• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les non vaccinés ne présentent aucun risque pour la collectivité

Les non vaccinés ne présentent aucun risque pour la collectivité

Tordre le cou aux propos alarmistes et mensongers de Mme Buzyn et du Dr. Veran, tel est le but de cet article. Dans le temps, une autre Ministre du même tonneau (le tonneau des laboratoires vaccinaux), nous avait inutilement alarmés contre un virus grippal qui avait été responsable de l'épidémie la plus lamentable qu'on ait vue depuis des lustres, bien que dénommée pandémie par Margaret Chan, directrice de l'OMS. Rappelez-vous : 94 millions de doses achetées, 7 millions injectées.

L'Histoire se répète, et personne n'en tient compte. Dans le lien, vous aurez la vidéo de la conférence de cette immunologiste compétente et courageuse. Se vacciner pour protéger les autres, une erreur et un mensonge à mettre définitivement au placard. Beaucoup d'idées reçus sont ainsi démystifiées. Dès lors, l'obligation vaccinale redevient ce qu'elle n'a jamais cessé d'être : un argument commercial. Pour ne pas dire une arnaque.

Source : https://www.nexus.fr/video/sante/non-vaccines-ne-presentent-risque-collectivite/

24 NOVEMBRE 2017

JPEG L’immunologiste Tetyana Obukhanych explique pourquoi les enfants non vaccinés ne présentent aucun risque pour le grand public. Elle démontre que la discrimination à leur égard est totalement injustifiée. Et que la vaccination elle-même n’est pas exempte de dangers.

Le Dr Tetyana Obukhanych[1], titulaire d’un doctorat en immunologie (Rockefeller University de New York) publie un courrier en ligne (8 nov. 2017) expliquant pourquoi les enfants non vaccinés ne présentent aucun risque pour le grand public. Nous en donnons la traduction ci-dessous.

Son prochain ouvrage[2], à paraître en janvier 2018, décrira pourquoi les vaccins affaiblissent le système immunitaire naturel. Un sujet que l’immunologiste a également développé dans la vidéo « Natural Immunity and Vaccination » diffusée en 2013, et que nous mettons en lien sur cette page.

Traduction de « Harvard Immunologist : Unvaccinated Children Pose Zero Risk to Anyone and Here’s Why » :

Une discrimination non justifiée

« On dit souvent que ceux qui choisissent de ne pas vacciner leurs enfants pour des raisons de conscience mettent en danger le reste du public, ce qui justifie la plupart des lois visant à mettre fin aux exemptions de vaccins actuellement envisagées par les législateurs fédéraux et étatiques. Vous devez être conscient que la nature de la protection offerte par de nombreux vaccins modernes – et qui inclut la plupart des vaccins recommandés par les CDC (Centers for Disease Control and Prevention)[3] pour les enfants – n’est pas compatible avec une telle déclaration. J’ai décrit ci-dessous les vaccins recommandés qui ne peuvent empêcher la transmission de la maladie soit parce qu’ils ne sont pas conçus pour prévenir la transmission de l’infection (ils visent plutôt à prévenir les symptômes), soit parce qu’ils sont destinés à des maladies non transmissibles. Les personnes qui n’ont pas reçu les vaccins mentionnés ci-dessous ne constituent pas une menace plus importante pour le grand public que celles qui en ont, ce qui implique que la discrimination contre les enfants non vaccinés dans une école publique peut ne pas être justifiée.

Poliovirus : le vaccin n’empêche pas sa transmission

Le VPI (vaccin antipoliomyélitique inactivé) ne peut empêcher la transmission du poliovirus. Le poliovirus sauvage est inexistant aux États-Unis depuis au moins deux décennies. Même si le poliovirus sauvage devait être réimporté par un voyage, la vaccination contre la polio avec le VPI ne garantit pas la sécurité des espaces publics. Veuillez noter que l’éradication du poliovirus sauvage est attribuée à l’utilisation d’un vaccin différent, le VPO ou le vaccin antipoliomyélitique oral. Bien qu’il soit capable de prévenir la transmission du poliovirus sauvage, l’utilisation du VPO a été éliminée il y a longtemps aux Etats-Unis et a été remplacée par le VPI pour des raisons de sécurité.

Tétanos et diphtérie : les vaccins protègent la personne, pas le public

Le tétanos n’est pas une maladie contagieuse, mais plutôt acquise à partir de plaies de ponction profonde contaminées par des spores de C. tetani. La vaccination contre le tétanos (via le vaccin combiné DCaT) ne contribue pas à la sécurité des espaces publics ; elle est destinée à protéger uniquement les personnes.

Bien que destiné à prévenir les effets pathogènes de la toxine diphtérique, le vaccin antitétanique diphtérique (également contenu dans le vaccin DTaP) n’est pas conçu pour prévenir la colonisation et la transmission de C. diphtheriae. Vacciner contre la diphtérie n’a pas d’impact positif sur la sécurité des espaces publics ; le vaccin est également destiné à la protection personnelle seulement.

La coqueluche : les personnes les plus à jour de leur vaccin sont les plus visées

Le vaccin anticoquelucheux acellulaire (PA) (dernier élément du vaccin combiné DTCa), actuellement utilisé aux États-Unis, a remplacé le vaccin anticoquelucheux à cellules entières à la fin des années 1990, suivi d’une résurgence sans précédent de la coqueluche. Une expérience d’infection délibérée de la coqueluche chez les primates a révélé que le vaccin antipneumococcique n’est pas capable d’empêcher la colonisation et la transmission de B. pertussis. La FDA a émis un avertissement concernant cette découverte cruciale.

En outre, la réunion de 2013 du Conseil des conseillers scientifiques du CDC a révélé des données alarmantes supplémentaires selon lesquelles les variantes de la coqueluche (souches PRN-négatives) circulant actuellement aux États-Unis vont infecter de façon sélective ceux qui sont à jour pour leurs boosters DCaP, ce qui signifie que les personnes les plus à jour sont plus susceptibles d’être infectées, et donc contagieuses, que les personnes qui ne sont pas vaccinées.

H. influenzae : une population encore plus vulnérable après la vaccination

Parmi les nombreux types de H. influenzae, le vaccin Hib ne couvre que le type b. Malgré sa seule intention de réduire le portage du Hib symptomatique et asymptomatique (sans maladie), l’introduction du vaccin anti-Hib a déplacé par inadvertance la dominance des souches vers d’autres types de H. influenzae (types a à f). Ces types ont été à l’origine d’une maladie invasive de haute gravité, avec une incidence croissante chez les adultes à l’ère de la vaccination Hib des enfants. La population générale est maintenant plus vulnérable à la maladie invasive qu’elle ne l’était avant le début de la campagne de vaccination contre le Hib. La discrimination à l’encontre des enfants qui ne sont pas vaccinés contre Hib n’a aucun sens scientifique à l’ère de la maladie de H. influenzae de type b non-b.

L’hépatite B ne concerne pas les enfants scolarisés

L’hépatite B est un virus transmis par le sang. Il ne se propage pas dans un milieu communautaire, en particulier chez les enfants qui ont peu de chances d’adopter des comportements à risque, comme le partage d’aiguilles ou le sexe. La vaccination des enfants contre l’hépatite B ne peut modifier de manière significative la sécurité des espaces publics. De plus, l’admission à l’école n’est pas interdite aux enfants porteurs de l’hépatite B chronique. Interdire l’admission à l’école à ceux qui ne sont tout simplement pas vaccinés – et ne portent même pas l’hépatite B – constituerait une discrimination déraisonnable et illogique.

En résumé, une personne qui n’est pas vaccinée avec des vaccins IPV, DCaT, HepB et Hib pour des raisons de conscience ne présente pas de danger supplémentaire pour le public qu’une personne qui l’est. Aucune discrimination n’est justifiée.

Bien peser les dangers de la vaccination

À quelle fréquence des événements indésirables graves se produisent-ils ?

Il est souvent indiqué que la vaccination entraîne rarement des événements indésirables graves. Malheureusement, cette affirmation n’est pas confirmée par la science. Une étude récente réalisée en Ontario, au Canada, a établi que la vaccination mène effectivement à une consultation d’urgence pour 1 enfant sur 168 après un rendez-vous de vaccination de 12 mois et pour 1 enfant sur 730 après un rendez-vous de vaccination de 18 mois.

Lorsque le risque d’événement indésirable nécessitant une visite à l’urgence après une vaccination du nourrisson est manifestement trop élevé, la vaccination doit demeurer un choix pour les parents, qui peuvent naturellement ne pas vouloir assumer ce risque immédiat afin de protéger leurs enfants contre des maladies généralement considérées comme bénignes ou auxquelles leurs enfants ne seront jamais exposés.

La vaccination empêche-t-elle la transmission de la rougeole ?

La discrimination contre les familles qui s’opposent aux vaccins pour des raisons de conscience peut-elle empêcher les futures épidémies de maladies virales transmissibles, telles que la rougeole ?

Les chercheurs de la rougeole ont longtemps été conscients du « paradoxe de la rougeole ». Je cite l’article de Poland & Jacobson (1994) « L’échec de l’élimination de la rougeole : paradoxe apparent des infections à la rougeole chez les personnes immunisées ». Intern Med 154 : 1815-1820 :

“Le paradoxe apparent est que lorsque les taux de vaccination antirougeoleuse atteignent des niveaux élevés dans une population, la rougeole devient une maladie des personnes immunisées.”

D’autres recherches ont déterminé que derrière le « paradoxe de la rougeole » se trouve une fraction de la population appelée « faible répondeur de vaccin ». Les faibles répondeurs sont ceux qui répondent mal à la première dose du vaccin contre la rougeole. Ces individus développent alors une réponse immunitaire faible à une revaccination ultérieure et retournent rapidement dans le groupe des « sensibles » dans les 2 à 5 ans, bien qu’ils soient complètement vaccinés.

La revaccination ne peut pas corriger la faible réponse : elle semble être un trait immuno-génétique. La proportion de faibles réponses parmi les enfants était estimée à 4,7 % aux Etats-Unis.

Des études sur les épidémies de rougeole au Québec, au Canada et en Chine attestent que des épidémies de rougeole surviennent encore, même lorsque la conformité à la vaccination est la plus élevée (95-97 %, voire 99 %). Ceci est dû au fait que même chez les répondeurs à forte dose de vaccin, les anticorps induits par le vaccin diminuent avec le temps. L’immunité vaccinale n’équivaut pas à l’immunité à vie acquise après une exposition naturelle.

Il a été documenté que les personnes vaccinées qui développent une rougeole percée sont contagieuses. En fait, deux épidémies majeures de rougeole en 2011 (au Québec, au Canada et à New York, NY) ont été réimportées par des personnes déjà vaccinées.

100 % de vaccinés n’empêchera pas la résurgence des maladies

Prises ensemble, ces données montrent clairement que l’élimination des exemptions vaccinales, actuellement seulement utilisées par un petit pourcentage de familles, ne résoudra pas le problème de la résurgence de la maladie ni n’empêchera la réimportation et l’apparition de maladies éliminées auparavant.

La discrimination à l’égard de ceux qui s’opposent à la vaccination pour des raisons de conscience est-elle la seule solution pratique ?

La majorité des cas de rougeole aux États-Unis (y compris la récente épidémie de Disneyland) sont des adultes et de très jeunes bébés, alors que la rougeole survient principalement entre 1 et 15 ans. L’exposition naturelle à la rougeole a été suivie d’une immunité à vie contre la réinfection, alors que l’immunité au vaccin diminue avec le temps, laissant les adultes sans protection du fait de leurs vaccins d’enfance. La rougeole est plus dangereuse pour les nourrissons et les adultes que pour les enfants d’âge scolaire.

Une prévention efficace avec les immunoglobulines

Malgré les fortes chances d’exposition avant l’apparition de la vaccination, la rougeole ne s’est pratiquement jamais produite chez les bébés de moins d’un an en raison du mécanisme robuste de transfert de l’immunité maternelle. La vulnérabilité des très jeunes bébés à la rougeole aujourd’hui est le résultat direct de la longue campagne de vaccination de masse au cours de laquelle leurs mères, elles-mêmes vaccinées dans leur enfance, n’ont pas pu faire l’expérience de la rougeole naturellement pendant leur scolarité. Ce qui les a privées d’une immunité à vie qui aurait pu être transférée à leurs bébés, ce qui les aurait protégés contre la rougeole pendant la première année de leur vie.

Heureusement, une sauvegarde thérapeutique existe pour imiter l’immunité maternelle maintenant érodée. Les nourrissons ainsi que d’autres individus vulnérables ou immunodéprimés peuvent recevoir des immunoglobulines, une mesure potentiellement vitale qui fournit des anticorps dirigés contre le virus pour prévenir ou améliorer la maladie lors de l’exposition.

En résumé :

1) en raison des propriétés des vaccins modernes, les individus non vaccinés ne présentent pas plus de risques de transmission de polio, de diphtérie, de coqueluche et de nombreuses souches de H. influenzae non b que les individus vaccinés, les individus non vaccinés pratiquement aucun danger de transmission de l’hépatite B en milieu scolaire, et le tétanos n’est pas transmissible du tout ;

2) il y a un risque significativement plus élevé de visites en salle d’urgence après les rendez-vous de vaccination des enfants attestant que la vaccination n’est pas sans risque ;

3) les épidémies de rougeole ne peuvent pas être complètement empêchées même si nous avions une conformité vaccinale presque parfaite ;

et 4) les immunoglobulines représentent une méthode efficace de prévention de la rougeole et d’autres maladies virales chez les nourrissons non éligibles au vaccin et les personnes immunodéprimées susceptibles d’être exposées à ces maladies.

Pris ensemble, ces quatre faits montrent clairement que la discrimination dans un établissement scolaire public contre des enfants qui ne sont pas vaccinés pour des raisons de conscience est totalement injustifiée, étant donné que le statut vaccinal des objecteurs de conscience ne présente aucun risque indu pour la santé publique. »


Moyenne des avis sur cet article :  4.34/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

340 réactions à cet article    


  •  Arcane arcane 2 décembre 2017 16:24

    Derrière la désinformation ici présente et pour ceux qui aimerait savoir qui est Tetyana Obukhanych :
    https://www.skepticalraptor.com/skepticalraptorblog.php/appeal-to-false-authority-who-is-tetyana-obukhanych/

    https://vaccinesworkblog.wordpress.com/2017/06/24/how-did-immunologist-tetyana-obukhanych-become-antivax/

    Ce n’est donc pas une experte en vaccination comme présenté ici par notre rigolo doctorix, adepte par ailleurs de la théorie de la terre creuse smiley


    • sarcastelle 2 décembre 2017 16:54

      @arcane
      .

      Non non, il ne défend pas la théorie de la terre creuse mais seulement sa possibilité. 
      Il y aurait au centre de la terre une sorte de soleil dont la pression de radiation du rayonnement empêcherait l’effondrement de la cavité. 

    • njama njama 2 décembre 2017 16:57

      @arcane

      Que Tetyana Obukhanych soit personnellement anti-vaxx ou pro-vaxx (ce qui est bien son droit) ne change rien à son argumentation qui montre clairement que les non vaccinés ne présentent aucun risque pour la collectivité.

      Partant de cette constatation toute coercition est non justifiée et suspecte...


    • rogal 2 décembre 2017 17:34

      @arcane
      À prendre en compte, bien sûr. Discuter du fond serait intéressant également.
       
      Doctorix se plante probablement s’il croit la Terre creuse (mais, à vrai dire, qu’en savons nous ?). D’après les Japonais, c’est la Lune qui est creuse ; un peu plus que la grande pyramide en tout cas. Bientôt de petits hommes jaunes s’y installeront.


    • njama njama 2 décembre 2017 17:46

      @arcane
      Compte-tenu d’une nature magmatique aux T° extrêmement élevées, on peut imaginer un état gazeux en son centre.
      Mais ce n’est pas le sujet de l’article.


    • njama njama 2 décembre 2017 17:59

      erreur - mon commentaire 2 décembre 17:46 s’adressait @sarcastelle


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 2017 20:15

      @arcane
      C’est mieux que d’avoir le cerveau creux, non ?


    • doctorix doctorix 2 décembre 2017 20:19

      @arcane
      Voici le genre d’argument que propose votre pro-vax cité :

      Nous sommes donc, comme vous le voyez, en pleine rigueur scientifique.
      La seule chose à retenir de ce ce torchon est que le petit doigt de Paul Offit en sait plus que lui sur les vaccins. Ce qui est tout à fait exact.
      C’est quand même ce type qui dit qu’on peut injecter 10.000 doses de vaccins à un nourrisson sans problème. Soit une bonne dizaine de litres.
      C’est aussi l’inventeur du rotatech ou rotarix, qu’on nous a chaudement recommandé de 2013 à 2015 avant de le retirer discrètement du marché français pour de nombreux décès suite à des invaginations intestinales du nourrisson.
      Comme quoi les recommandations de nos Ministres sont à suivre à la lettre, mais pas trop longtemps.

      Dans tout ce qui va suivre, je m’attends bien plus à des attaques contre les personnes plutôt qu’a des attaques contre les idées. Ce premier article augure bien de la chose.
      C’est quand vous voulez.

    • doctorix doctorix 2 décembre 2017 21:39

      @rogal
      Doctorix se plante probablement s’il croit la Terre creuse (mais, à vrai dire, qu’en savons nous ?).

      Bonne réserve postliminaire.
      Si les théoriciens de la terre pleine en savent autant sur la terre pleine dont ils n’ont de certitudes que sur 15 km sur 6300 et des brouettes, que les promoteurs des vaccins alors qu’ils les ont sous les yeux, alors la terre creuse a un bel avenir.
      Montaigne.
      Ce qui donne une idée du savoir de ceux qui ne doutent pas.
      Mais revenons à nos moutons.


    • doctorix doctorix 3 décembre 2017 00:01

      @arcane
      Arcane, ou quand les digressions et les amalgames douteux tiennent lieu d’argumentaire.

      Je suppose que vu votre pseudo, c’est dans les tarots que vous avez trouvé vos immenses connaissances en matière de vaccins ?
      Vous voyez, moi aussi, je sais faire.

    •  Arcane arcane 3 décembre 2017 09:26

      @doctorix

      "

      @arcane
      Voici le genre d’argument que propose votre pro-vax cité :

      Nous sommes donc, comme vous le voyez, en pleine rigueur scientifique."

      Euh c’est vous qui citez ce site, pas moi ! Serait-ce une méthode fallacieuse de propagande d’attribuer des propos à vos contradicteurs ?

    • Alren Alren 3 décembre 2017 17:55

      @arcane

      Je ne pensais pas intervenir sur ce sujet car le problème de l’immunité est beaucoup plus complexe que ce qu’on croyait au milieu du siècle dernier. Il y a ainsi une immunité primaire polyvalente dont on ne soupçonnait pas l’existence et qui vient d’être mise en évidence récemment.

      Dans quelle mesure un vaccin en « polarisant » en quelque sorte l’immunité contre une maladie, n’entraîne pas une destruction de cellules destinées à lutter contre d’autres maladies ?

      La question est à l’étude actuellement, aboutissant vraisemblablement dans quelques années à un changement de regard envers les vaccins actuels, analogue à celui qui concerne aujourd’hui les antibiotiques.

      L’objectif deviendra la stimulation du système immunitaire « tous azimuts » qui sera aussi le meilleur moyen de lutter contre le cancer, les mycoses, les parasites. Il n’est pas certain que l’aluminium soit considéré alors comme l’adjuvant le plus efficace : l’inflammation n’est pas synonyme de renforcement de l’immunité.

      Par ailleurs, il est clair que des personnes jeunes et en bonne santé ont succombé à la variole et que la maladie n’a été éradiquée qu’après la vaccination généralisée.

      Le BCG a été controversé, accusé d’une certaine inefficacité, mais on l’utilise aujourd’hui comme stimulant de l’immunité dans le cancer de la vessie après abandon des antimitotiques aux désastreux effets secondaires.

      Il reste à reconnaître par la médecine officielle, malgré la lutte des grands labos, le rôle comme stimulant l’immunité, de plantes et de leurs dérivés.

      Bref, comme toujours en médecine, ce n’est pas si simple et Doctorix n’est pas un « rigolo ».


    • doctorix doctorix 3 décembre 2017 20:48

      @arcane

      Euh c’est vous qui citez ce site, pas moi !

      Euhhh...
      C’est extrait du lien que vous avez cité.
      Je vois que vous ne lisez même pas les liens que vous balancez.
      En fait, je ne suis pas surpris.
      Avez-vous jamais lu quoique ce soit jusqu’au bout ?


    • Dr Mengele 3 décembre 2017 21:11

      @arcane

      whale.to , très bon site ,plein d’informations et de documents retrouvés nulle part ailleurs
      déconseillé aux bien pensants

    •  Arcane arcane 3 décembre 2017 21:25

      @doctorix

      Non non vous confondez avec un autre, relisez et recliquez sur le premier post de ce fil smiley


    • doctorix doctorix 4 décembre 2017 10:50

      @arcane
      Attention, l’Alzheimer vous guette, et la mauvaise foi abime votre karma :

      arcane 2 décembre 16:24

      Derrière la désinformation ici présente et pour ceux qui aimerait savoir qui est Tetyana Obukhanych :
      https://www.skepticalraptor.com/skepticalraptorblog.php/appeal-to-false-authority-who-is-tetyana-obukhanych/


      C’est juste au dessus de l’encart Vaccin Illusion.

      Maintenant, si vous ne trouvez pas, prenez une boussole et une lampe à pétrole.



    •  Arcane arcane 4 décembre 2017 19:21

      @doctorix

      Oui donc rien à voir avec le site whale.to que vous ne cessez de citer !
      CQFD


    • doctorix doctorix 6 décembre 2017 14:59

      @arcane
      Votre moyenne : 2/20 . Sans doute votre vote vous épargne-t-il le zéro.

      La mienne : proche de 20/20.
      Changez de boulot...

    • Clouz0 Clouz0 6 décembre 2017 15:44

      @doctorix

      Excellent argument !!!

      D’ailleurs je vais de ce pas ajouter un vote 3 à votre actif et mettre un tout petit 1, lamentable, à arcane pour faire encore baisser sa moyenne.

      N’hésitez pas à me dire à qui encore vous souhaiteriez que je fasse baisser la moyenne pour établir clairement la différence avec vous. 
      (Je m’applique immédiatement le traitement punitif à moi-même, cela va de soi)

    • doctorix doctorix 6 décembre 2017 16:25

      @Clouz0
      Fais l’âne, t’auras du son.


    •  Arcane arcane 6 décembre 2017 22:06

      @doctorix

      Rhoo c’est trop mimi cher confrère. La réalité de vos élucubrations s’apprécierait donc à l’aune des votes recueillis ?

      En suivant votre logique, le tout premier commentaire de cet page réunissant une quarantaine de votes positifs, j’imagine qu’il doit être dans le vrai smiley

      ps : allez je vous « plusse » charitablement comme Clouz0, cela vous tient tellement à cœur .. smiley


    • doctorix doctorix 6 décembre 2017 23:01

      @arcane
      Parce que 1,54/3 avec 41 votes, vous appelez ça des votes positifs ?

      Alors je vous explique, mais vous allez pleurer...
      1 étoile, c’est zéro. C’est un moinssage, en fait.
      Donc trois étoiles, c’est 2.
      Vous avez donc 0,54/2, ou plus simplement 5,4/ 20.
      Je peux vous dire que vous avez 30 votes contre et 11 votes pour. Dont snoopy et sa clique, ce qui n’est pas grand-chose...
      Je ne m’étonne pas que ça puisse vous satisfaire, parce que vous avez eu la bulle bien des fois ensuite...
      Mais quand même, y a pas de quoi se vanter.

    • Clouz0 Clouz0 6 décembre 2017 23:41

      @doctorix

      Je ne sais pas si vous allez me croire, mais je me suis laissé dire que certains intervenants, ici, n’avaient pas grand chose à foutre des petites étoiles qui ont l’air de tant vous tenir à coeur.
      J’ai même connu personnellement des drôles de citoyens qui faisaient une sorte de concours de moinssages. Mais ça c’était avant, avant que vous n’apparaissiez ici, quand vous étiez plus souvent sur Reopen que sur Avox...
      Bref, figurez-vous que ces histoires de petites étoiles sont des breloques qu’un certain nombre vous laisse bien volontiers collectionner.
      Cela semble vous faire tant plaisir.

    • doctorix doctorix 6 décembre 2017 23:52

      @Clouz0
      Ils sont trop verts et bons pour les goujats, disait La Fontaine.

      En soi, les petites étoiles ne font pas mon bonheur.
      Elles témoignent seulement de l’intérêt qu’on porte à mes écrits, ce qui me donne du courage pour continuer ce combat.
      Il est évident que si on me donnait de mauvaises notes, telles que celles qu’on vous attribue, il y a longtemps que j’aurais arrêté.
      Ce que je ne m’explique pas, par contre, c’est qu’avec le pauvre succès que vous avez, vous persistiez encore à tenter de convaincre et à parasiter ce site. Surtout qu’on cherche encore le commencement de la moitié du quart d’une information que vous auriez pu apporter ici, sauf par inadvertance.
      Moi, à votre place, je rejoindrais dans mon trou à rats, la queue entre les jambes.
      Et je retournerais faire chier ma femme (à qui vous présenterez toute ma sympathie pour supporter un connard pareil).

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 6 décembre 2017 23:55

      @Clouz0


      Je confirme m’être essayé aux concours de moinssage mais avoir dû fréquemment m’incliner devant Rocla+

      Soyez honnête, notre Pierre-Henri en plussage-moinssage nocturne est trés loin d’avoir les capacités de feu Morice smiley

    • Clouz0 Clouz0 7 décembre 2017 00:01

      @doctorix

      Vous me permettez de vous attribuer les 3 étoiles qui vous font plaisir pour ce brillant commentaire.
      Bon voyage à Copenhague, mais ne faites pas trop chier les Danois, ils ont assez de leurs frappadingues à eux.

    • doctorix doctorix 7 décembre 2017 07:05

      @Clouz0 et snoopy
      Pauvres réparties en face des miennes, vous en conviendrez..

      Je vous citerais bien des extraits de la tirade de Cyrano en réponse (de lettres, vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot, par exemple), mais je n’ai pas le temps : mes croissants chauffent et ma voiture est au taquet.
      Bonne branlette à vous deux, vous avez tout le week-end. Et habillez bien le petit de latex, faut être prudent.

    • chantecler chantecler 7 décembre 2017 08:12

      @doctorix
      Vous avez tort .
      Dans l’absolu ces étoiles ne représentent rien .
      Autant que certains sondages entièrement bidonnés .
      C’est lié à la façon dont fonctionne ce site , avec ses coteries ,ses prosélytes , ses sectaires et ses caractériels .
      Certains commentaires sont parfaitement creux mais ils sont plussés simplement par affinité avec le posteur .


    • sarcastelle 2 décembre 2017 16:52

      Doctorix est médecin, ne l’oublions pas  smiley


      • njama njama 2 décembre 2017 17:17

        @sarcastelle

        Dominique Dupagne aussi est médecin. Il fut même rédacteur ici sur AV https://www.agoravox.fr/auteur/dominique-dupagne

        « La mise en danger collective par les non-vaccinés est un mythe, hors rares exceptions. Les vaccinés sont protégés et les non-vaccinés se menacent entre eux. Je suis preneur de cas concrets documentés de contamination avec conséquences graves chez une personne vaccinée. » Dr Domique Dupagne

        source : L’obligation vaccinale est une fausse bonne idée http://www.atoute.org/n/article356.html

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Dupagne

        Tous les médecins ne partagent donc pas les propos alarmistes et mensongers de Mme Buzyn et du Dr. Veran

        CQFD


      • njama njama 2 décembre 2017 17:21

        @sarcastelle
        et foufouille « prétend » être psychiatre !

        Comme quoi, cette histoire de vaccinations obligatoires de Mme Buzyn ne fait pas l’unanimité dans le corps médical


      • njama njama 2 décembre 2017 17:40

        @sarcastelle
        et nous avons aussi dans « l’équipe médicale » d’Agoravox, l’inénarrable Le Panda (selon quelques compétences - non vérifiées - indiquées dans son profil).

        Parmi les trois encore en service - le Dr Dupagne ayant fait défection - doctorix, foufouille, et Le Panda, lequel recommanderiez-vous au besoin ?


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 2 décembre 2017 18:07

        @njama

        Eh coco... On ne touche pas à Le Panda ! Un type avec un CV pareil, c’est sacré...
        https://www.agoravox.fr/commentaire5066536


      •  Arcane arcane 2 décembre 2017 18:41


        C’est fou le nombre de docteur qui traine sur ce site ! smiley


      • leypanou 2 décembre 2017 19:10

        @njama
        Dominique Dupagne aussi est médecin : je l’ai regardé à la télé récemment ; il est aussi contre la prise de statines pour tous ceux qui ont une hypercholestérolémie (mais seulement ceux qui en ont besoin). Bref, c’est un médecin qui sort de l’ordinaire. Je pense que la majorité des médecins ne veut pas faire de vague et suit comme des moutons les recommandations officielles.

        @pour tout le monde : d’anciens employés de Merck l’attaquent pour des supposées fraudes sur l’efficacité du vaccin MMR (efficacité gonflée) (lire ici).

        Si on veut se renseigner pour être moins naïfs, ce ne sont pas les informations qui manquent.


      • doctorix doctorix 2 décembre 2017 20:54

        @sarcastelle
        Bien sur, je suis médecin, j’aimerais que personne ne l’oublie.

        Ca ne m’empêche ni de réfléchir, ni d’étudier encore et toujours, et surtout pas de remettre en question une partie de ce qu’on m’a enfoncé dans le crâne à coup de caisses de champagne ou de diners trois étoiles pendant trente ans..
        Mais dans tout ce que je dis, c’est plutôt le père et le grand-père qui s’inquiète pour sa descendance. Cette nouvelle baisse de QI de quatre points chez les petits français a tout pour m’alarmer, après qu’on ait frôlé les 110, prouvant par là une évolution jusqu’alors favorable de l’espèce..
        Nous sommes maintenant à 98.
        Vous devriez bien vous inquiéter aussi pour la vôtre, au lieu de me contrer par principe, de plus sans argumenter. Ce sont aussi aussi vous et les vôtres que je cherche à protéger malgré vous de la rapacité des multinationales vaccinales, et de nos dirigeants sans scrupules.
        Plus il y aura de minus habens sur notre territoire, et plus les mouvements fascistes auront de chances de s’imposer. Il n’y a qu’a voir le niveau intellectuel des adeptes du FN pour comprendre ça.
        Ainsi que le niveau intellectuel de mes détracteurs ici-même.

      • doctorix doctorix 2 décembre 2017 21:25

        @leypanou

        J’ai peur qu’on ne lise pas votre lien, trop discret, qui montre la fraude totale de Merck.
        Je le remets ici :
        Il rejoint l’article que j’avais écrit sur l’interview capitale de Suzanne Humphries.
        que je conseille à ceux qui l’auraient raté.
        Et encore, les pseudo-rédacteurs ont privé les lecteurs d’agora de trois ou quatre articles assez bluffants, que j’avais écrits récemment.
        Sans compter la censure pure et dure d’une lettre que j’avais écrite à Mme Buzyn, après que l’article ait eu 7000 visiteurs et 200 commentaires.
        Une grande première sur agoravox.

      • leypanou 2 décembre 2017 22:18

        @doctorix
        En tout cas, merci pour votre combat ; le monde n’a pas changé avec seulement des beni oui oui. En France, on vit vraiment sous une dictature soft où les pensées dissidentes sont très peu tolérées à l’aide de mensonges flagrants.


      •  Arcane arcane 2 décembre 2017 22:44

         !@doctorix

        Encore une source en plastique de notre bon docteur Doctorix : Suzanne Humphries

        Why Dr Suzanne Humphries, an anti-vaccine activist, is lying to you about measles Suzanne Humphries’ bad advice on the Polio vaccine

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès