• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les races existent nous dit la science, les imbéciles et les gourdes aussi (...)

Les races existent nous dit la science, les imbéciles et les gourdes aussi !

Est-ce que les races existent selon un point de vue scientifique ? Nous tenteront de répondre à cette question et par la même occasion, nous pourrons établir un autre constat, celui de l’existence des crétins. Quoique, point n’est besoin d’établir un tel constat. Il nous faut juste rappeler que parmi les hommes, y compris chez les élites, il se trouve des sots et des imbéciles. En l’occurrence ceux qui veulent supprimer le mot race ou ceux qui se savent pas l’utiliser. Bientôt, tous les exemplaires de l’essai Race et Histoire écrit par Lévi-Strauss seront retirés des bibliothèques nationales.

I. Question d’espèce. Avant de concevoir la race, rappelons le concept d’espèce qui se positionne à la fin de la classification systématique du vivant. L’espèce traduit la diversité du vivant tout en répondant à un critère strict. Ce qui caractérise l’espèce, c’est interfécondité. Deux individus d’une même espèce peuvent s’accoupler et produire une descendance. Contrairement à ce qu’énoncent les manuels pour collégiens, la sexualité qui brasse les génomes maternel et paternel n’est pas une source de diversité mais de conformité. La sexualité stabilise les espèces. Ce détail n’a pas d’importance pour la suite. Une chose essentielle à retenir. Tous les humains sur cette terre appartiennent à une seule et même espèce, l’Homme.

II. Question de race animale. Avant d’aborder la question des « races humaines », une mise au point sur le concept de race qui introduit une distinction supplémentaire en différenciant des types d’individus au sein d’une même espèce. L’exemple le plus classique étant le chien. Nous savons tous qu’il existe des races distinctes de chien et que ces races ont été fabriquées par l’homme sans utiliser un outil génétique. C’est juste un outil de sélection artificielle. La race est produite et maintenue lorsqu’on place deux spécimens d’une même race, mâle et femelle, dans un milieu artificiel, fermé, faisant en sorte que ces deux individus puissent s’accoupler et produire une descendance. On parle alors d’un chien racé. Qui pour être vendu sur le marché est accompagné d’un document, le pedigree. Deux chiens de race différente peuvent avoir une descendance qu’il est d’usage courant de désigner comme bâtard. Ce qui engendre une race, c’est l’intrafécondité. Ce qui altère une race c’est l’extrafécondité. Mais chez les humains, l’extrafécondité n’altère pas la dignité du genre humain, que ce soit dans le domaine des ethnies ou des classes sociales. Un métis vaut autant que n’importe quel homme. Et d’ailleurs, mon grand-père maternel était un « bâtard ». Les Italiens savent de quoi je parle.

III. Définition de l’intrafécondité. Le concept d’intrafécondité n’existe pas ce qui n’interdit pas de l’inventer pour comprendre la genèse des races animales et des types d’homme. L’intrafécondité désigne le mécanisme de production d’un sous-ensemble d’individus au sein d’une même espèce. Alors que l’espèce repose sur une possibilité, la race repose sur un choix dans l’accouplement. Mais s’agissant de l’animal, ce choix est effectué par l’homme. Pour obtenir les meilleurs chevaux de course, on accouple deux pur-sang. Et pour avoir de la bonne viande, on accouple deux spécimens de blonde aquitaine par exemple.

IV. Race humaine ou ethnie ? L’application du concept de race à l’homme n’a pas de sens car l’homme est un individu libre et si des différences existent dans les types, elles reposent sur deux facteurs, la plasticité humaine dans son biotope et l’intrafécondité. La présence d’une population d’humains dans un espace géographique finit par produire des individus possédant certains traits. Mais la géographie n’explique pas tout car c’est l’intrafécondité qui explique la convergence naturelle vers un type particulier. Le résultat c’est la genèse de groupes d’humains classés en ethnies. C’est le terme qui convient et il n’y a aucun scandale à utiliser le concept d’ethnie qui répond à des réalités anthropologiques. Prenez une carte du Caucase, vous verrez des zones colorées représentant la présence des différentes ethnies selon les zones géographiques. L’intrafécondité est de deux types, darwinienne si elle est conditionnée par les contraintes du milieu ou culturelle si elle repose sur des choix humains plus ou moins délibérés. Ainsi, deux ethnies ou plus peuvent se maintenir dans un même territoire. Par exemple, les hutus et les tutsi au Rwanda et Burundi.

La notion d’ethnie coïncide presque avec celle de peuple. Sont associés des considérations géographiques, culturelles et biologiques, n’en déplaise à ceux qui nient le volet essentiel de l’ascendance biologique des hommes. Personne n’est choqué quand on précise que l’Iran est peuplé par des Perses et non des Arabes que l’on trouve pas très loin, en Syrie et en Irak, alors que les Kurdes sont un autre peuple, proche des Perses mais pas perses. La notion de race humaine, même si elle a un sens et se conçoit partiellement dans un sens darwinien, date du 19ème siècle. Au 20ème siècle, les savants parlent d’ethnie et c’était d’ailleurs un problème politique pour Mao qui s’employa à identifier les ethnies marginales dans une Chine dominée par les hans. Tous asiatiques du reste, excepté les Ouïgours, plutôt du côté mongol et turc.

V. Le racisme est une pathologie sociale et Nadine Morano une gourde. Il existe bien des différences biologiques permettant de séparer les types d’homme en ethnies ou en peuples. Certains refusent le biologique au point de définir l’ethnie uniquement selon des critères culturel en utilisant parfois la notion de population qui est assez vague. C’est un trait d’époque que ce refus du biologique que l’on retrouve aussi dans l’idéologie du genre. Notre époque vit dans une sorte de haine du corps ou à l’inverse, d’une fétichisation du corps. Quant au racisme, il ne repose sur aucune justification scientifique ni morale. Dévaluer un homme sous prétexte qu’il présente certains caractères d’origine ethnique relève de la pathologie sociale et repose sur une ignorance des plus fragrantes. Parler de race blanche est tout aussi stupide. En termes rigoureux, Nadine Morano aurait du s’exprimer ainsi : pendant des siècles, la France métropolitaine a été peuplée par des populations d’origine européenne pour l’essentiel. Le problème, c’est que quand on dit des choses rigoureuses ou même intelligentes, on passe inaperçu dans les médias.

VI. Et maintenant, quelle France veut-on ? Pour ma part, je souhaite une France éclairée, juste et intelligente tout en sachant que c’est une utopie. Une telle France est impossible à l’époque de domination des médias de masse, du consumérisme et de la corruption généralisée.

Quant à Nadine Morano, son incise placée chez Ruquier est risible et surtout stupide car il y a bien un problème mais il ne s’expose pas en parlant d’une France éternelle faite d’une race blanche. Le problème, c’est l’intégration récente de populations issues de peuples non européens. Cette intégration n’a pas bien marché pour une bonne part et il faut le reconnaître. Les propos de Morano finissent par caricaturer tous ceux qui veulent parler de ce problème. Dont l’origine repose pour une partie sur les politiques menées par les gouvernements français et les élus locaux.

Au final, les Valls et autres Sarkozy se sont excités sur bien peu de choses. Ils combattent les mots car ils sont impuissants à résoudre les maux de nos sociétés, le chômage, l’intégration des populations exogènes et sans doute le contrôle des flux migratoires. Je peux employer des mots pour qualifier Valls et Sarkozy et Hollande. Ces mots me vaudraient un procès devant les tribunaux. Donc en ne les employant pas, vous avez quand même compris ma pensée. On peut ne pas se faire comprendre comme Morano en usant d’un mot et on peut se faire comprendre en précisant qu’on n’usera pas d’un mot. C’est toute la subtilité sémantique du philosophe perdu et dégoutté dans son époque de merde. Je peux le dire sans aller devant les juges. Cette époque est une époque de merde !

VII. Et je vais vous faire une confidence, je suis raciste. Il y a une race que je ne supporte pas, c’est la race des cons ! Et vu le nombre de cons, mon existence n’est pas facile.


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Schrek M de Sourcessure 3 octobre 2015 15:45

    Ce qui énerve Valls et Sarkozy, c’est l’archaisme trop voyant et inefficace de Nadine Morano. Eux, ils pratiquent un « racisme sans races », différentialiste et culturel, qui se focalise sur les différences culturelles  et non sur l’hérédité biologique comme le racisme de Morano, hérité du XIXème siècle et de l’époque coloniale.

    Dans ce néo-racisme moderne, la catégorie « migrants » est devenue un substitut à la notion de « race ». Le racisme différentialiste consiste à dire que, même s’il ne peut y avoir hiérarchie des races ni des cultures, celles-ci ne doivent cependant pas se mélanger mais rester séparées et cloisonnées.


    • César Castique César Castique 3 octobre 2015 18:13

      @M de Sourcessure



      « ...comme le racisme de Morano, hérité du XIXème siècle et de l’époque coloniale. »


      Rien à voir !


      Nadine Morano est plus bête que méchante et plus malavisée que raciste ? Si elle avait songé à l’exploitation qui serait faite, contre elle donc contre Sarkozy - ce sont Juppé et Kosciusko-Morizet qui ont réactivé une flammèche en train se s’éteindre pour allumer un bûcher -, elle aurait pu tourner son propos de manière à clouer le bec à tout le monde, à commencer par le furoncle médiatique (Me Collard dixit) et par Luix (moix, je n’ai rien à voir là-dedans). 


      Il lui aurait donc suffit de réciter : - Le général De Gaulle a dit : "Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. », et je partage cet avis...

    • CN46400 CN46400 4 octobre 2015 10:49

      @César Castique


      Vous défalquez les religions autres que chretiennes, les athés, et les non blancs aussi et votre France tombe à 30 millions de pèlerins qui hébergent, gracieusement, 35 millions de métèques....

    • César Castique César Castique 4 octobre 2015 23:13

      @CN46400

      « Vous défalquez... »


      Il n’y a rien à défalquer, le furoncle médiatique n’aurait jamais été capable de rétorquer cela. Et Moix encore moins. 

      Ils seraient restés comme deux couillons qu’ils sont, la bouche ouverte, n’osant pas traîner De Gaulle dans la même boue que Zemmour, Finkielkraut, et autres Oriana Fallaci.

    • doctorix, complotiste doctorix 4 octobre 2015 23:55

      Ça m’étonnerait que la Morano ait pensé à tout ça en balançant sa vanne...

      Il est évident que, dans son cas, la sélection naturelle a été mise en défaut.
      Mais ne vous moquez pas des cons : ils nous sont indispensables pour paraître intelligents.
      Cependant, on dit qu’on est toujours le con de quelqu’un : dans le cas d’espèce, on se demande qui cette femme exceptionnelle va bien pouvoir trouver pour être le sien...

    • César Castique César Castique 5 octobre 2015 00:52

      @doctorix

      « Ça m’étonnerait que la Morano ait pensé à tout ça en balançant sa vanne... »



      Elle a, peut-être, pensé faire le buzz, mais c’est son plafond...


      Cela dit, elle aura tout de même permis à des millions et des millions de Français n’ayant jamais vu la France autrement qu’en « pays de race blanche », qu’il est désormais interdit de le dire. 


      Et il est impossible de savoir sur quoi le désarroi qui en est résulté débouchera... 


    • Schrek M de Sourcessure 5 octobre 2015 11:09

      @doctorix

      «  on se demande qui cette femme exceptionnelle va bien pouvoir trouver pour être le sien... »

      elle avait trouvé celui qui lui a laissé son nom de famille (le sien étant Pucelle, modifié en Pugelle ne luis convenait guère), son ex-mari qui a eu un éclair de lucidité le jour où il a divorcé !

    • hans-de-lunéville 6 octobre 2015 20:04

      @doctorix
      oui exact, moi cela m’étonnerait qu’elle ait pensé tout court.... elle ne doit pas avoir de rêves.


    • foufouille foufouille 3 octobre 2015 16:27

      Ce qui caractérise l’espèce, c’est interfécondité. Deux individus d’une même espèce peuvent s’accoupler et produire une descendance. Tous les humains sur cette terre appartiennent à une seule et même espèce, l’Homme.

      ben non, tous les humains ne peuvent avoir de descendants par incompatibilité.
      ta définition est donc mauvaise du point de vue médical.
      de plus, si les individus sont trop consanguins, tu as bien ce que tu appelles des « bâtards ».


      • foufouille foufouille 3 octobre 2015 16:37

        La race est produite et maintenue lorsqu’on place deux spécimens d’une même race, mâle et femelle, dans un milieu artificiel, fermé, faisant en sorte que ces deux individus puissent s’accoupler et produire une descendance. On parle alors d’un chien racé.

        valable pour les humains aussi, si tu met des byb dans un espace fermé, tu produiras juste des byb.
        comme avec les chiens, il faudra éliminer les spécimens non conformes.
        ex avec les pygmés et les masaïs.
        et comme pour les animaux, il est possible que l’agressivité soit augmenté par exemple.


        • foufouille foufouille 3 octobre 2015 16:43

          une race blanche n’existes pas, par contre.
          tous les blancs ne peuvent avoir de descendance même si la majorité le peut.
          nous sommes trop métissés.


          • berry 3 octobre 2015 17:19

            Il y a des différences entre les groupes humains.
            Ce n’est pas du racisme de le dire, c’est une constatation scientifique.
             
            http://www.intelligence-humaine.com/index.html


            • Hermes Hermes 5 octobre 2015 11:42

              @berry

               Je serai curieux de savoir quel test de QI a été fait avec un Bushman ! Ce site est tellement sufureux qu’il a été obligé de poser un macaron « accréditation scientifique ». smiley Accrédité par qui ?

              De toute évidence les résulats sont extrèmement corrélés avec l’existence d’une société mode de vie occidental. Cette corrélation semble de base bien suspecte attendu que cette étude émane du coeur même de cette civilisation occidentale (université du Delaware.

              Le premire principe de véritale intelligence et d’éveil à soi-même est de comprendre comment le contexte conditionnenotre réflexion de façon biaisée, et la il y a un gros manque !

              Cdt.


            • Le p’tit Charles 3 octobre 2015 17:23

              Le mot race autrefois était courant dans le langages des peuples...mais des bien pensant vinrent mettre le bordel pour interdire le mot tout en traitant des gens de RACISTES.. ?
              Pour le commun des mortels un noir est noir comme un blanc est blanc...etc
              A les intellectuels des salons ou l’on « partouse » (demandez à DSK..) changent notre sensation de voir les choses simplement..J’dis un ’Nègre« je suis qualifié de raciste...Au USA un black lui est bien black et personne ne trouve à redire...mais au pays des »lumières"...(éteintes depuis longtemps) les tocards veulent faire la pluie et leur beau temps en ignorant encore et toujours le peuple...
              Savez vous que le QI élevé est censé donner de l’intelligence.. ?


              • Jonas Jonas 4 octobre 2015 02:53

                @Le p’tit Charles
                « Le mot race autrefois était courant dans le langages des peuples »

                Tout à fait.

                Dans l’Histoire de France, tous nos rois (Clovis, Charlemagne, Saint-Louis, Philippe-le-Bel, Henri IV, Louis XIII, Louis XIV...), écrivains, poètes, architectes, peintres, scientifiques... sont chrétiens ou de culture chrétienne, et de race blanche.
                Si vous regardez les vidéos d’archive de la France et de Paris dans les années 1920-1950, il n’y a que des français de race blanche :
                https://www.youtube.com/watch?v=SDlVcMl6oQ8
                http://www.youtube.com/watch?&v=wy7lNJ7jrYg
                http://www.youtube.com/watch?v=AuLQ6C243X8

                Ce n’est qu’à partir du début des années 1970, avec la poussée de l’immigration extra-européenne et le regroupement familial imposé par Giscard d’Estaing, que le Grand Remplacement a débuté :
                https://www.youtube.com/watch?v=0QITxZjSa0k

                La doctrine totalitaire socialiste des années 1980 et ses multitudes d’associations anti-racistes ont lobotomisé les cerveaux des français en leur expliquant ce qu’ils devaient penser, leur faisant croire que la France est un pays multiculturel, sans race, sans religion.
                Avant cette période, les ouvrages décrivaient parfaitement les races. Comme le Larousse (1971-1976), qui décrivait scientifiquement la notion de races humaines.
                http://www.larousse.fr/archives/grande-encyclopedie/page/11394

                Christiane Taubira a elle même dit qu’elle est de « race créole », une « guyanaise de souche » qui protège son identité, personne n’a fait un scandale pour ça.
                https://www.youtube.com/watch?v=5UWHkY59Edk
                http://www1.rfi.fr/fichiers/MFI/PolitiqueDiplomatie/2068.asp
                Tout comme le poète et homme politique antillais Aimé Césaire, militait contre le « génocide par substitution » de la population de la Martinique, était-il un raciste pour avoir tenu ces propos ?
                Tout comme personne ne fait un scandale lorsque des associations dites anti-racistes comme le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France) promeut et défend la race noire.

                La propagande totalitaire socialiste vise à qualifier de raciste, fasciste les français de souche de race blanche, déshumaniser l’homme blanc, son Histoire, ses racines, qui doivent disparaître afin de faire place à la « diversité » défendue sous toutes ses formes, comme le préconise clairement le think tank Terra Nova, proche du gouvernement socialiste.
                http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/09/18/01016-20140918ARTFIG00316-quand-terra-nova-conseillait-au-ps-d-investir-sur-le-vote-des-immigres-francais.php


              • hunter hunter 5 octobre 2015 16:58

                @Le p’tit Charles

                Aux USA, il n’est pas rare d’entendre des afro-américains s’interpeller en utilisant le mot « nigger », qui est très vulgaire et correspondrait à l’emploi de « négro » en français !

                Remarquez, j’ai bien entendu des fois de jeunes filles s’interpeller à grands renforts de « salle pute »...il parait que c’est en fait amical !

                Il est vrai que beaucoup de jeunes ont parfaitement compris la nature ignoble du système dans lequel ils vivent !
                Prostitution et trafics en tous genres, sont des secteurs économiques en hausse, et bientôt seuls pourvoyeurs d’emplois.

                Adishatz

                H/


              • julius 1ER 3 octobre 2015 18:12

                . Et pour avoir de la bonne viande, on accouple deux spécimens de blonde aquitaine par exemple.

                @ Dugué 

                je ne suis pas sûr qu’en accouplant des blondes comme Morano et Marine le Pen on obtienne de la bonne viande .....
                mais peut-être que ce ne sont pas de vraies blondes !!!!

                • Garance 4 octobre 2015 06:44

                  @julius 1ER


                  En accouplant deux blondes t’obtiens deux gouines et pas de bébé

                  Tout une éducation à refaire : perso je renonce à t’expliquer le reste

                • julius 1ER 4 octobre 2015 08:45

                  @Garance
                  et toi pov bille tu ne comprends même pas l’humour !!!!! mais c’est vrai qu’au FN le cerveau n’est pas la chose la mieux répartie !!! quand bien même il existerait !!!


                • Garance 4 octobre 2015 10:40

                  @julius 1ER


                  Ah.. !!!.....c’était de l’humour.... !!!

                  A ma grande honte je dois reconnaitre que l’humour bolos m’échappe (souvent , pour ne pas dire toujours)

                  Par exemple : les blagounettes de Hollande ne me font même pas sourire

                  Alors que toi tu dois te rouler parterre à les entendre et surtout à les voir smiley

                • julius 1ER 4 octobre 2015 16:14

                  @Garance

                  une des différences entre nous ... c’est que moi je n’ai pas besoin de gourou ni de maître à penser ...

                  « Ni Dieu, ni maître » disait Bakounine et même si je peux me référer à des penseurs mes analyses sont personnelles pas besoin que quelqu’un vienne me seriner des mots d’ordres....

                  et puisque ton obsession tourne autour de Hollande à longueur de forums, je pense qu’il s’agit d’un mot d’ordre au FN que de taper sans arrêt sur Hollande, d’ailleurs je pense que l’on va lui imputer les innondations dans le midi ...... c’est un autre maître à penser du FN, Goebbels en l’occurrence qui disait « mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose »
                  dans le cas présent c’est une traduction dans les faits !!!!!
                  et pour finir en quoi Marine le Pen serait plus géniale que Hollande ????

                  une seule idée force émanent de cette personne qui puisse faire la différence ... j’attends encore !!!!

                • Le421... Refuznik !! Le421 4 octobre 2015 19:15

                  @julius 1ER
                  Tss tss tss !!

                  Alons, allons, mon cher Julius !!

                  La première chose qu’il faut apprendre, au FN, c’est qu’en répétant sans cesse la même connerie, elle devient une vérité chez les esprits faibles.

                  D’ailleurs, ça m’amène au dernier chapitre de la contribution de l’auteur.
                  Certains sont concernés et d’autres cernés par les cons. Comme moi.


                • Garance 4 octobre 2015 20:12

                  @Le421 & Julius ( deux esprits forts )


                  Il est sur qu’ avec votre Bouffi au niveau conneries vous êtes servis :un vrai moulin à conneries

                  Il l’ouvre ?....c’est pour dire des conneries

                  Plus mensongères les unes que les autres

                  Vous ; tellement cons que vous en redemandez

                  Mon vote FN est motivé à 99 % par l’espoir de ne plus voir plus sa gueule d’ empeigne ainsi que celles des Bouffes-Gamelles qui l’ont mis à la place qu’il occupe

                  Rien que d’écrire son nom j’ai des envies de gerbes

                   

                • Le421... Refuznik !! Le421 5 octobre 2015 10:00

                  @Garance
                  Vous votez FN, je vous en fait grâce, je pense que Julius aussi.
                  Là où vous vous plantez carrément, c’est que celui que vous appelez « notre bouffi », je l’appelle Président de la République. C’est la différence entre nous.
                  Je suis Front de Gauche, vous le savez déjà, et Mr Hollande n’est vraiment, mais alors vraiment pas mon copain.
                  Mais en tant que militant et candidat aux élections sous la bannière Front de Gauche, j’ai le respect des personnes et de la République vissé au corps. C’est ce qui me permets de respecter votre opinion bien que je le conteste. Toute la différence entre un militant FN et un militant de gauche. L’un respecte l’autre, mais pas inversement. Je pourrais, à votre image, appeler Marine Le Pen « la pétasse blonde ». Je ne le fais pas.
                  C’est pour cela, Monsieur Garance, que vous et vos acolytes ne garderez jamais une place pérenne dans notre République. Vous ferez le « buzz » de temps en temps, la baudruche se gonflera, mais elle se percera rapidement aux épines du respect qu’ont tous les vrais républicains...
                  C’est dit !!

                  Quand à vos mots doux, digne du Café du Commerce au huitième Ricard, je vous invite à les utiliser sans restriction pour que vous fassiez bien comprendre aux lecteurs quel est le niveau de chaque bord politique...


                • Le421... Refuznik !! Le421 5 octobre 2015 10:01

                  @Garance
                  Et puis de grâce !! Apprenez à écrire le vrai français... Au moins !!


                • hunter hunter 5 octobre 2015 17:09

                  @Le421

                   " La première chose qu’il faut apprendre, au FN, c’est qu’en répétant sans cesse la même connerie, elle devient une vérité chez les esprits faibles.« 

                  Pas seulement au FN ; c’est une composante de base de la psychologie moyenne de l’être humain. ( voir G Le Bon, Bernays et d’autres)

                  C’est pratiqué depuis des millénaires, mais ça s’est sophistiqué au fil du temps et de l’évolution des connaissances.

                  Comme je le dis souvent la seule vraie différence entre un néandertalien et un zombie actuel, c’est l’objet qu’il manipule : le néandertalien jouait de la massue, le zombie moderne joue du iphone !

                  Mais sinon, dans les structures mentales, c’est le même toutim : à part le langage un peu plus évolué chez le zombie moderne (et encore en appauvrissement généralisé, dans toutes les langues), les »moteurs« qui font avancer les deux créatures sont les mêmes : recherche d’un spécimen de son espèce pour copuler, et recherche de bouffe, bouffe étant remplacé par »pognon« dans le »monde moderne" !

                  On se croit très malins de nos jours, mais dans l’absolu, on a pas tellement progressé par rapport à nos lointains ancêtres : on est toujours des gros primitifs, mais avec bagnoles, navions et smartphones !

                  Adishatz

                  H/


                • julius 1ER 6 octobre 2015 08:35
                  Vous votez FN, je vous en fait grâce, je pense que Julius aussi.

                  @Le421

                  çà va pas la tête ......me mettre dans le même panier que Garance !!!
                  moi voter FN, elle est bonne celle-là !!!!

                • howahkan Hotah 3 octobre 2015 18:22

                  A chaque fois que un humain essaye de définir des normes de ce genre, de classifier , c’est toujours pour une finalité qui précède la qualification ou la définition, finalité de s’ auto promouvoir soi meme au dessus et par la meme de deja créer les bases nécessaires au pire dont la guerre et tout le reste...

                  le reste est bla bla..

                  l’autre, les autres capacités du cerveau que je connais comme certains par expérience directe ,totalement involontaire toujours, de cet éveil disent ceci..

                  je ne catalogue pas, je ne divise pas, je ne hiérarchise pas, je ne recherche pas, je suis envahie par une énergie étrange , passivement sans le chercher non plus ..
                  ces capacités ont les solutions à nos problemes...

                  la pensée analytique donc la religion science n’ont aucune solution a des problemes pour lesquelles elles n’ont absolument aucune compétence et qu’elle ne connaissent pas du tout..la science c’est un outil de survie point barre.....tout en croyant le contraire car croire n’est pas savoir..ça permet de dire n’importe quoi...

                  la science c’est bon pour ce genre de question : qu’est ce que on mange ce soir.... ?? et pour faire des outils ,des machines.....qui vont devenir le sens faute de pas de sens du tout....


                  • Crab2 3 octobre 2015 18:31

                    ’’ Impossible de pardonner à qui nous a fait du mal, si ce mal nous abaisse. Il faut penser qu’il ne nous a pas abaissé, mais a révélé notre vrai niveau.’’

                    -  Simone Weil

                    Suite :

                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/et-dieu-crea-lhomosexualite.html

                    ou sur :

                    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/10/03/et-dieu-crea-l-homosexualite-5694446.html




                    • yoananda 3 octobre 2015 19:35

                      Elles sont ou les publications scientifiques sur lesquelles s’appuie l’article ?
                      les races n’existent pas, ce sont les haplotypes ...
                      les groupes humains sont différents, comme le sont les individus.
                      on étudie leurs migrations. Le groupe ethnique français par exemple c’est le R1b-M269 pour les scientifiques. C’est pas une race, mais ça nous fait un belle jambe : ils sont blanc quand même !!!

                      On est toujours le con de quelqu’un, et se prétendre d’une supériorité morale en est un signe indéniable.


                      • pemile pemile 3 octobre 2015 21:42

                        @yoananda

                        Elles sont où les publications scientifiques qui démontrent que l’halogroupe R1b-M269 code la peau blanche ?


                      • pemile pemile 3 octobre 2015 21:58

                        @yoananda « Le groupe ethnique français ... ils sont blanc quand même !!! »

                        Pas depuis longtemps, cette nouvelle étude prouve qu’en Europe nos ancêtres qui sont venus s’installer il y a 40.000 ans avaient tous la peau noire et c’est seulement il n’y a pas si longtemps, avec l’évolution, qu’elle s’est transformée il y a 8.000 ans seulement (et oui, il aura fallu plus de 30.000 ans pour changer). C’est donc tout récent qu’en Europe la population est devenue blanche !


                      • bnosec bnosec 5 octobre 2015 14:34

                        @pemile

                        30000 ans pour changer dans un sens, et après 8000 ans, quelques dizaine d’années pour faire marche arrière !


                      • non667 3 octobre 2015 19:59

                        à bernard :
                        article hors sujet et bla bla inutile qui ne fait pas avancer le chmilblic !

                        Il nous faut juste rappeler que parmi les hommes, y compris chez les élites, il se trouve des sots et des imbéciles. En l’occurrence ceux qui veulent supprimer le mot race ou ceux qui se savent pas l’utiliser.

                        ceux qui suppriment le mot race ne sont ni des sots ni des imbéciles
                        ce sont des fieffés ord§§§s, rusés ,pervers ,hypocrites,voleurs ,corrompus ...... qui font de la manipulation politique .
                        là il s’agit de diaboliser leur plus dangereux adversaire le nationaliste le pen en le caricaturant façon hitler alors que le pen ne pourrait être traité seulement de xénophobe . et encore ! en transformant l’amour de la France en haine de l’étranger , car son combat c’est « les français d’abord  »


                        • liberty1st liberty1st 3 octobre 2015 21:48

                          Effectivement Bernard ! Bien dit !
                           
                          Le problème de cette notion de race ne repose pas tant dans sa définition que dans les conséquences et les objectifs son utilisation. En effet, regardons qui et dans quel but ce mot est trop souvent utilisé. On comprendra bien vite que son usage sert à cliver et à opposer les « hommes » entre eux et permet d’exploiter notre peur intrinsèque de « l’étranger » (peur qui n’a plus aucune rationalité aujourd’hui).


                          • Marco Marco 4 octobre 2015 00:17

                            Il est temps de sortir de ce débat idéologique et être réaliste.

                            Si vous faites certains examens médicaux comme une spirotométrie (mesure de la respiration), la race est prise en compte. Pour ma part c’est bien inscrit sur l’examen médical que j’ai fait « race blanche ». Cela m’avait même surpris de le voir inscrit mais j’ai appris par la suite que les valeurs sont à ajuster en fonction de la race. D’un point de vue biologique, les races existent donc bien, les nier ça serait stupide et dangereux du point de vue de la médecine.

                            Après tout dépend dans quel contexte on utilise cette notion de race, l’utiliser en médecine et recherche, c’est évidemment une bonne chose, on ne peut pas être contre. C’est quand la politique s’en mêle que ça devient quelque chose de suspect. Il faut différencier les deux.


                            • Hermes Hermes 5 octobre 2015 13:27

                              @Marco

                              Bien vu ! Quand la politique devient soi-disant scientifique, il ya à craindre le spires abominations.

                              Bonne journée.


                            • ddacoudre ddacoudre 4 octobre 2015 01:46

                              bonjour dugué

                              va pour la justification scientifique, c’est effectivement l’histoire « géohistorique » (l’action de l’homme dans un biotope ou un environnement local spécifique qui façonne l’évolution de l’adaptation génétique par une action directe sur la mise en place des gênes qui façonnerons l’adaptation nécessaire et l’intra ou l’interfécondité.Jean Rostand c ’est trompé en disant que l’on n’avait jamais vu le culturel envahir le génétique. à sa décharge ils n’avait pas les moyens dont disposent les scientifique d’aujourd’hui.
                              mai la notion de race par rapport à l’observation discriminante du regard ne serait pas gênante si cette notion n’était pas entaché de son histoire établissant une hiérarchie de supériorité des une par rapport aux autres (Vacher de Lapouge). Des conséquence qu’il en a découler, qu’ il reste des traces dans la mémoire collective d’une référence à un état de supériorité de la race blanche.
                              je suis certain que si Vacher de lapouge avait classé la race blanche, comme une race inférieure, personne aujourd’hui ne chercherait à en faire une référence valorisante.
                              En non dit derrière cette volonté de vouloir conserver cette notion de race se cache le mérité de la supériorité qu’on lui reconnait sans le dire sur la base non de raison scientifique mais sur celles de raisons culturelles.

                              cordialement.


                              • Fanny 4 octobre 2015 03:34

                                Je vois les choses de façon un peu différente. L’emploi du mot race par N.Morano est une maladresse sans importance. Elle aurait pu dire de souche européenne ou d’origine européenne. Tous les chiens de garde (au sens Halimi) se sont jetés sur ce mot pour insulter Morano. Autrement importante était la question soulevée par Morano disant, citation approximative : « je ne veux pas que la France devienne un pays musulman ». Y.Moix lui a répondu au contraire que ce serait souhaitable. Mais cet aspect de l’intervention de Morano a été occulté, censuré par les chiens de garde et les politiques dans les commentaires post émission. J’ignore si la France peut devenir un pays où la première religion serait l’islam dans 30 ou 50 ans. Mais il serait intéressant de le savoir, que l’on y soit favorable (Moix) ou pas (Morano). L’extrême droite fait référence au dépistage de la drépanocytose concernant les enfants nés en France d’au moins un parent d’origine africaine (30% en France, 64 % en Ile de France) pour annoncer une France musulmane dans les prochaines décennies. Les journalistes et les politiques censurant cette question, je ne sais pas quoi en penser (NB : dans 30 ou 50 ans, je ne serai plus de ce monde).  


                                • mordoric 4 octobre 2015 05:15

                                  Le Général de Gaulle aussi évoquait le terme de « race blanche » d’après Alain Peyrefitte, et pourtant il était loin d’être une « gourde » mais plutôt un visionnaire.


                                  • hans-de-lunéville 6 octobre 2015 20:07

                                    @mordoric
                                    oui oui, il a souvent déconné, c’est pas nouveau.


                                  • franc 4 octobre 2015 07:42

                                    Je suis d’accord avec vous Mr Dugué de dire que ceux qui veulent interdire le mot race sont des sots et des imbéciles 

                                    -

                                    je suis d’accord aussi de dire que tous les hommes appartiennent à une m^me espèce ,l’espèce humaine

                                    -

                                    je suis encore d’accord avec votre description du phénomène de formation des races dans le règne animal et des ethnies dans le règne humain par le processus de l’intrafécondité

                                    -

                                    mais je ne comprend pas pourquoi vous n’employez pas le m^me terme de race produite par le m^me phénomène de formation pour l’espèce animale et pour l’espèce humaine où vous employez le terme ethnie de préférence sous l’argument que les hommes sont des êtres libre. ;

                                     Sauf que le corps de l’homme est aussi physiologiquement et biologiquement encore un corps animal avec le m^me mécanisme de reproduction et de formations de sous-espèces ,l’homme n’est pas beaucoup libre de choisir son partenaire lorsqu’il est confiné dans un territoire bien précis et clos surtout dans les temps primitifs où la géographie est grandement prégnante du fait que les hommes ne peuvent se déplacer qu’à pied et où l’environnement sauvage est beaucoup plus dangereuse.Je pense quand m^me que vous êtes sous l’influence du politiquement correct de l’idéologie nihiliste antiraciste exacerbée qui impose sa chape de plomb .

                                    -

                                    je ne pense pas que Nadine Morano soit une gourde ,elle ne fait que reprendre les propos du général de Gaule,au contraire je pense que c’est une femme courageuse ;On tape sur une petite femme blonde en plus et venant de la classe populaire mais on n’ose moins taper sur De Gaule qui est allé plus loin sur l’affirmation de la race blanche des peuples européens .Et beaucoup d e français de la classe populaire pense comme elle et le général de Gaule mais c’est censuré, alors ils votent FN

                                    -

                                    Enfin je suis d’accord avec vous sur la race des cons.


                                    • Martin sur AgoraVox Martin sur AgoraVox 4 octobre 2015 08:18

                                      Il semble que certains lecteurs ont quand-même des doutes : la science a-t-elle identifié l’existence des races humaines ou bien a-t-elle constaté que les races humaines n’existent pas ?

                                      C’est un fait que certains scientifiques, au services de l’idéologie mondialiste (ou globaliste), nient l’existence des races humaines, et c’est un fait que l’idéologie du mondialisme, qui actuellement dicte les règles dans les cercles au, et autour, du pouvoir politique et médiatique, met en avant ces scientifiques-là.

                                      Pendant ce temps des scientifiques intègres, mais qui sont ignorés par les médias, considèrent que les différences biologiques entre les branches de l’humanité sont clairement marquées de sorte qu’on peut parler de races, identifiables par des caractéristiques biologiques spécifiques que porte chaque groupe racial.

                                      La vérité établie devrait pourtant être diffusée sans censure. L’obstruction que l’idéologie des mondialistes et des « antiracistes » a réussi à imposer depuis quelques dizaines d’années s’apparente à l’interdiction qui jadis empêchait de constater publiquement que « la Terre est une planète qui gravite autour de l’étoile Soleil ».

                                      Alors que dit la science concernant les races humaines ? En effet : « La vérité c’est que chaque espèce est composée de plusieurs races et que l’espèce humaine n’échappe pas à cette règle naturelle. ». Pour en savoir plus vous pouvez lire l’article dont le lien est donné en fin du présent commentaire.

                                      Une discipline scientifique ancienne est capable de déterminer l’appartenance majoritaire d’un individu à une race : c’est l’anthropologie. Par l’examen d’une série de caractéristiques physiques, l’anthropologie permet de classer un individu dans un groupe ou sous-groupe racial. Ainsi les experts en criminologie sont capables, par l’examen du squelette, de déterminer avec une forte probabilité quelle est la race dominante de l’individu.

                                      Plus récemment c’est la génétique qui a apporté toute la fiabilité dans la détermination de la composition raciale d’un individu. Da façon analogue à l’anthropologie, l’analyse génétique autosomale permet également de classer un individu dans un groupe ou sous-groupe racial. La où l’anthropologie examine les caractéristiques biologiques macroscopiques, l’analyse génétique autosomale examine les caractéristiques biologiques microscopiques tout en apportant plus de précision.

                                      Les techniques d’analyse sur le génome et de traitement statistique des données à partir des échantillons de populations étudiées ont été mises au point notamment par l’équipe du professeur Masatoshi Nei (Pennsylvania State University). Parmi ses contributions, qui permettent la définition des groupes raciaux selon les critères génétiques, on peut citer les méthodes statistiques pour mesurer la distance génétique entre les populations (la distance génétique de Nei) et la méthode de reconstruction des arbres phylogénétiques.

                                      La science génétique progresse et cerne de mieux en mieux la question des groupes raciaux humains. C’est un fait qui est délibérément évacué en France où les médias acceptent, sans tenter de le contredire, le dogme propagé par les « bien-pensants » que « les races humaines n’existent pas ».

                                      L’analyse génétique autosomale est donc capable de déterminer l’ascendance principale d’une personne. Ainsi, une personne née de père noir et de mère blanche verra très clairement dans son analyse environ 50 % de gènes de Noir (que les laboratoires dans leurs documents désignent souvent par « Africain sub-saharien ») et 50 % de gènes de Blanc (que les laboratoires désignent souvent par « Européen »).

                                      Les diverses techniques mises au point par l’équipe de professeur Masatoshi Nei, et par d’autres scientifiques, ont été utilisées et complétées par des scientifiques dont les recherches concernent la génétique des populations dans des domaines variés, par exemple en médecine.

                                      Dès les premières études sur les groupes de populations humaines, basées sur l’analyse autosomale, dans les années 1990, la différentiation en groupes raciaux est apparue comme une évidence. Par exemple sur ce lien on peut examiner le graphe sur lequel sont représentées les distances génétiques entre les groupes raciaux - telles qu’elles ont été mises en évidence par une étude effectué par les chercheurs de l’équipe conduite par le professeur Luigi Luca Cavalli-Sforza (Stanford University).

                                      En France il est devenu impossible de propager la vérité sur les races humaines. Par contre, depuis une trentaine d’année, la propagation du mensonge « les races humaines n’existent pas » est facilitée. Et pour rendre la question confuse on a remplacé la notion de « race » par la notion de « ethnie ». Une façon de nier l’existence des races humaines consiste à affirmer que seules les différences ethniques existent entre les groupes humains.

                                      La race recouvre une notion de classification de groupes humains selon les critères biologiques.

                                      L’ethnie recouvre une notion de classification de groupes humains selon les critères culturels (langue, religion, repères moraux, habitudes sociales etc.). Ainsi une race humaine peut être subdivisée en ethnies. Il ne faudrait pas utiliser la notion de « ethnie » pour remplacer la notion de « race » - pourtant c’est ce qui est fait en France.

                                      En France la censure empêche de propager la vérité sur les races humaine.

                                      Les médias français ont éliminé le franc-parler pour utiliser un charabia « politiquement correct ». Par exemple le titre « Un violeur en série d’origine africaine recherché à Paris ». Que signifie « d’origine africaine » ? Serait-ce « Noir » ? Le terme « d’origine africaine » est source de confusion, car par exemple Ségolène Royal est née au Sénégal est-elle « d’origine africaine » ? En vérité on cherche un individu d’un certain type racial mais en France c’est suspect de le dire ouvertement.

                                      En France on est allé tellement loin dans le dénigrement de la réalité que l’enseignement public dans les écoles françaises produit des citoyens qui sont persuadés que les races humaines n’existent pas. Dans d’autres pays du monde l’existence des races est un fait que chacun peut ouvertement constater et que l’on prend en compte à tous les niveaux. Par exemple, aux États-Unis d’Amérique, lorsque le FBI diffuse les fiches de signalement concernant les criminels recherchés, la race de chaque individu est précisée car c’est un élément de différenciation, un élément d’identification. Par contre dans les débats internes en France, préciser la race d’un individu semble gênant. En France on utilise des contorsions, pour éviter de parler des races humaines on invente des termes comme « minorités visibles » sans préciser quelle en est la signification, de sorte que l’on introduit avec ce néologisme maladroit la confusion, car il y a des quantités de minorités qui sont visibles : les handicapés moteurs, les chauves, les nains, les riches tape-à-l’œil, les gros, les barbus etc.

                                      En conclusion qu’on se le dise une bonne fois pour toutes : la différentiation des humains en groupes raciaux est une évidence confirmée par la science moderne.

                                      Je recommande la lecture de l’article « Les races humaines ou les types humains ».


                                      • pemile pemile 4 octobre 2015 13:23

                                        @Martin "la différentiation des humains en groupes raciaux est une évidence confirmée par la science moderne.Je recommande la lecture de l’article ..."

                                        L’article que tu cites n’est qu’une interprétation pseudo scientifique de la recherche génétique, truffée d’erreurs et d’imprécisions.

                                        Une interprétation raciste et dévoyée de la phylogénétique.


                                      • Martin sur AgoraVox Martin sur AgoraVox 4 octobre 2015 08:29

                                        Les analyses de l’ADN permettent d’effectuer la classification raciale. C’est par l’analyse génétique autosomale (autrement dit par l’analyse du génome, donc de l’ADN) que l’on peut déterminer l’ascendance principale d’une personne et donc sa composition raciale. Ainsi, une personne née de père noir et de mère blanche verra très clairement dans son analyse environ 50 % de gènes de Noir (que les laboratoires dans leurs documents désignent souvent par « Africain sub-saharien ») et 50 % de gènes de Blanc (que les laboratoires désignent souvent par « Européen »).

                                        Les diverses techniques mises au point par l’équipe de professeur Masatoshi Nei, et par d’autres scientifiques, ont été utilisées et complétées par des scientifiques dont les recherches concernent la génétique des populations dans des domaines variés, par exemple en médecine.

                                        Par ailleurs les techniques qui découlent de ces recherches sont utilisées aussi par des sociétés commerciales (cliquez sur le lien et vous pourrez le constater : c’est précisé en bas de page) qui par la mise en application des analyses autosomales proposent d’établir quelle est la composition raciale d’un individu et, selon les moyens techniques dont elles disposent et selon les dépenses financières que l’on est prêt à consentir, elles peuvent aller plus ou moins loin dans le détail de l’analyse. Ces sociétés présentent le rapport d’analyse en donnant pour l’ADN analysé au moins la part des trois principaux regroupements raciaux (Européen, Africain sub-saharien, Est-Asiatique) mais il est possible aussi d’obtenir la répartition plus fine par des sous-groupes raciaux.


                                        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 4 octobre 2015 09:01

                                          Concept scientifique ou pas, on s’en fiche, tout çà n’a pas le moindre intérêt et ne résout aucun problème.


                                          • julius 1ER 4 octobre 2015 15:53

                                            @Gilles Mérivac


                                            tout ce buzz n’est pas aussi innocent qu’il y parait..... il s’agit de banaliser les mots, mais derrière les mots il y a des concepts et les concepts dans la bouche et la pensée de l’extrème-droite, c’est qu’un noir ou un jaune n’est pas l’équivalent d’un blanc .... c’est le début de la ségrégation, on commence à différencier les pauvres, le bon pauvre et le mauvais pauvre puis le citoyen le bon et le mauvais ??????
                                            puis c’est le tour du soi-disant « patriotisme » tous ces cadres énarques du FN s’autoproclament « patriotes » en quoi sont-ils plus patriotes que moi ???? 
                                            c’est juste une manière de créer des clivages et tout dans leur discours est orienté vers le clivage qui n’a qu’un but faire « exploser » la République car ces gens du FN contrairement à ce qu’ils veulent accréditer comme idée n’ont absolument rien à foutre de la République ....

                                            n’est-ce pas l’autre blonde MM Le Pen qui dit qu’elle est monarchiste ......en plus d’être une élu de la République encore une qui ne manque pas d’air .... et tous les bênets (blaireaux) d’applaudir !!!!
                                            çà ne choque même plus que ces gens soient élus au frais de la République et qu’ils n’ont qu’un rêve .... c’est la saborder !!!!

                                          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 4 octobre 2015 17:08

                                            @julius 1ER
                                            Je constate que vous vous joignez à la meute en faisant des procès d’intention, comme « c’est qu’un noir ou un jaune n’est pas l’équivalent d’un blanc », alors que personne n’a prononcé cette phrase.
                                            Il ne reste plus qu’à brandir un symbole de la nouvelle religion mondialiste en criant « abjure, abjure ! »
                                            ... Et l’inquisition sera de retour.


                                          • Le421... Refuznik !! Le421 5 octobre 2015 10:07

                                            @julius 1ER
                                            A noter que les premiers « gueulards » contre l’Europe sont planqués bien au chaud au parlement européen et viennent à la soupe comme tout bon politique qui se respecte !!
                                            Vous les entendez parler du traité TAFTA au FN ? Non.
                                            Déjà, même si on leur explique, ils n’ont pas ce qui faut dans la tête pour comprendre.
                                            A part cracher sur les « bougnoules », ils ne sont pas bon à grand chose.
                                            Il paraît que ça pète le feu en Meynardie !!


                                          • Le421... Refuznik !! Le421 5 octobre 2015 13:39

                                            @Le421
                                            Je vois que les spadassins extrême-droitiers ont sorti la « boîte à moins » ici aussi...


                                          • hunter hunter 5 octobre 2015 17:19

                                            @Le421

                                            « A part cracher sur les « bougnoules », ils ne sont pas bon à grand chose. »

                                            Parfaitement exact ! Mais ce sont des politiciens, et comme toute cette classe parasite inutile, tirant ses pouvoirs du vote des gogos, ils donnent aux gogos ce que ceux-ci veulent entendre, ce qui pour le politicard implique votes et donc pouvoir au bout !

                                            C’est pourquoi certaines personnes ayant essayé de leur faire lâcher la fixette « bougnoule », n’ont eu d’autre choix que d’abandonner ne serait-ce que l’idée de les faire changer.

                                            Marine étant particulièrement bornée et inculte, c’est à elle qu’ils se sont heurtés en premier, vu qu’à l’époque, elle était en phase d’ascension, portée par la volonté de son père !

                                            S’il avait su ce que ça allait donner.......

                                            Adishatz

                                            H/


                                          • julius 1ER 6 octobre 2015 08:39

                                            @Gilles Mérivac
                                            apprends à lire et surtout... « comprendre » avant de dire n’importe quoi !!!


                                          • rhea 1481971 4 octobre 2015 10:19

                                            bonjour, certains neuroleptiques provoquent un polymorphisme ( mutation ) du gêne 22, gêne qui gère la réactivité des humains aux autres traitements médicamenteux. Change t’on d’ethnie après un long traitement avec ces neuroleptiques ?????.


                                            • nours77 nours77 4 octobre 2015 12:21

                                              je pense qu il est inutile de zigzaguer quand la route est droite,
                                              oui, nous somme la race humaine homo sapiens sapiens, qui ce compose de plusieurs sous espèces pouvant ce classées grâce a environ 450 critères morphologiques et physiologiques différents, mais identique dans des groupes, ainsi que l étude de famille des séquences de chromosomes identiques... 
                                              Mais personne a ce jour n a faite une carte précise de l arborescence de la race humaine, il y a malheureusement un problème d éthique, il n est pourtant pas question de vanité, mais de compréhension et d histoire de l évolution, depuis ou ? par ou ? vers ou ? Des questions indispensable selon moi, si on veut prévoir le futur...


                                              • Claude Courty Claudec 4 octobre 2015 15:58

                                                « ...  je vais vous faire une confidence, je suis raciste. Il y a une race que je ne supporte pas, c’est la race des cons ! Et vu le nombre de cons, mon existence n’est pas facile. »

                                                Attention ! Nous sommes tous le con de quelqu’un.

                                                • Esprit Critique 4 octobre 2015 17:29

                                                  Article débile, inexact

                                                  Ce qui définit une race ce sont de éléments communs des a des ensembles d’individus d’une même espèce et qui se répliquent lors de la reproduction entre deux spécimens du même ensemble. La reproduction etant totalemnt possible a l’intérieur d’une spece, par definition, et tout type de croisement etant possible, si la race ne correspond pas une definition « mathématique » elle correspond bien en pratique a des choses faciles a vérifier, comme la couleur de la peau.

                                                  Il existe d’autres éléments encore plus tangible qui fond que les greffes de moelle osseuse ne sont pas possible d’une personne « noire » a une personne blanche ou « jaune et vice versa.

                                                  Il existe des »maladies« ou des »troubles«  qui ne touchent que certaines »races« 

                                                  Le fait , d’utiliser un mot qui a une réalité effective même si cette réalité est complexe et de contour évolutif, d’observer , et de chercher a connaitre et a comprendre n’induit nullement un quelconque »racisme" de qui que ce soit.

                                                  Le raciste a un raisonnement et des a priori irrationnels, vis à vis de l’autre.

                                                  L’antiraciste qui voit tous les autres comme des racistes refoulés parce qu’il utilisent le mot race, est un con tout aussi dangereux que le raciste abruti


                                                  • pemile pemile 4 octobre 2015 19:42

                                                    @Esprit Critique "Il existe d’autres éléments encore plus tangible qui fond que les greffes de moelle osseuse ne sont pas possible d’une personne « noire » a une personne blanche ou « jaune et vice versa.« 

                                                    Le système HLA ne défini pas une race, c’est la phylogénétique qui fait qu’une compatibilité HLA est impossible, la compatibilité dans la fratrie n’est aussi que de 25%. Et 10 à 30% de personnes ont un code HLA unique compatible avec aucun donneur au monde, ils sont chacun d’une »race" unique ?


                                                  • Claude Courty Claudec 5 octobre 2015 07:05

                                                    @Esprit Critique
                                                    D’accord avec vous.


                                                    Il n’y a pas que le mot race qu’il va falloir sortir des dictionnaires ! « Couleur », « Métissage » et bien d’autres sont tout autant condamnables, pour nos égalitaristes forcenés, qui touchent aux limites de leur phobie quand elle aboutit à la peur des mots.

                                                    Quand une compassion dévoyée aboutit à l’obscurantisme le plus profond, pire que celui des religions les plus intégristes, ça devient vraiment grave. Et le fait que certains le fassent sous couvert d’une générosité intellectuelle qu’ils voudraient faire passer pour de l’humanisme, n’y change rien.

                                                  • Esprit Critique 6 octobre 2015 14:46

                                                    @Claudec
                                                    Ce qui me dérange gravement dans l’article qui comporte pour l’essentiel des choses sérieuses, c’est que l’auteur, pour « prouver » que les races n’existeraient que chez les animaux et pas chez l’homme, qui n’est qu’un animal « intelligent », c’est son comportement social, c’est du foutage de gueule, soit on débat de la race sur le plan de la biologie soit on parle des questions sociétales et culturelles. Le mot race a plusieurs sens dans une même démonstration il est malhonnête de jouer sur les différents sens.

                                                    On peut dire d’une carrosserie auto qu’elle est racée, ce n’est pas du racisme !

                                                    La préconisation du mot ethnie pour ne pas dire race est aussi une escroquerie, les deux mots ont des sens bien différents, et si il a des cas de recouvrement important, c’est crétin de vouloir utiliser un mot pour un autre si cela fausse le sens de ce que l’on cherche a exprimer.

                                                    Il y a a des relents d’idéologie gocho bobo chez l’auteur , c’est dommage, peut-être va t-il apprendre a les surmonter ?.


                                                  • pemile pemile 6 octobre 2015 15:02

                                                    @Esprit Critique « On peut dire d’une carrosserie auto qu’elle est racée, ce n’est pas du racisme ! »

                                                    La définition du Larousse est néanmoins intéressante sur l’autre sens de cet adjectif !

                                                    racé, racée : Qui paraît représenter un type particulièrement fin et distingué, qui a de la classe, de l’élégance : Un homme racé. Un voilier racé.


                                                  • Le421... Refuznik !! Le421 4 octobre 2015 19:21

                                                    Allons bon !!
                                                    Dire que le dernier chirurgien qui m’a opéré (un petit truc de rien, piquer des morceaux d’os du bassin pour refaire des os du carpe et fixer une plaque de renfort de 22cm sur le radius !!) était noir, juif et marocain.
                                                    Si il avait été blanc, vu que mon bras va bien (merci !!), j’aurais fini avec une prothèse bionique, au minimum !!

                                                    Hé !! Je vois la gueule du bon facho de base, accidenté de la route, et qui se réveille en voyant un chirurgien musulman et bronzé !!
                                                    Oh ! Momo !! La tehon grave !!  smiley


                                                    • bnosec bnosec 5 octobre 2015 14:51

                                                      @Le421
                                                      Houla ça balance là !
                                                      Et ton appendicite tu nous a pas raconté ?


                                                    • Laurent 47 4 octobre 2015 19:46

                                                      D’après « ce que je n’ai pas appris à l’école », mais ce qu’on enseigne maintenant à nos chères têtes blondes, les races humaines n’existent pas !

                                                      Il paraît que le mot « espèce » a été supprimé et remplacé par le mot « race », et qu’il n’ y en a qu’une seule : celle qui vient d’Afrique !
                                                      Moi je veux bien, parce que ça ne me perturbe pas ! Donc la « race » ( les noirs ) est apparue pour la première fois en Afrique, et serait censée être le berceau de l’humanité.
                                                      Mais alors, quelqu’un peut-il nous expliquer pourquoi, alors que l’homme est apparu à cet endroit, et nulle part ailleurs, l’Afrique est le continent le plus en retard sur le plan civilisation, au point que les chinois appellent l’Afrique « le continent qui n’existe pas » !
                                                      Seuls les bâtards ( les jaunes et les blancs ) ont créé des civilisations et créé des empires ( ce qui n’est peut-être pas un bien pour l’humanité, d’après ce qu’on peut en voir dans les médias ) !

                                                      • pemile pemile 4 octobre 2015 20:57

                                                        @Laurent 47 « Seuls les bâtards ( les jaunes et les blancs ) ont créé des civilisations »

                                                        La mélanine, protection contre les UV, est donc à la base de ta définition de batards !?

                                                        Pour ce qui est des civilisations, sumer, egypte, indus, ou plus récent amérindien, n’ont pas la peau si claire.


                                                      • Claude Courty Claudec 5 octobre 2015 06:42

                                                        @Laurent 47
                                                        Qui peut affirmer, et sur quelles bases, que l’homme est apparu là et pas ailleurs ?



                                                      • Le421... Refuznik !! Le421 5 octobre 2015 10:16

                                                        @Laurent 47
                                                        Seuls les bâtards ( les jaunes et les blancs ) ont créé des civilisations...

                                                        Acheter des pots de yaourts chimique et bouffer du saumon norvégien traité à l’éthoxyquine, vous appelez ça une civilisation ??

                                                        C’est quoi la définition de civilisation ??

                                                        Ca se mesure au nombre de chèques encaissés à la Banque Traquenard ou aux chevaux du coupé allemand trafiqué ?

                                                        Quel tristesse.

                                                        Tout ceux « qui marchent debout » comme disait un célèbre livre de BD d’il y a quelques années sont frères. Ils marchent debout sur le pont d’un bateau appelé Terre, avec, dans la cale, une multitude de passagers appelés animaux, plantes et autres...

                                                        Et les gens comme vous sont dans la cale et percent des trous dans la coque.
                                                        C’est dur à comprendre, je sais...


                                                      • hunter hunter 5 octobre 2015 17:29

                                                        @Laurent 47

                                                        Il y a eu de nombreuses civilisations puissantes en Afrique, ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas enseignées dans l’EN ( sauf en fac, cursus spécialisés, mais en aucun cas vulgarisées donc), qu’elles n’ont pas existé !

                                                        Chercher l’empire Songhaï par exemple ! Faites des recherches sur les Dogons (et leurs très étonnantes connaissances en astronomie) Relisez Senghor (j’aimerais tellement que tous les blancs souchiens ici écrivent leur langue avec la qualité de cette homme !).

                                                        dire que seuls les jaunes et les blancs ont fait des civilisations, à ce niveau ce n’est même pas du racisme, mais de l’ignorance crasse, qui est pire que tout !

                                                        C’est pourquoi dorénavant je qualifierai l’auteur d’un commentaire du genre de celui que vous venez de pondre, d’un mot que j’invente, à savoir « ignocrassiste », pour manifestation d’ignorance crasse !

                                                        Monsieur, vous n’êtes qu’un ignocrassiste !

                                                        Adishatz

                                                        H/


                                                      • Laurent 47 8 octobre 2015 19:57

                                                        @Le421
                                                        La civilisation laisse des traces, notamment de constructions ( en Asie, au Moyen-Orient, en Europe, en Amérique Latine, par exemple ). En Afrique : rien, à moins que j’ai loupé quelque chose quand j’étais à l’école ! Si ce sont les premiers de l’espèce humaine, mathématiquement ils ont eu plus de temps que nous pour évoluer. Elle est où, l’évolution ?

                                                        Quant au terme bâtard, il n’a rien de péjoratif, étant-donné que comme toute espèce animale, nous avons au cours des siècles pratiqué le métissage ( nous ne sommes que des mammifères bipèdes omnivores après tout ).

                                                      • howahkan Hotah 5 octobre 2015 08:43

                                                        Sans en savoir assez sur le fonctionnement de notre programme appelé trop simplement d’un mot qui ne dit rien , la pensée, vous ne comprendrez pas ce que nous sommes en train de faire par la pensée ni pourquoi...

                                                        les occidentaux comme pseudo civilisation ne connaissent rien du tout là dessus, RIEN, n’ont jamais rien connu la dessus non plus, sauf époque plus que lointaine ignorée qui n’aurait pas laissée de traces, car dans l’éveil point n’est besoin de grands monuments, ni de techniques lourdes, ni meme de science mathématique complexes, le calcul simple suffit amplement ........car en fuite de soi,sans là non plus le savoir....on ne peut donc se connaitre...

                                                        parce que n’ayant que la pensée comme programme restant,celle ce ni peut se découvrir elle meme parce que cette connaissance n’est pas une connaissance cumulative telle que la pensée produit, mais une autre forme de connaissance non analytique, connectée avec la source qui pour un scientifique n’existe as car il ne l’a pas vu, et par contre cela n’existe pas...
                                                        A ce niveau un réel chaman comme certains au Pérou par exemple, aura plus de savoir qui n’est pas le sien mais un savoir global connecté....

                                                        classer,faire des cases, diviser, donner des valeurs etc ne contient aucune vie.....c’est un moyen...or ayant perdu 90% de nos capacités, seul reste le moyen, mais pour quoi faire ?? ce que nous sommes devenus ne le sait pas non plus...

                                                        comme dit mon voisin paysan qui a du bons sens lui

                                                        ah mon vieux, les cons, ils font deux pas en avant et 3 pas en arrière..

                                                        en soi je m’en contre fou totalement, si cela n’était la racine de toute violence, de tout vol, de toute guerre ,de toute torture....

                                                        donc la félonie doit etre dite !!!
                                                        bien sur elle ne sera comprise ni par le curé, ni par le politicien , ni par le nouveau curé le scientifique etc

                                                        peu importe..cela doit etre dit...


                                                        • Le421... Refuznik !! Le421 5 octobre 2015 13:47

                                                          @howahkan Hotah
                                                          Cartésien au long cours (je viens d’inventer cette définition de ma toute petite personne !!), je suis particulièrement énervé par un fait, un don, une particularité que je possède.
                                                          Trouver de l’eau avec une baguette de bois de merd. quelconque.
                                                          C’est con comme chou mais c’est vrai. Ca m’énerve, vous ne pouvez pas savoir !!
                                                          J’en mange mon chapeau.
                                                          Et nos grands scientifiques blancs (donc, forcément supérieurs aux autres selon certains) n’ont pas le moindre début de commencement d’ébauche d’une explication à ce sujet tout bête.

                                                          Et certains, les mêmes, prétendraient à une supériorité de « race » !!
                                                          Ca me fait doucement marrer.
                                                          Ce qui se reproduit le plus, comme race, et si ça existe, ce sont les abrutis, pour ne pas dire les cons tout court !!


                                                        • howahkan Hotah 5 octobre 2015 14:20

                                                          @Le421

                                                          salut à toi

                                                          mon grand père avait ce don, ça marchait bien ...

                                                          Personnellement il y a a des choses classées + que impossible que j’ai vécu, mais je ne cherche pas à expliquer, car je sais que ce sera sans intérêt , l’intérêt étant dans le fait que ça marche  smiley...et ce que cela fait....

                                                          enfin je le ressens comme cela..

                                                          sujet de la race classé donc, merci de ce bel effort...

                                                          salut capitaine ..


                                                        • hunter hunter 5 octobre 2015 17:39

                                                          @Le421

                                                          Dans mon adolescence, en Afrique, dans un village loin d’Abidjan, il y avait un vieux très connu là-bas. Tu mettais un poulet dans une cage, tu plaçais la cage à 10 mètres du vieux ; il le fixait 5 minutes du regard, et hop tu te retrouvais avec un poulet mort !

                                                          Là non plus, aucun « grand savant blanc » n’y a jamais rien compris.
                                                          Mais bon, c’est comme ça !

                                                          La puissance spirituelle est encore grande en Afrique !Il y a des portes ouvertes sur des choses qu’ici, les gens ne peuvent pas imaginer, trop conditionnés depuis des siècles, dans le dogme de la technoscience !

                                                          Ce nous savions à l’époque, c’est que certains grands hommes de pouvoir de l’occident, voyageaient pur rencontrer certains de ces hommes très particuliers. L’un d’eux est très connu, il a exercé deux septennats et était très cultivé et pourtant mystique....c’était François Mitterrand !

                                                          Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas expliquer une chose qu’elle n’existe pas, surtout si de tes propres sens, tu constates son existence !

                                                          Adishatz

                                                          H/


                                                        • hunter hunter 5 octobre 2015 18:21

                                                          @Le421

                                                          Salut Cap’tain !

                                                          Bah je ne crois pas, c’était un vrai poulet qui va chercher sa pitance un peu partout dans le village ! un musclé, un coureur, bref s’il ne se démerde pas à trouver des trucs à becqueter, il ne survit pas !

                                                          Comme il y en a encore chez nous, mais plus beaucoup, plus beaucoup...

                                                          Eh oui, on a perdu le sens du mystère, et on est obsédé par le fait de toujours tout vouloir expliquer.......

                                                          Pauvres de nous !

                                                          Adishatz

                                                          H/


                                                        • coquecigrue coquecigrue 5 octobre 2015 09:19
                                                          Dictionnaire de l’Académie française, 8th Edition (1932-5)race 
                                                          RACE. n. f. Lignée, ensemble des ascendants et des descendants d’une même famille. Il est d’une bonne race, de bonne race, d’une race illustre, ancienne. Il sort, il vient d’une noble race. Il est de race royale. Les rois de la première, de la seconde, de la troisième race. La race de saint Louis. C’est une race éteinte. Dieu promit à Abraham de multiplier sa race à l’infini.

                                                          RACE se dit aussi d’un Groupe d’individus qui se distingue d’autres groupes par un ensemble de caractères biologiques et psychologiques dont on attribue la constance, non pas à l’action du milieu, mais à une lointaine hérédité. La race caucasienne. La race mongole. La race juive. Une race pure. Une race métissée.

                                                          Il se dit également d’une Variété constante dans l’espèce humaine. La race blanche. La race noire. La race jaune.



                                                          • Le421... Refuznik !! Le421 5 octobre 2015 10:18

                                                            @coquecigrue
                                                            Vous avez oublié la fameuse expression : « Je vais te mettre ta rasse !! »  smiley


                                                          • hunter hunter 5 octobre 2015 18:27

                                                            @Le421

                                                            Perso j’aime bien aussi celle-là : « ça déchire sa race ! » (utilisé par exemple, pour manifester l’appréciation intense d’un mets) !

                                                            « Elle déchire sa race », s’emploiera plutôt pour signifier l’extrême beauté d’une femme, à laquelle le locuteur est particulièrement sensible !

                                                            Ex : « Reese Witherspoon, comment elle déchire sa race ! »

                                                             smiley

                                                            Adishatz

                                                            H/


                                                          • Jean Keim Jean Keim 5 octobre 2015 10:45

                                                            La connerie est un club très fréquenté, la preuve c’est qu’au cours de notre existence nous en pousserons souvent la porte d’entrée.


                                                            • Brice Bartneski bartneski 5 octobre 2015 11:49

                                                              race ou pas race ?



                                                              Comment déclarer ne pas être raciste en classant les différences humaines en races tout en admettant qu’il n’y a qu’une seule espèce humaine ?

                                                              S’il n’y a qu’une seule espèce humaine, alors nous sommes tous égaux. Pourquoi devoir nous différencier si ce n’est pour hiérarchiser l’espèce ?

                                                              Il y a des humains dominants et des humains dominés comme il y a des humains honnêtes et d’autres malhonnêtes. 

                                                              Je considère que chaque humain est UNIQUE. Tellement unique qu’il rêve à son âme soeur pour ne plus être unique et seul mais humain. C’est à dire intégrer un groupe d’individus uniques ayant les mêmes besoins.

                                                              Mon humanité m’interdit de classifier les humains de quelque façon que ce soit. Car même les dominants sont dominés, même les dominés sont dominants, même les humains honnêtes sont malhonnêtes, même les humains malhonnêtes sont honnêtes. 

                                                              con ou pas con ?

                                                              Je suis convaincu qu’un humain n’est : qu’une personne comme moi. Ni plus, ni moins. 

                                                              Tu manges, tu bois, tu pisses, tu chies, tu pètes, tu ris, tu pleures, tu réfléchis, tu t’occupes, tu sais que tu vis, tu sais que tu vas mourir, tu baises, tu fais des gosses, tu fais la gueule.

                                                              Voilà ce que je suis, voilà qui tu es. Nous sommes égaux. Nous sommes des ETRES

                                                              A quoi sert de différencier l’humain si ce n’est pour le diviser ? Et pourquoi vouloir la division ?


                                                              Je suis con. 

                                                              Eclairez moi.

                                                              • pemile pemile 5 octobre 2015 12:13

                                                                @bartneski « Pourquoi devoir nous différencier si ce n’est pour hiérarchiser l’espèce ? »

                                                                Pourquoi, surtout, ne vouloir nous différencier que sur la couleur de la peau, lié à l’ensoleillement de notre lieu de vie !

                                                                En tant que grand, je vais donc défendre qu’il n’existe que deux races, les grands et les petits, sans bien sur sous entendre un classement hiérarchique, moi je repeins mon plafond sans avoir besoin d’échelle mais je suis jaloux du petit dont les pieds ne dépassent du lit, dur d’être humain solidaire alors que nous ne sommes pas égaux !


                                                              • Le421... Refuznik !! Le421 5 octobre 2015 13:57

                                                                @bartneski
                                                                Prenez mille personnes.
                                                                Essayez de les diriger en tant que une et seule entité. C’est dur !!
                                                                Vous êtes blanc.
                                                                Commencez par trier les blancs, si vous êtes dans un pays à majorité blanche, vous risquez devenir plus facilement majoritaire.
                                                                Diviser pour régner en fonction de mille critères, le secret de l’accession au pouvoir.
                                                                Demandez au FN, ils vous expliqueront...


                                                              • Jean Keim Jean Keim 5 octobre 2015 19:56

                                                                @bartneski
                                                                Vous avez tout bien résumé, nous ne pouvons être que ce que nous sommes et vouloir être autre chose nous rend si malheureux.

                                                                PS : mon com néanmoins ne retient pas votre affirmation placée juste avant votre demande d’éclairage smiley 

                                                              • Electric Electric 5 octobre 2015 13:28

                                                                Il me semble qu’à l’origine, le mot race était usité par la noblesse pour se distinguer de la plèbe. On était noble par hérédité, et on parlait de sa race comme on parle aujourd’hui de sa lignée généalogique.

                                                                Le darwinisme malthusien scientiste a ensuite distingué les espèces avant que ce concept ne soit récupéré par oncle Adolf et sa bande de détraqués.

                                                                Je rappelle qu’avant le XVIIIème siècle, les africains n’étaient pas même considérés comme des humains. C’est d’autan plus regrettable que les africains ont conquis l’Amérique des siècles avant Colomb.

                                                                Remarque : il est stupéfiant de voir à quel point l’hyperclasse actuelle veille scrupuleusement à se reproduire exclusivement dans son genre ethnique, à l’image des sangs bleus d’antan. Point de métèque ou autre bamboula chez Rockefeller, Rothschild, Gates, et autres banquiers ou maîtres du monde.

                                                                Tout l’élite blanche mondialiste est racialiste et eugéniste dans son comportement. On donne quelques strapontins à quelques colorés triés sur le volet pour donner le change.

                                                                Il est encore plus étonnant de voir à quel point la gauche a racialisé les débats sociaux depuis le tournant libéral de Tonton 1er. SOS Racisme fait ses meilleurs efforts pour sauver un concept nauséeux depuis 30 ans. Ils ont d’ailleurs visiblement réussi à sauver un concept destiné aux oubliettes.

                                                                Tambouille politicarde : il n’est pas impossible que la castafiore Morano soit en service commandé pour le compte de Sarkozy pour draguer à l’extrême droite et essayer de plumer la volaille FN comme en 2007. Mémère se ralliera en temps et en heure, et viendra nous expliquer que c’est Nico ou l’anarchie qui nous attend, droite dans ses gros sabots.

                                                                Pour ce qui me concerne, je plaide pour un faible métissage du genre humain, histoire de conserver notre diversité ethnique partout où c’est possible, les cultures qui vont avec aussi.

                                                                On va grave se faire chier quand on sera tous café-au-lait nomadisés avec une sous-culture MacDo/Nabila pour corpus intellectuel si le concept d’intellect fisse encore sens. Idiocratie serait plus approprié (voir le film, un régal).


                                                                • arcadius arcadius 5 octobre 2015 14:28

                                                                  Si le mot « Race » n’existe pas ou ne correspond à aucune réalité ...peut être faut il penser à le supprimer des dictionnaires... ?


                                                                  • sylvie 5 octobre 2015 22:13

                                                                    @arcadius
                                                                    c’est en cours.


                                                                  • Jean Keim Jean Keim 6 octobre 2015 15:03

                                                                    @arcadius

                                                                    Peut être qu’il faille le conserver comme d’autres mots, comme le mot guerre, comme le mot banquier, ils seront pour les générations futures les témoins de notre effroyable bêtise. 

                                                                  • arcadius arcadius 5 octobre 2015 14:44

                                                                    résonnons musette :

                                                                    Les espèces n’existent pas ; la preuve tous les êtres vivants utilisent le même alphabet génétique :
                                                                    Adénine
                                                                    Guanine
                                                                    Thymine
                                                                    Cytosine...

                                                                    Alors..NO PASARAN,, le spécisme ne passera pas ... smiley

                                                                     


                                                                    • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 5 octobre 2015 22:08

                                                                      Heureusement qu’ il y avait des racistes contre les boches en 40 et les arabes en 472 !! Des millions d’ africains n" attendent que de déferler sur notre sainte France ! C’ est la guerre au sens le plus strict du terme !! Tous ces dégénérés lobotomisés par le système ne le voient pas !


                                                                      • fcpgismo fcpgismo 6 octobre 2015 15:27

                                                                        J’aime beaucoup cet article, et pourtant, je fais trop souvent à mon goût ; parti de ces cons.


                                                                        • Esprit Critique 6 octobre 2015 17:36

                                                                          Ce qui me dérange gravement dans l’article qui comporte pour l’essentiel des choses sérieuses, c’est que l’auteur, pour « prouver » que les races n’existeraient que chez les animaux et pas chez l’homme, qui n’est qu’un animal « intelligent », c’est son comportement social, c’est du foutage de gueule, soit on débat de la race sur le plan de la biologie soit on parle des questions sociétales et culturelles. Le mot race a plusieurs sens dans une même démonstration il est malhonnête de jouer sur les différents sens.

                                                                          On peut dire d’une carrosserie auto qu’elle est racée, ce n’est pas du racisme !

                                                                          La préconisation du mot ethnie pour ne pas dire race est aussi une escroquerie, les deux mots ont des sens bien différents, et si il a des cas de recouvrement important, c’est crétin de vouloir utiliser un mot pour un autre si cela fausse le sens de ce que l’on cherche a exprimer.

                                                                          Il y a a des relents d’idéologie gocho bobo chez l’auteur , c’est dommage, peut-être va t-il apprendre a les surmonter ?.

                                                                          On ne soignent pas les maux de la société en s’attaquant a ses mots !


                                                                          • pemile pemile 6 octobre 2015 21:55

                                                                            @Martin "Ainsi, une personne née de père noir et de mère blanche verra très clairement dans son analyse environ 50 % de gènes de Noir et 50 % de gènes de Blanc"
                                                                            Non, il aura avant tout 98% de génes de chimpanzé !


                                                                            • jjwaDal jjwaDal 5 mars 2016 18:20

                                                                              J’aurai toujours beaucoup de mal avec ce mot très ambigu de « racisme ». Une communauté d’êtres interféconds et donnant des descendants interféconds me semblait une bonne définition excluant plusieurs races humaines à notre époque.
                                                                              Mais dans ce cas comment nommer l’attitude de ceux qui pensent faire partie de LA race supérieure, qui méprisent les races inférieures au point de trouver leur disparition insignifiante et leur mise à mort anecdotique, bref je parle de ceux persuadés faire partie d’une race exceptionnelle, élue en un sens ?...
                                                                              Des êtres « humains » ? Dans ce cas je renie ma race. Je ne peux m’associer à cette bande de salauds...


                                                                              • Lucchesi Jacques 29 juin 2018 16:23

                                                                                Un bon article, bien documenté, même s’il vire - un peu trop facilement - au règlement de comptes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité