• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les premières assises nationales contre les violences sexuelles en (...)

Les premières assises nationales contre les violences sexuelles en France

Inespéré ! J’ai obtenu une invitation pour les toutes premières assises nationales contre les violences sexuelles en France qui se sont tenues le lundi 13 janvier 2014 au Sénat.
Je suis écrivaine et j’ai moi-même subi un viol à l’âge de cinq ans. J’écris sur ce sujet encore « tabou »et je constate que nous vivons encore dans un monde archaïque où les valeurs patriarcales sont dominantes. Pire ! La sexualité du Président semble être plus intéressante que le viol, l’inceste, la pédophilie, et l’hypersexualisation des petites filles qui font bien parti des habitudes ancrées en occident et pas seulement dans les pays lointains. Cela conforte les bas instincts de certains hommes qui n’ont aucune compassion ni respect pour l’innocence d’un enfant ! La justice est à l’image de ce monde et tous les politiques d’ici et d’ailleurs font preuves d’une clémence intolérable en ce qui concerne les crimes sexuels. La sécurité des femmes et des enfants n’est de toute évidence pas leur préoccupation principale.

L’inceste, le viol, la pedocriminalité existent dans toutes les sociétés du monde, touchent toutes les couches sociales et s’installent dans les familles appelées « sphère privée » où l’Etat n’intervient que trop peu malgré son droit de regard. Il est terrifiant de voir le nombre d’enfants abusés obligé de se taire car s’ils parlent, c’est au risquent de se faire traiter d’affabulateurs. L’attitude du monde judiciaire pousse les enfants au silence et à vivre « seuls »les maux que leur infligent des adultes respectés par autrui et dont la parole est rarement remise en cause. Les feminicides sont une normalité, quoi qu’en disent les campagnes publicitaires, et il semblerait même qu’il y a des résistances au plus haut niveau pour que ces violences sexuelles puissent perdurer.
C’est formidable de voir que des associations se battent contre les violences sexuelles. Nous pouvons remercier Violaine Guérin, gynécologue, la présidente de l’association SVS = Stop Violences Sexuelles ! De nombreux hommes étaient dans la salle et cela m’a agréablement surpris voire même étonnée. J’étais assise à côté d’un sexologue qui m’a avoué être très pessimiste sur l’évolution de l’éradication des violences sexuelles notamment en France ou disait il « les magistrats, les politiques et tant de personnes qui occupent des postes clés sont des pervers actifs et s’arrangent pour que les agresseurs s’en sortent avec des peines d’une légèreté insupportable. Surtout quand ont pense aux ravages physiques et morales que subissent ces enfants, filles et garçons, et ces femmes ». C’était très émouvant d’assister aux Assises contre les violences sexuelles au sénat, surement à cause de ma propre histoire où enfant j’ai été la victime d’un pervers pédophile et du silence qui m’a été imposé tant d’années. La sénatrice Chantal Jouanno était présente ainsi que l’éminent chirurgien Pierre Foldés qui répare des femmes mutilées par l’excision. D’autres intervenants ont aussi partagés avec l’assistance leur histoire à travers des discours très personnels et touchants de sincérité. La salle était pleine à craquer. Cécile T était présente à cet évènement. Elle se bat pour que la prescription des incestes et viols sur les enfants bénéficient d’un délai bien plus long car l’amnésie traumatique ne peut pas être soumise à des lois. Qu’ils fassent aussi des lois pour que les cerveaux lèvent le voile d’une amnésie ! D’ailleurs une amnésie peut ne jamais se lever. Nous ne sommes pas des machines et il faut donner du temps aux petites victimes devenues grandes pour qu’elles aient le courage de dénoncer ce que personne ne veut entendre. J’ai le sentiment que les victimes d’inceste et de viol sont ignorées, malgré leur cris elles sont laissées sur le bas-côté d’une route comme des accidentées à qui ont ne viendrait pas au secours et dont ont ne voudrait pas entendre les plaintes. C’est en quelque sorte faire comme si rien n’était arrivé, c’est le passé, il faut tourner la page et les blessures guériront seules. Ces Assises étaient là pour dire non et stop à toutes ces violences sexuelles à travers le monde à commencer par la France !

Pour conclure, je dirais que ce fut une journée mémorable et bravo à cette belle et courageuse initiative de Violaine Guérin, présidente de SVS et à tous les intervenants. On sort enfin du silence bien que l’inceste ne soit pas encore inscrit dans le droit pénal !


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 24 janvier 2014 15:05

    On en parle depuis la nuit des temps...Coupez donc la bite à un violeur..il ne recommencera plus..et 15 ans de prisons sans remises de peines....Regardez cet assassin condamné a perpétuité..récidiviste mais celui qui a eu la brillante idée de le faire sortir n’a rien eu (un juge)...Notre justice est pathétique...


    • La mouche du coche La mouche du coche 24 janvier 2014 21:18

      Article institutionnel surréaliste se gardant bien de citer les vrais responsables smiley


    • Matti King Matti King 24 janvier 2014 21:49

      Oui notre justice n’en est pas une pour les victimes. Une aubaine pour les violeurs,les pedophiles,les agresseurs de toute sorte ! Leurs pires instincts sont vus comme pas graves puisqu’on les relâche et ils recommencent !
      Tout le système judiciaire est à changer et sans doute des juges et des magistrats qui sont loin d’être intègres !


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 janvier 2014 13:04

      Vous, avec vos idées si haineuses des hommes, vous devez vivre seule comme un rat. smiley comment va votre chien ? smiley


    • Matti King Matti King 25 janvier 2014 15:32

      Vous, avec vos idées si haineuses des hommes, vous devez vivre seule comme un rat.  comment va votre chien ?
      Bonjour Mouche Du Coche : C’est votre miroir dont vous parlez !!!N’est ce pas ??


    • bibou1324 bibou1324 24 janvier 2014 15:18

      Eh oui, aujourd’hui on peut agresser sexuellement une 60aine d’enfant sans risquer de prison ferme ... ou on peut faire un braquage sans violences et être condamné à perpétuité  ... la justice c’est un peu la loterie.


      Par contre je ne comprend pas votre conclusion sur l’inceste, qui n’a rien à voir avec la violence sexuelle. Typiquement le mariage entre cousins germain est tout à fait légal en France, et pourtant c’est au sens propre de l’inceste. J’espère bien que l’inceste ne sera jamais inscrit dans le droit pénal, car cela voudrait dire condamner des couples légitimes à se séparer.

      • Matti King Matti King 24 janvier 2014 21:59

        Que des cousins germains se marient,c’est leur affaire,mais que des adultes dans les familles incestent leurs enfants,c’est terrifiant ! Terrifiant pour qui ? Pas pour l’adulte mais pour l’enfant qui risquera même d’être amnésique tant c’est un trauma grave,en tous les cas un enfant victime d’inceste ne sort pas indemne d’une histoire où il devient l’objet de convoitise d’un adulte pervers car violer un enfant est un crime ! Moi,j’espère de tout cœur que l’inceste sera inscrit dans le droit pénal au nom de la protection de l’innocence des enfants dans ce monde avant le plaisir de certains adultes de déflorer la pureté et l’innocence de l’enfance sans aucun remord et sans une once de compassion !


      • foufouille foufouille 24 janvier 2014 17:02

        « pervers pédophile »

        un pédophile peut ne pas être pervers ?


        • La mouche du coche La mouche du coche 25 janvier 2014 13:05

          Cet article est lesbien en fait smiley


        • foufouille foufouille 25 janvier 2014 15:52

          t’as vu ça ou ?
          je dirait de la pub pour un de ses livres


        • H.M. 25 janvier 2014 11:58

          Je suis d’accord avec tout sauf la phrase :


          « je constate que nous vivons encore dans un monde archaïque où les valeurs patriarcales sont dominantes. »

          1 « où les valeurs patriarcales sont dominantes. » De moins en moins.

          2 Ce n’est pas la première fois que vous associez la notion de viol à celle de « valeurs patriarcales ». C’est une escroquerie intellectuelle qui montre votre idéologie. 
          Car si un trop grand nombre d’enfants sont effectivement victimes de viols ou d’abus sexuels, la majorité d’entre eux ne le sont pas. Or, eux aussi vivent dans cette société patriarcale que vous dénoncez plus ou moins comme responsable de cette situation. 
          Il y a des gens imprudents qui roulent bourrés et provoquent des accidents de voiture ? Votre conclusion : le code de la route doit changer. Et pourtant le code de la route interdit bien de rouler bourré. Donc votre raisonnement sur « les valeurs patriarcales » ne tient pas la route.
          Que vous parliez de « perversion des individus » qui se livrent à ces saloperies est juste. Mais rien à voir avec les valeurs du plus grand nombre.

          3 je suis persuadé que vous êtes une militante de la théorie du gender. Je me trompe ?
          Eh bien, sachez qu’il y a des gens pour penser, et ils sont aussi honnêtes que vous, que cette théorie que ce gouvernement a décidé d’imposer à NOS enfants dans NOS écoles, et ce, sans la moindre concertation avec les parents, n’est rien moins que le cheval de Troie du lobby pédophile. Cela ne vous plaît pas, ce que je viens d’écrire ? Peu me chaut.

          Pour le reste, je le répète, je pense que vous avez raison.



          • La mouche du coche La mouche du coche 25 janvier 2014 14:33

            Commentaire parfait. Sous couvert de protéger les enfants, cette femme véhicule les valeurs lesbiennes du gouvernement et déverse ainsi sa haine contre les hommes. Nous sommes à un haut degré de perversité, et grace à l’idéologie du gender, cela va encore monter. Il n’y a aucune raison que cela s’arrête.


          • Matti King Matti King 25 janvier 2014 15:09

            Ohhhh que si nous vivons dans une société patriarcale ! Je vous conseille d’aller voir le blog de Patric Jean,c’est 1 homme, pour vous rassurer ! Il a fait un documentaire sur la Domination Masculine. ;Le système patriarcal ne vous concerne surement pas d’après vos propos, mais il est bel et bien ancré dans le monde !Patric Jean dit : « Pourquoi voulez vous que les hommes scient la branche sur laquelle ils sont confortablement assis. ?? »


          • H.M. 25 janvier 2014 15:28

            Quel rapport ? Je n’ai pas dit que notre société n’était pas patriarcale, j’ai dit qu’elle l’est de moins en moins.

            Vous avez le droit de vouloir en finir avec le patriarcat. C’est un autre problème.
            Mais vous ne répondez toujours pas à l’accusation d’escroquerie intellectuelle que je vois dans l’association systématique que vous pratiquez entre le viol et les valeurs véhiculés par
            le patriarcat.

          • Matti King Matti King 25 janvier 2014 15:44
            Vous avez le droit de vouloir en finir avec le patriarcat. C’est un autre problème.
            Mais vous ne répondez toujours pas à l’accusation d’escroquerie intellectuelle que je vois dans l’association systématique que vous pratiquez entre le viol et les valeurs véhiculés par
            le patriarcat.
            Ah vous ne voyez pas ?? Intellectuel est un mot inapproprié pour ce genre de débat ! Le viol est pratiqué la plupart du temps par les hommes, n’est ce pas ? Un viol n’est pas intellectuel mais un acte perpétré pour dominer et imposer sa volonté sans le consentement d’autrui et encore moins d’un enfant dont certains hommes qui gagnent des prix de litterature osent dire que les enfants aiment être soumis à la sexualité d’un adulte.Le viol, l’inceste sont entretenus par un système patriarcal qui perdure depuis des millénaires ! Trop d’hommes qui décident,font des lois,les défont si ça ne les arrange pas ! Ce n’est pas patriarcal et un système de domination masculine ????
            Je pense que nous ne tomberons pas d’accord car le système patriarcal dans le monde est « loin » d’être éradiquée cher H.M.

          • Matti King Matti King 25 janvier 2014 20:02

            Gros macho dit :« On a compris. L’auteure se fiche des violences sur les enfants. Ce qui l’intéresse est d’attaquer les hommes. »
            Comment Gros Macho en est arrivé à cette conclusion ?????Il déteste les femmes et n’aime pas qu’1 femme dénonce les violences sexuelles !Gros Macho a un gros problème et défend les hommes comme si parler des violences sexuelles c’est 1 attaque contre les hommes. Des garçons sont violés et des hommes aussi et cela rentre dans les agressions sexuelles !


          • pimpere 25 janvier 2014 12:53

            D’accord avec l’article, mais que penser des recommandations de l’OMS sur la sexualité des enfants de 4 ans et de l’enseignement des théories du gender dés la maternelle. N’est ce pas en contradiction quelque part avec l’initiative louable que vous décrivez ?


            • legrind legrind 25 janvier 2014 13:18

              Je suis écrivaine et j’ai moi-même subi un viol à l’âge de cinq ans. J’écris sur ce sujet encore « tabou »et je constate que nous vivons encore dans un monde archaïque où les valeurs patriarcales sont dominantes. 


              Heu vous avez écrit votre texte il y’a 40 ans ou quoi ? C’est atroce ce qui vous est arrivé mais Vous n’écrivez pas sur un sujet « tabou » : les médias en parlent.

              • La mouche du coche La mouche du coche 25 janvier 2014 14:33

                Elle doit probablement mentir. 


              • Matti King Matti King 25 janvier 2014 15:13

                Hahaaa, parce que les médias en parlent ça change quelque chose ??? Qu’est ce qui a changé ? L’inceste est surprotégé meme pas inscrit dans le code pénal,la pedophilie avec passage à l’acte est à peine punie.Ce qui compte c’est pas d’en parler mais d’agir et de ne plus se contenter de la protection de la sphère privée où de nombreux Dr Jeckell et Hyde agissent en toute quiétude !


              • Matti King Matti King 25 janvier 2014 15:21

                Pour La Mouche du coche : Mentir !! Et voilà,ce que les victimes reçoivent dans la figure la plupart du temps !C’est tellement plus cool le déni et penser que les pauvres agresseurs sont dénoncés par leurs victimes à tort !


              • Matti King Matti King 25 janvier 2014 15:52

                Gros Macho : Attention espèce en voie de disparition !Ne vous en vantez pas trop !


              • foufouille foufouille 25 janvier 2014 15:34

                Patric Jean dit : « Pourquoi voulez vous que les hommes scient la branche sur laquelle ils sont confortablement assis. ?? »

                il a un grain, ce gars ou des oeillères. on est plus en 50

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires