• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Les persécutions contre les chrétiens ont une dimension cyclique (...)

« Les persécutions contre les chrétiens ont une dimension cyclique »

Journaliste, arabisant et membre de la rédaction de la revue de géopolitique ConflitsTigrane Yégavian a longtemps séjourné, au Liban, en Syrie et en Turquie. Son essai Minorités d'Orient vient de paraître aux éditions du Rocher. Dans un entretien à Observateur Continental, il remet les pièces complexes du puzzle en ordre sur la question actuelle des minorités d'Orient.

Quel est l'objectif fondamental de votre livre Minorités d'Orient ?

- Mon intention était de rédiger un essai de « géopolitique critique » sur les minorités d’Orient, avec une focale sur les chrétiens, qui soit de haute vulgarisation et destiné à un grand public. Un livre dans lequel je pourrais faire dialoguer passé et présent à la lumière d’événements de l’actualité que l’on a tendance à exposer sans les contextualiser. Au lâchage américain des Kurdes en 2019 et de leurs frères irakiens en 2017, font écho le tragique abandon par la France de la Cilicie en 1921 et du Sandjak d’Alexandrette en 1939, berceau de la chrétienté… Je propose une relecture lucide du fait minoritaire en Orient en déconstruisant deux récits, à commencer par la sempiternelle stature de protectrice des chrétiens que la France s’est attribuée depuis François Ier mais aussi le rôle ambivalent des Kurdes. Autre thème que l’on n’évoque quasiment jamais : la part de responsabilité des élites minoritaires dans leur propre malheur.

Quelles sont les graves erreurs des média actuels quand ils parlent des minorités en Orient ?

- Les grands médias sont contraints par la dictature de l’immédiateté. De sorte qu’ils ne tiennent pas assez compte des événements passés à la lumière de leur analyse, ou encore de la complexité des acteurs en présence. Cela a été particulièrement visible dans le cas de la couverture de la bataille de Kobané où les forces kurdes alliées au PKK affrontaient des djihadistes de l’EI qui comptaient dans leur rang, un grand nombre de Kurdes également. A cela s’ajoute la forte charge émotionnelle dans la couverture du conflit syrien qui constitue en soi un cas d’école de désinformation et d’intox allègrement pratiquées par tous les belligérants.

Toujours est –il que des progrès remarquables sont à noter dans la connaissance de la mosaïque des chrétiens d’Orient dans les médias francophones, des ONG comme l’œuvre d’Orient ont pour cela joué dans ce sens un rôle des plus efficaces.

Pourquoi mettez-vous en opposition l'idéal multiculturariste de l'Occident avec la réalité du multicultarisme au Moyen-Orient ?

- Les deux formes de multiculturalisme – celle idéalisée en Occident, et celle à vivre en Orient – ne sont pas comparables en soit. Encore faut-il pour cela tenir compte que les minorités d’Orient sont profondément enracinées dans leur terreau historique et encore plus autochtones que les autochtones.

Pourquoi le massacre des chrétiens au Moyen-Orient ne doit pas être analysé qu'à partir de 2014 mais dès 1894 ou même depuis la naissance du Christ ?

- Si on se projette dans le passé, on s’apercevra que les persécutions contre les chrétiens sur le temps long ont une dimension cyclique et interviennent à des périodes de crise graves (invasions mongoles, fin de la domination des Mamelouks, agonie de l’Empire ottoman). Le Moyen Orient actuel vit ce que Gramsci nomme le temps des démons, caractéristiques d’un monde qui n’est plus et d’un nouveau monde qui tarde à émerger. Par contre, si on s’intéresse au cas des Yézidis les persécutions et massacres de masse interviennent à fréquence bien plus régulière. 2014 constitue une année charnière dans la mesure où la couverture médiatique de la prise de Mossoul et de la plaine de Ninive par l’EI a suscité une émotion qui peut être pour la première fois, a dépassé le seul périmètre d’une frange de la droite nationale catholique. On oublie souvent que la gauche a elle aussi une vieille tradition de soutien aux chrétiens persécutés de l’Empire ottoman les Jaurès.et Anatole France furent à la pointe du mouvement arménophile en France et il convient de rappeler que PCF est la première force politique en France à avoir posé la question de la reconnaissance du génocide des Arméniens dans les années 1960….

Qui porte la responsabilité des conflits entre les minorités au Moyen-Orient ?

- L’instrumentalisation qui en a été faite par les puissances occidentales : la France, le Royaume Uni, et la Russie impériale à la fin du XIX jusqu’au milieu du XXe siècle, puis les Etats-Unis, la Russie et l’Iran aujourd’hui font des minorités des machines de guerre géopolitique.

Pourquoi parlez-vous des Kurdes comme des tyrans alors que, par exemple, la journaliste Caroline Fourest dépeint un peuple constitué de « Justes » qui se bat justement contre des tyrans ?

- Mon propos ne vise pas à les qualifier de tyrans mais à proposer un examen critique et lucide sur leur responsabilité accablante dans l’extermination des Arméniens, Assyro Chaldéens et Syriaques au XIXe, l’amnésie qui s’en est suivi et les pratiques coercitives actuelles dans les territoires sous leur contrôle et dont les médias n’en font que peu de cas. Le film de Caroline Fourest s’inscrit dans une tradition germanopratine héritée de Danielle Mitterrand, égérie des Kurdes, et dont BHL en a fait ses choux gras. A leurs yeux, les Kurdes incarnent un Islam des Lumières imaginaire. La réalité est bien plus complexe et nuancée.

Est-ce-que la France a encore un rôle à jouer au Moyen-Orient ? Pourquoi ?

- La France a vu son capital de légitimité et de crédibilité patiemment construit par le « gaullo miterrandisme » fondre comme neige au soleil en l’espace de quelques années si ce n’est quelques mois. Avec le déclenchement de la guerre de Syrie, Paris a cédé aux sirènes néoconservatrices pour diverses raisons, jetant la realpolitik aux orties et se coupant de tout un pan de la société syrienne traditionnellement francophile. Se faisant, la voix de la France s’est rendue inaudible de la part des communautés dont elle se targuait être la protectrice mais aussi des acteurs régionaux. Le fiasco de la réunion de Paris pour relancer le processus de paix en Israël / Palestine est un exemple parmi d’autres du recul de notre influence dans cette région. Place donc à la société civile, aux ONG françaises et francophones qui font rayonner notre langue et nos valeurs dans l’ensemble des pays de la région via un remarquable réseau scolaire, hélas de plus en plus fragile.

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1232


Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • njama njama 20 novembre 10:01

    Oui les chrétiens savent très bien se persécuter entre eux sans l’aide de barbares (étrangers), c’est toute l’histoire de l’Europe, ou presque.


    • Julien30 Julien30 20 novembre 10:47

      @njama
      Ah ce sont des chrétiens qui persécutent d’autres chrétiens en Orient ? En tout cas on sent que leur sort ne vous émeut pas des masses.


    • Nicolas_M Nicolas_M 20 novembre 11:06

      @Julien30
      En Orient, 90% des victimes d’attentat sont musulmans. En tout cas on sent que leur sort ne vous émeut pas des masses.

      Votre empathie ne serait qu’à géométrie variable que ça ne m’étonnerait pas.


    • Julien30 Julien30 20 novembre 11:51

      @Nicolas_M
      Vos procès d’intention vous pouvez vous les gardez, le sujet de l’article est la persécution des chrétiens (sur laquelle vous n’avez pas un mot, avec votre façon de penser je pourrai aussi facilement conclure que votre empathie est à géométrie variable).


    • njama njama 20 novembre 13:13

      @Julien30
      Je me refuse à donner du grain à moudre au choc des civilisations qui n’existe que dans la tête des néo-cons.


    • Cadoudal Cadoudal 20 novembre 13:20

      @njama
      La civilisation Algérienne...lol...

      Un homme soupçonné d’avoir violenté un enfant a été interpellé par la police dans la nuit de mardi à mercredi à Besançon (Doubs), non sans mal. Le suspect en situation irrégulière en France a porté un coup de couteau à un fonctionnaire

      https://actu17.fr/besancon-il-porte-un-coup-de-couteau-a-la-gorge-dun-policier-venu-linterpeller/

      Le Magistrat prépare déjà son tampon de remise en liberté avec l’interdiction d’approcher le policier d’une distance de 5 mètres. Il ne sera probablement pas expulsé une fois sa condamnation effectuée. Pour la population civile, elle devra attendre la prochaine homicide de ce criminel Algérien ! One Trou Truie...Viva l’Algérie !


    • Désintox Désintox 20 novembre 14:23

      @Cadoudal
      Et le chirurgien pédophile breton qui a fait 250 victimes, vous l’avez déjà oublié ? ...Lol...

      Ah ces bretons !!

      https://www.lepoint.fr/justice/chirurgien-pedophile-de-jonzac-250-victimes-potentielles-18-11-2019-2348092_2386.php


    • titi 20 novembre 16:29

      @Désintox
      Pourquoi il a égorgé lui aussi ?


    • Julien30 Julien30 20 novembre 16:45

      @njama
      Mais oui mais oui... Donc à ce titre ne parlons pas des chrétiens persécutés et massacrés en terre d’islam et quand on en parle faisons comme vous, rappelons, ce qui n’a rien à voir mais permet de bien noyer le poisson, que les chrétiens n’ont pas eu besoin de musulmans pour s’entre-tuer, parfait, circulez !
      Sinon, l’invasion arrêtée en 732 à Poitiers c’était déjà un coup des néo-cons ?


    • OMAR 20 novembre 18:56

      Omar9
      .
      @Julien30
      .
      Un million de chrétiens ont été génocidés par d’autres chrétiens, avec la complicité d’autres chrétiens, encore.
      .
      Je veux parler de ces malheureux Tutsi, massacrés par des barbares Hutu financés par des banques ... françaises :
      https://www.lemonde.fr/afrique/video/2019/03/15/rwanda-comment-le-genocide-a-ete-finance_5436368_3212.html
      .
      C’est vrai que là, ce n’était que des blacks, qui plus est, ne furent pas exterminés par des musulmans...


    • Julien30 Julien30 20 novembre 20:32

      @OMAR
      Je ne vois pas trop ce que le Rwanda vient faire là mais je ne suis pas surpris de vous voir aux côtés de njama pour tenir ce genre de discours : « Des chrétiens sont tués par des musulmans ? Et alors ! Les chrétiens sont bien capables de s’entre-tuer ». Vous m’expliquerez à la fois le lien logique d’une telle réponse avec le fait que l’on vous parle de persécutions de chrétiens par des musulmans, et sa valeur morale, j’avoue que cela m’échappe. 
      A moins qu’il ne soit plus important pour vous, plus enfoncer que jamais dans votre statut de victime, d’essayer de dissimuler la culpabilité d’un certains nombre de musulmans que de dénoncer leurs crimes.


    • CLOJAC CLOJAC 20 novembre 21:11

      @Nicolas_M

      « En Orient, 90% des victimes d’attentat sont musulmans. »

      Vu qu’ils représentent plus de 90% de la population, où est l’anomalie ?
      Vous ne deviez pas être très doué en calcul à l’école.


    • OMAR 20 novembre 21:12

      Omar9
      .
      @Julien30
      .
      Vous n’avez qu’à cliquer sur mon prénom puis aller consulter tous mes commentaires : j’ai de tous les temps, assumé les actes barbares commis par des crapules qui se réclament de ma religion.
      Je les ai dénoncé et condamné clairement et fermement.
      .
      De plus, j’ai indiqué les pays « musulmans » instigateurs et responsables de ces ignobles actes, tout en témoignant ma solidarité et ma compassion avec les victimes, leur famille et leur communauté.
      .
      Et je crois profondément que, par exemple, la Turquie sortira grandie si elle reconnaissait le génocide du peuple arménien, si cela avait réellement eu lieu.
      .
      Et vous, ,mis à part que vous déclarez que «  l’extrême-droite nous donne de belles leçons d’antiracisme, ».
      In Agora du 25 Novembre 2017 : « Interdits aux blancs ».

      quand est-ce que vous avez condamnés les actes crapuleux commis par des occidentaux ou des chrétiens sur des musulmans ?


    • CLOJAC CLOJAC 20 novembre 21:25

      @Julien30

      « A moins qu’il ne soit plus important pour vous, plus enfoncer que jamais dans votre statut de victime, d’essayer de dissimuler la culpabilité d’un certains nombre de musulmans que de dénoncer leurs crimes. »

      C’est une forme classique de dissonance cognitive chez les mahométans.
      Parce que le djihad par l’épée les dessert dans les sociétés occidentales.
      Par contre, le djihad de la langue (embobiner les couillons) et le djihad de la main (acheter les corrompus) sont beaucoup plus prometteurs.


    • njama njama 20 novembre 10:15

      L’influence de la France au Liban est en train de fondre comme neige au soleil ! le réchauffement climatique peut-être smiley

      La France malvenue au Liban : « Libérez Georges Abdallah. Non à l’ingérence étrangère. Retournez dans votre pays. »
      René Naba, 13 novembre 2019
      [...] A la grande surprise de nombreux observateurs, l‘émissaire français a reçu un accueil digne du ressentiment qu’éprouve une grande majorité des Libanais à l’égard de leur ancienne « tendre mère ».

      A l’appel du « Mouvement de la jeunesse pour le changement », des manifestants se sont rassemblés mardi devant le siège de l’ambassade de France à Beyrouth pour protester contre « toute ingérence étrangère », et renvoyant la France à ses forfaitures, ont réclamé la libération de Georges Abdallah, détenu en France alors qu’il a purgé sa peine depuis dix ans :

      « Libérez Georges. Non à l’Ingérence étrangère. Retournez dans votre pays. »

      [...] A l’indépendance du Liban, le nombre des locuteurs francophones, représentait 70 pour cent de la population, contre 30 pour cent d’anglophones. De nos jours, la tendance est radicalement inversée, indice indiscutable de la régression de l’influence française dans ce pays, le Liban, qui fut jadis le point d’ancrage de la France au Moyen Orient.

      https://www.madaniya.info/2019/11/13/la-france-malvenue-au-liban-liberez-georges-abdallah-non-a-lingerence-etrangere-retournez-dans-votre-pays/


      • L'apostilleur L’apostilleur 20 novembre 20:45

        @njama

        « ..L’influence de la France au Liban est en train de fondre comme neige au soleil !.. »

        D’accord avec vous, si le Liban ne veut plus de la présence française il faut l’oublier. Le Hezbollah (30%de la population ) placé sur la liste européenne des organisations terroristes pourra d’autant mieux s’y installer.

        Vous donnez de bons arguments à la France pour quitter le Proche-Orient comme D.Trump que vous appréciez donc certainement .


      • njama njama 21 novembre 09:26

        @L’apostilleur

        et l’influence de la France en Syrie est tombée au dixième sous-sol, elle ne risque pas de remonter tant que des soldats français seront stationnés en Syrie. Plus personne ne prend la France au sérieux là-bas, communautés chrétiennes comprises, il ne lui reste que la colonie israélienne pour se consoler...


      • Désintox Désintox 20 novembre 14:20

        CTRL-C CTRL-V

        Et voilà, l’article est fini !!


        • ZXSpect ZXSpect 20 novembre 14:35

          @Désintox

          «  »CTRL-C CTRL-V Et voilà, l’article est fini !!«  »
          .
          Certes... mais quel support de pub pour le luxe hexagonal, champion à l’exportation.
          .
          Au parfum.... avec Patrice Bravo et Observateurcontinental.fr
          .
          https://www.clm-agency.com/style/georgia-pendlebury/advertising/ysl-la-nuit-de-l-homme/#0
           smiley


        • eric 21 novembre 01:00

          Kurdes et génocide arménien c’est parfaitement exact. Vous me faites penser que je n’ai toujours pas envoyé mon original de la couverture du petit Parisien au Musée d’Erevan comme promis...

          Position du PCF, sur le dit génocide. J’ai l’impression que beaucoup de français arméniens avaient une forte sympathie pour l’urss, Russie, soutien historique, des liens familiaux et culturel avec l’arménie soviétique. Une tendance à apprendre le russe et à avoir de la sympathie pour le communisme voir plus. Quelqu’un comme Kehayan me semble typique. Enfin, si il n’est pas passé aux actes Staline avait laissé préparé des plans de conquêtes des régions peuplées d’arméniens massacré par les turques au sortir de la guerre. Les côtes de la mer noire russe sont peuplées d’arméniens. Sotchi est une ville arménienne. La moitié de la population d’Abkhazie est hamchen. D’une façon plus générale, on trouve en Russie des représentants de toutes les minorités proches orientales. Y compris des Kurdes... Tout au long de la participation russe au conflit en Syrie, les médias russes parlent régulièrement des chrétiens d’Orient. La Russie est assez forte, assez victorieuse, assez objective dans une diplomatie active, qui ne cache pas qu’elle défend avant tout ses intérêts, dans le respect au moins formel des pratiques diplomatiques, qu’elle peut se permettre en plus de défendre des chrétiens sans choquer personne. Elle vient, avec l’aide de Trump et de la Turquie, de résoudre la question de l’irrédentisme des bolcheviques kurdes dans le Nord de la Syrie, où ils contrôlaient partiellement la minorité kurde. Grâce à cela, on peut espérer contraindre bon gré mal gré tous les locaux, à redevenir ensemble de bon syriens. L’exemple des massacres de Yézidi, de chiite par des sunnites et vice-versa, tendrai à montrer que ce sont des chocs de modernité qui conduisent tous ces gens à s’entretuer, un peu indépendamment des vieilles haines religieuses ou tribales. De ce point de vue, on peut, peut être espérer, au final, sortir de cycles de persécution.


          • Jonas 21 novembre 10:13

            Merci à vous Patrice Bravo , d’avoir signalé ce livre très instructif et enrichissant pour ceux qui s’intéressent au Moyen-Orient et veulent le comprendre. Ils apprendront , ce que les minorités , ont vécu et comment ont -elles étaient traitées en pays d’islam, et comparerons la situation de ces femmes et hommes avec celle des musulmans en France, pays raciste et xénophobe. 

            Pour comprendre le Proche et Moyen-Orient , il faut comme je l’ai a plusieurs reprises dit , ici, sur AgoraVox , avoir étudié l’Empire ottoman ,et les 50% des pays qui sont nés après son implosion . 

             Par ailleurs tant que les pays Arabo-musulmans et musulmans non arabes continuent dans leur cécité à nier les crimes, et les expulsions qu’ils ont commis le long de leur histoire ils ne s’en sortiront pas. << Ceux qui ne peuvent se souvenir de leur passé sont condamnés à le répéter >> Georges Santanya .

            Les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes , tous les dix-ans , ou moins sont confrontés a des conflits internes , pouvoir, corruption ,économique , politique , social , libertés etc. auxquels ils répandent par des répressions et de désigner l’étranger . Regardez l’Iran , c’est la faute de l’étranger , ce pays sera suivi , par les dirigeants l’Algériens qui enferment , certains opposants et empêchent , des journalistes à faire leur boulot, puis accuseront l’étranger. C’est la Tunisie qui choisi un Premier ministre issu du parti Ennahda,( la loi sur l’égalité de l’héritage a du plomb dans l’aile ) etc. 


            • cathy cathy 21 novembre 18:26

              Zacharie 14:12 Voici la plaie dont l’Eternel frappera tous les peuples Qui auront combattu contre Jérusalem : Leur chair tombera en pourriture tandis qu’ils seront sur leurs pieds, Leurs yeux tomberont en pourriture dans leurs orbites, Et leur langue tombera en pourriture dans leur bouche. 13 En ce jour-là, l’Eternel produira un grand trouble parmi eux ; l’un saisira la main de l’autre, Et ils lèveront la main les uns sur les autres. 14 Juda combattra aussi dans Jérusalem, Et l’on amassera les richesses de toutes les nations d’alentour, L’or, l’argent, et des vêtements en très grand nombre. 15 La plaie frappera de même les chevaux, Les mulets, les chameaux, les ânes, Et toutes les bêtes qui seront dans ces camps : Cette plaie sera semblable à l’autre.

              (cela veut dire, toutes les nations qui auront aidé Israël et ainsi que JUDA à combattre contre Jérusalem vont être détruits, c’est à dire tous les pays d’occidents ainsi que les pays arabes et Israêl.


              • hans-de-lunéville 21 novembre 18:44

                @cathy
                en piquant une petite phrase par ci par là on arrive à tout


              • cathy cathy 21 novembre 22:29

                @hans-de-lunéville
                Ezechiel 38:10 Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : En ce jour-là, des pensées s’élèveront dans ton coeur, Et tu formeras de mauvais desseins. 11 Tu diras : Je monterai contre un pays ouvert, Je fondrai sur des hommes tranquilles, En sécurité dans leurs demeures, Tous dans des habitations sans murailles, Et n’ayant ni verrous ni portes ; 12 J’irai faire du butin et me livrer au pillage, Porter la main sur des ruines maintenant habitées, Sur un peuple recueilli du milieu des nations, Ayant des troupeaux et des propriétés, Et occupant les lieux élevés du pays.
                (Qui va fondre ou qui a fondu sur un peuple sans murailles ? Qui est un peuple du milieu des nations, sinon, un mélange d’anciennes nations, et occupant d’anciennes ruines, les palestiniens, non ?)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles







Palmarès