai dénoncé plus d’une fois ici la présence des troupes française en Afghanistan. La France , pour moi , doit quitter au plus vite l’Afghanistan , pays dans lequel elle n’a strictement rien à faire , surtout depuis l’adoption de l’infâme « constitution » afghane !

                                                                        • snoopy86 5 janvier 2010 19:38

                                                                          Soyons sérieux Doc...

                                                                          Que prescririez-vous pour Johnny Parano ?

                                                                          Faut-il interner ou il-y-a-t’il une solution « Bigpharma » ? 


                                                                        • Reinette Reinette 5 janvier 2010 21:14


                                                                          Avez-vous remarqué qu’ils ont tous un ou deux animaux de compagnie ?


                                                                        • docdory docdory 5 janvier 2010 23:08

                                                                          @ Snoopy 86 


                                                                          Son cas paraît , hélas , au delà de toutes ressources thérapeutiques ! 
                                                                          Néanmoins , il lui reste des possibilités : j’ai en effet ouï dire que le cirque de Gavarnie avait besoin d’un clown. Au vu de son logo, John Lloyds ferait parfaitement l’affaire ( il y a aussi des places au cirque Hipparque , cher au capitaine Haddock, mais John Lloyds aurait un problème de trajet domicile-travail, les liaisons étant pour l’instant interrompues ! )

                                                                        • docdory docdory 5 janvier 2010 23:14

                                                                          @ Snoopy


                                                                          Le museum of bad arts , musée internétique qui regroupe les plus mauvais tableaux de l’histoire de la peinture comporte un célèbre portrait de clown qui remplacerait avantageusement le logo de John Lloyds !

                                                                        • oncle archibald 6 janvier 2010 08:48

                                                                          Doctory : hélas la Lloyds a fait faillite ... Jonh va devoir payer de ses deniers ..


                                                                        • docdory docdory 6 janvier 2010 10:41

                                                                          @ Oncle Archibald 


                                                                          La Lloyds a fait faillite ?? On en apprend tous les jours ! C’était il y a longtemps ? Alors le cas de JL est désespéré !!!


                                                                        • claude claude 6 janvier 2010 17:47

                                                                          mon cher doc,

                                                                          bonne année, pour vous et les vôtres ainsi qu’à papybom et snoopy.

                                                                          croyez-vous qu’il soit possible que john lloyld soit une anomalie de la nature, à savoir, qu’en guise de cerveau, par une anomalie chromosomique, un skaker en a pris la place ? et depuis, il raisonne en méléngeant les mots et les idées qui transitent par ses yeux et ses oreilles ?

                                                                          ce qui expliquerait les incroyables audaces intelectuelles auxquelles il se livre ?

                                                                          beau cas d’étude, s’il en est, n’est-il pas ?


                                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2010 17:31

                                                                          Si maintenant on a plus le droit de croire madame Irma qui pourtant vient depuis des années à la Foire du Trône ... hier encore une diseuse de bonne aventure me disait aux Saintes Maries qu’ elle avait dans un « flash  » vu Morice Pyralène et Vicking-Chaise à bord du sous-marin le « ni vu ni connu » faire une extraordinaire découverte concernant la CIA et qui allait changer la face Nord du monde . Et pour pas cher avec ça . 15000 euros de la main à la main . Elle m’ a aussi dit qu’ avec de sa poudre de Perlin-Pinpin on pouvait avoir des érections dures d’ une demie-journée . Pour 20000 .


                                                                          • lord_volde lord_volde 5 janvier 2010 17:32

                                                                            @ Troll Vil Hache ou Trol Vil Vache

                                                                            Vous avez de l’avenir sur Agoravox et vos employeurs vous facilitent la tâche en vous aidant à retirer les posts qui vous déplaisent particulièrement. Auriez vous l’obligeance de nous pondre un petit papier sur le racisme car en fin connaisseur que vous êtes sur ce sujet en particulier, et de par une longue et complexe pratique expérimentée en milieu éducatif sur certains de vos élèves issus de l’autre côté de la méditerranée, vous pourriez nous faire partager votre vision des choses et vos remarques parfaitement incompatibles avec l’esprit de tolérance incarné par le célèbre et talentueux Voltaire, et avec les idéaux de la République incarnés par le petit Sarkopolus Naboléonus. 


                                                                            • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 5 janvier 2010 17:51

                                                                              Léon + Le Furtif + Renève = association de Tartuffe ils sont plus maladroit que gauche pour tout vous dire.


                                                                              • lord_volde lord_volde 5 janvier 2010 18:36

                                                                                Salut Setenza.
                                                                                Le duel naura pas lieu car le fourgueur de leurre et le charlatan délirant qui sont associés pour le pire ont préféré décamper les lieux et se terrent dans les anfractuosités de leur sordide demeure en forme de crâne et de serpent. 


                                                                              • catastrophy catastrophy 5 janvier 2010 18:10

                                                                                La religion est le principal ennemi de l’humain. Mais, comme l’exprimait Germaine Tillon : l’humain ne cesse de faire des constructions dont il sera la victime... Non, la pluie ne tombe pas de haut en bas, le monde, est bien plus complexe que cela. Je dis toujours que ce qui ne me plait pas avec Dieu c’est que c’est une réponse trop simple. Une réduction du monde à encore plus d’anthropomorphisme. Mais la réduction du monde a un simple matérialisme est tout autant une forme exacerbée d’anthropocentrisme. 


                                                                                • lord_volde lord_volde 5 janvier 2010 18:19

                                                                                  Cela m’amuse un peu de te demander de nous faire la démonstration scientifique que la pluie ne tombe pas de bas en haut ! Prends un système de référence et indique le haut et le bas à partir de la terre (qui tourne autour du soleil et sur elle-même) par rapport à notre galaxie. C’’est un exercice amusant, mais peu évident à résoudre pour un esprit binaire telle que celui qui te permet de dire des sottises toutes faites.


                                                                                • catastrophy catastrophy 5 janvier 2010 18:23

                                                                                  Mais l’article n’est pas sérieux ; c’est une sorte de bouillie pour pioupious comme disait l’autre catho invétéré, mais que j’adore.


                                                                                   On ne réduit pas des milliers d’années de croyances et de recherches métaphysique à un article aussi léger et disinvolte. Bon ? mais, A bas la calotte !, la kippa, le turban et tous les signes de superstitions ostensiblement ostentatoires.
                                                                                   Ni dieux ni maîtres ,ok doki, mais...
                                                                                   Que des déesses et des maîtresses au milieu !

                                                                                  • Sébastien 5 janvier 2010 18:39

                                                                                    Les commentaires sont comme toujours d’une rare intelligence, on va du coq à l’ane en passant par l’âge du capitaine.

                                                                                    Vous avez vraiment que ça a faire de votre temps ?


                                                                                    • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 18:42

                                                                                      je peux savoir pourquoi on me censure ici
                                                                                      ou sont certain de mes post
                                                                                      dans le bénitier


                                                                                      • terrienhope3 terrienhope3 5 janvier 2010 18:46

                                                                                        désolé erreur de ma part


                                                                                      • Reinette Reinette 5 janvier 2010 19:35




                                                                                        Quéquin aurait-il des nouvelles de l’auteur. Merci


                                                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2010 19:52

                                                                                          l’ auteur est en train d’ essayer le fauteuil du Lietenant-Colonel Honoraire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès